Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

 

 Gustav Mahler (1860-1911)

Aller en bas 
+80
toucan
oleo
Pelléas
olivier le normand
maximeg
Francoistit
mr.hutz
Francesco
Abnegor
hammerklavier
Zeno
Kilban
keane
Nounou
k-leb
Wolferl
aurele
Iranon
Bertram
Pison Futé
Hein ?
Swarm
Guillaume
Rameau
arnaud bellemontagne
Octavian
kegue
Percy Bysshe
Utnapištim
jpwol
leroybrown
Dave
Mariefran
Cololi
WoO
jerome
Passage
OYO TOHO
Crapio
atomlegend
christophe21
Morloch
Ludovyk
jesus
kik212003
entropie
Stadler
MickeyZeVrai
Fanfaron
Jules Biron
KID A
hansi
*Nico
Guigui
Anthony
Pousskine
felyrops
Christophe
Tus
Jaky
Kia
ouannier
Gaial
Julien
sofro
Poulet
-
PJF
pana
antrav
Davidl2005
fgero
DavidLeMarrec
quintette op.57
Fuligo
Sauron le Dispensateur
Jorge
Picrotal
Bertrand67
Xavier
84 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 17:07

Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 17:11

Ok, je n'avais point vu. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 18:23

toucan a écrit:
Oui, bien sûr, quand on n'aime pas Mahler, il semble exagéré!

Sauf que je ne considère pas que je n'aime pas Mahler, j'ai déjà eu l'occasion de le répéter plusieurs fois en ces pages...
Simplement, ce n'est pas une adoration sans conditions, il y a des choses que j'adore, d'autres qui m'ennuient, d'autres qui me laissent sceptique ou interrogatif...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 19:18

Il est vrai que c'est un compositeur qui suscite le questionnement et l'interrogation quasi-perpetuelle...pour ma part c'est le finale de la 7ème ainsi que la 1ere partie de la 8ème qui me laisse sceptique.

Sans parler de la rupture entre les 4 "Wunder-Symphonies" et les 3 suivantes...on croirait presque avoir à faire à un autre compositeur(plus cuivrées, moins de luminosité, plus de fureurs inquietes et de spleen...).
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 20:45

Et la 9ème? La seule que je n'ai jamais écoutée... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 21:22

Quelle est ta question à propos de la 9ème? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyDim 12 Déc 2010 - 21:28

francoistit a écrit:
Et la 9ème? La seule que je n'ai jamais écoutée... Embarassed

Un chef d'œuvre à écouter absolument, du Mahler sublime dans le 1er et le dernier mouvement, lance-toi tu ne seras pas déçu! Wink

Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyLun 13 Déc 2010 - 1:51

kegue a écrit:
J'ai beaucoup réécouté la VII ces derniers jours (Abbado, Bernstein, Kondrashin). Je ne la connaissais pas aussi bien que les 6 premières. C'est une oeuvre très proche de la monumentale VI (les nachtmuzik ont été écrites la même année que le final de la VI), une incursion de l'univers du wunderhorn dans le langage mature du Mahler "décadent". Je suis retombé sous le charme (rien d'étonnant à ça me direz-vous) de cette symphonie et je la trouverais presque la plus facile d'accés d'un point de vue formel (forme sonate limpide du premier mouvement et scherzo à la mode des anciens), quoique le rondo final ne n'ait pas encore dévoilé toutes ses arcanes. Il est vrai qu'avant de se lancer dans la VIII, Mahler nous offre un superbe compromis entre son langage contrapuntodramatique (je viens de l'inventer celui-là), une architecture classique maîtrisée et une orchestration géniale.

Je suis justement en train de réecouter cette 7ème et je dois dire que le 2ème mouvement (1ere nachtmusik) m'enchante!

On retrouve ces emerveillements forestiers et incantatoires(ces anches qui babillent!!! colors colors colors ) de Das Klagende Lied et du Wunderhorn (ce que tu as très justement souligné). sunny


Etonnante cette 2ème nachtmusik:un bibelot translucide inoui de raffinement sonore...on croirait de la musique de chambre.Une piece à ma connaissance unique dans toute la production de Mahler. thumleft

P.S.:des que j'entends la mandoline je pense à la Serenade de Schoenberg et aux pieces pour orchestre de Webern Smile
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 34
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyLun 13 Déc 2010 - 7:42

arnaud bellemontagne a écrit:

Je suis justement en train de réecouter cette 7ème

Plus j'écoute celle-ci, plus je l'adore viscéralement. Je rie de maintenant de mes premiers pas difficile avec elle ; j'en avais eu une approche trop "sérieuse", trop influencé alors par les plus lyriques 1er,2éme et 4éme. Le dernier mouvement est le plus surprenant, je pense qu'il marche encore mieux en concert car il est finalement assez parodique (mais avec ambiguïté) et signe une belle démonstration d'orchestre qui en elle même a un certain impact.
Il faudrait que je me lance avec lui à une comparaison discographique plus poussée, car j'ai un souvenir éclatant de Live Eschenbach-Orchestre de Paris (encore visible sur le site de l'orchestre ; là ou certain studio me laisse bien terne, en raison de certaine rigidité dans son difficile et si étrange développement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 22:03

arnaud bellemontagne a écrit:
On retrouve ces emerveillements forestiers et incantatoires(ces anches qui babillent!!! colors colors colors ) de Das Klagende Lied et du Wunderhorn (ce que tu as très justement souligné). sunny

Dans ce mouvement, c' est vraiment le Motto qui s'attaque au Wunderhorn. violon

Je me suis programmé l'écoute d'une oeuvre par jour pendant les vacences de Noël. J'ai hâte de ressortir les partitions bounce
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 12:27

Inauguration de ces vacances de Noël avec la Première Symphonie. Création : Budapest, 20 novembre 1889. Avis de la critique carton rouge pété de rire carton rouge

L'oeuvre est achevée en mars 1888, à Leipzig. C'est à cette à époque que Mahler "restaure" l'opéra inachevé de Weber : Drei pintos, et écrit Todtenfeier : le futur premier mouvement de la Deuxième Symphonie.
Je n'avais pas écouté cette oeuvre depuis un certain temps et ce fut un plaisir de la retrouver. Le temps est passé très vite et, à la fin de l'écoute, j'avais envie d'enchaîner tout de suite avec la deuxième. Malgré les visions très personelles de la forme classique, il y a vraiment une grande unité de thèmes et de motifs tout le long de cette oeuvre. L'orchestration est déjà superbe et beaucoup plus fluide que dans le Klagende lied. Mahler a acquis pendant ces 8 années de direction d'orchestre une mémoire auditive capable de pouvoir harmoniser la puissance de ses effets.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 12:53

Ma symphonie préférée, tous compositeurs / époques / styles confondus ... rien de moins sunny

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 13:22

J'adore aussi cette oeuvre. Tout s'enchaine vraiment bien entre les mouvements. Les rappels du premiers mouvements dans le final donnent vraiment au discours musical un côté narratif. C'est d'ailleurs marrant l'utilisation quasi systématique d'un matériau issu du répertoire chanté dans cette symphonie. A part le Final (quoique le motif principal du premier mouvement soit la dernière variation du thème Final), tous les mouvements ont des rapports avec des thème chantés, Lieder eines Fahrenden Gesellen ou Bruder Martin. A propos du thème de Frère Jacques, je ne sais pas si c'est moi mais le motif sombre des cordes graves à la fin de l'introduction du premier mouvement n'est pas sans évoquer les mouvement mélodiques de la chanson populaire.
Autre citation interessante, les notes rapides descendantes aux cuivres que l'on entend au début du final rappellent un des motifs de la Dante Symphonie de Liszt (premier mouvement : inferno).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 14:31

C'est effectivement très narratif. Une symphonie très abordable, nettement plus que les autres de Mahler (d'où p être le lien avec des parties chantées).

On est pas là pour parler disco, mais il faut bien dire que j'adore Boulez dans cette oeuvre : le côté très très précis, le côté tempo rapide de Boulez convient à merveille à l'oeuvre. Même dans le final, il ne fait pas de bouillie, et ça change tout.
C'est très certainement le propos de Mahler.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 15:54

Cololi a écrit:
Ma symphonie préférée, tous compositeurs / époques / styles confondus ... rien de moins sunny
La 1ère, ce machin démonstratif et erratique ? Un brucknérien comme toi ! Shocked
Tu me déçois, Cololi. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 16:05

adriaticoboy a écrit:
Cololi a écrit:
Ma symphonie préférée, tous compositeurs / époques / styles confondus ... rien de moins sunny
La 1ère, ce machin démonstratif et erratique ? Un brucknérien comme toi ! Shocked
Tu me déçois, Cololi. Crying or Very sad

Ca c'est sur que c'est plus facile d'accés que les méandres métaphysiques de Bruckner, mais ça n'en demeure pas moins génial.
Bon allez je met la 7° d'Anton à égalité, ça te va Very Happy ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 16:32

Oh non, tu t'enfonces. hehe (même si reconnais que la 7ème est plus "brucknérienne" que la 1ère.)

En fait, je ne comprends simplement pas comment on peut ne pas aimer la 9ème [de Mahler] plus que toutes les autres [de Mahler]. Elle est tellement géniale.

EDIT: j'avais mal lu la réponse de Cololi.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:00

Alors je répond sur la 9° de Mahler Mr. Green

Oui évidemment qu'elle est géniale la 9° ... mais je la met quand même après les 5 premières.
C'est ton côté à idolatrer les 9° qui surgit Mr. Green

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:12

Cololi a écrit:
Alors je répond sur la 9° de Mahler Mr. Green

Oui évidemment qu'elle est géniale la 9° ... mais je la met quand même après les 5 premières.
Ça dépasse mon entendement, mais bon, tu dois avoir tes raisons.



Citation :
C'est ton côté à idolatrer les 9° qui surgit Mr. Green
Je ne pense pas que ça vienne de moi. Beethoven, Schubert, Bruckner et Mahler ont composé leur 9ème symphonie quand ils étaient au sommet de leur créativé. Alors voilà, j'apprécie davantage le génie que les oeuvrettes qui précèdent, c'est tout. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:16

adriaticoboy a écrit:
Cololi a écrit:
Alors je répond sur la 9° de Mahler Mr. Green

Oui évidemment qu'elle est géniale la 9° ... mais je la met quand même après les 5 premières.
Ça dépasse mon entendement, mais bon, tu dois avoir tes raisons.



Citation :
C'est ton côté à idolatrer les 9° qui surgit Mr. Green
Je ne pense pas que ça vienne de moi. Beethoven, Schubert, Bruckner et Mahler ont composé leur 9ème symphonie quand ils étaient au sommet de leur créativé. Alors voilà, j'apprécie davantage le génie que les oeuvrettes qui précèdent, c'est tout. Mr. Green

hehe (arrête de faire des réponses à la David Mr.Red )

Attention Arnaud va venir dire la même chose que moi Mr. Green

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:21

Cololi a écrit:
Attention Arnaud va venir dire la même chose que moi Mr. Green
Si tu veux jouer à l'arguement d'autorité, je crois que Xavier est plutôt d'accord avec moi en ce qui concerne la supériorité de la 9ème sur les premières (même s'il préfère la 6ème). keuf


Dernière édition par adriaticoboy le Ven 17 Déc 2010 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:23

Cololi a écrit:
Ca c'est sur que c'est plus facile d'accés que les méandres métaphysiques de Bruckner, mais ça n'en demeure pas moins génial.
Bon allez je met la 7° d'Anton à égalité, ça te va Very Happy ?

Je n'en suis pas si sûr. Ce que je connais des symphonies de Bruckner me semble beaucoup moins original au niveau de la forme. Les mouvements de la première symphonie de Mahler possèdent une forme plus complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:24

La supériorité de la neuvième sur la première ne fait AUCUN doute pour moi non plus. La 9ème, c'est un absolu. Mr.Red
Quant à Bruckner, excusez moi, mais à côté de Mahler, non, on ne joue pas dans la même cour… siffle
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:26

adriaticoboy a écrit:
La 1ère, ce machin démonstratif et erratique ? Un brucknérien comme toi ! Shocked
Tu me déçois, Cololi. Crying or Very sad

Qu'un "brucknerien" qualifie la 1ere de Mahler "d'erratique" ça ne manque pas de sel hehe
(je m'arrête la parce que dans le fond je l'aime bien ce pauvre Bruckner. bounce )

Et j'ai la faiblesse de considerer les 4 premieres symphonies de Mahler comme de grandes oeuvres. Smile
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:27

Mariefran a écrit:
La supériorité de la neuvième sur la première ne fait AUCUN doute pour moi non plus. La 9ème, c'est un absolu. Mr.Red
cheers


Citation :
Quant à Bruckner, excusez moi, mais à côté de Mahler, non, on ne joue pas dans la même cour… siffle
Je suis bien d'accord: Bruckner joue avec les Dieux, Mahler avec les hommes. Cool
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:32

arnaud bellemontagne a écrit:
Et j'ai la faiblesse de considerer les 4 premieres symphonies de Mahler comme de grandes oeuvres. Smile
A vrai dire, je trouve la 3ème assez exceptionnelle (la 2ème est un peu plus lourdingue à mon goût) et la 4ème, quoique plus modeste, vraiment magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 17:37

adriaticoboy a écrit:

Citation :
Quant à Bruckner, excusez moi, mais à côté de Mahler, non, on ne joue pas dans la même cour… siffle
Je suis bien d'accord: Bruckner joue avec les Dieux, Mahler avec les hommes. Cool

Je reposte ici un truc que j'avais mis dans la playlist:
En réecoutant Mahler(et sortant d'une intense periode brucknerienne) je me rends compte à quel point Bruckner est à la traine en matiere de finition, fluidité, variété, contrastes, maitrise orchestrale, differenciation timbrale, dynamique, couleurs, idées...

tongue
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 18:33


On est dans le topic MAHLER carton rouge

La IXème est superbissime n'en déplaise à ceux qui ne l'aiment pas! cheers

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32480
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 18:44

adriaticoboy a écrit:
Citation :
Quant à Bruckner, excusez moi, mais à côté de Mahler, non, on ne joue pas dans la même cour… siffle
Je suis bien d'accord: Bruckner joue avec les Dieux, Mahler avec les hommes. Cool

C'est assez vrai Smile

Pelléas a écrit:

On est dans le topic MAHLER carton rouge

La IXème est superbissime n'en déplaise à ceux qui ne l'aiment pas! cheers


Elle est superbissime, et on a pas dit qu'on l'aimait pas. Mr.Red On a dit juste un tout petit peu moins que les premières Smile

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 18:51

@Pelleas:Mais en soulignant ce que Bruckner n'a pas, je mets la focale sur les immenses qualités de Mahler.

Par ailleurs, j'adore la 9ème de Mahler, simplement la proclamer ainsi le sommet de la production mahlerienne est selon moi contestable.

Je trouve par exemple la 6ème beaucoup plus achevée sur le plan formel, elle forme un "tout" beaucoup plus organique et cohérent que la 9ème, parachevée qui plus est par un final d'anthologie qui est parmi ce que Mahler a realisé de plus genial.

Donc j'adore la 9ème, mais elle ne me semble pas absolument superieure à cette 6ème, à la 2ème ou à la 3ème. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 21:14


La II, IV, V, VI, VII et IXème sont mes préférées ne l'oubliez pas... Wink

Pas touche !!!!


Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 22:15

Ne t'inquiète pas, on n'y touchera pas. J'avoue que c'est la cinquième qui me fait un peu peur. Ce doit être celle, avec la huitième que j'écoute le moins.

La première est vraiment bien ficelée au niveau de la forme. Dans le premier mouvement, il arrive à focaliser l'attention sur un thème unique, bien qu'il en ait un second. Ce n'est pas innocent non plus que ce thème principal soit le début du deuxième Fahrenden Gesellen, cela rajoute à l'idée autobiographique de l'oeuvre. Pour ce qui concerne le second thème, il apparait au développement et ce mêle au thème principal lors de la très concise réexposition.

Le scherzo rapproche sa forme à celle de la sonate avec le dévellopement de courts motifs et leurs réexpositions quasi textuelles, tout en flirtant avec la musique populaire de l'Europe centrale (jusqu'aux chien de la vielle à roue avec les accents des cors bouchés. Le trio m'évoque vraiment l'arrivé du provincial dans la ville de Vienne et le le terme programmatique "souvenirs de jeunesses" prend ici tout son sens, non seulement avec ses épisodes grotesques de bois dans la deuxième partie du trio, mais aussi avec l'utilisation du lied Hans und grete, et pourquoi pas un bout du thème du scherzo de la symphonie de Hans Rott : deux éléments marquant de l'année 1880 pour Mahler.

Quant au final, qui fait l'effet d'une bombe quand il s'enchaîne directement au troisième mouvement, c'est le premier exemple chez Mahler de réexposition renversée : le second thème étant réexposé en premier. Ce procédé permet ainsi à la musique de ne jamais se répéter, une devise chez Gustav !

Quand je pense que je passe presque une heure de bonheur suprème sur une oeuvre symphonique construite à partir d'une simple quarte descendante, je me rappelle d'un certain Ludwig. Je me dit alors que Mahler se présente en digne héritier d'un autre viennois d'adoption de 90 ans son ainé
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 456
Age : 34
Date d'inscription : 30/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 22:26

Citation :
J'avoue que c'est la cinquième qui me fait un peu peur. Ce doit être celle, avec la huitième que j'écoute le moins.

J'ai personnellement commencé ma découverte de Mahler par la cinquième et je dois dire qu'elle demeure ma préférée. A vrai dire, je suis assez étonné de ne pas la voir davantage mise en avant par rapport aux autres symphonies. Elle est d'une profondeur incroyable, une de ces oeuvres dont je peux dire qu'elle m'a d'une certaine manière fait accéder à un état supérieur de conscience. On se sent projeté hors du temps, expérience tantôt terrifiante tantôt jubliatoire. Même la neuvième qui est censée être celle des adieux à la vie ne me semble pas aussi spirituelle... Bref, ça m'intéresserait que tu fasses un retour de ta réécoute et que tu exposes en quoi tu l'aimes moins (si c'est le cas!).
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptyVen 17 Déc 2010 - 22:36

Je ne l'aime pas moins, je l'ai beaucoup écouté aussi. C'est marrant, j'ai également découvert les symphonies de Mahler avec cette Cinquième. Je suis à genoux devant l'Adagietto et je headbank toujours sur le scherzo, mais je ne sais pas pourquoi, j'ai beaucoup de mal à rester concentré sur toute la symphonie parce que je la trouve difficile à digérer (un peu comme la Grande fugue de Beethoven) tellement elle me semble dense. Mais je vais la réécouter de toute façon et un petit topo suivra. study
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 1:15

adriaticoboy a écrit:
Cololi a écrit:
Attention Arnaud va venir dire la même chose que moi Mr. Green
Si tu veux jouer à l'arguement d'autorité, je crois que Xavier est plutôt d'accord avec moi en ce qui concerne la supériorité de la 9ème sur les premières (même s'il préfère la 6ème). keuf

Je préfère la 6è parce que je l'adore de bout en bout, mais les mouvements extrêmes de la 9è sont pour moi des cimes encore plus hautes. (par contre je m'emmerde entre les deux)
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 12:50

Même chose. Pour moi les mouvements extrêmes de la neuvième sont les cimes absolues du compositeur (avec l'adagio de la 10ème). Et j'ai un faible pour le 1er mouvement par rapport au dernier.
Maintenant j'ai aussi un peu de mal avec le "rondo- burleske".
Je comprends donc qu'on puisse ne pas la positionner sentimentalement au dessus de toutes les autres. Pourtant c'est mon cas...
Mais je les trouve toutes attachantes à leur manière et malgré quelques petits bavardages par ci et là, je trouve que dans chacune il y a quelque chose d'au pire très beau et au mieux de somptueux.

Celles que j'aime par dessus tout: 2,3,4,6,9,10
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 13:54

J'ai longtemps eu aussi un peu de mal avec les deux mouvements centraux de la 9ème. C'est finalement assez récemment, avec la réédition de Bernstein/Berlin (1979), version complètement folle, que je suis rentré dans l'univers grinçant et délirant du Ländler (la valse centrale, c'est irrésistible, c'est du Stravinski !) et du Rondo-Burleske.
Maintenant je trouve ces deux mouvements absolument jouissifs au point de me demander comment j'ai fait pour passer à côté auparavant. Et une fois qu'on apprécie la 9ème dans sa totalité, c'est une expérience musicale encore plus forte, je trouve !


Dernière édition par adriaticoboy le Sam 18 Déc 2010 - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 13:56

Dans le genre version folle, tu connais la version de Maderna ?
C'est marrant, je ne me suis jamais ennuyée dans la 9ème…
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:02

adriaticoboy a écrit:
J'ai longtemps eu aussi un peu de mal avec les deux mouvements centraux de la 9ème. C'est finalement assez récemment, avec la réédition de Bernstein/Berlin (1979), version complètement folle, que je suis rentré dans l'univers grinçant et délirant du Ländler (la valse centrale, c'est irrésistible, c'est du Stravinski !) et du Rondo-Burleske.
Maintenant j'apprécie la 9ème dans sa totalité, je pense ainsi mieux la comprendre, et cela forme une expérience d'écoute encore plus forte !

Ca donne envie de réécouter tout ça !
J'ai 3 versions de la 9ème : Abbado/Berlin 2002, Bernstein/Concertgebouw, Chailly/Concertgebouw.
J'essaierais de commenter mes impressions sur ces deux mouvements centraux.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:04

Maderna, non je ne connais pas, mais j'en ai beaucoup entendu parlé, en terme plus qu'élogieux. C'est certainement la prochaine version que j'ai envie d'acquérir.

Récemment j'ai découvert la version Barenboim. Hé bien, elle a vraiment contredit tous mes a priori, c'est un enregistrement live, magnifique et intense, comme il y en a peu ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:05

Arrêtez s'il vous plaît de parler discographie dans ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:16

Pardon, maître.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:23

adriaticoboy a écrit:
Pardon, maître.

Je vais me faire engueuler par Xavier car je ne suis pas modérateur. Néanmoins, il y a des topics pour parler de la discographie de chaque symphonie de Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Montalte Trout
Mélomaniaque



Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:36

J'ai le coffret Maderna 3-5-7-9 à vendre, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 14:45

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 18:23

Ecoute aujourd'hui donc de la Deuxième Symphonie. 1888 - 1894 en regardant la neige tomber. Tout de suite m'est venue à l'esprit cette lettre à la Mildenburg où Mahler raconte ce voyage en train dans la campagne enneigée, pour aller chercher la cloche utile au Final, lors la première audition intégrale.

J'ai trouvé les deux premiers mouvements moins originaux finalement de ce qui se passait dans la symphonie précédente. L'orchestration de l'Andante est époustouflante et le thème principal charmant, mais c'est vrai que le mouvement s'insère peu aisément dans l'architecture de l'oeuvre, et c'est pourquoi Malher recommande une pause de 5 minutes entre les deux premiers mouvements (ce que j'ai fait Wink. La forme du premier mouvement est sans surprise mais les effets d'orchestres sont superbes.

Ainsi, content sur le début mais sans la transe annoncée à l'idée d'écouter cette oeuvre. Et puis, à partir du Scherzo, ca m'a pris à la gorge et cela ne m'a plus lâché jusqua'au dernière accord du Final (sauf que ma version est sur 2 cd, il a fallu vite changer après le scherzo). Ce qu'il a écrit pour la voix est vraiment fantastique, depuis la plainte naïve d'Urlich jusqu'à la dernière acclamation du choeur. Beaucoup de liens avec la première symphonie, la deuxième peut vraiment être considérée comme une suite logique dont le motif principal est le début du deuxième des fahrenden gesellen lieder. J'ai ausi été frappé par la progression du Dies Irae, dont le motif de résurrection devient progressivement le négatif.

C'est donc pour moi une oeuvre immense. drunken drunken drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 19:15

Au risque de me repeter: ma sympho préférée du bonhomme et même de tout le repertoire. king
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4464
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 19:33

C'est effectivement une oeuvre que je porte très haut dans mon coeur. Cela dit, je crois que je préfère la sixième maintenant : le point culminant de la synthèse du récit et de la forme dans le langage symphonique de Mahler. Le final de la deuxième donne déjà des pistes avec ses trois idées principales qui vont s'opposer et se fondre. Le premier mouvement de la troisième est déjà plus fluide sur le plan de l'écriture, et l'idée de confrontation trithématique parait dèja mieux menée. Mais c'est dans le final de la sixième, on atteint le point culminant de la synthèse du récit et de la forme dans le langage symphonique de Mahler (mais nous vérons cela mercredi si je calcule bien)
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 904
Age : 53
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 20:19

*Niko a écrit:
Même chose. Pour moi les mouvements extrêmes de la neuvième sont les cimes absolues du compositeur (avec l'adagio de la 10ème). Et j'ai un faible pour le 1er mouvement par rapport au dernier.

Pareil, à part que j'ai plus qu'un faible pour le 1er mvt : il écrase les 3 autres je trouve.
Il forme un tout à lui tout seul. Arrivé à la fin du 1er mvt, j'ai l'impression que Mahler ne va pas pouvoir dire grand chose de plus (ou de mieux)....j'aime bien passer directement à l'adagio de la 10e Mr. Green

*Niko a écrit:

Celles que j'aime par dessus tout: 2,3,4,6,9,10

6,9,10 en premier, en effet.
La 3e juste après (et en concert, elle est bien plus intéressante qu'en disque, je trouve, c'est curieux).

Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 EmptySam 18 Déc 2010 - 21:11

fgero a écrit:
*Niko a écrit:
Même chose. Pour moi les mouvements extrêmes de la neuvième sont les cimes absolues du compositeur (avec l'adagio de la 10ème). Et j'ai un faible pour le 1er mouvement par rapport au dernier.

Pareil, à part que j'ai plus qu'un faible pour le 1er mvt : il écrase les 3 autres je trouve.
Il forme un tout à lui tout seul. Arrivé à la fin du 1er mvt, j'ai l'impression que Mahler ne va pas pouvoir dire grand chose de plus (ou de mieux)....


Ca n'est pas pour rien que l'on qualifie souvent cette symphonie d'unique "Inachevée achevée". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustav Mahler (1860-1911)
Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustav Mahler (1860-1911) (3)
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)
» Gustav Mahler : Première Symphonie. Eléments d'analyse
» Mahler - sujet de thèse
» Troisième symphonie de Gustav Mahler. Analyse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: