Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
COOKINGBOX – Barbecue 58cm à Charbon de ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Les plus beaux LULLY :
- Cadmus & Hermione 1673 (LWV 49)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap3%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 3% [ 3 ]
- Alceste ou le Triomphe d'Alcide 1674 (LW 50)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap5%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 5% [ 4 ]
- Thésée 1675 (LWV 51)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap0%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- Atys 1676 (LWV 53)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap26%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 26% [ 23 ]
- Isis 1677 (LWV 54)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap2%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 2% [ 2 ]
- Psyché 1678 (LWV 56)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap2%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 2% [ 2 ]
- Bellérophon 1679 (LWV 57)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap3%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 3% [ 3 ]
- Proserpine 1680 (LWV 58)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap7%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 7% [ 6 ]
- Persée 1682 (LWV 60)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap8%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 8% [ 7 ]
- Phaëton 1683 (LWV 61)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap5%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 5% [ 4 ]
- Amadis 1684 (LWV 63)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap7%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 7% [ 6 ]
- Roland 1685 (LWV 65)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap6%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 6% [ 5 ]
- Armide 1686 (LWV 71)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap22%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 22% [ 19 ]
- Achille & Polixène 1687 (LWV 74)
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap0%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
- Desmarest c'est mieux
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_lcap4%Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Vote_rcap
 4% [ 4 ]
Total des votes : 88
 

AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMar 4 Mai 2010 - 21:56

Voici quelques extraits en exclusivité de l'opéra qui devait naître de cette collaboration :


La cigale est encore moins préteuse qu'elle n'est aimable
Suivons la cigale dans son triomphe glorieux !

CHOEUR DES INSECTES
Chantons, chantons, la douceur de ses dards !
Chantons, chantons ses glorieux exploits !

[...]

LE RENARD
Que votre plumage est glorieux !
Vous êtes le phénix de ces lieux !
Votre grandeur n'a d'égal
Que la gloire qui s'unit à vous !

(le Corbeau lâche le fromage)

LE CORBEAU
Ah ! le perfide Renard me fuit !
Traître ! attends ! Je le tiens son coeur perfide
Ah ! Je l'immole à ma fureuuuuur !
Hélaaas ! Infortuné Corbeau
L'Esprit de la Vengeance est le seul qui me reste
Fuyez, fuyez, perdez tous vos attraits
Démons, détruisez cet arbre !

(les démons détruisent l'arbre du Corbeau qui s'envole)

[...]

LE LIEVRE
Poursuivons, poursuivons jusqu'à l'arrivée
L'ennemi qui nous dépasse
Qu'il n'échappe pas
A notre vengeance !

(le lièvre quitte la scène)

ACTE V
(la théâtre change et représente la ligne d'arrivée de la course)

SCENE PREMIERE

LE LIEVRE
Je ne trioooomphe pas
Du plus faiblard de tous
Tortuuuue, pour qui ma haine a tant de viiiiolence
L'indomptable Tortue échappe à ma vitesse !
Tout les animaux pour moi deviennent faciles
Et elle seule, toujours invicible
Fit gloire de passer la ligne avant moiii !
Non, je ne puis manquer sans un dépit extrême
La conquète d'une course si grande !!!
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMar 4 Mai 2010 - 22:06

On comprend mieux le refus de Lully Mr.Red

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMar 4 Mai 2010 - 23:44

C'est d'autant plus dommage que si le vers de théâtre de La Fontaine n'est pas impérissable, sa simplicité et sa souplesse rythmique auraient fait merveille au théâtre lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:05

.
Pourquoi aime-t-on LULLY ?




DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Era a écrit:
Aujourd'hui, ma prof de culture m'a demandé ce qui faisait que j'aimais Lully, et j'ai pas su précisément quoi répondre. Ça m'énerve.

A ce jour, je n'ai toujours pas compris non plus pourquoi les gens qui aiment Lully aiment Lully. (et il y a un sujet Lully je le rappelle Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Icon_smile )

pété de rire pété de rire pété de rire pété de rire
Xavier, si jamais c'est vraiment sérieux, je veux bien faire un petit point là-dessus en rubrique Gé. Smile

Sinon, si c'est de la pure provocation, je me contente de te maudire primesautièrement. pig
Xavier a écrit:
Non c'est tout à fait sérieux en plus!
Mais peut-être que si je relisais le sujet Lully j'aurais des réponses.
J'invite bien sûr tous les LULLYstes à répondre, ce ne peut qu'être passionnant.

En ce qui me concerne, voici comment je vois la chose.


- LULLY écrit une musique simple, toujours gaie, qui a des couleurs toujours agréables, des consonances confortables. Ca ne s'écoute pas comme une musique audacieuse bien sûr - et de ce point de vue, il est tout à fait logique que tu t'y ennuies, d'autant qu'il réutilise les mêmes tournures d'un opéra à l'autre.
Néanmoins, ce n'est pas monotone comme d'autres compositeurs baroques, parce qu'il module pas mal en réalité par rapport à ses compositeurs, de petits emprunts pas forcément longs ou spectaculaires, mais qui procurent de la couleur et un peu de vie.

- LULLY, c'est avant tout un geste dramatique. C'est une façon de concevoir la déclamation continue, d'une très grande proximité avec la langue. Les airs sont plus des ariosos, des récitatifs un peu plus mélodiques accompagnés par tout l'orchestre au lieu de la basse continue seule. Et avec le temps, LULLY va même utiliser l'orchestre complet de plus en plus fréquemment dans les récitatifs.
Il utilise un français raffiné et de beaux livrets très soignés, et surtout les met en action, sans en rester à la platitude des accentuations françaises, mais sans bousculer la langue non plus.

- LULLY, c'est aussi un sens de la danse permanent : tout rebondit, tout jaillit en permanence. On pourrait gambader pendant des heures sur cette musique.

- LULLY, c'est enfin un dépaysement esthétique dont le charme n'est pas à négliger : il nous renvoie à une époque où l'art est très codifié, fondé sur la variation plutôt que sur l'innovation ou la rupture, et il y a des délices à se plonger dans le décorum d'un passé aussi brillant.

Toutes choses, donc, qu'on ne trouve pas chez le Saint-François de Messiaen, par exemple.



Il n'est pas étonnant que ça ne t'intéresse pas (harmonie limpide, pulsation très nette, tournures récurrentes), c'est équidistant de la chanson et de la musique savante plus tardive, d'une certaine façon... mais ça a des qualités très réelles en tout cas.


Je laisse les autres s'exprimer à leur tour, j'espère que ça lève un coin du mystère déjà. Smile


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 5 Mai 2010 - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:08

Je n'ai rien à rajouter à cet exposé clair et concis comme toujours, mais je ne suis pas un LULLYste naturel. Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 796625
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:09

Merci Guillaume. Embarassed

J'ai ajouté l'exotisme, qui joue aussi son rôle tout de même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:19

Ce que j'adore chez Lully (et que j'adore chez Racine aussi en fait) c'est ce texte qui est distancié (et qui peut paraître surfait au profane) par rapport à une action terrible. Les personnages sont le fruit de passions énormes mais gardent toujours une forme de noblesse et de grandeur quoi qu'il se passe. Et la musique de Lully convient parfaitement à la tragédie classique. L'écriture musicale est très codifiée (mais l'écriture littéraire de cette époque l'est aussi énormément). Alors que ça peut paraître monotone et surfait au départ (aussi bien en littérature qu'en musique), cette distanciation permet de donner un caractère tragique (oui je sais....) supplémentaire à l'action.

Et puis comme je préfère nettement Racine à Molière et que je retrouve beaucoup de caractéristiques de la tragédie classique chez Lully, forcément ça fonctionne.


sunny sunny sunny

Sinon, Xavier, tu n'as un problème qu'avec Lully ou avec la tragédie lyrique en général ?
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:24

LULLY c'est ... juste génial, j'ai toujours l'impression que tout coule de source, tout s'enchaine naturellement sans cassure mais énormément de variations dans les atmosphères.
Il a un style tellement à lui mais impossible pour autant de confondre deux de ses tragédies lyriques.
Je trouve beaucoup de douceur et plein de joie dans sa musique.
Mais s'il n'y avait que la musique ... les livrets sont (presque) toujours très inspirés et d'une grande beauté.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:28

Hidraot a écrit:
Il a un style tellement à lui mais impossible pour autant de confondre deux de ses tragédies lyriques.
Chiche. Je prépare cinq extraits pour un BT LULLY. Celui qui fait un sans faute gagne un inédit de mes cartons (non, pas joué au piano par moi, rassure-toi Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:36

DavidLeMarrec a écrit:
Hidraot a écrit:
Il a un style tellement à lui mais impossible pour autant de confondre deux de ses tragédies lyriques.
Chiche. Je prépare cinq extraits pour un BT LULLY. Celui qui fait un sans faute gagne un inédit de mes cartons (non, pas joué au piano par moi, rassure-toi Laughing ).

Je crois que ce serait effectivement éloquent...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:37

Euh ... je ne les connais pas toutes très bien Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:39

Dégonflée. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:40

Non c'est vrai je connais sur le bout des doigts Armide, Amadis et Atys, les autres moins.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:41

@Hidraot : exactement pareil pour moi !

J'avais mis ça dans l'autre topic :
Era a écrit:
Oui, enfin là elle m'a pris de court Mr.Red
J'ai quand même répondu, mais c'était tellement vague ! j'aime le récitatif, j'aime la limite floue entre les récits et les airs, j'aime Quinault, j'aime la force de l'adéquation du texte à la musique...mais enfin je sais pas, ça ne m'a pas satisfait comme réponse, c'est trop large...!
En fait tu en parles très bien David (pour ma part il est toujours plus facile de dire pourquoi je n'aime pas quelque chose plutôt que pourquoi j'aime quelque chose, c'est pour ça que j'avais été un peu pris de cours à la question de ma prof - en plus de la timidité naturelle que j'ai en face d'elle, mais ça c'est autre chose Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:47

Même avec ces trois-là, je vous parie que je vous mets dedans.

On essaie ?


P.S. : Ah oui, c'est vrai qu'il y a les sons des orchestres qui sont très différents entre les trois, c'est un peu facile de ce point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:49

Le pire c'est que je suis sûre que tu vas gagner hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:52

En fait, tu as raison de dire qu'il y a des différences, c'est sûr que Cadmus, Alceste, Roland ou Armide, c'est assez différent. Mais on est dans la nuance parfois vraiment fine, selon les moments (les danses, franchement, même pour la Passacaille...).

On n'est pas au degré d'individualisation des oeuvres qu'on trouve plus tard, un peu plus chez Rameau déjà et à mon avis le sommet est atteint par Massenet qui utilise un langage musical totalement différent à chaque opéra.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 18:58

Oui, les danses, alors là je serais incapable de les différencier. Effectivement si tu écoutes la chaconne de Cadmus et celle d'Amadis, elles sont très ressemblantes.
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 19:42

Pourquoi j'aime Lully ? Tout simplement parce que ça musique est géniale, divine, vivifiante. J'y trouve de tout ce dont j'ai besoin, de la joie, de la détresse, de la haine, de la pitié ... Lors d'un moment de blues rien ne vaut un bout d'Armide pour faire remonter le moral. Sa musique m'émeut et c'est ce qui m'a en partie lancer dans mon amour de la musique baroque. Ses tragédies lyriques me paraissent parfaites, rien à modifier avec des livrets toujours bien, une musique entrainante avec de nombreuses danses, et par moment bouleversante. Chacune de ses tragédies sont d'une grande richesse (bon j'hyperbolise peut être un peu Mr.Red mais c'est vraiment trop bien LULLY !). Ce que j'adore dans LULLY (pas que dans LULLY d'ailleurs mais c'est moins bien fait) c'est qu'il y a souvent une référence à l'enfer, et ces passages font parties des meilleurs Mr.Red (la fin de l'acte III dans Thésée, la Haine dans Armide, la furie dans Isis). En gros Lully charme complètement mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 19:57

Hidraot a écrit:
Oui, les danses, alors là je serais incapable de les différencier. Effectivement si tu écoutes la chaconne de Cadmus et celle d'Amadis, elles sont très ressemblantes.
Et celle d'Amadis ressemble aussi beaucoup à Armide...

Avec le texte, c'est sûr qu'on peut identifier les extraits tout de même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 20:00

Oui et ce qui est étrange c'est que celle de Cadmus ne ressemble pas à celle d'Armide ! Laughing
Ah une autre très semblable, celle de Persée.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 5 Mai 2010 - 20:13

Hidraot a écrit:
Oui et ce qui est étrange c'est que celle de Cadmus ne ressemble pas à celle d'Armide ! Laughing
C'est exactement la réflexions que je me suis retenu de faire. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 54
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 9 Mai 2010 - 19:34

Cleme a écrit:
Pourquoi j'aime Lully ? Tout simplement parce que ça musique est géniale, divine, vivifiante. J'y trouve de tout ce dont j'ai besoin, de la joie, de la détresse, de la haine, de la pitié ... Lors d'un moment de blues rien ne vaut un bout d'Armide pour faire remonter le moral. Sa musique m'émeut et c'est ce qui m'a en partie lancer dans mon amour de la musique baroque. Ses tragédies lyriques me paraissent parfaites, rien à modifier avec des livrets toujours bien, une musique entrainante avec de nombreuses danses, et par moment bouleversante. Chacune de ses tragédies sont d'une grande richesse (bon j'hyperbolise peut être un peu Mr.Red mais c'est vraiment trop bien LULLY !). Ce que j'adore dans LULLY (pas que dans LULLY d'ailleurs mais c'est moins bien fait) c'est qu'il y a souvent une référence à l'enfer, et ces passages font parties des meilleurs Mr.Red (la fin de l'acte III dans Thésée, la Haine dans Armide, la furie dans Isis). En gros Lully charme complètement mes oreilles.

Whaooooooo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 19 Mai 2010 - 18:21

Les opéras de Lully ne se bousculent pas dans les programmes des maisons d'opéra, surtout dans des productions un peu inventives : je signale donc le spectacle suivant :

Lully
PHAETON
Mise en scène Christopher Alden
Direction musicale George Petrou

Distribution non connue, à partir des chanteurs de la troupe

Sarrebruck, Saarländisches Staatstheater
Première le 11 décembre 2010, représentations au moins jusqu'à fin mars 2011


Sarrebruck est une ville fort laide (j'y étais ce WE, c'est vraiment désarmant), mais ce spectacle justifie le déplacement, avec un metteur en scène plein d'idées et un chef que je ne connais pas directement, mais qui a reçu beaucoup d'éloges pour ses enregistrements haendeliens...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptySam 22 Mai 2010 - 1:04

Merci pour l'information, Rameau !!

En parlant de 11 décembre, n'oubliez pas que :

- le 16 décembre 2010, Bellérophon à la Cité de la Musique
- le 17 décembre 2010, Bellérophon à l'Opéra Royal (avec cette fois, Auvity dans le rôle titre)

Production dirigée par Rousset, dont la première aurait lieu cet été à Beaunes.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 21:19

Petit classement des opéras de Lully en fonction de mes goûts.
Seul critère retenu : plaisir pris lors de l'écoute. Surprised

- Atys 1676 (LWV 53)
- Proserpine 1680 (LWV 58)
- Persée 1682 (LWV 60)
- Roland 1685 (LWV 65)
- Armide 1686 (LWV 71)
- Amadis 1684 (LWV 63)
- Alceste ou le Triomphe d'Alcide 1674 (LW 50)
- Cadmus & Hermione 1673 (LWV 49)
- Phaëton 1683 (LWV 61)
- Isis 1677 (LWV 54)
- Thésée 1675 (LWV 51)
- Psyché 1678 (LWV 56)

- Bellérophon 1679 (LWV 57) => ?
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 21:54

Je ne peux pas faire ça, c'est trop dur Neutral

Enfin quelqu'un qui apprécie Persée à sa juste valeur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 22:02

Hidraot a écrit:
Je ne peux pas faire ça, c'est trop dur Neutral

Quoi qu'il arrive ils méritent tous au minimum 20/20 tutut
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 22:04

Oui, bien sûr !
Bon alors disons mes préférés sans ordre : Armide, Amadis, Atys, Roland et Persée.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 22:55

Plus près des choix de WoO. Mon top 5 :

Atys
Proserpine
Persée
Armide
Bellérophon
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 22:58

C'est absolument injuste. T'as un classement que personne ne peut avoir pour le moment. carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:00

J'en profite. Mr. Green
Mais c'est bien Belléro.
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:08

Et David a un enregistrement unique et inédit d'un extrait. S'il s'en souvient. brilsmurf
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:19

frere elustaphe a écrit:
Et David a un enregistrement unique et inédit d'un extrait. S'il s'en souvient. brilsmurf

Si c'est comme la cabalette... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:44

En fait j'en connais pas tant que ça, y en a que je connais à fond (Atys, Armide, Amadis et Cadmus), d'autres que j'ai commencées mais pas finies (Alceste et Isis), et le reste... certaines que j'ai entendues d'une oreille distraite, ou pas entendu du tout.

Mes préférées restent Atys et Armide... avec Atys en premier Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:46

Le match Atys vs Armide s'organise. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Néophyte
Louis XIV

Nombre de messages : 3
Age : 382
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 08/06/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:51

tutut

Tout le monde sait très bien que Atys est notre opéra préféré. king

Votez manants !
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:56

Laughing N'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyMer 28 Juil 2010 - 23:57

S'Il le dit ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyJeu 29 Juil 2010 - 0:08

Ah, il y en a qui ne se font pas suer : non seulement, ils ont un double, mais en plus Ce Double.

Tsss. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyJeu 29 Juil 2010 - 8:57

Elvira a écrit:
Ah, il y en a qui ne se font pas suer : non seulement, ils ont un double, mais en plus Ce Double.

Tsss. hehe

Il m'est permis de penser qu'il s'agit d'une des nombreuses identité de David Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Icon_biggrin2

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyJeu 29 Juil 2010 - 11:09

Cololi a écrit:
Elvira a écrit:
Ah, il y en a qui ne se font pas suer : non seulement, ils ont un double, mais en plus Ce Double.

Tsss. hehe

Il m'est permis de penser qu'il s'agit d'une des nombreuses identité de David Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Icon_biggrin2
Perdu, ledit plaisantin doit avoir cinq comptes, au moins. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptySam 23 Oct 2010 - 23:36

Existe-t-il un enregistrement complet de la musique de George Dandin ?
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 16:26

Hidraot a écrit:
Existe-t-il un enregistrement complet de la musique de George Dandin ?
À ma connaissance (limitée), non. Je pense que Minkowski a fait pour le moment l'enregistrement le plus complet (mais j'ai peine à croire que ces quinze minutes soient l'intégralité de la musique). Mais je pense que récemment une édition moderne critique intégrale de l'oeuvre a été produite chez Baerenreiter, ce qui est un assez bon signe. Par ailleurs Reyne risque d'avoir à s'y attaquer s'il veut effectivement enregistrer tout Lully. Patience donc.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 16:32

Roh, encore une contrariété ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 16:34

Hidraot a écrit:
Roh, encore une contrariété ! Neutral
C'est vrai, mais quand tu penses que des opéras entiers de Cavalli n'ont jamais été joués... *sniff*

Et à côté de ça, des chenapans prétendent idôlatrer le LULLY pour ensuite nous prendre par surprise avec du Glass...

On a pas fini les contrariétés !!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 16:54

Laughing

La plainte de Cloris dans le CD de Minko ne me plait pas Neutral (même si c'est très bien chanté)
Que veux-tu Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 20:20

Froberger a écrit:
Hidraot a écrit:
Roh, encore une contrariété ! Neutral
C'est vrai, mais quand tu penses que des opéras entiers de Cavalli n'ont jamais été joués... *sniff*
En même temps, si c'est du même genre que les 6 heures de l'Orfeo de Rossi, on (je) comprend(s) pourquoi ils n'ont pas été joués en entier pale
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 20:36

Tu n'as jamais écouté Cavalli toi ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 EmptyDim 24 Oct 2010 - 21:06

C'était plutôt histoire de rebondir sur le mot "entier" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)   Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687) - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully, Jean-Baptiste (1632 - 1687)
Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: