Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 L'art de la fugue de Bach

Aller en bas 
+60
luisa miller
Karamazov
jbpfrance
A
Pipus
Arfur
ScareDe2
Benedictus
Jof
Golisande
Mélomaniac
lulu
pacifique
Siegmund
adriaticoboy
Frédéric L
Kirkpatrick
shushu
Donzelague
ysov
*Nico
Théo B
Mandryka
Ophanin
Florent
degas
athos
Zeno
Cello
Mehdi Okr
Classica
OYO TOHO
olive
richar
Jorge
Rufus
Tus
Jules Biron
Richard
KID A
Badouaf
Pison Futé
WoO
supernova
Dr. Strangelove
jerome
Alex
antrav
sofro
Kryzstof
DavidLeMarrec
-
Bespin
lisb2602
Xavier
Morloch
chipstouille
muzikant
Kia
Piem
64 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyMar 3 Nov 2020 - 22:40

mabuse m'a soufflé à l'oreille cette version :

Accademia Strumentale Italiana


Rossella Croce, violon
Alberto Rasi, dessus de viole & dir.
Claudia Pasetto, viole ténor

Paolo Biordi, viol
e basse
Michele Zeoli, violone (viole contrebasse)

Luca Guglielmi, orgue


Version pour quatuor de violes « augmenté », d’un violon et d’un orgue. De ce fait singulière, d’autant plus par le choix des sources musicographiques qui réfèrent aux sources manuscrites plutôt qu’aux sources éditées (et posthumes) de l’Art de la Fugue.

Si les versions pour clavier, consort de violes ou quatuor à cordes de l’Art de la Fugue sont nombreuses, cette configuration en consort de violes, violon et orgue (positif) est plus rare. L’orgue, sous les doigts de Luca Guglielmi, s’insère dans le jeu polyphonique ou déploie, seul, les entrelacs des voix.

Les reconstructions, réagencements de l’ordre des pièces de l’Art de la Fugue sont nombreuses, elles aussi, nourries tout à la fois par le « faux » mystère de la fugue inachevée « Sur cette fugue, où le nom B.A.C.H. est employé comme contre sujet, est mort l’auteur », l’inachèvement plus vraisemblable de ce Corpus, les manipulations d’éditeur (qui songerait aujourd’hui à lui adjoindre le choral Vor deinen Thron, qui faisait partie de la première édition ?), le caractère hautement spéculatif du recueil, sans doute destiné à la Société Mizler. Aussi, cet enregistrement en revient à la version manuscrite, très largement antérieure aux deux éditions posthumes (1751 et 1752*), datée d’environ 1940 qui comporte moins de fugues et canons.
Il est probable que cette version « primitive » ne soit pas plus vraie que les versions ultérieures et que le projet de Bach (à qui l’on ne doit pas l’appellation « Art de la Fugue ») restera sujet de recherches, fascinations et doux délires.

Ne reste sans doute qu’à se laisser prendre, et cette version y réussit à merveille.
Unité et variété : sans jamais à avoir à forcer le trait, les choix d’instrumentation éclairent la polyphonie, font ressortir les caractères (car ce n’est pas le moindre sujet d’étonnement que cette « œuvre », éminemment construite et abstraite, puisse se révéler tour à tour chantante ou dansante).
Comme l’écrit Christophe Steyne dans crescendo-magazine : « Comment imaginer lecture mieux respirante [...] ? , nimbée de subtils affects, et qui ramène l’humain au cœur de la rhétorique. Évidemment la vêture peut sembler austère ; la potion, chrême d’un autre âge. Mais quelle émotion se dégage de ce parchemin ainsi réenchanté ! Autant de tranches de vie, fragiles et colossales, rachetées à l’éternité de ce monument de la pensée occidentale. »

* pas trop de succès pour cette valeureuse édition qui se vendit à moins de 30 exemplaires en quatre ans et demi ! (selon A. Basso)

Sources
Tout Bach - art. Stéphan Vincent-Lancrin, Bouquins / Laffont
Bach, A. Basso
https://www.crescendo-magazine.be/version-primitive-de-lart-de-la-fugue-autour-dun-consort-de-violes-un-labyrinthe-darchaisme-eclaire-par-une-lumiere-deternite/
https://www.accademiastrumentale.it/projects/page-2/
et que je me promets de lire plus attentivement
http://www.festival-du-comminges.com/jean-sebastien-bach-lart-de-la-fugue-le-grand-dessein/


L'art de la fugue de Bach - Page 8 61aov710 L'art de la fugue de Bach - Page 8 61icfe10
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 7 Nov 2020 - 22:29

J’aime bien Alberto Rasi dans son disque de la musique pour viole seule de Marais, il est délicat et sensible et un peu cérébral, je ne connais pas encore le nouveau Art de la Fugue.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14740
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyVen 24 Sep 2021 - 19:57

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Bach_d10
• Kei Koito (orgue Dom Bedos, 1748 / P. Quoirin de l’église Sainte-Croix de Bordeaux
Bordeaux, XI.1998
Radio France «Tempéraments»


L'art de la fugue de Bach - Page 8 173236763 Version vertigineuse, presque expérimentale.

Kei Koito fait des choix de registration aussi audacieux qu’intelligents: l’aération et la profondeur du spectre, la focalisation de l’acoustique, l’acidité des timbres et le relief du grain - typiquement français - jouent ici un puissant effet de révélateur: les lignes du contrepoint sont mises à nu comme les muscles et les os des écorchés de Vésale, les tensions harmoniques et les dissonances y gagnent un creusé vertigineux. Le discours est en outre tenu à l’extrême par une fermeté d’articulation qui ne se relâche jamais (les progressions ont quelque chose de tout à fait haletant) et une rigueur polyphonique au cordeau.

Je crois n’avoir jamais éprouvé dans l’Art de la fugue ce caractère radicalement spéculatif qu’il prend ici - sans pour autant sonner abstrait comme c’est parfois le cas dans les version pour piano ou pour quatuor, tant les sonorités du Dom Bedos sont incarnées. Si la formule ne risquait d’être accueillie par des ricanements, je dirais bien que ça m’a procuré le même genre de sensation que de la musique contemporaine.

Je suis par ailleurs admiratif de la capacité que possède l’organiste à adapter ses choix interprétatifs non seulement à une époque ou à un compositeur - mais même à la spécificité d’une œuvre à l’intérieur d’un corpus (le côté visionnaire-expérimental-spéculatif de cet Art de la Fugue n’a absolument rien à voir avec la chaleur et le caractère dansant de ses merveilleuses Sonates en trio de Groningue.)

(Pour autant, je dois m’avouer un peu moins absolument fou que certains de mes petits camarades aux timbres du Dom Bedos de Sainte-Croix; en revanche, j’en trouve la perspective sonore et l’hétérogénéité de textures fascinantes.)

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Bordea10
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 1:40

Ah, j'étais persuadé que tu avais déjà écouté ça !

Tu dis spéculatif, mais il y a aussi cette forme d'insolence assez incroyable dans la franchise de la registration et l'aération péremptoire du phrasé, c'est très marquant en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14740
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 12:44

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, j'étais persuadé que tu avais déjà écouté ça !
Oui, c'est une réécoute.

DavidLeMarrec a écrit:
Tu dis spéculatif, mais il y a aussi cette forme d'insolence assez incroyable dans la franchise de la registration et l'aération péremptoire du phrasé, c'est très marquant en effet.
Oui, en fait «spéculatif» était mal choisi: ça peut laisser imaginer quelque chose de théorique, froid, abstrait et désincarné, alors que dans mon esprit ça voulait désigner à la fois la dimension réflexive de l'exercice («spéculaire» aurait mieux convenu) et sa dimension de prise de risque (et de gain - «spéculatif» dans son acception financière, en somme.)
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 20:25

Après avoir entendu F.M.

J.S.Bach-l'art de la fugue
Filipo Gorini (piano)

Une oeuvre merveilleuse et une très belle interprétation. Quel toucher !

Et une question
Parmi les ouvrages portant sur l'analyse de l'art de la fugue, pouvez-vous en conseiller au moins un ?

Merci de vos retours
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 22:49

charles.ogier a écrit:
[…]
Et une question
Parmi les ouvrages portant sur l'analyse de l'art de la fugue, pouvez-vous en conseiller au moins un ?

Merci de vos retours

coucou Pas de réponse  L'art de la fugue de Bach - Page 8 2661413304 mais une autre question : quelqu'un·e a lu l’essai de Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation" ?

et vos avis le cas échéant ?
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 22:52

xoph a écrit:
charles.ogier a écrit:
[…]
Et une question
Parmi les ouvrages portant sur l'analyse de l'art de la fugue, pouvez-vous en conseiller au moins un ?

Merci de vos retours

coucou Pas de réponse  L'art de la fugue de Bach - Page 8 2661413304 mais une autre question : quelqu'un·e a lu l’essai de Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation"

et vos avis le cas échéant ?

coucou Xoph!

Les fugueurs ne sont plus là !
Qu'est devenu Jérôme ?
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 25 Sep 2021 - 22:55

Tout dit, tout dit, comme le chante Camille… C'est bien sûr une pure supposition.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 0:13

Je n'ai pas de piste à vous donner, mais c'est un plaisir de vous relire, Charles !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 10:51

xoph a écrit:
charles.ogier a écrit:
[…]
Et une question
Parmi les ouvrages portant sur l'analyse de l'art de la fugue, pouvez-vous en conseiller au moins un ?

Merci de vos retours

coucou Pas de réponse  L'art de la fugue de Bach - Page 8 2661413304 mais une autre question : quelqu'un·e a lu l’essai de Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation" ?

et vos avis le cas échéant ?
C’est un livre court, mais à mon avis un livre essentiel quand même. Son but est de démontrer que l’art de la fugue est une œuvre de clavecin. Afin de l’étayer, il doit faire face à ceux qui disent (à juste titre) qu’il y a des passages qui ne sont pas jouables au clavecin. Son discussion à ce sujet fait preuve de son autorité en la matière de Bach!

Il y a un concept dans le livre que je ne comprends  pas - la polyphonie cachée. À part ça, c’est tout à fait limpide.


Dernière édition par Mandryka le Dim 26 Sep 2021 - 11:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 10:56

xoph a écrit:
charles.ogier a écrit:
[…]
Et une question
Parmi les ouvrages portant sur l'analyse de l'art de la fugue, pouvez-vous en conseiller au moins un ?

Merci de vos retours

coucou Pas de réponse  L'art de la fugue de Bach - Page 8 2661413304 mais une autre question : quelqu'un·e a lu l’essai de Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation" ?

et vos avis le cas échéant ?

Pour l’évolution de la partition, la préface de Richard Jones dans son édition de la partition de l’art de la fugue. En plus la note de Pieter Dierksen pour le livret de son CD de l’édition de 1740 est intéressante, ainsi que l’essai de Bob van Asperen pour son enregistrement (ou il discute la fameuse polyphonie cachée   silent .)

J’oublie les détailles, mais me souviens que la discussion de Gerhard Weinberger dans son intégral de Bach est utile.

Plus généralement Bach and The Meanings of Counterpoint de David Yearsley est indispensable pour comprendre les dernières œuvres de Bach.


Dernière édition par Mandryka le Dim 26 Sep 2021 - 23:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 11:06

Je viens de dégotter un de mes préférés - le premier de Marie Claire Alain. J’aime bien le Koito à petites doses, en fait c’est un peu trop agressif and extraverti pour mon tempérament! De toute façon j’adore le Dom Bedos à Bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 11:43

Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
[…] Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation"
C’est un livre court, mais à mon avis un livre essentiel quand même. Son but est de démontrer que l’art de la fugue est une œuvre de clavecin. Afin de l’étayer, il doit faire face à ceux qui disent (avec raison) qu’il y a des passages qui ne sont pas jouable au clavecin. Son discussion à ce sujet fait preuve de son autorité en la matière de Bach!

Il y a un concept dans le livre que je ne comprends  pas - la polyphonie cachée. À part ça, c’est tout à fait limpide.

Merci du retour. Cela reste abordable pour celles ou ceux (comme moi) qui n'auraient que des connaissances limitées en musicologie (science du contrepoint) ?
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:12

xoph a écrit:
Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
[…] Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation"
C’est un livre court, mais à mon avis un livre essentiel quand même. Son but est de démontrer que l’art de la fugue est une œuvre de clavecin. Afin de l’étayer, il doit faire face à ceux qui disent (avec raison) qu’il y a des passages qui ne sont pas jouable au clavecin. Son discussion à ce sujet fait preuve de son autorité en la matière de Bach!

Il y a un concept dans le livre que je ne comprends  pas - la polyphonie cachée. À part ça, c’est tout à fait limpide.

Merci du retour. Cela reste abordable pour celles ou ceux (comme moi) qui n'auraient que des connaissances limitées en musicologie (science du contrepoint) ?

Oui, je m'en doute. J'ai des connaissances limitées en musicologie aussi.

J'ai oublié le livret de Samuel Kummer, c'est  une interpretation théologique de l'oeuvre.


https://static.qobuz.com/goodies/46/000142064.pdf

Je pense qui'il vaut la peine d'écouter son CD au moins une fois, même si c'est pas mon genre au bout du compte (trop lourd, trop prévisible)

En ce qui concerne le Leonhardt, je pense (mais je ne suis pas sûr) qu'une partie du texte se trouve dans le livret de son enregistrement chez DHM.
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:39

xoph a écrit:
Mandryka a écrit:
xoph a écrit:
[…] Gustav Leonhardt "L'ART DE LA FUGUE. Dernière œuvre de Bach pour le clavecin, Argumentation"
C’est un livre court, mais à mon avis un livre essentiel quand même. Son but est de démontrer que l’art de la fugue est une œuvre de clavecin. Afin de l’étayer, il doit faire face à ceux qui disent (avec raison) qu’il y a des passages qui ne sont pas jouable au clavecin. Son discussion à ce sujet fait preuve de son autorité en la matière de Bach!

Il y a un concept dans le livre que je ne comprends  pas - la polyphonie cachée. À part ça, c’est tout à fait limpide.

Merci du retour. Cela reste abordable pour celles ou ceux (comme moi) qui n'auraient que des connaissances limitées en musicologie (science du contrepoint) ?

Je me joins à Xoph pour remercier Mandryka.
De même des connaissances limitées, et difficile de se tourner vers un professionnel qui aurait la patience de me supporter dans le suivi de la partition.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:39

Mandryka a écrit:


En ce qui concerne le Leonhardt, je pense (mais je ne suis pas sûr) qu'une partie du texte se trouve dans le livret de son enregistrement chez DHM.

Rien dans le coffret DHM (10CD) qui n'avait pas repris les notices ; mais oui effectivement sur l'édition Vinyle originale. Je l'ai sous les yeux, et ne me souvenais plus du livret Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:45

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas de piste à vous donner, mais c'est un plaisir de vous relire, Charles !

Vous êtes trop aimable, DLM.
Je n'apporte pas grand chose au Forum, et cette période (sans prof.de piano) m'a permis de prendre conscience qu'il ne suffit pas d'écouter pour parler/écrire de/sur la musique, et ce façon pertinente. Le travail personnel est indispensable, mais la motivation est quelquefois bien faible.
Je vous ai suivi sur CsS, et votre texte sur l'orgue est stimulant !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyLun 27 Sep 2021 - 12:50

charles.ogier a écrit:
Je vous ai suivi sur CsS, et votre texte sur l'orgue est stimulant !

Oh, j'en suis ravi ! Embarassed

Il faut que j'écrive la discographie à présent, pour que cela serve à quelque chose. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14740
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyLun 27 Sep 2021 - 13:26

DavidLeMarrec a écrit:
Il faut que j'écrive la discographie à présent, pour que cela serve à quelque chose. hehe
On allait t'en prier... Wink

(Au fait, ta fameuse version Tribukait à Lövstabruk semble totalement introuvable - à moins de la faire venir d'occase du Japon: tu confirmes que c'est vraiment de la très, très bonne came?)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyLun 27 Sep 2021 - 13:55

C'est surtout la seule avec laquelle j'arrive à écouter avec plaisir l'œuvre, et sans lassitude. Essentiellement jouée sur jeux de fonds, avec une attitude très dansante.

Je ne suis pas sûr que ce soit ta came : ce n'est pas très profond ni très méchant, malgré ses phrasés très vivants et originaux. Très peu de contrastes de registration également. Tout est assez intérieur – et, ce que je trouve rare pour cette œuvre, lumineux.

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Mrsacd10
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 12:30

Benedictus a écrit:
Spoiler:

Réécoute, à la lumière du texte de Benedictus, de l'enregistrement par Kei Koito, auquel je n'étais pas très sensible : et malheureusement ça ne marche toujours pas très bien pour moi…
Bien sûr la définition coloriste des voix est réfléchie et très savante, c'est sans doute ce que Benedictus évoque comme étant "spéculatif" (puis "spéculaire") sans pourtant être abstrait. Beau projet en effet de caractérisation presque charnelle des voix dans cette œuvre, et j'en comprends, il me semble, les enjeux. Mais pourtant je reste à côté : sans doute trop démonstratif pour moi dans cette volonté d'exploration qui pourrait presque virer au catalogue (mais Kei Koito est bien sûr une très grande musicienne) ; et surtout trop charnu et riche pour moi, en terme de sonorités et réverbération (où je ne retrouve pas de ce fait "les lignes du contrepoint […] mises à nu comme les muscles et les os des écorchés de Vésale"). Étrangement, c'est presque dans les "duos" avec Kenneth Weiss (qu'il faut vraiment chercher dans les crédits du disque) que je trouve le plus de "lisibilité".
Il est vraisemblable que je n'aime pas beaucoup cet orgue non plus ; et assez certain, par contre, que d'autres écoutes, collé aux registrations (ce que le livret du disque permet parfaitement), me verraient écouter avec plus d'acuité et réévaluer mon impression.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 13:50

xoph a écrit:
Il est vraisemblable que je n'aime pas beaucoup cet orgue non plus

Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:10

on va laisser une chance au "vraisemblable"…

PS : quels autres enregistrements me conseillerais-tu sur cet orgue ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14740
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:18

Tu ne connais pas le disque de Leonhardt chez Alpha (celui avec un portrait de Philippe de Champaigne)?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:22

xoph a écrit:
on va laisser une chance au "vraisemblable"…

PS : quels autres enregistrements me conseillerais-tu sur cet orgue ?

Les disques de Tchébourkina (un des cycles de Grigny et/ou Couperin, de mémoire ?) lui rendent bien justice ! Sinon le disque de l'inauguration par Chapelet, il y a choses vraiment sympas dessus.

Mais je ne crois pas que le répertoire français d'orgue soit ta came prioritaire, et ceci explique probablement cela. (Idem, à rebours, pour moi. Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:22

Benedictus a écrit:
Tu ne connais pas le disque de Leonhardt chez Alpha (celui avec un portrait de Philippe de Champaigne)?

Ah oui, très bien celui-là en effet !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:23

Embarassed jamais écouté je crois…
Ça ne saurait tarder, après son "art de la fugue"…
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptySam 16 Oct 2021 - 14:38

DavidLeMarrec a écrit:

Mais je ne crois pas que le répertoire français d'orgue soit ta came prioritaire, et ceci explique probablement cela.  

C'est vrai, même Couperin ("Le Grand")… et pourtant c'est peu dire que je l'aime.

PS : j'aime beaucoup Corrette / Vernet drunken
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14740
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 17 Oct 2021 - 21:17

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Bach_d11
• Bengt Tribukait (orgue Cahman 1782 de l’église de Leufsta Bruk)
Leufsta Bruk, IV.2007
Musica Rediviva


Peu de choses à ajouter à ce que j’en avais déjà dit en Playlist:
Citation :
Version adorable, à l’opposé de la géniale et vertigineuse expérimentation de Kei Koito à Sainte-Croix de Bordeaux (ici): ici, tout n’est que couleurs, lumière, danse, dans une sonorité intimiste et avec une expression de joie presque naïve (on comprend que ce soit la version préféré de David.)
 

Juste un mot pour en souligner encore:
- le caractère extraordinairement dansant de cette interprétation: les tempi vifs et le jeu très fin sur les inégalités et sur les appuis donne une impression de rebond constant (on a parfois l’impression d’être assez proche de l’esprit des suites pour instrument seul ou pour orchestre, avec leurs mouvements de gigues, de passepieds ou de gavottes);
- la sonorité délicieuse de ces jeux de fonds (auxquels Tribukait distribue la quasi-totalité de ses registrations): timbres et textures très typés - mais sans l’acidité ou le côté abrasif certains instruments de l’école du Nord (qu’au demeurant j’aime bien): c’est très typé mais très doux - , grande clarté des étagements, acoustique à la fois très intimiste et très lumineuse…

Lecture vraiment adorable comme je le disais - que je garde précieusement par-devers moi pour alterner avec Kei Koito sur le Dom Bedos. (Et du coup à recommander à xoph, peut-être?)


L'art de la fugue de Bach - Page 8 Leufst10
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 17 Oct 2021 - 21:31

Oh oui ! La danse + les fonds, c'est tout l'inverse de l'ampleur, de la bigarrure et de l'ambition de Kei Koito (très grande version au demeurant).

J'aime beaucoup cette vision humble du monument chez Tribukait et, surtout, cette manière de sourire – alors que je trouve toujours l'Art de la Fugue très triste, vraiment aussi loin que possible de la force vitale qu'on associe souvent à Bach (et que je ressens rarement). Il y a un côté Max Reger dans ce testament… et Tribukait le tire au contraire, comme tu dis, vers les Suites & Partitas pour violon…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 17 Oct 2021 - 21:44

Benedictus a écrit:

Bengt Tribukait (orgue Cahman 1782 de l’église de Leufsta Bruk)[/size]
Leufsta Bruk, IV.2007
Musica Rediviva

Lecture vraiment adorable comme je le disais - que je garde précieusement par-devers moi pour alterner avec Kei Koito sur le Dom Bedos. (Et du coup à recommander à xoph, peut-être?)

Ça me tente beaucoup effectivement. Vos descriptions me font un peu penser à Isoir, pas pour son art de la fugue, mais pour ses sonates en trio (en plus doux, sans cette fragilité cristalline et un peu acide que j'aime beaucoup par-dessus tout cependant). Pas si facile à trouver, par contre, si j'ai bien compris…
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 24 Oct 2021 - 9:31

Relecture du fil Kei Koito (pour CPE Bach) et ci-après quelques réflexions des uns ou des autres sur l'Art de la Fugue par Kei Koito.
Entre "la grande lisibilité" et "les lignes très fondues"…

Mélomaniac a écrit:

L'Art de la Fugue joué à Sainte-Croix de Bordeaux ose tout bonnement une des interprétations les plus tétanisantes qu'on puisse imaginer ! L'organiste japonaise nous hisse à une rare expérience musicale et spirituelle : des registrations qui radiographient le contrepoint (sur les anches à la française, quelle lisibilité, on en frissonne !), une intelligence stratosphérique, une maîtrise polyphonique qui laisse pantois... Admirable à s'y perdre.

Pat17 a écrit:
Le week-end dernier a été consacré à la découverte de cet enregistrement
[l'Art de la Fugue - Kei Koito]

Un exercice a priori délicat puisque la musique baroque allemande n'est pas des plus indiquées pour un orgue classique français.

Kei Koito explique cette démarche de la manière suivante (extrait d'un entretien contenu dans le livret du CD) : "c'est Marpurg, grand admirateur de Bach, ami de Voltaire et de d'Alembert, défendant à la foi l'écriture polyphonique, point culminant de l'oeuvre de Bach, et les théories de Rameau, qui m'a inspiré la conception musicale et artistique de cet enregistrement." Ce choix était d'autant moins évident qu'il lui a fallu trouver des moyens de compenser les limites du célèbre instrument de Dom Bédos, comme l'absence du Do# au premier octave.

Le résultat est plus que séduisant, pour peu que l'on sorte du chemin battu de jouer Bach exclusivement sur des orgues d'Allemagne centrales (ou à la rigueur du Nord ou des Pays-Bas) afin de respecter l'esthétique sonore de l'époque. La belle sonorité franche et claire de l'instrument de Sainte-Croix se marie bien avec le jeu fluide et précis de Kei Koito; elle m'avait impressionné sur l'oeuvre de Nivers, mais c'est sur Bach que l'on la sent la plus à son aise...

Avec une qualité d'enregistrement au top (décidément la collection Tempéraments de Radio France est un label à privilégier), cet enregistrement est un bonheur total ! Cool

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve le jeu assez épais (est-ce un problème de registration) dans son Art de la Fugue, alors que ce n'est pas sa réputation... Mais il faut dire que j'écoute essentiellement Tribukait (Cahman de Leufsta Bruk) dans cette œuvre.

En revanche, l'instrument est fantastique, comme d'habitude. Quelles couleurs, quel éclat !  En vrai dans la nef, les anches rayonnent, miam.

DavidLeMarrec a écrit:
Pat17 a écrit:
Qu'est-ce que tu veux dire par "épais" dans ce cas précis ? Un jeu empreint de lourdeur peut-être ? Wink
Oui. Autrement dit, peu de détachées, les lignes sont très fondues, j'ai l'impression d'entendre de l'orgue romantique (chose qui ne m'est pas désagréable habituellement, mais dans Bach, et sur un Dom Bedos, c'est étrange).

Pat17 a écrit:

Un problème d'articulation en somme... ou un legato trop prononcé. Cela ne m'a pas trop choqué, mais il est vrai que la réverbération naturelle de l'instrument ne facilite pas ce type d'analyse du jeu. Wink

Je pense qu'il faudrait procéder à des écoutes comparatives pour déceler ce problème plus facilement (ça tombe bien, j'ai quelques intégrales pour orgue de Bach sous la main...).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 24 Oct 2021 - 13:27

Les deux ne sont pas contradictoires : la registration est inhabituellement épaisse pour ce type d'œuvre, mais les contrastes de timbres très affirmés dans cette version permettent de compenser côté lisibilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 EmptyDim 31 Oct 2021 - 1:33

DavidLeMarrec a écrit:
Les deux ne sont pas contradictoires : la registration est inhabituellement épaisse pour ce type d'œuvre, mais les contrastes de timbres très affirmés dans cette version permettent de compenser côté lisibilité.

Ça frôle un peu l'oxymore hehe , mais quelle belle idée !
Si j'entends bien ce que tu veux dire, je ne l'entends pas toujours chez Kei Koito (peut-être la réverbération, une ornementation très présente, une rythmique parfois ondoyante, ou mes oreilles déclinantes…). Mais je réessayerai ; en attendant et en cours d'écoute :

-------

Bengt Tribukait, sur les recommandations de Benedictus et après les éloges de David (souvent exprimés ici ou là). Une version adorable que j'adore à première écoute : vive, limpide, d'un élan rythmique irrésistible (qui sait jouer du poids et des retards pour mieux mettre en mouvement), des effets de timbres restreints mais affûtés, une impression de grande simplicité pour cette œuvre si savante. Mais tout cela a déjà été dit, et mieux dit, plus haut par Benedictus ou David.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art de la fugue de Bach   L'art de la fugue de Bach - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de la fugue de Bach
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Toccata et Fugue en Ré mineur - J.S Bach
» Messe en si de bach
» Schubert - Symphonies
» Qui compose ici? (2)
» La fugue aux XIXe et XXe siècles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: