Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces Temporelles : où ...
Voir le deal

 

 Études non musicales

Aller en bas 
+42
Quint
Zeno
Otello
Ericc
Francesco
T-A-M de Glédel
OYO TOHO
Stolzing
arnaud bellemontagne
Dave
themistocle
Wolferl
Cololi
Kia
Picrotal
Bertram
Mariefran
Hidraot
frere elustaphe
antrav
Verbena
olivier le normand
Ophanin
Jules Biron
Jorge
Polyeucte
adriaticoboy
Oury
Xavier
Cleme
jerome
Guillaume
DavidLeMarrec
Percy Bysshe
Octavian
Kiwi
calbo
Pison Futé
poisson
Mehdi Okr
aurele
Passage
46 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyDim 15 Nov 2009 - 23:13

J'ai un exposé en histoire pour jeudi après-midi avec pour sujet "L'Espagne démocratique de 1974 à 1992". Pouvez vous me conseillez sur un point. Pensez vous que cela soit plus partique de séparer pour avoir des parties équilibrées les débuts de la transition démocratique et la consolidation de la démocratie avec la Constitution notamment. Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Oury
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 15/11/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 16 Nov 2009 - 10:14

Petit conseil d'un ex-khagneux, et désormais étudiant en Histoire.

Je ne suis vraiment pas spécialiste de cette période, mais je pense que ton idée est bonne. Dans ce type d'exposé, c'est ce genre de première partie qui fait un peu la différence. Dans l'explication de la transition, des facteurs qui ont abouti à la démocratie. Parce après c'est souvent plus convenu, tu brosses autour des faits historiques.
Après tout dépend de l'axe privilégié. Est-ce qu'il s'agit d'une histoire de la démocratie où tu veux surtout étudier sa naissance, son développement, sa consolidation (auquel cas c'est bien de faire comme tu le souhaites) ? Ou bien est-ce qu'on te demande un exposé un peu factuel sur la démocratie en Espagne de telle à telle période, auquel cas t'es pas obligé de t'appesantir sur la transition ...

Après toujours dur de juger quand on ne connaît pas trop le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 16 Nov 2009 - 16:50

Merci Oury.

J'ai eu ma note de khôlle de géo, matière qui est loin d'être ma préférée et celle dans laquelle je suis le plus à l'aise. J'ai tout de même eu 13.
En français, à la dissertation en DS sur le théâtre relative à une citation d'Anne Ubersfeld, j'ai eu 11.
En croquis de géo, j'ai eu 10. C'est la légende qui m'a permis d'avoir la moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 16 Nov 2009 - 22:10

Je viens d'envoyer à mon professeur mon plan d'exposé. Je ne sais pas si je le changerai car il me semble pas mal. Ce n'est pas noté de toute manière car le prof ne peut pas faire passer tous les élèves de la classe puisque ce sont des exposés individuels sur la base du volontariat.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 18 Nov 2009 - 19:20

Issu du fil "déception du jour"

Elvira a écrit:
Guillaume a écrit:
C'est dur l'hypokhâgne "classique" ? Parce que ça reste mon option de secours si je n'ai pas Sciences Po. Études non musicales - Page 3 Icon_neutral
J'ai renoncé à B/L en voyant les 6h de maths. Études non musicales - Page 3 Icon_pale

Bah, c'est dur... comment veux-tu que je te dise ? Ce n'est ni dur, du moins impossible, ni facile. Ce que l'on nous demande, du moins, dans ma classe préparatoire -car n'oublions pas que les exigences sont plus ou moins poussées en fonction du lieu où l'on se trouve (1)- est évidemment plus compliqué, plus poussé que ce que nous avions coutume de faire (surtout venant de S). L'autre difficulté est le rythme de travail assez soutenu. Bon, cela reste tout à fait faisable... c'est un marathon, oui, mais on peut tout de même avoir une vie sociale ! Certes, cela dépend aussi du nombre d'options que tu possèdes, de ta volonté de t'investir ou non...

(1) A Paris, ou dans les grandes prépas de province, on fait en sorte de balayer le plus de monde dira-t-on.. Bon, certes, pas de généralisation intempestive ! Mais il y a cette notion plus ou moins latente dans ces sus-dites classes prépas.

Ah oui, et un dernier conseil : mieux vaut avoir une matière dans laquelle on est passionné : ça aide énormément. Personnellement, l'histoire et la géographie sont en somme mes plus fortes moyennes, l'allemand et la philosophie, les plus basses...Hé bien tant pis, il faut l'accepter, tenter de diminuer les problèmes, mais savoir qu'il y a ses matières favorites est réconfortant et justifie en quelque sorte la raison de sa présence dans ce bagne des études supérieures !

Merci de ta réponse ! Études non musicales - Page 3 Icon_smile

Je la recopie dans le fil "Etudes non-musicales" pour qu'elle ne soit pas avalée dans les oubliettes du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 18 Nov 2009 - 22:32

Aidez une pauvre âme en peine !

Là, j'ai vraiment du mal... c'est une phrase de Cicéron, je vous la donne entière, ce sera plus simple à comprendre :

Venio nunc ad istius, quemadmodum ipse appellat, studium ; ut amici eius, morbum et insaniam ; ut Siculi, latrocinium ; ego quo nomine appellem, nescio ; rem uobis proponam : uos eam suo, non nominis pondere penditote.

C'est à partir de de "vos eam suo" où j'ai des problèmes...le "suo", je ne vois vraiment pas ce que je dois en faire !... Bon, pour l'instant, ça me donne : Vous [vos], [penditote] appréciez/jugez [eam] celui-là... et après, c'est en court de construction (mais il y a quelque difficulté aussi Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 18 Nov 2009 - 23:03

Trouvé. Merci quand même. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyVen 20 Nov 2009 - 10:51

Octavian a écrit:
aurele a écrit:
J'ai fait mon exposé cet après-midi en histoire. [...] Si je le mets dans cette rubrique, c'est parce que je n'ai pas pu faire tout mon exposé en 30 minutes comme cela a été imparti et que je n'ai pas pu développer mon grand III et la fin de mon grand II. J'ai été dégouté car cela m'a pris beaucoup de temps.
Ton prof a dû te le dire mais : il n'y à peu près rien de plus mal vu en oral de concours que de "dépasser" le temps imparti (c'est-à-dire qu'en fait on ne laissera pas dépasser, tu seras tout simplement coupé avant la fin). Outre que ce qui est sacrifié est censément la partie la plus intéressante de ton exposé, c'est vu comme le signe que tu ne sais pas gérer ton travail pour t'adapter aux contraintes qu'on te donne. Il vaut nettement mieux présenter quelque chose de beaucoup moins fouillé, et même avec des grosses bourdes au milieu, ce sera toujours moins mal perçu - et puis tu auras l'occasion de te rattraper voire de briller au moment des questions qu'on te posera après ton exposé.

Tu dis que ta prestation valait un 12-13, mais honnêtement, en conditions de concours, j'en doute fortement. Un oral qui "dépasse", surtout dans les proportions que tu indiques (tu as quand même dû sabrer la moitié de ton plan, si je comprends bien), ça n'aura tout simplement pas la moyenne, tout comme si tu avais fait un hors-sujet total.

Je préfère te le dire, quitte à paraître un peu "violent", car une des années où je préparais l'agrégation j'ai eu pour condisciple une fille extrêmement (vraiment extrêmement) bosseuse, mais qui était incapable d'intégrer ce que je viens de te dire. Tous ses oraux étaient systématiquement beaucoup trop imposants par rapport aux limites de l'exercice. Quand on lui disait qu'elle en faisait trop - pour ça comme pour le reste -, on aurait dit qu'elle croyait qu'on essayait de la tromper pour la voir échouer. Pendant neuf mois elle a tout sacrifié hors de la préparation, toute vie sociale, elle travaillait même en mangeant, elle s'est payé un ulcère à l'estomac qui l'a conduite à l'hôpital et dont elle traînera sans doute les conséquences toute sa vie, sa relation avec son copain a naufragé. Elle a été admissible, "bien sûr" serais-je tenté de dire. Et "bien sûr", ça n'a pas manqué, elle s'est fait laminer à l'oral.
On ne peut que souscrire à tout ça.

Je n'ai pas fait de prépa, et j'aurais cru que la notation y était quand même plus sévère. Mais à la fac, l'indulgence est beaucoup plus répandue, notamment sur cette question de temps à l'oral. Personnellement, dans mes exposés, il m'est arrivé deux fois de dépasser assez nettement le temps imparti, mais les profs me laissaient plus ou moins finir, et à chaque fois j'ai eu la moyenne (pas plus de 11 ou 12 cependant), le travail de documentation et la qualité du plan rentrant heureusement en considération dans la note finale

Passer de ce cadre universitaire relativement tolérant au monde des concours, où la notation est beaucoup plus impitoyable, n'est pas chose aisée.
Au Capes et à l'agrégation d'histoire, l'épreuve reine aux oraux, c'est la leçon, qui dure 30 mn (35 à l'agrég', toujours sur une question hors programme pale). A la rigueur on peut t'accorder une petite minute de rabe pour bien "conclure ta conclusion", mais si au bout des 30 mn tu n'es pas encore à la fin de ta leçon, c'est mort, tu seras coupé net, et ce sera un 4 grand maximum, aussi "brillant" qu'ait pu être ton exposé jusque-là, et même si le sujet était particulièrement ardu. Les questions ne pourront même plus rattraper quoi que ce soit.

Comme le souligne bien Octavian, tout ce qui compte dans ce genre d'épreuve, c'est de montrer qu'on est maître de soi et de son temps, ce que l'on raconte est presque secondaire. Les examinateurs savent qu'on a eu que quelques heures pour préparer une leçon sur un sujet pas toujours facile, parfois même improbable, auquel on ne connaissait rien, avec une documentation de valeur souvent inégale... Ce n'est pas ça qui les intéresse, et les questions seront beaucoup plus pertinentes pour juger de la culture scientifique du candidat.

Bref, les exposés à la fac et en prépa (dont la préparation est très peu limitée en temps et en ressources) servent plus souvent de contrôle des connaissances et de la méthode en général plutôt que d'une préparation aux oraux des concours. Heureusement en prépa vous avez les khôlles, qui sont déjà des exercices en temps limité plus formateurs, alors qu'à la fac les étudiants sont généralement trop longtemps laissés dans l'ignorance de ce qui les attend aux concours...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyVen 20 Nov 2009 - 11:45

Dans la prépa où j'étais (bon, une prépa scientifique, mais c'est un peu la même ambiance...), je peux te dire que oui, on te coupait directement! Et que si on dépassait lors des oraux, on était quasi certain de se retrouver avec une sale note, même si le sujet était bien traité.

Le tout est de faire des essais, tout seul, devant sa glace pour voir un peu ce que ça donne au niveau temps! Mieux vaut un petit peu plus court que trop long. Après, si l'exposé est trop court, il y aura plus de question...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 20:52

Il n'y aura plus d'histoire-géographie en terminale S, et plus de maths en terminale L... Crying or Very sad
http://tiny.cc/w1lCd
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme


Nombre de messages : 7229
Age : 30
Date d'inscription : 18/12/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 20:54

emmanuel a écrit:
Il n'y aura plus d'histoire-géographie en terminale S, et plus de maths en terminale L... Crying or Very sad
http://tiny.cc/w1lCd

QUOI ??? Mais moi je veux encore avoir de l'histoire géographie en terminale Sad
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 20:55

La déchéance de l'éducation, devant nos yeux, et ce n'est que le début. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 20:57

Wolfgang a écrit:
ce n'est que le début. Neutral
Ça me remonte le moral...
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson


Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 21:02

emmanuel a écrit:
Il n'y aura plus d'histoire-géographie en terminale S, et plus de maths en terminale L... Crying or Very sad
http://tiny.cc/w1lCd

tu projetais de faire quoi une S ou une L Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 21:03

Euh là tu te trompes de quelques années... hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 21:05

emmanuel a écrit:
Il n'y aura plus d'histoire-géographie en terminale S, et plus de maths en terminale L... Crying or Very sad
http://tiny.cc/w1lCd
Il n'y avait déjà plus de maths en terminale L. Smile C'est la première où ça va devenir optionnel, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 52
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 21:09

Y en avait toujours au début des années 90 en tout cas Confused . Ca ne m'aurait pas posé de problèmes si cette matière s'était arrêtée en 1ère comme la physique et les sciences nat Neutral
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson


Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyLun 23 Nov 2009 - 21:20

emmanuel a écrit:
Euh là tu te trompes de quelques années... hehe

ah pardon pig
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 3 Déc 2009 - 21:34

En histoire, nous avons commencé la semaine dernière un nouvel objet d'étude : "La Russie tsariste (1955-1914)". C'est vraiment passionnant. Le prof pour le moment a fait en 4 heures (2 heures jeudi dernier et 2 heure aujourd'hui) une présentation générale de la Russie (cadre physique, humain, social et civilisationnel, a évoqué l'autocratie tsariste en faisant un historique de quelques figures de tsars d'Ivan le Terrible à Nicolas Ier puis a embrayé sur ce qui concerne plus précisément l'objet d'étude en évoquant la personnalité d'Alexandre II dont le règne va occuper toute notre première séquence. Parmi les tsars évoqués, il y a eu Ivan le Terrible de façon très sommaire tout comme Boris Godunov. Il a embrayé tout de suite après sur les tsars de la dynastie des Romanov, en évoquant pas beaucoup Michel Ier. Il a simplement dit que c'était le tsar fondateur de cette dynastie. Il a évidemment évoqué Pierre le Grand en développant, Catherine II de Russie (il a très brièvement parlé de son époux en quelques mots) et s'est attardé sur Paul Ier, Alexandre Ier et Nicolas Ier.

Concernant la bibliographie, il nous a vivement conseillé la monographie d'Hélène Carrère d'Encausse consacrée à Alexandre II en nous disant de la feuilleter en bibliothèque mais il n'y est pas puisque cela est paru en 2008. Pensez vous qu'il soit utile que j'achète cet ouvrage? Parmi les autres ouvrages conseillés et plus généraux, il y a l'ouvrage de François-Xavier Coquin intitulé Des pères du peuple au père des peuples : La Russie de 1825 à 1929 qui est disponible en bibliothèque. Connaissez vous ces deux ouvrages? Il nous a aussi dit de ne pas négliger les ouvrages de Troyat sur les tsars même si c'est pour grand public et que ce n'est pas de l'histoire universitaire. Il a mis en évidence la grande qualité d'écriture de ces ouvrages et a même dit que cela est même meilleur que des ouvrages faits par certains universitaires. Connaissez vous ces ouvrages de Troyat? Quels autres ouvrages me conseilleriez vous pour la période concernée de l'Histoire de la Russie? Merci d'avance pour vos réponses.


Dernière édition par aurele le Mer 9 Déc 2009 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 3 Déc 2009 - 23:25

"Gratte tout russe, y'a du mongol dessous"


(si votre prof n'évoque pas cette maxime, c'est un médiocre Études non musicales - Page 3 Icon_mrgreen)
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 9 Déc 2009 - 13:57

Voici les deux sujets de la composition d'histoire :

"Le monde romain vers 100 av. J-C."
"Les radicaux dans la République (1871-1914)

J'ai choisi le deuxième sujet qui était très intéressant mais j'ai de gros doutes sur ma réussite. On verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 9 Déc 2009 - 16:47

Je dois lire pour une dissert sur le roman vendredi Figures I et Figures II de Genette. Quels sont les articles les plus essentiels pour vous? Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 9 Déc 2009 - 16:53

aurele a écrit:
Voici les deux sujets de la composition d'histoire :

"Le monde romain vers 100 av. J-C."
Même si l'on peut le circonscrire grâce à une problématique intelligente, cela reste un sujet vaste et général. Mieux vaut donc avoir une bonne vision synthétique, afin de ne pas s'égarer dans des détails superflus.
Bref, pas si évident.


Citation :
"Les radicaux dans la République (1871-1914)
Question à peine moins large que la précédente, mais au moins ici l'on sait clairement de quoi l'on doit parler. En plus il y a moyen de faire un plan chrono-thématique simple et efficace.

A titre personnel, j'aurais aussi choisi le second sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyVen 11 Déc 2009 - 14:10

Voici le sujet que j'ai eu ce matin en dissertation de français en 4 heures :

"Qu'il est facile de faire des contes!" (Diderot, Jacques le Fataliste, 1178)

Quels sont les enjeux et les réflexions suscités par ces propos du narrateur de Jacques le Fataliste à propos de l'écriture des romans?

Ce sujet était vraiment intéressant mais pas évident. Pourtant, j'ai réussi à écrire deux copies doubles + 1 page. Je ne sais pas évidemment si j'ai réussi mais j'ai pris du plaisir à traiter ce sujet, beaucoup plus qu'à traiter le sujet sur le théâtre d'avant les vacances de la Toussaint, dissertation pour laquelle j'avais eu un 11.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 24 Déc 2009 - 11:32

Voici les informations sur la prochaine séquence en français et le prochain devoir avec la bibliographie indicative :

Troisième séquence : Formes poétiques, formes du monde
Le sonnet, une forme sens : Ronsard, Du Bellay, Baudelaire
Le poème en prose : les Illuminations de Rimbaud
Poésie du blanc et de l'espace chez Reverdy
Le verset persien, le vent poétique (étude suivie du recueil Vents à lire intégralement)
Le haïku revisité par Jacottet dans Airs

Le devoir sera évidemment une dissertation sur la poésie et aura lieu dès le 29 janvier.

Voici la bibliographie indicative :
_lecture des poètes eux-mêmes et de ce qu'ils disent sur leur art : Hugo (Les Contemplations), Baudelaire (Ecrits esthétiques), Correspondance de Rimbaud, essais de Mallarmé (notamment Hérésies artistiques et Crise de vers), Eluard (L'Evidence poétique), Reverdy (Cette émotion appelée poésie), Ponge (Le Grand Recueil), Rilke (Lettres à un jeune poète), Char, Bonnefoy, Jacottet, Michaux et d'autres
_Roland Barthes, Le degré zéro de l'écriture : "Y-a-t-il une écriture poétique?"
_Gérard Genette, Figures I : "Bonheur de Mallarmé" + Figures II : "langage poétique, poétique du langage"
_Maurice Blanchot, L'espace littéraire + Le livre à venir
_Jean-Pierre Richard, Poésie et prodondeur + Onze études sur la poésie moderne + Etudes sur le romantisme
_Jean-Paul Sartre, Qu'est-ce que la littérature? : "Qu'est-ce qu'écrire?"
_Tzvetan Todorov, La notion de littérature : "La poésie sans le vers", "Les illuminations"
_Paul Valéry, Variété I et Variété II, articles sur Baudelaire, Verlaine et Mallarmé

Que me conseillez vous dans toute cette liste car je ne pourrais pas tout lire. Je vais lire les Comtemplations évidemment, les deux articles des Figures de Genette, ceux de Paul Valéry. Après, je ne sais pas ce qu'il y a de mieux par exemple entre les 3 ouvrages de Jean-Pierre Richard et dans les propres écrits des poètes. Merci de m'éclairer là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 24 Déc 2009 - 11:37

Eh bien lis Genette parce que c'est toujours utile, et Blanchot et Valéry parce qu'au moins, même si ça sert à rien, c'est super bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 24 Déc 2009 - 11:38

DavidLeMarrec a écrit:
Eh bien lis Genette parce que c'est toujours utile, et Blanchot et Valéry parce qu'au moins, même si ça sert à rien, c'est super bien écrit.

Merci David. Quel livre me conseilles tu entre les deux de Blanchot? Lequel serait le plus utile pour traiter un sujet sur la poésie?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 19:39

Y'a-t-il des articles incontournables à lire dans le DP de Voltaire ? Parce qu'il a tendance à me lasser à la lecture... toujours cet antisémitisme, cet anticléricalisme etc. J'ai l'impression de lire la même chose à chaque article !
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:00

Si tu lis ça "à la suite", article après article dans l'ordre alphabétique, tu as effectivement des risques de te lasser. Il vaut mieux "picorer" un peu à droite et à gauche, selon l'inspiration. Après, des articles "incontournables", "fondamentaux"... il y a la série des Catéchismes, en particulier le Catéchisme du Chinois, et son pendant "négatif" l'article Christianisme, même si en lui-même celui-ci n'est pas le plus intéressant... les articles Fanatisme, Tolérance aussi bien sûr... Pour autant, est-ce que l'essentiel est là? Oui, peut-être, d'une certaine manière, mais ce qui compte c'est plus la myriade des petits articles "à côté" - et voir comment les contenus des articles se mettent en tension les uns avec les autres (sans pour autant former un "système" philosophique complet, cohérent, clos sur lui-même, façon Leibniz...). La logique rhétorique "militaire" de Voltaire avec le Dictionnaire philosophique (entres autres) est celle de la guérilla, du harcèlement, ou encore de l'éparpillement de la mitraille, plutôt que celle d'une bataille en rangs bien ordonnée (qui serait la logique d'un long traité à lire de ... A à Z).

(Par ailleurs, parler d'antisémitisme pour Voltaire n'est pas franchement approprié, mais bon... En revanche, pouf l'anticléricalisme, oui, c'est tout à fait ça.)
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:03

En tout cas, il a clairement une dent contre les juifs, qu'il qualifie de l'un des peuples "les plus abominables" (bon, citation inexacte, mais l'idée est là)... notamment dans les articles Adam & Abraham. Après, oui, le terme est peut-être inexacte.

Sinon, je te remercie pour tes conseils. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 32
Date d'inscription : 23/02/2007

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:05

Elvira a écrit:
Y'a-t-il des articles incontournables à lire dans le DP de Voltaire ? Parce qu'il a tendance à me lasser à la lecture... toujours cet antisémitisme, cet anticléricalisme etc. J'ai l'impression de lire la même chose à chaque article !
En première on avait étudié l'article "Capuchon", c'est hyper intéressant de voir comment il fonde sa critique de la religion à partir d'un élément de vêtement !
L'article "Torture" est marrant aussi (le juge qui rentre chez lui et sa femme qui lui demande les détails de sa journée Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:09

OK, merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:55

Bon, je précise quand même sur ce point-là. Mr. Green

Elvira a écrit:
En tout cas, il a clairement une dent contre les juifs, qu'il qualifie de l'un des peuples "les plus abominables" (bon, citation inexacte, mais l'idée est là)... notamment dans les articles Adam & Abraham.
Oui oui, ça c'est incontestable, le texte est plein de piques assez sanglantes dirigées dans ce sens-là (la citation à laquelle tu penses c'est: "Et en effet, pourquoi les Juifs n’auraient-ils pas été anthropophages ? C’eût été la seule chose qui eût manqué au peuple de Dieu pour être le plus abominable de toute la terre.", article Anthropophages). Mais il faut plutôt parler d'antijudaïsme et aussi bien comprendre les causes de son expression dans ce texte. L'antisémitisme à proprement parler, c'est une "invention" du XIXe siècle (malencontreusement dérivées de débats de ... linguistique) qui consiste à cataloguer les "sémites" et les Juifs en particulier comme une race, ontologiquement nuisible de surcroît et donc à combattre. De tels concepts sont étrangers au XVIIIe siècle et à Voltaire.

Les Juifs (qui sont surtout les Juifs de l'époque biblique, en fait) sont surtout "visés" par lui comme socle de l'Église chrétienne, en jouant sur le rapport déjà ambigu que l'une entretient avec les autres: "nos maîtres et nos ennemis, que nous croyons et que nous détestons" (art. Abraham). L'apologétique chrétienne de l'époque - par exemple un texte comme le Discours sur l'Histoire universelle de Bossuet - reconnaît un rôle fondamental aux Juifs puisque le christianisme en procède directement, et en même temps les exècre. Ils sont donc le point faible du système chrétien, un peu comme le "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles" est le point faible du système leibnizien, un "mur porteur" un peu branlant à partir duquel on peut espérer faire tomber toute la baraque.

D'où différentes stratégies déployées: faire du peuple juif (antique) un peuple "comme les autres", ne leur reconnaître d'exceptionnel qu'une propension à différentes cruautés présentées dans la Bible comme des choses saintes, démonter les miracles et autres récits bibliques en prétendant n'examiner le texte que sous l'optique de la Raison...

De plus, si Voltaire, que chaque "anniversaire" de la Saint-Barthélémy, par exemple, fait tomber (physiquement, littéralement) malade, "peut se permettre" de s'en prendre aux Juifs, c'est aussi parce qu'au XVIIIe siècle, dans les faits, leur situation tend globalement à s'améliorer, ils ne sont plus dans une position aussi menacée que d'autres groupes religieux. Alors que de notre point de vue, nous ne pouvons pas regarder ces textes sans avoir le spectre d'Auschwitz comme écran, ce qui rajoute un caractère choquant à ces propos alors qu'on se fiche comme d'une guigne du fait qu'il se paye la tronche des hindous, des bouddhistes, etc.

Tout ça ne "dédouane" pas entièrement Voltaire de la violence de ses charges contre les Juifs, simplement les choses sont plus complexes qu'une simple "étiquette", complexité qui fait qu'un contemporain comme Isaac de Pinto se réclamera de l'héritage intellectuel de Voltaire, qu'il admire, pour combattre les écrits de celui-ci concernant les Juifs, mais aussi qu'au XXe siècle les nazis imprimeront des plaquettes avec des bouts de citations comme celle que tu présentais pour justifier leur action en France. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 20:59

Merci bien de cet éclaircissement. Very Happy

J'avais eu effectivement vent des différentes étiquettes qu'on pouvait attribuer aux idéologies "contre un élément juif". J'utilisais à défaut antisémite, mais désormais je saurais quel terme utiliser. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 21:52

Elvira a écrit:
Merci bien de cet éclaircissement. Very Happy

J'avais eu effectivement vent des différentes étiquettes qu'on pouvait attribuer aux idéologies "contre un élément juif". J'utilisais à défaut antisémite, mais désormais je saurais quel terme utiliser. Wink

Sans oublier tous les amalgames fait aujourd'hui entre Juifs, Israéliens, Sionnistes, Orthodoxes. Ce mélange de racisme, de politique, de religieux, de militaire que certains entretiennent malgré eux ou sciemment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 21:53

Ophanin a écrit:
Elvira a écrit:
Merci bien de cet éclaircissement. Very Happy

J'avais eu effectivement vent des différentes étiquettes qu'on pouvait attribuer aux idéologies "contre un élément juif". J'utilisais à défaut antisémite, mais désormais je saurais quel terme utiliser. Wink

Sans oublier tous les amalgames fait aujourd'hui entre Juifs, Israéliens, Sionnistes, Orthodoxes. Ce mélange de racisme, de politique, de religieux, de militaire que certains entretiennent malgré eux ou sciemment.

Pour les 3 premiers, je le savais, mais alors pour les orthodoxes ?!! Ca me laisse sans voix, parce qu'il faut vraiment le vouloir !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:03

Ophanin parle des juifs tendance orthodoxe, par opposition aux libéraux (qui eux n'ont rien à voir avec les gauchistes américains ni les droitiers français).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:15

DavidLeMarrec a écrit:
Ophanin parle des juifs tendance orthodoxe, par opposition aux libéraux (qui eux n'ont rien à voir avec les gauchistes américains ni les droitiers français).

AAAAh. Encore un problème de définition. Ok, conservateur donc ? Proche des textes ?
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:27

Octavian a écrit:

Oui oui, ça c'est incontestable, le texte est plein de piques assez sanglantes dirigées dans ce sens-là (la citation à laquelle tu penses c'est: "Et en effet, pourquoi les Juifs n’auraient-ils pas été anthropophages ? C’eût été la seule chose qui eût manqué au peuple de Dieu pour être le plus abominable de toute la terre.", article Anthropophages). Mais il faut plutôt parler d'antijudaïsme et aussi bien comprendre les causes de son expression dans ce texte. L'antisémitisme à proprement parler, c'est une "invention" du XIXe siècle (malencontreusement dérivées de débats de ... linguistique) qui consiste à cataloguer les "sémites" et les Juifs en particulier comme une race, ontologiquement nuisible de surcroît et donc à combattre. De tels concepts sont étrangers au XVIIIe siècle et à Voltaire.


Même au XIXe siècle, il y a par exemple dans les Contes d'Hoffmann et dans la Juive, deux opéras écrits par des Israélites, des répliques qui seraient considérées aujourd'hui comme politiquement très incorrectes à l'endroit des Juifs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:32

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ophanin parle des juifs tendance orthodoxe, par opposition aux libéraux (qui eux n'ont rien à voir avec les gauchistes américains ni les droitiers français).

AAAAh. Encore un problème de définition. Ok, conservateur donc ? Proche des textes ?
Oui, conservateur. Non, pas spécialement proche des textes ! (Ca, c'est le fondamentaliste.)

L'orthodoxe est tout simplement celui qui applique très rigoureusement la tradition (donc, dans le cas du judaiïsme, plein de choses qui ne sont pas dans la Torah). C'est ce que le mot désigne, pour n'importe quelle religion.

Les orthodoxes en tant que religion se sont justement désignés ainsi car ils se considéraient les seuls à être dans le dogme juste (doxa + ortho) après le schisme de 1054.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:37

Je vais dormir moins bête ce soir, merci ! Smile

Citation :
Les orthodoxes en tant que religion se sont justement désignés ainsi car ils se considéraient les seuls à être dans le dogme juste (doxa + ortho) après le schisme de 1054.

D'où la confusion.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97104
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMer 30 Déc 2009 - 22:47

C'est-à-dire qu'à partir du moment où on parle d'orthodoxes, ça peut désigner aussi bien la branche de la religion dont on vient de parler que la religion chrétienne ainsi désignée.

Tout est affaire de contexte. Cool


Concernant le Dico, Octavian a fort doctement parlé. thumleft

Effectivement, c'est surtout l'aspect religieux que Voltaire vise, pas vraiment le peuple en tant que tel ; mais à cette époque, il y avait une telle identité entre peuples, cultures et religions que forcément, ça va avec.

Sinon, comme le relève avec beaucoup de finesse Octavian, c'est une façon détournée d'attaquer le christianisme : s'il sappe les fondements de la Torah, il sabre aussi la Bible, tout en feignant de frapper sur une cible plus commode.
Octavian précise bien le paradoxe chrétien de l'époque.

Ca se voit très bien à l'Opéra d'ailleurs : on exalte les prophètes juifs (Samson entre autres), l'héroïsme du peuple hébreu... et en même temps on les considère comme dans l'erreur et déicides, ce qui pose problème dans le cas des juifs d'avant le Christ : ont les considère comme des prédécesseurs, mais ils ne sont pas chrétiens, et sont plus proches des hérétiques d'aujourd'hui...
Inutile de préciser que Voltaire exploite ce type de faille autant qu'il peut. De toute façon, il vise avant tout l'Eglise qu'il connaît, quelle que soit la religion qu'il feigne de chercher à atteindre, et même s'il les met un peu toutes dans le même panier. Il peut avoir l'avis qu'il veut, mais son action est bien sûr limitée à la sphère d'influence de son ouvrage, il en a conscience à ce qu'il m'en semble.

Par ailleurs, comme tu le soulignes, ce n'est pas spécialement super réjouissant à lire, les ficelles sont un peu grosses et l'acharnement idéologique, quel qu'il soit, est pénible.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 0:42

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a fort doctement parlé. thumleft
DavidLeMarrec a écrit:
comme le relève avec beaucoup de finesse Octavian

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian précise bien
N'en jetez plus. Laughing

DavidLeMarrec a écrit:
il vise avant tout l'Eglise qu'il connaît, quelle que soit la religion qu'il feigne de chercher à atteindre, et même s'il les met un peu toutes dans le même panier.
Le panier, c'est pas comme ça qu'on appelle la partie de la bourse où les traders vocifèrent leurs ordres et contrordres d'achat (je n'arrive pas à trouver confirmation)? Parce que c'est justement bel et bien de ça qu'il s'agit Wink : "Qu'à la bourse d'Amsterdam, de Londres, ou de Surate, ou de Bassora, le guèbre, le banian, le juif, le mahométan, le déicole chinois, le bramin, le chrétien grec, le chrétien romain, le chrétien protestant, le chrétien quaker trafiquent ensemble: il ne lèveront pas le poignard les uns sur les autres pour gagner des âmes à leur religion." (article Tolérance).

En d'autres termes il s'agit d'un idéal libéral (actuel sens économique du terme y compris) dans lequel les différentes communautés pourront librement et paisiblement faire des affaires ensemble, plutôt que de chercher à s'entre-massacrer au nom de leurs fois divergentes (et des volontés de puissance sous-jacentes, d'emprise sur la société civile). Pour en arriver là, il conviendrait selon Voltaire que les religions, toutes autant qu'elles sont, se purgent des différentes "absurdités" qui les gangrènent, c'est-à-dire, schématiquement, qu'elles laissent à Newton l'hypothétique compréhension de l'ordre du monde et soient toutes plus ou moins réduites aux acquêts d'un même discours moral bienfaisant, qui est selon Voltaire un et commun à toute l'humanité et, d'ailleurs, en parfaite adéquation avec la Raison (il va jusqu'à le comparer à la géométrie). Dans la logique déiste de Voltaire, les doctrines, les mystères, etc., ne font qu'alourdir inutilement un "sens commun" qui est un discours pratique de vertu.

Là où on peut se dire que Voltaire est quand même assez remarquable, c'est qu'à l'appui de cette vision des choses, son érudition peu commune pour son temps lui permet de pointer du doigt, par moments, non seulement les préceptes moraux qu'on va retrouver dans la majorité des religions (secourir l'indigent, défendre l'opprimé, etc.), mais également des "fonds communs" d'un autre ordre: il rapproche par exemple les anges chrétiens des Péris perses, des démons grecs, des Malakim de la Kabbale juive; ou encore, le sacrifice de la fille de Jepthé par son père des mythes d'Idoménée et d'Agamemnon (sacrifice d'Iphigénie). Là Voltaire me donne l'impression de devancer des choses qu'on ne trouvera, à ma connaissance en tout cas, développées qu'au XXe siècle, dans des cadres comme ceux de la sociologie des religions ou certaines branches de la psychanalyse.

Là où le bât blesse en revanche, c'est quand il s'agit d'indiquer comment en arriver à cet idéal qu'il appelle de ses vœux, parce qu'effectivement la "tolérance" de Voltaire s'arrête là où la religion menace l'ordre civil et la liberté de chacun de ses membres, mais aussi là où... commence toute idée un peu plus organisée que "il faut être gentil avec les autres (et faire des affaires)". On trouve plus ou moins en filigrane dans plusieurs articles des interrogations à ce sujet. Par exemple quand le futur empereur Kou, dans le Catéchisme chinois, explique que son gouvernement sera tolérant mais qu'il empêchera toujours (sans faire usage de violence) qu'on adore des Fo ou des brochets, il y a dans la restriction posée entre parenthèses tout le paradoxe sur lequel bute alors la pensée de Voltaire. C'est peut-être à cette lumière-là qu'il faudrait réfléchir aussi à la violence, à tout le moins à la virulence, du texte de Voltaire, dont la dénonciation par Elvira a...

...été cause de ces trop longs développements, désolé de m'être laissé emporter, fallait pas lancer ce sujet-là, mais promis j'arrête maintenant. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 7:33

Octavian a écrit:

Le panier, c'est pas comme ça qu'on appelle la partie de la bourse où les traders vocifèrent leurs ordres et contrordres d'achat (je n'arrive pas à trouver confirmation)?

Presque, la corbeille.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 7:48

DavidLeMarrec a écrit:

Oui, conservateur. Non, pas spécialement proche des textes ! (Ca, c'est le fondamentaliste.)
.

Dans un article déjà ancien,
http://certitudes.free.fr/nrc08/nrc08056.htm
on parlait des catégories du juif religieux, orthodoxe, ultra-orthodoxe, de stricte observance.
C'est généralement l'ultra-orthodoxe qu'on appelle intégriste, ou, sous l'influence de la terminologie anglaise, fondamentaliste.
Certains font en français une distinction entre intégriste (qui emporte une nuance péjorative) et fondamentaliste :
« Il faut d'abord bien distinguer intégrisme et fondamentalisme. Ce dernier "signifie un retour aux fondements de la foi, à des textes sacrés que l'on souhaite lire de la façon la plus littérale et originelle possible" . Il y a dans l'intégrisme, à partir d'une religion interprétée de manière fondamentaliste, une revendication politique, une volonté de soumettre la démocratie à la vision théocratique. En ce sens, … si les intégrismes ne sont pas d'accord entre eux quant aux contenus, ils se rejoignent dans leurs visées et l'esprit qui les habite. Raison pour laquelle nous assistons aujourd'hui moins à un choc de civilisations qu'à "…un choc des idées entre théocrates et démocrates" .»

Lien
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 18:10

♫ a écrit:
Octavian a écrit:

Le panier, c'est pas comme ça qu'on appelle la partie de la bourse où les traders vocifèrent leurs ordres et contrordres d'achat (je n'arrive pas à trouver confirmation)?

Presque, la corbeille.
Zut, j'étais pas loin. Sad
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyMar 5 Jan 2010 - 19:36

J'ai eu 2 résultats de 2 matières du concours blanc aujourd'hui. Le prof d'histoire nous a dit qu'il n'a pas du tout regardé nos copies, il donne la priorité aux copies des khâgnes, ce qui est normal à mon avis. Je m'attendais à ce qu'il ne les rende pas. En philo, on a eu nos copies du 1er contrôle de lecture de l'année mais pas nos copies de concours. Il va essayer de les corriger le plus rapidement.
En latin, sur la version sur un passage de La Conjuration de Catilina, je n'ai pas eu la moyenne mais je pensais que j'aurais eu pire. J'ai eu 9,7. La prof a dit que c'était encourageant et qu'il y avait de bonnes choses.
Je suis déçu par mon résultat d'espagnol car c'était un de mes points forts l'an dernier, j'ai eu 9. C'est autour des résultats que j'ai cette année dans cette matière. On avait une version et 2 questions sur un passage de La Colmena de Camilo José Cela. Pour les deux questions, le prof m'a reproché d'avoir été trop général et de ne pas avoir mis en évidence tout ce qui était implicite dans le texte. Il a écrit tout de même que mes remarques étaient pertinentes. J'ai eu un 10 en préparation à la maison sur un commentaire de texte, toujours en espagnol, sur un extrait de Los Pasos perdidos.
En philo, j'ai eu 9,5 au contrôle de lecture. On avait un extrait de la lettre à Ménécée à commenter. Je ne maîtrise pas du tout la technique du commentaire. Je n'ai pas été assez fidèle au texte, pas assez défini des termes comme "prudence", "honnêteté", etc... qui apparaissait dans le texte et ma vision de la philosophie d'Epicure est superficiel et simpliste, ce qui est évidemment mauvais comme appréciation. Il faut dire que l'an dernier, je n'ai fait dans toute l'année qu'un seul commentaire de texte philosophique. Certains s'en rappeleront sûrement sur le forum (David, Poisson). C'était sur un texte de Nietzsche.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptyJeu 7 Jan 2010 - 18:10

note concours blanc anglais : 7,5.
Le texte était un extrait de McTeague de Frank Norris, oeuvre dont nous avions fait 3 extraits en classe. Il y avait une version et une explication littéraire en 600 mots à faire.
Voici le détail de la note :
7,5 sur 20 en version
7,6 sur 20 en explication littéraire (13/20 pour le fond, 0/10 pour la forme)
En effet, le prof a souligné que j'avais fait de bonnes remarques, que j'aurais pu pousser un peu plus loin l'analyse mais qu'il y avait trop de fautes de langue. J'aurais pu si je m'étais plus relu en faire beaucoup moins, la plus récurrente et la plus idiote est l'oubli du "s" à des verbes ayant pour sujet des 3e personnes du singulier.
J'ai refait le compte et je me demande comment le prof est tombée sur 7,6 pour la note d'explication.
Je suis déçu évidemment mais cela aurait pu être pire.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23539
Age : 32
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptySam 9 Jan 2010 - 12:09

Quel ouvrage sur l'Histoire des Etats-Unis me conseilleriez vous? Merci d'avance pour vos réponses. Je vais déjà regarder ce qu'il y a de disponible en bibliothèque et médiathèque. C'est pour pouvoir compléter mon cours de civilisation américaine en anglais LV1 car j'ai un devoir jeudi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand


Nombre de messages : 1355
Age : 51
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 EmptySam 9 Jan 2010 - 12:46

Pour l'Histoire des USA, lis de préférence les ouvrages d'André Kaspi, c'est (du moins quand j'étais en fac d'Histoire) le grand spécialiste des Etas-Unis!

Regarde sur Amazon ou la Fnac, je crois que ses ouvrages existent en poche!

Bonne lecture!

Pas encore trop de neige sur Nancy?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Études non musicales - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Études non musicales
Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Études non musicales
» Etudes musicales (2)
» Etudes musicales
» Études non musicales
» Chopin -- Etudes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: