Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 3 Nov 2016 - 17:56

J'ai lu le cauchemar d'Innsmouth il y a peu et je te comprends Cello... Les nouvelles de Lovecraft sont... saisissantes! Et d'un excellent niveau d'écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 3 Nov 2016 - 18:28

Dans un autre genre ( Mr. Green ), je suis plongé depuis peu dans Annie Ernaux.
Récits courts autobiographiques (mais ce serait terriblement réducteur de n'y voir que ça), sociologiques, presque psychanalytiques par moments, et qui pourtant sont nécessairement ouverts au monde. Elle va délibérément au-delà de l'impudeur, dans une urgence de l'écriture qui transcende le simple récit (et ce qui fait le corps du récit).
Ecriture neutre, français très clair, très pur.
Pour Annie Ernaux l'écriture (le travail d'arriver à traduire en mots les choses, les souvenirs, les sentiments, les émotions, le temps, la vie) est une nécessité (au sens scientifique ou théologique). Et plus les récits se succèdent et s'entrecroisent, plus cette nécessité devient apparente.
L'addition de tous ces écrits (récits, notations, fragments de journal, articles, photos) finit par constituer un ensemble (une oeuvre ?) qui prend un aspect presque fascinant dans ses retours et sa complexité croissante, son rapport à soi et par-delà au monde, et par ses résonances avec notre propre vie et notre propre rapport au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 3 Nov 2016 - 18:55

Cello a écrit:
Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Je garde précieusement dans ma bibliothèque ma collection de livres de Lovecraft depuis près de trente ans et, si devais absolument me séparer de la plupart de mes bouquins, tous genres confondus, j'en garderai sans concession possible deux de lui:

La Couleurs Tombée du Ciel



- La Couleur tombée du ciel (The Colour Out of Space)
- L'Abomination de Dunwich (The Dunwich Horror)
- Le Cauchemar d'Innsmouth (The Shadow Over Innsmouth)
- Celui qui chuchotait dans les ténèbres (The Whisperer in Darkness)


Dans l'Abîme du Temps



- Dans l'Abîme du temps (The Shadow out of Time)
- La Maison de la sorcière (The Dreams in the Witch-House)
- L'Appel de Cthulhu (The Call of Cthulhu)
- Les Montagnes hallucinées (At the Mountains of Madness)


Pour moi, ces huit nouvelles sont la quintessence de son oeuvre et un pan fondamental de ma construction personnelle.

et j'approuve entièrement ton choix!
j'y rajouterais quand même la célébrissime Je suis d'ailleurs.

Mais La couleur tombé du ciel est probablement la plus passionnante (avec les montagnes hallucinés) et d'une grande qualité d'écriture dans mon souvenir (il faut que je la relise ), ce qui n'est pas toujours le cas chez lui, l'affaire Charles Dexter Ward m'avait été un peu pénible lorsque je l'avais lu.

Je vais essayer de me pencher sur le cycle du rêve (récemment retraduit) que je n'ai jamais lu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 4 Nov 2016 - 10:49

Après avoir été émerveillé par Les Flamboyants de Patrick Grainville , je viens de commencer Le Comte de Monte Christo de Dumas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 4 Nov 2016 - 11:09

arnaud bellemontagne a écrit:
(...) je viens de commencer Le Comte de Monte Christo de Dumas.

Roman passionnant, personnage étonnant que l'on découvre vigoureux et innocent, et qui devient........ mais je n'en dis pas plus silent

Je suis au second tome de "L'assassin royal" de Robin Hobb. Je lis peu de fantaisie que je trouve en général assez superficielle, mais ce roman me plait bien. C'est joliment écrit, l'histoire intéressante, on se plait à suivre les aventures du jeune héros qui subit tant bien que mal sa naissance et ce que lui réserve son avenir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 4 Nov 2016 - 11:16

Pipus a écrit:

Roman passionnant, personnage étonnant que l'on découvre vigoureux et innocent, et qui devient........ mais je n'en dis pas plus silent

Mais qui ne connait pas cette histoire ? Surprised

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 4 Nov 2016 - 11:28

Moi, donc ne m'en dis pas plus. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Ven 4 Nov 2016 - 11:30

arnaud bellemontagne a écrit:
Moi, donc ne m'en dis pas plus. Wink

Je n'imaginais pas ça possible Surprised
Effectivement, dans ce cas, motus et bouche cousue ^^.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 17 Nov 2016 - 16:10



Ayant eu la chance d'habiter à Londres au milieu des années 90, expérience formatrice, il fallait bien que je lise ce pavé de presque 800 pages un jour ou l'autre geek .

Organisé de manière à la fois globalement chronologique, mais aussi thématique, c'est un vrai trésor d'érudition. Je connais pas mal le centre de Londres, ainsi que les quartiers nord où je vivais (Finsbury Park, Camden Town) mais Ackroyd nous fait visiter la métropole de fond en comble à en donner le tournis, recueillant jusque dans les plus humbles ruelles diverses anecdotes.

Et comme je vais bientôt y retourner, j'en profite en plus pour inclure l'une ou l'autre curiosité à mon planning.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 17 Nov 2016 - 17:16

Antoine Blondin
* Quat'saisons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Sam 19 Nov 2016 - 20:03

Petite pause dans Kant - qu'est-ce que c'est fascinant !

Francis Jammes : Le Deuil des primevères


Confused
Une poésie convenue et assez plate.


Dernière édition par Emeryck le Lun 21 Nov 2016 - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4464
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 12:24

Lu dans "beaucoup de bruit pour rien" de Shakespeare, a propos de la musique :

"Qu'il est étrange que les vibrations de boyaux de moutons transportent l'âme humaine"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marchoukrev
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 377
Age : 20
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 13:29

Je viens de finir le Maître du Haut-château de P.K.Dick. C'est vraiment une livre saisissant. Je le recommandé chaudement aux amateurs d'histoire et de science-fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 14:17

Assez peu agréable à lire en revanche. Style assez touffu et épais, sans être très beau.

(J'ai trouvé la série plus digeste, même si moins riche.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 14:55

Ubik est à mon sens plus abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 15:41

Oui, plus vertigineux et beaucoup plus court. Par ailleurs, je crois qu'il serait difficile à adapter de façon convaincante au cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 40
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 15:59

Dick est tout de même meilleur dans les formes brèves. Les romans que j'ai lus ont tous des longueurs et des lourdeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:31



Je suis assez bluffé ... un authentique chef d'oeuvre !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:34

Ah tiens, pourquoi ? J'avais bien aimé, tout en trouvant que c'était un peu de la littérature de bon élève…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ah tiens, pourquoi ?  J'avais bien aimé, tout en trouvant que c'était un peu de la littérature de bon élève…

Si tu me dis qu'il y a plus original en matière de style, ça je suis d'accord. Mais le sujet est très original, et le fond et le style sont très maîtrisés.
Je dis cela pourquoi ? Car elle semble vouloir dessiner un personnage à la fois sage (donc divin) et profondément humain ... et que pour que ça sonne juste et profond, c'est extrêmement difficile (ça s'appelle le génie). Les images choisies ne sont pas "faciles", elles sont biens trouvées, et nourrissent le fond.
Elle parvient aussi à nous transporter dans cette époque de début des Antonins sans anachronisme ... et sans qu'on y soit étranger ... avec une grande érudition ... sans que ça n'apesentisse le propos. Vraiment c'est un tour de force.

(le seul petit reproche ... c'est qu'il vaut quand même mieux avoir quelques connaissances sur l'Antiquité pour en profiter pleinement).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:49

Tu décris très bien ce qui m'a laissé un peu froid : c'est une sorte d'excellent roman-mémoire pour la jeunesse (érudite), plus que de la grande littérature, d'une certaine façon.

Cela dit, reprocher à un livre d'être trop parfait, ce n'est pas un bien méchant reproche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:58

Tiens, c'est amusant, je suis en train de le relire - parce que le roman de Yourcenar sert de fil rouge du dernier cours de Denis Knoepfler au Collège de France en 2013-2014 que je viens d'écouter (c'est toujours podcastable ici, et c'est passionnant).

Mais je partage assez l'avis de David (en revanche, je garde un meilleur souvenir de L'Œuvre au noir): ça fait quand même très roman de normalien.


Dernière édition par Benedictus le Dim 20 Nov 2016 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 21:58

DavidLeMarrec a écrit:
Tu décris très bien ce qui m'a laissé un peu froid : c'est une sorte d'excellent roman-mémoire pour la jeunesse (érudite), plus que de la grande littérature, d'une certaine façon.

Cela dit, reprocher à un livre d'être trop parfait, ce n'est pas un bien méchant reproche.

Tu veux dire un certain académisme (c'est le cas de le dire), plutôt, car "jeunesse" ... je ne suis pas certains du tout que ça puisse emballer des lycéens (des étudiants ... déjà davantage c'est sûr ... mais où commence et s'arrête la "jeunesse").
Moi je ne crois pas du tout qu'on puisse pondre ce genre de bouquin en étant simplement un (bon) agrégé de lettres classiques (même universitaire) ... ça demande beaucoup d'autres qualités.

Et ça n'empêche pas d'aimer des auteurs aux styles plus originaux.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 22:06

Jeunesse dans le sens où cette fiction a un côté un peu naïf, un peu didactique. Mais oui, il faut vraiment des élèves de première-terminale de bon niveau et fous de latin pour que ça fonctionne, au minimum.


Cololi a écrit:
Moi je ne crois pas du tout qu'on puisse pondre ce genre de bouquin en étant simplement un (bon) agrégé de lettres classiques (même universitaire) ... ça demande beaucoup d'autres qualités.

Je suis complètement d'acccord, c'est un très beau livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 22:20

Si je voulais filer la métaphore musicale ... je dirais que ce n'est pas parce qu'on aime Schoenberg, Berg ... qu'on ne peut pas reconnaître autant de mérite à Poulenc (et au final y être autant attaché). Je ne crois pas que la musique soit réductible à ce genre de classement objectifs d'historiens (de la musique), et il en va de même pour la littérature.
Je n'ai jamais caché mon attachement à ce subjectivisme proprement humaniste et idéaliste, je n'ai pas changé.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 22:40

Me dire ça alors que j'écoute LULLY et Boulez, dont tu ne veux pas entendre parler, voilà qui est exotique… Basketball

Ce n'est pas une question de hiérarchie, je témoigne simplement de ce que, malgré sa notoriété et sa bonne réception à peu près universelle, j'ai apprécié sans être emporté. Oui, cet humanisme peut-être un peu trop univoque pour un homme de pouvoir, quelque chose qui fait que ça reste une sorte de modèle, de leçon (pas du tout dans le sens didactique pénible), ce n'est pas que ça sonne faux, mais ce n'est pas tout à fait assez humain, disons.

Encore une fois, je trouve ça très bien, mais je me demandais si j'étais le seul à passer un peu à côté de l'émotion là-dedans – apparemment Benedictus aussi, mais ça, j'aurais pu le prédire. Smile


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 20 Nov 2016 - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2349
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 20 Nov 2016 - 22:47

DavidLeMarrec a écrit:
Me dire ça alors que j'écoute LULLY et Boulez, dont tu ne veux pas entendre parler…

Ce n'est pas une question de hiérarchie, je témoigne simplement de ce que, malgré sa notoriété et sa bonne réception à peu près universelle, j'ai apprécié sans être emporté. Oui, cet humanisme peut-être un peu trop univoque pour un homme de pouvoir, quelque chose qui fait que ça reste une sorte de modèle, de leçon (pas du tout dans le sens didactique pénible), ce n'est pas que ça sonne faux, mais ce n'est pas tout à fait assez humain, disons.

Encore une fois, je trouve ça très bien, mais je me demandais si j'étais le seul à passer un peu à côté de l'émotion là-dedans – apparemment Benedictus aussi, mais ça, j'aurais pu le prédire. Smile

Ca c'est ce qu'il nous dit de manière très officielle hehe . Mais nous savons tous que cololi est maintenant un LULLYste convaincu; il ne nous reste plus qu'à le convertir à Bouboule et ça sera gagné Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 21 Nov 2016 - 0:00

DavidLeMarrec a écrit:
Tu décris très bien ce qui m'a laissé un peu froid : c'est une sorte d'excellent roman-mémoire pour la jeunesse (érudite), plus que de la grande littérature, d'une certaine façon.

Cela dit, reprocher à un livre d'être trop parfait, ce n'est pas un bien méchant reproche.

Les mémoires d'Hadrien plus proche d'un roman pour la jeunesse (même érudite) il faut tout de même oser  Mr. Green

Je n'ai pas particulièrement le souvenir d'une certaine naïveté (qu'entend-tu par là David?), didactique oui sans doute mais n'est-ce pas une caractéristique du roman historique (dans sa veine sérieuse)?  
Et je ne parle pas du style.

Après oui c'est une écriture hyper-travaillé, très cérébrale, très classique et sans doute aussi un peu inhumaine par son détachement et sa hauteur. Finalement ce livre est beau comme du marbre, admirable mais un peu froid et un peu rigide.
cela dit cette hauteur correspond assez à l'impression que l'on peut ressentir face aux Pensées de Marc Auréle par exemple (je ne sais pas si la comparaison est bien pertinente mais je n'en ais point d'autre), ça renforce la vraisemblance de ces "mémoires".
Et ça n'est pas qu'un roman pour érudit, il y a tout de même une poésie réelle qui finit par se dégager de ces pages, je ne sais pas si c'est un chef d'oeuvre (comme Benedictus L’œuvre au noir m'avait beaucoup plus frappé, mais la forme y est plus romanesque justement) mais un très grand roman, certainement.

j'ai, de toute façon, un amour et une révérence infinie pour Marguerite Yourcenar, qui incarne pour moi l'une des rares figures de "sage" authentique (les autres étant bien évidemment Yoda et Merlin l'enchanteur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 21 Nov 2016 - 19:43

Paul Klee : Théorie de l'Art Moderne 

Very Happy Very Happy Very Happy


Dernière édition par Emeryck le Mer 21 Déc 2016 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 8:13

DavidLeMarrec a écrit:
Me dire ça alors que j'écoute lully et Boulez, dont tu ne veux pas entendre parler, voilà qui est exotique… Basketball

Je parlais de musique moi Sad

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2349
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 11:59

Mais ton LULLY chéri et Boulez C'EST de la musique hehe . Tu les sais bien, toi qui écoutes en boucle le premier Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 16:02

Emeryck a écrit:
Paul Klee : Théorie de l'Art Moderne 

Cela fait longtemps que j'ai envie de le lire, je dois même avoir des extraits qui trainent chez moi dans une monographie Klee. Tu en penses quoi ?

Sinon, je suis assez d'accord avec ce qui a été dit sur Les Mémoires d'Hadrien. Un excellent livre mais qui a quelque chose de solennel et distant, ce qui peut tout à fait participer à son charme bien réel. L'Œuvre au Noir m'a par contre plus touché, peut-être parce que le personnage principal est là bien humain, en dépit de son caractère de visionnaire. Et puis, la période et les lieux - L'Europe du Nord à la Renaissance - me fascinent plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 16:14

Finalement, je n'ai rien dit sur le reproche de "distance".

Cette distance est très relative, car l'empereur, reste un homme ... et ce d'autant plus qu'il se retrouve seul face à la prise de décision. Le peuple peut l'aduler ... le diviniser ... mais lui sait très bien qu'il n'est qu'un homme ... comme tous les autres. Il le sait d'autant mieux si il n'est pas atteint de folie ... et que les empereurs de cette période d'or sont élevés à la philosophie grecque.

Bien sûr l'empereur en apparence travaille sur des problématiques qui ne sont pas celle du commun (gestion du limes par exemple ... surtout dans le cas d'Hadrien), mais ceci n'est que l'apparence des choses. En réalité il est confronté aux mêmes problèmes fondamentaux que tous les hommes.

Et le Hadrien de Yourcenar n'essaye pas se placer sur un piédestal ... car trop sage pour cela, et également pour une raison très concrète, il s'adresse au futur Marc Aurèle.

Bien sûr, c'est un empereur, et tout ça se déroule au II° siècle, donc il y a une distance inévitable, mais elle est très bien gérée (ce n'est pas le mot évidemment) par Yourcenar, pour justement que ça interpelle le lecteur contemporain, sans tomber dans l'anachronisme (et donc la duperie).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 17:23

Cololi a écrit:

Bien sûr, c'est un empereur, et tout ça se déroule au II° siècle, donc il y a une distance inévitable, mais elle est très bien gérée (ce n'est pas le mot évidemment) par Yourcenar, pour justement que ça interpelle le lecteur contemporain, sans tomber dans l'anachronisme (et donc la duperie).

Je suis entièrement d'accord

Cololi a écrit:
Et le Hadrien de Yourcenar n'essaye pas se placer sur un piédestal ... car trop sage pour cela, et également pour une raison très concrète, il s'adresse au futur Marc Aurèle.

Bien sur, mais cette sagesse contribue aussi a l'idéalisé, a en faire une figure du sage ce qui l'éloigne un peu plus. Un Hadrien peut être plus vaniteux serait aussi plus humains, le roman cela dit y aurait a mon avis perdu, ou du moins le propos n'aurait pas été le même.
Et puis il faut relativiser c'est un homme agé qui se sait proche de la tombe qui dresse le bilan a l'attention de ses successeurs ça explique cette distance par rapport à cette vie pourtant très humaine et certainement pas étrangère aux passions.
La narration a la première personne est sans doute l'une des raisons de cette distance, le roman mime le document historique jusque dans le style. L’œuvre au noir est a la troisième personne et c'est  ce qui, paradoxalement, en fait un récit plus direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 22 Nov 2016 - 17:46

Cello a écrit:
Emeryck a écrit:
Paul Klee : Théorie de l'Art Moderne 

Cela fait longtemps que j'ai envie de le lire, je dois même avoir des extraits qui trainent chez moi dans une monographie Klee. Tu en penses quoi ?
Je viens de le commencer.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Sam 3 Déc 2016 - 20:15

J'ai beaucoup de mal à lire des essais ou de la philo en cette période de cours donc je me rabats sur de la poésie :

Xavier Bordes : La Pierre Amour


Very Happy Very Happy Very Happy Smile


Dernière édition par Emeryck le Mer 14 Déc 2016 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 4 Déc 2016 - 21:59


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Dim 4 Déc 2016 - 23:53

Cololi a écrit:
thumleft

Et sinon, c'est un bon coup, cette Josyane Leoncavallo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 5 Déc 2016 - 9:34

Veyne a l'immense mérite de me faire réfléchir plus loin que je ne l'avais fait sur le sujet.
A présent, ça me semble un plaidoyer pour les Annales. Je vais essayer de m'informer un peu sur ceux qui ont contesté cela justement.

Quant à l'autre ouvrage, c'est une synthèse basée sur la pensée de Veyne et Foucault. Mais je n'ai pas fini le bouquin, loin delà, de même que celui de Veyne (plus avancé lui).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 609
Age : 40
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 5 Déc 2016 - 17:45

Emeryck a écrit:
J'ai beaucoup de mal à lire des essais ou de la philo en cette période de cours donc je me rabats sur de la poésie :

Xavier Bordes : La Pierre Amour


Je ne connais pas du tout. Ca ressemble à quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 5 Déc 2016 - 18:25

Cololi a écrit:
Veyne a l'immense mérite de me faire réfléchir plus loin que je ne l'avais fait sur le sujet.
Mais tu avais déjà lu Marrou, il me semble?

Cololi a écrit:
A présent, ça me semble un plaidoyer pour les Annales.
Ce qui ne semble pas être le cas du second ouvrage, à en juger par la couverture.
Embarassed Désolé. Pas pu m'en empêcher...
Plus sérieusement, Veyne me semble quand même toujours un peu en décalage par rapport à l'Ecole des Annales - tantôt plus «déconstructionnistes» (sa pente foucaldienne), tantôt au contraire beaucoup plus humaniste-narratif-volontariste (dans Quand notre monde est devenu chrétien, c'est patent).

Cololi a écrit:
Je vais essayer de m'informer un peu sur ceux qui ont contesté cela justement.
Je ne suis pas sûr qu'il y ait grand-chose de bien stimulant à glaner de ce côté-là (sauf peut-être du côté des pragmatistes anglo-saxons). Même pour ce qui est du «retour au récit», il me semble plus intéressant de voir comment des Le Goff, des Duby y sont parvenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Lun 5 Déc 2016 - 18:49

Marrou ? Non (rien sur le sujet en tout cas).

Pout le reste, tu as une grille de lecture plus fine que la mienne. Je voulais parler d'options plus larges. Par exemple la connaissance n'ayant pour fin qu'elle même. L'idée de méfiance vis-à-vis des visions qui ne voient que liens de cause à effet. Et surtout l'idée d'une histoire idiographique (bref l'anti-marx, l'anti-scientisme typique des Annales). Tout ça me semble être les grandes lignes (après on peut comme tu le fais, rentrer dans les nuances, mais ça ne change pas ces lignes essentielles), 100% pur jus Annales.
D'ailleurs, si tu veux rentrer dans les détails (je n'ai pas fini le livre certes), sur le côté foucaldien, et bien n'hésite pas à le faire sur le fil Histoire, je te lirai avec le plus grand bonheur.

Pour les "alternatives", je pense à Bernard Lepetit, que j'avoue ne pas connaître, mais qui a contesté (de l'intérieur) la ligne officielle.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 6 Déc 2016 - 19:05

Eusèbe a écrit:
Emeryck a écrit:
J'ai beaucoup de mal à lire des essais ou de la philo en cette période de cours donc je me rabats sur de la poésie :

Xavier Bordes : La Pierre Amour


Je ne connais pas du tout. Ça ressemble à quoi?
Euh.. Je ne saurais trop dire : la forme est assez variée (ça mêle prose et formes plus traditionnelles comme le sonnet), je suis un peu moins enthousiaste quant au fond mais ça reste tout de même pas mal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 6 Déc 2016 - 21:44

Cololi a écrit:
Marrou ? Non (rien sur le sujet en tout cas).

Pout le reste, tu as une grille de lecture plus fine que la mienne. Je voulais parler d'options plus larges. Par exemple la connaissance n'ayant pour fin qu'elle même. L'idée de méfiance vis-à-vis des visions qui ne voient que liens de cause à effet. Et surtout l'idée d'une histoire idiographique (bref l'anti-marx, l'anti-scientisme typique des Annales). Tout ça me semble être les grandes lignes (après on peut comme tu le fais, rentrer dans les nuances, mais ça ne change pas ces lignes essentielles), 100% pur jus Annales.
D'ailleurs, si tu veux rentrer dans les détails (je n'ai pas fini le livre certes), sur le côté foucaldien, et bien n'hésite pas à le faire sur le fil Histoire, je te lirai avec le plus grand bonheur.

Pour les "alternatives", je pense à Bernard Lepetit, que j'avoue ne pas connaître, mais qui a contesté (de l'intérieur) la ligne officielle.

@Benedictus : j'avance dans le bouquin, et il y a quand même une critique de l'historicisme des Annales.
C'est vrai ... qu'en prenant un peu de recul ... si un Braudel aurait signé certainement des deux mains pour la critique de Marx, aussi bien que de l'idéalisme ... et l'objectif idiographique de l'histoire ... il se serait certainement étouffé sur la critique de l'historicisme (typique des Annales) devenu à la mode ... et aussi les objectifs très modestes que semble assigner à l'histoire Veyne.
Ce livre sonne (jusqu'à l'endroit où j'en suis ^^), comme une désillusion envers toutes les façons d'écrire l'histoire (et on ne peut qu'être d'accord avec les critiques qu'il formule, puisque je ne me suis fais moi même ces réflexions ... de façon bien moins brillante, cela va sans dire).

(peut-être Braudel se serait-il étouffé aussi devant l'affirmation d'absence de méthode pour l'historien).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Mar 6 Déc 2016 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 6 Déc 2016 - 22:14

C'est tout à fait ça: il y a toujours un côté franc-tireur sceptique chez Veyne - d'où vient une bonne partie du plaisir et de l'intérêt qu'on prend à le lire (mais aussi parfois, plus ponctuellement, de l'agacement devant son côté excessivement limitatif - ce que tu qualifies de modestie).

Pour Marrou, je faisais référence à De la connaissance historique (d'ailleurs abondamment cité et discuté par Veyne).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28685
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mar 6 Déc 2016 - 22:34

J'ai vu une mention ou deux à ce bouquin de Marrou, dans le bouquin de Veyne effectivement.
Pour le reste, oui, totalement d'accord : il y a un plaisir devant le scepticisme de Veyne. Dans le même temps, je ne dirais pas de l'agacement, mais j'ai envie de lui dire : ok, mais on fait quoi alors ? Mr. Green Et aussi : si la tache de l'historien est aussi modeste, pourquoi y attachez vous une telle importance ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5596
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 21 Déc 2016 - 11:52

Histoire de mes Idées Philosophiques, Bertrand Russell
je m’intéresse a Russell depuis un moment mais je ne l'avais jamais vraiment lu, c'est très stimulant, mais les passages les plus mathématiques sont très (trop) hard pour un handicapé arithmético-algébrique comme moi. Heureusement tout ne se limite pas ça, mais il me faudra sans doute de nombreuses relectures pour bien saisir certains chapitre. C'est en tout cas une philosophie très différentes de celle que l'on promeut habituellement en France (en tout cas au delà des cercles de spécialistes).


and now for something completely different

Qui Vadis, Henryk Sienkiewicz
C'est assez génial en fait! un style riche en détail, des personnages superbement campé, et une entame prenante. On sent d'ailleurs une fascination paradoxale du très catholique pour ces païens débauché incarné par Pétrone. En tout cas pour le moment tout les ingrédients d'un grand roman populaire  et d'une certaine manière raffiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 21 Déc 2016 - 13:26

Cello a écrit:
Emeryck a écrit:
Paul Klee : Théorie de l'Art Moderne 

Cela fait longtemps que j'ai envie de le lire, je dois même avoir des extraits qui trainent chez moi dans une monographie Klee. Tu en penses quoi ?
Globalement, c'est bien - même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce qu'il raconte. Ceci dit, il y a des passages qui me semblent beaucoup moins pertinent - heureusement, ils sont en minorité ! - et il sombre parfois dans une sorte de mysticisme qui pourrait potentiellement entraver un peu la compréhension - vive la modalisation ! En résumé, je pense que c'est tout de même une lecture intéressante.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6643
Age : 19
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Mer 21 Déc 2016 - 13:38

Friedrich Nietzsche : La généalogie de la morale


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile


Dernière édition par Emeryck le Jeu 19 Jan 2017 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Lectures (5)   Jeu 29 Déc 2016 - 19:19

Je démarre "La guerre et la paix" de Tolstoï. Traduction de Bernard Kreise.



Vu ma vitesse de lecture, rendez-vous pour la fin du roman vers le mois d'août Cool

Et j'ai bien noté qu'il fallait se munir d'un crayon pour noter les personnages au fur et à mesure, au risque de s'y perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (5)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Textes à multiples lectures.
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: