Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

 

 Maurice Ravel (1875-1937)

Aller en bas 
+81
ramikondii
Stanlea
Prosopopus
Un mélomane du dimanche
Prestissimo
Henri
frgirard
Fauvebis
FrancoisYH
Roupoil
Mood Indigo
néthou
Ravélavélo
A
Benedictus
Chris3
Marchoukrev
Democrite
Emeryck
starluc
sebby
TragicSymph
j.p.
Le faiseur de reines
Roderick
/
Mariefran
Nestor
Golisande
Glocktahr
benvenuto
Blestheme
Ben.
Philippe VLB
Fiordiligi
Horatio
kegue
Rav–phaël
Resigned
Boudiou
Pelléas
Ophanin
Cornélius
PrinceIgor
Christophe
Percy Bysshe
Pinch
arnaud bellemontagne
Cololi
Dave
Kyomars
Morloch
Crapio
Passage
adriaticoboy
jerome
Toxic
Romain
Zeno
Tus
mah70
-
Jules Biron
wilmerton
Zeugma
Bezout
Cello
Lauretta
Nils
DavidLeMarrec
Picrotal
PJF
Jaky
Pousskine
felyrops
Rubato
Swarm
antrav
ouannier
Sauron le Dispensateur
Xavier
85 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:17

"Ducasse" c'est Dukas ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:19

Roger-Ducasse, plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:22

Ophanin a écrit:
Roger-Ducasse, plutôt.
Ok dac merci (comment vous prononcez "Dukas" ?)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:29

Glocktahr a écrit:
(comment vous prononcez "Dukas" ?)
Ben "Duka". Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:30

Golisande a écrit:
Glocktahr a écrit:
(comment vous prononcez "Dukas" ?)
Ben "Duka". Mr.Red

Ah c'est bien les parisiens ça Rolling Eyes

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:36

Tu prononces Ducasse, toi ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 13:41

Golisande a écrit:
Tu prononces Ducasse, toi ? Razz

DukaS tout simplement, comme c'est écrit Mr.Red

Comme "moinS", "pluS". cat

On est dans le Sud ici batman


_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 14:15

Ce qui suit est une tentative excessivement zélée pour ramener cet échange au sujet du fil :

D'ailleurs, je viens de me rendre compte qu'on prononçait le L de Ravel alors que moi j'ai toujours dit "Rave". Embarassed


Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 15:14

Paul Dukas est un produit parisien, pur sang, messieurs. Alors pas de provincialisme ici. Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 2749678541

Par contre pour Jean Cras, on dit "Jean Crasse" me semble-t-il. study
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 15:24

Ophanin a écrit:
Paul Dukas est un produit parisien, pur sang, messieurs. Alors pas de provincialisme ici. Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 2749678541

Par contre pour Jean Cras, on dit "Jean Crasse" me semble-t-il. study

Un tel état d'esprit n'est pas pour m'étonner de vous, Mr le lullyste.
Nous autres provinciaux nous avons pour habitude de laisser le snobisme aux parisiens, pour ne conserver que l'amour de l'art et l'érudition véritable.

Si vous aviez lu les livrets des CD Timpani, vous sauriez que ça se dit CraZ. study

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 16:44

Golisande a écrit:
D'ailleurs, je viens de me rendre compte qu'on prononçait le L de Ravel alors que moi j'ai toujours dit "Rave". Embarassed
Boulet
Comme quoi t'as un bon reflex de rejeter instinctivement le L de son nom, puisqu'en réalité c'est un Z : Ravel s'appelle Ravez, étonnant non hehe ( Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor


Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 05/10/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 17:03

Golisande a écrit:
Ce qui suit est une tentative excessivement zélée pour ramener cet échange au sujet du fil :

D'ailleurs, je viens de me rendre compte qu'on prononçait le L de Ravel alors que moi j'ai toujours dit "Rave". Embarassed


Boulet

Tu es donc allé à une Rave Party en croyant qu'il s'agissait d'un bal autour du Tombeau de Couperin ?
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 21:17

Voilà, exactement. Et le traumatisme est toujours là... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 21:18

Rav-phaël a écrit:
Golisande a écrit:
D'ailleurs, je viens de me rendre compte qu'on prononçait le L de Ravel alors que moi j'ai toujours dit "Rave". Embarassed
Boulet
Comme quoi t'as un bon reflex de rejeter instinctivement le L de son nom, puisqu'en réalité c'est un Z : Ravel s'appelle Ravez, étonnant non hehe ( Mr.Red )
Ah bon ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 20 Déc 2012 - 21:51

Golisande a écrit:
Rav-phaël a écrit:
Golisande a écrit:
D'ailleurs, je viens de me rendre compte qu'on prononçait le L de Ravel alors que moi j'ai toujours dit "Rave". Embarassed
Boulet
Comme quoi t'as un bon reflex de rejeter instinctivement le L de son nom, puisqu'en réalité c'est un Z : Ravel s'appelle Ravez, étonnant non hehe ( Mr.Red )
Ah bon ? scratch
Oui. Je ne sais plus où j'ai lu ça, je crois que c'est dans les souvenirs de Manuel Rosenthal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyVen 21 Déc 2012 - 21:58

Bonsoir,
Ma médiathèque étant dans l'incurie de me proposer à la location sa "Barque sur l'océan", je me résouds à l'acheter... Est-ce que ça vaut le détour, et si oui, par qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91189
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptySam 22 Déc 2012 - 0:38

Ben il me semble que tu as déjà posé cette question et qu'on t'a déjà répondu en discographie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptySam 22 Déc 2012 - 0:57

j'avais déjà posé cette question, certes, mais je n'ai jamais retrouvé le fil...
Désolé. Faute à mon incompétence ou à la vétusté de mes médiums.
(par exemple, je ne reçois les sujets non lus en gris qu'une fois sur cinq ; et quand je lance une "recherche" de sujet, j'ai immanquablement un echec)
j'aime beaucoup ce forum, mais je commence à tapper sur mon clavier d'ordi avec quelque appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91189
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptySam 22 Déc 2012 - 1:17

C'était une discussion sur la discographie, donc tu vas dans l'index discographique pour y retrouver le sujet sur la musique orchestrale de Ravel, tout simplement:

https://classik.forumactif.com/t2214-index-discographique
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 11:00

sebby a écrit:
RAVEL Maurice
- L'enfant et les sortilèges.

"Je suis libre, libre, méchant et libre !"

Xavier a écrit:
sebby a écrit:
Je connais du Ravel plus inspiré !

Ca m'intéresse!
Je n'en vois pas beaucoup pour ma part, à part Shéhérazade et les Mallarmé... et encore, c'est kif-kif.

sebby a écrit:
Xavier a écrit:

Je n'en vois pas beaucoup pour ma part, à part Shéhérazade et les Mallarmé... et encore, c'est kif-kif.

Non Shéhérazade est cent coudées au dessus. Mais je place encore plus haut sa production instrumentale: la sonatine, le quatuor, le concerto pour la main gauche, le Gaspard, le boléro ...

Xavier a écrit:
Pour moi il n'y a quasiment que des chefs d'oeuvre chez Ravel.
Mais clairement, je ne mets pas la Sonatine, le concerto pour la main gauche et surtout pas le Boléro au-dessus des Sortilèges, qui sont quasiment pour moi un résumé de tout son art.

sebby a écrit:
Hmmm mais c'est un peu chiant les sortilèges quand même, non? Je veux dire il y a 70 ans, c'était peut être dans le vent, mais ça a énormément vieilli je trouve (alors que les oeuvres instrumentales, pas du tout). Si j'essaye de présenter la "modernité" de cette pièce à mes enfants ....me voilà bien embêté . Alors que le boléro, ça marche tout de suite !

Xavier a écrit:
C'est un troll puissance 1000 ou bien tu es sérieux? Mr.Red

sebby a écrit:
Non je suis sérieux !Et ce d'autant plus que je te parle d'un cas concret: "Papa, la prof de solfège nous demande de faire un exposé sur l'enfant et les sortilèges de Ravel" .... c'est intéressant ce genre d'exercice (encore une fois, je découvre l'oeuvre). Comment trouver un intérêt à cette musique- et à cette histoire- pour des gamins en 2013 ? Pas simple. J'ai eu beaucoup moins de mal avec un choral de Bach par exemple.

Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:
C'est un troll puissance 1000 ou bien tu es sérieux? Mr.Red

Je trolle avec Sebby alors.

Je trouve que Ravel et surtout Colette auraient pu mieux faire.
Notamment le texte est trop sarcastique pour ne pas dénaturer l'essence poétique de ce que cette oeuvre aurait pu être.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 11:11

sebby a écrit:

Non Shéhérazade est cent coudées au dessus.
J'adore (vraiment et depuis longtemps) Schéhérazade, mais il ne faut peut-être pas exagérer... Je ne suis pas un fanatique absolu de l'Enfant à cause de son côté music-hall, mais il contient quand même quelques-unes des pages les plus fabuleuses (et les plus personnelles) de Ravel, ce qui n'est pas le cas de Schéhérazade à mon avis.

Citation :
Mais je place encore plus haut sa production instrumentale: la sonatine, le quatuor, le concerto pour la main gauche, le Gaspard, le boléro ...
Le Boléro ? Shocked Et pas le Trio, ni les Miroirs ?? Shocked Shocked

Citation :
Hmmm mais c'est un peu chiant les sortilèges quand même, non? Je veux dire il y a 70 ans, c'était peut être dans le vent, mais ça a énormément vieilli je trouve (alors que les oeuvres instrumentales, pas du tout). Si j'essaye de présenter la "modernité" de cette pièce à mes enfants ....me voilà bien embêté . Alors que le boléro, ça marche tout de suite !
Citation :
Non je suis sérieux !Et ce d'autant plus que je te parle d'un cas concret: "Papa, la prof de solfège nous demande de faire un exposé sur l'enfant et les sortilèges de Ravel" .... c'est intéressant ce genre d'exercice (encore une fois, je découvre l'oeuvre). Comment trouver un intérêt à cette musique- et à cette histoire- pour des gamins en 2013 ? Pas simple. J'ai eu beaucoup moins de mal avec un choral de Bach par exemple.

Dans ce cas-là la plupart des chefs-d'œuvre de la musique "classique", du chant grégorien au XXe siècle, sont chiants et ont "énormément vieilli". Si tu juges l'intérêt d'une musique à celui que des gamins peuvent y trouver à première écoute, on n'a pas fini de ne pas être d'accord... Neutral

Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:
C'est un troll puissance 1000 ou bien tu es sérieux? Mr.Red

Je trolle avec Sebby alors.

Je trouve que Ravel et surtout Colette auraient pu mieux faire.
Notamment le texte est trop sarcastique pour ne pas dénaturer l'essence poétique de ce que cette oeuvre aurait pu être.

Pour le coup je suis presque d'accord (c'est ce qui fait que je ne suis (presque) pas inconditionnel de cette œuvre), mais ça n'enlève rien à l'absolue génie purement musical (et même poétique : la Princesse, le jardin...) de certaines pages...
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 12:17

Golisande a écrit:
l'absolue génie purement musical (et même poétique : la Princesse, le jardin...) de certaines pages...
Et surtout le "maman" final d'une infinie pureté, d'une tendresse, d'une puissance ! Personne mieux que Ravel ne pouvait saisir toute la force et la tendresse qu'il peut y avoir dans cette expression de l'enfant envers sa mère. Je trouve ça fantastique, c'est vraiment l'apothéose de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7604
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 12:53

Oui, je n'arrive toujours pas à l'écouter en entier sans pleurnicher à la fin. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 13:01

D'ici un mois, je commencerai une séquence en cours de français / histoire des arts sur l'Enfant et les sortilèges, je viendrai exprimer ici le ressenti des élèves. Je suis sûre que ça va marcher du tonnerre, les Sixièmes sont encore à un âge où tout marche… Ils vont regarder en entier la représentation de Glyndebourne de cet été Twisted Evil D'ailleurs, Sebby, quel âge ont tes enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 14:21

Mes enfants (encore petits : 6 et 8 ans) adorent l'Enfant et les sortilèges.
Ca me fait penser qu'il faut qu'on le réécoute, ça fait trop longtemps.

Moi aussi le "Maman" final me fait totalement fondre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91189
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyLun 21 Jan 2013 - 15:23

A propos de la dernière intervention de Melo: sur le texte je ne dis pas, il y a un côté moralisateur daté et pas franchement génial. Mais il y a quand même des tas de belles idées.
Mais la musique!
Une des plus riches, des plus modernes et à la fois des plus poétiques, des plus tendres de Ravel!
On ne peut pas passer à côté comme ça tout de même... Shit

Mariefran a écrit:
D'ici un mois, je commencerai une séquence en cours de français / histoire des arts sur l'Enfant et les sortilèges, je viendrai exprimer ici le ressenti des élèves. Je suis sûre que ça va marcher du tonnerre, les Sixièmes sont encore à un âge où tout marche… Ils vont regarder en entier la représentation de Glyndebourne de cet été Twisted Evil D'ailleurs, Sebby, quel âge ont tes enfants ?

Ma fille de 4 ans connaît par coeur... et ce n'est vraiment pas moi qui fais du forcing, elle le réclame tout autant que Pierre et le loup!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91189
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyDim 23 Juin 2013 - 1:32

Rav-phaël a écrit:

Bin en faite, d'une certaine manière, Ravel n'avait pas un grand don de mélodiste. Il en était parfaitement conscient, il en parle très bien, et c'était d'ailleurs l'un des critères qu'il admirait et enviait le plus chez les autres compositeurs, notamment Chopin (La Barcarolle faisait partie de ces partitions qui ne quittaient jamais son piano). Quel grande modestie ! I love you
La mélodie chez Ravel c'est plutôt des motifs, des formules, principalement construit autour de la gamme pentatonique, et savamment travaillée, avec une goute de génie divine.
Mais justement, en grand génie qu'il était, il à su à la perfection transcender ce "défaut", et nous sommes bien d'accord : ses mélodies sont les plus belles qui existent I love you!!

C'est pas un peu contradictoire tout ça?

Ravel, pas un grand don de mélodiste??

Des motifs, ça c'est plus chez Debussy, ou Stravinsky...
Mais des mélodies comme la Pavane pour une infante défunte, comme la Belle et la bête, le Jardin féérique, le 2è mouvement du concerto en sol...!
Ce sont des mélodies développées, et tellement inspirées!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyDim 23 Juin 2013 - 1:35

Evidemment que c'est un grand mélodiste.

Je réagissais à la réaction de Arnaud qui en faisait un des tous meilleurs sur ce point.
Perso je place Schubert et Mozart loin devant tous les autres.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91189
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyDim 23 Juin 2013 - 1:54

Pour moi ces trois-là sont à égalité.

Et ce qui fait que Ravel est un si grand génie, c'est qu'il est à la fois un grand mélodiste, à la fois un maître absolu de l'orchestration, et une des oreilles les plus fines de l'histoire de la musique, ce qui le rend harmoniquement inouï.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyDim 23 Juin 2013 - 12:55

Tu t'imagines bien que je suis d'accord !! 
Je ne faisais que parler de ce que j'ai appris de ci de là, et notamment de la plume même de Ravel, qui était profondément modeste serte, mais qui était aussi un grand professionnel, connaissant parfaitement son métier. S'il(s) en parle(nt), ça mérite de s'y intéresser un minimum. Ce n'est pas rabaisser les qualités de ce génie que de dire qu'il n'avait pas ce qu'il(s) appelle(nt) 'la générosité mélodique'. Surtout que, de toute manière, qu'il est eu ou pas une lacune, quelle qu'elle soit, les résultats nous prouvent bien qu'il a su la dépasser avec toute la grandeur de son immense génie ( I love you ) !!
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:08

J’aimerais comprendre pourquoi tout le monde se pâme devant Ravel ; et surtout pourquoi il a une place à part dans le monde musical français de l’époque, pourquoi il est considéré comme un moderne face aux académistes. Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:16

yamaw a écrit:
J’aimerais comprendre pourquoi tout le monde se pâme devant Ravel ; et surtout pourquoi il a une place à part dans le monde musical français de l’époque, pourquoi il est considéré comme un moderne face aux académistes. Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 2661413304
Une question, une seule : as-tu écouté les Mallarmé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:19

DavidLeMarrec a écrit:
Une question, une seule : as-tu écouté les Mallarmé ?
oui oui.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:22

Et donc ça te paraît plutôt banal et académique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:26

banal, je ne dirais pas ça, mais cela ne me parle pas, en tout cas ; je n’ai pas dit que c’était académique, je me demande simplement pourquoi il y a une sorte de partition « Ravel et les autres ».
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:29

C'est simple : densité en chefs-d'oeuvre. Comme Brahms, il n'y a pas vraiment d'œuvres faibles dans le catalogue de Ravel, et la moyenne en qualité tourne très haut.

Par ailleurs, Ravel est à la fois un véritable innovateur (les Mallarmé, c'est quand même aussi bizarre que les Clairs de lune ou le Sacre) et un compositeur accessible, parce que pourvu d'une veine mélodique très lisible et séduisante (Daphnis ou les deux concertos, sans parler du Boléro, en témoignent).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick


Nombre de messages : 3456
Age : 49
Date d'inscription : 10/06/2013

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:36

Je trouve que dans les mélodies il a quand même sa place bien à lui dans l'évolution du genre (déclamation)... mais je n'ai pas une connaissance très approfondie de tout son répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:17

DavidLeMarrec a écrit:
C'est simple : densité en chefs-d'oeuvre. Comme Brahms, il n'y a pas vraiment d'œuvres faibles dans le catalogue de Ravel, et la moyenne en qualité tourne très haut.
Chefs-d’œuvre, chefs-d’œuvres... je les cherche toujours, les chefs-d’œuvres, moi... Embarassed 

DavidLeMarrec a écrit:
sans parler du Boléro
Ça (la notoriété de cette œuvre), je comprends encore moins... ; j’ai rarement entendu quelque chose d’aussi... barbant. Neutral 

Vraiment, cela me frustre, de ne pas pouvoir apprécier Ravel. Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33175
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:19

yamaw a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
C'est simple : densité en chefs-d'oeuvre. Comme Brahms, il n'y a pas vraiment d'œuvres faibles dans le catalogue de Ravel, et la moyenne en qualité tourne très haut.
Chefs-d’œuvre, chefs-d’œuvres... je les cherche toujours, les chefs-d’œuvres, moi... Embarassed 

Son trio, son quatuor, Daphnis entre autres

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:25

Yamaw a écrit:
Ça (la notoriété de cette œuvre), je comprends encore moins... ; j’ai rarement entendu quelque chose d’aussi... barbant. Neutral 
C'est tout simplement une rengaine, et c'est parfait pour le format musique de pub. En concert, tu ne l'entendras pas très souvent...

yamaw a écrit:
Chefs-d’œuvre, chefs-d’œuvres... je les cherche toujours, les chefs-d’œuvres, moi... Embarassed 
Je t'aide :
- Jeux d'eau
- Miroirs
- Gaspard de la nuit
- Valses nobles et sentimentales
- Le Tombeau de Couperin
- Daphnis et Chloé
- La Valse
- Concerto pour la main gauche
- Concerto en sol majeur Piano et orchestre
- Quatuor à cordes
- Trio avec piano
- Myrrha
- Alcyone
- Alyssa
- Shéhérazade
- Histoires naturelles
- Trois poèmes de Mallarmé
- Chansons madécasses
- Don Quichotte à Dulcinée
- L'Heure espagnole
- L'Enfant et les Sortilèges
- Trois choeurs a cappella

C'est pas si mal. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:32

DavidLeMarrec a écrit:
yamaw a écrit:
Chefs-d’œuvre, chefs-d’œuvres... je les cherche toujours, les chefs-d’œuvres, moi... Embarassed 
Je t'aide :  
(...)

C'est pas si mal. Surprised
D’accord, d’accord ; ce que je veux dire, c’est que je n’ai jamais rien entendu de Ravel qui me plaise vraiment (beaucoup). Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 13:51

Mais ça, c'est indépendant de la chefdœuvrisation, moi aussi dans la liste il y a bien la moitié que je n'écoute que très rarement, et que je n'aime pas forcément particulièrement.

Après, il est étonnant, surtout vu tes goûts, que tu ne trouves pas ton compte quelque part... même en ôtant les oeuvres symphoniques, entre les deux concertos, les Mallarmé, le Quatuor, le Trio, les Madécasses, la musique pour piano, les Histoires Naturelles... il y a quand même ce qu'il faut de diversité !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 14:01

DavidLeMarrec a écrit:
Après, il est étonnant, surtout vu tes goûts, que tu ne trouves pas ton compte quelque part...
Oui, cela m’étonne moi-même. Mr. Green 

Bon, il y a quand même deux ou trois pièces pour piano qui ne me déplaisent pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 15:31

C'est rare de lire ça. Ravel plaît à peu près à tout le monde.
Ton enfant intérieur est bloqué, déverrouille-le et tu aimeras Ravel.

Ravel, c'est de la musique admirable écrite par un adulte qui se vivait comme un enfant et destinée à l'enfant qui est en chaque adulte.

C'est le sortilège qui vous apprivoise.

Du reste, une de ses oeuvres porte un titre qui semble résumer mon propos. hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 17:47

DavidLeMarrec a écrit:
c'est quand même aussi bizarre que les Clairs de lune
C'est quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 18:23

Abel Decaux. Wink(un des pionniers de l'atonalité, avec cette œuvre).
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 18:28

Les yeux qui fascinent a écrit:
Abel Decaux. Wink(un des pionniers de l'atonalité, avec cette œuvre).
Ok merci.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyVen 19 Juil 2013 - 13:39

Glocktahr a écrit:
Les yeux qui fascinent a écrit:
Abel Decaux. Wink(un des pionniers de l'atonalité, avec cette œuvre).
Ok merci.
Il n'a presque rien publié d'autre, manifestement (juste trouvé un Ave Maris Stella pour orgue et absolument sans intérêt). Mais ces quatres pièces explorent une atonalité radicale dès 1900, et on est très loin de l'expérimentation : un sens du climat absolument formidable.

Il y a un fil sur lui : https://classik.forumactif.com/t1428-abel-decaux-1869-1943 .
Et une excellente version de ce côté :
/watch?v=UsRE2UhO7pg
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyVen 19 Juil 2013 - 13:59

C'est n'est pas par leur atonalité que ces pièces sont passionnantes, mais par le mystère qui s'en dégage.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 EmptyVen 19 Juil 2013 - 14:25

Ca dépend dans quel sens "passionnantes" ; à l'écoute, oui, bien sûr, ce n'est pas l'atonalité qui fait que c'est bien ou pas bien ; mais ensuite, considérer que ça a été écrit en 1900 avec cette liberté (parce que c'est vraiment ce qui frappe, et sans sentiment d'aléatoire pour tant), c'est complètement fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Maurice Ravel (1875-1937)   Maurice Ravel (1875-1937) - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Ravel (1875-1937)
Revenir en haut 
Page 9 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louise Farrenc (1804-1875)
» Georges Bizet (1838–1875)
» Ravel - Shéhérazade, 3 mélodies
» Max d'Ollone (1875-1959)
» Franco ALFANO – (1875-1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: