Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

 

 MUSIQUE Sovietique (1917-1980)

Aller en bas 
+49
Prosopopus
claudeyaacov
claude fernandez
Alifie
Marchoukrev
Golisande
Läbip
Benedictus
Mélomaniac
JM
pakontan
bAlexb
hommepiano
A
Dadamax
Glocktahr
lulu
arnaud bellemontagne
Анастасия231
Percy Bysshe
Le faiseur de reines
Horatio
tudel
Christophe
Stanlea
Pison Futé
Théo taschimor
Crapio
Cello
christophe21
vincent.1976
WoO
Strad78
jerome
Mariefran
Picrotal
Papageno
Tiberias
Tus
Kia
Biboubs
DavidLeMarrec
Jaky
Rubato
Liana
joachim
sofro
Xavier
antrav
53 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 20 Oct 2017 - 20:59

Ces derniers jours en Playlist:

lulu a écrit:
je crois que c’est le moment.

Kara Karayev (1918–1982) : Symphonie nº3 (1964)
Orchestre de chambre du Conservatoire de Leningrad (Yuri Aliev)
MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 R-3977080-1437034161-9675.jpeg

lulu a écrit:
Kara Karayev : Symphonie nº3 (1964)
Orchestre de chambre de Moscou (Barshai)

ovni231 a écrit:
Kara Karayev: Symphonie No. 3 (1964)
Moscow Chamber Orchestra
Rudolf Barshai, conductor


Le mastering fait par un ingénieur du son amateur pour label semi-clandestin azéri est épouvantable.

Alifie a écrit:
hehe C'est vrai : remixé dans un aquarium ? mieux enregistré, si tu ne l'as pas déjà :

Alifie a écrit:
Symphonie n° 3 - Orchestre Philharmonique Russe, Dmitri Yablonski, 2008 : /watch?v=esO51Rnyjh0

ovni231 a écrit:
Merci Alifie ! Smile J'ai déjà le disque de Yablonsky. L'interprétation ne m'emporte pas autant que chez Barshaï. Pour ce qui est du mastering, non ce n'est pas un problème de baignoire plus ou moins vaste. Disons qu'il y a certains niveaux de fréquences qui saturent, particulièrement chez le cor.

Alifie a écrit:
MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Karaev10
www.deezer.com/fr/album/1567419

Du coup:

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Karaye10
Kara KARAYEV: Symphonie nº3 (1964)
Dmitry Yablonsky / Orchestre Philharmonique de Russie
Moscou, III.2008
Naxos


Un langage singulier, qui semble relever du soviétisme musical habituel (mélodies déceptives proko-chostakoviennes, etc.), mais dont l’écriture harmonique semble pourtant toujours faire une sorte de pas au-delà, et dans des direction peu évidentes à conjoindre: d’une part, la modernité «occidentale» et «formaliste» post-Schoenberg (le premier mouvement s’ouvre sur un énoncé d’un dodécaphonisme très intelligible - on pense un peu à Krenek - et glisse par moment sur des clusters, des agrégats); de l’autre, celui d’une exploration assez approfondie de certains modes folkloriques (l’ashug azéri, en l’occurrence).

Si l’on ajoute à ça des couleurs orchestrales beaucoup plus claires que chez la plupart des symphonistes soviétiques (parfois des coloris «impressionnistes», une matière polyphonique dense mais toujours lisible et une énergie rythmique très «positive», cela donne une œuvre vraiment très personnelle.

(Et puis je vais quand même tâcher d'écouter Barshaï.)
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 14052
Age : 30
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 20 Oct 2017 - 21:43

Je te préviens pour Barshaï, ce qu'on trouve sur le net, niveau son, c'est vraiment pas top.
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/anastasia_vinogradova94
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 12 Mai 2018 - 2:37

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Alexandre Mossolov (1900-1973) :

Symphonie en mi majeur

= Alexandre Titov, Orchestre symphonique de l'Académie d'État de Saint-Pétersbourg

(Northern Flowers, juin 2009)

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 1347041234 Découverte. On est loin des Fonderies d'acier !
Une symphonie largement déployée (trois quarts d'heure), délicate, chantante (trois des quatre parties sont intitulées Largo),
d'une humeur globalement pastorale, avant un finale un peu plus animé.
Mais ça ressemble davantage à de la musique anglaise raffinée qu'à de la barbaque soviétique
hehe

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Mossol10
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 813
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 6 Déc 2019 - 17:53

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 R-7887236-1450953862-2995.jpeg

Beaucoup aimé ce disque Mosolov, surtout que je n'avais entendu qu'une version très rapeuse et crachotante des fonderies. C'est ici très bien joué et capté, la sonorité de l'orchestre est claire et bien détaillée.
Le concerto pour piano est bien grimaçant comme il faut.
Ça reste à mon goût moins primordial que les sonates pour piano mais le disque a en plus la première sonate par Steffen Schleiermacher qui complète donc ce qu'il avait déjà joué sur son très bon disque dédié à l'avant-garde russe.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 5:02

Il faudrait créer un post du même type avec comme sujet la musique russe depuis 1980, mais comme je n'en ai pas le courage,je recopie celà ici,surtout pour faire remonter les posts et donner envie de les lire.

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Tre10


Youri Bouttsko / grand cahier d'orgue

Plus connu par ses longues et belles symphonies,Youri Boutsko,est un peu comme Korndorf,encore assez peu connu en France.Il était né en 1938 ,fils d'un général, nommé par Staline ,qui n'a pas été décimé par le dictateur,et s'est éteint en 2015,rien que par ses dates, on peut deviner ce qu'il a pu subir politiquement, mais il est resté assez solitaire et mystique, se référant surtout ,à la tradition et au folklore russe.Nul doute, que son temps viendra, avec l'enregistrement de ses symphonies.Pour en revenir à ce Grand cahier d'orgue, ce sont 8 pièces superbes et très prenantes, à la fois pour certaines ,très lyriques et très fines et d'autres plus spectaculaires.Dire que la sauvagerie russe et le folklore nous envahissent à l'écoute de ces pièces serait exagèré, mais c'est très beau et très prenant, très fin même.
En plus, il faut dire que le disque a été enregistré à Caen,sur l'orgue de l'église de Saint-Etienne, par Marina Tchebourkina.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97359
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 14:16

Oui, le seul disque hors baroque français de Tchebourkina chez ce label.

C'est très consonant, assez gentil… ça m'a laissé perplexe mais ça s'écoute agréablement (plutôt en musique de fond Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyJeu 14 Jan 2021 - 22:21

Une des caractéristiques majeure de la musique de Butsko, outre sa tendance à écrire des œuvres d’une heure trente où le nombre d’évènements à la minute n’est pas forcément très élevé, c’est son écriture modale qu'il a développée entre autres à partir du grand Concerto polyphonique à la fin des années 60, une œuvre gigantesque (trois heures) qui combine célesta, clavecin, piano et orgue. Les modes sont très consonants mais non octaviants (pour reprendre un terme de Wyschnegradsky), c'est-à-dire que leur période n’est pas d’une octave : en allant dans les graves ou les aigus, les notes se décalent, de plus en plus d’altérations apparaissent, et on finit par toucher toutes les notes (un peu à la manière du cycle des quintes), ce qui donne des couleurs doucement polytonales à la chose. C'est quelque chose que Butsko ne tire pas de nulle part mais qui s'inspire de la musique liturgique orthodoxe, et qui inspirera Schnittke pour sa quatrième symphonie (qui est l’œuvre la plus boutskienne de Schnittke). De manière générale la synthèse entre la musique traditionnelle (en particulier religieuse) russe et des recherches modernes a été la grande préoccupation de Butsko. Je vous dis ça mais je sais pas si ces Cahiers d’orgue beaucoup plus récents sont écrits comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyLun 18 Oct 2021 - 1:17

Quelques retours sur Herman GALYNIN (1922-1956). Orphelin, autodidacte, engagé dans l'armée, dénoncé par Khrennikov (mais qui ne l'a pas été ?) qui s'est rétracté posthumement, atteint de schizophrénie, il mourra assez jeune. Sur un plan plus musical, il fut l'élève de Shostakovitch et Myaskovsky, et cela s'entend !

Sa présence dans l'histoire de la musique est aussi limitée qu'au disque, ce qui n'est guère étonnant lorsqu'il n'y a qu'une grosse vingtaine d'opus répertoriés, avec doublons dont la nomenclature varie (The Caves of Salamenca en musique de scène, suite d'orchestre et suite pour piano). Qu'importe, le peu qui est disponible est absolument magistral.

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Cover38MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Cover37MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Front22

J'ai écouté les trois disques ci-dessus. Du piano par Solovieva chez Toccata, de la musique pour cordes par Nikiforchin chez le même éditeur, et le concerto pour piano No. 1 par le couple Bashkirov-Svetlanov (+ trio pour piano, Aria pour orchestre et la sonate "Triad").

Le concerto est fabuleux. Une sorte de Prokofiev extraverti qui serait allé au cirque, avec un mouvement central assez indéfinissable qui multiplie les atmosphères (dont des appels de cuivres Bondiens en diable). Le reste de l'album m'a moins intéressé (le trio m'a paru assez sinistre, entre le quintette et le trio de Shosta, et les autres pièces sont mieux finies chez la concurrence, trouvé-je).

Sur le disque Nikiforchin, le Scherzo, ultime composition, est absolument diabolique, déborde d'une énergie mauvaise jamais assagie même lors de l'épisode central. L'Aria, pour les mêmes forces (violon et orchestre à cordes) est plus traditionnel, d'un dolorisme compassé aux limites du sucré. La Suite, toujours pour orchestre à cordes, est d'une conception symphonique dans son approche des couleurs. Je note le perpetuum mobile du Scherzo et surtout l'incroyable Intermezzo, intranquille, sorte de pastiche de la Danse arabe de Tchaikovsky revue au prisme de Shostakovitch. Le Finale, sorte de récapitulation, m'a étonné par ses cordes graves en motifs obstinés qui sonnaient très minimalisme américain, sans s'enfermer dans une telle structure, puisque les envolées ne manquent pas par la suite.
Les quatuors sont apparemment d'une incroyable complexité technique. Ils sont particulièrement intéressants, hantés par Dmitri et les références au folklore, développant un kaléidoscope d'idées et de tons. Le No. 1 ouvre sur une noirceur absolue qui se déchire rapidement ; son IV évoque le motif du Scherzo implacable évoqué ci-dessus. Le No. 2 évoque plus la danse (j'y entends une sorte de klezmer déliquescent).

Côté piano, les références abondent. Prokofiev notamment, mais aussi Chopin ou Scriabin. J'ai retenu les motorismes fulgurants de la sonate "Triad" et les clins d'œils à Turina et consorts dans la Spanish Fantasy.

Bref, un compositeur qui mérite qu'on s'y attarde ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1882
Age : 42
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 24 Oct 2021 - 11:16

Le camarade Mefistofele étant toujours de bon conseil, je suis allé écouter un peu de Galynin (en plus, ça semble pas mal fait pour moi). Le concerto pour piano est bien décrit ci-dessus (Prokofiev+cirque, c'est un résumé assez fidèle hehe ), ça part effectivement complètement dans tous les sens, avec des mouvements rapides extrêmement exubérants. Très rigolo, même si ça manque un peu de profondeur à mon goût (on ne retrouve pas dans le côté musique de cirque l'ironie grinçante qu'un Chostakovitch arrive à y insérer). J'ai aussi écouté le disque d'oeuvres pour cordes, pour le coup le Scherzo pour violon et orchestre est vraiment excellent, pas une seconde de répit, au niveau des meilleures oeuvres de Chosta (auquel on pense beaucoup plus qu'à Prokofiev ici). Sa dernière oeuvre ? Dommage qu'il n'ait pas pu composer plus longtemps... Le reste du disque m'a semblé plus anecdotique, avec cette Aria assez lisse (un côté musique de film) et ces quatuors qui accentuent un peu trop les atmosphères pour moi (le début du premier quatuor, c'est de la caricature de soviétisme dépressif). Mais tout cela mérite effectivement une écoute.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 12 Nov 2021 - 0:34

Réaction tardive, je suis ravi de lire que tu auras aimé, surtout le Scherzo que j'ai vraiment trouvé majeur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 22 Jan 2023 - 3:48

Ce soir, quelques vraies soviéteries - dans cette collections publiée à l’occasion du 70ᵉ anniversaire de la Révolution d’Octobre:

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Chebal10
Vissarion CHÉBALINE: Symphonie dramatique sur le poème de Maïakovski Lénine, op. 16 (1931)
N. Lepichova (soprano), T. Antipova (mezzo-soprano), A. Orfenov (ténor), L. Petrov (basse), N. Malishev (récitant), Alexander Gaouk / Orchestre Symphonique de la Radio de l’URSS, Chœur de Chambre de la République de Russie
s.d.
Melodiya / Olympia


MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Gliear10
Lev KNIPPER: Symphonie n°4 en ré majeur, op. 41 «Poème du combattant komsomol» («Поэма о бойце-комсомольце») (1934)
Oleg Biktomirov (ténor), Boris Shumilov (baryton), Veronika Dudarova / Orchestre Symphonique de Moscou, Chœur de Chambre Académique de Russie
1986
Melodiya / Olympia


En fait, pour Chébaline, c’est un peu plus compliqué que ça - c’est en fait beaucoup plus «expérimental» qu’on pourrait le croire, que ce soit dans son dispositif (une symphonie assez menaçante, suivie d’une sorte d’oratorio dramatique, avec de brefs passages exclusivement confiés au récitant, un peu à la façon de l’Œdipe roi de Stravinsky), comme dans son écriture musicale (heurtée, avec beaucoup de frottements, des effets de masses et de textures.) Assez étonnant, au regard du peu que je connais de Chébaline (quelques symphonies et quatuors qui m’avaient plutôt semblé creuser le filon postromantique de Miaskovski.)

Pour Knipper, en revanche, c’est peut-être l’exemple achevé du réalisme socialiste: une écriture d’apparence assez simple, avec le fameux Plaine, ma plaine (inventé par Knipper pour la circonstance avant de connaître le succès qu’on sait) qui fonctionne vraiment comme un thème de symphonie cyclique, des affects assez directs, une emphase «positive» assez efficace. Là aussi, surprenant, quand on connaît un peu le Knipper futuriste d’avant… (Dommage que Sud ne soit plus là pour nous raconter la vie de Knipper, elle en vaut la peine…)
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 22 Jan 2023 - 23:45

Le 3ème mouvement de la 4… 🥰🥰🥰
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyLun 23 Jan 2023 - 2:54

Yuri Ter-Osipov, Symphony No.11 "Dialogues" for string orchestra, organ, violin, mezzo-soprano and percussion (1985)
Symphony Orchestra of the Moscow State Philharmonic, Dmitriy Kitaenko (Conductor)

La dernière des 11 symphonies de ce compositeur arménien ,né en 1933,qui est connu aussi pour des musiques de films. Pas très facile pour moi, de trouver des renseignements sur lui.Cette symphonie dégage beaucoup de puissance  et une atmosphère très forte,et engagée, d'ou son titre Dialogues,même si pour moi,,cette façon de composer fait date aujourd'hui.
J'ai bien aimé aussi ,son concerto N°2 pour violon,à la mémoire de  Qara Qarayev

Pour écouter la 11ème symphonie/
www.youtube.com/watch?v=aRPsyz43NDc

Pour écouter le concerto/
www.youtube.com/watch?v=8LjYEXLRak8
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyLun 23 Jan 2023 - 15:16

Alexander Fliarkovsky / Symphony To Coeval

Vraiment épaté, par la superbe orchestration de cette oeuvre, poème symphonique ou symphonie,je ne sais exactement,quoi en penser ? . Que  ce compositeur ,né en 1931,et mort en 2014, se soit dirigé vers la musique de films ou d'animation, ne me surprend pas.Il est étonnemment doué, il faut le dire . Si l'on regarde son parcours assez officiel ,il est rempli de médailles, tout au long de sa vie.Avant,on aurait tiré un trait rapide , sur de telles oeuvres, mais les choses ont changé et maintenant ,l'on est moins intransigeant qu'avant .Les chapelles n'existent plus autant et chacun prie ,ou il veut. J'ai écouté une partie de ses 24 préludes et fugues, et c'est assez étonnant et assez loin de Bach.Il installe, une atmosphère, pour chaque prélude , et en fait un petit monde personnel, ce n'est pas désagréable, loin de là. Plutôt original même, bref à découvrir
Pour en savoir plus sur lui/ https://ru.wikipedia.org/wiki/ Флярковский, Александр Георгиевич

Pour écouter Symphony To Coeval
www.youtube.com/watch?v=k22URAg8qu4

PS/ peut être ,que quelqu'un en a déjà parlé ici , alors désolé ,de jouer les doublons.Dans la découverte de la musique, on est jamais les premiers.ce sont d'abord , ceux qui produisent l'oeuvre, la commercialisent ,pour la faire connaître ou bien alors ,d'autres ,qui eux,la font  partager sur YT.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyJeu 26 Jan 2023 - 4:22

Je reviens sur Alexander Flyarkovsky  (1931-2014) et surtout sur ses remarquables 24 préludes et fugues.Désolé, si je dépasse la date de 1980 requise au sujet de ce post, mais je ne sais ou le mettre et je pense vraiment que Flyarkovsky mériterait un sujet, à lui tout seul.Rien que le poème symphonique Symphony To Coeval est fascinant et mériterait qu'on en parle plus. Mais ce sont ses 24 préludes et fugues ( 1992),qui m'ont véritablement scotché.Flyarkovsky nous surprend totalement avec cette oeuvre d'apparence classsique .Il y introduit,pour moi ,une  façon toute nouvelle d'aborder , cette forme sacralisée , depuis le grand Bach.Bien sûr,d'autres musiciens sont aussi, passés par là, depuis,, en Union soviètique , avec leurs Préludes et fugues,dont Chostakovitch (1950-1951) Rodion Shchedrin (1963/1970)  ou, les, très sévères et peu engageants, 24 préludes et fugues de l'ouzbeke Georgi Mushel (1975). Flyarkovsky se veut plus accessible et bien moins formel,lui . A part ,le cap assez rugueux du premier prélude jusqu'au très beau et grave 24 ème prélude.Sa musique se veut plus détachée,de son cadre originel ,plus populaire, ce qui ne veut pas dire musique facile, au contraire ,il maîtrise parfaitement et absolument tout ça.Il recourt même à un certain romantisme assez moderne, dans ses préludes.Il est ,il faut le dire ,je pense,excessivement doué .Bref, pour moi, sûrement et sans aucun doute,un chef-d'oeuvre méconnu, à découvrir absolument .

Alexander Flyarkovsky / 24 préludes et fugues / Piano  Sergueï Iakovlevitch Solodovnik
PS/ le pianiste est remarquable.


Pour l'écouter/
www.youtube.com/watch?v=m_W28zqAt3I
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 27 Jan 2023 - 2:48

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Basner10
Veniamine BASNER: Quatuor à cordes n°1 (1948), n°2 (1953) et n°3 (1960)
Quatuor Taneyev: Vladimir Ovcharek, Grigori Lutzki (violons), Vissarion Soloviev (alto), Benjamin Morozov (violoncelle)
s.d.
Manchester


Vraiment formidable! Si le 1ᵉ est correspond assez typiquement à ce qu’on peu attendre d’un quatuor soviétique de 1948, il est d’une richesse et d’une densité (une œuvre en mouvement d’une douzaine de minutes) assez incroyable (et puis quand même: composer à 23 ans un quatuor pas indigne des plus réussis de son maître Chosta…) Le 2ᵉ surprend, avec son début qui semble hésiter entre Haydn et Schubert, et ses modulations, d’abord infimes, qui très graduellement instillent dans cette trame des climats postromantiques à la Miaskovsky (dans un seul mouvement, là aussi - ou alors trois, mais joués attacca?) Enfin, le 3ᵉ témoigne d’une variété d’invention sonore (les couleurs, les textures, les tuilages entre les voix…), et là encore d’une densité incroyables - mais témoigne aussi cette fois d’une conception formelle beaucoup plus élaborée - on est pas loin de Tichtchenko pour cette façon d’articuler la tradition et l’expérimentation.

Si les deux derniers sont au même niveau d’inspiration, ça promet d’être un corpus vraiment marquant! (Quand on pense que ce gars-là semble avoir été surtout populaire pour des chansons et des musiques de film…)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 28 Jan 2023 - 1:42

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Basner10
Veniamin BASNER: Quatuor à cordes n°4 (1969)
Quatuor Taneyev: Grigori Lutzki, Vladimir Ovcharek (violons), Vissarion Soloviev (alto), Josef Levinson (violoncelle)
s.d.
Manchester


Trissé.

Ce 4ᵉ quatuor est tout à fait fascinant, avec une composition en trois mouvement brefs qui semble explorer les possibilités techniques (il y a en particulier un travail très fouillé sur les modes de jeu et les textures) et structurales (en particulier sur la répartition des équilibres entre les pupitres) du genre quatuor avec beaucoup de richesse dans le détail de l’écriture - mais aussi une impressionnante intensité expressive (le registre expressif dominant étant peut-être l’inquiétude).

Le I (adagio) est ainsi une sorte de cantilène qui, à partir d’appels sourd dans le grave du spectre, se construit par la juxtaposition de monodies interrogatives, qui tantôt se superposent pour construire une polyphonie évasive une polyphonie évasive et disjointe, tantôt une sorte de discours en antiphonie où les instruments ponctuent successivement les interventions des autres, tantôt par des unissons qui se scindent - en jouant beaucoup sur les attaques, les sourdines, les effets de délitement du sostenuto du son - jusqu’aux quelques ponctuations pizzicato en sourdine qui marquent la fin du mouvement et anticipent les deux suivants.
Le II (allegro) se construit comme une sorte de scherzo fantomatique: des appels dans l’aigu du spectre et des réponses un peu brusques qui se répètent de façon obsédante encadrent une sorte de courte marche fantasque toute en pizzicato et jeu col ribatuto sul ponticello (on a l’aspect «danse macabre» de certains quatuors de Chosta mais sans le côté grinçant appuyé) - puis se terminent dans des glissandos en sourdine qui anticipent à leur tour le dernier.
Le III (allegro appasionato) commence par des attaques brusques aux fortes dynamiques qui débouchent sur des espèces de danses aux accents et rythmes folklorisants, comme anamorphosées par les contrastes de rythmes et d’intensité, l’usage des dissonances et des ostinatos (quelque chose de plus mitteleuropéen que russe ici, quelque part dans le prolongement de Bartók et de Janáček), avant de déboucher sur une sorte d’image inversée du I, avec un épisode où se juxtaposent les lignes interrogatives dans l’aigu auxquelles répondent de longues tenues dans le grave - puis se recomposent la suite de danses anamorphosées où les contrastes finissent par déboucher sur un kaléidoscope accéléré d’unissons dissonants, de glissandos spectaculaires, de superpositions de pizzicatos et de notes tenues qui créent des effets cinétiques absolument fascinants, entre suspension et course à l’abîme - avant une section plus modérée où des phrases répétées finissent par construire une sorte de polyphonie disjointe d’une grande densité.

Une œuvre d’une incroyable densité - et pour le coup, j’ai trouvé qu’on n’était pas loin du tout de Tichtchenko (ce qui n’est pas un mince compliment de ma part!)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 28 Jan 2023 - 7:14

Ils sont malheureusement introuvables ces albums. Confused  C'est du dématérialisé uniquement?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 28 Jan 2023 - 7:35

le double disque en question est confidentiel (mais facilement trouvable sur internet), mais comme signalé par Cololi les quatuors 4 & 5 seront publiés en février par Northern Flowers. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 28 Jan 2023 - 8:50

lulu a écrit:
le double disque en question est confidentiel (mais facilement trouvable sur internet), mais comme signalé par Cololi les quatuors 4 & 5 seront publiés en février par Northern Flowers. Smile

Ah, bonne nouvelle!
Merci lulu.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 12:43

Rubato a écrit:
lulu a écrit:
le double disque en question est confidentiel (mais facilement trouvable sur internet), mais comme signalé par Cololi les quatuors 4 & 5 seront publiés en février par Northern Flowers. Smile

Ah, bonne nouvelle!
Merci lulu.

Après avoir cherché vainement!
"Problème" résolu! cheers

Merci à Alifie et lulu! kiss
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97359
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 13:11

En flux, ça se trouve très bien (trouvé sur Spotify immédiatement, donc probablement aussi sur les autres plates-forme comme Deezer), si tu veux jeter une oreille je peux te mettre les liens.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 14:10

À propos des quatuors de Basner...

Ça y est, ils sont "matérialisés" Smile

Par contre je trouve bizarre que les n° 2 & 3 soient en mono alors que les 1, 4 & 5 sont bien en stéréo. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 14:33

Non, c'est juste que les 2 et 3 ont été enregistrés avant 1967 (sans doute peu après la création), à une époque où Melodiya était encore loin de faire tous ses disques en stéréo: malgré mes recherches, je n'ai pas pu trouver de date fiable pour les microsillons Melodiya d'origine, mais ce qui est significatif, c'est que pour les 2 et 3, ils mentionnent toujours que le violoncelle est tenu par Benjamin Morozov - lequel quitte le Quatuor Taneyev en 1967 - alors que pour les 4 et 5 elle est tenue par son remplaçant Josef (ou Iosif) Levinzon.

Pour le 1, il a apparemment existé deux versions en microsillon: une première avec Morozov et un réenregistrement plus tardif avec Levinzon (c'est ce dernier qui semble avoir toujours été réédité en CD, chez Manchester comme chez Northern Flowers - j'ai donc commis une erreur un peu plus haut en citant Morozov comme violoncelliste dans le 1ᵉ quatuor.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 15:11

Ah, merci Benedictus pour ces explications...comme je n'ai pas de livret, je suis un peu dans le flou.

Sinon, très bonne impression pour une première écoute. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 15:13

DavidLeMarrec a écrit:
En flux, ça se trouve très bien (trouvé sur Spotify immédiatement, donc probablement aussi sur les autres plates-forme comme Deezer), si tu veux jeter une oreille je peux te mettre les liens.
.

Merci David, mais ça y est, le "problème" est réglé! Wink
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 15:23

Benedictus a écrit:
Pour le 1, il a apparemment existé deux versions en microsillon: une première avec Morozov et un réenregistrement plus tardif avec Levinzon (c'est ce dernier qui semble avoir toujours été réédité en CD, chez Manchester comme chez Northern Flowers - j'ai donc commis une erreur un peu plus haut en citant Morozov comme violoncelliste dans le 1ᵉ quatuor.)

je doute que ce soit deux enregistrements différents honnêtement... tu aurais des sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19729
Date d'inscription : 29/01/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 15:25

DavidLeMarrec a écrit:
En flux, ça se trouve très bien (trouvé sur Spotify immédiatement, donc probablement aussi sur les autres plates-forme comme Deezer), si tu veux jeter une oreille je peux te mettre les liens.

sur yt aussi (mais en 96 kbps très probablement) : www.youtube.com/playlist?list=OLAK5uy_kbkiQPmRfU9X_gUUSsm_wcyad6fX0LQtM
n.b. deezer a visiblement réussi à contourner les adblockers (chez moi, en tout cas) pour infliger ses pubs audio à la noix  MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Kickas10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 18:18

lulu a écrit:
je doute que ce soit deux enregistrements différents honnêtement... tu aurais des sources ?
Voici ce que j'ai trouvé sur discogs:

- le LP mono de la version avec Morozov (ici):
MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 R-118710

- la réédition CD de la version avec Levinzon (chez Northern Flowers, ici):
MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 R-137410

Spontanément, j'aurais plutôt eu tendance à penser comme toi, mais la différence audible de rendu sonore entre le 1 et les deux suivants dans l'édition Manchester (notée aussi par Rubato) aurait plutôt tendance à me faire penser qu'il y a bien eu deux enregistrements, dont un en stéréo.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 21:14

Benedictus a écrit:
- le LP mono de la version avec Morozov (ici):

couplé avec le deuxième quatuor de Falik qui date de 1965 donc.

Benedictus a écrit:
- la réédition CD de la version avec Levinzon (chez Northern Flowers, ici):

mais datée en 1966, et Levinzon n’est crédité que globablement pour tout le disque... j’aurais tendance à dire que c’est une erreur.

Benedictus a écrit:
Spontanément, j'aurais plutôt eu tendance à penser comme toi, mais la différence audible de rendu sonore entre le 1 et les deux suivants dans l'édition Manchester (notée aussi par Rubato) aurait plutôt tendance à me faire penser qu'il y a bien eu deux enregistrements, dont un en stéréo.

bah, si l’enregisterment du premier date de 1966 alors que les deux autres sont plus anciens je vois pas en quoi c’est étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 21:23

lulu a écrit:
Benedictus a écrit:
- le LP mono de la version avec Morozov (ici):

couplé avec le deuxième quatuor de Falik qui date de 1965 donc.

Benedictus a écrit:
- la réédition CD de la version avec Levinzon (chez Northern Flowers, ici):

mais datée en 1966, et Levinzon n’est crédité que globablement pour tout le disque... j’aurais tendance à dire que c’est une erreur.
Oui, en fait tu as raison: c'est la mention de Levinzon chez Northern Flowers qui doit être erronée.

lulu a écrit:
bah, si l’enregisterment du premier date de 1966 alors que les deux autres sont plus anciens je vois pas en quoi c’est étonnant.
C'est parce que je n'avais pas fait gaffe à la date du quatuor de Falik: comme discogs indique le LP comme «mono» j'en avais déduit, à tort, qu'il était plus ancien que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14092
Date d'inscription : 21/01/2007

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 21:34

Et donc, résultat des courses?...parce que j'ai un peu de mal à vous suivre tous les deux! hehe

Deux enregistrements différents sur le CD1?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 21:36

ce double cd n’est de toute façon qu’une compilation d’enregistrements plus anciens, donc oui ce sont plusieurs enregistrements.
le résultat des courses est qu’il n’existe probablement qu’un seul enregistrement du premier quatuor, en 1966, et que c’est Mozorov le violoncelliste.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 21:51

bon sinon c’est pas mal les quatuors de Falik il faudrait que Northern Flowers se décide à les publier.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 14052
Age : 30
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 22:07

lulu a écrit:
bon sinon c’est pas mal les quatuors de Falik il faudrait que Northern Flowers se décide à les publier.

C'est déjà fait en partie : https://www.discogs.com/fr/release/17230468-Yuri-FalikTaneyev-String-Quartet-String-Quartets-Nos-3-4-5-6

cat
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/anastasia_vinogradova94
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 22:09

j’avais oublié ça. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 22:31

C’est peut-être l’occasion de faire un bref point sur la question de Saint-Pétersbourg, car tout le monde ici n’a peut-être pas cette clé-là.

La musique contemporaine soviétique, hors républiques satellites, tend à se diviser en deux groupes, de nature très différentes : Moscou et Leningrad. D’un côté on trouve un ensemble de choses plutôt liées à Moscou mais donc l’influence et l’activité est en fait plus large. D’une part des modérés comme Shchedrin, le contemporain officiel à l’étranger, Boris Tchaikovski et d’autres, et à côté quelques figures individuelles d’avant-garde certes moscovites mais en fait très internationales : Karetnikov, le clan Denisov (et ses successeurs autour de Kasparov), Gubaidulina, Schnittke, Volkonsky, etc.

À Saint-Pétersbourg en revanche, on peut vraiment parler d’école, autour d’un équilibre entre la tradition et le style soviétique (post-Chostakovitch ou post-Sviridov) et son expressionnisme tonal, les formes traditionnelles et les techniques contemporaines (en particulier sérielles et aléatoires). On y trouve Chostakovitch lui-même, son contemporain Arapov dont les œuvres tardives sont étonnament modernes, Salmanov, Nosyrev, Basner dont nous parlions, puis l’unique Ustvolskaya, Prigozhin, et ensuite la génération de Slonimski, Tishchenko, Gavrilin, Falik, Banshchikov, Petrov, Uspenski, Kornakov et quelques autres. Cette école peine à se maintenir aujourd’hui avec notamment le couple Nesterova-Kruglik et Lubchenko.

Bien sûr tout ceci est simpliste.


Dernière édition par lulu le Dim 29 Jan 2023 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32985
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 22:41

lulu a écrit:
C’est peut-être l’occasion de faire un bref point sur la question de Saint-Pétersbourg, car tout le monde ici n’a peut-être pas cette clé-là.

La musique contemporaine soviétique, hors républiques satellites, tend à se diviser en deux groupes, de nature très différentes : Moscou et Leningrad. D’un côté on trouve un ensemble de choses plutôt liées à Moscou mais donc l’influence et l’activité est en fait plus large. D’une part des modérés comme Shchedrin, le contemporain officiel à l’étranger, Boris Tchaikovski et d’autres, et à côté quelques figures individuelles d’avant-garde certes moscovites mais en fait très internationales : Karetnikov, le clan Denisov (et ses successeurs autour de Kasparov), Gubaidulina, Schnittke, Volkonsky, etc.

À Saint-Pétersbourg en revanche, on peut vraiment parler d’école, autour d’un équilibre entre la tradition et le style soviétique (post-Chostakovitch ou post-Sviridov), les formes traditionnelles et les techniques contemporaines (en particulier sérielle et aléatoires). On y trouve Chostakovitch lui-même, son contemporain Arapov dont les œuvres tardives sont étonnament modernes, Nosyrev, Basner dont nous parlions, puis l’unique Ustvolskaya, Prigozhin, et ensuite la génération de Slonimski, Tishchenko, Gavrilin, Falik, Banshchikov, Petrov, Uspenski, Kornakov et quelques autres. Cette école peine à se maintenir aujourd’hui avec notamment le couple Nesterova-Kruglik et Lubchenko.

Bien sûr tout ceci est simpliste.

Simpliste peut-être, mais qui a le mérite de donner une première approche. Forcément quand on fait ce type de classement en quelques phrases, ça ne peut être que simpliste, mais au moins ça fixe les idées quand on y connait rien (j'en suis).
Après libre à chacun de complexifier, nuancer, dépasser cela.

Question sup. : ces deux "groupes" connaissent, j'imagine des inimités mais aussi des influences réciproques non ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyDim 29 Jan 2023 - 22:52

à part que l’influence de Chostakovitch est présente chez les deux, de manière différente cela dit (plutôt de l’ordre de l’hommage critique chez Denisov et Schnittke mais en fait influence profonde malgré ce qu’ils en disent ; continuité du côté de Leningrad), j’ai pas l’impression que les deux se soient beaucoup fréquentés, l’école de Leningrad restant très fermée sur elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyMar 31 Jan 2023 - 20:20

lulu a écrit:
Arapov dont les œuvres tardives sont étonnament modernes

En effet, je viens d’écouter ce disque et Surprised

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Arapov10
Boris ARAPOV: Concerto pour violon et orchestre (1963-64)¹. Concerto pour violon, piano et percussions avec orchestre de chambre à la mémoire d’Igor Stravinsky (1973)²
Mikhail Vaiman (violon), Arvīds Jansons / Orchestre Philharmonique de Leningrad¹. Mikhail Vaiman (violon), Grigory Sokolov (piano), Nikolai Moskalenko (percussion), Alexander Dmitriev / Orchestre de Chambre de la Philharmonie de Leningrad²
Leningrad, 1967¹; en public, V.1974²
Northern Flowers


Le Concerto pour violon de 1963-64 correspond assez à l’idée qu’on peut se faire de loin d’Arapov, soit la musique d’un compositeur russo-soviétique tout à fait mainstream plutôt gentil (mais quand même particulièrement doué): la musique a ce caractère d’apparente stabilité tonale alors que l’harmonie en est souvent déceptive ou évasive, ce lyrisme généreusement postromantique, toujours très chantant quoique un peu inquiet (surtout dans les amples lignes mélodiques du violon), des couleurs typiquement russes que ce soit dans les coupes rythmiques et mélodiques manifestement puisées dans le folklore ou dans une orchestration particulièrement réussie (russité que soulignent particulièrement les timbres extrêmement typés de la Philharmonie de Leningrad - ces solos de hautbois et de basson nasillards, ces cuivres graves astringents, ces cordes denses - et une riche partie de percussions avec cloches et xylophone - mais aussi vibraphone, célesta, piano), le caractère très formel de l’écriture (avec des mouvements en forme de fugue ou de passacaille) et certains topoï de la musique soviétique (les marches grotesques, les grands accords de ponctuations)… Là où Arapov se distingue malgré tout, c’est avec dans le cisèlement des alliages de timbres et dans son usage de cellules itératives - très significatif est à cet égard l’atmosphère magique des dernières mesures, où le thème lyrique semble se dissoudre graduellement en boucles dans l’aigu, dans une espèce de brume translucide de vibraphone et de célesta.

Le contraste n’en est que plus saisissant avec le Concerto pour violon, piano et percussion à la mémoire de Stravinsky de 1973 - qui est en effet étonnant de modernité et assez «insituable» par rapport au précédent: défragmenté et hérissé de dissonnances, tout en angles et en superpositions bizarres, bifurcations abruptes et collages dépareillés, entre des passages quasi-wéberniens, du néoclassicisme ou du jazz en mode grinçant ou hyper-pulsé (comme une relecture agressive et décharnée de Stravinsky), des passages purement cinétiques tout en juxtapositions de timbres bruts et de rythmes à la Oustvolskaïa, des effets bruitistes (surtout aux percussions) percutant des fragments hyper-mélodiques (surtout au piano et au violon) - et l’impression d’une musique toujours en train de prendre son propre contrepied. Pas forcément séduisant (au contraire du concerto pour violon, le spectre a un côté assez décharné et blanc, il n’y a pas de forme repérable) - mais très frappant: je pense qui si j’avais écouté ça en aveugle, j’aurais plutôt pensé à l’œuvre d’un jeune moscovite méchant de ces années-là (Schnittke) qu’à un pétersbourgeois supposé «officiel» de la génération de Chosta.

Les œuvres encore plus tardives (il y notamment un disque russe avec des œuvres de 1989 et 1991) sont encore plus modernistes-furieuses?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyMar 31 Jan 2023 - 21:38

Benedictus a écrit:
Les œuvres encore plus tardives (il y notamment un disque russe avec des œuvres de 1989 et 1991) sont encore plus modernistes-furieuses?

je crois pas (voire plutôt l’inverse), mais mon souvenir est vague.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyMer 8 Fév 2023 - 2:39

Peut être ,en a t'on déjà parlé ici, mais Vladimir Vlasov (1903-1986) né et mort à Moscou, correspond exactement ,je pense,au profil type du sujet de ce post.Il semble s'être bien accomodé du régime soviètique et en tant que chef d'orchestre et compositeur. On a de nombreux enregistrements de ses oeuvres dont un concerto pour violoncelle par Rostropovitch.Cette symphonie pathétique pour soprano et orchestre a son charme et peut séduire un certain public,comme le prouve ,un grand nombre de commentaires flatteurs sur YT. Cette symphonie semble dater de 1980 et l'enregistrement est magnifique.
Perso, ce n'est pas vraiment ,ce que je recherche dans la musique russe, même si j'y entends de belles choses,c'est un peu trop sirupeux pour moi, mais ça peut plaire à d'autres.

Vladimir Vlasov, Simfonia pateticheskaia pour soprano et orchestre (1980)
Orchestre symphonique d’État de Lettonie. Vassily Sinaisky (chef d’orchestre)
Marina Ianisova (soprano)

Pour l'écouter/
www.youtube.com/watch?v=A6P6oKMSp4Q
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4555
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyMer 8 Fév 2023 - 14:56

Je pense que ,quelqu'un a déjà sûrement parlé ici,de Nikolai Sidelnikov (1930-1992) .J'avoue n'avoir pas le courage,de remonter tous les posts.Il se singularise par une oeuvre assez originale, pour ce que  j'en ai écouté ,comme ces  « Labyrinthes ». Roman-symphonie en cinq fresques sur les motifs des mythes grecs antiques sur Thésée pour piano solo.L'oeuvre dure plus d'une heure vingt et le projet semble d'une difficulté pianistique redoutable,pour le pianiste et l'auditeur.Ou bien ce Romancéro de l’amour et de la mort pour choeurs , tiré de l'oeuvre de Lorca.Sans oublier non plus,les "Sichuan elegies",pour choeurs a cappella .Ce ne sont ,que les oeuvres que l'on peut trouver sur YT.
Bon , je suis sûrement injuste,et de parti-pris dans cette présentation,  il y a aussi ce Contes de fées russes. Concert pour douze solistes .Une oeuvre interessante et riche ,basée sur de petits morceaux tirés des contes ,Sidelnikov reste très  original dans le traitement de cette musique.
Pour l'écouter/
WWW.youtube.com/watch?v=mxy_A-oyMVQ

Pour en savoir plus sur lui/ http://nikolaisidelnikov.ru/en/
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 10 Fév 2023 - 0:49

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Boiko_10
Rotislav BOIKO: Symphonie n°3 en ré mineur, op. 76, pour soprano, chœur et grand orchestre symphonique (1981)¹. Chants de la Viatka (Вятские песни), op. 47a, poème-cantate pour basse, chœur et orchestre symphonique (1976, rév. 1982)²
Lidia Nikolskaia (soprano)¹, Alexander Vedernikov (basse)², Evgeny Svetlanov / Orchestre Symphonique d’État de l’URSS, Grand Chœur de la Radio-Télévision de l’Union / Nikolai Kutuzov
1982
Melodiya «Anthology of Russian and Soviet Symphonic Music»


Redoutablement conforme à l’idée qu’on peut se faire a priori de l’académisme soviétique néo sirupeux (bien plus académique que tout ce que j’ai entendu de Khrennikov, bien plus néo-sirupeux que tout ce que j’ai entendu de Sviridov.) La symphonie, c’est une espèce de Rachmaninov mâtiné de Russian orchestral favourites et superficiellement soviétisé, composé dans les dernières années de Brejnev à la gloire de la Grande Guerre Patriotique (le seul truc intéressant, c’est certains mélismes très «Asie centrale» dans les parties vocales.) Quant aux Chants de la Viatka, ils alignent à un tel point tous les poncifs du folklore russe de carte postale qu’ils en deviendraient divertissants s’ils n’étaient pas si délayés.

Je vois qu’il y a un autre disque de Boiko par Svetlanov avec des rhapsodies tzigane, houtsoule, des Carpates et de la Volga, et un Cortège solennel - rien qu’à voir les titres, je passe mon tour…

(En fait, quand un compositeur soviétique d’après Miaskovski a été enregistré à tour de bras par Svetlanov mais jamais par Rojdestvenski, c’est plutôt mauvais signe, non?)
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19729
Date d'inscription : 29/01/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 10 Fév 2023 - 1:27

Je ne serais pas étonné d'apprendre que lulu est en ce moment-même à la recherche d'enregistrements de folklore houtsoule.

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Houtso11

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 10 Fév 2023 - 9:04

assez hallucinant le conservatisme de ces coffrets... enfin ce qui est plutôt étrange est d’appeler ça « Anthology of Russian and Soviet Symphonic Music » alors qu’il s’agit en fait de coffrets dédiés à Svetlanov... bien qu’il ait donné son nom à un orchestre il semble qu’on évite toujours de le nommer depuis son éviction.

https://www.discogs.com/release/17627953-
https://www.discogs.com/release/16793967-
https://www.discogs.com/release/24089123-
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15510
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 10 Fév 2023 - 19:01

lulu a écrit:
bien qu’il ait donné son nom à un orchestre il semble qu’on évite toujours de le nommer depuis son éviction.
Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20509
Date d'inscription : 25/11/2012

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptyVen 10 Fév 2023 - 21:22

je sais pas trop je suis pas tellement renseigné sur l’évènement mais qu’on puisse éditer une anthologie de 130 cds d’un chef d’orchestre sans le nommer me semble assez significatif.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 6768
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 11 Fév 2023 - 10:23

Je ne vois qu'une explication : au-delà d'un certain nombre de cds (dit, je crois, "nombre de Chandrasekhar"), le Svetlanov change de nature en s'effondrant sous sa propre masse.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 14052
Age : 30
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 EmptySam 11 Fév 2023 - 12:38

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/anastasia_vinogradova94
Contenu sponsorisé





MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: MUSIQUE Sovietique (1917-1980)   MUSIQUE Sovietique (1917-1980) - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
MUSIQUE Sovietique (1917-1980)
Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» YUN Isang
» Tchèques de l'ère soviétique
» [jazz] Thelonious Sphere Monk (1917-1982)
» Hymne de l'Union soviétique (Interprétations notables)
» Edgar Varèse (1883-1965)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: