Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lot de 50 masques à 10.99 €
10.99 €
Voir le deal

 

 Thierry Escaich (1965)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 703
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMer 8 Juil 2020 - 19:09

Amusant, en effet. Je rejoins Roupoil sur tout : œuvres comme manque d'appétence pour l'orgue seul alors que j'aime assez en concerto. La même chose aussi que sur le fil Connesson, en fait... Seule exception, Le Dernier Évangile que je ne crois pas avoir écouté.

Claude était visibile en streaming à un moment, je ne sais plus où. Sinon, il existe une suite sur le très recommandable disque Baroque Songs, que j'ai beaucoup aimé.

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Baroqu10


Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 763
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMer 8 Juil 2020 - 20:05

Ah ben en plus j'avais mis ce CD sur ma liste de choses à écouter, et je n'avais même pas fait gaffe qu'il y avait effectivement cette suite dedans, ce sera déjà un début, si ça me plait j'irai tester le DVD.

Benedictus, si ça devient à ce point caricatural et prévisible, au moins ça pourra peut-être servir de guide fiable pour d'autres mélomanes qui nous liront (genre "Oh, Roupoil a adoré et Benedictus n'aime pas, fuyons vite !" hehe ). Mais je crois en effet que nos goûts et nos attentes sont à la base vraiment éloignés, et ce de façon beaucoup plus fondamentale que ce qui ne peut transparaître sur nos choix d'oeuvres chez Connesson ou Escaich : il y a quelques compositeurs contemporains "encensés par Benedictus" dont j'ai testé des choses que j'ai préféré de ne pas commenter sur le forum pour ne pas être trop négatif Mr. Green  (plus sérieusement, il y a encore énormément de choses en musique récente qui rentrent dans le cadre de styles qui ne me parlent vraiment pas, donc je ne vois pas trop l'intérêt d'aller dire "ah ben lui, comme tous les postsériels/spectraux/whatever, il fait de la musique très moche"...).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMer 8 Juil 2020 - 20:36

Roupoil a écrit:
Benedictus, si ça devient à ce point caricatural et prévisible, au moins ça pourra peut-être servir de guide fiable pour d'autres mélomanes qui nous liront
Ah mais ça, c'est certain!

Roupoil a écrit:
(genre "Oh, Roupoil a adoré et Benedictus n'aime pas, fuyons vite !" hehe )
Je pense que c'est plutôt l'inverse qui serait statistiquement représentatif.

Roupoil a écrit:
Mais je crois en effet que nos goûts et nos attentes sont à la base vraiment éloignés, et ce de façon beaucoup plus fondamentale que ce qui ne peut transparaître sur nos choix d'oeuvres chez Connesson ou Escaich : il y a quelques compositeurs contemporains "encensés par Benedictus" dont j'ai testé des choses que j'ai préféré de ne pas commenter sur le forum pour ne pas être trop négatif Mr. Green 
Et réciproquement. (Encore que, si, je parle des néo-tonals, mais en m'efforçant de formuler ce que j'en pense de façon nuancée et bienveillante.)

Roupoil a écrit:
(plus sérieusement, il y a encore énormément de choses en musique récente qui rentrent dans le cadre de styles qui ne me parlent vraiment pas, donc je ne vois pas trop l'intérêt d'aller dire "ah ben lui, comme tous les postsériels/spectraux/whatever, il fait de la musique très moche"...).
Plus que de style, je crois que, là, il y a surtout un hiatus de langage.
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 763
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMar 14 Juil 2020 - 20:36

Depuis la semaine dernière, j'ai eu le temps d'écouter un peu plus d'Escaich, notamment la suite de Claude présente sur le CB "Baroque Song". Eh bien en fait, difficile de se faire une idée sur des extraits hors contexte aussi court (ça n'atteint jamais les cinq minutes par morceau), c'est pas désagréable mais ça ne m'a pas suffisamment attiré pour aller chercher l'opéra entier pour l'instant. D'ailleurs, pour les quelques oeuvres d'Escaich que j'ai réécoutées (celles qui m'avaient le plus attiré à la première écouté, évidemment, en l'occurrence le concerto pour orgue, le concerto violon/violoncelle Miroir d'ombres (dont je trouve le début très réussi, mais ensuite ça s'enlise un peu) et les Scènes de bal pour quatuor à cordes), c'est un peu la même chose, ça se laisse très bien écouter mais ça ne laisse pas une trace très forte sur moi. Finalement je reviens beaucoup plus facilement à Connesson (je ne sais pas si ça fera plaisir à Benedictus ou non hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMar 14 Juil 2020 - 20:57

Roupoil a écrit:
Finalement je reviens beaucoup plus facilement à Connesson (je ne sais pas si ça fera plaisir à Benedictus ou non hehe ).
Bah, c'est gentil, mais le plus important, c'est quand même que ça te fasse plaisir à toi, non?

Et puis à vrai dire, je trouve la musique d'Escaich plus profonde, moins bling-bling coruscante, mais je crois que, moi aussi, je réécoute en fait plus facilement Connesson. (Tout ça restant très relatif, hein, je ne les réécoute pas tous les quatre matins, ni l'un ni l'autre.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 EmptyMer 15 Juil 2020 - 2:27

Les Scènes de bal, en concert, c'était absolument électrisant, plein d'esprit (pastiche) et de liberté ! Au disque, ça m'a effectivement moins ému.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Thierry Escaich (1965)   Thierry Escaich (1965) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thierry Escaich (1965)
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: