Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

 

 Vous et le contemporain

Aller en bas 
+97
Zéphire
Francoistit
Renard
cleitos
Otello
Siegmund
Lasido
Анастасия231
Parsifal
CorvusCorax
Montalte Trout
aroldo
Zémire
cherchemusique
malko
Pelléas
Golisande
TragicSymph
Kwak
Polyeucte
Lidelse
steadyraph
Dave
Cololi
Passage
poisson
athos
Percy Bysshe
Ophanin
Cleme
Hidraot
OYO TOHO
Barbajuan
Mis
Rameau
Zeugma
Wolferl
christophe21
jerome
frere elustaphe
JoeLeplombier
Johnny's Back
Pison Futé
kentel
entropie
Stanlea
Dorabella
Octavian
Cello
WoO
Booboup
MickeyZeVrai
KID A
Kryzstof
troll detector premium
-
atomlegend
tria
Tus
Rafsan
adriaticoboy
jesus
Stadler
Bespin
Papageno
Morloch
quintette op.57
felyrops
Sauron le Dispensateur
Coelacanthe
Luc Brewaeys
Kia
Swarm
Markus
Guillaume
kougelhof 1er
Gaial
joachim
Rubato
JM
Fuligo
The End
Jules Biron
DavidLeMarrec
antrav
Pousskine
gaston
Mathieuuuu
Bezout
perela
Julien
Stanislas Lefort
General Custer
Capri
Xavier
Achille
Poulet
101 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyMer 31 Déc 2008 - 0:19

Je n'ai pas parlé de Scriabine, mais de Mozart et de Brahms.
Et je n'ai pas dit que le profane allait forcément prendre son pied comme un fou pendant l'intégralité d'une symphonie de Brahms.

Maintenant si vous ne voyez pas la différence d'accessibilité entre Mozart, Beehoven ou Schumann et un Boulez...
Revenir en haut Aller en bas
JoeLeplombier
Mélomane averti
JoeLeplombier


Nombre de messages : 101
Age : 34
Date d'inscription : 24/10/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyMer 31 Déc 2008 - 0:52

Le discours sur les oeuvres tiens sur le fait que l'on entend souvent que la musique contemporaine doit etre expliquée ou "comprise" pour etre appréciée, concernant une sonate de Boulez par exemple; Livrée en pature à des auditeurs profanes, ou même à des musiciens non-initié au genre il est possible qu'ils considèrent cela comme un amas de note agencée sans queue ni tête. Expliquée cette sonate peut devenir interéssante dans son concept; mais une sonate de Mozart n'a pas besoin d'une explication particulière pour etre appréciée. Certes dans l'absolu la sonate de Boulez non plus, mais je connais très peu de gens qui l'ont aimé (pour ne pas dire personne), en l'ayant entendue à l'état brut vierge de toute information sur le système de composition utilisé.

(edit; je répond à Alban )
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:00

ben pour moi c'est exactement ça qui coule la musique contemporaine, ce besoin d'expliquer, de fonder, de justifier. Pas forcément du côté du public (qui a bien droit à quelques éclaircissements) mais de ceux des compositeurs, qui se sentent beaucoup obligés de s'expliquer comme s'ils avaient honte de leurs choix et conscience du caractère "incompréhensible" qu'ils estiment propre à leurs compositions. Je trouve tout ça assez malsain.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:28

Il y a des richesses qui ont besoin d'être expliquées, et ne se révèlent que sur le (très) long terme, après l'analyse qu'en font les générations suivantes, non?
Donc, il est peut-être légitime que les compositeurs recherchant des moyens nouveaux soient tentés d'expliquer à leurs contemporains sceptiques : "non non, je vous assure, ce n'est pas n'importe quoi, parce que patati patata..."

Imagine Beethoven en train de tenter de justifier ses derniers quatuors au public de son temps, son discours aurait pu paraître carrément intello, et il se serait bien trouvé des gens pour lui rétorquer "arrête ton char, moi une musique qui a besoin d'être expliquée, ça me paraît louche".

Ça n'excuse pas la fumisterie verbeuse en général, ok, mais il faut peut-être relativiser et rester prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:42

jerome a écrit:

Imagine Beethoven en train de tenter de justifier ses derniers quatuors au public de son temps, son discours aurait pu paraître carrément intello, et il se serait bien trouvé des gens pour lui rétorquer "arrête ton char, moi une musique qui a besoin d'être expliquée, ça me paraît louche".

Justement, Beethoven ne cherche pas à se justifier, il écrit de la musique, un point c'est tout, pas de théorie ni de blabla derrière. C'est ce qu'il nous faut aujourd'hui: des compositeurs qui ont confiance en leur talent. Cela dit, on n'est pas obligés de revenir à Beethoven pour cela: un petit regard vers une génération de compositeurs allemands de la première moitié du siècle ne nous ferait pas de mal Cool
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:46

Spiritus a écrit:
Justement, Beethoven ne cherche pas à se justifier, il écrit de la musique, un point c'est tout, pas de théorie ni de blabla derrière. C'est ce qu'il nous faut aujourd'hui: des compositeurs qui ont confiance en leur talent.
Ok, mais prends Brahms, qui disait quasi-texto "ma musique mettra au moins 50 ans à être comprise" (on en pense ce qu'on veut, bien sûr).
Ça montre tout de même que la conscience d'écrire quelque chose de partiellement inintelligible pour les contemporains n'est pas propre à notre époque.
Ce qui te gêne, donc, c'est que certains compositeurs actuels fassent eux-mêmes la démarche de fournir immédiatement une exégèse de leurs oeuvres, et tu y vois un signe de manque de confiance en la qualité de leur musique ? Donc une attitude un peu charlatanesque, si j'ai bien compris ton point de vue ?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:49

tant qu'on est dans les grandes généralités, tout le discours artistique au XXème siècle a été marqué par l'importance de la critique, de l'analyse, ce n'est pas propre à la musique. On n'a jamais eu un ratio critiques/artistes aussi élevé, toutes disciplines confondues.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:51

jerome a écrit:

Ok, mais prends Brahms, qui disait quasi-texto "ma musique mettra au moins 50 ans à être comprise" (on en pense ce qu'on veut, bien sûr).
Ça montre tout de même que la conscience d'écrire quelque chose de partiellement inintelligible pour les contemporains n'est pas propre à notre époque.

Mais va chercher un contemporain qui a ne serait-ce que le dixième du succès et de la popularité que rencontrait la musique de Brahms de son vivant même...

Citation :
Ce qui te gêne, donc, c'est que certains compositeurs actuels fassent eux-mêmes la démarche de fournir immédiatement une exégèse de leurs oeuvres, et tu y vois un signe de manque de confiance en la qualité de leur musique ? Donc une attitude un peu charlatanesque, si j'ai bien compris ton point de vue ?

pas charlatanesque au sens où ils seraient des incapables, mais plutôt une attitude contre-productive, qui consiste à estimer que l'être-contemporain de toute musique contemporaine serait d'appeler des concepts et des explications qui en légitimeraient toute la difficulté. Personnellement, j'adore la musique cérébrale mais je hais le cérébralisme de la démarche. On devrait se contenter d'écrire et de présenter le composé au public sans craindre ou espérer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:52

Morloch a écrit:
tant qu'on est dans les grandes généralités, tout le discours artistique au XXème siècle a été marqué par l'importance de la critique, de l'analyse, ce n'est pas propre à la musique. On n'a jamais eu un ratio critiques/artistes aussi élevé, toutes disciplines confondues.

c'est ce que je trouve pas bien du tout, pour ma part. Tuons les critiques Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:53

jerome a écrit:

Ce qui te gêne, donc, c'est que certains compositeurs actuels fassent eux-mêmes la démarche de fournir immédiatement une exégèse de leurs oeuvres, et tu y vois un signe de manque de confiance en la qualité de leur musique ? Donc une attitude un peu charlatanesque, si j'ai bien compris ton point de vue ?

Je pense que Spiritus pense à Pierre Boulez. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 19:57

c'est un de mes contemporains préférés hehe

lui, il balance du cérébral, mais il est sûr de ce qu'il fait, il n'a pas cette espèce d'humilité flageolante qu'on trouve chez beaucoup de contemporains et qui fait que j'ai pas envie de les écouter rien qu'à lire ce qu'ils disent de leur propre musique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 20:06

Spiritus a écrit:
c'est un de mes contemporains préférés hehe

lui, il balance du cérébral, mais il est sûr de ce qu'il fait, il n'a pas cette espèce d'humilité flageolante qu'on trouve chez beaucoup de contemporains et qui fait que j'ai pas envie de les écouter rien qu'à lire ce qu'ils disent de leur propre musique.

J'imagine que tu n'as jamais lu les discours de Boulez sur sa musique alors, parce que ça ne fait pas envie. Laughing
Mais sinon tu as raison, la plupart sont plus humbles que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 20:11

j'ai l'air bête de le dire mais je sais pas si c'est une bonne chose. Trop douter de soi, je trouve pas ça terrible non plus. On se dit compositeur ou on ne se considère pas ainsi, mais si quelqu'un prétend qu'il l'est, il fait de la musique, donc des oeuvres d'art, et il l'assume, il ne dit pas "j'ai essayé d'explorer telle possibilité pour voir ce que ça donnait". Si les compositeurs croyaient en eux, je suis sûr que la musique irait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:09

Spiritus a écrit:
la musique irait mieux.
Parce que la musique va mal ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:27

Tu es satisfait de ce qu'est la musique contemporaine aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:28

C'est déjà beaucoup mieux qu'il y a 50 ans à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:29

Spiritus a écrit:
Tu es satisfait de ce qu'est la musique contemporaine aujourd'hui?
cf. fil Mantovani Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:29

Xavier a écrit:
C'est déjà beaucoup mieux qu'il y a 50 ans à mon avis.
50, peut-être pas, mais trente ou quarante, c'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:31

Mieux que les expérimentations des années 60 assurément (dans les années 1950 il restait encore de grands compositeurs en activité, Bax, Vaughan Williams, Schmitt, Strauss, Prokofiev, Krenek, Walton, mais c'est le déclin de la grande génération en effet), mais tout de même, c'est pas l'extase.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:32

Spiritus a écrit:
Mieux que les expérimentations des années 60 assurément (dans les années 1950 il restait encore de grands compositeurs en activité, Bax, Vaughan Williams, Schmitt, Strauss, Prokofiev, Krenek, Walton, mais c'est le déclin de la grande génération en effet), mais tout de même, c'est pas l'extase.
Forcément, parce que tu aurais voulu que 1900-1950 se reproduise à l'infini.

Moi aussi. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 31
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:35

Il y a quand même quelques grands noms, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:35

Dans l'esprit, c'était quand même mieux qu'aujourd'hui, tout le monde composait sans se soucier de concepts (à part quelques contemporains avant l'heure genre Varèse), et se préoccupant plutôt du discours de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:35

Elvira a écrit:
Il y a quand même quelques grands noms, non ?

Bien peu...
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:42

moi, je ne veux pas de grands noms, je veux des musiciens. Et il y en a.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:48

Spiritus a écrit:
Dans l'esprit, c'était quand même mieux qu'aujourd'hui, tout le monde composait sans se soucier de concepts (à part quelques contemporains avant l'heure genre Varèse), et se préoccupant plutôt du discours de l'oeuvre.
C'est pas la crise du langage qui pousse tout le monde à gamberger, tout bêtement ?
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:49

si, mais je désapprouve. Le temps des doutes et des questions, ça va bien un moment, mais l'étude de la philosophie m'apprend de plus en plus qu'apporter des réponses sûres et solides, c'est aussi important que se pencher sur l'abîme.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:54

Peut-être que tu considèreras ces interrogations avec plus de respect quand tu te seras frotté au langage en lui-même dans tes études ; dans le sens où écrire un truc qui tient debout, c'est déjà pas évident, alors trouver une nouvelle voie, bonjour l'angoisse !
C'est une tâche énorme, je respecte complètement les errances actuelles, tant la problématique d'un renouveau du langage est épineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:55

oui mais des errances (jeu de mots) pour quel résultat?
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:56

Dommages collatéraux de l'effort de recherche ?

(jeu de mots not detected)
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:58

pourquoi forcément une nouvelle voie? pourquoi faudrait-il forcément inventer un truc totalement nouveau pour qu'il soit forcément solide? aujourd'hui, on ne veut plus écrire du post-romantique, ça fait ringard. Pour qu'une musique contemporaine soit considérée comme acceptable, il faut forcément qu'elle soit new age, alors qu'il serait à mon avis préférable de développer avec le passé un lien d'apprioriation et éventuellement de dépassement.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:59

Avec ta logique, tu devrais aimer Escaich et Connesson, pas Boulez...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:01

Je viens de manger ma coulpe sur Connesson, j'ai adoré Supernova. Quant à Escaich, je ne connais que le concerto pour orgue, que j'ai détesté, mais il paraît que ça ne ressemble pas au reste.
Boulez, je l'aime parce que c'est un vestige, un descendant de l'Ecole de Vienne: voilà un type qui regarde vers le passé (et puis le sérialisme et moi I love you )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:01

Spiritus a écrit:
Dans l'esprit, c'était quand même mieux qu'aujourd'hui, tout le monde composait sans se soucier de concepts (à part quelques contemporains avant l'heure genre Varèse), et se préoccupant plutôt du discours de l'oeuvre.
Tu trouves vraiment que le premier vingtième ne se pose pas de questions ? Ils ne font que ça, inventer des systèmes, bidouiller avec les nouvelles idéologies ou découvertes scientifiques, se mêler à d'autres genres, déglinguer ceux existants...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:04

Spiritus a écrit:
Je viens de manger ma coulpe sur Connesson, j'ai adoré Supernova.

Je m'y attendais. Smile
Il te reste à écouter les autres oeuvres orchestrales.


Citation :
Quant à Escaich, je ne connais que le concerto pour orgue, que j'ai détesté, mais il paraît que ça ne ressemble pas au reste.

Euh, si, tout à fait.

Citation :
Boulez, je l'aime parce que c'est un vestige, un descendant de l'Ecole de Vienne: voilà un type qui regarde vers le passé (et puis le sérialisme et moi I love you )

Oui enfin il prétend le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:15

Xavier a écrit:

Oui enfin il prétend le contraire...

Mais oui: il a assimilé un langage qu'il utilise de façon assurée et solide. C'est ce que j'aime chez lui: pas de doute, pas de fausse modestie, il sait ce qu'il fait et il le fait sans hésiter. Sa musique respire l'assurance, elle s'inscrit dans une tradition qu'elle dépasse cependant: tout à fait la démarche qui me plaît.

Quant à Escaich, je ne vois pas ce que ça a de romantique, dans ce cas: ce concerto, pour moi, c'est surtout une grosse machine moderniste tonitruante et vilaine.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:24

Spiritus a écrit:

Quant à Escaich, je ne vois pas ce que ça a de romantique, dans ce cas: ce concerto, pour moi, c'est surtout une grosse machine moderniste tonitruante et vilaine.

Dans ce cas Boulez a 3 siècles d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:25

les termes du débat sont très généraux, mais j'ai l'impression qu'il y a un décalage dans la description qui est faite de la situation de la création contemporaine : vous décrivez la situation d'il y a environ 20 ans, les chapelles me semblent avoir beaucoup éclaté et les compositeurs actuels en général plus préoccupés d'écrire que de disserter (à l'exception des néotonaux qui se complaisent dans leur statut de persécutés, même s'ils ne sont plus persécutés, et qui du coup multiplient les discours justificatifs et revendicatifs).
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:32

Morloch a écrit:
(à l'exception des néotonaux qui se complaisent dans leur statut de persécutés, même s'ils ne sont plus persécutés,
Oui, ça c'est un peu pénible.

C'est vrai qu'ils sont loin d'avoir les mêmes clefs que les compositeurs bien en cour, mais ça c'est de tout temps, et ils sont bel et bien diffusés aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:33

Encore heureux!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:38

Morloch a écrit:
les compositeurs actuels en général plus préoccupés d'écrire que de disserter (à l'exception des néotonaux qui se complaisent dans leur statut de persécutés

Ah et donc ils n'écrivent pas? Tu as vraiment cette impression?
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:45

Xavier a écrit:
Morloch a écrit:
les compositeurs actuels en général plus préoccupés d'écrire que de disserter (à l'exception des néotonaux qui se complaisent dans leur statut de persécutés

Ah et donc ils n'écrivent pas? Tu as vraiment cette impression?


les membres de ce forum sont trop prévisibles Mr.Red

Ils écrivent, mais dans chacune de leurs interviews, il expliquent en préambule que l'académisme officiel n'a de cesse de les marginaliser alors qu'ils incarnent la vraie créativité contemporaine qu'on essaie d'étouffer.

Le souci c'est qu'ils ne sont pas du tout étouffés, il suffit de jeter un œil aux bacs de musique contemporaine même chez Hamoniu Mandi et la Rnac, ça grouille de néotonaux là-dedans (une calamité).

En médiathèque, éventuellement, on sent que les listes d'enregistrements recommandés par les gratte papier des ministères font encore leur petit effet, mais même là, la pandémie se répand. (Argh !) hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:48

Morloch a écrit:

Ils écrivent, mais dans chacune de leurs interviews, il expliquent en préambule que l'académisme officiel n'a de cesse de les marginaliser alors qu'ils incarnent la vraie créativité contemporaine qu'on essaie d'étouffer.

Non seulement tu exagères, mais il va sans dire que Boulez lui, par exemple, est d'une courtoisie exemplaire à l'égard de ses collègues et n'en dit que du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:52

mais Boulez c'est le passé, c'est une relique...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89356
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:53

Je ne vois pas ce qui te fait dire ça: il enterre tout le monde!
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:54

j'ai l'impression qu'il y a eu une chape de plomb à une époque, dans les années 70-80, avec les zélateurs de Boulez en efficaces agents de la doctrine de la foi, mais qu'aujourd'hui les choses sont bien plus calmes. Pierrot paraît d'une affabilité sans limite il est vrai aussi que quand on a gagné la guerre sur tous les terrains, il est normal d'être magnanime.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:59

Xavier a écrit:
Morloch a écrit:

Ils écrivent, mais dans chacune de leurs interviews, il expliquent en préambule que l'académisme officiel n'a de cesse de les marginaliser alors qu'ils incarnent la vraie créativité contemporaine qu'on essaie d'étouffer.

Non seulement tu exagères, mais il va sans dire que Boulez lui, par exemple, est d'une courtoisie exemplaire à l'égard de ses collègues et n'en dit que du bien.
Ca n'a rien à voir, Xavier, et tu le sais très bien. Wink

Il ne s'agit pas de courtoisie, mais d'expliquer son exclusion un peu commodément par un complot universel de francs-maçons mormons néobouléziens.

Ce sont des manières agaçantes : 'si je ne suis pas joué, c'est que le système est corrompu'.
Non, c'est qu'il y a des réseaux, et qu'ils ne sont pas dedans. Ca n'est pas qu'idéologique...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:21

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Morloch a écrit:

Ils écrivent, mais dans chacune de leurs interviews, il expliquent en préambule que l'académisme officiel n'a de cesse de les marginaliser alors qu'ils incarnent la vraie créativité contemporaine qu'on essaie d'étouffer.

Non seulement tu exagères, mais il va sans dire que Boulez lui, par exemple, est d'une courtoisie exemplaire à l'égard de ses collègues et n'en dit que du bien.
Ca n'a rien à voir, Xavier, et tu le sais très bien. Wink

Il ne s'agit pas de courtoisie, mais d'expliquer son exclusion un peu commodément par un complot universel de francs-maçons mormons néobouléziens.

Ce sont des manières agaçantes : 'si je ne suis pas joué, c'est que le système est corrompu'.
Non, c'est qu'il y a des réseaux, et qu'ils ne sont pas dedans. Ca n'est pas qu'idéologique...
Franchement, quand tu lis des trucs comme le carnet dans Diapason de Claude Samuel (apôtre boulezien qui a joué un rôle majeur dans la diffusion de la bonne parole à la radio et dans l'organisation des concerts), c'est dur de ne pas voir beaucoup d'idéologie dans la mise à l'écart des néo-tonals. Ce type, Claude Samuel, a beaucoup de mal à accepter que depuis qu'il n'est plus aux affaires les néo-tonals commencent à être invités de temps en temps dans certains festivals de musique contemporaine. Son mépris se lit entre les lignes.
La situation est donc peut-être en train de changer mais s'il y a encore beaucoup de types comme C. Samuel qui contrôlent les réseaux officiels, ou disons subventionnés, ce n'est pas impossible que les néo-tonals en soient exclus pour des raisons avant tout idéologiques...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:36

J'ai bien dit "ce n'est pas que". Je veux dire par là qu'il y a des disques qui sortent, en dépit des difficultés. Oui, les réseaux les plus prestigieux sont filtrés par des postbouléziens et autres anciens puissants, mais ce ne sont absolument plus des dodécaphoniques qui sont produits, ce sont des atonals très personnels. Qu'il y ait des réseaux et une esthétique dominante (ce dernier point est faux d'ailleurs), ce n'est pas choquant, c'est structurellement inévitable.

Moi je vois qu'on joue Saariaho, Adams, Glass sur les plus grandes scènes du pays... Que Petitgirard et Escaich sont récompensés aux Victoires de la Musique. Ce qui veut dire, dans ce dernier cas, qu'ils ont le réseau Naïve-Virgin qui ne leur est pas fondamentalement hostile, et qu'ils sont connus de lui (à défaut d'être soutenus, ça je n'en sais rien).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:43

Dans l'absolu, tu as raison, les néo-tonals bénéficient d'un espace médiatique non négligeable.

Mais en fait je crois que quand ils se plaignent, ils pensent surtout reconnaissance officielle: commandes d'Etat et légion d'honneur.

Pour ça ils vont encore devoir attendre un peu. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch


Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:55

A un concert, j'ai discuté avec quelqu'un qui s'indignait que l'Ensemble Intercontemporain joue depuis quelques saisons des compositeurs comme Wolfgang Rihm suspects du plus scandaleux répétitivisme (pourant Rihm ça me semblait suffisamment orthodoxe dans l'atonal), il y a donc encore quelques énervés qui rodent, mais la génération qui arrive à prendre la relève des institutions les plus pro-bouleziennes traditionnelles ne semble plus aussi à cheval sur la rigueur idéologique des compositeurs qu'ils jouent.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé





Vous et le contemporain - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain   Vous et le contemporain - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous et le contemporain
Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous et le contemporain (3)
» Vous et le contemporain (2)
» Vous et le contemporain (3)
» Comment vous cassez-vous la figure en prenant le train?
» Combien de langues parlez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: