Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €

 

 Complexité du Français

Aller en bas 
+85
B&mol
@lm@viv@
arnaud bellemontagne
Oriane
Eusèbe
darkmagus
Roderick
Benedictus
Jof
Anthony
Polszik
Mark Janza
aurele
Jaky
Pipus
Chris3
hammerklavier
Hein ?
Zeno
808
A
Le faiseur de reines
Fab89
charles.ogier
/
Alifie
benvenuto
KID A
Mélomaniac
Philippe VLB
Pat17
Golisande
Royal
Percy Bysshe
aroldo
Siegmund
adriaticoboy
Horatio
Airain
néthou
Tatsuya
Wolferl
Octavian
Polyeucte
Mariefran
Stolzing
Resigned
Morloch
marc.d
Otello
JerMu
saint corentin
Michel Desrousseaux
jerome
frere elustaphe
Pan
Guillaume
T-A-M de Glédel
Xavier
Pelléas
Glocktahr
Hurlu&Berlu
Pison Futé
calbo
Francoistit
Cololi
Ophanin
Kiwi
OYO TOHO
Cello
Bertram
Picrotal
Kermit
antrav
Fuligo
Azaelia
Stanislas Lefort
Jorge
Mr Bloom
-
joachim
Coelacanthe
sofro
DavidLeMarrec
Ouf1er
89 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptySam 24 Mai 2014 - 22:12

Beaucoup de licences poétiques, non ?
Mais s'il faut faire rire les mouettes.....
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptySam 24 Mai 2014 - 22:20

Ce qui est drôle, c'est moins l'incongruité des métaphores ou les maladresses de style que l'incapacité des écrivains à les voir !
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 29 Mai 2014 - 17:41

Un Original Voulant Naviguer Incognito (ou au choix : un Obstiné Vivant Non Imaginable) a parlé récemment de ses examens finaux... Ce pluriel m'ayant choqué, je me suis plongé dans divers opuscules traitant du genre et du nombre dans la langue de Molière.

A priori, le doctus cum libro que je suis a trouvé la réponse suivante : Jusqu'en 1983 (pourquoi cette date ? sans doute parce que l'usage s'en est répandu peu de temps auparavant), les ouvrages ad hoc (Hanse, Robert, Grévisse, ATILF...) donnaient finals comme pluriel courant et chez les écrivains, finaux étant réservé aux linguistes et économistes ; depuis cette date, ils laissent le choix entre les deux orthographes, la dernière graphie se répandant de plus en plus, notamment chez les grammairiens.

On peut donc dire :

Ces utilisateurs finals (ou finaux) ne sont pas très finauds.

Sinon, on peut remplacer final par ultime, ou bien user d'une expression périphrastique telle que :

Les examens de fin d'année.
       
Tout cela me fait songer à l'histoire de ce directeur de zoo qui écrit à son fournisseur : Envoyez-moi deux chacals. Il se ravise, jette son premier courrier et écrit à nouveau : Envoyez-moi deux chacaux. Finalement, il jette aussi la seconde lettre et écrit : Envoyez-moi un chacal. Il signe et rajoute en-dessous : PS - Pendant que vous y êtes, envoyez-m'en un second.  .
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/08/2010

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 29 Mai 2014 - 17:56

Chris3 a écrit:
les ouvrages ad hoc (Hanse, Robert, Grévisse, ATILF...)
Maurice Grevisse insistait pour qu'on écrivît son nom sans accent aigu, ainsi que porté sur le registre d'état-civil.  Mr. Green  Comme dans Clemenceau.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 29 Mai 2014 - 18:47

Oui, mais moi j'ai traduit son nom du belge  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptySam 28 Juin 2014 - 11:34

Horreur ! Malheur !
Anvers et Dame nation comme on dit Outre-Quiévrain  affraid 

Je viens de me rendre compte que l'excellent compositeur de la symphonie romaine (op. 26) commettait depuis de nombreux mois une périssologie que je qualifierais de battologique, redondante ou pléonastique si je ne craignais de sombrer dans le datisme...

En effet, dans la signature de son édit, notre ami écrit "- 912 avant J.C." (sic) : or, qu'est-il besoin de préciser cette antériorité par rapport à la Nativité de Notre Seigneur puisque figure déjà le signe algébrique négatif ?
Je vous le demande !
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:12

J'ai toujours cru qu'on disait "une" apogée mais là dans Flaubert je vois "un". Est ce une faute de frappe ?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:20

Smile Apogée est bien masculin.
 
Une petite astuce pour s'en souvenir : c'est du même genre que le nom hypogée   Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:23

Il faut dire qu'on l'emploie presque toujours dans les expressions « l'apogée » ou « à son apogée », où la voyelle initiale masque le genre...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:24

Ok merci.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:56

Félicité, obscurité, etc sont féminins, cependant qu'hyménée et périgée sont masculins. Ça frise l'illogisme  hehe 
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 19:59

et les prénoms grecs !
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 20:09

Mélomaniac a écrit:
Smile Apogée est bien masculin.
 
Une petite astuce pour s'en souvenir : c'est du même genre que le nom hypogée Wink


Tu es sur pour apogée What the fuck ?!? ?
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 22:55

Oui, apogée est masculin, comme lycée, mausolée, caducée, empyrée, pygmée, prytanée, etc.

En même temps, le français n'est pas logique : Di Caprio est une vedette, ce soldat est une sentinelle, cette femme est un mannequin, ou un témoin... On comprend que les anglophones aient du mal avec nos articles !
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 22:58

Chris3 a écrit:

On comprend que les anglophones aient du mal avec nos articles !

 
Surprised Mais parfois y a une certaine logique.
 
Exemple :
 
un curé, une curée...  Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:00

Chris3 a écrit:
Oui, apogée est masculin, comme lycée, mausolée, caducée, empyrée, pygmée, prytanée, etc.

En même temps, le français n'est pas logique : Di Caprio est une vedette, ce soldat est une sentinelle, cette femme est un mannequin, ou un témoin... On comprend que les anglophones aient du mal avec nos articles !

Pas besoin d'être anglophone pour s'y perdre Confused 
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:03

il faudrait une fois pour toute arrêter de confondre genre grammatical et sexe (référentiel). Surprised

je pourrais aller jusqu’à soutenir qu’il n’y a aucun rapport (sinon accidentel) entre les deux, mais on va (encore) se moquer de moi.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:15

Serais tu un pervers Shocked ? Shit 
Revenir en haut Aller en bas
/
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 20537
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:16

scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony


Nombre de messages : 3621
Age : 37
Date d'inscription : 24/06/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:16

lucien a écrit:
il faudrait une fois pour toute arrêter de confondre genre grammatical et sexe (référentiel). Surprised

je pourrais aller jusqu’à soutenir qu’il n’y a aucun rapport (sinon accidentel) entre les deux, mais on va (encore) se moquer de moi.

Non tu as bien raison. D'ailleurs, une même chose peut être désignée par un mot féminin dans une langue, masculin dans une autre, et vice-versa.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:20

Il y a même des langues asexuées, comme l'anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:24

En français, un homme peut être sage-femme !!

Mais pourquoi escroc, lieutenant, chef, marin n'ont pas de féminin ???

Et pas de masculin pour une brute ou une victime ?

La femelle du phoque n'est pas une otarie, et le mâle de la panthère n'est pas un léopard !

Pour finir :

Mon fils a préféré passer la soirée avec une entraîneuse plutôt qu'aller faire du sport avec son entraîneur.

Le maître de maison est parti rejoindre sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:26

André a écrit:

Il y a même des langues asexuées, comme l'anglais.


 Smile Un article unique certes, mais ça n'implique pas que les noms soient asexués...

Cat est du féminin je crois, non ?

M'enfin je dis ça, t'es mieux situé pour le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:29

lucien a écrit:
il faudrait une fois pour toute arrêter de confondre genre grammatical et sexe (référentiel). Surprised

je pourrais aller jusqu’à soutenir qu’il n’y a aucun rapport (sinon accidentel) entre les deux, mais on va (encore) se moquer de moi.

Ce n'est pas nous qui les mélangeons, la langue française fait très bien ce travail toute seule, avec l'aide bienveillante de la grammaire traditionnelle. siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:32

Non. En anglais il n'y a pas de genre. Tous les noms sont neutres. "It's a cat, it's a mouse, it's a dragon". Ni féminin ni masculin. Les pronoms 'he' et she' sont réservés aux personnes. Par extension: aux animaux. On dira d'une chienne: she is very affectionate. Donc implicitement le nom bitch (chienne) serait féminin. Surtout qu'il est souvent utilisé pour qualifier une femme de garce  hehe . Mais c'est une exception. En anglais on ira même jusqu'à spécifier: it (neutre)'s a deer, a female deer actually.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:36

Bien sûr que bitch est féminin !!

Cf. John Ford : 'Tis a pity she's a whore  Cool 

Pussy également, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof


Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:41

Chris3 a écrit:
Pussy également, d'ailleurs...

Merci Chris pour ces précisions !  thumright 
 hehe 
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:43

 tutut ' Tis a pity she's a whore': il décrit une personne de sexe féminin, de sorte que SHE dénomine le nom qui suit. Il aurait pu dire 'tis a pity sh'e a dragon, a snake, a dinosaur'. Ces noms ne deviennent pas féminins pour autant.... En anglais, tout est 'genreless'.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyDim 6 Juil 2014 - 23:45

André a écrit:

On dira d'une chienne: she is very affectionate.


 Surprised Une prof d'anglais m'avait jadis fait croire que l'on désignait tous les chats par she, qu'ils soient mâle ou femelle...

Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 0:02

hehe 

Behhnon. C'est très difficile pour un francophone de comprendre la logique de l'anglais 'genreless'. 'It' peut désigner n'importe quoi, mâle ou femelle, ou objectivement neutre (un objet). Il cède sa place à she ou he que si le nom peut être attribué à une personne.

It's my place (c'est mon apart). Il est impossible de rattacher 'place' à une personne, donc il (!!) ne sera jamais ni masculin, ni féminin. De même pour It's my cat (ou It's my dog). En français dog est masculin. En anglais il est grammaticalement correct (mais très impoli) de dire "she's a real dog' (= elle est très désagréable). Le sens est légèrement différent de 'she's a real bitch'. hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 43
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 1:43

Les bateaux et les avions sont de genre féminin en anglais. A part ça...

Évidemment on peut trouver un genre a pas mal de mots anglais en remontant a leurs origines dans des langages qui eux avaient des genres gramaticaux.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 1:48

Bateaux je savais, avions j'ignorais  Shocked  Je me demande bien pourquoi cette particularité de genre...
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 43
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 2:00

Pour les avions c'est juste une extension moderne du cas 'bateaux'.
Aucune idée de l'origine. Comme ça, j'aurais dit un archaïsme, mais après vérification la coutume est bien postérieure a l'abandon des genres grammaticaux en anglais moyen. Et en googlant je trouve tout et n'importe quoi  Neutral 

Si quelqu'un sait, ça m’intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 6:44

Chris3 a écrit:
En français, un homme peut être sage-femme !!

On dit "une sage-femme" pour une femme et "un maïeuticien" pour un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 19:22

André a écrit:
 tutut ' Tis a pity she's a whore': il décrit une personne de sexe féminin, de sorte que SHE dénomine le nom qui suit. Il aurait pu dire 'tis a pity sh'e a dragon, a snake, a dinosaur'. Ces noms ne deviennent pas féminins pour autant.... En anglais, tout est 'genreless'.

'Twas a pun  Cool 

Bitch = whore, isn' it ??

And never confuse Lying on the beach... with lying on the bitch !!

Or getting into a ship/getting into a sheep !

Ah, ces anglais avec leurs sons vocaliques longs ou brefs  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 19:26

Glocktahr a écrit:
Chris3 a écrit:
En français, un homme peut être sage-femme !!

On dit "une sage-femme" pour une femme et "un maïeuticien" pour un homme.

Tu as raison, si on part du postulat suivant :

Socrate se vante de pratiquer la maïeutique.

Or Socrate est un homme.

Donc les hommes pratiquent la maïeutique.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 20:25

Whore = pute.  Bitch = garce.

Ne pas confondre ce type de bitch avec une chienne (ou une chatte) en chaleur. Celles-ci sont des whores  pirat . Quant aux vraies bitches, elle se retrouvent dans toutes les classes de la société. Plus elles sont riches, plus elles sont 'bitch'. La bitch par excellence demeure Alexis Carrington (Joan Collins) dans Dynasty. Il y a sans doute des exemples plus contemporains, mais je ne suis plus la télé depuis quelques décennies.

On peut aussi parler d'hommes qui sont des bitch ou des whore, mais c'est plus rare. Le sens est à peu près le même. Whore peut aussi se dire de quelqu'un qui dit oui à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 20:35

Complexité du Français - Page 15 173236763 

Je m'incline devant une connaissance aussi poussée de la psychologie féminine !!
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 20:43

pété de rire  L'anglais est une langue vraiment fascinante. Étant moins riche dans son vocabulaire et sa syntaxe, elle est d'autant plus subtile et variée dans ses usages vernaculaires et ses régionalismes (car nettement plus répandue que le français). Une langue plus démocratique peut-être ?  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19900
Date d'inscription : 29/01/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 21:28

André a écrit:
Whore = pute. Bitch = garce.

Ne pas confondre ce type de bitch avec une chienne (ou une chatte) en chaleur. Celles-ci sont des whores pirat . Quant aux vraies bitches, elle se retrouvent dans toutes les classes de la société. Plus elles sont riches, plus elles sont 'bitch'. La bitch par excellence demeure Alexis Carrington (Joan Collins) dans Dynasty. Il y a sans doute des exemples plus contemporains, mais je ne suis plus la télé depuis quelques décennies.

On peut aussi parler d'hommes qui sont des bitch ou des whore, mais c'est plus rare. Le sens est à peu près le même. Whore peut aussi se dire de quelqu'un qui dit oui à tout.

C'est ainsi que notre ami Complexité du Français - Page 15 Metal10 Mélo a pris au premier degré le merveilleux album de Miles Davis Bitches Brew.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 22:24

Alifie a écrit:

Mélo a pris au premier degré le merveilleux album de Miles Davis Bitches Brew.

 
 carton rouge C'est une déviation de witches brew (brouet de sorcière) !
 
 Complexité du Français - Page 15 2749678541 Jsuis pas si bête... ou du moins je me documente.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3


Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 22:27

N'importe quoi, Alifie...
Mélo en est à sa période rock : Il écoute bitch oh my bitch de Frank Alamo !
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 22:35

Embarassed Je croyais que c'était de Richard Anthony...
Revenir en haut Aller en bas
Mark Janza
Eternel mélomane du dimanche



Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 20/02/2014

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyLun 7 Juil 2014 - 23:01

L’expérience ci-dessous narrée m’ayant récemment conduit à m’interroger sur la complexité
des accords du temps, je me permets de la soumettre aux zélateurs de la conjugaison, exégètes
de la grammaire, thuriféraires du vocabulaire et autres doctes cruciverbistes ici présents.
J’aimerais savoir s’il s’agit d’un futur antérieur ou d’un passé pas si simple.

Par un bel après-midi d’été, au jardin du Luxembourg, à l’ombre des marronniers, vous êtes assis sur un banc.
Dans un kiosque tout de dentelle métallique, une fanfare de la garde républicaine joue des airs entraînants devant
un auditoire de touristes et d’autochtones. Vous respirez l’air de la seconde décennie du 21ème siècle, comme peut
en témoigner l’aspect vestimentaire des femmes et des hommes qui composent le parterre.
Des flâneurs en bermuda, noblement chapeautés de casquettes de révolutionnaires cubains ou de bobs vantant quelque
marque de boisson alcoolisée, chaussés de sandales d’inspiration monacale vraisemblablement achetées au "Vieux Campeur",
déambulent alentour d’un pas de sénateur, comme il sied en un tel endroit.
Apporté par une brise légère, le crachin vaporeux d’une fontaine qui bruisse à proximité couvre l’assistance d’une rosée apaisante.
Le bonheur se respirant mieux les yeux fermés, derrière vos paupières closes vous percevez en surimpression les pleurs d’un bébé,
des rires d’enfants, le crissement continu du sable sous les milliers de pas, les cris d’orfraie d’une mouette en goguette dans la capitale
se faisant délester d’un morceau de sandwich par une bande de pigeons malveillants.
Alors que vous flottez en apesanteur dans la tiédeur de l’air, la musique soudain s’interrompt.
Lorsque vous rouvrez les yeux au milieu des applaudissements, vous constatez que votre voisin de banc a changé;
à la place du petit touriste japonais de tout à l’heure est assis un homme corpulent, arborant une volumineuse barbe grise,
vêtu d’une redingote noire et coiffé d’un chapeau melon. Dans l’assistance, les hommes portent tous des canotiers ou des panamas,
le visage des  femmes se protège à l’ombre d’énormes pièces montées en paille chargées de fleurs et d’ombrelles gracieuses.
La tendance générale est au costume de lin blanc plutôt qu’au bermuda et maillot de corps de coureur cycliste.
Vous tournez à nouveau votre regard vers votre voisin, le gros homme à la barbe grise, dont le visage vous rappelle vaguement quelque
chose, une photo dans de vieux journaux jaunis, où il est question d’assassinat.
_Que se passe-t-il ? lui demandez-vous d’un ton mal assuré.
Ce dernier se lève lourdement, rajuste sa redingote, se saisit d’une serviette en cuir posée sur le banc, se fend d’un petit salut
et s’apprêtant à partir répond à votre question avec un faible sourire : _Il se passe, Monsieur, que nous aurons la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyMar 8 Juil 2014 - 14:25

André a écrit:
Whore = pute.

Le mot (indépendamment de son caractère insultant) est vraiment grossier en anglais ? Je le percevais comme plus factuel. En même temps, qui dit « prostituée » en français ? …


André a écrit:
L'anglais est une langue vraiment fascinante. Étant moins riche dans son vocabulaire et sa syntaxe,

L'anglais de CNN et des feuilletons, c'est très possible, mais l'anglais littéraire est d'une richesse fabuleuse, tout de même. Même syntaxiquement.


Citation :
elle est d'autant plus subtile et variée dans ses usages vernaculaires et ses régionalismes (car nettement plus répandue que le français).

Oui, très juste ; comme tout le monde le parle, et à de grandes distances (géographiques et culturelles), les usage varient de façon plus importante que pour la plupart des autres langues.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyMar 8 Juil 2014 - 21:58

Mark Janza a écrit:
L’expérience ci-dessous narrée m’ayant récemment conduit à m’interroger sur la complexité
des accords du temps, je me permets de la soumettre aux zélateurs de la conjugaison, exégètes
de la grammaire, thuriféraires du vocabulaire et autres doctes cruciverbistes ici présents.
J’aimerais savoir s’il s’agit d’un futur antérieur ou d’un passé pas si simple.

Par un bel après-midi d’été, au jardin du Luxembourg, à l’ombre des marronniers, vous êtes assis sur un banc.
Dans un kiosque tout de dentelle métallique, une fanfare de la garde républicaine joue des airs entraînants devant
un auditoire de touristes et d’autochtones. Vous respirez l’air de la seconde décennie du 21ème siècle, comme peut
en témoigner l’aspect vestimentaire des femmes et des hommes qui composent le parterre.
Des flâneurs en bermuda, noblement chapeautés de casquettes de révolutionnaires cubains ou de bobs vantant quelque
marque de boisson alcoolisée, chaussés de sandales d’inspiration monacale vraisemblablement achetées au "Vieux Campeur",
déambulent alentour d’un pas de sénateur, comme il sied en un tel endroit.
Apporté par une brise légère, le crachin vaporeux d’une fontaine qui bruisse à proximité couvre l’assistance d’une rosée apaisante.
Le bonheur se respirant mieux les yeux fermés, derrière vos paupières closes vous percevez en surimpression les pleurs d’un bébé,
des rires d’enfants, le crissement continu du sable sous les milliers de pas, les cris d’orfraie d’une mouette en goguette dans la capitale
se faisant délester d’un morceau de sandwich par une bande de pigeons malveillants.
Alors que vous flottez en apesanteur dans la tiédeur de l’air, la musique soudain s’interrompt.
Lorsque vous rouvrez les yeux au milieu des applaudissements, vous constatez que votre voisin de banc a changé;
à la place du petit touriste japonais de tout à l’heure est assis un homme corpulent, arborant une volumineuse barbe grise,
vêtu d’une redingote noire et coiffé d’un chapeau melon. Dans l’assistance, les hommes portent tous des canotiers ou des panamas,
le visage des  femmes se protège à l’ombre d’énormes pièces montées en paille chargées de fleurs et d’ombrelles gracieuses.
La tendance générale est au costume de lin blanc plutôt qu’au bermuda et maillot de corps de coureur cycliste.
Vous tournez à nouveau votre regard vers votre voisin, le gros homme à la barbe grise, dont le visage vous rappelle vaguement quelque
chose, une photo dans de vieux journaux jaunis, où il est question d’assassinat.
_Que se passe-t-il ? lui demandez-vous d’un ton mal assuré.
Ce dernier se lève lourdement, rajuste sa redingote, se saisit d’une serviette en cuir posée sur le banc, se fend d’un petit salut
et s’apprêtant à partir répond à votre question avec un faible sourire : _Il se passe, Monsieur, que nous aurons la guerre !
Est-ce beau !
Est-ce assez terrible, comme ces siestes bucoliques périlleusement hasardées au mois d'Avril !
: On ferme les yeux sous la cuisson d'un vif soleil dans le ciel enfin libre. L'instant d'après on est transi, comme au passage d'un fusil sur le fer à faux, dans l'ombre bleue-acier d'un nuage réfractant jusqu'aux os la rigueur d'une Terre toujours en hiver.
Ach ! Rien n'est jamais acquis à l'Homme, ni sa paix, ni un quiet sommeil.
C'est une vigilance de chaque instant à ne pas s'assoupir n'importe où. Et surtout pas à l'ombre du mancenilliers, arbre à croissance lente mais obstinée qui atteint facilement sa quatre-vingt et unième année s'il on n'y prend garde.

Il sera bien vain au réveil, quand on nous annoncera Désolé Monsieur, nous n'avons plus de croissant, de dire :
" ahhh. Et ben ça ne fait rien. Alors je vais prendre autre chose ; ça ne fait rien. On a tellement d'ennuies entre nous, hein ? Chacun dans sa vie privée on n'a que des soucis. Alors on va pas s'en faire entre nous !
Vous n'avez qu'à me donner un café nature, alors.
Avec deux croissants."

A l'adresse sus-décrite rue Montmartre, une voix tonne encore depuis 100 ans.
Sonne une troisième fois, sonne toujours, Cassandre !
Seuls les Villain s'éteignent à Ibiza.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 10 Juil 2014 - 9:56

Connaissez-vous un site me permettant de trouver les conjugaisons du français classique (XVIIe) ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/08/2010

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 10 Juil 2014 - 11:52

aurele a écrit:
Connaissez-vous un site me permettant de trouver les conjugaisons du français classique (XVIIe) ?
Sont-elles sensiblement différentes des conjugaisons d'aujourd'hui, à part parfois quelques "s" qui traînent ou sont absents, et quelques graphies obsolètes ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 10 Juil 2014 - 12:16

Ce doit exister néanmoins, mais je me posais la même question sur l'utilité. À part quelques variations systématiques (les « -ois », typiquement) et quelques exceptions graphiques (pas forcément très commodes à consulter dans des tableaux à lire un par un), je ne crois pas qu'il y ait beaucoup à dire.

Une page ou deux d'un bouquin spécialisé, qui décrive ces quelques principes, devrait faire l'affaire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 EmptyJeu 10 Juil 2014 - 14:47

J'ai dans un manuscrit un extrait d'un texte de Leibniz avec une terminaison "ons" pour une troisième personne du pluriel. J'ai tendance à faire confiance à l'auteur mais je n'ai jamais vu cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Complexité du Français - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Complexité du Français
Revenir en haut 
Page 15 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Complexité du français (2)
» Prononciation du français
» Complexité de la musique
» Orchestres français
» Chefs oubliés....du disque et du reste du monde!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: