Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 

 Xenakis

Aller en bas 
+40
Barbajuan
xoph
Stanlea
Prosopopus
Benedictus
AlexCorzoma
WoO
Biely
Cololi
lulu
Blestheme
Abnegor
Siruo
Merlin
Parsifal
Siegmund
Percy Bysshe
Le faiseur de reines
Octavian
Анастасия231
Ophanin
Cornélius
Cello
Glocktahr
hammerklavier
TragicSymph
HOLLIGER
Kryzstof
Steack
Gaial
Jacti
Swarm
antrav
Bezout
DavidLeMarrec
Xavier
blowingguy
Coelacanthe
Mr Bloom
sofro
44 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea


Nombre de messages : 5528
Age : 64
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 18:38

Du cou, comme disait Louis XVI, je suis allé écouter Jonchaies. Franchement, c'est très écoutable, bien plus que d'autre cotemporanités. Je m'attendais à une grosse bouillie sonore, alors qu'il y a quand même un vrai texte, comme disent les littéraires.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4691
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 18:46

Quelqu’un·e aurait vu l'expo à la Cité de la Musique et aurait un avis ?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 20:48

À l’occasion des deux messages tous les cinq ans de Jacti je relisais un peu les derniers messages de ce sujet, et je voudrais dire qu’en fait j’aime bien Xenakis. Mais surtout ce qu’il a fait autour des années 60 jusqu’au début des années 70, après je trouve qu’à quelques exceptions près c’est disons ronronnant (y compris Jonchaies, dont j’apprécie l’enregistrement d’Amy à Metz moi...). Et qu’en plus j’ai une fâcheuse tendance à privilégier des vinyles jamais réédités en cd pour la plupart, à commencer par ceux de Marius Constant :

Xenakis - Page 6 Cover153Xenakis - Page 6 113
Xenakis - Page 6 Folder41Xenakis - Page 6 R-157710
Xenakis - Page 6 Cover154Xenakis - Page 6 R-127910
Revenir en haut Aller en bas
Jacti
Mélomane du dimanche
Jacti


Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 22:32

lulu a écrit:
À l’occasion des deux messages tous les cinq ans de Jacti
C'est sûr que je ne poste pas autant que vous !
Je n'ai que l'avant-dernier (Atrées) en vinyle.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyVen 8 Avr 2022 - 6:52

En fait je trouve ça bizarre et râlant. La plupart des Simonovitch ont été réédités par EMI, pareil pour les Tabachnik (Erato), les Bruck se trouvent chez RZ, mais Constant, à part Syrmos et le Polytope sur le même cd RZ, rien. C’est d’ailleurs valable pour d’autres enregistrements de Constant (hors Xenakis) chez Erato. Je sais pas au moins Oresteïa faites quelque chose. Laughing


Dernière édition par lulu le Jeu 14 Avr 2022 - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyDim 10 Avr 2022 - 7:57

lulu a écrit:
Je sais pas au moins Oresteïa faites quelque chose. Laughing

Stay tuned Cool
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyDim 10 Avr 2022 - 20:21

Mes oreilles se sont jetées sur Musique chorale / New London Chamber Choir/ James Wood (directeur) / Hyperion.

Xenakis - Page 6 110


Oresteïa ? j'ai cette version
Xenakis - Page 6 110
Xenakis - Page 6 210

le charme des antiquités qui ont bien vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 4:15

Je l’ai aussi, il faudrait que je la réécoute... À noter que contrairement à celle de Constant elle intégre Kassandra (1987). Pour la version complète avec La déesse Athéna (1992) il faut se tourner vers la radio (j’ai Aykal en 2011 à Montpellier, divers chœurs et le philharmonique d’İstanbul, avec des introductions récitées au début de chacune des trois parties, 71 minutes au total).
(et j’adore cette œuvre.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 9:20

Je n'irais pas jusqu'à dire que je l'adore, mais Oresteïa est une des rares œuvre de Xenakis que j'aime beaucoup (avec quelques bidules électroniques comme La Légende d'Eer, et bien sûr Gmeeoorh.)

Pour le reste, je vais aller réécouter, mais j'ai peur de n'être pas tellement réceptif (ses pièces les plus connues comme Jonchaies ou Pléïades ne m'ont vraiment pas passionné.) Après, si vous avez des trucs qui seraient davantage pour moi (à part Gmeeoorh, bien sûr), je suis preneur de vos recommandations.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 10:04

peut-être des choses comme N’shima ou Akrata ?
bon et Persépolis...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 10:19

C'est noté, merci!
Sa musique de chambre (en tout cas le disque Helffer / Arditti chez Montaigne), ça ne va pas me plaire?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 10:25

J’en doute fortement. En tout cas, personnellement, à part Herma que j’aime beaucoup, ce sont pour la plupart des trucs des années 80, en musique de chambre je dirai que c’est pire qu’à l’orchestre (Dikhthas mon dieu c’est Mists, que je peux au moins m’amuser à écouter, en pire).
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 19:09

lulu a écrit:
Je l’ai aussi, il faudrait que je la réécoute... À noter que contrairement à celle de Constant elle intégre Kassandra (1987). Pour la version complète avec La déesse Athéna (1992) il faut se tourner vers la radio (j’ai Aykal en 2011 à Montpellier, divers chœurs et le philharmonique d’İstanbul, avec des introductions récitées au début de chacune des trois parties, 71 minutes au total).
(et j’adore cette œuvre.)

J'ai d'abord entendu cette œuvre en concert par Musicatreize et le Chœur contemporain.
En première partie était donné les Pléiades.
Sans le support visuel de la représentation et le souvenir d'icelle, je suis pas sur de trouver le même intérêt à l'écoute de salon.
A l'inverse des pléiades qui pour moi sont inusables et intemporelles.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 19:27

moi je déteste Pléïades, peut-être sa pire œuvre à mon avis. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMar 12 Avr 2022 - 21:11

Alors donc:

Xenakis - Page 6 Xenaki10
N’shima (1975) pour 2 mezzo-sopranos, 2 cors, 2 trombones et violoncelle
Rachid Safir / Les Jeunes Solistes
Metz, XI.1991
Col legno


Xenakis - Page 6 Xenaki11 Xenakis - Page 6 Xenaki12
Akrata (1964-65) pour 16 instruments à vent
- Konstantin Simonovitch / Ensemble instrumental de musique contemporaine de Paris
Paris, XII.1968 & I-II.1969
EMI Classics

- Arturo Tamayo / Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Luxembourg, VI.2004
Timpani


J’ai beaucoup aimé Akrata, mais seulement après avoir écouté la version Simonovitch, plus lente, et ainsi plus articulée, avec une captation plus proche qui accentue le relief un peu cru des timbres instrumentaux, et des silences et des contrastes de dynamiques plus marqués: du coup, on perçoit bien mieux comment fonctionne l’œuvre (et, partant, ça accroche l’intérêt d’un bout un l’autre) - le déploiement de la construction très «horizontale» qui joue essentiellement sur le timbre, les dynamiques et les textures, les section qui se succèdent par des effets de «changements de registre» (comme à l’orgue ou dans une symphonie de Bruckner), tout le travail sur les modes de jeu (staccato, flatterzunge, sourdine, etc.), les effets d’agrégation, les doublures… Effectivement c’est tout à fait pour moi. (En revanche, j’étais d’abord passé complètement à côté de tout ça avec la version Tamayo: plus rapide et trop lié, dans un son un peu lointain et réverbéré, du coup, ça fait juste l’effet d’une espèce de babil virtuose pour vents.)

Et je crois que N’shima aurait pu devenir mon œuvre préférée de Xenakis s’il n’y avait pas eu le violoncelle qui intervient vraiment comme un cheveux sur la soupe, dommage parce que l’écriture vocale faussement «abstraite» (ce n’est pas un texte qui est «chanté» mais des phonèmes prélevés dans un poème en hébreu) est fascinante (ça ressemble tantôt à du Sprechgesang, tantôt à une cantillation liturgique, etc. et met toujours en valeur le caractère «physiologique» de la phonation) et j’aime énormément les textures obtenues par les cuivres. (Et là aussi, l’écriture «horizontale» qui fonctionne par agrégations et changements de registre - quel dommage qu’il n’ait pas plus composé pour l’orgue!)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 3:02

je n’ai que Tabachnik dans N’shima... d’ailleurs, j’ai dit l’autre jour sans vérifier que les Tabachnik avaient été réédités en cd mais c’est faux car ça n’est pas le cas de cet excellent disque :

Xenakis - Page 6 P1140810
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 5:29

Pour moi, c'était pas un mathématicien, c'était un tragique, il admettait pas tellement ça quand on lui disait : «Bon, si on est tragique, on est tragique, la musique est comme ça aussi.» Enfin il coupait, il voulait pas entendre parler de ça. Mais je connaissais un peu son histoire et je savais que les mathématiques n'étaient qu'un garde-fou chez lui, c'était quelqu'un profondément marqué par des expériences traumatisantes et il a eu besoin des mathématiques pour rendre tout ça anodin comme des lois physiques et rentrer dans l'ordre du Cosmos.

(...)

Et y avait dans ce livre très hétéroclite, une petite partie extraordinairement émouvante et une grande partie, qui moi, me laissait un peu froid, c'est-à-dire toute la partie de considération mathématique à laquelle j'avais pas tellement envie d'adhérer. Mais qui était très bien pour lui, c'était ce dont il avait besoin. Par contre, ce qui était immédiatement parlant pour tout le monde, c'était la grande imagerie dont il fait part au début, sa fascination pour les bruits de la grêle et surtout pour la, ce qu'on peut appeler la scène primitive de l'imaginaire de Xenakis, qui est cette manifestation où, qui a été dispersée par des tirs de mitrailleuses et dont y a l'écho dans sa musique, très longtemps et dans beaucoup d'oeuvres. Une manifestation avec des slogans scandés, chacun à son tempo mais déphasé, du début à la fin de la manifestation le slogan se propage comme un grand canon un peu anarchique et tout ça, est brutalement détruit par des tirs de mitrailleuses qui transforme l'ordonnancement du canon des slogans en un chaos de cris, de douleurs et de rage. Et ça, ce schéma sonore, Xenakis l'a affirmé dans ses textes du début de «Musique formelle», il l'a illustré beaucoup et l'on peut penser que une grande partie de ce qu'il a voulu transformer en calculs physiques, en symbolisation de la physique des gaz et tout ça, n'est autre qu'une justification rationnelle destinée à encadrer un imaginaire très douloureux. Donc, la vision de Xenakis que j'ai après de longs contacts, c'est de quelqu'un qui a eu une sensibilité exacerbée et qui l'a refusé ou qui voulait la dépasser cette sensibilité, d'abord en se contraignant lui-même à une discipline de fer, les mathématiques ont joué ce rôle et en refusant de s'exprimer à ce sujet de façon sentimentale et même en laissant croire quelque fois que sa musique éveillait des zones de l'esprit qui n'avait rien avoir avec les sentiments.


(François-Bernard Mâche)
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4691
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 9:30

lulu a écrit:

(François-Bernard Mâche)

Xenakis sera le concepteur de sa maison de vacances en Grèce
https://www.iannis-xenakis.org/maison-de-vacances-de-francois-bernard-mache-grece/

...si vous le saviez pas
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 10:30

oui, il en parle aussi, chapitre 79, dans l’entretien dont j’ai tiré ces deux extraits (chapitres 40 et 77).

https://entretiens.ina.fr/musiques-memoires/Mache/francois-bernard-mache
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 15:23

Benedictus a écrit:
les section qui se succèdent par des effets de «changements de registre» (comme à l’orgue ou dans une symphonie de Bruckner) [...] (Et là aussi, l’écriture «horizontale» qui fonctionne par agrégations et changements de registre - quel dommage qu’il n’ait pas plus composé pour l’orgue!)
Où je constate que, finalement, ce n'est pas moi qui vois de l'orgue partout (c'est à la page précédente):
lulu a écrit:
Smile au détour d’autre chose, j’avais trouvé une métaphore assez parlante :

Among other things, Xenakis’s music, like Ferneyhoughs, has always tended to confront the performer with enormous technical problems, albeit of a different kind. Xenakis has a rather neo-Bachian tendency to switch instruments in and out like organ stops, without worrying too much about the physical limitations of players or instruments.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 16:12

Ah bah je suis complètement d’accord : tout transpire l’orgue chez Xenakis, autant dans le côté « écriture par blocs » que par l’accumulation de mélodies modales, sans parler de la dimension rituelle. Pourtant, autant je pense qu’effectivement Gmeeoorh est (assez miraculeusement) une très bonne œuvre, je suis pas sûr qu’il aurait tant excellé dans ce domaine : car demander à un compositeur qui fait déjà de l’orgue à l’orchestre d’écrire de l’orgue c’est forcément décevant (comment détourner ce qu’on fait déjà ?).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 17:08

Ça aurait déjà été moins pénible pour l'oreille que ses trucs pour clavecin.  Mr. Green

Sinon, il y a d'autres œuvres du même genre dans ses compositions pour petit effectif? Parce que là, je viens d'essayer des gros machins symphoniques des annes 80-90, Lichens, Tracées et Roaï, j'ai trouvé ça franchement très, très pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 12110
Age : 24
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 18:41

Benedictus a écrit:
Parce que là, je viens d'essayer des gros machins symphoniques des annes 80-90, (...) Tracées (...) j'ai trouvé ça franchement très, très pénible.
Surprised Mais pourtant... ç'a formé les plus grands...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 18:52

Emeryck a écrit:
Surprised Mais pourtant... ç'a formé les plus grands...
scratch Qui ça? Comme compositeur-que-tu-aimes influencé par Xenakis, je ne vois guère que Guézec, mais il est mort 15 ans avant Tracées (mais je connais mieux la descendance boulézo-stockhausenienne que la descendance xénakienne...)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 12110
Age : 24
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 19:30

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
Surprised Mais pourtant... ç'a formé les plus grands...
scratch Qui ça? Comme compositeur-que-tu-aimes influencé par Xenakis, je ne vois guère que Guézec, mais il est mort 15 ans avant Tracées (mais je connais mieux la descendance boulézo-stockhausenienne que la descendance xénakienne...)
Je te mets une citation, tu vas tout de suite comprendre : "Metastaseis quand j'étais adolescent, sur une cassette audio. Un choc. Mais moindre que celui ressenti à l'audition de Tracées, pour grand orchestre : une pièce méconnue d'une durée de cinq minutes. Chez Xenakis, j'entends toutes les forces et énergies qui, pour moi, dépassent la musique et ont forgé ce que j'ai appelé la musique saturée. Ce sont des forces transcendantales, qui distinguent la musique qui répond à un vrai questionnement existentiel, de celle qui n'est qu'un divertissement bourgeois ou une activité professionnelle comme une autre."
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 19:40

pété de rire Mais bien sûr! Ça ne pouvait être que LUI! J'avais oublié que Xenakis était l'un des premiers chamans de la deuxième moitié du XXᵉ siècle.

(Je n'avais pas du tout perçu les potentialités ironiques de ton message initial.)

Certes Tracées n'est pas terrible, mais le pauvre Xenakis ne méritait quand même pas si affligeante postérité. (Sa femme, à la rigueur, et encore.)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyMer 13 Avr 2022 - 21:55

@Benedictus : essaie peut-être Epeï.
Mais sinon en pré-1962 écoute quand même le reste du disque Simonovitch que tu as cité plus haut  (Achorripsis, Atrées, ST/10). Évidemment c’est plus formel et moins personnel que ce qu’il a fait ensuite mais très bien je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 14 Avr 2022 - 9:33

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
Surprised Mais pourtant... ç'a formé les plus grands...
scratch Qui ça? Comme compositeur-que-tu-aimes influencé par Xenakis, je ne vois guère que Guézec, mais il est mort 15 ans avant Tracées (mais je connais mieux la descendance boulézo-stockhausenienne que la descendance xénakienne...)

Le Xénakis bruyant : un must have à écouter très fort mais bon faut être désinhibé pour cela.

Emeryck a écrit:

"Metastaseis quand j'étais adolescent, sur une cassette audio. Un choc. Mais moindre que celui ressenti à l'audition de Tracées, pour grand orchestre : une pièce méconnue d'une durée de cinq minutes. Chez Xenakis, j'entends toutes les forces et énergies qui, pour moi, dépassent la musique et ont forgé ce que j'ai appelé la musique saturée. Ce sont des forces transcendantales, qui distinguent la musique qui répond à un vrai questionnement existentiel, de celle qui n'est qu'un divertissement bourgeois ou une activité professionnelle comme une autre."
Revenir en haut Aller en bas
Padoue
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2020

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 14 Avr 2022 - 18:32

Benedictus a écrit:
pété de rire Mais bien sûr! Ça ne pouvait être que LUI!

Une private joke ? Je ne vois pas qui ce LUI désigne ..... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyJeu 14 Avr 2022 - 19:04

L'immense Raphaël Cendo. Comme il est dit ici:
Sa biographie est une légende. A la sortie du Conservatoire National Supérieur et de Danse de Paris, le jury n’osa pas lui accorder toute sa légitimité. L’institution ne lui délivra qu’un second prix mais sa musique était déjà première. Il avait tourné le dos à ses pairs depuis bien longtemps, il choisit les chemins de traverse au risque d’être incompris. La radicalité de sa pensée s’imposa, il inventa la saturation.

Il y a aussi cette fascinante vidéo intitulée Résister et transcender, où il dit toutes sortes de choses originales et profondes sur Proust et Rimbaud, sur le chamanisme et la paléoanthropologie, sur le capitalisme et le rôle de l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyVen 3 Juin 2022 - 13:50

Barbajuan a écrit:
lulu a écrit:
Je sais pas au moins Oresteïa faites quelque chose. Laughing

Stay tuned Cool

C'est par ici, nouvellement remasterisé :

Syrmos, Polytope, Kraanerg, Medea & Oresteïa (Constant)
https://open.spotify.com/album/7fucZnJU1ZmLg2fmFD1kZA?si=rKNBNIUxSPOHzRQDeJbrqQ

Terretektorh & Nomos Gamma (Bruck)
https://open.spotify.com/album/2VGKpSmE2eCPDerWmSUqdO?si=y4ZlrHgmQ7Kph0vB31-pMQ

Dispo sur toutes les autres plateformes, y compris en haute-def pour celles qui le proposent (Qobuz...)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyVen 3 Juin 2022 - 14:07

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Jacti
Mélomane du dimanche
Jacti


Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyLun 6 Juin 2022 - 16:41

Le faiseur de reines a écrit:
Bon, je reviens au sujet initial du fil !  Mr. Green

J'écoute présentement une version live de Jonchaies dirigée par Amy ; c'est plus doux, moins violent, moins strident que la version tamayo ; c'est plus jazzy. Ça a son charme.
Sauf que ce n'est pas du tout dans l'esprit de Iannis Xenakis contrairement à Tamayo que j'ai rencontré et avec qui, après discussion, je suis tombé totalement d'accord sur 'l'esprit" de Jonchaies.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyLun 6 Juin 2022 - 16:55

tiens au fait je viens de découvrir qu’il existe (au moins) deux enregistrements de Jonchaies par Amy : celui de novembre 1981 à Metz publié par Col Legno, mais aussi un autre en janvier à Paris... pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 03/04/2010

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyDim 12 Juin 2022 - 22:26

Et moi, je viens de découvrir un morceau magnifique des dernières années d’IX.  S.709.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14735
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyVen 24 Juin 2022 - 22:52

Du fil Playlist:
Benedictus a écrit:
Xenakis - Page 6 Xenaki18
Metastasis (1953) pour 60 musiciens. Pithoprakta (1956) pour 49 musiciens
Maurice Le Roux / Orchestre National de l’O.R.T.F.
Paris, 1965
Le Chant du Monde


Xenakis - Page 6 Xenaki14
Achorripsis (1957) pour 21 musiciens
Konstantin Simonovitch / Ensemble Instrumental de Musique Contemporaine de Paris
Paris, XII.1968 & I-II.1969
Erato


Xenakis - Page 6 Xenaki15
Diamorphoses (1957) pour sons enregistrés. Concret PH (1958) pour bande seule
Groupe de Recherches Musicales de l’O.R.T.F.
Ⓟ 1957
Erato


Xenakis - Page 6 Xenaki16
Syrmos (1959) pour 18 instruments à cordes
Marius Constant / Ensemble Ars Nova
Ⓟ 1969
Erato


Le Xenakis des années 50, c’est finalement pas mal - pas trop chamanique-bourrin, quoi: Achorripsis, ça fait même assez pointilliste-formel façon jeune-Sto; les trucs sur bande sont sympas (Diamorphoses fait vraiment bruitage de science-fiction vintage), mais un peu anecdotiques. Je recommande vraiment ces veilles versions O.R.T.F. (les Erato sont ressorties en dématérialisé il y a moins d’un mois) - je trouve que, chaque fois qu’on peut comparer, le coffret orchestral de Tamayo et l’édition Xenakis chez Mode paraissent sensiblement moins bien.
Benedictus a écrit:
Xenakis - Page 6 Xenaki15
Orient-Occident (1960), pour bande magnétique 2 pistes, musique extraite du film homonyme d’Enrico Fulchignoni. Bohor (1962) pour sons enregistrés
Groupe de Recherches Musicales de l’O.R.T.F.
Ⓟ 1960
Erato


Xenakis - Page 6 Xenaki17
Herma (1961) pour piano¹. Atrées [ST/10, 3-060962] (1962) pour 11 musiciens². Morsima-Amorsima [ST/4, 2-030762] (1962) pour piano, violon, violoncelle, contrebasse³
Georges Pludermacher (piano)¹ ³, Konstantin Simonovitch / Ensemble Instrumental de Musique Contemporaine de Paris², Jean-Claude Bernède (violon), Paul Boufil (violoncelle), Jacques Cazauran (contrebasse)³. Quatuor Bernède: Jean-Claude Bernède, Jacques Prat (violons), Bruno Pasquier (alto), Paul Boufil (violoncelle)⁴
Paris, Salle Wagram, 24-25.X & 13.XI.1967 & 2.IV.1968
Erato


Certes, ce n’est pas ce qui me touche le plus dans la musique de cette époque, mais je dois avouer que c’est quand même pas mal du tout - et surtout, on voit ce qu’il vaut faire, où ça va, comment ça fonctionne, de sorte que ça soutient vraiment l’intérêt.

(Et, à ma grande surprise, ça vaut aussi pour les œuvres sur bande, qui, en plus, m’évoquent assez puissamment certains souvenirs liés à l’Orient.)
Benedictus a écrit:
lulu a écrit:
à quand Persépolis ? Mr. Green
Ah, mais Persépolis, je connais déjà (et j'aime bien); mais là, j'écoute ou réécoute tout ce que j'ai sous la main dans l'ordre chronologique (mais je ne garantit pas d'aller jusqu'au bout: dans mon souvenir, les choses commence à sévèrement se gâter entre le milieu des années 70 et le début des années 80) - donc Persépolis, ce sera sûrement dans quelques jours.

Je continue donc mon cycle Xenakis:

Xenakis - Page 6 Xenaki17
ST/4 [1-080262] (1962) pour quatuor à cordes
Quatuor Bernède: Jean-Claude Bernède, Jacques Prat (violons), Bruno Pasquier (alto), Paul Boufil (violoncelle)
Paris, Salle Wagram, 8-11.XII & 3-7.VII.1967
Erato


Xenakis - Page 6 Xenaki14
Polla ta Dhina (1962) pour chœur d’enfants et 48 musiciens¹. ST/10 1-080262 (1962) pour 10 musiciens
Maîtrise de Notre-Dame de Paris / Abbé Jean Revert¹, Konstantin Simonovitch / Ensemble Instrumental de Musique Contemporaine de Paris
Paris, Salle Wagram, 18-21.XII.1968 & 30.I-1.II.1969
Erato


Xenakis - Page 6 Xenaki11
ST/48 [1-240162] (1962) pour orchestre. Hiketides Les Suppliantes d’Eschyle (1964) suite instrumentale pour cuivres et cordes
Arturo Tamayo / Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Luxembourg, Philharmonie, V.2006
Timpani


Aujourd’hui: 62, année stochastique.

Un peu moins enthousiaste. ST/10 et ST/48, j’ai trouvé ça fastidieux à écouter l’un après l’autre: ça m’a paru à la fois bruyant et trop systématique, ces trépidations à jet continu de vents à l’unisson qui alternent avec des glissandi de cordes - même si effectivement, ça a une certaine efficacité. Je pourrais d’ailleurs dire la même chose de Hiketides, mais la dernière section avec ses mélodies modales en polyphonies homorythmiques, aux cordes puis aux cuivres, et qu’on dirait toutes droit sorties de musique pour consort de viole ou de sacqueboutes de la Renaissance anglaise, m’a complètement scotché.

J’ai bien aimé la conception de Polla ta Dhina, mais la réalisation m’a moins convaincu: entre les petits braillard en mode frontal et l’ensemble instrumental trop touffu, ouille.

J’ai été beaucoup plus sensible à ST/4, dont les effets cinétiques et le travail sur les modes de jeu produisent une espèce de fascinant kaléidoscope de textures, mais auquel l’économie du dispositif-quatuor avec son jeu sur les dynamiques et les tensions-détentes confèrent malgré tout une dimension très discursive.

D’une manière plus transversale, on pourrait dire que ce «moment stochastique» dans l’œuvre de Xenakis vient réduire à néant le vieux discours «humaniste» poussiéreux selon lequel «l’avant-garde» des années 60 aurait «remplacé l’inspiration par des calculs mathématiques», produisant ainsi «une musique intellectualiste et froide»: avec la série des ST, on a vraiment à faire à une musique expressément composée à partir de modélisations mathématiques (ce que Stockhausen, Boulez ou Nono, par exemple, n’ont jamais fait); or c’est probablement la musique la plus bourrin physique et véhémente de cette époque-là - et bizarrement, à l’oreille, on ne distingue pas vraiment les pièces «ST» de celles qui ne le sont pas: comme si, finalement, Xenakis produisait toujours un peu le même genre de musique, qu’il le fasse avec des «mathématiques» ou «à l’inspiration.» Étonnant, non?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptyVen 24 Juin 2022 - 23:39

Benedictus a écrit:
comme si, finalement, Xenakis produisait toujours un peu le même genre de musique, qu’il le fasse avec des «mathématiques» ou «à l’inspiration.» Étonnant, non?

deux éléments de réponse à mon avis.

1. voir plus haut ma citation de F.-B. Mâche sur la scène primordiale et les mathématiques comme rien de plus qu’un prétexte/garde-fou.

2. cette citation avec laquelle je ne suis que très partiellement d’accord :
Philippe Manoury : Xenakis a souvent utilisé, à tout le moins au début de sa carrière, des modèles mathématiques très différents les uns des autres – la théorie des gaz ou des jeux, les lois de Poisson, etc. – pour produire des musiques qui sont beaucoup moins différentes que les modèles dont il s’est servi. Pourquoi ?
Pierre Boulez : C’est parce qu’il utilisait un matériau neutre. Il utilisait surtout des formes – je le dis sans méchanceté – qui sont les moins intéressantes musicalement. Ce qui est le plus riche, ce n’est pas un glissando, un espace lisse qui manque de définition, c’est le pitch, la notion de coupure, celle de l’espace des hauteurs, d’intervalle, régulier ou irrégulier, parce qu’il y a là déjà une structure évoluée qui oblige à réfléchir sur sa validité. Un glissando est un intervalle anonyme qui appartient à n’importe quelle œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 10:47

Xenakis serait un équivalent de la tâche de Rorschach.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4691
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 10:53

ou d'un vol d'étourneaux…
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti



Nombre de messages : 211
Localisation : Haut Var
Date d'inscription : 18/03/2007

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 13:45

xoph a écrit:
ou d'un vol d'étourneaux…

lire Boulez commentait la musique de Xenakis, Xenakis associant Boulez à une impasse....


https://lesmagiques.com/etourneau-signification-spirituelle-et-presage/
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4691
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 14:12

Je pensais bien sûr aux nuages de sons, théorie des gaz, etc. … et à la beauté "lisse" du vol des étourneaux, plus qu'à leur signification spirituelle (que je découvre à cette occasion).

@lulu
La citation de Boulez interrogé par Manoury date de quand ?
Elle m'a fait penser aux réflexions de Guattari/Deleuze sur espace lisse / espace striè, où Boulez ("un espace lisse qui manque de définition" à propos de Xenakis et des glissandos - de Metastasis ?) ne verrait pas très bien tout le potentiel des espaces lisses. Ensuite, je connais pas grand chose aux théories musicales, et encore moins aux concepts en philo
"Dans l’espace strié on ferme une surface, et on la répartit suivant des intervalles déterminés, d’après des coupures assignées ; dans le lisse on se distribue sur un espace ouvert, d’après des fréquences et le long des parcours (logos et nomos)" Guattari/Deleuze - Mille plateaux 1980

Boulez est tout strié et Xenakis tout lisse hehe


Dernière édition par xoph le Sam 25 Juin 2022 - 14:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jacti
Mélomane du dimanche
Jacti


Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 16/11/2006

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 14:24

Benedictus a écrit:

2. cette citation avec laquelle je ne suis que très partiellement d’accord :
Philippe Manoury : Xenakis a souvent utilisé, à tout le moins au début de sa carrière, des modèles mathématiques très différents les uns des autres – la théorie des gaz ou des jeux, les lois de Poisson, etc. – pour produire des musiques qui sont beaucoup moins différentes que les modèles dont il s’est servi. Pourquoi ?
Pierre Boulez : C’est parce qu’il utilisait un matériau neutre. Il utilisait surtout des formes – je le dis sans méchanceté – qui sont les moins intéressantes musicalement. Ce qui est le plus riche, ce n’est pas un glissando, un espace lisse qui manque de définition, c’est le pitch, la notion de coupure, celle de l’espace des hauteurs, d’intervalle, régulier ou irrégulier, parce qu’il y a là déjà une structure évoluée qui oblige à réfléchir sur sa validité. Un glissando est un intervalle anonyme qui appartient à n’importe quelle œuvre.
Philippe Manoury et, surtout Pierre Boulez, ne sont pas les mieux placés pour parler de la musique de Iannis Xenakis qu’ils ne comprennent pas.
Il faut se rappeler ce qu’a dit Pierre Boulez à propos de Iannis Xenakis :
« A l'époque du Domaine musical, nous avons programmé du Xenakis. Je me suis vite rendu compte que c'est un compositeur qui n'a aucun métier et qui est complètement sourd. Aux compositeurs, il dit qu'il est mathématicien, aux mathématiciens qu'il est architecte, aux architectes qu'il est compositeur. »
C’était quand même très violent…
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19550
Date d'inscription : 25/11/2012

Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 EmptySam 25 Juin 2022 - 16:35

Jacti a écrit:
Philippe Manoury et, surtout Pierre Boulez, ne sont pas les mieux placés pour parler de la musique de Iannis Xenakis qu’ils ne comprennent pas.

Je suis tout à fait d’accord, et pourtant je trouve que cette idée que si du point de vue du langage beaucoup d’œuvres de Xenakis se ressemblent malgré la variété des artisanats formels, c’est peut-être aussi car il manipule les matériaux les plus neutres et les plus lisses (gammes chromatiques, glissandos, etc.) n’est pas inintéressante. J’ai bien dit que je n’étais que très partiellement d’accord, mais il y a peut-être quelque chose à creuser.

xoph a écrit:
La citation de Boulez interrogé par Manoury date de quand ?

Ça se trouve dans un livre qui date de 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Xenakis - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Xenakis   Xenakis - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Xenakis
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Cité de la musique - Xenakis - EIC 18/03/2022
» 24-11 / OPRF : Xenakis, Ligeti, Levinas, Tinoco
» La musique, un langage ? A propos d'une citation de Xenakis
» Petite bafouille en hommage à Iannis Xenakis
» Philharmonie - Debussy Honegger Xenakis - Masmondet 10/04/18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: