Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -14%
Climatiseur réversible mobile (chaud et froid) ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 15:51

Jaky a écrit:

Mélomaniac a écrit:

J'ai recensé toutes les versions de la MPCPC que je connaissais.

Avant d'afficher la liste de mes trouvailles, une petite devinette : cinq chefs l'ont enregistrée au moins trois fois, auxquels pensez-vous ?



Je dirais Dorati, Boulez et peut-être Solti?

Je veux mon cadeau! bounce


thumright Oui pour Dorati et Solti.

Encore trois bonnes réponses et tu auras ton cadeau ! Mr.Red

Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 16:58

Mélomaniac a écrit:


thumright Oui pour Dorati et Solti.

Encore trois bonnes réponses et tu auras ton cadeau ! Mr.Red


tutut Tu avais dis 3 noms! Karajan pour le troisième.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:00

Peut-être aussi Ferencsik et Mravinsky?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:06

Surprised Comment ça Jaky j'ai dit trois noms ?

J'ai bien écrit cinq, comme chacun peut le lire dans le message ci-dessus.

Oui pour Mravinsky et Karajan. Reste encore un chef à trouver Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:08

J'en ai deux de Kubelik, peut-être que c'est lui?
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:12

Xavier a écrit:
J'en ai deux de Kubelik, peut-être que c'est lui?
Pour Kubelik il y a six versions "Live", est-ce que cela compte?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:18

Je ne connais que deux enregistrements par Kubelik (Mercury et le live chez Orfeo avec la Radio bavaroise).

Tu en comptes six Jaky ?, donne-nous les références ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:24

Mélomaniac a écrit:
Je ne connais que deux enregistrements par Kubelik (Mercury et le live chez Orfeo avec la Radio bavaroise).

J'ai le Orfeo et un autre live, tiré d'un coffret du NY Philharmonic. (mars 1981)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:28

Surprised Chouette alors ça fait un sixième chef qui l'a enregistrée au moins trois fois.

Alors c'est qui ce sixième chef ? Very Happy

Chez DG et Philips, c'est pas confidentiel pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 17:42

Ozawa?
Avec Boston, Saiton Kinen et Berlin, non?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:12

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:44

Smile Ci-dessous un recensement de la discographie de la MPCPC.

N'hésitez pas à signaler les erreurs, les oublis, et à préciser les références manquantes (label, date) que vous connaissez Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:45


Musique pour cordes, percussion et célesta

discographie

(enregistrements live et studio parus commercialement sur support physique ; classement alphabétique par nom du chef d'orchestre)



1 Alsop, Orchestre symphonique de Baltimore (Naxos, ?)
2 Ansermet, Orchestre de la Suisse romande (Decca, mai-57)
3 Barenboim, English Chamber Orchestra (Emi, 1972)
4 Beinum, Orchestre du Concertgebouw (Philips, oct-55)
5 Bernstein, Orchestre de la Radio bavaroise (Hungaroton, nov-83)
6 Bernstein, Orchestre philharmonique de New York (CBS, mars-61)
7 Boulez, Orchestre symphonique de la BBC (CBS, mars-67)
8 Boulez, Orchestre symphonique de Chicago (DG, déc-94)
9 Boult, Orchestre philharmonique de Londres (Nixa, avr-55)
10 Byrns, Orchestre de chambre symphonique de Los Angeles (Capitol, 1949)
11 Cantelli, Orchestre symphonique de Boston (live édité Stradivarius ou Pristine, mars 1954)
12 Dohnanyi, Orchestre de Cleveland (Decca, janv-92)
13 Dorati, Orchestre symphonique de Detroit (Decca, nov-83)
14 Dorati, Orchestre symphonique de Londres (Mercury, juin-60)
15 Dorati, Philharmonia Hungarica (Philips, juin-58)
16 Dutoit, Orchestre symphonique de Montreal (Decca, mai-87)
17 Fischer (Adam), Orchestre symphonique d'Etat hongrois (Nimbus, 1993)
18 Fischer (Ivan), Orchestre du Festival de Budapest (Philips, décembre 1985)
19 Fricsay, Orchestre de la Radio de Berlin (DG, juin-53)
20 Gardner, Orchestre symphonique de Melbourne (Chandos, 2013)
21 Gielen, Orchestre de la Radio SWR (Hanssler, ?)
22 Haitink, Orchestre du Concertgebouw (Philips, 1970)
23 Harnoncourt, Orchestre de chambre d'Europe (RCA, ?)
24 Inbal, Orchestre de la Suisse romande (Denon, ?)
25 Jansons, Orchestre philharmonique d'Oslo (Emi, ?)
26 Kantorow, Tapiola Sinfonietta (Bis, ?)
27 Karajan, Philharmonia Orchestra (Columbia, nov-49)
28 Karajan, Orchestre philharmonique de Berlin (DG, sept-69)
29 Karajan, Orchestre philharmonique de Berlin (Columbia, nov-60)
30 Kocsis, Orchestre philharmonique hongrois (Hungaroton, ?)
31 Kondrachine, Orchestre philharmonique de Moscou (Melodiya, 1974)
32 Kubelik, Orchestre symphonique de Chicago (Mercury, avr-51)
33 Kubelik, Orchestre symphonique de la Radio bavaroise (Orfeo, ?)
34 Kubelik, Orchestre philharmonique de New York (?, mars-81)
35 Leducq-Barome, Orchestre de chambre balte (Calliope, ?)
36 Lehel, Orchestre symphonique de Budapest (Hungaroton, ?)
37 Levine, Orchestre symphonique de Chicago (DG, ?)
38 Mackerras, Orchestre de chambre écossais (Linn, 2004)
39 Marriner, Orchestre de la Radio de Stuttgart (Capriccio, 1994)
40 Marriner, Academy of St Martin in the Fields (Argo, oct-69)
41 Menuhin, English String Orchestra (Nimbus, ?)
42 Mravinsky, Orchestre philharmonique de Leningrad (Melodiy, févr-65)
43 Mravinsky, Orchestre philharmonique de Leningrad (Praga, mai-67)
44 Mravinsky, Orchestre philharmonique de Leningrad (Russian Disc, oct-70)
45 Ormandy, Orchestre de Philadelphie (Emi, nov-78)
46 Otomo, Orchestre symphonique de Tokyo (Auvidis, 1998)
47 Ozawa, Orchestre philharmonique de Berlin (DG, ?)
48 Ozawa, Orchestre Saito Kinen (Philips, ?)
49 Ozawa, Orchestre symphonique de Boston (DG, nov-76)
50 Pesko, Orchestre du Südwestfunk (Arte Nova, 1988)
51 Rahbari, Orchestre philharmonique de la Radio-télévision de Bruxelles (Naxos, 1990)
52 Rattle, Orchestre symphonique de Birmingham (Emi, ?)
53 Reiner, Orchestre symphonique de Chicago (RCA, déc-58)
54 Reinhardt, Orchestre de chambre Pro Musica de Stuttgart (Vox, ?)
55 Rolla, Orchestre Liszt de Budapest (Hungaroton, 1984)
56 Salonen, Orchestre philharmonique de Los Angeles (Sony, ?)
57 Saraste, Orchestre symphonique de Toronto (Finlandia, ?)
58 Schmidt-Isserstedt, Orchestre de la Radio de Hambourg (archives NDR, EMI, avr-71)
59 Skrowaczewski, Orchestre du Minnesota (Vox, ?)
60 Somogyi, Orchestre du Südwestfunk (Ducretet Thomson, ?)
61 Solti, Orchestre symphonique de Chicago (Decca, mai-89)
62 Solti, Orchestre symphonique de Londres (Decca, déc-63)
63 Solti, Orchestre philharmonique de Londres (Decca, févr-55)
64 Stokowski, Stokowsky symphony Orchestra (Capitol, déc-57)
65 Wand, Orchestre du Gürzenich de Cologne (Everest, ?)
66 Zeitouni, Les Violons du Roy (Atma, ?)



Dernière édition par Mélomaniac le Sam 5 Sep 2015 - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:50

Alors j'ai aussi une version dirigée par Rolf Rheinardt, avec le Pro musica chamber orchestra, Stuttgart, chez Vox, et Gardner chez Chandos. (2013)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:53

Pour Fischer, tu parles d'Adam?

Parce qu'il y a aussi Ivan Fischer, avec le Budapest festival orchestra. (Philips, 1985)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 18:55

Egalement Budapest Symphony Orchestra/György Lehel, dans la première intégrale Hungaroton.


Dernière édition par Xavier le Sam 5 Sep 2015 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 19:31

thumleft Voilà, j'ai ajouté ces quatre-là qu'a indiquées Xavier.

Ainsi que deux autres que j'avais oubliées : Somogyi chez Ducretet-Thomson, et Pesko (Arte Nova).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 19:41

Skrowaczewski (tu as omis le « z ») est désormais réédité sous étiquette Musical Concepts.

On trouve également :

Cantelli, Boston SO (bande de la radio de Boston du 27 mars 1954, Pristine Audio ou Stradivarius)
Gardner, Melbourne SO (Chandos)
Leduq-Barome (Emmanuel), Baltic ChbO (Phaia)
Mackerras, Scottish ChbO (Linn)
Otomo (Naoto), Tokyo SO (Astrée Auvidis)
Solzhenitsyn (Ignat), ChbO of Philadelphia (The Chamber Orchestra of Philadelphia)
Zeitouni, Les Violons du Roy (ATMA)

Par ailleurs, il existe aussi un deuxième mouvement isolé (issu d'une interprétation complète publiée dans un autre album ?) par Charles Staley Jr. et les Neuqua Valley High School Chamber Strings, où le célesta est tenu par Lillian Lau… à la harpe !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 19:53

J'ajoute... Slatkin (évidemment siffle ) à Saint-Louis : http://www.allmusic.com/album/bart%C3%B3k-the-miraculous-mandarin-concerto-for-orchestra-mw0001360535 .
(J'ajoute que je n'ai jamais entendu cette version mais que je suis curieux ; au moins de recueillir des avis !)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 21:48


Neutral Désolé bAlexb je ne trouve pas la MPCPC dirigée par Slatkin.

DavidLeMarrec a écrit:

Cantelli, Boston SO (bande de la radio de Boston du 27 mars 1954, Pristine Audio ou Stradivarius)
Gardner, Melbourne SO (Chandos)
Xavier l'a déjà signalé.

Leduq-Barome (Emmanuel), Baltic ChbO (Phaia)
Mr.Red (tu as omis le « c ») à Leducq-Barome
Et ça se trouve chez Calliope.


Mackerras, Scottish ChbO (Linn)
Otomo (Naoto), Tokyo SO (Astrée Auvidis)
Solzhenitsyn (Ignat), ChbO of Philadelphia (The Chamber Orchestra of Philadelphia)
Apparemment, n'est dispo qu'en téléchargemenent, jamais paru sur support physique : http://www.classicsonline.com/catalogue/product.aspx?pid=2050648

Zeitouni, Les Violons du Roy (ATMA)


 

Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 22:17

Mélomaniac a écrit:

Neutral Désolé bAlexb je ne trouve pas la MPCPC dirigée par Slatkin.

DavidLeMarrec a écrit:

Cantelli, Boston SO (bande de la radio de Boston du 27 mars 1954, Pristine Audio ou Stradivarius)
Gardner, Melbourne SO (Chandos)
Xavier l'a déjà signalé.

Leduq-Barome (Emmanuel), Baltic ChbO (Phaia)
Mr.Red (tu as omis le « c ») à Leducq-Barome
Et ça se trouve chez Calliope.


Mackerras, Scottish ChbO (Linn)
Otomo (Naoto), Tokyo SO (Astrée Auvidis)
Solzhenitsyn (Ignat), ChbO of Philadelphia (The Chamber Orchestra of Philadelphia)
Apparemment, n'est dispo qu'en téléchargemenent, jamais paru sur support physique : http://www.classicsonline.com/catalogue/product.aspx?pid=2050648

Zeitouni, Les Violons du Roy (ATMA)



 


Au temps pour moi ; j'étais perdu dans le "merveilleux" du Mandarin. Mille excuses Embarassed ...


Dernière édition par bAlexb le Dim 6 Sep 2015 - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 22:26

C'est même Leducq-Barôme (à cuistre, cuistre et demi).


Mélomaniac a écrit:
Et ça se trouve chez Calliope.

Phaïa est l'une des distributions actuelles de feu Calliope, ça permet d'avoir un label couramment disponible…


Citation :
Apparemment, n'est dispo qu'en téléchargemenent, jamais paru sur support physique : http://www.classicsonline.com/catalogue/product.aspx?pid=2050648

Possible, je n'ai pas vérifié. Ta distinction me paraît de toute façon arbitraire : tant que c'est commercialement disponible, je ne vois pas pourquoi se limiter aux disques. Il y a plus de gens qui peuvent écouter un mp3 qu'un vinyle, aujourd'hui.

Qu'on ne compte pas les pirates commercialisés hors droits, ok, mais là, je ne vois pas trop la justification (à part que tu n'aimes pas le dématérialisé, mais tu inclus bien des chefs que tu n'aimes pas forcément…).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 22:35

DavidLeMarrec a écrit:

Possible, je n'ai pas vérifié. Ta distinction me paraît de toute façon arbitraire : tant que c'est commercialement disponible, je ne vois pas pourquoi se limiter aux disques. Il y a plus de gens qui peuvent écouter un mp3 qu'un vinyle, aujourd'hui.  
Qu'on ne compte pas les pirates commercialisés hors droits, ok, mais là, je ne vois pas trop la justification (à part que tu n'aimes pas le dématérialisé, mais tu inclus bien des chefs que tu n'aimes pas forcément…)



Smile Evidemment. Tes remarques sont pleines de bon sens. Mon critère est arbitraire. Mais les versions dématérialisées étant susceptibles d'être dépourvues de pochette, cet aléa est rédhibitoire  pirat
Dura lex, sed lex.
Et de toute façon rien n'empêche de citer ces versions dématérialisées à la suite de la discographie comme tu le fais si gentiment.
PS : si on doit causer méthodo, autant le faire ailleurs pour ne pas accabler ce topic.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 23:20

Mélomaniac a écrit:
Mais les versions dématérialisées étant susceptibles d'être dépourvues de pochette,

affraid

Je m'incline.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 5 Sep 2015 - 23:40

C'est le genre d'oeuvre où on attend un Ozawa, mais je ne l'ai pas encore entendu dans la MCPC Confused

Zeitouni est très bien avec une formidable prise de son. Solti LSO est un classique.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 3:03

Pour les six versions de concert de Kubelik j'ai lu cela dans une discographie sur le net ici.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1133
Date d'inscription : 07/08/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 9:45

Jaky a écrit:
Pour les six versions de concert de Kubelik j'ai lu cela dans une discographie sur le net ici.

Site incontournable de Kubelik. Il y en a six oui

http://vagne.free.fr/kubelik/disc-comp.htm
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 14:37

André a écrit:

Zeitouni est très bien avec une formidable prise de son.


Smile Ah bon ?

« Bartók mode néo-bobo ou Grieg revisité ? C’est inconsistant », voilà ce que j'ai lu sur ce site : http://vagnethierry.fr/bartok-musique-pour-corde-percussion-et-celesta-discographie/#more-5854
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 14:47

Mélomaniac a écrit:
« Bartók mode néo-bobo ou Grieg revisité ? C’est inconsistant », voilà ce que j'ai lu sur ce site : http://vagnethierry.fr/bartok-musique-pour-corde-percussion-et-celesta-discographie/#more-5854

Sans vouloir faire offense à notre co-membre, je ne crois pas que ce site ait la prétention de produire des avis pondérés et étayés dans ses discographies comparées :

Spoiler:
 

Outre les tropismes très perceptibles (la sélection du deuxième mouvement de l'Héroïque est très parlante), on voit bien qu'il s'agit de résumer une opinion avec une phrase amusante, ce n'est pas forcément à lire comme l'Évangile, même si c'est le fruit d'une écoute à plusieurs. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 14:59

Smile Cher David, il n'y a que ta prose que je vénère comme un évangile.

Libre à toi de relativiser la méthodologie ou la portée de ce qu'on peut lire sur ce site.

J'ai considéré effectivement ces commentaires succincts comme des apostilles, non comme une sentence biblique.

cool-blue A moins d'une mauvaise foi chipoteuse et moralisatrice qu'on ne voudrait t'attribuer, n'en reste pas moins une évidente discrépance entre le "très bon" d'André et le 5/10 assez railleur de Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 15:03

Mélomaniac a écrit:
Libre à toi de relativiser la méthodologie ou la portée de ce qu'on peut lire sur ce site.

Oh non, je ne parle pas de ce site très documenté dans son ensemble, j'insistais sur son caractère informatif plutôt qu'éditorialisant. Par conséquent, ses avis critiques ne sont peut-être pas ce qui fait sa valeur différentielle.


Citation :
A moins d'une mauvaise foi chipoteuse et moralisatrice qu'on ne voudrait t'attribuer, n'en reste pas moins une évidente discrépance entre le "très bon" d'André et le 5/10 assez railleur de Thierry.

Oui, bien sûr. Mais Thierry a forcément tort, puisque ATMA ne publie que d'excellents disques. Very Happy (ça s'explique assez bien quand on voit ses goûts, même à toi ses références doivent paraître un peu grasses, c'est dire siffle )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 6 Sep 2015 - 17:59

Smile Excellente interprétation, pas la plus virtuose, mais pugnace, dramatique et animée à coeur, aux vifs rehauts de folklore mitteleuropa.
L'orchestre a du grain, de la texture, ose des couleurs brutes. Et j'aime beaucoup cette acoustique très ample, qui s'accompagne d'un stimulant relief.
Je crois que Patrick Szersnovicz la désignait d'ailleurs comme sa version préférée dans un récent numéro de Diapason.


Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Belà Bartók (1881-1945) :

Concerto pour orchestre, Sz 116

= Rafael Kubelík, Royal Philharmonic Orchestra

(HMV, avril 1958)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok11

Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptySam 9 Juil 2016 - 14:14


Résultats de l'écoute comparée que nous avons réalisée sur la Musique pour cordes, percussion et célesta


Cf https://classik.forumactif.com/t8139-ecoute-comparee-musique-pour-cordes-percussion-et-celesta


Pipus, pour synthétiser, a écrit:


Éliminés du premier tour :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok12
Eugene Ormandy, Orchestre de Philadelphie (Emi, novembre 1978)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok13
Herbert von Karajan, Philharmonia Orchestra (Columbia, novembre 1949)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok14
Kiril Kondrachine, Orchestre philharmonique de Moscou (Melodiya, 1974)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok15
Leonard Bernstein, Orchestre philharmonique de New York (CBS, mars 1961)


Éliminés du second tour :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok23
Bernard Haitink, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam (Philips, 1970)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok24
Georg Solti, Orchestre symphonique de Londres (Decca, décembre 1963)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok16
György Lehel, Orchestre symphonique de Budapest (Hungaroton, 1967)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok17
Hans Schmidt-Isserstedt, Orchestre de la Radio NDR de Hambourg (Emi NDR, avril 1971)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok18
Ferenc Fricsay, Orchestre de la Radio de Berlin (DG, juin 1953)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok19
Antal Doráti, Orchestre symphonique de Detroit (Decca, novembre 1983)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok20
Ernest Ansermet, Orchestre de la Suisse romande (Decca, mai 1957)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok22
Georg Solti, Orchestre philharmonique de Londres (Decca, février 1955)


Éliminés du troisième tour :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bernst10
Leonard Bernstein, Orchestre philharmonique de New York (WHA, live au Carnegie Hall, février 1950)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok26
Ievgueni Mravinski, Orchestre philharmonique de Leningrad (Melodiya, février 1965)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok27
Herbert von Karajan, Orchestre philharmonique de Berlin (DG, septembre 1969)


Éliminés du quatrième tour :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok11
Fritz Reiner, Orchestre symphonique de Chicago (RCA, décembre 1958)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok12
Pierre Boulez, Orchestre symphonique de la BBC (CBS, mars 1967)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok13
Leonard Bernstein, Orchestre symphonique de la Radio bavaroise (Hungaroton, novembre 1983)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok14
Rafael Kubelik, Orchestre symphonique de Chicago (Mercury, avril 1951)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok15
Pierre Boulez, Orchestre symphonique de Chicago (DG, décembre 1994)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok16
Seiji Ozawa, Orchestre symphonique de Boston (DG, novembre 1976)


Versions de la finale :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok17
Mariss Jansons, Orchestre philharmonique d'Oslo (Emi, janvier 1990)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok18
Charles Dutoit, Orchestre symphonique de Montréal (Decca, mai 1987)

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok20
James Levine, Orchestre symphonique de Chicago (DG, juin 1989)



Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 28 Juil 2016 - 15:02

Toujours pour la Musique pour cordes, je viens de réécouter la 2è version Dorati, avec le Philharmonia Hungarica.
Quelques caractéristiques: 1er mouvement assez lent, magnifique, mais l'Adagio est très rapide, même en-dessous du timing donné par Bartok dans la partition!
Glissandi de violons qui démarrent tout de suite dans la 2è section, au lieu de tenir la note de départ un moment comme c'est fait en général.
Final très modéré, comme Dorati l'a toujours fait, mais c'est très dansant.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 28 Juil 2016 - 15:56

Le Divertimento pour cordes par Menuhin à Bath, en 64 :

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 R-997766-1391201964-8019.jpeg

Une remarquable acuité rythmique ; une grande sûreté des effets (traits, pizzicati dans le III, etc.).
Surtout, un Molto adagio central hâve, traînant, parfois strident et inscrit, jusque dans ses creux (creux pour eux-mêmes et centre de gravité, au sens propre, de l'oeuvre) comme un paroxysme d'une intensité qui me paraît vraiment prégnante, presque palpable ; extrêmement physique.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 2 Avr 2017 - 1:16

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Béla Bartók (1881-1945) :

Divertimento pour cordes

= Constantin Silvestri, Philharmonia Orchestra

(HMV, février 1958)

Surprised Lecture très souple et expressive, mais l'accroche de l'allegro non troppo paraît étrangement dénervée, ce qui surprend pour un chef d'un tel tempérament.
Toute l'énergie de l'interprétation semble comme happée, annihilée par l'ambiance nocturne du molto adagio, coeur émotionnel de l'oeuvre qui agit ici comme un trou noir !
En tout cas, la touffeur des cordes anglaises vaporise les dissonances bartokiennes dans une moiteur de serre tropicale.
Le finale manque un peu de discipline et de tangibilité mais ses ambiances troubles ne sont pas trahies.
Hors norme, mais fort intéressant.


Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok10
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyMer 2 Aoû 2017 - 22:59

Xavier a écrit:
De toute façon, le Concerto pour orchestre, ça n'est pas l'oeuvre la plus intéressante et c'est la plus enregistrée, donc cette version n'a rien d'indispensable.


J'aimerais bien que soit organisée une écoute comparée pour ma part.
Je suis encore moins objectif qu'avec plein d'autres choses avec le Concerto, c'est plus ou moins l'oeuvre qui m'a hameçonné dans le classique quand j'étais ado, avec disques et concert dirigé par Kubelik.
Les premières amours.......
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 24 Sep 2017 - 15:42

A propos de la nouvelle édition, avec quelques mesures en plus par ci par là, du Mandarin merveilleux: apparemment, on joue et on enregistre systématiquement cette version désormais. C'est encore le cas avec Salonen. (enregistrement live de 2011)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 8 Fév 2018 - 1:04

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Béla Bartók (1881-1945) :

Concerto pour orchestre

= Herbert von Karajan, Orchestre philharmonique de Berlin

(Emi, mai 1974)

Smile Treize ans après son enregistrement avec le Philharmonia en 1953, Karajan remettait le couvert à Berlin pour les micros de DG,
et livrera encore avec le même orchestre la troisième lecture que voilà.
Prestation virtuose et romantisée, on s'en doute, luxueuse et démonstrative (la profondeur des basses allemandes dans l'intro !)


Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok16
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1392
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 8 Fév 2018 - 8:55

J'avais ce disque. Pour la petite histoire, c'est lors de ces séances d'enregistrement que James Galway, à l'époque 1ère flûte à Berlin, avait eu un gros clash avec Karajan, lui reprochant sur cette période de sa carrière des enregistrements à tour de bras sans véritable travail approfondi en répétition au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 3 Mai 2018 - 1:42

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Béla Bartók (1881-1945) :

Le Prince de Bois, ballet en un acte Op. 13

= Pierre Boulez, Orchestre symphonique de Chicago

(DG, décembre 1991)

Smile Un de mes premiers CDs bartokiens, acheté à sa parution.
Version impérieuse, moins croustillante et grinçante que celle déjà gravée par Boulez à New York (CBS),
mais virtuose, à la fois subtile et emphatique.
Captation un peu opaque, pesante dans le grave, mais ultra-dense et d'une époustouflante amplitude dynamique.


Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok19
Revenir en haut Aller en bas
Le Bacalier Vlan
Néophyte


Nombre de messages : 7
Age : 60
Localisation : MARSEILLE
Date d'inscription : 20/12/2017

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyVen 4 Mai 2018 - 19:13

J'ai cette version. Je suis étonné que la cantate profane qui jouxte Le Prince de bois sur le CD n'ait pas été évoquée. Je trouve cette oeuvre magnifique, inquiétante et tendue. Bartok avouait que c'était son oeuvre préférée et pourtant elle est beaucoup moins connue et beaucoup moins jouée il me semble que ses autres pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 17 Jan 2019 - 0:06

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 066°/250



Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Solti_12
Georg Solti (1912-1997)


Béla Bartók (1881-1945) :

Suite de danses

= Georg Solti, Orchestre symphonique de Londres

(Decca, mai 1965)

Smile Une œuvre que je connais depuis des lustres, puisqu'elle figurait sur mon premier vinyle bartokien, justement dans cette interprétation,
que je n'ai pas choisie par pure nostalgie : Solti jette un regard féroce sur ces pages que Bartók alimenta par ses enquêtes ethno-musicologiques.
Sa direction véhémente, drue, correspondait au visage que je me faisais alors de la musique moderne : grinçant, âpre.
Le moderato insidieux, chargé de menaces, tantôt rigide, tantôt flexueux.
L'allegro molto avec ses vagissants glissandi de trombone, les contorsions du vivace où le chef hongrois enrôle ses troupes dans un virevoltant verbunkos,
très sec de jarret (mention spéciale aux percussionnistes, on dirait que le timbalier à troqué ses mailloches contre des gourdins).
Les langueurs arabisantes du tranquillo s'insinuent comme un bref moment de répit, accablé sous la torpeur d'un soleil calcinant.
Les séditieux feulements du comodo, la rage barbaroïde du finale où les cuivres rugissent comme des diables, la bave aux lèvres,
l'implacable constriction (0'53) serrée à bloc...
Chauffé à blanc, l'orchestre anglais affiche des couleurs crues, une virtuosité cinglante qui constituent toujours ma version préférée,
loin devant le remake boursouflé de Solti à Chicago, devant Boulez (CBS et DG), devant Dorati, Markevitch et qui vous voudrez.
La prise de son très réaliste exacerbe cette prestation radicale, décapée à l'os, violente, dont on ressort pantelant.
Le Concerto pour orchestre capté en février, présent sur le même microsillon, arbore la même lucidité péremptoire.
Comme vous le verrez, j'en ai choisi un autre enregistrement, moins intransigeant, pour ces Mélomaniac d'Or.
Dans son entier, ce programme figure toutefois parmi mes premières amours décadentes, et se maintient parmi mes préférés dans la discographie bartokienne.
Et quand j'entends dire que Solti est un chef ronflant et routinier, ces abrasives sessions londoniennes sont le meilleur avocat de ce qu'il fut à son meilleur.


Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok12
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 17 Jan 2019 - 1:49

Ah, oui, vraiment excellent!

Mélomaniac a écrit:
Et quand j'entends dire que Solti est un chef ronflant et routinier, ces abrasives sessions londoniennes sont le meilleur avocat de ce qu'il fut à son meilleur.
Surprised J'ai parfois entendu dire (et parfois pensé moi-même, ça dépend des œuvres et des sessions) que Solti était trop bruyant, trop carré, trop rentre-dedans; ronflant dans le sens «emphatique», oui, mais pas dans le sens «qui ronfle» - et routinier, jamais (pas forcément innovant en termes d'interprétation, mais jamais en pilotage automatique.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 17 Jan 2019 - 10:01

Il y a des disques où il est assez figé (Rheingold, Don Carlo) ; ou très vertical comme dans Tannhäuser voire Götterdämmerung ; ou raide, comme dans Bruckner, Mahler ou Arabella… Mais routinier, non, jamais, c'est toujours le fruit d'une démarche très structurée, qui porte diversement ses fruits mais ne manque jamais d'énergie ni de plan d'ensemble.

C'est à mon sens clairement l'un des chefs à s'être le moins fourvoyé et à avoir produit le plus de merveilles extraordinaires… Il ne réussit pas tout, mais même quand c'est peu convaincant (vraiment une minorité de disques), on sent toute la probité et l'investissement de la chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 9 Mai 2019 - 1:50

Tiens, d'ailleurs, il est étrange que Solti n'ait pas enregistré le Prince de bois, alors qu'il a fait tant de Bartok...



Nouvelle version du Prince de bois (ballet complet):

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 71iL3vz2PPL._SL400_
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85243
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 19 Mai 2019 - 13:19

Le Prince de bois par Mälkki (pochette juste au-dessus): j'ai quelques mini-réserves sur certains choix, certains tempi…
Mais l'orchestre a une sonorité fabuleuse, et la prise de son est à l'avenant!
Je sens que je vais beaucoup réécouter cette version à l'avenir…
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyMer 16 Oct 2019 - 19:41

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 110°/250



Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Dorati10
Antal Doráti (1906-1988)


Béla Bartók (1881-1945) :

Le Mandarin merveilleux, ballet Op. 19

= Antal Doráti, Orchestre symphonique de Detroit

(Decca, novembre 1983)

Smile L'intrigue de cette pantomime se situe dans un bouge où trois bandits contraignent une fille au racolage. Impécunieux, les deux premiers clients sont éconduits. Survient alors un dignitaire chinois, d'abord insensible aux appâts de la prostituée, puis qui l'assaille à mesure que s'empresse le désir. Les malfrats tentent de l'assassiner, en vain, jusqu'à ce que le mandarin expire enfin après l'assouvissement de l'étreinte. Avec un argument chorégraphique aussi sulfureux, et une musique oppressante, libidineuse : la première représentation (27 novembre 1926 à Cologne) scandalisa. Une œuvre aussi malsaine fut aussitôt retirée de l'affiche, avant de connaître un succès posthume sur les scènes internationales.

Voilà un de mes tout premiers CD, acquis lorsque j'ai démarré ma collection, en classe de seconde. Celui qui me fit découvrir ce Mandarin Merveilleux, et toujours ma version préférée, avec celle de Pierre Boulez à New York (CBS, mai 1971). Après János Ferencsik, Antal Doráti fut le second à graver le ballet intégral, en juillet 1964 (Mercury) : lecture tranchante, drue et abrupte jusqu'au schématisme, parfois abstraite. Ce chef né à Budapest y fréquenta l'Académie Franz Liszt, où enseignait Bartók, qui rendait fréquemment visite au foyer des Doráti (le père était violoniste, la mère professeur de musique). Il s'affirma précocement comme grand spécialiste de Bartók dont il grava plusieurs fois les grands opus (à l'instar de son compatriote Georg Solti), ayant déjà enregistré la Suite du Mandarin en janvier 1954 à Chicago (Mercury également). Le présent remake à Detroit profite ici d'une somptueuse captation par Colin Moorfoot, en-soi un régal audiophile : les micros saisissent toute l'ampleur, la moiteur étouffante de cette partition. La prise de son concilie brio et rondeur, échafaudant une dynamique gigantesque dans une acoustique grasse et enveloppante. Un disque de démonstration !
Les minutages ci-dessous se réfèrent au découpage du CD.

Gammes en rafales arrachées aux cordes sur octave augmentée, anxieux pépiement des bois, sauvages interjections des trombones (comme des klaxons), hurlement de l'orgue dressent un grouillant panorama d'une métropole moderne, de l'urbanisme déshumanisé, -une impitoyable jungle chargée de menaces interlopes. Ces plaisirs phonogéniques sont avivés par la direction incendiaire et constrictive de Doráti. Après une brève accalmie, la propulsion reprend (I, 1'56), toujours aussi inquiétante et frénétique. Tous répertoires confondus, cette introduction est une des plus terrifiantes jamais conçue !
Nous voilà ensuite dans l'intimité du tapin (plage II) : cordes frémissantes, clarinette séductrice, un dandy se pointe, le sournois col legno des archets jubile de sa proie (1'04) qu'accueille la raillerie des trombones (1'22) en tierce mineure ; altos et violoncelles témoignent de son ridicule empressement (1'35), le cor anglais moque le dialogue vénal (1'54). Ça dégénère (3'05), crescendo, le client fauché est fichu dehors par des secondes mineures sur rythme à 6/8.
Seconde entreprise (III), on sent que la clarinette s'impatiente, traduite par des arabesques plus aguicheuses. Le hautbois (1'15) introduit un timide jeune homme, le basson confirme l'ambiance vénéneuse (1'44). Tout aussi désargenté que le premier, ce client est promptement évincé (3'29).

La clarinette remobilise ses charmes (IV), les pupitres frétillent, les trombones amorcent une rengaine pentatonique aux vifs contours orientaux (1'03). Cors et trompettes illustrent avec apparat l'arrivée d'un visiteur aussi majestueux que mystérieux (V), sur blocs de tierce mineure. On sent la fille intriguée et fascinée par ce noble personnage. Mais elle se ressaisit (1'58) et semble s'interroger sur la stratégie à adopter (2'30) face à l'impassible dignitaire. Ce rapport de force est décrit avec une remarquable subtilité, tant psychologique qu'instrumentale. La chorégraphie gagne en lascivité et en intensité, usant de procédés que Richard Strauss avait déjà modélisés dans sa sulfureuse Danse des sept voiles. On atteint un palier de tension (6'28) qui soudain s'exalte : crissements de cors, trombones endiablés sur trémolo des violons. Les tambours et les contrebasses martèlent une course-poursuite (7'05) enfiévrée par les violoncelles : le mandarin entend s'emparer de sa tentatrice, mais les complices veulent l'en empêcher ! Doráti déchaîne un torrentiel fugato, d'un rebond prodigieusement souple, absolument époustouflant !
Le tumulte est à son comble quand cesse la scansion (8'10), mais les chocs de cymbale suspendue maintiennent un torride suspense.
Rixe violente (8'25), raclée par la caisse claire, épicée par le xylophone, tout l'orchestre s'embrase (8'52). Les malfrats sévissent : dépouillent le mandarin, le lardent de coups de couteau, l'étouffent avec des oreillers, le pendent. L'orgue vient ajouter au climat suffocant. Mais le personnage empli de désir ne veut pas se laisser occire ! Les vocalises du chœur (VII, 1'42) psalmodiant sur tierce mineure (le thème associé au mandarin depuis sa majestueuse apparition) illustrent que le corps du supplicié se nimbe d'une surnaturelle lueur verdâtre, dans la chambre devenue obscure. La prostituée comprend que l'invulnérable Chinois ne succombera que satisfait par ses charmes ; elle l'embrasse (VIII, 0'48) sur un grognement des cuivres graves, et effectivement il expire tandis que l'orchestre se disloque et abdique toute énergie.

Comme aucune autre, l'interprétation cumule opulence et barbarie au vitriol. La puissante rumeur de l'orchestre de Detroit évite l'aridité, galvanisée par la hargne du maestro hongrois qui impose de dévorants tableaux, alternant raffinement délétère et rage expressionniste.


Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Bartok12
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyDim 5 Jan 2020 - 15:21

En Playlist, Iskender a écrit:
Et ces derniers jours retour à plusieurs versions de la Musique pour cordes percussions et celesta ; je commenterai dans le fil dédié à un moment ou un autre.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1392
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 10:22

Benedictus a écrit:
En Playlist, Iskender a écrit:
Et ces derniers jours retour à plusieurs versions de la Musique pour cordes percussions et celesta ; je commenterai dans le fil dédié à un moment ou un autre.
bounce

Oui je dois / vais revenir là-dessus Wink

En attendant, écoute de la toute nouvelle version Paavo Järvi avec le NHK. Je trouve cela très décevant. Un 1er mouvement très lent, et apathique malgré une belle progression dans les nuances. Dans le II les accents sont plus lourds que tranchants. L'équilibre est bien dans les cordes, mais pas toujours entre les cordes et le reste (harpe discrète dans le II). D'une façon générale je trouve le trait vraiment épais. Le III est très espressivo avec dès le début un excès de vibrato. Il y a comme dans le I quelques effets réussis dans les passages plus "lunaires". Aucune folie dans le IV, je trouve les cordes appliquées. La danse est scolaire, il y a encore dans ce mouvement une épaisseur de son des cordes, un tout legato hors de propos. Si on veut résumer les choses de façon positive, c'est une version romantique de la Musique pour cordes en somme. Ah bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Contenu sponsorisé




Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)   Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre) - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Merveilleux Bartok (discographie pour l'orchestre)
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: