Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Schubert : Musique pour Piano

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Pierre Salich
Mélomane averti


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Sep 2017 - 16:28

vinteix a écrit:

SOFRONITSKY (live Moscou 1960) est très tendu, magnifique de nuances, mais beaucoup trop rapide, à mon goût, dans les 2 premiers mvts.
J'ai aussi le souvenir, lointain, que la version d'ARRAU était très intense, pleine de gravité et profondeur - peut-être un peu trop de pédale ? (faudrait que je réécoute)...

Tiens, Moscou 1960, c'est peut-être le même concert que la version somptueuse de l'impromptu en sol bémol majeur D899/3 dont je parlais quelques posts plus haut avec Scherzian.

Pour cet impromptu je viens de tomber sur une autre version à tomber par terre : celle de Maria Grinberg  en live à Moscou en 1974. C'est d'une densité et d'une douceur à la fois confondantes. ça se hisse tout de suite pour moi dans les versions de référence absolue, tout juste derrière Sofronitsky mais à égalité au moins avec Horowitz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 187
Age : 49
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 30 Sep 2017 - 2:11

Je ne connais pas l'enregistrement de cet impromptu par SOFRONITSKY...
en tout cas, c'est la même année, mais ce n'est pas le même concert. Il a enregistré cet impromptu 5 fois, dont 2 fois en 1960 : live Moscou (13 mai) et en studio (19 août).
Voir la discographie complète de Sofronitsky (travail colossal ! plus de 400 pages) :
https://sofronitskydiscographie.wordpress.com/

Le live à Moscou que j'évoquais (avec la D 960) date du 14 octobre et comprend aussi (et surtout !) la Sonate en si de Liszt, d'une tension dramatique extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 15:30

Badura-Skoda était évoqué un peu plus haut dans ce topic, à propos de la réédition de sa première intégrale. Je n'ai pas encore eu l'occasion de l'entendre mais en attendant je suis tombé sur des versions vidéo des trois dernières sonates où il est apparemment filmé dans un salon à Vienne en 1993. Je ne sais pas d'où ces documents proviennent mais ça vaut vraiment le coup d'oeil et d'oreille:

D. 958 /watch?v=mgokOTSYRZE
D. 959 /watch?v=HJzHAxWMr9A
D. 960 /watch?v=nmhRbCbTkzw

Pas de grandes interrogations métaphysiques ici mais une leçon de style où le jeu non legato est un régal et l'inspiration jamais prise en défaut.
PBS a peu de concurrents quand il s'agit de faire sonner un Steinway de façon aussi légère, articulée et naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 18:04

Moi je dis, en la matière, Brautigam rulz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 18:29

DavidLeMarrec a écrit:
Moi je dis, en la matière, Brautigam rulz.

Brautigam chez Schubert ?
C'est quoi "rulz" scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 20:14

rules --> rulz (il fait loi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 20:57

Vu le registre de langue, disons qu'en la matière, il gère grave sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 21:07

Le problème de Brautigam, c'est que c'est un peu l'inverse de PBS: même quand il joue sur pianoforte (ce qu'il fait le plus souvent, au disque du moins), ça sonne tellement rond et léché qu'on a l'impression qu'il utilise un piano moderne. tongue

Et en effet, il ne semble pas (encore) avoir touché à Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 1 Oct 2017 - 21:48

Honnêtement, ses concertos de Beethoven avec Norrköping, c'est spectaculaire, on croirait vraiment entendre un pianoforte.
Pour Schubert, il n'a pas fait de grande série discographique, mais je suppose qu'il le joue en concert ou dans son salon – je ne l'ai jamais entendu que dans Mozart, à la radio… hehe

Pour le reste, je le trouve un peu lisse effectivement, et il aime les instruments un peu trop cristallins à mon gré – je suis plus du côté des pianofortés capiteux (les Graf des années 1820) ou même un peu sales (ceux de Schoonderwoerd bounce ) que du côté des jolis instruments de cristal de Brautigam (ou même Immerseel).

(Le problème de Badura-Skoda étant tout de même qu'il est tout le temps assez mesuré et lisse, à côté Brautigam fait figure de hippie fantaisiste.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 2 Oct 2017 - 9:00

adriaticoboy a écrit:
Le problème de Brautigam, c'est que c'est un peu l'inverse de PBS: même quand il joue sur pianoforte (ce qu'il fait le plus souvent, au disque du moins), ça sonne tellement rond et léché qu'on a l'impression qu'il utilise un piano moderne.  tongue

Et en effet, il ne semble pas (encore) avoir touché à Schubert.

C'est bien ce que je pense aussi, du moins au disque.
Je le connais chez Mozart et Beethoven. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2185
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Jeu 5 Oct 2017 - 0:58

Rubato a écrit:
J'ai l'impression que l'œuvre pour piano à quatre mains de Schubert est méconnue, et pourtant que de belles choses !

Pour y remédier il y a cette très belle intégrale de Duo Yaara Tal & Andreas Groethuysen sur piano Fazioli 308. Smile

Je souhaitais revenir, après l’amorce faite par Rubato, et les regrets voilés qu’elle pouvait laisser entendre , sur cette question : l’œuvre de Schubert pour piano à quatre mains est-elle mésestimée ?
Pas si sûr si l’on en croit la pléthorique discographie. Ce qui est sans doute plus probable c’est que certaines œuvres laissent dans l'ombre l’ensemble du corpus. Et l’on comprend que la fantaisie en fa mineur puisse éclipser tant d’autres œuvres, qui ne se présentent jamais comme majeures : musique de salon, de compagnonnage et pourtant si complexe et intime en fin de compte.

Je me suis longtemps tenu à cette fantaisie, un coup de janissaire* s’imposait !
En voici quelques-uns des plus revigorants et éclatants pour tailler dans la forêt.

Janissaire ou pas, la fantaisie en fa mineur qui apparaît deux fois dans le trio à suivre en est néanmoins l’absente; tout porte à nous dire : mais oui, là, ailleurs, écoutez ! Lubimov et Grotz l’éludent. Tharaud et Zhu Xiao-Mei intitulent leur album « divertissement à la hongroise », Staier et Melnikov ne sont jamais aussi convaincants que dans les variations sur un thème original op. 35, D. 813.  

Ces trois albums, tous merveilleux, offrent à ceux qui ne se seraient pas lancés dans une intégrale (ce qui est mon cas à ce jour) l’occasion de découvrir les œuvres pour quatre mains les plus marquantes, entre autres:

• Marches caractéristiques N°1 et 2 ( Lubimov/Grotz ; Staier/Melnikov pour la N°1 uniquement)
• Variations sur un thème original (Staier/Melnikov ; Tharaud/Zhu Xiao-Mei)
• Fantaisie à la hongroise (Tharaud/Zhu Xiao-Mei)
• Fantaisie en fa mineur (Staier/Melnikov ; Tharaud/Zhu Xiao-Mei)
• Allegro en la mineur « Lebensstürme » (Lubimov/Grotz )

Pourquoi grouper ces trois approches ? eh bien, …, parce qu’elles ont fait partie de mon écoute récente, mais peut-être aussi parce qu’au delà du panel, oh combien émouvant des œuvres précitées, l’on cherche ce qui résiste : aux instruments (deux versions « historiques » sur pianoforte, une version « moderne «  sur piano, au talent des interprètes, pour dégager ce qui sous ces formes multiples nous approche de ce que chacun ressentira, à sa façon comme au cœur, de cette musique (et du sien bien sûr) et qui déborde le cadre de « genre » auquel elle semblait devoir se circonscrire.

Pour moi, de ces trois albums, si je devais faire le tri, je retiendrais certainement Tharaud - Zhu Xiao-Mei (pas mou du tout pour répondre à David Le Marrec en début de fil) pour le divertissement à la hongroise dont je ne puis que sortir lessivé, et Lubimov – Grotz pour la vitalité, parfois âpre et cinglante (un vrai coup de janissaire, mais qui tend tout le disque), qui va tellement à l’encontre de l’image fausse de la sensiblerie Schubertienne.  Aussi beau soit-il le disque Staier – Melnikov me laisse plus éloigné, presque trop précieux. En tout cas, je recommande les trois très, très, chaleureusement



* http://www.lestroisclaviers.com/accueil/IMG/pdf/janissairelestroisclaviers-2.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 6 Oct 2017 - 20:47

Pierre Salich a écrit:
Tiens, Moscou 1960, c'est peut-être le même concert que la version somptueuse de l'impromptu en sol bémol majeur D899/3 dont je parlais quelques posts plus haut avec Scherzian.

vinteix a écrit:
Je ne connais pas l'enregistrement de cet impromptu par SOFRONITSKY...
en tout cas, c'est la même année, mais ce n'est pas le même concert. Il a enregistré cet impromptu 5 fois, dont 2 fois en 1960 : live Moscou (13 mai) et en studio (19 août).

L'enregistrement de l'Impromptu D 899 n° 3 dont nous parlions plus haut est celui du récital du 13 mai 1960, en effet. Il est sur YT :

Code:
/watch?v=I1i4pH6hojE
/watch?v=JGuSaT_yTws

À noter que VS le joue ici dans la version transposée en sol majeur, dans une mesure à 2/2. En fait, durant sa carrière VS a aussi bien joué la version originale (en sol bémol majeur à 4/2) que la transposition due à la première édition (en sol majeur à 2/2). Un ami sur RMCR m'a fait remarquer que, parmi tous les enregistrements dont on dispose par lui (il y en a en effet cinq connus), celui-ci est le seul conforme à la première édition de l'œuvre ; les autres adoptent l'écriture d'origine. Il est aussi beaucoup plus « solaire » que les autres : parmi ces derniers, certains sonnent vraiment très noirs, et tous adoptent à la fois un tempo sensiblement plus ample et une métrique beaucoup plus régulière. L'inflexion de la phrase change aussi beaucoup d'une version à l'autre ; en fait, c'est presque diamétralement opposé d'une version à l'autre, et les plus anciennes sont en général les plus noires et introverties. La constante : l'importance accordée aux triolets de la texture centrale, sans cesse mouvante.

Pierre Salich a écrit:
Pour cet impromptu je viens de tomber sur une autre version à tomber par terre : celle de Maria Grinberg en live à Moscou en 1974. C'est d'une densité et d'une douceur à la fois confondantes.

Je trouve que c'est exactement ça : densité et douceur. La douceur qui n'est possible qu'au travers de cette incroyable densité sonore qu'elle trouve dans son piano, et la densité quasi insoutenable qui ne trouve de justification que dans sa conception douce et presque minéralement concentrée de la page. C'est aussi un enregistrement que je vénère. Elle ne cherche rien et trouve tout. Exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 22 Jan 2018 - 1:33

Smile Info : le dernier bouquin dans la longue série des John Hunt Discographies se consacre au piano schubertien.


https://www.amazon.fr/Critical-Discography-Piano-Music-Schubert/dp/1901395340


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 28 Jan 2018 - 0:11


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Sonate n°21 en si bémol, D. 960

= Vladimir Horowitz, piano

(RCA, février 1953)

Smile Une œuvre qu'il réenregistra 23 ans plus tard, chez DG.
On associe plutôt Horowitz à la miniature de genre, aux fulgurances éblouissantes,
et assez peu à l'intimité, la délicatesse, le temps long de l'univers schubertien.
Certes quelques éclats de clavier semblent étrangers aux secrets arpents de l'ultime sonate,
mais partout ailleurs le charisme opère : magie du timbre, art de créer des univers éloquents, un lyrisme convivial,
et même une tendresse qui vous prend par la main pour suggérer l'ineffable.
En quelques secondes le sublime Andante, redoutable test d'affinité pour les pianistes,
nous convainc que le virtuose russe a su viser juste : en plein cœur, -et avec quelles pudeurs émerveillées !
Un très grand moment
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Jeu 1 Fév 2018 - 22:40

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Sonate n°19 en ut mineur, D. 958

= Sviatoslav Richter, piano

(Eurodisc, août 1972)

Peut-être le plus grand enregistrement schubertien de Richter,
autrement préférable aux fades interprétations publiées par Philips.
Des ambiances désertiques, confinées à l'esseulement, dont le pianiste russe avait le secret.
Et ce Final, incroyablement ébroué, exorciseur -une tuerie
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18174
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 10:40

Je place tout de même au-dessus sa lecture ahurissante de la Sonate n°21 à Prague.
Il y a quelque chose de presque mystique dans cette interprétation... farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 10:53

Non, c'est son Winterreise qui est le meilleur de son legs schubertien.

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18174
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 10:54

Concernant le Lied je ne peux que plaider l'ignorance. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 11:08

DavidLeMarrec a écrit:
Non, c'est son Winterreise qui est le meilleur de son legs schubertien.

Voilà.

Mais c'est avec Peter Schreier, que personnellement je n'aime pas. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 13:11

C'est le problème, oui : le chant (quoique soigné, sans excès, bien dit) n'est pas très joli…

Mais rien que pour les atmosphères du piano, sans trop écouter le chanteur, ça vaut la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8187
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 2 Fév 2018 - 13:27

DavidLeMarrec a écrit:
C'est le problème, oui : le chant (quoique soigné, sans excès, bien dit) n'est pas très joli…

Mais rien que pour les atmosphères du piano, sans trop écouter le chanteur, ça vaut la peine !

facile à dire ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 5 Fév 2018 - 21:54

DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

Benedictus a écrit:

marc.d a écrit:



Soyons simples : superbe et pourtant il y a Brendel, Richter, Serkin .......


scratch Tu veux dire par là que c'est encore mieux que Brendel-Richter-Serkin ou bien que c'est très bien mais pas au point de surpasser Brendel-Richter-Serkin?


La seconde proposition m'effraie un brin. Mais ce n'est pas possible.


Smile Sans rebondir sur l'insidieux trollage de David qui certainement dans Schubert préfère Kempff,
quelqu'un a entendu ce dernier Zimerman et veut en toucher un mot ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85845
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 5 Fév 2018 - 23:47

Ah, ça y est, Kempff, il ne manquait plus que lui.

Je ne le déteste pas du tout, mais vu la quantité de pianistes qui ont enregistré ça, je ne vois pas trop l'intérêt de le choisir lui. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 187
Age : 49
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 6 Fév 2018 - 4:06

Mélomaniac a écrit:
DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

Benedictus a écrit:

marc.d a écrit:



Soyons simples : superbe et pourtant il y a Brendel, Richter, Serkin .......


scratch Tu veux dire par là que c'est encore mieux que Brendel-Richter-Serkin ou bien que c'est très bien mais pas au point de surpasser Brendel-Richter-Serkin?


La seconde proposition m'effraie un brin. Mais ce n'est pas possible.


Smile Sans rebondir sur l'insidieux trollage de David qui certainement dans Schubert préfère Kempff,
quelqu'un a entendu ce dernier Zimerman et veut en toucher un mot ?



Je recopie simplement mon commentaire d'il y a qq mois :
c'est fait, je viens d'écouter les D. 959 et D. 960 par K. ZIMERMAN, et je suis enthousiaste et enthousiasmé !
D'emblée, on est saisi par la qualité sonore, et de l'enregistrement, et de l'instrument. Evidemment, la technique pianistique est aussi superlative, avec un sens des couleurs et des détails magnifiques, les nuances faisant ressortir chaque phrase, chaque note ; quel phrasé, quelle tenue des lignes mélodiques, quelle pureté du chant ! A côté d'autres lectures plus dramatiques, Zimerman fait preuve d'un lyrisme presque dépouillé, d'une grande retenue (que d'aucuns jugeront peut-être un peu froide), mais cette simplicité est pleine de poésie, avec une respiration et une clarté (!) exceptionnelles. Dans l'ensemble, un Schubert plein de pudeur (ce qui me semble tout à fait idoine pour ces partitions) et d'une rare luminosité ! On pourrait dire qu'avec Richter on est pris dans les glaces et les brumes d'un insondable "voyage d'hiver" ; avec Zimerman on baigne dans la lumière d'un soleil d'hiver.

Concernant la D. 960, bien sûr, d'autres versions sont plus engagées sur le plan dramatique : LUPU, et surtout RICHTER, sublime aérolithe (surtout le live de Prague, 1972), dont la lecture très personnelle, unique (lentissime 1er mvt), reste bouleversante, hypnotique, véritable plongée dans les abîmes...
SOFRONITSKY (live Moscou 1960) est très tendu, magnifique de nuances, mais beaucoup trop rapide, à mon goût, dans les 2 premiers mvts.
J'ai aussi le souvenir, lointain, que la version d'ARRAU était très intense, pleine de gravité et profondeur - peut-être un peu trop de pédale ? (faudrait que je réécoute)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 20 Fév 2018 - 1:30

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Sonate n°21 en si bémol, D. 960

= Paul Badura-Skoda, piano

(RCA, mai 1971)

Smile Ce n'est pas ici qu'on attendra le grand frisson.
Plutôt une interprétation douce, chaleureuse, agréable,
pétrie dans un clavier moelleux (malgré des attaques franches voire sèches), au grave pâteux mais au medium très chantant,
aux infinies capacités de dégradé qui permettent au pianiste autrichien un luxe de raffinement,
et une rare délicatesse de contrechants (quelles nuances de phrasés à la main gauche !)
La lancinante ballade du Molto moderato se trouve parfaitement anonchalie, dans un tempo idéal.
On ne taxera aucune naïveté quand l'Andante se dépouille ainsi, intensifiant l'émotion en quelques secondes,
d'abord comme une marche funèbre inspirée des lieder les plus endeuillés, puis soudainement mobile le cœur vaillant.
Les gazouillis du Scherzo piaffent dans une ambiance tamisée, sans la moindre dureté, sur un ton affable, très viennois.
Idem pour le Finale, dépourvu de transe, mais joué là encore avec une sage précaution oratoire,
où l'on peut se délecter d'une articulation nette et d'une dynamique fort ouvragée,
qui revisite le relief comme un paysage sur une vaisselle de porcelaine.
Il se dégage ici un art de vivre et de sentir qui dans l'air de (ne point trop en) dire puise au plus intime de ces pages sans s'y complaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25752
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 2 Sep 2018 - 0:50

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Franz Schubert (1797-1828) :

Sonate n°11 en fa mineur, D. 625
Sonate n°18 en ut mineur, D. 958

= Paul Badura-Skoda, hammerflügel Schweighofer (Vienne, c. 1846)

(Arcana, mai 1992)

Surprised Comparé aux quatre autres instruments retenus pour l'intégrale des sonates de Schubert chez Arcana,
ce Schweighofer est celui qui sonne le plus proche d'un piano "moderne".
Pour autant, je ne suis pas un fan a priori des instruments d'époque, et même sur celui-ci,
les carences de brio et de projection ne sont compensées par les vertus strictement interprétatives.
Le Finale de la sonate en ut mineur manque singulièrement d'éclat par rapport à mes habitudes d'écoute,
par exemple quand on a dans l'oreille les éclaboussures d'un Sv. Richter (Eurodisc, août 1972).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 3 Nov 2018 - 15:48

Possédant mes sonates préférées de Schubert par mon interprète préféré Richter, il me manquait la 20 D959 qui fait partie de mes préférées.
Après avoir écouté sur YouTube in extenso Brendel, Borlet, Lupu, Serkin, Pollini que je possède, Zimmerman.
Mon choix s'est arrêté sur Dalberto dont l'interprétation m'est apparue la plus convaincante ; suivi de Serkin à la seconde écoute.



Dernière édition par Over The Rainbow le Sam 3 Nov 2018 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 3 Nov 2018 - 18:28



Ce nouveau disque de Schubert par Alexander Lonquich est intéressant, un vrai défi en fait parce qu’il a repensé la musique de A à Z. En plus son essai dans le livret est stimulant. La qualité sonore est SOTA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 809
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 4 Nov 2018 - 13:29

Over The Rainbow a écrit:

Mon choix s'est arrêté sur Dalberto dont l'interprétation m'est apparue la plus convaincante ; suivi de Serkin à la seconde écoute.

Je viens aussi de faire la connaissance des interprétations de Michel Dalberto avec le gros coffret qui vient d'être publié. Pas encore entendu ses Schubert mais ses Beethoven m'a convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4916
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 4 Nov 2018 - 14:42

Vladimir Feltsman: Sonate op.120 en La majeur D. 664

Magnifique interprétation dans l'une, sinon la plus belle sonate de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 5 Nov 2018 - 8:29

Ravélavélo a écrit:
Vladimir Feltsman: Sonate op.120 en La majeur D. 664

Magnifique interprétation dans l'une, sinon la plus belle sonate de Schubert.

Puisque vous parlez de beauté, voici mes préférées la 13, 14, 20, 21

Les 16, 17, 18, 19 me font, à tort sûrement, trop penser à Beethoven.

En sus merci à ADRIATICOBOY pour m'avoir fait connaître et découvrir DALBERTO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4916
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 6 Nov 2018 - 21:12

Over The Rainbow a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Vladimir Feltsman: Sonate op.120 en La majeur D. 664

Magnifique interprétation dans l'une, sinon la plus belle sonate de Schubert.

Puisque vous parlez de beauté, voici mes préférées la 13, 14, 20, 21

Les 16, 17, 18, 19 me font, à tort sûrement, trop penser à Beethoven.

En sus merci à ADRIATICOBOY pour m'avoir fait connaître et découvrir DALBERTO.

Merci pour tes suggestions ! mains
Je présume qu'elles sont jouées par Dalberto ?
Faut dire (à ma grande honte) que je n'ai pas beaucoup écouté (voire pas du tout) les sonates que tu mentionnes, ma curiosité est maintenant piquée, même pour celles qui te font penser à Beethoven... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 7 Nov 2018 - 11:19

Ravélavélo a écrit:
Over The Rainbow a écrit:
Ravélavélo a écrit:
Vladimir Feltsman: Sonate op.120 en La majeur D. 664

Magnifique interprétation dans l'une, sinon la plus belle sonate de Schubert.

Puisque vous parlez de beauté, voici mes préférées la 13, 14, 20, 21

Les 16, 17, 18, 19 me font, à tort sûrement, trop penser à Beethoven.

En sus merci à ADRIATICOBOY pour m'avoir fait connaître et découvrir DALBERTO.

Merci pour tes suggestions ! mains
Je présume qu'elles sont jouées par Dalberto ?
Faut dire (à ma grande honte) que je n'ai pas beaucoup écouté (voire pas du tout) les sonates que tu mentionnes, ma curiosité est maintenant piquée, même pour celles qui te font penser à Beethoven... I love you  

Non en fait je ne dispose que de la 20 de Dalberto (magnifique pour moi).
Les autres par Richter et 2 je crois par Gilels.

Bonne journée à toi mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4916
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 7 Nov 2018 - 14:01

@ Over The Rainbow:
Merci les infos supplémentaire. Richter est réputé dans Schubert et Gilels, ça ne peut être mauvais puisqu'il est le précurseur de Richter.
J'ai aussi ces deux long-jeux Schubert:





Le premier, par la regrettée Brigitte Engerer qui joue les Impromptus et la Mélodie hongroise; le second par Brendel, un disque-livre Hachette magnifiquement illustré et documenté avec la Fantaisie Wanderer et les Moments musicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 7 Nov 2018 - 16:56

@Ravélavélo merci pour les conseils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4916
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 7 Nov 2018 - 19:02

Over The Rainbow a écrit:
@Ravélavélo merci pour les conseils
Merci à toi également, c'est un plaisir partagé.
Merci aussi à Adriaticoboy.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Schubert : Musique pour Piano
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Tchaïkovsky : musique pour piano
» Transcriptions pour piano: Beethoven, Debussy, Ravel...
» Mendelssohn - Musique pour piano
» Les quatre ballades pour piano de Frédéric Chopin
» Opus 345 en ré majeur de Franz SCHUBERT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: