Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

 

 Alexandre Scriabine (1872-1915)

Aller en bas 
+81
starluc
Mélomaniac
Théo taschimor
Nestor
Merlin
cunhaecouto
Siegmund
Kilban
Rav–phaël
Montalte Trout
Cololi
aroldo
ysov
Resigned
Zéphire
Анастасия231
Hurlu&Berlu
TragicSymph
kegue
senga
Dofa#sib
arnaud bellemontagne
scherzo
Ophanin
Lysandre
Passage
adriaticoboy
colargol
Percy Bysshe
*Nico
jerome
Dave
Jules Biron
Hidraot
Cleme
Pison Futé
poisson
melusina
Cello
JoeLeplombier
WoO
Kyomars
Mariefran
Stanlea
Zeno
Dr. Strangelove
Crapio
OYO TOHO
Rubato
KID A
Zeugma
Tus
Wolferl
Kryzstof
PJF
Gaial
Papageno
Kia
Guigui
Pan
muzikant
entropie
Ceaufy
Capri
Sauron le Dispensateur
Swarm
Morloch
Bezout
Poulet
MayRetz
Tutur
Pauken
Coelacanthe
antrav
-
Sun Valley
ouannier
sofro
Ouf1er
DavidLeMarrec
Xavier
85 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:25

Franchement je n'ai pas trouvé de déchet dans tout ce qu'il a composé après la 5° sonate. Tout est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:26

Tu sais quoi?
Je n'ai pas trouvé beaucoup de déchet non plus avant.
Même si ce n'est pas toujours aussi passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:27

Avant je connais moins à part ses sonates. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:34

Il y a plein de miniatures superbes, mais bon, c'est du post-Chopin, c'est pas pour toi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:43

Non, je suis trop insensible. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:45

Xavier a écrit:
Tu sais quoi?
Je n'ai pas trouvé beaucoup de déchet non plus avant.
Même si ce n'est pas toujours aussi passionnant.
Dans les Mazurkas, valses, impromptus, allegros de concert etc... il y a quand même des choses sans intérêt... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:49

Le déchet reste assez minime pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:52

Minime franchement? Mr. Green Pour moi ça fait bien la moitié des oeuvres pour piano -hors sonates, préludes et études.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:54

Non, les Mazurkas, ce n'est pas dégueulasse par exemple.
Ensuite les préludes c'est quasiment la moitié des opus.
Donc il reste pas grand chose... Oui, 8% de sa production environ est très oubliable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 23 Nov 2007 - 23:55

Moi j'évaluerai ça à 15% à la louche Mr. Green C'est pas minime quand même... hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:02

Du coup, j'ai remis le nez dans la musique pour piano pour Scriabine depuis quelques jours...

Je trouve toujours les sonates autant fondées sur l'effet (souvent hétéroclite) ; sans avoir le côté motivique obsessionnel du Poème de l'Extase, je trouve cela un peu fatiguant.

En revanche, et je vais bien entendu vous effrayer, les Etudes, Préludes, la Fantaisie Op.28 ont un charme fou - un prolongement du corpus de Chopin, un peu étoffé musicalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:06

David a écrit:
et je vais bien entendu vous effrayer
Pourquoi?
J'aime bcp la Fantaisie... les cycles de Préludes sont excellents... et les études d'un grand intérêt musical... pour moi les "daubes scriabiniennes" sont plutôt dans les Mazurkas, Valses et Impromptus... sans parler des Allegro de Concert... Mr. Green

Citation :

Je trouve toujours les sonates autant fondées sur l'effet (souvent hétéroclite) ; sans avoir le côté motivique obsessionnel du Poème de l'Extase, je trouve cela un peu fatiguant.
Tu fais un bloc avec les sonates?
Tu entends quoi par effet?
Je trouve la 7ème tout à fait obsédante pour ma part drunken
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:06

DavidLeMarrec a écrit:


Je trouve toujours les sonates autant fondées sur l'effet (souvent hétéroclite)

Lesquelles?
Tu ne peux pas balancer un truc comme ça sur l'ensemble...
En plus je trouve ça vraiment faux.
Oui il y a de "l'effet", mais ce n'est pas du tout basé là-dessus...

DavidLeMarrec a écrit:
En revanche, et je vais bien entendu vous effrayer, les Etudes, Préludes, la Fantaisie Op.28 ont un charme fou - un prolongement du corpus de Chopin, un peu étoffé musicalement.

Ben non ça ne m'effraie pas, tout cela est superbe.
Désolé d'être d'accord avec toi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:18

Quand je dis effrayer, c'est parce qu'il semble que j'aime essentiellement le première manière - ou au contraire Nemtine. Laughing

Le reste m'est beaucoup moins séduisant.


Sauron le Dispensateur a écrit:
Je trouve la 7ème tout à fait obsédante pour ma part drunken

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Je trouve toujours les sonates autant fondées sur l'effet (souvent hétéroclite)
Lesquelles?
J'ai à chaque fois eu cette impression, autant que je me souvienne. Là, ces jour-ci, c'était les Neuvième et Dixième.
En effet, la Deuxième est bien plus sage, mais ici aussi, un côté errant difficile à saisir, un étalage de bizarreries assez surprenant ; mais là, ce serait plus une question de familiarité que je n'ai pas forcément eu la patience de bâtir oeuvre à oeuvre.


Citation :
En plus je trouve ça vraiment faux.
Oui il y a de "l'effet", mais ce n'est pas du tout basé là-dessus...
Bien sûr que tout n'est pas fondé sur l'effet, mais je trouve ce travail de nature à me parasiter réellement l'écoute. A présent, vous allez peut-être me dire que je n'écoute pas les bons pianistes, ce qui est possible, puisque j'ai essentiellement écouté des personnalités par ailleurs fortement constituées, dans ce répertoire : Horowitz, Sofronitsky, Richter.

Et il est vrai que si Horowitz est fantaisiste, Sofronitsky et Richter n'ont pas toujours les doigts précis, ce qui n'aide pas dans cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:22

DavidLeMarrec a écrit:

En effet, la Deuxième est bien plus sage, mais ici aussi, un côté errant difficile à saisir, un étalage de bizarreries assez surprenant

Alors, sage ou bizarre? scratch
Je trouve ça très classique quand même.

DavidLeMarrec a écrit:
A présent, vous allez peut-être me dire que je n'écoute pas les bons pianistes, ce qui est possible, puisque j'ai essentiellement écouté des personnalités par ailleurs fortement constituées, dans ce répertoire : Horowitz, Sofronitsky, Richter.

Et il est vrai que si Horowitz est fantaisiste, Sofronitsky et Richter n'ont pas toujours les doigts précis, ce qui n'aide pas dans cette musique.

Horowitz dans les deux dernières, effectivement je n'aime pas et oui, Horowitz c'est basé sur l'effet.
Tu parlais d'Horowitz en fait pas de Scriabine. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:23

David a écrit:
Bien sûr que tout n'est pas fondé sur l'effet, mais je trouve ce travail de nature à me parasiter réellement l'écoute. A présent, vous allez peut-être me dire que je n'écoute pas les bons pianistes, ce qui est possible, puisque j'ai essentiellement écouté des personnalités par ailleurs fortement constituées, dans ce répertoire : Horowitz, Sofronitsky, Richter.
Oui c'est pour ça que je recommande Ashkenazy en général... un travail d'une grande probité... investi mais sans débauche...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:36

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

En effet, la Deuxième est bien plus sage, mais ici aussi, un côté errant difficile à saisir, un étalage de bizarreries assez surprenant

Alors, sage ou bizarre? scratch
Je trouve ça très classique quand même.
C'est très "classique", mais le discours semble erratique. Il y a de vraies beautés, cependant, qui voisinent avec de vraies bizarreries. Elle a quelque chose de plus séduisant, il me semble.


Citation :
Horowitz dans les deux dernières, effectivement je n'aime pas et oui, Horowitz c'est basé sur l'effet.
Tu parlais d'Horowitz en fait pas de Scriabine. Smile
Non, je les écoutais par Sofronitsky ces jours-ci.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:38

Sauron le Dispensateur a écrit:
David a écrit:
Bien sûr que tout n'est pas fondé sur l'effet, mais je trouve ce travail de nature à me parasiter réellement l'écoute. A présent, vous allez peut-être me dire que je n'écoute pas les bons pianistes, ce qui est possible, puisque j'ai essentiellement écouté des personnalités par ailleurs fortement constituées, dans ce répertoire : Horowitz, Sofronitsky, Richter.
Oui c'est pour ça que je recommande Ashkenazy en général... un travail d'une grande probité... investi mais sans débauche...
Oui, mais disons que j'ai fait avec ce que j'avais sous la main : je ne vais pas non plus acheter du Scriabine, il ne faut pas exagérer. Like a Star @ heaven

Par intuition, je n'aurais pas été du côté de ces gens-là pour cette musique, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur


Nombre de messages : 7003
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:39

David a écrit:

C'est très "classique", mais le discours semble erratique. Il y a de vraies beautés, cependant, qui voisinent avec de vraies bizarreries. Elle a quelque chose de plus séduisant, il me semble.
J'aime bcp cette sonate... elle a une tendresse infinie une chaleur cristalline dans le premier mouvement... avant l'effervescence du II... pour moi c'ets un petit bijoux... si tu as écouté par Richter c'est du tip top Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 25 Nov 2007 - 23:39

DavidLeMarrec a écrit:

Oui, mais disons que j'ai fait avec ce que j'avais sous la main : je ne vais pas non plus acheter du Scriabine, il ne faut pas exagérer. Like a Star @ heaven

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14354
Date d'inscription : 21/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 8:17

Ça y est, je me suis mis à la découverte des oeuvres de Scriabine. (C'est pas trop tôt diront certains!) siffle
Avec ses symphonies, (coffret Muti que j'ai reçu hier) la 1ère hier soir, et cela m'a vraiment plu. Je vais continuer ce matin bounce


Dernière édition par le Jeu 29 Nov 2007 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 11:00

Moi mon coffret Muti n'est toujours pas arrivé, le colis s'est perdu dans les grèves Mad

Du coup, j'ai commandé les oeuvres symphoniques par Ashkenazy, ça devrait arriver en même temps.

En attendant, j'ai terminé les sonates, par la 9e et la 10e, qui m'ont séduites toutes les deux. C'est marrant, maintenant je ressens le besoin d'écouter Scriabine, j'ai une impatience à le faire qui laisse présager une idylle durable entre lui et moi bounce
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14354
Date d'inscription : 21/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 11:27

J'avais écouté quelques oeuvres pour piano auparavant (seul CD de Scriabine en médiathèque), mais je n'avais pas trop accroché. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 12:04

A mon avis, les sonates sont plus accessibles que les symphonies. Enfin, je viens d'écouter le Poème du feu sur YouTube, et faut quand même s'accrocher, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14354
Date d'inscription : 21/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 15:40

Spiritus a écrit:
A mon avis, les sonates sont plus accessibles que les symphonies. Enfin, je viens d'écouter le Poème du feu sur YouTube, et faut quand même s'accrocher, hein...
Tu vois, moi c'est plutôt le contraire: j'ai écouté Prométhée (le poème du feu) cet après-midi et j'ai de suite aimé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 18:28

Ah, mais je ne dis pas que je n'ai pas aimé ! Very Happy

Au contraire, j'ai été immédiatement séduit...

... il n'empêche que je n'ai rien compris siffle
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyVen 30 Nov 2007 - 2:10

Spiritus a écrit:

En attendant, j'ai terminé les sonates, par la 9e et la 10e, qui m'ont séduites toutes les deux. C'est marrant, maintenant je ressens le besoin d'écouter Scriabine, j'ai une impatience à le faire qui laisse présager une idylle durable entre lui et moi bounce

Oui, ça me semble bien parti et ça me rappelle ma propre découverte du bonhomme! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyDim 9 Déc 2007 - 17:48

Le concerto pour piano est une petite merveille !

Délicat, très beau, certes dans la veine romantique mais avec déjà ce côté sensuel, envoûtant qui fait tout le charme de Scriabine...
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO


Nombre de messages : 6996
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptySam 15 Déc 2007 - 22:03

J'aime beaucoup les cuivres dans le Poème de l'extase et Prométhée. Et puis les retours au violon solo... Enfin les choeurs qui s'ajoutent à tout ça à la fin de Prométhée. Par contre je continue de trouver qu'il y a beaucoup de points communs avec Rachmaninov, même si faut avouer que ça parait plus moderne, moins romanticopyrotechnique Laughing ! Je pense que je vais adorer ça dans pas longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyMar 8 Jan 2008 - 2:11

Havrais a écrit:
Par contre je continue de trouver qu'il y a beaucoup de points communs avec Rachmaninov

Jusqu'à l'opus 30 oui, après je vois mal...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyMar 8 Jan 2008 - 17:01

Euh maintenant que je peux me prétendre second dauphin de Scriabine, après le roi Xavier et Sauron, je peux donner mon avis. Moi non plus, je ne vois pas du tout... et même avant l'op.30, c'est plus avec Chopin que je vois la parenté. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyMar 8 Jan 2008 - 22:18

Spiritus a écrit:
et même avant l'op.30, c'est plus avec Chopin que je vois la parenté. scratch

Oui mais quand même, sur certaines pièces, la 3è sonate par exemple, il y a des parentés, notamment du fait de l'influence de Chopin sur les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 10 Jan 2008 - 10:43

J'adore les deux premiers mouvements, mais le finale du Divin poème me déroute un peu... pour un machin noté "Jeu divin, avec une joie éclatante", ce n'est pas un tantinet sinistre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 10 Jan 2008 - 13:06

Laughing

Toujours difficile de départager ce qui est joyeux et ce qui est satanique chez lui...
Que penses-tu de la 7è sonate par exemple à ce niveau-là?
Messe blanche soi-disant, oeuvre joyeuse par excellence, et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 10 Jan 2008 - 13:45

Ah oui, la 7e sonate, c'est un autre cas... j'y ressens pour ma part une force, une énergie très jouissive, mais il est vrai que je n'aurais jamais pu deviner tout seul que ça s'appelait "messe blanche". Les harmonies sont plutôt inquiétantes et le climat de rêve est plutôt "malsain" (pas au sens péjoratif).

Chez Scriabine, il n'y a grand chose de "joyeux" au sens habituel du mot : les finales de la Première et de la Deuxième (encore traditionnelles) sur le plan harmoniques, et dans la musique pour piano que je connais, la 4e sonate... mais là, c'est carrément jouissif, je ne peux jamais m'empêcher de me lever et de chanter à tue-tête ( Laughing ) quand je l'entends tellement elle est euphorique, jouissive, presque extatique. A propos, d'ailleurs, le Poème de l'extase aussi me fait éprouver cette sorte d'orgasme musical, qui a trait à la joie sans en être vraiment... c'est du Scriabine, quoi. Je suis sûr, sans vouloir passer pour un pervers, qu'écouter cette musique pendant l'amour doit être une expérience à tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 1:46

Allez, laissons la trace définitive de ma découverte de Scriabin ici;
je serai peut-être heureux apres quelques années, caressant une longue moustache sombre, de pouvoir consulter ma premiere impression d'un compositeur qui sera peut-être l'un de mes favoris dans une epoque de pleine maturite qui se rapproche lentement.
(Je vais copier coller certains elements du post "découverte")

La découverte du compo s'est faite avec la 9e Sonate (Messe noire) et c'est une révélation ! Moi qui m'attendais à du Chopin j'ai été superbement surpris !
Ca ressemble plus a du Shostakovich - Prokofiev - Messiaen (Même si son style est fortement individualisé)!!
Prokofiev pour le côté percussif, même si ici aucun humour n'en ressort bien au contraire.
Messiaen pour l'intelligence de la succession des accords et de son evolution (la beauté, pureté du "son" et son évolution dans la folie).
J'ai continué cette découverte avec les sonates 6-7 et 8 et la idem, c'est absolument génialissime. Il y a même un côté jazzy, blues. L'analogie avec des oeuvres litteraires telles que celles de Baudelaire ou Poe (drink) me semble particulierement interessante : le côté macabre, désespéré, dépravé, en proie au spleen (surtout la messe noire).

Il me fallait passer aux oeuvres orchestrales ! Et quelle surprise encore une fois !

Le poeme de l'extase :
La première écoute a été déroutante car même si l'œuvre en soit n'est pas d'une complexité exorbitante, il est difficile de suivre l'évolution logique de l'œuvre qui est tout de même assez fouillé pour moi. Même si des moments m'ont plus marqué que d'autres, le poème en terme générale m'a déroutée. Mais après quelques écoutes il faut dire que cette œuvre porte magnifiquement son nom.
Le poème : très sincèrement je suis peut-être à l'ouest mais pas mal de passages me font penser au poème symphonique de Debussy zen :
Ces cuivres apparaissant au loin et se rappochant crescendo soutenus par les tremolos des cordes, n'est ce pas la mer de Debussy qui se profile à l'horizon ? NON Car toujours Scriabin y met du sien pour nous rappeler qu'il est unique et se caractérise, contrairement a Debussy (que j'adore aussi) en nous surprenant : un peu comme chez Mahler il arrive à nous piéger : la nuit se profile, mais le jour revient; Ah, c'est le final? mais non ça continue ! (et tant mieux !). En plus de cela pas mal d'instruments on le droit à un moment privilégié, quelques solos enfouis (surtout les bois) ce qui accentue le côté Mahlerien.
Et même parfois, la masse des cordes aigus, en forte, vient dominer l'orchestration ce qui n'est pas sans rappeller le romantisme de R. Strauss.

Les couleurs de Debussy et la dynamique de R. Strauss et de Mahler
Que demander de plus ?? compress


Promethée (Le poème du feu) se veut effectivement comme me l'avait signaler Spiritus bien plus expérimental. Néanmoins les deux œuvres possèdent toutes les 2 des analogies.
Certes à la première écoute (ce que j'appelle l'écoute "brouillon") cela m'a semblé encore plus fouillis que Le poème de l'extase, mais lorsque l'on connait l'oeuvre, certains de ses thèmes, s'en ressortent, on arrive à coller certains morceaux et hop, l'évolution semble nettement plus clair.
Toujours des couleurs dans cette musique et accentué ici par le piano et les choeurs a la fin (rien que les choeurs qui murmurent aux oreilles [...] ça c'est orgasmique Spiritus !).

Enfin ce soir je suis heureux.
Heureux de voir tous ces cds, tous ces compositeurs que j'ai du délaisser pour d'autres cds, pour d'autres compositeurs et qui patiemment m'attendent, les bras ouverts.
J'espère que comme cette fois où j'ai mis les sonates de Scriabine, le temps s'arretera pour un voyage. Un voyage certes, mais en plus totalement inédit, dépaysant à souhait et d'une jouissance sans égale.

Wagner, Sibelius, et toudi, soyez patient, j'arrive ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 1:57

Crapio a écrit:

La découverte du compo s'est faite avec la 9e Sonate (Messe noire) et c'est une révélation ! Moi qui m'attendais à du Chopin j'ai été superbement surpris !
Ca ressemble plus a du Shostakovich - Prokofiev - Messiaen (Même si son style est fortement individualisé)!!
Prokofiev pour le côté percussif, même si ici aucun humour n'en ressort bien au contraire.
Messiaen pour l'intelligence de la succession des accords et de son evolution (la beauté, pureté du "son" et son évolution dans la folie).

Ils ont en commun l'utilisation du fameux mode 2. (même si l'utilisation en est très différente)

En tout cas tu t'es attaqué au chef d'oeuvre direct! Very Happy

Sinon je ne vois pas trop le côté percussif à la Prokofiev... Il y a bien des passages violents, heurtés, mais ce n'est pas la même utilisation du piano il me semble.

Crapio a écrit:
J'ai continué cette découverte avec les sonates 6-7 et 8 et la idem, c'est absolument génialissime. Il y a même un côté jazzy, blues.

Vraiment??
Dans un sens je vois ce que tu veux dire, rythmiquement parfois ça n'est pas loin de swinguer (un swing démoniaque m'enfin!) et harmoniquement les agrégats scriabiniens ont évidemment été repris au même titre que ceux de Debussy par certains jazzmen.

Crapio a écrit:
Le poeme de l'extase :
La première écoute a été déroutante car même si l'œuvre en soit n'est pas d'une complexité exorbitante

Ouais enfin c'est quand même pas la Lettre à Elise! Laughing

Crapio a écrit:
Le poème : très sincèrement je suis peut-être à l'ouest mais pas mal de passages me font penser au poème symphonique de Debussy zen :

Quelle oeuvre de Debussy précisément?
Non tu n'es pas vraiment à l'Ouest, Scriabine a été partiellement influencé par Debussy, ça s'entend ici ainsi que dans certaines pièces pour piano.

Par contre je ne vois pas trop le côté Mahler dont tu parles, je vois plus Wagner. (dont on entend des résurgences dans la 3è symphonie, et carrément de Tristan dans la 4è sonate)

Crapio a écrit:
Promethée (Le poème du feu) se veut effectivement comme me l'avait signaler Spiritus bien plus expérimental.

Non je ne crois pas, c'est juste d'un langage un peu plus avancé (opus 60 contre 54, et Scriabine évolue très vite à cette époque!), bien sûr c'est assez moderne pour l'époque, mais Scriabine ne fait jamais dans l'expérimentation pure et simple.
Au regard du reste de sa production, tout cela s'inscrit dans une évolution très rapide mais aussi très claire et très intelligible.

Crapio a écrit:
Enfin ce soir je suis heureux.
Heureux de voir tous ces cds, tous ces compositeurs que j'ai du délaisser pour d'autres cds, pour d'autres compositeurs et qui patiemment m'attendent, les bras ouverts.
J'espère que comme cette fois où j'ai mis les sonates de Scriabine, le temps s'arretera pour un voyage. Un voyage certes, mais en plus totalement inédit, dépaysant à souhait et d'une jouissance sans égale.

Wagner, Sibelius, et toudi, soyez patient, j'arrive ! cheers

Je t'envie! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 2:13

Quand je cite Mahler dans ce cas j'avoue que les réminiscences sont assez lointaines.
Si j'avais mieux connu Wagner, je crois que j'aurais remplacé le nom de Mahler avec Wagner tres simplement. Mais il y a ce coté masse orchestral, avec ces quelques solos très courts les évolutions surprenantes etc...

Sinon pour la comparaison avec Debussy, c'est surtout la mer qui est de mise, et le 3e mouvement.

Je te cherche des moments que je considere jazzy de Scriabine très précisement avec la version d'Ashkenazy et je te passe ça dans peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 2:25

J'ai fait une écoute super rapide et jsuis loin de connaitre l'oeuvre par coeur mais bon....
Vraiment le début de la sonate 6 rien que cela a un côté jazzy.
Plus precisemment dans la messe noire a partir de 2 min surtout le tout début de ces 2 min. Je continue à écouter donc je rajouterai peut-être quelques trucs, j'suis passé à côté de pas mal de trucs.
La sonate 6 a un côté vraiment blues tout du long a partir de 3 min egalement. Mais c'est la sonate la plus blues de Scriabine entre les 6 7 8 et 9
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 2:58

Oui, ça rejoint ce que je disais plus haut donc, à la fois l'harmonie mais aussi le rythme au niveau de la fluidité. (les 5 pour 4, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 2:59

Ok ok terme trop technique pour moi ça Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 3:27

Non c'est pas compliqué, 4 pour 3 par exemple c'est quand tu as un triolet de croches à la main gauche et des double-croches à la main droite, 5 pour 4, des doubles à une main et un quintolet à l'autre.
L'effet c'est que les notes des deux mains ne tombent pas ensemble, donc il y a une sensation de fluidité et d'égrènement de toutes ces notes.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 10:46

Xavier a écrit:
Non je ne crois pas, c'est juste d'un langage un peu plus avancé (opus 60 contre 54, et Scriabine évolue très vite à cette époque!), bien sûr c'est assez moderne pour l'époque, mais Scriabine ne fait jamais dans l'expérimentation pure et simple.

Et on peut regretter qu'il n'y ait pratiquement plus d'oeuvre orchestrale achevée après Prométhée !


Yahoo, un nouveau converti. Very Happy

Il faut que tu écoutes la sonate n°4 !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 13:07

Spiritus a écrit:

Et on peut regretter qu'il n'y ait pratiquement plus d'oeuvre orchestrale achevée après Prométhée !

L'acte préalable quand même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio


Nombre de messages : 7577
Age : 35
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 13:40

Xavier a écrit:
Non c'est pas compliqué, 4 pour 3 par exemple c'est quand tu as un triolet de croches à la main gauche et des double-croches à la main droite, 5 pour 4, des doubles à une main et un quintolet à l'autre.
L'effet c'est que les notes des deux mains ne tombent pas ensemble, donc il y a une sensation de fluidité et d'égrènement de toutes ces notes.

Ok c'est purement mathématiques en fait si j'ai bien compris.

Je ne manquerai pas d'ecouter les autres sonates ! L'acte préalable j'ai pas encore cela sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 17:32

Xavier a écrit:
Spiritus a écrit:

Et on peut regretter qu'il n'y ait pratiquement plus d'oeuvre orchestrale achevée après Prométhée !

L'acte préalable quand même. Very Happy

Quand même oui ! Very Happy

Pour les autres sonates, les 3 premières ne sont pas folichonnes, très chopiniennes, mais dès la 4e, ça devient passionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Strangelove
Mélomaniaque
Dr. Strangelove


Nombre de messages : 604
Age : 33
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 06/11/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 17:58

Salut tout le monde

Est-ce que vous avez déjà entendu les 9 pièces que le compositeurs auraient apparemment enregistrées sur piano mécanique ? Si oui ça donne quoi ? j'essaie de les trouver là Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3461
Date d'inscription : 24/12/2006

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 18:09

Il y en a trois ici.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 18:09

Il y en a au moins une sur Youtube : le son est très correct et le jeu, évidemment, superlatif. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91193
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 18:10

Dr. Strangelove a écrit:
Salut tout le monde

Est-ce que vous avez déjà entendu les 9 pièces que le compositeurs auraient apparemment enregistrées sur piano mécanique ? Si oui ça donne quoi ? j'essaie de les trouver là Smile

J'avais mis ça dans les Enregistrements libres de droits, mais c'est lointain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Scriabine (1872-1915)   Alexandre Scriabine (1872-1915) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hugo Alfvén (1872-1960)
» Grigory FRIED (1915-)
» Lorenzo PEROSI — 1872-1956
» Paul Juon (1872 - 1940)
» Siegmund von Hausegger (1872-1948)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: