Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 ...
Voir le deal
189.91 €

 

 Vivaldi: opéras

Aller en bas 
+30
Polyeucte
calbo
AlfredoGermont
AD
bAlexb
pianofortiste
Zémire
Orfeo Euclides
Yohan Nicolas
Calliopé
aurele
Octavian
Cleme
WoO
Hidraot
Guillaume
Kia
Schwark
atomlegend
Markus
Pan
Xavier
DavidLeMarrec
Morloch
antrav
Bertrand67
Melo mann
arsen6203
Rubato
Jorge
34 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:09

Calliopé a écrit:
Merci pour le lien en italien.

Lucio est soprano aussi.Par contre, pas de précision supplémentaire sur un éventuel parti-pris artistique de Vivaldi concernant ces deux personnages.
Rien sur leur psychologie non plus. Bon, hé bé j'ai plus qu'à écouter.

As tu un site pour écouter cela?
Revenir en haut Aller en bas
Calliopé
Mélomane du dimanche
Calliopé


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:21

Citation :
As tu un site pour écouter cela?


En quelques clics, je pense trouver. Mais si t'en as un à me linker, c'est pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:25

Calliopé a écrit:
En quelques clics, je pense trouver. Mais si t'en as un à me linker, c'est pas de refus.

http://www.musicme.com/#/Accademia-Bizantina/albums/Vivaldi:-Tito-Manlio-0709869002537.html

Par contre, il y aura un temps d'attente entre chaque piste, sauf si tu crées un compte premium. Sinon, il y a spotify mais il faut télécharger :
http://www.spotify.com/fr/new-user/

Il y a quelques pubs sur spotify mais ce n'est pas très gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:26

aurele a écrit:

Il y a quelques pubs sur spotify mais ce n'est pas très gênant.

Et un crédit de 20h d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:27

Jorge a écrit:
Et un crédit de 20h d'écoute.

On ne peut pas écouter plus de 20h de musique sur ce site? Cela me semble bizarre ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Calliopé
Mélomane du dimanche
Calliopé


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:29

Merci pour les links et la précision.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 14:29

Sur le site, j'en sais rien. Sur le logiciel que tu télécharges, tu as un compte à rebours en haut à droite. Vivaldi: opéras - Page 3 Icon_neutral
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 30 Juil 2010 - 23:36

Calliopé, as tu pu écouter Tito Manlio même seulement en partie?
Revenir en haut Aller en bas
Calliopé
Mélomane du dimanche
Calliopé


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 31 Juil 2010 - 1:11


Citation :
Calliopé, as tu pu écouter Tito Manlio même seulement en partie?

Quelques airs pour le moment, dont "sonno, se pur sei sonno.." que je trouve franchement gouleyant.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 31 Juil 2010 - 1:17

Calliopé a écrit:
Quelques airs pour le moment, dont "sonno, se pur sei sonno.." que je trouve franchement gouleyant.

Le choix d'un terme relatif à la boisson est original. Tu penses quoi des voix? Il y a un topic sur 3 des chanteuses. Tu vas vite apprendre que je suis un fan d'Ann Hallenberg qui est une chanteuse avec qui j'échange mes impressions sur ce qu'elle fait, à qui j'écris des messages.
Revenir en haut Aller en bas
Calliopé
Mélomane du dimanche
Calliopé


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 31 Juil 2010 - 2:26


Citation :
Calliopé a écrit:
Quelques airs pour le moment, dont "sonno, se pur sei sonno.." que je trouve franchement gouleyant.


Le choix d'un terme relatif à la boisson est original. Tu penses quoi des voix? Il y a un topic sur 3 des chanteuses. Tu vas vite apprendre que je suis un fan d'Ann Hallenberg qui est une chanteuse avec qui j'échange mes impressions sur ce qu'elle fait, à qui j'écris des messages.

La perception d'une voix, c'est une expérience plutôt individuelle et donc subjective. Je dirais même que la question n'est pas seulement comment on perçoit une voix, mais qu'est-ce qu'on cherche à percevoir précisément dans l'écoute d'une voix ?

Et je ne suis pas experte en matière vocables techniques impressionnants (je sais, c'est regrettable^^). Suis plutôt dans le ressenti, l'expérimentation, ce qui fait corps.

Donc, là, comme ça, de prime abord, je trouve les sons timbrés (surtout ceux de Vitellia et Servilia) , les phrasés nets. La brillance de la voix, la sensibilité de la soprane et l'intelligence des nuances me plaisent mais suis plus intriguée par la voix de Mirjana.Et c'est-toujours sans prétention-celle qui me semble plus ancrée; j'aime le legato, l'empreinte presque masculine du timbre et la justesse du phrasé.


Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 31 Juil 2010 - 2:31

Calliopé a écrit:
Donc, là, comme ça, de prime abord, je trouve les sons timbrés (surtout ceux de Vitellia et Servilia) , les phrasés nets. La brillance de la voix, la sensibilité de la soprane et l'intelligence des nuances me plaisent mais suis plus intriguée par la voix de Mirjana.Et c'est-toujours sans prétention-celle qui me semble plus ancrée; j'aime le legato, l'empreinte presque masculine du timbre et la justesse du phrasé.

J'ai créé un topic sur Marijana Mijanovic il y a peu. Tu peux aller le lire si tu aimes la voix de cette chanteuse.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 3 Aoû 2010 - 18:34

"Destino avaro" de La Fida Ninfa live TCE 2008 : /watch?v=mWWov0JpwO4&fmt=18

Cangemi, il faut pouvoir supporter son timbre. Ici, c'est très nasal. Cet air est redoutable et elle l'a mieux interprété que cela en d'autres occasions.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 16 Aoû 2010 - 2:42

Dans le live de Motezuma du 10 octobre 2007 du TCE, Laura Aikin qui chantait Asprano est une calamité. Il faut dire qu'elle remplaçait Inga Kalna qui est fantastique dans la version discographique. Par ailleurs, comme c'était un live, bcp de récitatifs étaient coupés. Néanmoins, Aikin ne sait pas vocaliser, n'a aucun sens du rythme, en tout cas dans cet opéra. C'était peut être une méforme passagère ou un désintérêt pour cet opéra. Elle n'a pas dû avoir par ailleurs assez de temps pour apprendre le rôle. Heureusement que Curtis était encore plus inspirée au niveau de la direction que dans la version de studio, qu'il y avait Sonia, Karina et Ann. Nesi est un Ramiro honnête mais vraiment inférieur à Basso évidemment. Elle remplaçait Sonia qui devait chanter initialement ce rôle. Finalement, Sonia a dû remplacer Marijana Mijanovic. Ann remplaçait Anna Bonitatibus. Priante était tout à fait bien dans le rôle du sanguinaire Motezuma. J'ai évidemment le live. Pour ceux qui sont intéressés, envoyez moi un MP.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyDim 5 Sep 2010 - 10:42

http://www.naive.fr/#/artist/topi-lehtipuu

Il s'agit du programme du récital solo d'airs de Vivaldi de Topi Lehtipuu. Je ne sais pas quand cela doit paraître en revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Yohan Nicolas
Mélomane averti
Yohan Nicolas


Nombre de messages : 390
Age : 35
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 17 Sep 2010 - 13:47

Pour mon baptême de l'opéra vivaldien (enfin, baroque en général), j'écoute Bajazet, je vous fait part de mes premières considérations.

En fait, la première chose qui me passe par l'esprit, c'est la liberté, la nonchalance dont ces compositeurs baroques faisaient preuve à mettre en œuvre des choses complètement anti-naturelles. Pour nous, ça ne coule absolument pas de source. Pour eux, si.
A notre époque, un film qui ne respecte pas les lois de l'attraction doit être catégorisé comme "science-fiction" ou "fantastique". Les autres, s'ils se présentent comme "naturels" (naturalistes aurait-on dit il y a un siècle) se doivent de l'être. Si l'action souffre d'une invraisemblance, on crie au scandale. Si l'intrigue comporte de trop de rebondissements, on ne peut pas être "dedans", on "ne comprend rien" parce que "ça ne pourrait pas arriver". En clair, tout dans l'œuvre d'art se devrait d'être naturel!

Chez Vivaldi, rien de cela. En effet, il n'oublie pas que l'œuvre d'art est l'antithèse de la nature. Il n'hésite donc pas à mettre en valeur l'artificialité de son œuvre, à raffiner même son invraisemblance. Dans Bajazet, les chanteurs peuvent passer 3 heures à se traiter de tous les noms dans une langue qu'ils ne maîtrisent peut-être pas, sur une scène, en vers, et dans des costumes absolument démodés. Un valeureux guerrier bourré de testostérones est chanté par une mezzo qui exprime son amour à grand renfort de notes et de vocalises absurdes pour la timide soprano... Comment ne pas mettre mal à l'aise le public contemporain ?

Je ne vais pas vous refaire l'éternel combat de l'art et de la nature, qui a agité les passions au XVIIe siècle... Pour ma part, j'aime l'art qui ne cache pas sa nature. J'ai du mal avec les artistes de la réalité, tels Vermeer, Courbet, ou les psychorigides de la réalité en général du XIXe siècle, ceux qui végétaient dans les académies. Cette autre conception me paraît un peu étrangère, malgré d'incontestables réussites que j'ai un peu de mal à goûter...

Au contraire, j'adore l'art dit maniériste par exemple, qui ne craint pas d'élever l'art comme sujet même de l'œuvre d'art... sommet de perversité artistique! Je ressens la même chose avec Vivaldi, qui ne se prend pas la tête, tout en prenant les choses très au sérieux... nouveau paradoxe!

Enfin bref, quel bol d'air après Mahler et Strauss Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 17 Sep 2010 - 19:09

Ce disque est pourtant un pasticcio, constitué d'oeuvres empruntées à différents compositeurs... donc sans cohérence. En plus, pour réunir une brochette de stars du seria, on a fait un produit de studio que je trouve très ennuyeux.

Alors si tu as aimé ça, il y a quelques autres Vivaldi, et quelques Haendel, Hasse ou Jommelli qui vont grandement te mettre en joie. Et puis il faudra bien que tu sacrifies à la tragédie lyrique et à l'opéra archaïque italien, qui sont bien plus riches. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
Yohan Nicolas


Nombre de messages : 390
Age : 35
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 17 Sep 2010 - 21:25

Je viens de finir d'écouter l'opéra.

Eh bien, je suis ravi de la découverte que je viens de faire! C'est un univers charmant que nous propose Vivaldi, rempli de belles voix et de vocalises. Je n'ai absolument pas suivi avec le livret, en fait ça s'écoute en musique pure, comme un concerto pour voix, avec des récitatifs au milieu. Il y a de quoi s'endormir avec eux, mais dans l'ensemble, ça ne gâche pas trop l'ambiance.
La pochette du disque est passionnante, les différentes parties qui composent cet opéra n'ont plus de secret pour nous. Je n'ai pas bien vu la différence entre opéra napolitain et vénitien... J'imagine qu'elle doit être sensible vu la guerre que ça a entraîné, mais je ne la perçoit pas encore.

Je comprends ce que vous disiez à propos de ce studio... c'est vrai que ça sent le renfermé quand même. Ça ne m'a quand même pas trop dérangé, parce que comme l'action m'était très secondaire, le fait qu'il n'y ait aucune tension m'était bien égal! En plus, il y a un certain engagement de la part des chanteurs, beaucoup de la part de l'orchestre, donc ça passe.

Quant aux chanteurs... quelle virtuosité cheers C'en est réjouissant!!! La plus impressionnante reste quand même Vivica Genaux. Le "Qual guerriero in campo armato" est inhumain Shocked J'ai cru qu'elles étaient deux à chanter mais en fait non...
Dans l'ensemble c'est un excellent disque, la barre est mise très haut, je ne vais pas bouder mon plaisir sous prétexte qu'ils ont trop écrémé le lait hehe

Citation :
Et puis il faudra bien que tu sacrifies à la tragédie lyrique et à l'opéra archaïque italien, qui sont bien plus riches
Par tragédie lyrique, tu entends Lully ? Très peu pour moi... J'ai assisté à une représentation archéologique du Bourgeois gentilhomme il y a deux ans, avec costumes, mise en scène (et jusqu'à la langue) d'époque, avec la musique de Lully justement. A l'opéra, c'est captivant, mais en disque, chez soi, bof bof, je ne pense pas. Bon, je ne dis pas, j'essayerai bien un jour.

Et au fait, pourquoi vous n'écrivez toujours que LULLY ? C'est une private joke ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 17 Sep 2010 - 21:53

Pour le seria, tu peux quand même au minimum lire un résumé, ça te permet de suivre, même si effectivement, vu le côté stéréotypé, lire le livret n'a pas la même importance déterminante que pour Strauss...

Yohan Nicolas a écrit:
Par tragédie lyrique, tu entends Lully ?
Pas seulement, LULLY est le créateur du genre, donc un peu archaïque, ça passe par Charpentier / Desmarest / Campra / Destouches (peut-être la période la plus intéressante), puis on arrive à des mignardises plus italiennes façon Rameau / Leclair, où l'on retrouve de la vocalisation, jusqu'à la réforme de Gluck.
Ca renferme des choses aussi différentes qu'Oberon et Parsifal.

Citation :
Très peu pour moi... J'ai assisté à une représentation archéologique du Bourgeois gentilhomme il y a deux ans, avec costumes, mise en scène (et jusqu'à la langue) d'époque, avec la musique de Lully justement. A l'opéra, c'est captivant, mais en disque, chez soi, bof bof, je ne pense pas. Bon, je ne dis pas, j'essayerai bien un jour.
Je parle bien de tragédie lyrique. Le Bourgeois (encore plus soporofique dans cette version) est une musique de scène. C'est un peu comme si tu disais : "Debussy, très peu pour moi, il y a des tunnels dans le Roi Lear".

Si tu es capable d'être réceptif à Vivaldi, tu peux essayer de débuter par Rameau, tu y retrouveras ton chemin. Smile


Citation :
Et au fait, pourquoi vous n'écrivez toujours que LULLY ? C'est une private joke ?
Parce qu'Il est le seul Qui le mérite, tout simplement. Cool

Ca date de l'époque où le forum bénéficiait d'une vague de baroqueux français. Un temps que les moins de deux ans ne peuvent avoir vécu...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 18 Sep 2010 - 19:28

aurele a écrit:
http://www.naive.fr/#/artist/topi-lehtipuu

Il s'agit du programme du récital solo d'airs de Vivaldi de Topi Lehtipuu. Je ne sais pas quand cela doit paraître en revanche.

Cela doit paraître normalement le 5 octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Yohan Nicolas
Mélomane averti
Yohan Nicolas


Nombre de messages : 390
Age : 35
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 24 Sep 2010 - 17:38

Bon, j'en suis à ma quatrième écoute de Bajazet. C'est sûr que cette musique n'est pas inintéressante, mais trop de virtuosité tue la virtuosité, pour tout dire, je m'en suis lassé assez vite.
Et je n'écoute plus ces récitatifs d'une vacuité effrayante. Je m'ennuie même avec le livret. Celui-ci, d'ailleurs... Confused

Je crois que je ne vais pas insister avec l'opéra baroque, je vais en rester avec la musique religieuse. J'adore toujours autant le Messie ou, de Vivaldi, le Gloria justement.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 15 Oct 2010 - 22:18

http://www.naive.fr/#/work/vivaldi-ottone-in-villa

On peut écouter quelques extraits de cet enregistrement à paraître. Julia Lezhneva a une voix plutôt verte visiblement. Ce n'est pas trop ce que j'apprécie comme type de voix. J'ai écouté quelques airs, notamment les deux airs d'Ottone que l'on peut écouter et un air par Invernizzi. Invernizzi n'a pas non plus un timbre très beau mais j'adore sa manière de se donner à fond lorsqu'elle chante, quitte à sacrifier la beauté du chant à l'expressivité.
Revenir en haut Aller en bas
Orfeo Euclides
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 17/08/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 16 Oct 2010 - 10:35

aurele a écrit:
http://www.naive.fr/#/work/vivaldi-ottone-in-villa

On peut écouter quelques extraits de cet enregistrement à paraître. Julia Lezhneva a une voix plutôt verte visiblement. Ce n'est pas trop ce que j'apprécie comme type de voix. J'ai écouté quelques airs, notamment les deux airs d'Ottone que l'on peut écouter et un air par Invernizzi. Invernizzi n'a pas non plus un timbre très beau mais j'adore sa manière de se donner à fond lorsqu'elle chante, quitte à sacrifier la beauté du chant à l'expressivité.

Ça vaut la peine pour ceux qu'ont acheté l'Ottone in villa chez Brilliant?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 16 Oct 2010 - 13:06

Orfeo Euclides a écrit:
Ça vaut la peine pour ceux qu'ont acheté l'Ottone in villa chez Brilliant?

Il y a Prina, Cangemi, Lehtipuu et Invernizzi. Prina, Invernizzi et Cangemi sont réputées dans la musique baroque. Je connais moins Lehtipuu dans ce répertoire. J'avais seulement entendu son Jephtha dans l'oratorio du même nom de Handel en version de concert en avril 2009.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptySam 30 Oct 2010 - 16:49

Nesi dans "Parte l'afflitto sposo...S'impugni la spada" de Motezuma : /watch?v=b00pEyWZniI

L'orchestre est trop fort, on entend pas tout. Nesi reste assez sage, surtout si on compare à la tornade Prina. C'est certes plus maîtrisé que Mijanovic mais cela ne dépote pas tellement. Il suffit de comparer avec cela : /watch?v=-p4SQbuGBU8
Prina prend des risques et cela dépote énormément. C'est joussif à écouter!!! Les imprécisions ne me gênent pas.
Qui préférez vous entre Mijanovic (version studio), Prina et Nesi? Comme vous l'avez compris, ma préférée reste Sonia Prina.
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire


Nombre de messages : 492
Age : 67
Date d'inscription : 18/07/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyVen 26 Nov 2010 - 16:34

Vivaldi: Ercole sul Termodonte

Vivaldi: opéras - Page 3 50999610 À paraître le 29 novembre 2010 chez Virgin Classics

Rolando Villazon (Ercole), Patrizia Ciofi (Orizia), Diana Damrau (Martesia), Joyce DiDonato (Ippolita), Vivica Genaux (Antiope), Topi Lehtipuu (Telemone), Philippe Jaroussky (Alceste), Romina Basso (Teseo)
Europa Galante, Fabio Biondi
Revenir en haut Aller en bas
pianofortiste
Mélomane averti



Nombre de messages : 225
Age : 63
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyDim 28 Nov 2010 - 15:06

J'ai mis longtemps à y prendre goût...
Bajazet m'a convaincu par la somptuosité vocale et instrumentale même si le théâtre se perd en route.
La Fida Ninfa est magnifiquement distribué aussi, dirigé un peu sèchement par Spinosi, mais rien que pour Sandrine Piau et surtout le sublime Narete de Lehtipu, il faut l'avoir.
Lehtipuu est aussi dans Ottone in Villa, où tout le monde chante avec engagement et sensibilité même si vocalement c'est moins parfait. Quant à son récital, c'est ce qui est arrivé de mieux à la voix de ténor avec Jonas Kaufmann depuis longtemps! Quelle sensibilité, quel timbre! Et quelle classe pour faire passer qu'il n'est pas un méchant ni un héros grand format. Fasolis est remarquable aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://accordsenscene.free.fr
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 22:45

C'est au moment de l'air "Non fia della vittoria" dans le live de Spoleto de 2006 dirigé par Alan Curtis de Ercole sul Termodonte qu'après un smack sur la bouche d'un autre mec, Zachary Stains, qui interprète Ercole, retire sa peau de lion avec la patte et qu'on voit son sexe et ses fesses lorsqu'il se retourne. C'est osé voire même vulgaire. Cela ne donne pas spécialement envie de voir cette production. Stains que je connais dans deux autres rôles qu'il a interprété sous la direction de Curtis est loin d'être un bon ténor. On s'en fout de la plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 22:49

Oh, il n'y a pas de mal à voir plus beau que soi, ça ne fait de mal à personne. Et puis, ça dure quelques secondes, vu de loin. Pas de quoi fouetter un chat. Ensuite, il est vrai que vocalement c'est quand même fichtrement mauvais Laughing
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 22:51

Le reste de la distribution en dehors de Mary-Ellen Nesi ne fait pas spécialement envie. J'espère Jorge que tu donneras ton avis sur la version Biondi (tu as déjà dit ce que tu pensais de Villazon) mais j'aimerais savoir ce que tu penses de la direction du chef et des autres chanteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 22:55

Pour revenir sur l'enregistrement Biondi ; c'est une très belle réalisation, peut-être un peu trop luxueuse et trop léchée, mais on peut dire que Vivaldi rameute des stars maintenant (ou bien Virgin fourgue des stars à Vivaldi pour espérer en vendre quelques exemplaires !). Néanmoins, c'est un peu trop pasticcio pour retenir pleinement l'attention et les airs s'égrainent sans frapper l'imagination ou susciter l'émotion. Rien de très nouveau et d'emblématique.

Direction de Biondi à mon sens parfaite, ductile, rythmée mais propre et sans tics. La pléiade de stars me séduit moins. Je supporte difficilement Damrau ici ; par contre, Romina Basso est excellente, j'aime assez la couleur et le nouveau côté barytonnant de Villazon (le pauvre !). Jaroussky fait du Jaroussky sans vraiment se fondre dans l'œuvre. Et rien de nouveau pour Vivica Genaux, on aime ou on aime pas. Moi, j'aime de moins en moins la couleur de sa voix. L'autre ténor est excellent aussi.

Dommage, au final, que tous ces talents n'aient pas servi une œuvre supérieure, en sa variété et en sa qualité.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 22:59

Jorge a écrit:
Pour revenir sur l'enregistrement Biondi ; c'est une très belle réalisation, peut-être un peu trop luxueuse et trop léchée, mais on peut dire que Vivaldi rameute des stars maintenant (ou bien Virgin fourgue des stars à Vivaldi pour espérer en vendre quelques exemplaires !). Néanmoins, c'est un peu trop pasticcio pour retenir pleinement l'attention et les airs s'égrainent sans frapper l'imagination ou susciter l'émotion. Rien de très nouveau et d'emblématique.

Direction de Biondi à mon sens parfaite, ductile, rythmée mais propre et sans tics. La pléiade de stars me séduit moins. Je supporte difficilement Damrau ici ; par contre, Romina Basso est excellente, j'aime assez la couleur et le nouveau côté barytonnant de Villazon (le pauvre !). Jaroussky fait du Jaroussky sans vraiment se fondre dans l'œuvre. Et rien de nouveau pour Vivica Genaux, on aime ou on aime pas. Moi, j'aime de moins en moins la couleur de sa voix. L'autre ténor est excellent aussi.

Dommage, au final, que tous ces talents n'aient pas servi une œuvre supérieure, en sa variété et en sa qualité.

Merci pour la réponse. Il est évident que cette oeuvre n'avait pas retenu mon attention lorsque j'avais entendu des lives à la radio. Biondi dirige beaucoup moins brutalement que lors des lives dans ce que j'ai pu entendre. Basso était avec Invernizzi celle que j'avais préféré lors de la retransmission du live du TCE. A la base, cela devait être David Daniels au disque mais on y gagne au change avec Basso à mon avis (vu que ce j'ai pu entendre du Tamerlano de Daniels dans Bajazet du même Vivaldi). Qu'as tu pensé de DiDonato en Ippolita?
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 23:02

Je l'ai trouvée bien transparente, la pauvre. Alors que j'attends comme une groupie son récital "Divas" sans savoir ce qu'il y a dedans d'ailleurs, là j'ai été pour le moins déçu. Rien d'imaginatif et rien de frappant. Mais j'ai la fâcheuse tendance à croire que le baroque ne lui va pas du tout, de toutes les manières. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 30 Nov 2010 - 23:11

Jorge a écrit:
Je l'ai trouvée bien transparente, la pauvre. Alors que j'attends comme une groupie son récital "Divas" sans savoir ce qu'il y a dedans d'ailleurs, là j'ai été pour le moins déçu. Rien d'imaginatif et rien de frappant. Mais j'ai la fâcheuse tendance à croire que le baroque ne lui va pas du tout, de toutes les manières. Neutral

Je n'ai pas encore écouté tous les airs d'Ippolita par Joyce. Certes, elle n'a pas la folie d'une Invernizzi mais dans "Da due venti", elle est quand même géniale.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMer 1 Déc 2010 - 10:24

aurele a écrit:
Jorge a écrit:
Je l'ai trouvée bien transparente, la pauvre. Alors que j'attends comme une groupie son récital "Divas" sans savoir ce qu'il y a dedans d'ailleurs, là j'ai été pour le moins déçu. Rien d'imaginatif et rien de frappant. Mais j'ai la fâcheuse tendance à croire que le baroque ne lui va pas du tout, de toutes les manières. Neutral

Je n'ai pas encore écouté tous les airs d'Ippolita par Joyce. Certes, elle n'a pas la folie d'une Invernizzi mais dans "Da due venti", elle est quand même géniale.

Mais Invernizzi a une vraie patte ; une griffe ; une marque sonore. Et c'est ce qui fait toute la différence, ici Sad !
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1230
Date d'inscription : 19/04/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyDim 5 Déc 2010 - 11:47

Suis en train d'écouter Ercole par Biondi : en tout cas c'est bien dirigé et très bien enregistré.

Petit CR à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1230
Date d'inscription : 19/04/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyDim 5 Déc 2010 - 12:20

Pour l'instant je partage assez l'avis de Jorge.

C'est une oeuvre raffraîchissante sans être un chef d'oeuvre, un peu comme quand j'ai découvert Flavio de Händel.
Mais j'avoue que l'affiche "all stars" m'a tenté...

Genaux me rappelle trop son Rinaldo haendelien mais j'aime assez sa voix.

Damrau sonne presque soubrette, étonnant quand on sait ce qu'elle peut donner en Reine de la Nuit! Le rôle n'a certes rien à voir (ni le répertoire) mais effectivement cette voix claire et presque pointue ne paraît pas à sa place.

Villazon est plus sombre que l'autre ténor mais est intéressant.

Mention effectivement à la belle voix de Romina Basso, et plus simple de style qu'une Genaux.

J'attends Ciofi et DiDonato alors que Jaroussky est passé sans me marquer vraiment mais sans me déranger non plus.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1230
Date d'inscription : 19/04/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyJeu 9 Déc 2010 - 13:39

DiDonato a beaucoup de qualités : le style, la vocalise, la pureté du timbre mais quelque chose d'impersonnel, un timbre plus personnel? Une personnalité plus marquée?
Bref elle passe sans marquer...
Ciofi est au contraire marquante : de style, de présence, d'incarnation, la plus belle du coffret!

Jarrousky apporte néanmoins des moments vivants et son duo avec Damrau réveille cette dernière.

Dans "Scendero, volero, gridero", Genaux s'en sort bien... mais j'ai trop la Bartoli dans les oreilles et qui me hante!


Dernière édition par AD le Jeu 9 Déc 2010 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyJeu 9 Déc 2010 - 13:53

AD a écrit:
DiDonato a beaucoup de qualités : le style, la vocalise, la pureté du timbre mais quelque chose d'impersonnel, un timbre plus personnel? Une personnalité plus marquée?
Bref elle passe sans marquer...
Ciofi est au contraire marquante : de style, de présence, d'incarnation, la plus belle du coffret!

Jarrousky apporte néanmoins des moments vivants et son duo avec Damrau réveille cette dernière.

Vivaldi: opéras - Page 3 850957

On ne peut plus d'accord sur l'ensemble ; et notamment pour ce qui concerne JDD (voir ce que j'ai écrit plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
AlfredoGermont
Mélomane averti



Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 13/12/2010

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Ercole sul Termodonte- Virgin Classics   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 13 Déc 2010 - 22:42

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=2184&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55

http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=4289&identifiant=201012115PJ06WBPAB59VZ0G8G6AUL9T4

Das Opernglas (opéra magazine allemand)

"Auch Vivaldi hat einen "Herkules" geschrieben. Die römische Ära der dominierenden Komponisten Alessandro Scarlatti und Francesco Gasparini neigte sich dem Ende zu, und der um Aufträge ringende Vivaldi erhielt das Angebot, eine festliche Oper für Rom zu schreiben. Bei seinem Debüt ging er ähnlich vor, wie Händel bei seinem »Rinaldo« in London, indem er seine bis dato besten Arien versammelte und teilweise direkt oder in Variation zu einem neuen grandiosen Werk schmiedete. Dass Vivaldi sich gewaltig ins Zeug legte und alle nur erdenklichen Geschütze auffuhr, beweist schon die ungewöhnlich hohe Zahl an Sängersolisten. EMI hat ein Großaufgebot an prominenten Sängern aufgefahren, um diese Produktion zu stemmen: Allen voran Startenor Rolando Villazón in der Titelpartie. Der eigentliche Star der Aufnahme ist aber Joyce DiDonato als Ippolita. Eine Vielzahl von herrlichen Arien mit ganz unterschiedlichen Schwerpunkten singt sie fabelhaft. Die Mezzosopranistin Vivica Genaux glänzt als Königin Antiope mit dem überaus rhythmischen "Bel piacer ch'è la vendetta", das wie in Wellenform sanft vorantreibt. Diana Damrau macht ihrem Ruf als Koloratursopran der Sonderklasse alle Ehre. Als Prinzessin Martesia gelingt ihr in "Ei nel volto ha un non so che" eine Jubelarie mit entflammenden Spitzentönen. Die Kriegerin Orizia wird vom Sopran Patricia Ciofi überzeugend mit cremig samtenem Timbre eher lyrisch interpretiert. Auch wenn die eingefügten reinen Orchesternummern damals in der italienischen Oper eher die Ausnahme bildeten und niemand wirklich weiß, ob Vivaldis »Ercole« solche Einschübe hatte, so sind diese hier als kriegerische Untermalung hervorragend gelungen und beeindrucken mit orchestralem Paukenschlag".

Diapason D'Or: http://www.diapasoncd.com/vivaldi-ercole-termodonte-villazon-jaroussky-biondi-p-67623.html

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 13 Déc 2010 - 22:48

Euh... comment on fait quand on ne parle pas un mot d'allemand scratch ? Et toi, tu as écouté? Tu en penses quoi de cet Ercole sul Termonte?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 9:27

J'ai terminé d'écouter un opéra de Vivaldi! Mr.Red Et j'ai même été intéressé dans une certaine mesure par l'histoire!
C'était donc Bajazet :
Bajazet: Ildebrando D'Arcangelo, baryton-basse
Tamerlano: David Daniels, contre-ténor
Asteria: Marijana Mijanovic, mezzo-soprano
Andronico: Elina Garança, mezzo-soprano
Irene: Vivica Genaux, mezzo-soprano
Idaspe: Patrizia Ciofi, soprano

Europa galante
Fabio Biondi, direction


Alors la faute à la direction? Aux chanteurs? A l'oeuvre en elle même? Je n'en sais trop rien... sûrement que les chanteurs y sont pour beaucoup. D'Arcangelo par exemple m'a vraiment beaucoup intéressé ici! On a un personnage qui se dessine et qui est plus que juste du chant! Idem pour Mijanovic, Genaux ou Ciofi... On est pas que dans la démonstration technique et flamboyante. Par contre, pas vraiment séduit par Daniels, qui reste en retrait par rapport aux autres! Non pas que ce soit mal chanté, mais on se demande bien comment un tel personnage peut retenir Bajazet!
Direction vive et qui me plait bien...

Je peux maintenant dire : "Moi aussi, j'ai survécu à un opéra de Vivaldi!" Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 9:30

Si tu es encore vivant bravo Mr. Green
J'ai pas encore fait l'expérience de la survie a un opéra baroque en entier Mr. Green

Au fait : on est bien d'accord que tu n'as pas triché ? Pas d'avance rapide, d'endormissement pendant l'écoute ... Mr.Red

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 10:13

Cololi a écrit:
Si tu es encore vivant bravo Mr. Green
J'ai pas encore fait l'expérience de la survie a un opéra baroque en entier Mr. Green

Commence pas par du Vivaldi! Monteverdi t' irait mieux à mon avis...

Citation :
Au fait : on est bien d'accord que tu n'as pas triché ? Pas d'avance rapide, d'endormissement pendant l'écoute ... Mr.Red

Non non, je ne suis pas comme ça moi, Moooosieur...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
saint corentin
Mélomane averti
saint corentin


Nombre de messages : 219
Age : 62
Date d'inscription : 06/11/2007

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 10:37

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Au fait : on est bien d'accord que tu n'as pas triché ? Pas d'avance rapide, d'endormissement pendant l'écoute ... Mr.Red

Non non, je ne suis pas comme ça moi, Moooosieur...

Moi je peux, je ronfle dans le rythme et dans le ton. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 11:10

Ça c'est très, très fort !! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 11:24

saint corentin a écrit:
Moi je peux, je ronfle dans le rythme et dans le ton. Razz

Et ça ne résonne pas trop dans ton tombeau en granit? Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
saint corentin
Mélomane averti
saint corentin


Nombre de messages : 219
Age : 62
Date d'inscription : 06/11/2007

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 21 Fév 2011 - 11:36

Polyeucte a écrit:
saint corentin a écrit:
Moi je peux, je ronfle dans le rythme et dans le ton. Razz

Et ça ne résonne pas trop dans ton tombeau en granit? Mr.Red
Il y a plainte des voisins ?

Vivaldi: opéras - Page 3 796625
Revenir en haut Aller en bas
eleanore-clo
Mélomane averti



Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 04/12/2009

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyMar 5 Juil 2011 - 19:30

Bonsoir

Je souhaite acheter UN opéra de Vivaldi.
J'ai écouté sur une borne d'écoute à la FNAC Orlando Furioso et Fida Ninfa. Le 2ème semble bien plus varié et riche.
Ce choix est il le meilleur pour débuter (et finir!) ? Question

Cordialement
Eléanore-clo
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 EmptyLun 29 Aoû 2011 - 12:27

Je n'ai pas résisté concernant l'enregistrement de Fasolis de Farnace que je dois recevoir le 15 septembre. Il est disponible en téléchargement depuis aujourd'hui sur amazon.fr et j'ai donc téléchargé dix airs, deux airs de 5 des rôles sur les 7. Il sera de toute manière écoutable en entier sur musicme dès le 1er septembre. Je crois dans les messages précédents que j'avais dit quelle est la version retenue mais c'est indiqué sur la pochette du disque. Il faut savoir néanmoins qu'il y a "Sorge l'irato nembo" et surtout "Gelido in ogni vena" à la fin du disque comme bonus. Les deux sont interprétés par Cencic qui est Farnace alors que dans la version Savall, c'est Sonia Prina qui interprétait le premier, elle interprétait le rôle de Pompeo. Le disque a déjà reçu un Diapason d'Or et est chroniqué dans le numéro de septembre. J'essaierai de le trouver en médiathèque ou bibliothèque pour lire la critique. Je précise que je ne connais pas la version Savall en entier, je n'ai entendu que quelques airs et ce serait intéressant que ceux qui la connaissent et qui écouteront celle-ci fasse une comparaison qui sera sans doute à l'avantage de la version de Fasolis tant sur le plan de la direction que de la distribution.

Commençons par évoquer rapidement les airs que j'ai choisi d'écouter en les téléchargeant à l'avance et ce légalement. Je vais procéder par personnages.
J'ai choisi concernant le rôle de Farnace deux lamenti : "Perdona o figlio amato" à l'Acte II et "Gelido in ogni vena". Pour le deuxième, j'ai des points de comparaison à faire car j'en connais au moins deux autres versions. Je crois avoir écouté Furio Zanasi dedans mais je n'en garde aucun souvenir précis. Quelle idée aussi de donner le rôle à un baryton. Cencic est un de mes contre-ténors préférés par la richesse de son timbre en particulier qui apparaît bien dans ces deux airs avec des graves qui ont du relief et des aigus superbes. Il a pour lui également un sens des nuances qui fait merveille, une sensibilité certaine et une musicalité exquise. Néanmoins, je ne suis pas bouleversé par son interprétation de ces deux airs, il me manque quelque chose, en particulier dans "Gelido in ogni vena". Je placerai son interprétation entre celle de Bartoli et celle de Kozena. Ce n'est pas aussi bouleversant que Bartoli qui donne un poids très fort au texte et la direction d'Antonini est vraiment de toute beauté bien que celle de Fasolis soit très belle aussi mais moins marquante dans cet air. Kozena pêchait dans cet air par manque de graves malgré une volonté d'implication certaine et un accompagnement remarquable de Marcon. Je n'avais pas été ému par son interprétation plus que cela.
Je chipote en tout cas car c'est très prometteur sur l'ensemble du rôle. J'ai pu entendre des extraits des autres airs mais télécharger plusieurs airs m'a coûté tout de même un peu plus de 9 euros.

Mary Ellen-Nesi en Berenice trouve un rôle à la mesure de son tempérament. Cette chanteuse ne m'a rarement pour le moment autant enthousiasmé et ce sur deux airs seulement. Il y a bien eu sa Medea dans Teseo que j'ai entendu dans plusieurs airs par le biais du tube. La mezzo grecque a une voix que je trouve très intéressante et une virtuosité assez remarquable bien qu'une technique très personnelle que je ne saurais définir. J'ai choisi de l'écouter dans les airs "Da quel ferro ch'ha svenato" de l'Acte I et "Amorosa e man irata" de l'Acte II qui est une reprise du "Amorose ai rai del sole" d'Alcina dans Orlando Furioso. Elle rend parfaitement la cruauté de ce personnage et travaille vraiment sur le texte. La couleur de son timbre fait merveille par ailleurs. Elle ne sera peut être pas la révélation du disque pour certains mais le rôle est très important et là encore, c'est très prometteur sur l'ensemble du rôle.

Ruxandra Donose, mezzo roumaine que je n'avais jamais entendu jusqu'à présent est une excellente surprise pour moi. Elle prête les très belles couleurs de sa voix à Tamiri, fille de Berenice et épouse de Farnace. Savall avait dans sa distribution le contralto magnifique de Sara Mingardo mais je pense que Donose se hisse à son niveau en tout cas dans les deux airs dans lesquels je les ai entendu toutes les deux : "Combattono quest'alma" et "Forse o caro in questi accenti". Elle a un grave très beau en particulier, une voix chaude. Elle rend très bien les tourments de Tamiri dans le premier air en donnant elle aussi du relief aux mots. Dans le deuxième air, elle est magnifique également, bien au-dessus de Kozena dans son disque avec Marcon. C'est une musicienne exquise et j'ai très envie de l'entendre dans l'ensemble du rôle.

Selinda, soeur de Farnace est incarnée par mon Ann adorée qui ne participe malheureusement pas à la tournée contrairement aux autres chanteurs. C'est vraiment dommage car dans les deux airs que j'ai écouté, tout son art ressort : "Al vezzegiar d'un volto" à l'Acte I et "Ti vantasti il mio guerriero" à l'Acte III. La voix est toujours aussi sublime avec un grave que j'aime beaucoup contrairement à certains bien que ce soit la partie de sa tessiture qui lui interdit de briller suffisamment dans les rôles de Senesino par exemple qu'elle a déjà enregistré ou chanté à la scène comme Orlando, Tolomeo et Ezio, trois rôles haendeliens. J'ai écouté Gloria Banditelli dans la version Savall dans les deux airs pour comparer et Ann la surpasse largement. Je n'aime pas l'émission nasale de Banditelli et la voix d'Ann a beaucoup plus de séductions à mes oreilles. Par ailleurs, Banditelli est beaucoup moins expressive bien qu'elle ait des qualités de musicienne certaines. Ann m'envoute totalement dans le premier air. Dans le deuxième, elle m'a époustouflé tout simplement par le brillant de sa technique, les reprises audacieuses magnifiquement exécutées et surtout une très grande expressivité. Par ailleurs, le tempo de Fasolis est beaucoup plus rapide que celui de Savall dans cet air et elle ne se laisse pas déborder. J'ai hâte de l'entendre aussi dans les récitatifs dans lesquels elle donnera sans doute toute la mesure de son talent également avec une expressivité certaine.

Gilade, guerrier romain au service de Berenice mais amoureux de Selinda est interprété par la divine Karina Gauvin. D'ailleurs, il y a un court duetto entre Selinda et Gilade. L'union de sa voix à celle d'Ann fera merveille sans doute comme toujours mais c'est dans deux des airs du personnage que j'ai choisi de l'écouter. Elle non plus ne participera pas à la tournée mais c'est essentiellement Vivica Genaux qui interprètera le rôle, voix donc tout à fait différente de celle de Karina Gauvin. La comparaison pourrait être intéressante en tout cas. Le premier air "Nell'intimo del petto" qui décrit l'amour que le guerrier ressent pour Selinda est magnifiquement interprété par la soprano canadienne qui rend bien par sa musicalité exquise les sentiments du personnage. Il fait appel surtout à la partie basse de la tessiture et c'est très intéressant de ne pas entendre la soprano canadienne que dans des aigus brillants. Je crois néanmoins que j'aime encore plus son interprétation de l'air "Scherza l'aura lusinghiera" situé au 3e acte interprété toute en finesse et faisant appel au haut de la tessiture et au medium surtout. On retrouve la rondeur de toute manière qui caractérise cette voix superbe et il y a des vocalises minuscules exécutées avec énormément de grâce. Il y a des tenues de notes royales également. Le problème de Gauvin, c'est son manque de crédibilité dans les rôles masculins, elle est par trop féminine et sensuelle. C'était déjà le cas dans son Manlio pourtant magnifique. Genaux sera autrement plus crédible. Cinzia Forte dans la version Savall dans ces deux airs est assez désagréable à écouter et c'est le moins que l'on puisse dire. La voix est très pointue et le chant est sans grâce. Cela a été un supplice pour mes oreilles.

Je n'ai pas encore écouté d'air ou de passage avec Daniel Behle qui incarne Pompeo et Emiliano Gonzalez-Toro qui est Aquilio. Ce sont en tout cas les deux ténors de l'enregistrement et j'espère que leur voix se démarquera suffisamment. Ce n'est pas eux que je voulais entendre en priorité.

Fasolis est vraiment un excellent chef. Je n'ai pas écouté son Faramondo en entier mais son accompagnement dans le disque d'airs de Handel de Cencic m'avait enthousiasmé. Il donne du peps aux airs les plus rapides et offre aux chanteurs dans les airs en général un écrin magnifique. Les voix se fondent merveilleusement à l'orchestre et il y a un vrai dialogue entre les voix et l'orchestre. C'est évidemment notamment le cas avec celle de Cencic car ils n'en sont pas à leur première collaboration.

Je dis, achetez le disque ou écoutez le sur musicme si vous aimez Vivaldi ou le répertoire baroque de manière générale. J'ai hâte de pouvoir l'écouter en entier.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Vivaldi: opéras - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vivaldi: opéras   Vivaldi: opéras - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivaldi: opéras
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivaldi - Gloria
» Vivaldi: divers (sujet bordélique, classé archive...)
» Vivaldi - Les 4 saisons (et autres concertos pour violon)
» Bons plans CD
» Vivaldi: Les concertos pour instruments à vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: