Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 

 Découvrir l'orgue par le disque

Aller en bas 
+41
jbpfrance
Prosopopus
Rubato
xoph
Mandryka
Benedictus
Chris3
Jof
Mario Ouellette
plenum
Zeno
lulu
Mélomaniac
Sacha
Siegmund
Pat17
shushu
antrav
Michel Desrousseaux
Cololi
alainhdv
lejoker
ysov
HOLLIGER
DavidLeMarrec
greny82
Pelléas
PrinceIgor
sofro
Jules Biron
felyrops
Pison Futé
Toxic
christophe21
WoO
Crapio
Xavier
Octavian
atomlegend
Anthony
Jorge
45 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 8:03

Bon, mes premières impressions après les écoutes selon la liste de recommandations de Benedictus.

Si je devais faire un classement, je mettrais les Messes de Couperin en tête, ainsi que Les Hymnes et Magnificat de TITELOUZE, sans doute parce qu'il y a une alternance chant/orgue, et cela me convient mieux.

Ensuite, j'ai apprécié FROBERGER par Davitt Moroney,
- Les caractères de la variation puis Deux siècles d’orgue, pour leur diversité.

Pour L’Art de la Fugue, j'ai du mal à rester concentré sur la durée, et j'ai dû fractionner l'écoute.

Pour la plupart, c'est une seule écoute pour l'instant et donc tout cela peut évoluer avec les prochaines.
C'est un répertoire que je découvre et je dois me "familiariser" avec toute cette palette sonore produite par l'instrument; parfois ça me parait un peu "brouillon", "massif" "confus"...mais je suis en plein apprentissage.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32237
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 8:09

Si tu n'as pas essayé de Grigny, c'est vraiment l'autre sommet du baroque français avec Couperin.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 8:59

Cololi a écrit:
Si tu n'as pas essayé de Grigny, c'est vraiment l'autre sommet du baroque français avec Couperin.

Je note; Tu as quelque chose de particulier à me recommander pour Grigny? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 9:18

Je crains que ce soit encore un peu tôt pour Grigny (qui est quand même très ornementé et extraverti), surtout si tu as eu ce genre d'impression:
Rubato a écrit:
parfois ça me parait un peu "brouillon", "massif" "confus"...
face à Couperin (d'autant que Cololi va te proposer Bardon à Saint-Maximin, effectivement jubilatoire, mais qui joue à fond la carte de la profusion toutes anches dehors - et en plus sans alternatim...)


Dernière édition par Benedictus le Sam 13 Nov 2021 - 9:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32237
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 9:30

Non non je ne propose pas Bardon/St Maximin, car j'ai envie que Rubato reste ici hehe

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 9:34

Cololi a écrit:
Non non je ne propose pas Bardon/St Maximin, car j'ai envie que Rubato reste ici hehe
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 9:34

hehe

@Rubato: Après, si tu veux essayer Grigny dès maintenant, je te recommanderais les Hymnes par Jean-Pierre Lecaudey sur l'orgue Tribuot de Seurre (sonorité typée, mais moins bigarrée, moins exubérante que Saint-Maximin), avec en plus le plain-chant alterné (chez Pavane):
Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Grigny12

Sinon, Coudurier à Cintegabelle a fait la Messe et les Hymnes avec plain-chant (BNL), j'aime énormément mais c'est peut-être un peu sec - et difficile à trouver. Tout récemment est sorti chez Hortus un double CD intitulé Écrire le temps (la Messe et les Hymnes avec alternatim + des motets de Lebègue) par Nicolas Bucher (que je ne connais pas) sur le Carouge de La Chaise-Dieu (miam!) avec l'Ensemble Gilles Binchois (re-miam!): il va falloir que j'écoute ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 13 Nov 2021 - 9:59

Je prends note de tout ça; effectivement, avec un chant alterné ça pourrait me plaire.
Je vais essayer de trouver des extraits à écouter. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 14 Nov 2021 - 20:59

Mefistofele a écrit:

Benedictus a écrit:

Il y a ce disque-là, où on trouve justement la Toccata de la Suite gothique de Boëllman, celle de la 5ᵉ de Widor et le Carillon de Westminster de Vierne (et aussi le Carillon de l'Office de l'Assomption de Tournemire.)

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Grande10

Et donc, j'ai écouté ce disque... 5 fois en deux jours. C'est vraiment ce que j'ai entendu de mieux avec Ligeti. L'instrument, le répertoire, c'est impressionnant, extraverti.
Mille merci à Benedictus pour cette formidable découverte.



Smile Après celle de Boëllmann, ma Toccata préférée dans ce répertoire est celle de Gigout.
Plus tardif, plus long à démarrer, mais transportant, la Fugue de Maurice Duruflé sur le nom d'Alain.
https://youtu.be/6sevZ7U0Rus?t=440

D'ailleurs, si tu ne connais pas, essayer les célèbres Litanies de Jehan Alain : https://www.youtube.com/watch?v=PrH-zCJMb7s

Pour les disques, hormis celui justement conseillé par le Sieur Benedictus, il y a cet autre, formidable tant pour le programme
(les Variations de concert de Bonnet) que son interprétation :
https://www.amazon.fr/Festival-musique-d%C2%92orgue-Fran%C3%A7aise-Widor/dp/B005DZIN0Q

Si tu as aimé les Cinq Méditations sur l'Apocalypse, essayer la Symphonie-Passion de Marcel Dupré.
Et dans le genre fluo, les Visions cosmiques de Jean Guillou (se trouve sur YT),
l'improvisation sur Les Sept sceaux de Rolande Falcinelli : https://www.amazon.fr/Falcinelli-4-Improvisations-en-concert/dp/B000JRYMOO

Dans le genre imagé, si on quitte l'Hexagone, j'aime beaucoup aussi Petr Eben (toute la série chez Hyperion, commencer peut-être par Job et Faust).

Et puis bien sûr, en amont, leur père à tous ( hehe ), ne pas oublier Franz Liszt : Fantasie und Fuge über das Thema B.A.C.H.,
et l'énooorme Fantasie und Fuge über den Choral Ad nos, ad salutarem undam.


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 15 Nov 2021 - 12:05

Mefistofele a écrit:
Benedictus a écrit:
Il y a ce disque-là, où on trouve justement la Toccata de la Suite gothique de Boëllman, celle de la 5ᵉ de Widor et le Carillon de Westminster de Vierne (et aussi le Carillon de l'Office de l'Assomption de Tournemire.)
Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Grande10

Et donc, j'ai écouté ce disque... 5 fois en deux jours. C'est vraiment ce que j'ai entendu de mieux avec Ligeti. L'instrument, le répertoire, c'est impressionnant, extraverti. Mille merci à Benedictus pour cette formidable découverte.

Dans ce genre, Kiviniemi a proposé plusieurs disques très réussis. Par exemple : 

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 640x640


Citation :
Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Langla10

Enfin, dernier disque à m'avoir convaincu : Langlais et ses Cinq Méditations sur l'Apocalypse. Là encore, approuvé par Benedictus. Et comme Reger, j'ai trouvé cela foisonnant, en moins abstru et en plus démonstratif ? Les sonorités sont assez incroyables (le I ferait croire à un thérémine, le V évoque bien des fanfares d'apocalypse).

Encore merci d'élargir mes horizons ! mains

Ah oui, c'est un grand corpus accessible du XXe siècle, à l'audace réelle mais dans un langage de départ qui reste tonal et même assez conservateur. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 15 Nov 2021 - 12:46

Mélomaniac a écrit:
Si tu as aimé les Cinq Méditations sur l'Apocalypse, essayer la Symphonie-Passion de Marcel Dupré.
Dans mon souvenir, par rapport aux Cinq Méditations de Langlais, la Symphonie-Passion de Dupré est quand même un truc assez opaque/bruyant, pas spécialement audacieux ou original et plutôt longuet (et plus d'avoir un argument pas très Mefisto-friendly... hehe)

(Bon, il faudrait que je retente, cela dit: après tout, j'avais été agréablement surpris par les Versets pour les Vêpres de la Vierge, récemment.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 15 Nov 2021 - 14:10

(Je partage ton avis, et c'est nettement moins bien que les Vêpres, je trouve… Plutôt caractéristique du grand orgue contemporain opaque, chargé et pas très avenant.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32237
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 15 Nov 2021 - 14:16

J'avoue que j'ai très peu fréquenté Dupré. Jamais entendu qq ch d'intéressant. Déjà il détestait Tournemire, c'est mal barré avec moi Mr. Green

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMar 16 Nov 2021 - 22:45

Mélomaniac a écrit:

Smile Après celle de Boëllmann, ma Toccata préférée dans ce répertoire est celle de Gigout.
Plus tardif, plus long à démarrer, mais transportant, la Fugue de Maurice Duruflé sur le nom d'Alain.
https://youtu.be/6sevZ7U0Rus?t=440

D'ailleurs, si tu ne connais pas, essayer les célèbres Litanies de Jehan Alain : https://www.youtube.com/watch?v=PrH-zCJMb7s

Pour les disques, hormis celui justement conseillé par le Sieur Benedictus, il y a cet autre, formidable tant pour le programme
(les Variations de concert de Bonnet) que son interprétation :
https://www.amazon.fr/Festival-musique-d%C2%92orgue-Fran%C3%A7aise-Widor/dp/B005DZIN0Q

Si tu as aimé les Cinq Méditations sur l'Apocalypse, essayer la Symphonie-Passion de Marcel Dupré.
Et dans le genre fluo, les Visions cosmiques de Jean Guillou (se trouve sur YT),
l'improvisation sur Les Sept sceaux de Rolande Falcinelli : https://www.amazon.fr/Falcinelli-4-Improvisations-en-concert/dp/B000JRYMOO

Dans le genre imagé, si on quitte l'Hexagone, j'aime beaucoup aussi Petr Eben (toute la série chez Hyperion, commencer peut-être par Job et Faust).

Et puis bien sûr, en amont, leur père à tous ( hehe ), ne pas oublier Franz Liszt : Fantasie und Fuge über das Thema B.A.C.H.,
et l'énooorme Fantasie und Fuge über den Choral Ad nos, ad salutarem undam.



Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Improv10 Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Cover42

Impressionnante liste dont j'ai déjà éclusé une partie entre hier et aujourd'hui. Les échecs seront Falcinelli que j'ai vraiment détesté — méchant, tortueux, impénétrable — et Liszt, dont certains passages sont prometteurs mais dont le langage et les développements sont quand même bien plan-plan.

-----------------------------------

Bonne surprise, le Duruflé (la seule pièce qui avait attiré mon attention lorsque j'avais écouté l'intégrale Trotter, avec préférence pour le Prélude, à vrai dire) et les Litanies d'Alain.

-----------------------------------

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Cover43

Carton plein enfin avec le disque van Oosten, enthousiasmant de la première à la (presque) dernière note. Si j'exclue la très ennuyeuse Deuxième suite de Boëllmann, chaque pièce est un régal et un plaisir renouvelé. Les Variations de Bonnet, impressionnantes (mais pas saisissantes non plus), et le charmant Elfes par le même ; la belle toccata de Dubois (que j'étais surpris d'autant apprécier), l'irrésistible Marche américaine de Widor, tellement pompière ; les Trois pièces de Pierné, dont le Prélude m'a ensorcelé ; les pièces très évocatrices de Guilmant (l'Invocation donne l'impression que l'air vibre, et la ritournelle de l'Allegretto est une sorte de Casse-Noisettes revu et corrigé). Mais c'est la toccata de Gigout qui me fait un effet agneau bœuf, une de mes pièces préférées pour l'instrument. Quelle puissance, quellle énergie !

-----------------------------------

J'ai survolé Guillou et bien aimé ce que j'ai entendu, ça m'a l'air paroxystique dans le genre qui me plaît. Un compositeur à explorer plus avant ?

-----------------------------------

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Front23

Je viens de finir Dupré, je suis partagé. Le premier mouvement ne lésine pas sur les moyens, c'est très raccord avec mes goûts. La Nativité qui suit, par contre, met bien du temps à se terminer... La Crucifixion rugit, mais les pleurnicheries qui suivent... Enfin, la Résurrection en sorte de lever de soleil qui se brouille un instant avant le déploiement de pompe (instable)... Tout à fait aligné avec le sujet, j'en conviens, mais avec mes penchants, beaucoup moins. Pas dénué d'intérêt, à vrai dire, mais Job correspond plus aux histoires édifiantes et à l'univers sonore qui emportent mon adhésion.

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Folder13

J'ai commencer à creuser Eben (Job seulement, 4 écoutes) et cela m'a fait autant d'effet que Langlais. Très, très intense, avec des couleurs incroyables, des titres vraiment raccords avec le contenu, un véritable livre d'images (pour adultes). Disons que c'est le genre de choses que j'attendais pour accompagner les illustrations de Blake, plutôt que les vapeurs et demi-teintes* de Vaughan Williams sur le même argument. Rien que l'ouverture, ténébreuse, déchirée par un son nasillard, et l'espèce de moment fou qui suit, l'incroyable quantité de sonorités, une sorte de creuset primordial aux accents fatidiques. Puis, dans le mouvement qui suit, la touchante prière de Job interrompues par les malheurs (d'abord une ritournelle, puis une pluie d'accords terrifiants)... Et il reste encore 6 mouvements tous plus inventifs les uns que les autres (l'entêtant Longing for Death) ! Je note pour éventuellement faire une présentation de Petr plus tard.

Quoi qu'il en soit, merci de cette formidable sélection, un nouvel album épatant avec plusieurs révélations (Pierné, Guilmant, Gigout) et possiblement un compositeur aussi excitant que Ligeti en la personne d'Eben, dont le catalogue dans son ensemble m'affole les sens.

Au passage, si j'ai apprécié une pièce chez un compositeur, est-il bon d'écouter ce qu'il aura écrit par ailleurs, ou mes tocades pour les toccatas risquent d'être limitées à ces pièces bien précises ?

*Euphémisme du jour pour exprimer ma détestation réserve à l'égard de cette partition.

@David : Kiviniemi, j'ai trouvé peu de choses (à moins d'aller voir sur Deezer) ?

-----------------------------------

Addendum

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Northe10
Northern Lights (Christopher Herrick, cathédrale de Nidaros)

Superbe disque récent (septembre 2021) de compositions d'origines et d'époques diverses, du très défunt et Allemand Brahms au très vivant et Norvégien Takle, en passant par Gigout et sa toccata !I love you Un programme extrêmement approchable par le néophyte, gorgé de couleurs et de rythmes (du blues, du jazz, des toccatas !). Le Yes! qui ouvre le disque est une espagnolade qui donne envie de danser dans son salon : je n'imaginais pas ce genre de chose possible avec l'orgue ! Et c'est Trondheim, dont le nom enthousiasme David. Maintenant, leurs orgues sont-elles aussi réputées que leur orchestre symphonique ? La nomenclature donne le tournis, deux pages serrées de tuyaux, l'instrument a l'air de proportions gargantuesques.

Nota : je viens de finir le disque. Vraiment excellent, avec deux réserves. Le Brahms tombe comme une perruque poudrée dans le potage, c'est bien sérieux et austère comparé au reste (on dirait du Bach modernisé, versant toccata et fugue en ré mineur que j'aime tant, soit pas vraiment le summum de la partition entraînante). La toccata de Gigout est plus réussie chez van Oosten.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 21:09

Smile Oui, cette "impro" de Falcinelli est plus carnassière qu'imaginative, mais bon ça fait de l'effet.

De Guillou, ce sont les Visions cosmiques que je préfère, je ne sais pas si le reste est recommandable. Il a composé aussi une Toccata, assez célèbre dans ce répertoire.

Je ne connais pas cette interprétation de la Fantaisie de Liszt. C'est vrai que ça peut paraître parfois mou et tunnelé, ça dépend beaucoup de l'interprète (c'est vrai de toute musique mais particulièrement dans cette fresque qu'il faut savoir animer). A mon avis mieux vaut commencer par cette version :
https://www.discogs.com/fr/release/10051546-Franz-Liszt-Yves-Rechsteiner-Orgelwerke-%C5%92uvres-Pour-Orgue-Orgue-Ladegast-De-La-Cath%C3%A9drale-De-Schwe
Et pour le über Bach : https://www.discogs.com/fr/release/3806949-Franz-Liszt-Michael-Sch%C3%B6nheit-Liszt-Organ-Works-Vol-1-B-A-C-H

D'Eben, tout me semble hautement fréquentable. Voir aussi Okna, et les Paysages de Patmos, dans cette version ou cette autre :
https://www.amazon.fr/Concerto-pour-orgue-Landscapes-Patmos/dp/B007WA0X6M
https://www.amazon.fr/%C2%8Cuvres-pour-orgue-Intégrale-5/dp/B000CETZDM

Je ne connais pas ce récent Northern Lights, qui a l'air fort stimulant.
Chez le même label Hyperion, Christopher Herrick est connu pour une série d'albums Organ Fireworks où tu devrais trouver mains émoustillements colors

Un autre disque me revient à l'esprit, qui devrait beaucoup te plaire :
https://www.discogs.com/release/16234350-Josef-Still-Festliches-Orgelkonzert-Im-Dom-Zu-Trier
L'instrument en soi est une pièce d'artillerie, et l'interprétation est bluffante, notamment le Karg-Elert : l'introduction est une dantesque évocation de l'enfer, et l'écrasante & rayonnante fugue, on n'y survit pas ! bounce


Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyVen 19 Nov 2021 - 21:52


hehe Dans la série de l'orgue sur grand écran :

https://classik.forumactif.com/t8371p50-playlist-121#1077084
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 20 Nov 2021 - 11:20

Et ce disque Foller est fort divertissant ! Encore de l'orgue spectaculaire, avec un Bach dantesque, un Rossini cavalcadant (même si je trouve l'instrument moins plaisant que les versions orchestrales, qui cravacheront le morceau), un Rota qui fonctionne plutôt bien et ce Star Wars fort réussi, malgré des flons-flons pas toujours du meilleur goût dans le thème de Leia, on flirte dangereusement avec un accordéon qui essaye de faire pleurer. Voilà qui met de bonne humeur, et les sonorités de l'instrument vont bien avec l'atmosphère triomphante (ou inquiétante dans la marche impériale) !

Eben, j'ai testé le disque Rost. Assez dépouillé et suspendu, j'ai été particulièrement sensible au paysage avec cheval, particulièrement évocateur. Un peu moins convaincu par Okna, qui mérite réécoute, mais l'idiome est de prime abord assez "moderne sans séduction". C'est finalement le concerto, plus exubérant et coloré, que j'aurai préféré sur ce disque.

Still, Guillou et Liszt sont au programme des prochains jours (avec, bien sûr, une cure de Dupré que j'espère aussi passionnante que le titre).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 20 Nov 2021 - 18:02

Je reviens sur quelques remarques sur lesquelles je n'ai pas eu le temps de rebondir :

Kiviniemi se trouvait aisément de mémoire, sur Deezer, YouTube, etc. Mais ce sont des œuvres que tu peux trouver ailleurs, il faudra juste fouiller pour la registration spectaculaire.

Sinon, je suis étonné que Mélo n'ait pas mentionné l'Afrika Hymnus de Stevans Grové, immense somme expansive de l'orgue XXe dont il s'est fait le promoteur ici-même il y a quelques années.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 20 Nov 2021 - 22:28

DavidLeMarrec a écrit:

je suis étonné que Mélo n'ait pas mentionné l'Afrika Hymnus de Stevans Grové,
immense somme expansive de l'orgue XXe dont il s'est fait le promoteur ici-même il y a quelques années.



https://classik.forumactif.com/t1406p500-les-plus-belles-pieces-d-orgue#1079916
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 20 Nov 2021 - 22:54

Oui, je sais, c'est à ce message que je faisais allusion ; je m'étonnais seulement que tu ne l'aies pas recommandé à Mefistofele, ça paraît plutôt conforme à ce qui peut l'intéresser, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptySam 20 Nov 2021 - 23:05

DavidLeMarrec a écrit:

je m'étonnais seulement que tu ne l'aies pas recommandé à Mefistofele


Effectivement, ça mérite procès Mr. Green

En même temps, malgré sa réjouissante boulimie, il faut lui laisser le temps d'écouter ce qu'on lui recommande.

Pour me racheter, voici un autre conseil, dans le genre des fresques mystiques que j'adore et qui devraient séduire l'esprit qui nie :

https://classik.forumactif.com/t1406p240-les-plus-belles-pieces-d-orgue#935466


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 21 Nov 2021 - 9:24

Oh oui ! Je n'ai pas ce disque mais il existe deux symphonies improvisées de Cochereau chez Solstice, parfaitement électrisantes !

D'une manière générale, il faudrait peut-être conseiller à Mefisto de goûter la démesure des improvisations des grands maîtres, comme Tournemire, Cochereau, Pincemaille, Latry… (On trouve aussi plein de choses sur YT captées ces dernières années chez les titulaires des orgues les plus prestigieuses.)



Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 22 Nov 2021 - 2:38

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Solsti10
Liszt : Fantaisie et Fugue sur "Ad nos" ; Vierne : Deuxième Symphonie ; Dupré : Symphonie-Passion ; Cochereau : Symphonie improvisée (Pierre Cochereau)

Mélo vante ce disque à juste titre, pour les amateurs de sensation fortes sans tomber dans le "facile" (cf. le disque Foller). Interprétation bouillonnante de Dupré, Liszt éruptif et improvisation extraordinaire, avec des mouvements pairs débordant de vie, et deux adagios, l'un sombre qui s'élance de façon tragique, l'autre apaisé mais non dénué d'instabilité. Incroyable chef d'œuvre !

(Pour être tout à fait honnête, le Liszt reste trop uniformément bruyant et long à mon goût, mais dans cette interprétation, le potentiel de séduction est élevé. Quant au Vierne, à part le dernier mouvement et encore, c'est assez peu excitant.)


DavidLeMarrec a écrit:
Oh oui !  Je n'ai pas ce disque mais il existe deux symphonies improvisées de Cochereau chez Solstice, parfaitement électrisantes !

D'une manière générale, il faudrait peut-être conseiller à Mefisto de goûter la démesure des improvisations des grands maîtres, comme Tournemire, Cochereau, Pincemaille, Latry… (On trouve aussi plein de choses sur YT captées ces dernières années chez les titulaires des orgues les plus prestigieuses.)

Ce disque, peut-être ?

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Impro10

Si oui, il est excellent, grand sens du rythme, de la narration, beaucoup de variété. L'impro du 15 août sur le Dies irae m'a spécialement parlé grâce au thème connu.

Bien noté pour les improvisateurs, j'ai prévu d'écouter plus de Cochereau car j'y réagis très positivement. Pincemaille et Escaich sont également prévus.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 12408
Date d'inscription : 21/01/2007

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 22 Nov 2021 - 9:49

Bon, pour ma part, je pense avoir fait le tour de la question: l'orgue ce n'est vraiment pas mon "truc".

Comme je l'ai dit plus haut, pour les messes, hymnes...ça va, J'ai vraiment apprécié Couperin et Titelouze..

Ce matin j'ai réécouté les sonates de Mendelssohn, mais ça ne me parle pas.
Certaines choses m'ont plu dans les albums "Les caractères de la variation", "Deux siècles d'orgue", et le "Froberger", mais à aucun moment je n'ai ressenti le petit frisson comme ce fut le cas pour d'autres découvertes.

J'aurais aimé pouvoir dire que j'avais été enthousiasmé.... Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 2661413304

Merci à Benedictus d'avoir rendu possible l'écoute de la plupart de ces albums mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 29 Nov 2021 - 11:37

Rubato a écrit:
Bon, pour ma part, je pense avoir fait le tour de la question: l'orgue ce n'est vraiment pas mon "truc".

Comme je l'ai dit plus haut, pour les messes, hymnes...ça va, J'ai vraiment apprécié Couperin et Titelouze..

Ce matin j'ai réécouté les sonates de Mendelssohn, mais ça ne me parle pas.
Certaines choses m'ont plu dans les albums "Les caractères de la variation", "Deux siècles d'orgue", et le "Froberger", mais à aucun moment je n'ai ressenti le petit frisson comme ce fut le cas pour d'autres découvertes.
c
J'aurais aimé pouvoir dire que j'avais été enthousiasmé.... Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 2661413304

Merci à Benedictus d'avoir rendu possible l'écoute de la plupart de ces albums mains

Je te conseille cependant d'essayer aussi la période plus tardive, avec L'Ascension et la Nativité de Messiaen, Job d'Eben, La Croix du Sud de Florentz… ce pourrait changer ta perception.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 29 Nov 2021 - 11:40

(J'en profite pour glisser que suite à vos conseils, j'ai exploré le fonds de Petr Eben… il y a vraiment des merveilles, à commencer par Job en effet. La version Titterington avec récitant anglais, remarquablement interprétée, ouvre des mondes !  Une des choses le plus abouties que j'aie entendues pour l'instrument. I love you

Tonal mais richement augmenté, vraiment de quoi se faire plaisir pour beaucoup de profils différents d'auditeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 5 Déc 2021 - 20:50

Mélomaniac a écrit:

Un autre disque me revient à l'esprit, qui devrait beaucoup te plaire :
https://www.discogs.com/release/16234350-Josef-Still-Festliches-Orgelkonzert-Im-Dom-Zu-Trier
L'instrument en soi est une pièce d'artillerie, et l'interprétation est bluffante, notamment le Karg-Elert : l'introduction est une dantesque évocation de l'enfer, et l'écrasante & rayonnante fugue, on n'y survit pas ! bounce

Disque enfin entendu, et je suis mi-figue mi-raisin. J'adore l'instrument et l'interprète (quel formidable Dupré !), le programme m'a beaucoup moins passionné. TOUTEFOIS, et malgré ma réticence initiale, le Karg-Elert a eu un goût de reviens-y auquel je n'ai pas résisté. Je crains que les arcanes de mes goûts, même encore indéchiffrables pour moi, n'aient aucun secret pour toi lorsqu'il s'agit de parler tuyauterie.

DavidLeMarrec a écrit:

Sinon, je suis étonné que Mélo n'ait pas mentionné l'Afrika Hymnus de Stevans Grové, immense somme expansive de l'orgue XXe dont il s'est fait le promoteur ici-même il y a quelques années.

Testé, mais pas dans la version évoquée qui est introuvable. Je me suis rabattu sur le disque de Kupershoek, et si le deuxième mouvement propose des registrations et des effets extraordinaires (on dirait vraiment des oiseaux !), je n'ai pas réussi à rentrer dans la pièce. À retenter lorsque je serai dans de meilleures dispositions ?

Quoi qu'il en soit, je continue à consommer quantité d'orgue depuis des semaines, je crois que ma conversion est réussie. Le XXe siècle est définitivement ma période favorite, même si je ne rechigne pas à tenter des choses plus anciennes (la passacaille de Kerll !). Au passage, j'ai écouté l'anthologie de Kevin Bowyer qui donne un aperçu intéressant — à défaut d'uniformément excitant comme les disques Delvallée ou van Oosten cités plus haut — des possibilités stylistiques modernes (hors Eben qu'il faut vraiment essayer). Outre le Ridout dont j'ai fait l'article ici, le Commotio de Nielsen et la Partita Concertante de Norgard sont immanquables pour les amateurs de spectaculaire. Je note au passage que certains compositeurs sont fidèles à eux-mêmes et immédiatement reconnaissables même à l'orgue : Glass, Maxwell Davies et Tavener.  hehe (Ce n'est pas forcément un compliment, même si Mandelion a son charme.)

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Bowyer10
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMar 7 Déc 2021 - 18:38

Je sais bien que Mozart est loin d'être à l'orgue ce qu'il est au concerto pour piano, au quatuor, à l'opéra... néanmoins, est-ce que quelqu'un aurait des recommandations, qu'il s'agisse d'œuvres pour orgue solo ou des Sonates d'église?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMar 7 Déc 2021 - 23:23

Non, pas vraiment, désolé – j'ai écouté ça en passant dans diverses versions, sans jamais être particulièrement retenu. Il y a de jolies choses, mais je ne suis jamais tombé sur une version particulièrement saillante que je pourrais te recommander (et je ne sais plus lesquelles !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 8 Déc 2021 - 11:10

Merci quand même d'avoir répondu...


Et sinon, chez les compositeurs français du XIXᵉ nés avant 1870 (pour mettre à part Tournemire et Vierne), mis à part Franck et Widor que je connais et aime déjà bien, est-ce qu’il y aurait des trucs susceptibles de me plaire?

A priori, j’ai l’impression que les Boëly, Lefébure-Wély, Guilmant, Gigout, Boëllmann etc. ne vont pas être trop ma came - mais on ne sait jamais: peut-être ont-ils composé des pièces d’église d’un genre un peu austère/archaïsant qui pourraient me plaire?

L’orgue de Dubois, est-ce aussi bien que le Quintette et le Quatuor avec piano ou Le Paradis perdu ou d’un ennui aussi radical que sa musique orchestrale et concertante?

L’orgue de Saint-Saëns et Pierné, c’est du bon Saint-Saëns et du bon Pierné, ou bien ils sont eux aussi victimes de l’effet-Mozart?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 8 Déc 2021 - 17:24

Je vais laisser les spécialistes répondre, sachant que je les lirai avec attention. Pour Pierné, il n'existe guère qu'une Pastorale et les 3 Pièces, Op. 29 ? Ces dernières sont sur le disque van Oosten commenté plus haut, j'ai trouvé ça ensorcelant. Donc pas vraiment austère-comme-tu-aimes. hehe
Mais c'est court et souvent donné, ça peut valoir la peine de tenter sur un instrument que tu aimes ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 8 Déc 2021 - 20:28

Benedictus a écrit:
A priori, j’ai l’impression que les Boëly, Lefébure-Wély, Guilmant, Gigout, Boëllmann etc. ne vont pas être trop ma came - mais on ne sait jamais: peut-être ont-ils composé des pièces d’église d’un genre un peu austère/archaïsant qui pourraient me plaire?

Chez Boëllmann ou Godard, les sonates violoncelle-piano sont vraiment denses et passionnantes, d'un ton assez sombre et grognon qui pourrait te plaire. Mais à l'orgue, je crois que ça va être bien gentil pour toi.


Citation :
L’orgue de Dubois, est-ce aussi bien que le Quintette et le Quatuor avec piano ou Le Paradis perdu ou d’un ennui aussi radical que sa musique orchestrale et concertante?

J'aime beaucoup sa symphonie, moi !

Ce n'est pas aussi fade que son concerto pour piano, mais c'est très consonant, très gentil, un peu comme de la musique de scène si tu veux, de petites pièces atmosphériques très sobres et qui touchent juste. De là à écouter ça (même si La Madeleine est remarquablement registrée et captée ici !), je ne suis pas sûr que ça ait un sens pour toi.

Saint-Saëns, il y a des trucs bien (les grands caprices), oui, au milieu de choses fades. Je connais trop mal pour bien te conseiller, une intégrale vient de paraître chez Brilliant, et j'ai vite décroché devant le nombre de choses pas très exaltantes.

Pierné, les Trois pièces c'est cool, c'est un peu plus nourrissant harmoniquement que les autres, mais quand même pas de quoi renverser la table.


Je crois que tu as plus intéressant à écouter à l'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 8 Déc 2021 - 21:24

Dubois:
DavidLeMarrec a écrit:
J'aime beaucoup sa symphonie, moi !
Laquelle? J'en ai deux sous la main (la n°2 en si mineur par Niquet / Philharmonique de Bruxelles et la française en fa mineur par Roth / Les Siècles - les deux dans l'anthologie Bru Zane.)
DavidLeMarrec a écrit:
De là à écouter ça (même si La Madeleine est remarquablement registrée et captée ici !), je ne suis pas sûr que ça ait un sens pour toi.
Je ne pensais pas à l'intégrale de Karras à La Madeleine (c'est possible de bien capter ça?), mais à l'anthologie de Helga Schauerte à la cathédrale de Moulins chez Syrius (Toccata, Verset de procession, Suite latine pour le temps pascal, Introduction-Fantaisie, Fughetta et Coda, Évocation, Déploration, Praeludium grave, Suite pour le temps de Noël, Offertoire, Grand Choeur.)


DavidLeMarrec a écrit:
Saint-Saëns, il y a des trucs bien (les grands caprices), oui, au milieu de choses fades.
Je ne vois pas de «grands caprices» dans l'intégrale Van Oosten: tu ne veux pas plutôt parler des Fantaisies (opp. 101 et 157)?


Mefistofele a écrit:
Pour Pierné, il n'existe guère qu'une Pastorale et les 3 Pièces, Op. 29 ? Ces dernières sont sur le disque van Oosten commenté plus haut, j'ai trouvé ça ensorcelant. Donc pas vraiment austère-comme-tu-aimes. hehe
DavidLeMarrec a écrit:
Pierné, les Trois pièces c'est cool, c'est un peu plus nourrissant harmoniquement que les autres, mais quand même pas de quoi renverser la table.
Oui, Pierné, j'ai quand même un a priori favorable - ce n'est pas mon cœur de répertoire, mais j'aime souvent beaucoup (je donnerais bien les 9/10ᵉ de l'œuvre pour orchestre de Schmitt pour Cydalise et le chèvre-pied.)
Mefistofele a écrit:
Mais c'est court et souvent donné, ça peut valoir la peine de tenter sur un instrument que tu aimes ?
Justement, je n'en vois pas sur des instruments que j'aime... Lecaudey (que j'aime beaucoup) a enregistré ça sur l'orgue de Lagrasse - il sonne comment, ce bouzin?
Ah, si, tiens, je vois Daniel Roth à Saint-Étienne-du-Mont (mais je ne connais pas du tout Roth père - il faut dire qu'il a surtout enregistré à Saint-Sulpice.)


DavidLeMarrec a écrit:
Je crois que tu as plus intéressant à écouter à l'orgue.
Bien sûr: je n'ai pas encore fini L'Orgue mystique ni l'intégrale Reger. Mais en XIXᵉ français, je devrais donc m'en tenir à Franck et Widor?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyJeu 9 Déc 2021 - 9:53

Benedictus a écrit:
Dubois:
DavidLeMarrec a écrit:
J'aime beaucoup sa symphonie, moi !
Laquelle? J'en ai deux sous la main (la n°2 en si mineur par Niquet / Philharmonique de Bruxelles et la française en fa mineur par Roth / Les Siècles - les deux dans l'anthologie Bru Zane.)

La Symphonie française, pardon ! Je n'ai plus de souvenir précis de l'autre.


Citation :
Je ne pensais pas à l'intégrale de Karras à La Madeleine (c'est possible de bien capter ça?)

Le son est vraiment super et devrait t'aider : registration claire, acoustique un peu sèche ; c'est vraiment mieux que d'aller l'entendre sur place. hehe


Citation :
Je ne vois pas de «grands caprices» dans l'intégrale Van Oosten: tu ne veux pas plutôt parler des Fantaisies (opp. 101 et 157)?

Tout à fait, j'ai employé un terme générique car je n'avais pas le temps de vérifier dans le catalogue (d'où l'absence de majuscules). Je me rappelais qu'il s'agissait de pièces non formelles mais un peu ambitieuses (assez régulièrement données en concert d'ailleurs !).


Citation :
Justement, je n'en vois pas sur des instruments que j'aime... Lecaudey (que j'aime beaucoup) a enregistré ça sur l'orgue de Lagrasse - il sonne comment, ce bouzin?

C'est un petit orgue romantique ; je ne sais plus bien comment ça sonne.


Citation :
Ah, si, tiens, je vois Daniel Roth à Saint-Étienne-du-Mont (mais je ne connais pas du tout Roth père - il faut dire qu'il a surtout enregistré à Saint-Sulpice.)

Plutôt monumental et pâteux, son style. Ca claque bien dans les grosses machines, mais ce n'est pas forcément subtil (et pas vraiment pour toi, donc. Mais je n'ai pas essayé dans les Pierné, je crois.


Citation :
Bien sûr: je n'ai pas encore fini L'Orgue mystique ni l'intégrale Reger. Mais en XIXᵉ français, je devrais donc m'en tenir à Franck et Widor?

Tu peux essayer autant que tu veux bien sûr, mais je ne vois pas d'évidences pour toi, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyVen 10 Déc 2021 - 21:04

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Reacit10
Récital à Notre-Dame de Paris
César FRANCK: Troisième Choral en la mineur / Joseph-Guy ROPARTZ: Prélude funèbre / Eugène GIGOUT: Scherzo / Léon BOËLLMANN: Suite Gothique / Alexandre GUILMANT: Adagio de la 5ᵉ Sonate en ut mineur, op. 80 / Camille SAINT-SAËNS: Prélude et Fugue en mi bémol majeur, op. 99 n°3 / Gabriel PIERNÉ: Prélude, op. 29 n°1 / Charles-Marie WIDOR: Andante sostenuto de la Symphonie en ut mineur, op. 70 «Gothique» / Louis VIERNE: Allegro vivace et Final de la Première Symphonie en ré mineur, op. 14

Olivier Latry (grand orgue de Notre-Dame de Paris)
Paris, VIII.1997
Organa Viventia / Sony


Tiens, justement, pour vérifier: donc oui, Gigout et Guilmant c’est quand même très fade (et très délayé dans l’Adagio de Guilmant); Boëllmann, j’ai trouvé que, Toccata mise à part, cette Suite Gothique manquait beaucoup d’audace et d’originalité pour une œuvre qui se veut pittoresque et spectaculaire; le Saint-Saëns qui est là est peut-être un peu formaliste et démonstratif mais quand même pas mal du tout¹; les Préludes de Ropartz et de Pierné m’ont aussi beaucoup plu pour leurs couleurs harmoniques un peu insaisissables et leurs climats.

J’ai beaucoup aimé la version du Troisième Choral de Franck - je ne sais pas si ça n’est pas registré exactement pareil ou si c’est une question de prise de son, mais ça m’a paru être plus finement coloré et avoir plus de profondeur sonore que dans le disque DG six ans plus tard (lequel sonne vraiment capté de très près.) D’ailleurs, j’ai entendu beaucoup de parallélismes avec le Prélude, Choral et Fugue pour piano (configurations harmoniques, carrures mélodiques…), que je n’avais encore jamais noté jusqu’ici.

Ce qui m’a aussi frappé, c’est le caractère quand même très particulier, voire un peu bizarre  (et même pas forcément très beau) de la sonorité de l’orgue de Notre-Dame: certains registres ont vraiment un son d’orgue électrique style Hammond. (J’avais déjà remarqué ça dans des vieux enregistrements de Cochereau, mais j’imaginais que c’était lié à l’âge de l’enregistrement - état de l’instrument avant restauration ou captation monophonique ancienne.) Cela dit, je trouve que ça fonctionne bien dans ces répertoires du second XIXᵉ, auxquels ça donne un côté un peu steampunk, du moins assez Jules Verne (j’imagine bien l’orgue du Nautilus sonner comme ça.)

Pas encore écouté les extraits de Symphonies de Widor et de Vierne, mais j’imagine que ça doit être très bien aussi (cela dit, je pense tout de même que ça fonctionne mieux dans le contexte de la symphonie entière².)


Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Notre_11
Patrick Zachmann / Magnum


¹ Pour les Fantaisies de Saint-Saëns, il existe une monographie de Yoann Tardivel chez Hortus qui donne les trois (avec les Improvisations op. 150), sur l’orgue de Saint-Michel de Bordeaux. Je crois savoir qu’il y a ici des Bordelais qui s’intéressent un peu à l’orgue: c’est un instrument que vous me recommanderiez?
² D’ailleurs, pour la Symphonie Gothique entière, quelqu’un aurait une version autre que van Oosten à recommander?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 12 Déc 2021 - 11:32

Benedictus a écrit:
Cela dit, je trouve que ça fonctionne bien dans ces répertoires du second XIXᵉ, auxquels ça donne un côté un peu steampunk, du moins assez Jules Verne

hehe


Citation :
¹ Pour les Fantaisies de Saint-Saëns, il existe une monographie de Yoann Tardivel chez Hortus qui donne les trois (avec les Improvisations op. 150), sur l’orgue de Saint-Michel de Bordeaux. Je crois savoir qu’il y a ici des Bordelais qui s’intéressent un peu à l’orgue: c’est un instrument que vous me recommanderiez?

Je ne savais pas du tout que c'était un orgue remarquable ! (L'église étant rarement ouverte pour éviter les dégradations, je n'ai dû y entrer qu'une fois, malgré sa dentelure extérieure spectaculaire et son prestigieux statut basilical…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 12 Déc 2021 - 11:45

Si j'en crois Orgues en France, c'est, pour l'essentiel, un Merklin second XIXᵉ dans un buffet Micot. Cela dit, à l'époque de ta jeunesse bordelaise, il était apparemment en très mauvais état, ou en cours de restauration (2004-2011)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 12 Jan 2022 - 22:43

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Reuchs10
Eugène REUCHSEL: Promenades en Provence
Pierre Labric (grandes orgues Cavaillé-Coll de Saint-Ouen de Rouen)
Rouen, IV & X.1974
Fy/Solstice


Ce n’est pas inintéressant du tout, certains passages ont même des climats assez envoûtants, mais je ne suis pas non plus totalement convaincu.

Déjà, le langage a un côté cote mal taillée - disons qu’on a un peu l’impression d’un fond de langage impressionniste gentiment tradi-folklorisant (plutôt Séverac que Koechlin, quoi) mais sur lequel viendraient ponctuellement se greffer des strates quasi jeune-Messiaen ou des boucles post-tournemiriennes. Le résultat est que, tantôt on est vraiment dans des vignettes que les titres laissent imaginer (d’un pittoresque finalement fort sobre, cela dit), tantôt dans des textures beaucoup plus «modernes.» Pour autant, je n’exclus pas du tout que ça puisse finir par me plaire à la réécoute - au contraire.

Mais le vrai problème, c’est à mon avis le choix de l’instrument (et accessoirement sa captation): je sais biens qu’on peut en tirer des couleurs magnifiques (Susan Landale dans le Livre du Saint-Sacrement!), mais ici ce n’est pas vraiment le cas - et c’est plutôt handicapant par rapport au sujet (non seulement quand il s’agit d’évoquer, comme dans la deuxième pièce, Les Grandes Orgues de la basilique de Saint-Maximin, mais les Voiles multicolores au port de Toulon pourraient aussi bien s’intituler Brumes de mer au crépuscule sur la plage de Dieppe): je pense que des orgues plus typés de timbres (Roquevaire, par exemple) colleraient mieux à l’esthétique de l’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94083
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 12 Jan 2022 - 22:58

Oui, et surtout dans cette musique les volumes sont extrêmement importants : avec un véritable orgue, sur place, les blocs figuralistes prennent vie de façon impressionnante.

Au disque, c'est hélas assez terne. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyDim 23 Jan 2022 - 0:02

En Playlist, Benedictus a écrit:
Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Romant10
REUBKE: Sonate pour orgue en ut mineur «Der 94. Psalm»
Günther Kaunzinger (orgue de la Basilique abbatiale de Waldsassen)
Waldsassen, XI.1999
Novalis


Surprised Ah, oui, là, c’est carrément un autre monde! Pour le coup, un instrument qui a de la chair (limite Rubens, même!) et de sacrées couleurs (ce qui est surprenant, c’est que, même si c’est un orgue symphonique moderne - 1989! - Jann semble avoir eu à cœur de préserver un peu des spécificités timbrales de la facture sud-allemande ancienne.) Et puis l’interprétation joue vraiment la carte lisztienne: c’est d’une virtuosité foudroyante, mais  plus dans une espèce d’emportement halluciné (voire un peu méchant) que dans l’exhibition pyrotechnique.
J'ai vraiment beaucoup aimé à la fois l'orgue (rarement entendu autant de couleurs sur ce genre de gros orgue «symphonique») et l'espèce de virtuosité méchante de Kaunzinger. J'ai lu qu'il avait enregistré sur cet instrument une intégrale des symphonies, des pièces de fantaisie et des pièces libres de Vierne, la moitié d'une intégrale des symphonies de Widor et une anthologie des principales œuvres de Franck: tout ça me tente énormément... Quelqu'un a déjà écouté ça?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 24 Jan 2022 - 23:09

Je ne saurais commenter sur Kaunzinger, qui est absolument introuvable dans quoi que ce que soit. Par contre, la sonate de Reubke a l'air d'avoir été enregistrée 666 fois ou peu s'en faut : le pauvre homme est mort à 24 ans et n'a laissé que cela, plus une sonate pour piano et 3 piécettes, aussi tout le monde a l'air de vouloir l'enregistrer.

Disponible, j'ai vu Guillou qui joue cela au lance-pierre et avec des couleurs typiques de l'individu (il m'a l'air d'être vraiment le Stokowski de l'orgue). Plus orthodoxe, Scandali pour une intégrale chez CPO, le jeune Schöch bardé de prix, ou Preston, mais apparemment, ce n'est pas l'extase avec ce dernier. Du coup, des choses intéressantes ou bien la vérité est ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 24 Jan 2022 - 23:18

Mefistofele a écrit:
Je ne saurais commenter sur Kaunzinger, qui est absolument introuvable dans quoi que ce que soit.
Ah bon? je l'ai vu sur le site de streaming des ordinateurs à la pomme (comme d'ailleurs tous ses disques Novalis.)

Mefistofele a écrit:
(il m'a l'air d'être vraiment le Stokowski de l'orgue).
Oui, c'est ça, y compris pour les coiffures rigolotes. (Très déçu par ailleurs par ses improvisations, dont on dit pourtant le plus grand bien, en général.)

Mefistofele a écrit:
Plus orthodoxe, Scandali pour une intégrale chez CPO, le jeune Schöch bardé de prix, ou Preston, mais apparemment, ce n'est pas l'extase avec ce dernier. Du coup, des choses intéressantes ou bien la vérité est ailleurs ?
Je devrais recevoir sous peu Schmitt à Lucerne, mais j'imagine que ce doit être indisponible... Mr. Green

(Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 31 Jan 2022 - 22:34

Benedictus a écrit:

Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.


Et comme tu exprimes tes avis de façon bien plus développée et intelligente, je suis devenu bien inutile et superflu sur ce Forum Sad
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5250
Age : 922
Date d'inscription : 27/11/2008

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 31 Jan 2022 - 22:37

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.


Et comme tu exprimes tes avis de façon bien plus développée et intelligente, je suis devenu bien inutile et superflu sur ce Forum Sad

Qu'est ce que tu racontes comme bêtises mélo Shocked ?
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14358
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMar 1 Fév 2022 - 11:22

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.
Et comme tu exprimes tes avis de façon bien plus développée et intelligente, je suis devenu bien inutile et superflu sur ce Forum Sad
Nan, mais c’qu’y faut pas lire comme c***eries, des fois!
(Moi qui me fends précisément de posts organistiques développés et illustrés dans l’espoir de te voir de nouveau poster régulièrement et abondamment, c’est gagné, tiens...)
(Par ailleurs, mes commentaires sont excessivement impressionnistes, je suis loin d’avoir tes connaissances techniques et «de terrain» des gros tuyaux.)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMar 1 Fév 2022 - 22:08

Benedictus a écrit:

je suis loin d’avoir tes connaissances techniques et «de terrain» des gros tuyaux.


tutut Ma seule expertise infalsifiable relève plutôt...

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore


Nombre de messages : 3094
Age : 57
Date d'inscription : 06/01/2012

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyMer 2 Fév 2022 - 2:02

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.


Et comme tu exprimes tes avis de façon bien plus développée et intelligente, je suis devenu bien inutile et superflu sur ce Forum Sad

Même si je suis moins concerné par la plomberie, je proteste moi aussi tutut . Tu es un membre (pas de calembour graveleux SVP!) indispensable de ce forum Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyVen 4 Fév 2022 - 23:31

Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

je suis loin d’avoir tes connaissances techniques et «de terrain» des gros tuyaux.


tutut Ma seule expertise infalsifiable relève plutôt...

Spoiler:

Je croyais que la connaissance infalsifiable de Mélo, c'était plutôt la pipe ! bedo

Anaxagore a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Benedictus a écrit:

Ma dernière marotte, c'est trouver des exemplaires d'occase pas trop chers de disques d'orgue épuisés recommandés par Mélo.


Et comme tu exprimes tes avis de façon bien plus développée et intelligente, je suis devenu bien inutile et superflu sur ce Forum Sad

Même si je suis moins concerné par la plomberie, je proteste moi aussi tutut . Tu es un membre (pas de calembour graveleux SVP!) indispensable de ce forum Very Happy .

Je me joins à ce concert de récriminations mêlées de louanges, si j'écoute trop de l'orgue, c'est grâce aux efforts combinés de David, Benedictus et toi. Tu as su mieux que personne cerner mes goûts en matière de répertoire, et tes recommandations ont guidé mes pas. C'est Mélo-Les-Bons-Tuyaux, nom d'une pipe !

(Et au fait, quid des Mélo d'Or ?)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1414
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 EmptyLun 14 Fév 2022 - 23:07

Je sais qu'on en a parlé ailleurs, mais j'ai enfin écouté l'anthologie van de Laar au nom évoquant davantage les filtres à café que les tuyaux d'orgue...

Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Rob_jf10
Robustelly 'Grand Cru' (Jan van de Laar - orgue)

Magistral. Le son est superbe, le programme alterne raretés absolues et piliers du répertoire, tout en mixant les époques. J'ai la confirmation que l'orgue "ancien" n'est pas ma tasse de thé en général (Araujo et Cabézon... du moins, les sonorités très typées devraient plaire aux amateurs de couleur), mais même la suite de Julien m'a paru intéressante (le Dialogue final est un grand sourire). Les pièces plus austères (Böhm et Couperin) baignent dans une morgue rassurante, Bach est saisissant (finale du BWV 972 en déluge ! Alors que le choral qui suit... quel ennui mortel, il ferait passer le Couperin pour un jingle publicitaire). La symphonie concertante de Lasceux est un petit bijou, souriant et motorique, truffé de surprises, la plus belle pièce du disque, trouvé-je. Pour conclure, un beau Jongen et surtout une Pièce héroïque de Franck parfaitement électrisante.

Évidemment découvert sur CSS, et au palmarès des meilleurs disques 2021 ! Merci David !  I love you  I love you  I love you

L'inépuisable DLM a écrit:
♥♥♥ Guillaume Lasceux – Simphonie concertante pour orgue solo –  St. Lambertuskerk Helmond, Jan van de Laar (P4Y JQZ 2020)
+ Jullien : suite n°5 du livre I, Couperin fantaisie en ré, Böhm Vater unser, Jongen Improvisation-Caprice, Franck pièce héroïque
→ Le disque contenant le plus de Gilles Jullien, et une version extraordinairement saillante de la Pièce Héroïque de Franck.
→ Quel orgue fantastiquement savoureux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Découvrir l'orgue par le disque   Découvrir l'orgue par le disque - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Découvrir l'orgue par le disque
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Pour découvrir le cor au disque
» Découvrir la musique de la RENAISSANCE par le disque...
» Liens
» Façon de découvrir la musique
» Des coffrets permettant de découvrir des périodes ou autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie-
Sauter vers: