Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Lectures (6)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 12:32

Sinon, comme "document d'époque", il y a le bouquin de Germaine de Staël, De l'Allemagne - je dis ça parce qu'il est sur ma pile de trucs à lire mais je ne l'ai pas lu hehe Il peut avoir un intérêt en complément des livres sérieux cités. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 13:34

Adalbéron a écrit:
Mais je l'admire beaucoup. Être capable de vomir autant des centaines de pages sur Genet ou Flaubert en disant finalement si peu de choses de leur œuvre, ça ne peut être l'apanage que d'un grand homme et ça force l'admiration. C'est très intéressant à contempler et étudier en tout cas, malgré tout, l'assommante rhétorique de prédateur dont il use... C'était un brillant prosateur, assurément.
Par ailleurs - et surtout, en fait, pour moi, c'est pour ça que je suis si virulent, comment lui pardonner ? - avoir commis Saint Genet du vivant du tel génie qu'était Genet, c'est d'une perversité et d'une improbité que j'ai vraiment du mal à me représenter.
Qu'est-ce que la littérature ? est un livre d'une naïveté et d'une maladresse... Quand aux articles de Situations, je ne les connais pas tous, j'avoue que ça ne brûle pas les doigts, mais je les lirai un jour, il y a peut-être des choses intéressantes (d'ailleurs, je n'en doute pas, au moins comme représentant un avis, une étude parmi d'autres sur un ouvrage ou l'œuvre d'un écrivain) ; je connais ceux sur Faulkner et sur Bataille : ceux sur Faulkner sont plein de contresens et celui sur Bataille est inepte, même s'il pointe un élément qui mérite réflexion.

Dans ce cas plus que tes commentaires sur Saint Genet ou L'idiot de la famille. Ces deux essais ont beaucoup a dire sur les œuvres dont-ils s'emparent, c'est éminemment subjectif, sans doute très contestable pour autant Sartre je n'ai jamais eut le sentiment que Sartre esquivait l’œuvre, ses thèmes et son style, au profit d'une récréation fantasmatique pour servir un propos préconçu, ni qu'il se laissait allez des généralités. L'Idiot de la famille est un objet idiosyncratique fascinant, dont je ne fait a aucun moment l'absolu des études flaubertienne (que je connais mal de toute façon), mais c'est justement parce que c'est un ouvrage trés contestable mais intéressant en son propre droit et pas simplement un commentaire que c'est une réussite. Le Saint Genet c'est différent c'est avant tout un vrai regard sur l’œuvre de Genet et une tentative de définir l'homme a partir de cette œuvre, et d'en dégager toute la pensée. Évidemment que c'est contestable et qu'il ne faut pas réduire a Genet a ce qu'en dit Sartre, bien que ce qu'il en dise ne soit nullement réducteur (contrairement a l'essai de Jablonka dont le moralisme est infiniment plus gênant et moins pertinent que le scalpel de Sartre) et encore moins faux , c'est un éclairage singulier d'un écrivain sur un autre écrivain pas plus, mais pas moins non plus. On n'est pas obligé de suivre Sartre dans toutes ses conclusion n’empêche que le raisonnement est passionnant et que comme le Flaubert c'est au final une œuvre en soit, peu de commentaires critiques peuvent se vanter d'une tel économie.

Sinon je ne vois pas de contresens (autres que dans la liberté de chaque lecteur de s'approprier l’œuvre a sa manière) dans ses réflexions sur Faulkner, et si l'essai sur Bataille est inepte, peut être n'est ce là que le reflet des théories qu'il commente?

Quand a pardonner a Sartre, j'ignorais que Jean Genet était ressuscité parmi nous sous le pseudonyme d'Adalbéron, car j'ai du mal a concevoir qu'il y ait quoique ce soit a pardonner si l'on ait pas sois même le principal intéressé. Genet et Sartre sont mort depuis longtemps maintenant, les écrivains et intellectuels qui s'emparent de personnalité vivante pour en faire le sujet de leurs œuvres et réflexions ça n'est pas une nouveauté et je n'y vois pas un motif d'indignation (ou alors une grande partie de notre littérature doit disparaitre sous un sceau d'infamie). Aujourd'hui il reste des livres a chacun de s'engager avec leur contenu et de les juger en conséquence. Je ne suis pas certains que l'indignation morale nous apporte grand chose, au moins la rhétorique "prédatrice" a laissé une œuvre qui reste, a laquelle on est libre d'adhérer ou non mais réduire cet ensemble a de la simple esbroufe castratrice c'est un peu ridicule
Et surtout c'est toujours pénible de voir un message que l'on pense étoffé écrit pour partager un enthousiasme personnel être accueillis par des sarcasmes lapidaires et péremptoires.


Dernière édition par Parsifal le Lun 17 Sep 2018 - 17:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4891
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 13:56

Nicolas Gogol
Nouvelles de Pétersbourg
* Le Journal d'un fou
* La Perspective Nevski
* Le Portrait
* Le Nez
* Le Manteau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 919
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 15:00

Je m'aperçois que mes références concernent surtout le romantisme français, et que ce n'est pas exactement cela que cherche Bloups.

L'absolu littéraire concerne vraiment les idéaux du romantisme allemand; comme dit Oriane, c'est passionnant, mais ce n'est pas une introduction à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 15:06

Adalbéron a écrit:
Mais je l'admire beaucoup. Être capable de vomir autant des centaines de pages sur Genet ou Flaubert en disant finalement si peu de choses de leur œuvre, ça ne peut être l'apanage que d'un grand homme et ça force l'admiration. C'est très intéressant à contempler et étudier en tout cas, malgré tout, l'assommante rhétorique de prédateur dont il use... C'était un brillant prosateur, assurément.
Par ailleurs - et surtout, en fait, pour moi, c'est pour ça que je suis si virulent, comment lui pardonner ? - avoir commis Saint Genet du vivant du tel génie qu'était Genet, c'est d'une perversité et d'une improbité que j'ai vraiment du mal à me représenter.

Cher et brillant Adal, il me semble que sur Sartre et Genet, tu vas un peu vite ! Le "Saint Genet" est à l'origine le premier volume (une introduction générale, en quelque sorte) des "Œuvres complètes" de Genet éditées chez Gallimard, et cette introduction imposante par son ampleur (600 pages très serrées) en dit beaucoup sur la personne et sur l'oeuvre de Genet, contrairement à ce que tu avances un peu légèrement ! C'est une analyse très fine et une exégèse impressionnante de profondeur et d'empathie (sans que cela tourne à l'hagiographie, malgré le titre qui montre aussi que Sartre n'était pas dénué du sens de l'ironie) que nous donne Sartre, et Genet a été évidemment ravi de cet essai critique, qu'il avait lui-même nourri par de nombreux échanges et entretiens avec Sartre, qu'il admirait beaucoup, et à qui il avait dédié le "Journal du voleur". Il a dit par la suite que cet essai l'avait tétanisé au point de ne plus pouvoir écrire de romans, mais le fait qu'il ait lui-même choisi l'appellation d'"Œuvres complètes" pour l'édition de 1952 prouve qu'il savait qu'il avait épuisé cette veine romanesque avec le "Journal du voleur", et que pour lui, la boucle était sur ce plan, comme sur celui de la poésie, définitivement bouclée. Il écrira par la suite du théâtre et des textes politiques et autobiographiques, mais plus rien dans le domaine romanesque ou poétique. Le terme d'"improbité" que tu emploies pour parler de l’entreprise hardie et originale du "Saint Genet" me semble donc particulièrement inapproprié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 16:14

« Et surtout c'est toujours pénible de voir un message que l'on pense étoffé écrit pour partager un enthousiasme personnel être accueillis par des sarcasmes lapidaires et péremptoires.« 

Parfois l’étoffe se révèle n’être qu’une toile de jute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 16:57

m.gruber a écrit:
« Et surtout c'est toujours pénible de voir un message que l'on pense étoffé écrit pour partager un enthousiasme personnel être accueillis par des sarcasmes lapidaires et péremptoires.« 

Parfois l’étoffe se révèle n’être qu’une toile de jute.

La forme est gracieuse, quel dommage que le fond soit toujours aussi antipathique. je conçoit bien qu'a tes yeux je ne suis qu'un vulgaire pécore, a la culture défaillante, engagés dans des études illégitimes, ça tu me l'as bien fait comprendre avec toute la morgue dont tu étais capable a tes débuts sur le forum. Depuis je m'efforce d'ignorer tes interventions, j'apprécierais a l'avenir que tu m'épargne ton mépris et me traite avec la même indifférence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 17:54

Je ne fais ça que pour le plaisir de la saillie, aucune volonté de te bâillonner.
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 18:06

m.gruber a écrit:
Je ne fais ça que pour le plaisir de la saillie, aucune volonté de te bâillonner.
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.

Ne t'en fait pas la méchanceté bête et gratuite pour blessante qu'elle soit ne risque pas de me bâillonner, surtout venant de ta part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 18:14

m.gruber a écrit:
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.

C'est dingue le plaisir mesquin (la "saillie", la "jute") que prennent certains à tacler en loucedé (pas vu, pas pris !) les autres sur le Net ; il est vrai que c'est plus facile que de dire quelque chose d'intéressant ! cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82576
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 18:29

m.gruber a écrit:
Je ne fais ça que pour le plaisir de la saillie, aucune volonté de te bâillonner.
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.

Je n'ai jamais banni quelqu'un pour n'être pas sympathique, mais je te le dis tout net, ça te pend au nez, parce que tu fais vraiment fort, et cela de façon incroyablement systématique à chacun de tes messages ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloups
Mélomane averti


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 30/03/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 20:28

Merci pour vos réponses Very Happy

Benedictus a écrit:
Au débotté, je pense à deux ouvrages assez anciens, lus il y a un quart de siècle dans l'émerveillement - par deux auteurs français intensément habités par leur sujet:
Armel Guerne: L'Âme insurgée. Écrits sur le Romantisme. Points Essais
Albert Béguin: L'Âme romantique et le rêve. Livre de Poche Biblio
Je vais commencer par me pencher sur ceux-là qui semblent correspondre à mes recherches Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 21:09

Stefano P a écrit:
m.gruber a écrit:
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.

C'est dingue le plaisir mesquin (la "saillie", la "jute") que prennent certains à tacler en loucedé (pas vu, pas pris !) les autres sur le Net ; il est vrai que c'est plus facile que de dire quelque chose d'intéressant ! cool-blue
Vous savez, Die Männer sind méchant, et ma mesquinerie s'exerce aussi au grand jour.
Et puis pourquoi serait-il interdit d'être mesquin alors que le philistinisme continue de s'épandre sur les internets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82576
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 21:16

Va voir ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 21:45

m.gruber a écrit:
Stefano P a écrit:
m.gruber a écrit:
Je salue au passage tes efforts pour allier une syntaxe de qualité à la prétention de tes propos.

C'est dingue le plaisir mesquin (la "saillie", la "jute") que prennent certains à tacler en loucedé (pas vu, pas pris !) les autres sur le Net ; il est vrai que c'est plus facile que de dire quelque chose d'intéressant ! cool-blue
Vous savez, Die Männer sind méchant, et ma mesquinerie s'exerce aussi au grand jour.
Et puis pourquoi serait-il interdit d'être mesquin alors que le philistinisme continue de s'épandre sur les internets ?

Bien sûr les Philistins ce sont toujours les autres. Tu as parfois énoncé des imbécilités ici (rien de très original jusque là) … et des personnes ont pu te répondre (en général de façon bien plus bienséante que tu ne le faisais) … mais on ne peut pas dire que le doute te traverse. Regarde la poutre dans ton œil ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 17 Sep 2018 - 23:57

Le plus incroyable c'est que la saillie est à peu près autant cruelle qu'immotivée... Mad

Permettez-moi de ne pas vous répondre sur le fond, Parsifal et Stefano, parce que je n'ai pas très envie de nous brûler à tous de l'énergie sur cette question - surtout après ce qui a pu être dit par certain ici -, que votre argumentaire est tout à fait sensé et que je le reçois bien volontiers, mais que j'aurai toujours du mal à être nuancé et calme au sujet de Sartre quoiqu'il en soit... drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4891
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mar 18 Sep 2018 - 0:25

Marcel Aymé
* La Vouivre
Le Livre de Poche, 1966



Une histoire aussi réelle que fantastique, inspirée d'un animal de légende ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4891
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mar 18 Sep 2018 - 19:31

Xun zi
* Traité sur le Ciel
et autres textes
traduit du chinois et annoté par Rémi Mathieu
91 pages, folio, 2013



Je découvre ce penseur chinois confucianiste ayant vécu à la fin du IIIe siècle avant Jésus-Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 15:28

et c'est intéressant ?

J'ai fini ce livre :



Kim de Rudyard Kipling

Première fois que je lis quelque chose de Kipling, écrivain maudit mis au ban des bibliothèques bien fréquentées. Intéressant en lien avec le livre sur le "Grand Jeu" de Peter Hopkirk que j'avais lu, quoiqu'il n'y ait rien de très précis dans Kim: l'intrigue d'espionnage est floue et n'est qu'un prétexte pour envoyer Kim et son Lama tout là haut sur la montagne. C'est une fresque itinérante dans un pays fantasmé, basée sur les souvenirs de Rudyard Kipling qui invente une galerie de personnages pour figurer le peuple de l'Empire, avec ce Kim qui  devient adulte et Sahib malgré lui.

Il y a un côté littérature enfantine, mais ce n'est pas mal du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 15:39

S'il existe des bibliothèques capable de bannir Kippling alors elle ne méritent que d'être déserté et leur bibliothécaire d’être cloués au pilori et désigner à la vindicte populaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 15:50

Ça m'étonne beaucoup cette affaire de Kipling auteur maudit ostracisé ; il y a de nombreuses éditions des "Histoires comme ça" et du "Livre de la jungle" pour les collèges, ce qui semble prouver qu'il est encore lu et étudié dans le cadre scolaire, et on le trouve aussi en Folio, Bouquins (trois tomes) et dans la Pléiade. C'est un auteur épatant, et il faut éviter d'aller dans les bibliothèques qui le mettraient au ban, car c'est complètement stupide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/ En ligne
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 15:55

hehe

c'était une sorte d'image, j'ai jeté un œil au cas où, en effet, il n'est peut-être pas encore banni officiellement, mais cela ne saurait tarder: il a déjà eu un poème effacé d'un mur de l'Université de Manchester en juillet dernier hehe et il doit bien avoir son lot de trigger warnings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:01

Morloch a écrit:
il a déjà eu un poème effacé d'un mur de l'Université de Manchester en juillet dernier
Lequel? If?
C'est sûr qu'il doit falloir une flopée de points médians si on veut faire une version inclusive du dernier vers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:07

Ah oui, c'était "If", il a été remplacé par un texte d'une certaine Maya Angelou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:22

Morloch a écrit:
hehe

c'était une sorte d'image, j'ai jeté un œil au cas où, en effet, il n'est peut-être pas encore banni officiellement, mais cela ne saurait tarder: il a déjà eu un poème effacé d'un mur de l'Université de Manchester en juillet dernier hehe  et il doit bien avoir son lot de trigger warnings

Personnellement j'avais bien compris, a travers les bibliothèques et les bibliothécaire je désignais les tenants de ce moralisme revanchard et victimaire qui voudrait expurge les grands auteurs du passé ne satisfaisant de pureté idéologiques contemporain, ou a défaut de les expurger les entourer d'une protection culpabilisante: défense d'approcher avant d'avoir revêtue votre combinaison anti-radiationsexismeimperialismeracismesystémiqueprivilégedhommeblanccisgenre

(non je n'aime pas les trigger-warning Mr.Red )

Je ne suis pas étonné que ça se soit produit a Manchester, c'est une ville très agréable que j'ai pris plaisir a visiter cette été, ayant une amie qui vit là bas. Nous avons visité l'art gallery qui est un musée formidable avec une belle collection pré-raphaélite, mais avons été consterné de découvrir que chaque salle était "polluée" d'une notice "révisioniste" selon une perspective féministe a côté desquels toute caricature conservatrice fait pâle figure, je ne sais pas si on peut trouver certains de ces textes librement sur le net mais il faut le voir pour le croire...
C'est ahurissant de hargne et de bêtise, avec un arrière fond pseudo-marxiste absolument grotesque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18154
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:27

Morloch a écrit:
Ah oui, c'était "If", il a été remplacé par un texte d'une certaine Maya Angelou.

Poétesse et militante des droits civiques notoire. Wink

Quel est le problème avec Kipling ? trop colonialiste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:33

Oui, il est devenu le symbole de l'Empire colonial britannique en littérature. C'est d'ailleurs en partie injuste, je crois, je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu le film de John Huston, L'homme qui voulait être Roi, et c'est loin d'idéaliser les occidentaux  geek . Il faudrait que je creuse la question Kipling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6100
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:36

Colonialiste et raciste.

Mais bon il est quand même loin de se limiter a cela, et ce qui est très intéressant c'est juste son attachement très sincère a ce pays et a ses habitants qui lui vient de son enfance, et le sentiment de supériorité paternaliste qui l’empêche de véritablement le comprendre. Pourtant Kippling n'est pas juste un auteur colonialiste de vignette exotique facile, il y a chez lui une connaissance et un sens de l'observation qui ajoutait a la poésie de son écriture et a son talent de conteur donne une vraie densité a son œuvre.

La nouvelle de Kipling n'idéalise particulièrement les occidentaux non plus...
Aprés il reste l'écrivain de l'empire britannique et il a clairement cherché a le promouvoir dans ses écrits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prosopopus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 16:44

Bloups a écrit:
Merci pour vos réponses  Very Happy

Benedictus a écrit:
Au débotté, je pense à deux ouvrages assez anciens, lus il y a un quart de siècle dans l'émerveillement - par deux auteurs français intensément habités par leur sujet:
Armel Guerne: L'Âme insurgée. Écrits sur le Romantisme. Points Essais
Albert Béguin: L'Âme romantique et le rêve. Livre de Poche Biblio
Je vais commencer par me pencher sur ceux-là qui semblent correspondre à mes recherches Smile

J'arrive après la bataille (pas le Georges du coup) mais je te conseille tout de même ceci, pour coller au sujet qui nous intéresse ici :


La musique romantique d'Alfred Einstein

Plutôt simple d'appréhension et qui n'apprendra pas forcément grand chose aux plus chevronnés de ces lieux, ce livre est tout de même une lecture intéressante sur le sujet, très centré sur l'Allemagne du coup (j'y aime beaucoup les pages sur Schumann) du fait de la prépondérance des musiciens allemands (et Viennois) sur la Musique Romantique.
Le livre fait aussi de nombreux parallèles entre la littérature, l'art, la religion et la musique. Il y a notamment une partie dédiée à Hoffman.

(par contre j'ai aussi découvert mon incapacité à fixer les choses. J'ai lu ce livre il y a à peine 6 mois et il ne m'en reste pas grand chose, quelques impressions mais rien de vraiment solide pour nourrir une pensée, un avis. J'ai de plus en plus de mal à imprimer dans mon cerveau des informations, à analyser ce que je lis, à l'assimiler en quelque sorte. J'espère que c'est passager, mais j'ai parfois l'impression de me tarir Crying or Very sad).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 44
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 17:56

arnaud bellemontagne a écrit:
Morloch a écrit:
Ah oui, c'était "If", il a été remplacé par un texte d'une certaine Maya Angelou.

Poétesse et militante des droits civiques notoire.  Wink

Quel est le problème avec Kipling ? trop colonialiste ?

Disons que le message d'un poème comme The White Man's Burden (Le Fardeau de l'homme blanc) a mal vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 44
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 19 Sep 2018 - 18:03

The Story of Britain: From the Romans to the Present: A Narrative History - Rebecca Fraser



Le titre l'annonce ("Story"), on est plus dans une vulgarisation à l'ancienne par une non-historienne passionnée que dans un travail scientifique approfondi. Il y a quelques imprécisions et ça ne m'a pas encore appris grand-chose de nouveau mais globalement, c'est plaisant à lire et une synthèse réussie est toujours bonne à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Sam 22 Sep 2018 - 22:50


La langue géniale, 9 bonnes raisons d’aimer le grec, d’Andrea Marcolongo, Les Belles Lettres, 2018.
Celui-ci est bien agréable à lire. Je ne suis pas helléniste, je déchiffre juste l’alphabet grec et mes recherches m’ont parfois amené à scruter le grec antique. L’écrivaine est italienne. Je ne comprends pas la langue italienne, elle est trop facile. J’ai suivi des cours de latin. L’italien à mes yeux n’a pas l’ancrage, la logique, de la langue française, l’équation n’est pas la même, la définition non plus. Je vous en parle bien sommairement. Mais ici, la langue géniale c’est le grec. Génial ? Il n’est pas question d’essentialiser, de surphilosopher la langue grecque. Andrea Marcolongo, passionnée de grec, a restitué son effort de longue haleine dans une promenade à travers les cervelles grecques, dans la grammaire de la pensée de la langue grecque. Son texte est clair, la traduction est belle, facile, accessible. C’est l’intention qui compte le plus ici, qui transparaît dans le travail qu’elle a mené. C’est un livre d’apprenante pour les apprenants ou pour les lecteurs curieux. J’ai toujours dix livres ouverts, lorsque je n’en ai que deux je suis heureux. Celui-ci c’est mon bivouac, je ne l’ai pas terminé. Commencé cet été, j’en ai lu 69 pages en trois fois. Par bonheur, j’en ai lu un entier avant-hier.


Dernière édition par David Rolland le Dim 23 Sep 2018 - 1:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:03

L’homme qui voulait acheter le langage, Drame philosophique, de Pascal Chabot, PUF, 2018.
Très beau texte, que j’ai déroulé d’un trait. Format court et qui met dans le mille. Le style jugulaire, qui retient et qui capte. Brève mais brillante mise en perspective de la démesure, « hybris », à l’heure des technologies artificielles. Si vous en êtes aux énièmes romans d’une rentrée chargée, une belle œuvre qui devrait constituer ce qui est abordable aux P.U.F pour un large public.


Dernière édition par David Rolland le Dim 23 Sep 2018 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:30

David Rolland a écrit:
Très beau texte, que j’ai déroulé d’un trait.
Ah, les PUF ont renoncé au format codex?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:30

Quartier libre à la langue de Molière, Racine, ...


De quel amour blessée, Réflexions sur la langue française, Alain Borer, Gallimard, 2014.


Oui, c’est moi ! C’est moi ! Cocorico ! Sanitaires de la critique ! Parler droit, conférez-vous en le devoir ! Moi, ô moi, ta Muse, pourquoi, Français, m’as-tu abandonnée ? Je t’ai nourri. Au-delà de la tentation du vade-mecum, ce livre est un cri d’amour déchirant mais stratégiquement pensé et ordonné pour cingler l’écueil où la parlaison et l’écrivoiserie nous entraînent. Réac ? Que nenni, car de quel amour surpassé ! Néocons ? Fi d’un tel soupçon, car l’auteur m’a nantie de tous ses biens, et en enfer où je séjourne, j’ai grâce à lui l’agrément d’un certain confort. Je ne manque de rien pour survivre. Avez-vous lu un poème aujourd’hui ? Moi oui, le mien ! Castafiore, moi la langue française ? Oh écoutez, arrêtez votre mauvais esprit, et jouissez-moi un peu. Débutez-vous en me lisant ? Ce n’est pas désastreux ! Ni désespéré ! Mais regardez-moi autour de vous, je périclite ! Anglaise je fus ! Latine j’existe ! Grecque je professe ! Au-delà je crois ! Je serai moi demain. J’en pleurerais, et pourquoi ? Je suis comprise partout où l’on lit bien. Vous n’aimez pas mes voix ? Qu’attendez-vous pour me convoquer ? N’invoquez pas trop. Lisez. Ce livre est une pile de livres, un masse de pensées, une visite à mon chevet, une conversation avec moi. Avec vous ?


Dernière édition par David Rolland le Dim 23 Sep 2018 - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:32

Benedictus a écrit:
David Rolland a écrit:
Très beau texte, que j’ai déroulé d’un trait.
Ah, les PUF ont renoncé au format codex?
Eh eh, j’ai pensé au rouleau aussi, je ne sais plus pourquoi. Le geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:32

David Rolland a écrit:
Eh eh, j’ai pensé au rouleau aussi, je ne sais plus pourquoi. Le geste.
bedo , peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 1:35

Benedictus a écrit:
David Rolland a écrit:
Eh eh, j’ai pensé au rouleau aussi, je ne sais plus pourquoi. Le geste.
bedo , peut-être?
Ma vie antérieure de scribe au IVème siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30327
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 9:48

Benedictus a écrit:
David Rolland a écrit:
Très beau texte, que j’ai déroulé d’un trait.
Ah, les PUF ont renoncé au format codex?

hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 11:52

La vérité captive, De la philosophie, Maxence Caron, Éditions du Cerf, Ad Solem, 2009


Celui-ci est un livre dont l’idée, unique, est plutôt facile à penser. Si sa réputation ne le précède pas pour tel ou tel lecteur curieux, son épais volume le préviendra tout de suite : un bon millier de pages. Toutes les bonnes bibliothèques universitaires le possèdent, c’est un critère. Le plus important sera de lire la préface de 300 pages. L’auteur y expose son thème et sa philosophie première à grands renforts de saillies pantagruélo-caustiques, de propos néologico-lyriques, d’embardées transcendantalesques vers son Principe, avec une langue de feu que lui envieront bien des séraphins. Tous les secrets de la mysticologie maxencienne apparaissent dans cette prose de cœur, de chair et d’esprit. Ce serait dommage de se priver d’une telle préface, car l’auteur y déploie tout son art avec clarté. Ensuite, toutes les confrontations avec les philosophes qu’il incrimine, ne valent que pour les lecteurs qui connaissent bien leurs œuvres. Le propos peut sembler didactique lorsqu’il s’en prend à Lévinas, Jean-Luc Marion et Derrida, mais il devient franchement ardu de le suivre quand ce sont Hölderlin, Hegel, Mallarmé, Heidegger, qu’il interpelle. Dans la Bible, il est conseillé en plusieurs passages de veiller à trouver des témoins à un événement auquel on assiste. Ainsi, si l’on n’est pas témoin des philosophies des auteurs examinés par Maxence Caron, il est à mon avis inutile d’en lire les pages. On n’y apprendrait rien. Rien en tout cas qui ne soit brillament présenté dans la préface. Le livre se termine sur un long poème. Je l’ai peu goûté. Chacun trouvera ses entrées dans ce livre, selon sa sensibilité et son parcours de pensée. L’auteur a écrit un livre sur JS Bach, et je pense à lui en écoutant le Magnificat. Il a publié récemment La Transcendance offusquée, moins réussi selon ma perception. Mais ce n’est peut-être qu’une question de temps. Il n’a toujours pas abordé mes philosophes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85792
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 11:55

David Rolland a écrit:
Je ne comprends pas la langue italienne, elle est trop facile. J’ai suivi des cours de latin. L’italien à mes yeux n’a pas l’ancrage, la logique, de la langue française, l’équation n’est pas la même, la définition non plus.

C'est étrange, pourtant la grammaire italienne est quasiment trait pour trait identique à la française, règles tordues et pourries incluses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
David Rolland
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Dim 23 Sep 2018 - 12:01

DavidLeMarrec a écrit:
David Rolland a écrit:
Je ne comprends pas la langue italienne, elle est trop facile. J’ai suivi des cours de latin. L’italien à mes yeux n’a pas l’ancrage, la logique, de la langue française, l’équation n’est pas la même, la définition non plus.

C'est étrange, pourtant la grammaire italienne est quasiment trait pour trait identique à la française, règles tordues et pourries incluses.
Ce doit être cela ! Du temps où j’avais encore un don d’enfant pour les langues, on changeait le programme de grammaire chaque année, avec les enseignants, sans expliquer grand-chose. J’étais distingué quelques années plus tard pour mes mauvais résultats en « science des ânes », alors si j’avais dû aborder l’italien par la grammaire, comment veux-tu ! Non, j’évoquais sa musique, sa fluidité, sa chaleur, sa virtuosité, comme étant un rempart. Je compte toujours sur l’Italie, Rome, comme prochaine destination touristique, une semaine d’imprégnation vaut mieux qu’une année d’opéra bel canto, baroque, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.princepsavogador.com
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 27 Sep 2018 - 10:12



Élodie Lecuppre-Desjardin (Prof à la fac de Lille)  Le Royaume inachevé des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles)

Sur le sujet de comprendre ce qui a planté le projet politique des ducs de Bourgogne et pourquoi ils n'ont pas été capables d'établir une structure politique viable à l'époque même où se forment les états de France et d'Angleterre. L'échec est-il dû aux mentalités, à une administration dysfonctionnelle, à des erreurs stratégiques, à un territoire trop hétérogène et trop compliqué à appréhender ou une série de malentendus?

Le Reproche que je ferais est qu'à faire une synthèse sur deux siècles sans chronologie claire, on ne voit pas comment le projet politique des ducs de Bourgogne évolue. Je ne pense pas que Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles le Téméraire et la petite dernière Marie de Bourgogne avaient les mêmes idées sur la façon de gérer tout ce bazar, et j'ai aussi trouvé que les conséquences de la fin de la guerre de cent ans sont trop survolées. Mais passionnant tout de même. Il y a aussi de très jolies images au milieu  sunny .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1620
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 27 Sep 2018 - 18:01



Une histoire de la Méditerranée à travers ses langues.
Passionnant, même si un peu ardu par moments, et dans un français quelquefois tarabiscoté (sans compter un grand nombre de coquilles et d'erreurs grossières de français, comme issues d'une relecture hâtive).

Après avoir montré comment les mouvements linguistiques sont historiquement allés d'est en ouest ou d'ouest en est (Phéniciens, Grecs, Romains, Arabes, etc...), l'auteur expose sa thèse d'un inéluctable mouvement contemporain du sud vers le nord qu'il est illusoire de vouloir contenir.
Les langues illustrant mieux que tout le brassage culturel qui est l'essence-même de la Méditerranée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18154
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 1 Oct 2018 - 10:43

Terminé le tome 1 du Vicomte de Bragelonne de Dumas.

Toujours aussi prenant.
C'est vraiment dans les dialogues que Dumas est à son meilleur, je trouve. Smile
Vivement le tome 2. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6640
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mar 2 Oct 2018 - 21:57


Isaac ASIMOV: Fondation (Le cycle de Fondation, I)
Folio SF, 1951

Contre toute attente, j’aime vraiment bien. Voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9893
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Mer 3 Oct 2018 - 12:13



Pierre Vesperini  Lucrèce, archéologie d'un classique européen

Une promenade ludique autour du livre de poésie épicurienne de Lucrèce, De Rerum Natura, le contexte de son écriture et de sa réception, l'évolution de cette réception à travers le temps avec l'idée de faire tomber deux mythes:
- d'abord que Lucrèce était épicurien, d'après Vesperini, il ne l'était pas, il fait un travail poétique virtuose de commande,
- et ensuite que la redécouverte de Lucrèce par les humanistes de la Renaissance a été une rupture conceptuelle, ce qui, toujours d'après Vesperini, est une invention très postérieure.

Intéressant, écrit de façon agréable à lire et didactique, pas très long et en plus maintenant je sais tout sur le complot Lucrèce. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8126
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Jeu 4 Oct 2018 - 19:26

Emeryck a écrit:
Virginia Woolf : To the lighthouse        1927

(Pas encore terminé, mais :  zen I love you )
Terminé, c'est vraiment très beau, toutes ces rémanences, ces échos ; et ces oscillations, ces vagues omniprésentes.  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 18154
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 8 Oct 2018 - 10:30

Dumas : Le Vicomte de Bragelonne tome 2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emeryck
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8126
Age : 20
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lun 8 Oct 2018 - 19:29

Michel Foucault : L'ordre du discours        1971

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectures (6)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 12 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Christian OLIVIER : Lectures
» Lectures Rock 'n roll pertinentes
» Lectures (4)
» Lectures (3)
» Nos lectures du mois, de l'année, de la semaine, de toujours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: