Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -60%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth
Voir le deal
28.80 €

 

 Alban Berg (1885 - 1935)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 14:40

oui sud c'est tout à fait ça, c'est rassurant. C'est pour ça que je les aime Like a Star @ heaven

Berg, c'est beaucoup plus déprimant, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 15:11

Effectivement, Webern est sans doute assez nihiliste. C'est si beau... I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:03

oui, ça, j'en avais parlé dans le fil Webern à propos des pièces op.10, c'est effectivement nihiliste. Ce n'est pas dans son acception authentique que j'employais ce terme à propos de Berg: je voulais simplement signifier par là que c'est très pessimiste.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:07

Mais ce n'est pas plutôt proche de Schopenhauer que d'autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:08

Berg? Oui, le rapprochement est intéressant. Schönberg aurait à voir avec Kant, alors.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:11

Spiritus a écrit:
Berg? Oui, le rapprochement est intéressant. Schönberg aurait à voir avec Kant, alors.
Schönberg, je le vois plus comme un Proudhon, personnellement... Mr. Green

En fait, plutôt Marx, vu son talent pour les systèmes, mais c'est un peu galvaudé...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:15

C'est parce qu'il a mis toutes les notes à égalité? hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:18

Spiritus a écrit:
C'est parce qu'il a mis toutes les notes à égalité? hehe
Oui, il y a un côté force de l'histoire, renversement des rapports de force et égalité absolue qui me fait fortement penser à Marx.

Autre point commun : les deux ont lamentablement échoué.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:23

non, c'est faux! fouet
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Sep 2008 - 16:57

Je ne te savais pas si ardent admirateur de Brejnev. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyLun 29 Sep 2008 - 12:08

Aussi, Spiritus, le Concerto de chambre n'est vraiment pas une de ses meilleures oeuvres à mon avis.

Quant aux pièces opus 6, c'est superbe, mais finalement pas tellement représentatif de Berg je trouve.

As-tu écouté Wozzeck ou les Altenberg lieder?
La sonate pour piano ou la suite lyrique?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyLun 29 Sep 2008 - 18:20

Oui, les Altenberg et la Suite, il va adorer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyLun 29 Sep 2008 - 21:33

Wozzeck j'en avais fait un compte-rendu page précédente. Le reste je verrai!!
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:24

Enfin ça y est! Après plusieurs spectacles ratés ces derniers mois, j'ai enfin réussi à décrocher deux places à l'Opéra de Lyon et ce sera pour LULU de Berg, dans un mois jour pour jour!

Avec Laura Aikin (Lulu), Hedwig Fassbender (la comtesse Geschwitz), Stephen West (Schön / Jack), Thomas Piffka (Alwa), Paul Gay (le dompteur)... dans une mise en scène de Peter Stein et sous la baguette du chef résident Kazushi Ono. J'en reparlerai en temps et en heure dans la section Concerts, comme il se doit.

Maintenant, vertige métaphysique ou presque: évoquant cet opéra avec la charmante compagne qui me fera le plaisir et l'honneur d'être à mes côtés dans la salle (en dépit de ses réticences pour la musique "contemporaine" Smile), je l'ai spontanément qualifié de premier opéra dodécaphoniste sériel. Puis en vérifiant les dates, je me suis rendu compte qu'il était postérieur à Wozzeck (alors que je ne sais pas trop pourquoi, mais j'étais persuadé du contraire). Puis j'ai relu ailleurs (mais je ne sais plus où!) cette appellation de premier opéra dodécaphoniste pour Lulu...

Alors?? Quelqu'un pourra-t-il ici me dire si Lulu est ou non le premier opéra dodécaphoniste? Et si c'est le cas, quid de Wozzeck?? Parce que dans mes souvenirs Wozzeck sonnait plus "radical" que Lulu, pourtant (c'est même sans doute pour ça que j'inversais leurs compositions dans mon esprit)... Dois-je en déduire que Wozzeck était atonal mais tout simplement composé selon d'autres procédés? Merci d'avance de m'aider à m'y retrouver!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:34

Lulu est bien dodécaphonique et sériel mais pas Wozzeck qui est atonal et composé avant 1924 et l'établissement de la théorie du dodécaphonisme par Schönberg (qui semble l'avoir improvisé avec la composition de la suite pour piano de 1923).
Le premier opéra dodécaphonique est Karl V de Krenek.

Sinon il est probable que tu vas passer une bonne soirée mais on ne saurait trop recommander la lecture de L'esprit de la terre et de La boîte de Pandore de Wedeking (et Lola Montes d'Ophüls pour bien comprendre le montage)


Dernière édition par sud273 le Mar 24 Mar 2009 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:36

Octavian a écrit:
Enfin ça y est! Après plusieurs spectacles ratés ces derniers mois, j'ai enfin réussi à décrocher deux places à l'Opéra de Lyon et ce sera pour LULU de Berg, dans un mois jour pour jour!

Avec Laura Aikin (Lulu), Hedwig Fassbender (la comtesse Geschwitz), Stephen West (Schön / Jack), Thomas Piffka (Alwa), Paul Gay (le dompteur)... dans une mise en scène de Peter Stein et sous la baguette du chef résident Kazushi Ono. J'en reparlerai en temps et en heure dans la section Concerts, comme il se doit.
Ouah, quelle affiche ! Aikin et Fassbaender sont spécialistes de ces rôles (Aikin est partout acclamée pour ce rôle), et Gay en dompteur, ça lui ira parfaitement, il a toute l'autorité et la souplesse nécessaire pour l'entrée en matière.

Quant à l'immense Ono dans cette musique, ça promet un régal orchestral complet.


Citation :
Maintenant, vertige métaphysique ou presque: évoquant cet opéra avec la charmante compagne qui me fera le plaisir et l'honneur d'être à mes côtés dans la salle (en dépit de ses réticences pour la musique "contemporaine" Smile), je l'ai spontanément qualifié de premier opéra dodécaphoniste sériel. Puis en vérifiant les dates, je me suis rendu compte qu'il était postérieur à Wozzeck (alors que je ne sais pas trop pourquoi, mais j'étais persuadé du contraire). Puis j'ai relu ailleurs (mais je ne sais plus où!) cette appellation de premier opéra dodécaphoniste pour Lulu...

Alors?? Quelqu'un pourra-t-il ici me dire si Lulu est ou non le premier opéra dodécaphoniste? Et si c'est le cas, quid de Wozzeck?? Parce que dans mes souvenirs Wozzeck sonnait plus "radical" que Lulu, pourtant (c'est même sans doute pour ça que j'inversais leurs compositions dans mon esprit)... Dois-je en déduire que Wozzeck était atonal mais tout simplement composé selon d'autres procédés? Merci d'avance de m'aider à m'y retrouver!
On a déjà souvent débattu de ces questions ici. (Edit : Sud fait le point sur la question, c'est à classer du côté d'une atonalité libre.)
Je suis d'accord, c'est beaucoup plus radical.

Le premier opéra sériel, c'est Karl V de Křenek (élève renégat de Schreker).

Ensuite vient Lulu, qui est entièrement composé sur le principe de la série dodécaphonique, mais en utilisant des séries tonales, ce qui donne une impression assez consonante au final. Smile

Voilà, donc il ne te reste plus qu'à faire ton acte III devant Sophie désapprobatrice. fouet
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ouah, quelle affiche ! Aikin et Fassbaender sont spécialistes de ces rôles (Aikin est partout acclamée pour ce rôle), et Gay en dompteur, ça lui ira parfaitement, il a toute l'autorité et la souplesse nécessaire pour l'entrée en matière.

Quant à l'immense Ono dans cette musique, ça promet un régal orchestral complet.
J'espère bien Very Happy

Citation :
Le premier opéra sériel, c'est Karl V de Křenek (élève renégat de Schreker).

Ensuite vient Lulu, qui est entièrement composé sur le principe de la série dodécaphonique, mais en utilisant des séries tonales, ce qui donne une impression assez consonante au final. Smile
Merci David, je me doutais que je pouvais compter sur toi! cheers

Citation :
Voilà, donc il ne te reste plus qu'à faire ton acte III devant Sophie désapprobatrice. fouet

Je ne suis pas sûr de comprendre et je crois que je préfère rester dans cette incompréhension. Mr. Green Mais je précise à tout hasard que la version représentée sera celle avec le troisième acte complété par Cerha.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:46

Octavian a écrit:
Je ne suis pas sûr de comprendre et je crois que je préfère rester dans cette incompréhension. Mr. Green
= Il ne te reste plus qu'à battre ton chapeau ou à manger ta coulpe devant Mlle Faninal - comme à l'acte III, pas de Lulu évidemment. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:48

D'accord, je m'étais perdu dans le croisement des références. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyMar 24 Mar 2009 - 22:53

Je me rends compte que j'avais zappé le message de Sud tout en bas de la page précédente. Donc merci à Sud aussi Very Happy

(Je plaide la fatigue!!)
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 21 Juin 2009 - 23:16

Quelques notes sur mes écoutes du jour.
* Trois pièces pour orchestre : Du mal à rentrer dedans, ça dépend des jours. scratch
* Sieben frühe lieder : surprenant de douceur ! La tonalité est souvent très claire, le chant est ample et limpide, l'orchestration très retenue. Smile
* Sonate pour piano : j'ai pensé à un Rachmaninov qu'on aurait mis au pain sec et à l'eau. C'est passionnant d'essayer de sentir où chaque harmonie devrait aller, et de se laisser porter ainsi, d'équivoque en équivoque.
* Lulu-Suite : plutôt consonant, mais assez obscur sans le support littéraire...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:20

"Pour que l'on puisse parler du renouvellement d'un genre artistique comme il s'en effectue dans les opéras de Monteverdi, Lully, Gluck, Wagner et tout récemment, ceux de Schoenberg, le seul emploi des acquisitions techniques les plus récentes, de procédés momentanément en vogue ne suffit pas."

Brave garçon cet Alban ! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:25

natrav a écrit:
"Pour que l'on puisse parler du renouvellement d'un genre artistique comme il s'en effectue dans les opéras de Monteverdi, Lully, Gluck, Wagner et tout récemment, ceux de Schoenberg, le seul emploi des acquisitions techniques les plus récentes, de procédés momentanément en vogue ne suffit pas."

Brave garçon cet Alban ! Basketball
Il y a quand même un intrus dans la liste... et peut-être quelques manques.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31499
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:25

natrav a écrit:
"Pour que l'on puisse parler du renouvellement d'un genre artistique comme il s'en effectue dans les opéras de Monteverdi, Lully, Gluck, Wagner et tout récemment, ceux de Schoenberg, le seul emploi des acquisitions techniques les plus récentes, de procédés momentanément en vogue ne suffit pas."

Brave garçon cet Alban ! Basketball

Sauf que ceux de Schoenberg sont assez oubliés dans les salles (à tort ou à raison je n'en sais rien je ne les ai pas écouté). Wozzeck est quand même bien plus joué.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:29

Berg parlait de la rupture épistémologique... on ne jouait pas Monteverdi et Lully tous les jours non plus à son époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:46

Bien sûr, n'empêche que... bedo
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 0:51

Oui, quelle clairvoyance esthétique ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 1:22

Moque-toi ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 1:27

Non, non, pour son époque, alors que Monteverdi et Lully étaient encrassés comme ils l'étaient, et pour un compositeur aussi raffiné dans les harmonies et aussi sophistiqué dans les dispositifs, c'était tout de même un hommage d'une sûreté de goût étonnante.


P.S. à Xavier : séçuikidikiyé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 1:50

Je le pense. A se demander comment il avait accès à Lully. Monteverdi encore (re)commençait à être édité je crois.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 2:11

LULLY était édité à l'époque, au moins en réduction piano ; et même joué de temps à autre. Mais pour y voir quelque chose d'intéressant, il fallait quand même une certaine dose de curiosité éclairée.

Je regrette beaucoup tout de même que LULLY n'ait pas essayé Büchner, nul doute que le résultat aurait été intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 8:17

Heureusement que Destouches, lui, y ait pensé pour sa Callirhoé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 8:55

Webern a fait sa thèse de doctorat sur Heinrich Isaac, il me semble. Ils étaient bien renseignés, ces gens-là Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 9:00

Oui, ils avaient des liens MIDI Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptySam 27 Juin 2009 - 9:26

Il est possible et même probable que le milieu érudit musical ait conservé l'étude des vieilleries, et qu'il ait pu, sans les imiter le moins du monde, les admirer intensément. C'est ce qui se passe aujourd'hui, d'ailleurs.
Il y aurait une jolie thèse à faire, sur les fondamentaux de l'enseignement supérieur musical chez les décadents.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 1:04

Alban Berg et moi...
J'adore Alban Berg. La première fois que j'ai entendu sa musique, c'était un opéra, Lulu. Ca m'a bouleversé, j'ai aimé dès le départ. Cet opéra a littéralement changé, à l'époque, ma façon de voir la musique, ce fut un véritable choc. Le déclic vers l'atonal.
Ensuite j'ai continué bien sûr avec Wozzeck, qui fait l'objet d'un merveilleux fil de Natrav (actuellement en attente?), qui m'a conforté dans mon jugement sur Berg. Ces opéras écrits sur plusieurs années sont de véritables coups de maître, monuments de l'opéra moderne.
Puis sont venues les pièces pour orchestre Op.6, les lieders de jeunesse, et d'autres lieders (Op.2 notamment, et d'autres lieders isolés) Le Vin, Sonate pour piano Op.1, les Quartets, Concerto de chambre, Concerto pour violon, Nine short pieces for sextet.
Il me manque quelque chose d'indispensable, ou bien je n'ai plus qu'à me mettre à collectionner les versions? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89559
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 1:13

Wolfgang a écrit:
Puis sont venues les pièces pour orchestre Op.6, les lieders de jeunesse, et d'autres lieders (Op.2 notamment, et d'autres lieders isolés) Le Vin, Sonate pour piano Op.1, les Quartets, Concerto de chambre, Concerto pour violon, Nine short pieces for sextet.
Il me manque quelque chose d'indispensable, ou bien je n'ai plus qu'à me mettre à collectionner les versions? Laughing
Les Altenberg-Lieder.

Sinon, il y a aussi les Quatre pièces pour piano et clarinette qui te manquent.

Et puis j'aime beaucoup la suite semi-orchestrale de Lulu.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 2:27

Wolfgang a écrit:
Nine short pieces for sextet

C'est quoi ça exactement? Ca ne me dit rien du tout.

Sinon, comme dit David, les Altenberg lieder opus 4, un chef d'oeuvre absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 7:53

Xavier a écrit:
Wolfgang a écrit:
Nine short pieces for sextet

C'est quoi ça exactement? Ca ne me dit rien du tout.

J'avais pris cet album Berg-Webern à la bibliothèque:
http://www.andante.com/naive/catalog.cfm?action=displayProduct&iProductID=694

A la fin de la liste des morceaux, tu trouves ces pièces. Je n'ai pas de renseignements historiques concernant ces oeuvres...
Et puis ça s'appelle en fait: Nine short pieces for quartet, sextet or violin and piano, mais il n'y avait marqué que "sextet" dans mon Ipod...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 15:02

Ca doit être une oeuvre de jeunesse vu les tonalités indiquées; comment c'est?
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2009 - 15:19

Oui, sans aucun doute, c'est de jeunesse.
C'est très tonal. Bien malin qui saurait y reconnaître Berg.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyLun 16 Nov 2009 - 15:13

Un petit post de contentement. Plus que la Suite Lulu, c'est Der Wein (Boulez) qui me pétrifie. C'est d'une beauté harmonique et orchestrale sidérante. Very Happy
Ma version Leinsdorf ne m'avait pas fait autant vibrer.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 2:30

Un petit top Berg?

1-Wozzeck opus 7
2-Altenberg-lieder opus 4
3-3 pièces pour orchestre opus 6
4-7 frühe lieder
5-Suite lyrique
6-Der Wein
7-Lieder opus 2
8-Lulu
9-Sonate pour piano opus 1
10-Concerto pour violon
11-Pièces pour clarinette et piano opus 5


Dernière édition par Xavier le Jeu 25 Fév 2010 - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 22/01/2010

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 15:02

Le mien:

1-Wozzeck
2-Lulu
3-Le Concerto de Chambre
4-3 pieces pour orchestre
5-Concerto à la Mémoire d'un Ange
6-Altenberg-Lieder
7-Suite lyrique
8-Le vin
9-Sonate pour piano

Je ne vois pas le Concerto de Chambre dans ton classement, Xavier. Wink
Tiens, le Concerto pour violon occupe la derniere place du classement, tu ne l'apprécies pas plus que ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 16:56

arnaud bellemontagne a écrit:

Je ne vois pas le Concerto de Chambre dans ton classement, Xavier. Wink
Tiens, le Concerto pour violon occupe la derniere place du classement, tu ne l'apprécies pas plus que ça ?

J'ai beaucoup de mal avec le concerto de chambre, je n'aime pas du tout en fait. Confused
Un peu comme le Schoenberg du concerto pour violon.
Je ne comprends pas ou ça va, ça ne me parle pas.
A part un ou deux passages...
Le concerto pour violon, j'aime mais je ne suis pas conquis d'un bout à l'autre. Mais ça fait longtemps, je vais le réécouter de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 22/01/2010

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 17:18

Pourtant il n'a rien d'hermétique ce Concerto de Chambre...en effet, c'est clairement une oeuvre alambiquée, difficile de le nier, mais bon la complexité formelle c'est une quasi-marque de fabrique chez Berg hehe

Au delà de ça, je trouve cette oeuvre vraiment merveilleuse sur le plan plastique(ça sonne divinement) et tres inspirée au niveau des idées:

-ce 1er mouvement qui oscille entre motifs romantiques(superbe ecriture pour piano...quel lyrisme) et sautillements alambiqués.

-le 2éme mouvement en forme de palindrome dont l'axe de symétrie se situe au moment de l'intervention du piano...il a vraiment des idées folles ce Berg Laughing

-le 3éme mouvement qui mêle de façon festive les idées des 2 precedents.

Je t'assure, cette oeuvre me parle et m'enthousiasme autant que la Symphonie de Chambre de Schoenberg...un chef d'oeuvre à mes yeux que ce Concerto de Chambre, je le dis carrément. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 22:54

arnaud bellemontagne a écrit:
Pourtant il n'a rien d'hermétique ce Concerto de Chambre...en effet, c'est clairement une oeuvre alambiquée, difficile de le nier, mais bon la complexité formelle c'est une quasi-marque de fabrique chez Berg hehe

Oui mais ce n'est pas du tout ça qui me dérange. (l'opus 6 n'est pas ce qu'il y a de plus limpide non plus! Mais c'est pour moi bien plus expressif.)
Je trouve ça bien froid, bien aride.
Et puis l'orchestre de Berg sans cordes, pour moi ça n'est pas Berg. Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 22/01/2010

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 23:01

Xavier a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Pourtant il n'a rien d'hermétique ce Concerto de Chambre...en effet, c'est clairement une oeuvre alambiquée, difficile de le nier, mais bon la complexité formelle c'est une quasi-marque de fabrique chez Berg hehe

Oui mais ce n'est pas du tout ça qui me dérange. (l'opus 6 n'est pas ce qu'il y a de plus limpide non plus! Mais c'est pour moi bien plus expressif.)
Je trouve ça bien froid, bien aride.
Et puis l'orchestre de Berg sans cordes, pour moi ça n'est pas Berg. Smile



Ah, les cordes de Berg!!! I love you I love you I love you
Il est vrai que leur expressivité mélancolique constitue, à mes yeux, une des forces de ce compositeur génial.
Cependant, elles ne me manquent pas dans le Concerto de Chambre qui recèle de superbes trouvailles mélodiques.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85257
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 23:16

En tout cas mon amour pour l'opus 6 vient de se révéler véritablement.

J'avais toujours trouvé ça trop lourd, trop touffu, trop bordélique. (trop mahlérien Laughing )
Et c'est vrai que cette marche c'est vraiment le chaos.
Maintenant j'en viens à me demander si ce n'est pas son oeuvre la plus inspirée. (une des 3 ou 4 en tout cas)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 22/01/2010

Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 EmptyVen 19 Fév 2010 - 10:33

Ca fait plaisir à entendre! Very Happy

J'ai une tendresse particuliere pour la 2éme pièce qui est d'un raffinement et d'une beauté plastique...un délice. sunny

En même temps, la marche fait pas mal reference à la 6 ème de Mahler et vu que (à ce que j'ai lu) ç'est ta symphonie favorite de Mahler...

Cette 3éme piéce c'est du chaos sur-organisé Twisted Evil

Chapeau au chef qui se coltine ce truc qui doit être cauchemardesque à monter Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alban Berg (1885 - 1935)   Alban Berg (1885 - 1935) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alban Berg (1885 - 1935)
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: