Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ernest Chausson (1855-1899)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Dim 10 Mai 2015 - 1:20

Info spéciale Rav-phaël  Wink

Le roi Arthus se donne à partir du 16 mai à l'Opéra Bastille.

Philippe Jordan : Direction d'orchestre
Graham Vick : Mise en scène
Paul Brown : Décor et costumes
Adam Silverman : Eclairages
José Luis Basso : Chef de choeur

Sophie Koch : Guenièvre
Thomas Hampson :Arthus
Roberto Alagna : Lancelot (et Zoran Todorovitch les 8, 11, 14 juin)
Alexandre Duhamel : Mordred
Stanislas de Barbeyrac : Lyonnel
François Lis : Allan
Peter Sidhom : Merlin
Cyrille Dubois : un laboureur
Tiago Matos : un chevalier
Ugo Rabec : un écuyer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ven 14 Oct 2016 - 2:57

En ce moment je me plonge dans le Roi Arthus, je ne m'étais pas rendu compte à quel point les passages hyper wagnériens (je veux dire à la limite du plagiat) étaient nombreux et extrêmement flangrants: un motif de Genièvre au II par exemple qui ressemble tellement à un motif de Gutrune, et là le prélude du III qui est véritablement un mix entre les préludes du I et du II de Siegfried, les trémolos, l'instrumentation, les motifs, les tierces rampantes dans le grave... c'est plus qu'une influence, c'est une marque qui a imprimé toute l'oeuvre et que Chausson n'a pas réussi à atténuer.
Certains passages du II où harmoniquement on retrouve toute une trame de Parsifal avec 5 ou 6 accords enchaînés de façon complètement identique, Chausson modifiant seulement le dernier.
D'autres séquences qui reprennent Tristan (et son fameux accord, avec la même résolution) avec juste un chromatisme en moins.
Et beaucoup d'éléments qui paraissent originaux sont en fait directement pris chez Wagner: par exemple le chant du laboureur presque a cappella puis qui s'intègre petit à petit dans l'orchestre et dans le drame, eh bien il n'y a qu'à réécouter le début de Tristan, c'est exactement le même principe avec le matelot.
Plein d'autres exemples encore de ce type... et c'est vraiment bien plus évident dans la musique (tantôt Parsifal, tantôt Tristan, tantôt le Ring) que dans le livret et sa fausse ressemblance avec celui de Tristan.

Bon sinon, la mort de Genièvre, qu'est-ce que c'est beau, mais vraiment quoi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ven 14 Oct 2016 - 12:43

C'est peut-être encore plus flagrant pour Fervaal (où même l'orchestration imite largement les mêmes œuvres…) de d'Indy. Quand on a bien Wagner dans l'oreille, on a parfois l'impression d'un patchwork, c'est presque comme écouter du Kagel. (mais j'adore)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ven 14 Avr 2017 - 21:23

Dites, je ne parviens pas à trouver les motets (Op.6, Op.12, Op.16) de Chausson… ça a été déjà publié quelque part ? Côté choral, je n'ai que Ballata (trois minutes…) dans un coin du (redoutable) album français du SWR Vokalensemble Stuttgart (Debussy-Ravel-Messiaen-Jolivet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81494
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Sam 15 Avr 2017 - 14:27

J'en ai finalement trouvé 2 sur les 8. Ce sont en fait des pièces pour orgue et voix féminine…

Pas mal du tout, il y a des côtés Schindler-Mahler et Gurlitt, là-dedans (le chromatisme). Mais avec une plénitude plus naïve.



Toute aide reste bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Chausson (1855-1899)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Ernest Chausson (1855-1899)
» Ernest Chausson - Œuvres symphoniques
» Ernest Chausson
» Playlist (81)
» Chausson : Le Roi Arthus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: