Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Telemann: disques indispensables

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84331
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 21:32

Guiyom, je t'ai déjà demandé de ne pas donner de tels liens, et ça fait 3 fois que tu le fais, merci de prendre en compte ma requête à présent, je suis obligé d'éditer tes messages à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
guiyom
Mélomane du dimanche
guiyom

Nombre de messages : 62
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 29/06/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 21:39

Navré, je n'ai pas vu tes messages Idea
Laisse-moi dire que les musiciens touchent 5 à 10 % du prix du Cd : c'est un véritable scandaaaaaaaale !! compress tongue
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 22:16

guiyom a écrit:
Laisse-moi dire que les musiciens touchent 5 à 10 % du prix du Cd : c'est un véritable scandaaaaaaaale !! compress tongue
On n'est pas là pour te faire la morale, mais tout de même, cet argument ne tient pas :

1)
Sans les producteurs et distributeurs, pas de CD. Il faut quand même payer le type qui tient la presse à disques, le type qui écrit les textes, le producteur qui met de l'argent dans le projet, le transporteur qui l'amène chez le disquaire, le gars qui passe sa journée à attendre qu'un client achète un CD de Telemann entre quarante clients qui veulent le Beau Vélo de Clara Jean...

Après, on peut discuter des prix. Au demeurant, les artistes, dans le classiques, reçoivent la plupart du temps seulement l'argent de leur cachet, majoré d'une sorte de renonciation contractuelle à leurs droits. C'est malgré tout avantageux pour la plupart, vu le nombre de disques vendus... Et puis tu imagines bien s'il fallait répartir chacune des royalties parmi les musiciens d'un orchestre !

2)
Les artistes touchent peu, donc tu proposes de voler ce qui leur est dû ?

3)
Si plus personne n'achète de disques, de toute façon, au bout d'un moment il n'en paraîtra plus... Une vieille histoire de maxime kantienne. Mr. Green

4)
C'est la loi, et Xavier risque des poursuites en justice si tu passes outre. Si tu veux la faire changer, rejoins un lobby, il y a par exemple la Quadrature du Net qui est assez puissante rhétoriquement (et assez bien couverte médiatiquement) sur les positions libertaires autour des outils de la Toile.


Tout cela dit sans te gourmander bien sûr, mais on ne peut pas traiter ces choses à la légère à partir du moment où Xavier est responsable pour nous tous. Smile Ni vouloir à la fois une offre discographique et une absence de rémunération...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31231
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyJeu 8 Sep 2011 - 23:06

Sauf qu'on peut aussi considérer que la FNAC et Universal pendant les années fastes se sont engraissées plus que de raison ... et sur le dos des artistes. Alors évidemment quand on s'appelle Johnny ... même avec 5% par disque ... on paye l'ISF ... mais pour les autres ...
Maintenant il y a retour de baton ... et les 1° perdant sont les artistes ... car Universal peut vendre autre chose ... la FNAC aussi ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
guiyom
Mélomane du dimanche
guiyom

Nombre de messages : 62
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 29/06/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyVen 9 Sep 2011 - 7:19

La musique savante développe nos facultés, notre imagination, notre sensibilité : elle mérite mieux qu'être édité à la manière de la musique commerciale. Vend-on les nobles aigles au marché aux pigeons, dans une cage à oiseaux ?
Un ensemble réputé peut s'inspirer de l'auto-édition libraire, faire appelle à l'esprit d'initiative qui mût les encyclopédistes et les fondateurs d'internet Wink Alors Sony, EMI, Wagner nazi, non merci mains Smile Very Happy Smile Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyVen 9 Sep 2011 - 7:24

guiyom a écrit:
La musique savante développe nos facultés, notre imagination, notre sensibilité : elle mérite mieux qu'être édité à la manière de la musique commerciale. Vend-on les nobles aigles au marché aux pigeons, dans une cage à oiseaux ?
Un ensemble réputé peut s'inspirer de l'auto-édition libraire, faire appelle à l'esprit d'initiative qui mût les encyclopédistes et les fondateurs d'internet Wink Alors Sony, EMI, Wagner nazi, non merci mains Smile Very Happy Smile Laughing
Xavier a demandé d'arreter de faire du hors sujet ici : https://classik.forumactif.com/t3216p500-hors-sujet#715914
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23312
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2014 - 11:35

La WasserMusik par l'Ensemble Zefiro m'a beaucoup plu. Je ne connaissais pas cet ensemble. Message utile, lol.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2014 - 11:54

Je crois que c'est un peu tard pour faire de la pub... Wink 

Je viens de réécouter son concerto pour trompette pour me remonter le moral, version Maurice André/J.F. Paillard, disparus assez récemment tous les deux, sans doute pour ne pas assister à l'élimination de leur poulain...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2014 - 11:55

C'est à peu près ce qu'on peut trouver de mieux pour ce type de répertoire à vents de Haendel à Mozart. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 23 Mar 2014 - 11:57

Dans le genre, j'aime bien aussi celui de Vivaldi.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28200
Date d'inscription : 21/09/2012

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptySam 17 Oct 2015 - 14:46


Very Happy Réédition de l'ensemble des enregistrements instrumentaux de Reinhard Goebel, couverts de lauriers par la presse, et chérie par les amateurs de ce répertoire.

Pour ceux qui veulent découvrir un Telemann vif et dru, le style Goebel a fait école !

L'objet est imprécisément référencé sur Amazon et je viens seulement de l'y découvrir : http://www.amazon.fr/Tafelmusik-Wassermusik-G-P-Telemann/dp/B00LHO6PWK

J'ai déjà tout ça en stock, acheté au prix fort en single.
Pour les mélomanes qui ne possèdent pas encore ces rutilants bijoux, proposés à une vingtaine d'euros le coffret de dix CDs, c'est une aubaine inespérée !

Telemann: disques indispensables - Page 3 81wYo-h9vYL._SL1131_
Revenir en haut Aller en bas
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 15/10/2015

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyMer 11 Mai 2016 - 11:12

Bonjour,

J'interviens dans ce forum car je suis surpris de ne pas avoir vu encore de discussions poussées concernant les concertos de Telemann, dont certains sont pour moi des sommets de la musique concertante baroque.

Par exemple le concerto pour flute et violon en Mi mineur, ou le concerto pour flute en Re majeur 51D2, sont des véritables chefs d'oeuvre (bizarrement, en les écoutant sur disque la première fois, j'avais l'impression de les avoir entendus des dizaines de fois, sans toutefois pouvoir mettre un nom dessus)
Il y a une variété incroyable là-dedans: de l'exubérance dans les mouvements solennels, des mouvements lents intimistes de toute beauté et souvent une dose de virtuosité électrisante (ah, le 3ème mouvement du concerto pour flute et violon...)
Pour moi, ça dépasse largement la majorité des concertos de Vivaldi (que j'aime beaucoup pourtant) en terme de variété et d'inventivité.
Et c'est franchement jouissif à écouter en plus !

Je suis tombé il y a pas longtemps sur une version récente de ces pépites, par l'ensemble Les Ambassadeurs (Ouverture et concerti pour Darmstadt, 2015, disque qui s'ouvre sur une ouverture avec cors assez laborieuse, choix d'oeuvre étrange...mais passons) L'orchestre est léger, pétillant et je prends un pied fou à écouter ça.

Du coup, si vous ne connaissez pas, foncez écouter cela.
Et si vous connaissez, je suis preneur de recommandations de versions alternatives et d'autres concertos du même tonneau !
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyMar 27 Déc 2016 - 13:36

En complément du disque Goebel/Concerto Köln (concertos pour instruments à vent) loué ailleurs et ici (notamment et déjà par Jorge en page 1)

Déjà indispensable (comme le veut le titre du fil):
Il Giardino Armonico / Giovanni Antonini (dir., flûte et chalumeau) / Tindaro Capuano (chalumeau)

Telemann: disques indispensables - Page 3 51f7oe10 Telemann: disques indispensables - Page 3 616xgn10

Sous l'égide des eaux gouleyantes et du souffle frais (... et qui porte les songes).
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1508
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyMer 3 Mai 2017 - 17:44

Bonjour à tous

Un superbe coffret Sony de 30 galettes en précommande sur Amazon pour +/-45€
Évidemment, offre alléchante couplée à un florilège de doublons pour certains

Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyLun 11 Déc 2017 - 12:27

Jorge a écrit:

... En attendant ce disque:
Telemann: disques indispensables - Page 3 511mu910
...

Effectivement indispensable, une Wassermusik absolument superbe.
Un programme qui se recoupe pour moitié avec le disque d'Antonini. Mais quand on aime, et à ce niveau de qualité ...

de Playlist:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5744
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyLun 11 Déc 2017 - 17:44

Deux CD qui me semblent indispensables:

Telemann: disques indispensables - Page 3 Telem210

Telemann: disques indispensables - Page 3 Telem10

On peut en écouter des extraits sur le site Analekta.


https://www.analekta.com/album/?dubeau-angele-telemann-douze-fantaisies-pour-violon-sans-basse.1226.html
https://www.analekta.com/album/?dubeau-angele-telemann-sonates-pour-deux-violons.1256.html
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9542
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyMar 19 Déc 2017 - 23:35

Sur une recommandation de Mélo et xoph:

Telemann: disques indispensables - Page 3 Telema10
Les Quatuors avec flûte
Musica Antiqua Köln: Maurice Steger (flûte à bec), Verena Fischer (flûte traversière), Diego Nadra (hautbois), Stephan Schardt (violon), Reinhard Goebel (violon, alto), Karlheinz Steeb (alto), Klaus-Dieter Brandt (violoncelle), Léon Berben (clavecin)
Cologne, V.2004
Archiv


Je ne suis pas fan du Telemann instrumental, mais il y a vraiment de très belles choses dans ce disque! Cela tient d’abord à la richesse des timbres instrumentaux, aux contrastes des textures et à la manière vivante de l’ensemble: vraiment le style «baroqueux qui claque» à la Goebel (timbres acérés, tempi trépidants, phrasés tranchants), mais avec une vraie musicalité. De ce point de vue, les quatuors en sol majeur et la mineur avec flûte à bec (la sonorité et les phrasés de Maurice Steger!) et hautbois sont un vrai régal.

J’ai été moins sensible en revanche aux quatuors avec flûte traversière (et à celui sans flûte): nul n’y démérite, mais avec des sonorités moins savoureuses, on ressent tout de suite le côté un peu systématique, un peu «musique au kilomètre» de ce style rococo.

Mais à coup sûr un «indispensable de Telemann»
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/04/2010

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyVen 22 Déc 2017 - 22:51

J'espère que tout les Telemannophiles connaissent les Fantasias pour gamba seule. La musique était découverte très récemment, et il y en a déjà cinq enregistrements - Dunford, Pandolfo, Robert Smith, Zipperling, Fritzsch. Cela en dit long sur la qualité de la musique!
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyVen 22 Déc 2017 - 23:58

Shocked et dire qu'on m'avait caché ça ! Tu as un conseil pour une première écoute ?
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/04/2010

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptySam 23 Déc 2017 - 7:15

xoph a écrit:
Shocked  et dire qu'on m'avait caché ça ! Tu as un conseil pour une première écoute ?

J'ai entendu Pandolfo, Fritzsch et Dunford. Les trois sont intéressants, Dunford est particulièrement classique et retenu , Ftritzch était le premier à enregistré la musique, et le premier que j'ai entendu. J'ai écrit (en anglais, désolé, mais c'est meilleur que mon français!)

Citation :

The music here, by Telemann for solo bass viol, was recently discovered. Thomas Fritzsch plays it  like a dream, full of mood changes, psychologically rich,  it makes me think of the wonderful Tobias Hume as played by Susanne Heinrich.

Robert Smith est un violist (si c'est le bon mot!) magnifique, mais je n'ai pas encore entendu son disque.
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4333
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptySam 23 Déc 2017 - 10:13

Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
Shocked  et dire qu'on m'avait caché ça ! Tu as un conseil pour une première écoute ?

J'ai entendu Pandolfo, Fritzsch et Dunford. Les trois sont intéressants, Dunford est particulièrement classique et retenu , Ftritzch était le premier à enregistré la musique, et le premier que j'ai entendu. J'ai écrit (en anglais, désolé, mais c'est meilleur que mon français!)

Citation :

The music here, by Telemann for solo bass viol, was recently discovered. Thomas Fritzsch plays it  like a dream, full of mood changes, psychologically rich,  it makes me think of the wonderful Tobias Hume as played by Susanne Heinrich.

Robert Smith est un violist (si c'est le bon mot!) magnifique, mais je n'ai pas encore entendu son disque.

Et ton français est déjà excellent. Je ne pensais absolument pas que tu étais anglophone Shocked .

Pour avoir vu Dunford dans un concert Purcell je suppose que ses Téléman sont excellents. Je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/04/2010

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptySam 23 Déc 2017 - 18:01

J'ai écrit sur Dunford

Citation :
played with his disctinctive nobility, rich sound, emotional restraint and seriousness.

J'ai trouvé que pour ses disques les écoutes répétés révèlent les nuances et les subtilités. En fait dans le Telemann, je n'aime pas beaucoup le son de son viol, et la qualité sonore sur Spotify est pas terrible. J'étais d'abord très déçu par son "Music for the Viol Lyra-Way" - Jenkins et Simpson - sur Spotify, mais maintenant que j'ai un bon transfert en FLAC et que je l'ai entendu une poignée de fois, je l'adore!

J'espère que quelqu'un téléchargera le Telemann de Robert Smith et puis postera ses impresssions, parce que les extraits sur qobuz sont très intéressants à mon avis.

luisa miller a écrit:



Et ton français est déjà excellent.

Merci pour le complément, c'est amusant mais très très difficile! De, à, le, la, tu, vous, est, soit . . . Shocked
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 31 Déc 2017 - 12:18

Suite aux pistes de Mandryka, écoute de la version de Paolo Pandolfo: oui dans les indispensables !

Paolo Pandolfo, viole de gambe à six cordes attribuée à Nicolas Bertrand, fin 17éme.

Fantaisies sorties des limbes, comme l'a souligné Mandryka et comme l'écrit en préambule de son disque Paolo Pandolfo: " Je voudrais tout d'abord remercier, également au nom de la communauté mondiale des violistes de gambe, ceux qui ont redécouvert (Thomas Fritzsch) et publié (Edition Güntersberg) les 12 "nouvelles" Fantaisies pour la viole de gambe de Georg Philipp Telemann, et ainsi récemment mis à notre disposition une page nouvelle et fondamentale du répertoire"
C'est le moins que l'on puisse dire.
Quant à l'interprétation de Paolo Pandolfo, si je ne connais pas les autres citées par Mandryka,  elle est tout simplement extraordinaire.
Mais c'est encore Paolo Pandolfo qui rend le mieux compte des qualités de cette musique et de la façon de l'aborder : "Le violiste voulant se dédier à l'étude de ces oeuvres splendides devra donc posséder une ample culture stylistique et instrumentale afin de relever les fascinants défis que présente l'alternance incessante de variété, fantaisie et rigueur dans une cascade continue, rutilante, d'idées scandées par des coups de théâtre dignes de la meilleure tradition du XVIIIème siècle."
Pari tenu et de quelle façon ! avec une ivresse sonore communicative servie par une prise de son exceptionnelle.

Telemann: disques indispensables - Page 3 81iofw11 Telemann: disques indispensables - Page 3 71jcvw11
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 16:55

Parmi quelques très beaux disques Telemann écoutés récemment - dont le superbe Suite en la mineur et double concertos, Ensemble 1700 / Dorothee Oberlinger (comme toujours formidable) - https://classik.forumactif.com/t9313p550-playlist-141#1161801 -, sans doute moins balisé, en voici un autre magnifique :

Frankfurt Sonaten ''Six Sonates à Violon seul, accompagné par le Clavessin''
(sans doute l'Opus 1 de Telemann)

Gottfried von der Goltz (violon),
Torsten Johann (clavecin ou orgue),
Thomas C. Boysen (théorbe),
Annekatrin Beller (violoncelle)

Le frontispice nous apprend que la publication fut faite aux dépens de l'auteur. Telemann pouvait se le permettre, son histoire d'amour avec Francfort en fait l'un des citoyens les plus fortunés de la ville. Mais l'on peut aussi y voir l'attachement qu'il porte à ces œuvres.
Bâties sous la forme de la sonate d'Eglise (en quatre mouvements, alternant lent - rapide), les six sonates recèlent d'invention, d'ivresse pétillante et de chants qui prennent au cœur (le mouvement lent introductif de la première sonate ne déparerait pas une cantate).
La forme de la sonate pour instrument seul avec clavecin (peu fréquente au début du XVIIIème, comme le signale Martin Bail dans la notice), est ici transposée pour une instrumentation plus proche du continuo de la sonate en trio ou à quatre. Le livret n'explicite pas ce choix, c'est dommage. Mais à l'écoute quel plaisir, variété des timbres et climats, bonheur des contre-chants : superbe !
On peut lire par contre dans diapason sous la plume de Jean-Luc Macia: "Ce choix qui n'a rien d'une hérésie, apporte une dimension exubérante à ces œuvres déjà d'une inventivité exceptionnelle"
Si d'aucun·e·s ont l'image d'un Telemann ascensoriste kilométrique, voilà des œuvres et une interprétation pleine de verve et cantabile qui pourraient les faire changer d'avis.

study
Fort joli texte in
https://gang-flow.com/2019/12/18/telemann-linventif-gottfried-von-der-goltz-le-talentueux/
par Anne-Sandrine Di Girolamo

Telemann: disques indispensables - Page 3 31490210 Telemann: disques indispensables - Page 3 61xbvs10
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 21:01

J'ai hésité à répondre : j'ai écouté ça à sa sortie, et je n'ai pas été très intéressé par les œuvres, ni très convaincu par l'interprétation (son de violon ingrat, ai-je trouvé), alors que je trouve que Telemann a produit des bijoux chambristes (Fantaisies pour hautbois !).

Mais il faut dire que je suis rarement touché par la musique de chambre baroque (hors instruments solos) : les sonates avec instru & BC, les concertos me passionnent peu en général – la simplicité de la chose, qui passe bien avec du texte (ou qui est agréablement elliptique en solo), devient un peu plate en musique seule, une fois dans mes oreilles. Embarassed Néanmoins, ce disque ne m'a pas beaucoup séduit.

(Je ne sais pas si je devais te laisser sans réponse ou donner ma réaction de philistin, désolé. Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 22:55

Ton post a certainement de nombreux mérites :
Me faire réécouter Brassens ou me remémorer les Davidsbündler, mais quoiqu'il en soit : loin de moi l'idée de te prendre pour un plouc (mais tu entendais peut-être philistin sous un autre sens), et d'ailleurs tu m’apprends que Telemann a composé des fantaisies pour hautbois seul. Je connaissais celles pour traversière, celles pour viole de gambe (voir plus haut). La facilité d'écriture de Telemann étant tout aussi légendaire que décriée, cela me laisse de quoi écouter... et de quoi défendre les causes perdues à l'occasion.

Ceci-dit, le son de violon que tu trouves ingrat me plaît beaucoup, j'y trouve du grain et de l'accroche. Ce qui m'étonne plus c'est que tu n'aies pas été sensible aux alliages de timbres et lignes du continuo, que j'ai beaucoup apprécié pour ma part; ou encore à la vitalité de l'ensemble, à la beauté des lignes chorales du violon.

Mais là où tu entends dans la musique de chambre baroque un appauvrissement du baroque qui te plaît (j'extrapole : vocal, oratorios - opéras) j'y trouve plutôt une antichambre, parfois plus expérimentale, et parfois plus intime. En tout cas, avec des porosités qui me rendent impossible d'y voir de si franches césures. Par contre je te l'accorde, les sonates en trio sont souvent un genre un peu répétitif, voire automatique. Ce qui ne me semble pas le cas de ces sonates qui, au demeurant, appartiennent au rares compositions de cette période pour instrument seul et clavecin (ici étoffé)


Dernière édition par xoph le Dim 19 Jan 2020 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 23:06

xoph a écrit:
La facilité d'écriture de Telemann étant tout aussi légendaire que décriée, cela me laisse de quoi écouter... et de quoi défendre les causes perdues à l'occasion.

Ah, mais chez Telemann, il y a des merveilles – je trouve ses meilleures Passions plus passionnantes que celles de Bach… (il y en a aussi, dans les dizaines laissées, de plus conventionnellement proto-seria…)


Citation :
j'y trouve plutôt une antichambre, parfois plus expérimentale, et parfois plus intime.

C'est vrai pour certaines choses : les claviers, ou certains sommets comme les sonates violon-clavecin de Bach… Mais c'est vrai que dans l'ensemble, la simplicité du langage qui gêne les copains et me ravit dans la musique vocale m'occupe moins ici, je m'impatiente vite. Il n'y a pas de règle universelle cependant, j'aime beaucoup certaines pièces (des Jacquet, des Bononcini, des Corelli, même des Haendel…).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph

Nombre de messages : 2754
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 23:27

La simplicité du langage : pour quelqu'un qui aime la chanson française, l'accordéon, Satie, Cage, Kagel et ...Schubert, voilà qui n'a pas de quoi effrayer. Ligne de partage, et de clivage, "culturelle", c'est une notion bien vague, pour qui n'a pas de connaissances musicologiques un peu sérieuses (je parle pour moi). Je la trouve néanmoins assez peu pertinente quant à la musique baroque (parfois répétitive dans ses schèmes ou modèles) mais aboutissement très sophistiqué, il me semble. J'ai peut-être le tort de ne pas vouloir voir tant de différences entre les suites pour violoncelle, l'art de la fugue, ou les cantates, pour me cantonner à Bach que je connais le mieux. Ou tout au moins d'y chercher ce qui les lie.


Dernière édition par xoph le Dim 19 Jan 2020 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 EmptyDim 19 Jan 2020 - 23:34

J'aime aussi la chanson. J'ai même quelques titres de techno et de k-pop que j'écoute régulièrement.

Je ne faisais pas de jugement de valeur, je parlais plutôt d'un processus qui m'empêche d'adhérer complètement à une partie de ce répertoire – ce que j'aime beaucoup dans la musique, ce sont les informations simultanées qui affluent (oui, étrangement les Fugues de Bach ne m'euphorisent pas plus que ça), et il y a dans la musique de chambre baroque parfois quelque chose d'assez paisible, univoque peut-être, qui finit par ne pas me captiver assez. J'aime quand même, mais ça peut limiter mon intérêt.

En tout cas j'étais surpris de ne pas apprécier davantage ce disque, qui avait en principe, entre le compositeur et le label, de bonnes potentialités pour me séduire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Telemann: disques indispensables   Telemann: disques indispensables - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Telemann: disques indispensables
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: