Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sémiramide (Rossini, 1823)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Semiramide - Fogliani   Mar 25 Juin 2013 - 21:04

Annoncé pour le 11/07/13 :
    

Je suis assez tenté par Pizzolato et Osborn. Par contre pour Penda, j'ai quelques doutes en Semiramide. Mais ce qui me gène le plus, c'est :Regazzo : I don't want thatI don't want thatI don't want that
Je ne connais pas du tout le chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:14

Moi, j'achète sans sourciller !
Merci pour l'info thumright .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:15

Tu as raison d'avoir des doutes en ce qui concerne Pendatchanska. La seule fois ou je l'ai vue en live c'était dans Sémiramide au TCE; je suis traumatisée à vie par ce que j'ai vu et entendu : un vibrato ignoble, des aigus moches et tendus, un grelot insupportable dans la voix. Bref rien qu'à cause d'elle cette version la est à fuir d'urgence. Osborn est gentillet, mais franchement Idreno pale . Pizzolato pourquoi pas, de toute façon ça sera toujours mieux que Di Castro qui chantait Arsace au TCE (clairement trop jeune et absolument pas prête pour un rôle aussi écrasant). Regazzo Mouais bon mais quand on a Ramey et Pertusi dans l'oreille ... 

Je ne connais pas les autres chanteurs, je m'abstiendrai donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:25

J'aime beaucoup le terme de "gentillet" pour Osborn! hehe
Enfin on ne va pas revenir éternellement sur le débat!

Moi elle me parle plus que l'autre cette version... Et Penda, ce que j'en connais c'est quand même chouette! Very Happy Et puis y a du tempérament!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:28

Polyeucte a écrit:
J'aime beaucoup le terme de "gentillet" pour Osborn! hehe
Enfin on ne va pas revenir éternellement sur le débat!

Moi elle me parle plus que l'autre cette version... Et Penda, ce que j'en connais c'est quand même chouette! :DEt puis y a du tempérament!
 Gentillet oui. Certes la voix est belle, mais Idreno est costaud quand même Mr. Green . Quant à Pendatchanska je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit. Ce que j'ai entendu d'elle après cette vilaine Sémiramide ne m'a pas aidé à changer d'avis  Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:39

calbo a écrit:
 Gentillet oui. Certes la voix est belle, mais Idreno est costaud quand même Mr. Green .
C'est vrai... et puis il ne chante pas d'autres un peu costaud : Otello de Rossini, Raoul dans Les Huguenots, Hoffmann... de la petite bière tout ça! hehe

Citation :
Quant à Pendatchanska je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit. Ce que j'ai entendu d'elle après cette vilaine Sémiramide ne m'a pas aidé à changer d'avis  Confused
Mais je ne veux pas te faire changer d'avis, je donne juste le mien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 21:42

Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
 Gentillet oui. Certes la voix est belle, mais Idreno est costaud quand même Mr. Green .
C'est vrai... et puis il ne chante pas d'autres un peu costaud : Otello de Rossini, Raoul dans Les Huguenots, Hoffmann... de la petite bière tout ça! hehe

Citation :
Quant à Pendatchanska je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit. Ce que j'ai entendu d'elle après cette vilaine Sémiramide ne m'a pas aidé à changer d'avis  Confused
Mais je ne veux pas te faire changer d'avis, je donne juste le mien!

Euh ... Comment te dire ça ? Les vocalises d'Idreno c'est "de la petite bière" hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 22:26

calbo a écrit:
Euh ... Comment te dire ça ? Les vocalises d'Idreno c'est "de la petite bière" hehe
C'est pas pire que pour Otello...
Et puis côté vocalises, pas trop de soucis pour Osborn... il chantait quand même l'air final du Barbier avec panache... donc ça devrait aller pour Idreno...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 22:33

Après ça dépend aussi pas mal du chef. J'ai souvenance d'un Guillaume Tell ou le chef (Pappano je crois) avait pris un tempo tellement rapide qu'il a raté sa cabalette (vocalises complètement savonnées, aigu final craqué ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 22:39

calbo a écrit:
Après ça dépend aussi pas mal du chef. J'ai souvenance d'un Guillaume Tell ou le chef (Pappano je crois) avait pris un tempo tellement rapide qu'il a raté sa cabalette (vocalises complètement savonnées, aigu final craqué ...).

Oui, c'était pour le Guillaume Tell en concert. Le contre-ut était totalement à côté... question vocalises, y en a quand même pas des masses pour Arnold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 25 Juin 2013 - 23:01

M'enfin la cabalette  pale . Alors Idreno+un chef à coté de la plaque = gros ratage pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mer 26 Juin 2013 - 0:05

calbo a écrit:
Je viens de jeter un oeil; la pochette n'est pas terrible quand même  Confused . Aurèle va être content, le CD avec l'Arace de sa grande copine est sur le point de paraitre. 

En regardant les durées des 3 CDs, j'ai calculé une durée de 3H49MN32, il semble donc que ce soit une vraie intégrale. Par contre je ne connais pas du tout Papatanasiu ...

Arsace n'est pas ce qui lui convient le plus. Elle était en prise de rôle et cela s'entend. J'ai entendu les deux airs au moment des représentations de cette Semiramide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mer 26 Juin 2013 - 13:01

hehe Prise de rôle = pas la voix du rôle hehe . Un Studio ne rend jamais complètement la réalité des choses; sur scène ça sera forcément différent hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22817
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mer 26 Juin 2013 - 13:41

Je n'ai pas dit qu'elle n'a pas la voix du rôle mais elle est plus à l'aise en Isabella pour rester chez Rossini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 9:12

Figaro a écrit:
Annoncé pour le 11/07/13 :
    

Je suis assez tenté par Pizzolato et Osborn. Par contre pour Penda, j'ai quelques doutes en Semiramide. Mais ce qui me gène le plus, c'est :Regazzo : I don't want thatI don't want thatI don't want that
Je ne connais pas du tout le chef.

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5421&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 9:17

Francesco a écrit:
Bon moi je n'écoute que Gruberova là dedans alors je suis disqualifié.

kiss 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 9:21

Otello a écrit:
Surtout que pour intègre qu'elle puisse être, Di Donato se rapproche t'elle pour autant de ce qu'était Colbran ? rien n'est moins sûr!

Ah la la, si seulement Bartoli, au moment de son album "Rossini Heroines" Sad...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 9:43

bAlexb a écrit:
Figaro a écrit:
Annoncé pour le 11/07/13 :
    

Je suis assez tenté par Pizzolato et Osborn. Par contre pour Penda, j'ai quelques doutes en Semiramide. Mais ce qui me gène le plus, c'est :Regazzo : I don't want thatI don't want thatI don't want that
Je ne connais pas du tout le chef.

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5421&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

C'est assez mitigé je trouve, mais ça ne m'étonne pas outre mesure. Si la scène n'avantageait pas Pendatchanska il semble que ce soit aussi le cas du studio. Bref, il faudra attendre encore un bon moment avant de revoir un duo aussi redoutable que mamie Joan/Marylin Horne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 11:41

calbo a écrit:
C'est assez mitigé je trouve, mais ça ne m'étonne pas outre mesure. Si la scène n'avantageait pas Pendatchanska il semble que ce soit aussi le cas du studio. Bref, il faudra attendre encore un bon moment avant de revoir un duo aussi redoutable que mamie Joan/Marylin Horne.
assez mitigé ?? hehe  TRES mitigé!! Penda qui souffre de Parkinson vocalement, Osborn inerte, des choeurs discutables, ça fait beaucoup de points négatifs dont surtout le rôle-titre!!
Ah ben ça c'est clair que le tandem Sutherland/Horne reste indétrôné et indétrônable même avec des Idreno insuffisants.
On a toutefois dans un excellent son en live un fort luxueux juste milieu qui est à ce jour la meilleure distribution d'ensemble pour l'ouvrage:
Londres en 1986 avec June Anderson, Marilyn Horne, Chris Merritt et Samuel Ramey/dir: Henry Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 11:48

Otello a écrit:
calbo a écrit:
C'est assez mitigé je trouve, mais ça ne m'étonne pas outre mesure. Si la scène n'avantageait pas Pendatchanska il semble que ce soit aussi le cas du studio. Bref, il faudra attendre encore un bon moment avant de revoir un duo aussi redoutable que mamie Joan/Marylin Horne.

assez mitigé ?? hehe  TRES mitigé!! Penda qui souffre de Parkinson vocalement, Osborn inerte, des choeurs discutables, ça fait beaucoup de points négatifs dont surtout le rôle-titre!!
Ah ben ça c'est clair que le tandem Sutherland/Horne reste indétrôné et indétrônable même avec des Idreno insuffisants.
On a toutefois dans un excellent son en live un fort luxueux juste milieu qui est à ce jour la meilleure distribution d'ensemble pour l'ouvrage:
Londres en 1986 avec June Anderson, Marilyn Horne, Chris Merritt et Samuel Ramey/dir: Henry Lewis

De l'art d'enfoncer le clou pété de rire  .

Plus sérieusement Bonynge a fait très fort malgré l'Assure dégoulinant de Rouleau. Quant au live aixois (si je ne m'abuse) le cast est du feu de Dieu. drunken drunken drunken drunken drunken 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 12:32

calbo a écrit:
Plus sérieusement Bonynge a fait très fort malgré l'Assure dégoulinant de Rouleau. Quant au live aixois (si je ne m'abuse) le cast est du feu de Dieu.  drunken drunken drunken drunken drunken 
J'aime à rappeler qu'il faut toujours contextualiser: L'Assur de Rouleau se justifie plutôt bien à l'époque où la basse rossinienne n'était pas encore redécouverte (donc une époque sans Samuel Ramey!) et Rouleau dont la vocalité est tout de même assez souple s'en sort pas mal du tout pour l'époque. Le cas du ténor est plus problématique car Bonynge qui était conscient évidemment de la nécessité d'avoir un chanteur virtuose mais qui ne voulait pas amputer le rôle de tous ses airs, a dû faire avec ce qui était possible à l'époque (là aussi on attendait l'arrivée de Rockwell Blake!) et là c'est sûr que le brave John Serge (qui avait reçu en son temps toutes les louanges de la critique lol si si!! lol) soutient difficilement la comparaison aujourd'hui avec nos grandes références.

Pour le live aixois, le cast est superbe sur le papier et l'ambiance générale est assez excitante. Toutefois si on est honnête 2 énormes bémols: Montserrat Caballé qui passe à la trappe la moitié des notes du rôle-titre (et je n'exagère pas!) ce qui fait que ce n'est plus du tout le même rôle en termes de chant et l'autre bémol étant la direction de Lopez-Cobos qui a du mal à se positionner en termes de style musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 12:35

Otello a écrit:
calbo a écrit:
Plus sérieusement Bonynge a fait très fort malgré l'Assure dégoulinant de Rouleau. Quant au live aixois (si je ne m'abuse) le cast est du feu de Dieu.  drunken drunken drunken drunken drunken 
J'aime à rappeler qu'il faut toujours contextualiser: L'Assur de Rouleau se justifie plutôt bien à l'époque où la basse rossinienne n'était pas encore redécouverte (donc une époque sans Samuel Ramey!) et Rouleau dont la vocalité est tout de même assez souple s'en sort pas mal du tout pour l'époque. Le cas du ténor est plus problématique car Bonynge qui était conscient évidemment de la nécessité d'avoir un chanteur virtuose mais qui ne voulait pas amputer le rôle de tous ses airs, a dû faire avec ce qui était possible à l'époque (là aussi on attendait l'arrivée de Rockwell Blake!) et là c'est sûr que le brave John Serge (qui avait reçu en son temps toutes les louanges de la critique lol si si!! lol) soutient difficilement la comparaison aujourd'hui avec nos grandes références.

Pour le live aixois, le cast est superbe sur le papier et l'ambiance générale est assez excitante. Toutefois si on est honnête 2 énormes bémols: Montserrat Caballé qui passe à la trappe la moitié des notes du rôle-titre (et je n'exagère pas!) ce qui fait que ce n'est plus du tout le même rôle en termes de chant et l'autre bémol étant la direction de Lopez-Cobos qui a du mal à se positionner en termes de style musical.

Oui bien sur, je suis assez d'accord. Et heureusement que je l'ai écouté AVANT d'écouter Ramey et Pertusi, parce qu'autrement je ne suis pas certaine que j'aurais été jusqu'au bout.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 13:45

Otello a écrit:
On a toutefois dans un excellent son en live un fort luxueux juste milieu qui est à ce jour la meilleure distribution d'ensemble pour l'ouvrage: Londres en 1986 avec June Anderson, Marilyn Horne, Chris Merritt et Samuel Ramey/dir: Henry Lewis

Sans Merritt (mais "à vaincre sans Merritt...", comme dit le proverbe ; je sais, elle est nulle Embarassed !) on a aussi un très bon live du MET : http://www.amazon.fr/Rossini-Semiramide-Conlon-Anderson-Metropolitan/dp/B00004Z4W9 ! Moi, ça a été ma porte d'entrée pour l'oeuvre.
Et je suis fou des deux enregistrements sur le vif (non "réguliers") de Cuberli : soit avec Horne, Merritt et Ramey (90 ; et, personnellement, ça me satisfait beaucoup plus qu'Anderson, notamment parce que le timbre de Cuberli me paraît beaucoup plus charnu/charnel et le chant comme en extension, plus musclé et autoritaire ; c'est difficile à expliquer et ça reste très personnel, sans doute très investi par mes souvenirs de la Desdemona niçoise avec Merritt/Blake), soit avec Dupuy, Blake et Alaimo (90 toujours et à Paris, cette fois). Moins fan, en revanche, de la reprise de la production new-yorkaise avec Cuberli, encore et, cette fois, Scalchi, Olsen et Alaimo).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 13:53

bAlexb a écrit:
Et je suis fou des deux enregistrements sur le vif (non "réguliers") de Cuberli : soit avec Horne, Merritt et Ramey (90 ; et, personnellement, ça me satisfait beaucoup plus qu'Anderson, notamment parce que le timbre de Cuberli me paraît beaucoup plus charnu/charnel et le chant comme en extension, plus musclé et autoritaire ; c'est difficile à expliquer et ça reste très personnel, sans doute très investi par mes souvenirs de la Desdemona niçoise avec Merritt/Blake), soit avec Dupuy, Blake et Alaimo (90 toujours et à Paris, cette fois). Moins fan, en revanche, de la reprise de la production new-yorkaise avec Cuberli, encore et, cette fois, Scalchi, Olsen et Alaimo).
ah oui mais là, darling, on ne peut que se retrouver! C'était l'âge d'or et on était à un tellement haut niveau! J'adore Cuberli moi aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 13:59

Personne ne parle de Gasdia ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 14:11

Otello a écrit:
ah oui mais là, darling, on ne peut que se retrouver!

Bien sûr, si tu me donnes du "darling", je ne peux que ployer sous tes calineries Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 14:14

Figaro a écrit:
Personne ne parle de Gasdia ?...
Beau timbre, sens du style et personnalité attachante mais chanteuse souvent dépassée par l'écriture du rôle et donc savonneuse (Et elle en passe un paquet de notes à la trappe! Pas autant que Caballé mais pas loin! Tant à Pesaro qu'à Marseille!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4026
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 22 Juil 2013 - 15:16

calbo a écrit:
Tu as raison d'avoir des doutes en ce qui concerne Pendatchanska. La seule fois ou je l'ai vue en live c'était dans Sémiramide au TCE; je suis traumatisée à vie par ce que j'ai vu et entendu : un vibrato ignoble, des aigus moches et tendus, un grelot insupportable dans la voix. Bref rien qu'à cause d'elle cette version la est à fuir d'urgence. Osborn est gentillet, mais franchement Idreno pale . Pizzolato pourquoi pas, de toute façon ça sera toujours mieux que Di Castro qui chantait Arsace au TCE (clairement trop jeune et absolument pas prête pour un rôle aussi écrasant). Regazzo Mouais bon mais quand on a Ramey et Pertusi dans l'oreille ... 

Je ne connais pas les autres chanteurs, je m'abstiendrai donc.

Hélas, tu as cent fois raison : j'ai entendu aussi ce Semiramide au TCE - une trahison majeure, avec des coupures : un seul air pour Idreno !!
J'adore cet opéra, mais je ne sais pas si on le monte de temps en temps dans des conditions acceptables : ça devrait pourtant être possible : il y a bons interprètes disponibles pour les principaux rôles...

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Dim 28 Juil 2013 - 11:55

JE l'ai écouté et franchement, je vous trouve bien difficiles...

Penda est impressionnante de présence et de voix je trouve! ALors oui, on a un vibrato serré qui peut perturber, mais par contre, la technique reste assez impressionnante et le personnage est là!
Marianna Pizzolato est bien, mais manque par contre de cette présence mâle que savent donner certaines mezzo... la voix ne se déploit pas totalement dans la grave et le contraste entre les deux voix (avec Alex Penda) n'est pas assez marqué je trouve.
Lorenzo Regazzo est bien, mais pâlit clairement sous l'ombre immense de Ramey... La scène de folie semble une peu terne maltré une belle technique... et le presonnage reste un peu trop dans la retenue.
Même critique pour John Osborn. Il assure tout le rôle, tant d'un point de vue technique que tessiture, mais semble étrangement extérieur...

En tout cas, malgré ces critiques, c'est quand même chouette! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 45
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Dim 18 Aoû 2013 - 19:14

J'avais mis la scène des hallucinations par Big Sam dans le fil ad hoc :

http://classik.forumactif.com/t4379p50-samuel-ramey?highlight=samuel+ramey

C'est en page 2 du sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mer 18 Mai 2016 - 23:28

Prochain version prévue chez OperaRara dirigée par M.Elder avec :
Albina Shagimuratova dans le rôle titre, Daniela Barcellona en Arsace, Ildebrando d'Arcangelo en Assur  cheers et Javier Camarena en Idreno

Petit aperçu d'A.Shagimuratova en Semiramide : /watch?v=VqL6eS93iq4  
et : /watch?v=R0gfcsoMU8g
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 916
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 19 Mai 2016 - 9:47

Albina Shagimuratova : Shocked Pétard quelle voix Shocked Y en a qui n'ont qu'à retourner à l'école Very Happy . Sinon un Assur qui promet d'être de très belle tenue; et curieusement je suis plus mitigée concernant Barcelleno que je n'imagine vraiment pas en Arsace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 916
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 19 Mai 2016 - 10:00

Pour l'exemple Albina Shagimuratova dans Die zauberflöte : /watch?v=lWbf_fK-w6k.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 19 Mai 2016 - 13:11

luisa miller a écrit:
Albina Shagimuratova : Shocked Pétard quelle voix Shocked Y en a qui n'ont qu'à retourner à l'école Very Happy . Sinon un Assur qui promet d'être de très belle tenue; et curieusement je suis plus mitigée concernant Barcelleno que je n'imagine vraiment pas en Arsace

Oui, Shagimuratova est impressionnante... après l'air de Semiramide me pose quelques soucis niveau variations que je ne trouve pas d'un goût fameux toujours. Mais c'est impressionnant! Un petit côté Pendatchenska par moments Very Happy (oui en plus!)

Sinon, pour Barcellona, aucun soucis de mon côté! Ses Malcolm de la Donna del Lago sont d'une qualité assez sidérante donc je ne vois aucun soucis pour Arsace.
D'Arcangelo me laisse plus songeur... son répertoire évolue vers du Verdi de jeunesse actuellement et du coup, aura-t-il encore la virtuosité pour assurer Assur? Le timbre et le charisme sans soucis... le reste... grande question mais je suis très intéressé!
Et enfin Camarena qui est vraiment l'un de plus grands ténors rossiniens actuels je trouve dans la veine légère! Plus impressionnant que Florez, plus virtuose et propre que Korchak...

Au final, ça promet beaucoup cette intégrale sur Elder tient bien son monde! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 2 Sep 2016 - 10:04

Quelques changements dans la distribution prévue pour le Semiramide chez Opera Rara... LA distribution qui apparait sur le site des PROMS ou il sera donné en concert le 4 septembre :

Semiramide : Albina Shagimuratova
Arsace : Daniela Barcellona
Assur : Mirco Palazzi
Idreno : Barry Banks

Oroe : Gianluca Buratto
Azema : Susana Gaspar
Mitrane : David Butt Philip
Fantôme de Nino : James Platt

Opera Rara Chorus
Orchestra of the Age of Enlightenment
Direction : Sir Mark Elder

Côté Idreno, on perd malheureusement Camarena qui promettait beaucoup... Je doute qu'on ait la même virtuosité et la même électricité avec Banks qui n'a pas non plus cette beauté de timbre de Camarena.
Côté Assur, je suis partagé... d'un côté j'aurais été curieux d'entendre d'Arcangelo dans le rôle, voir comment il arrive encore à supporter l'écriture rossinienne alors qu'il s'en éloigne maintenant... et de l'autre, je suis super content de retrouver Palazzi qui avait proposé un Assur génial à Marseille!

Donc faudrait juste que Banks soit remplacé au dernier moment par Osborn et je suis aux anges! Mr.Red
Avec contre-fa bien sûr dans son deuxième air comme avec Pido... (en plus, il semble libre au mois de septembre... c'est dommage de ne pas l'avoir appelé à la rescousse!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 916
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 2 Sep 2016 - 13:53

J'espère surtout qu'Elder sortira le ciseau moins promptement que Pido Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 2 Sep 2016 - 14:22

Opera Rara est quand même réputé pour donner des versions complètes, même des fois avec appendices (pour l'Otello de Rossini par exemple... passionnant d'ailleurs ces différentes version : Otello version Malibran, final heureux...)

Donc normalement, on devrait avoir tout bien... un peu comme pour Fogliani quoi! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 574
Age : 72
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 2 Sep 2016 - 18:49

Polyeucte a écrit:
Opera Rara est quand même réputé pour donner des versions complètes, même des fois avec appendices (pour l'Otello de Rossini par exemple... passionnant d'ailleurs ces différentes version : Otello version Malibran, final heureux...)

Donc normalement, on devrait avoir tout bien... un peu comme pour Fogliani quoi! Mr.Red


C'est vrai, il fut un temps ou Opera Rara proposait des versions "plus que complètes" de nombre d'opéras, Pia de Tolomei de Donizetti et Il crociato in Egitto de Meyerbeer, par exemple et ces productions peuvent être considérées comme des références exemplaires. Depuis quelques années, ce n'est malheureusement plus toujours le cas : Opera Rara aurait pu faire mieux pour La Straniera (Bellini) et beaucoup mieux encore pour Maria di Rohan (Donizetti).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 23 Fév 2017 - 13:16

Un petit retour très tardif sur la future version Elder. On espère que Idreno sera ré-enregistré car Barry Banks, c'est quand même assez moche ce qu'il fait. Pas indigne techniquement, mais le timbre ne convient vraiment pas! Et puis aucun aigu... brrrr...
Par contre, Palazzi impérial...

Et puis Barcelona comme toujours magnifique dans ces rôles. Et Shagimuratova qui nous fait des variations que je trouve un peu étranges, mais ça passe plutôt bien.
Dans mon souvenir c'est plutôt complet, mais bon, je suis loin d'être un pro!

Espérons juste que Camarena pourra enregistrer finalement ses passages... on aurait une superbe version!



Sinon je termine juste la captation de Munich... DiDonato un peu sur la corde raide, mais ça passe crânement! Après, le timbre manque de brillant je trouve pour Semiramide et du coup on a une voix trop proche de celle de Barcelona (qui s’éclaircit j'ai l'impression...).
Brownlee très bien, Barcelona aussi forcément... et Esposito très très sage.
Belle direction, mais des coupures alors bon... Rolling Eyes
Pas vraiment la version parfaite donc. J'attends plus de la future production du MET avec Meade dans le rôle titre et Camarena en Idreno! La grande question est de savoir si Ildar Abdrazakov sera encore en mesure d'affronter l'écriture rossinienne!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6764
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 28 Fév 2017 - 1:07

Polyeucte a écrit:
Un petit retour très tardif sur la future version Elder. On espère que Idreno sera ré-enregistré car Barry Banks, c'est quand même assez moche ce qu'il fait. Pas indigne techniquement, mais le timbre ne convient vraiment pas! Et puis aucun aigu... brrrr...
Par contre, Palazzi impérial...

Et puis Barcelona comme toujours magnifique dans ces rôles. Et Shagimuratova qui nous fait des variations que je trouve un peu étranges, mais ça passe plutôt bien.
Dans mon souvenir c'est plutôt complet, mais bon, je suis loin d'être un pro!

Espérons juste que Camarena pourra enregistrer finalement ses passages... on aurait une superbe version!
lol c'est quoi ce mini-délire ??? lol
Idreno ne sera pas réenregistré! Pourquoi Opera Rara referait un enregistrement qui est déjà en boîte ??? Ils ne vont pas convoquer à nouveau tous les chanteurs! Parce que, désolé de te le rappeler, Idreno n'a pas que ses 2 grands airs! Il intervient aussi dans les grands ensembles dont le final de l'Acte 1...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18754
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 28 Fév 2017 - 11:40

Otello a écrit:
lol c'est quoi ce mini-délire ??? lol
Idreno ne sera pas réenregistré! Pourquoi Opera Rara referait un enregistrement qui est déjà en boîte ??? Ils ne vont pas convoquer à nouveau tous les chanteurs! Parce que, désolé de te le rappeler, Idreno n'a pas que ses 2 grands airs! Il intervient aussi dans les grands ensembles dont le final de l'Acte 1...

ça s'est quand même déjà vu... ce n'est pas non plus du délire! (exemple parfait : Boris Godounov enregistré avec Mark Reizen... et toutes les parties où il intervient ont été refaites avec Alexander Pirogov...)
Mais ça n'est qu'un souhait, parce que bon... Banks sauve les meubles mais ça reste vraiment moyen...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sémiramide (Rossini, 1823)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Sémiramide (Rossini, 1823)
» Sémiramide (Rossini) Lyon/TCE Pido
» Sémiramide
» La gazza ladra (Rossini, 1817)
» Maometto II (Rossini 1820)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: