Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

 

 Mozart : les symphonies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1388
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:36

ojoj a écrit:

Bah dans Mozart pour les classiques il y a Bohm, Krips, Walter, Szell.
Pour les baroqueux Harnoncourt, Gardiner, Hogwood, Pinnock.

Et pour le parfait équilibre à mi-chemin entre les deux, Mackerras. Cool

ojoj a écrit:
Ha non pas Harnoncourt


Entièrement d'accord. D'où la pertinence du choix Mackerras. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1273
Age : 47
Date d'inscription : 23/01/2007

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:39

adriaticoboy a écrit:

Tu pourrais tenter les Mozart de Szell, alors. C'est excellent.

L'intégrale Beethoven par Harnoncourt que tu as et dont tu ne raffoles peut-être trop, c'est avec le Chamber Orchestra of Europe.
Ce que Harnoncourt a fait avec le Concertgebouw d'Amsterdam (Haydn, Mozart, Schubert) est vraiment d'une autre classe.

oui, mais Szell ça a l'air relativement hors de prix.
J'ai découvert les symphonies de Beethoven dans les années 90 par cette intégrale d'Harnoncourt qui avait fait un effet boeuf dans la critique.
Franchement, aujourd'hui, j'ai du mal à aller au bout d'un disque (bon, j'exagère un peu).
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1273
Age : 47
Date d'inscription : 23/01/2007

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:41

adriaticoboy a écrit:
Richard a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Richard a écrit:
Je me méfie un peu d'Harnoncourt, mais je prends bonne note de ton conseil en tous cas...
Pour avoir une idée, tu aimes qui dans les symphonies de Beethoven par exemple ?

Des 3 intégrales que je possède (Harnoncourt, Karajan 67 et Szell + quelques unes par Kleiber), je dirais sans aucune hésitation Szell puis Kleiber.
Tu pourrais tenter les Mozart de Szell, alors. C'est excellent.

L'intégrale Beethoven par Harnoncourt que tu as et dont tu ne raffoles peut-être trop, c'est avec le Chamber Orchestra of Europe.
Ce que Harnoncourt a fait avec le Concertgebouw d'Amsterdam (Haydn, Mozart, Schubert) est vraiment d'une autre classe.

Et Davis, tu en penses quoi ? (le gars qui s'accroche un peu à sa première idée Laughing Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:42

Richard a écrit:
adriaticoboy a écrit:

Tu pourrais tenter les Mozart de Szell, alors. C'est excellent.

L'intégrale Beethoven par Harnoncourt que tu as et dont tu ne raffoles peut-être trop, c'est avec le Chamber Orchestra of Europe.
Ce que Harnoncourt a fait avec le Concertgebouw d'Amsterdam (Haydn, Mozart, Schubert) est vraiment d'une autre classe.

oui, mais Szell ça a l'air relativement hors de prix.
J'ai découvert les symphonies de Beethoven dans les années 90 par cette intégrale d'Harnoncourt qui avait fait un effet boeuf dans la critique.
Franchement, aujourd'hui, j'ai du mal à aller au bout d'un disque (bon, j'exagère un peu).
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Ses Mozart et Haydn avec le Concertgebouw sont par contre hautement recommandables, surtout que ça te permet de bénéficier d'un chef un peu actif sans que tu ne sois repoussé par des sonorités vertes.
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban

Nombre de messages : 455
Age : 31
Date d'inscription : 30/05/2008

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:44

Mais, si pour toi Mozart ne convient qu'aux soirées solitaires d'automne, pourquoi veux-tu acheter une intégrale des symphonies? Surtout si tu connais ses concertos... A la limite au lieu de tout acheter tu peux tenter les dernières, et là pour le coup les Szell sont pas chères, j'ai eu ses 35-40-41 à 3 euros sur Amazon Market (et elles sont incroyables)...


Dernière édition par Kilban le Lun 30 Aoû - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:44

ojoj a écrit:
Alors Szell dans Mozart ça pourrait te plaire

Ça existe en intégrale, d'ailleurs, Szell dans Mozart ? J'avais entendu une superbe "Haffner" par lui, une fois, mais je ne sais pas s'il a enregistré un grand nombre de symphonies...
Revenir en haut Aller en bas
ojoj
Mélomaniaque
ojoj

Nombre de messages : 654
Age : 34
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 18:56

Wagneropathe a écrit:
ojoj a écrit:
Alors Szell dans Mozart ça pourrait te plaire

Ça existe en intégrale, d'ailleurs, Szell dans Mozart ? J'avais entendu une superbe "Haffner" par lui, une fois, mais je ne sais pas s'il a enregistré un grand nombre de symphonies...
Szell n'a enregistré que quelques symphonies de Mozart mais ça deumeure des grands moments musicaux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:21

alexandreg a écrit:
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Tu trouves ses Schubert meilleurs, vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:35

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Tu trouves ses Schubert meilleurs, vraiment ?
Non. Mr. Green
Mais ces Beethoven, je ne comprend pas du tout l'engouement qu'il y a autour. L'orchestre est moche et mal capté, soit, mais en plus Harnoncourt nous propose quelque-chose de peu intéressant, pas très mobile.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:39

alexandreg a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Tu trouves ses Schubert meilleurs, vraiment ?
Non. Mr. Green
Mais ces Beethoven, je ne comprend pas du tout l'engouement qu'il y a autour. L'orchestre est moche et mal capté, soit, mais en plus Harnoncourt nous propose quelque-chose de peu intéressant, pas très mobile.
En fait, j'ai jamais remarqué d'engouement particulier autour de ces Beethoven, et personnellement, dans le genre incisif, je choisis plutôt des gens capables de tenir des phrasés un peu plus long comme Gardiner ou Zinman.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:43

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Tu trouves ses Schubert meilleurs, vraiment ?
Non. Mr. Green
Mais ces Beethoven, je ne comprend pas du tout l'engouement qu'il y a autour. L'orchestre est moche et mal capté, soit, mais en plus Harnoncourt nous propose quelque-chose de peu intéressant, pas très mobile.
En fait, j'ai jamais remarqué d'engouement particulier autour de ces Beethoven
Je parle surtout de la presse, en particulier de Diapason qui le cite toujours comme intégrale de référence. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:44

alexandreg a écrit:
Diapason
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:55

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Diapason
Mr. Green
Je ne vois pas pourquoi vous souriez de cette façon. Ce magazine est de qualité, surtout en ce qui concerne le papier.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 19:59

Il y a de jolies images aussi, et des pubes en couleur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1273
Age : 47
Date d'inscription : 23/01/2007

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 20:44

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Je n'ai jamais compris l'engouement pour Harnoncourt dans Beethoven, ça doit être son cycle symphonique que j'aime le moins, et il y a nettement mieux ailleurs.
Tu trouves ses Schubert meilleurs, vraiment ?
Non. Mr. Green
Mais ces Beethoven, je ne comprend pas du tout l'engouement qu'il y a autour. L'orchestre est moche et mal capté, soit, mais en plus Harnoncourt nous propose quelque-chose de peu intéressant, pas très mobile.
En fait, j'ai jamais remarqué d'engouement particulier autour de ces Beethoven, et personnellement, dans le genre incisif, je choisis plutôt des gens capables de tenir des phrasés un peu plus long comme Gardiner ou Zinman.

pourtant, que de récompenses de la presse spécialisée à l'époque. La pochette en était couverte.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 21:17

DavidLeMarrec a écrit:
alexandreg a écrit:
Diapason
Mr. Green

A l'(inverse les symphonies par mackerras ont été massacrées.
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 22:27

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 22:39

Dis Jonjon, l'option "pas énervé", elle coûte combien ? Mr. Green

Je taquine, hein. Smile

Mais comme tu as toujours l'air d'un diable qui sort de sa boîte... hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 30 Aoû - 22:44

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 8:18

jonjon a écrit:
Et après on dit que je suis excessif... Franchement... Mal capté* ? Moche ? J'aimerais qu'on soit plus précis, tant qu'à faire, citer un passage, un mouvement au moins, c'est mieux...

L'intégrale Beethoven de Harnoncourt a été certes un peu trop universellement saluée à l'époque, façon triomphe. C'est l'époque où Harnoncourt était considéré par la moitié de la critique et du public qui venait d'apprendre à prononcer son nom (et j'aimerais vous y voir si vous étiez anglais ou italiens) comme un demi-dieu qui conversait avec les fantômes des compositeurs d'il y a deux ou trois siècles. J'y pensais l'autre jour justement, en me disant qu'Harnoncourt vit aujourd'hui un peu le retour de bâton.

Son intégrale Beethoven est marquée par des choix interprétatifs radicaux, qui la rend plus intéressante que beaucoup de ses enregistrements depuis 20 ans, presque tous en fait, notamment les médiocres Schubert (juste avant) et Brahms (juste après). Ce sont des enregistrements inestimables pour toute personne qui s'intéresse un tant soit peu aux partitions, mais qui la rendent certes étrange au premier abord, de façon générale peu séduisante quand on compare au hasard à un Kleiber dans la 7e ou à un Karajan de la première DG. Mais je n'apprends rien à personne si je dis que ce n'est pas le but de Harnoncourt. Du coup, dans l'optique Harnoncourt, la Pastorale ou la 9e sont très réussies, les meilleures du coffret je trouve. Le plus bel enregistrement de ce cycle restant à mon avis la Missa Solemnis (hors du coffret), ainsi que deux messes de Schubert (ou plus ?) enregistrées à peu près dans les mêmes années (superbe messe en la bémol majeur). Ces enregistrements-là relèvent aujourd'hui de l'indispensable dans une discothèque un peu fournie en Beethoven.

Après, bien sûr c'est aussi une façon d'interpréter baroqueuse qui en a horripilé beaucoup, et qui est elle-même excessive, qui conduit souvent à découper un peu trop la partition, un peu comme on travaillerait une tirade de Corneille vers après vers, à la fin ça peut faire un peu haché. Rattle souffre exactement de la même déformation, et c'est à mon avis ce qui est pour beaucoup dans les critiques qu'il subit aujourd'hui, cela se sent simplement à la façon de travailler avec l'orchestre. L'avenir se situe sans doute au milieu de tout ça...

(* Concernant la prise de son, le côté très ample, réverbération hall de gare et dynamique qui oblige à garder le doigt sur le volume tout le temps, ça s'applique à 80% des enregistrements des années 90, c'est dommage mais Harnoncourt n'y est pour rien. D'ailleurs sur ces défauts ça reste encore acceptable par rapport à d'autres, en particulier chez Teldec où ils adoraient ça.)
Le Chamber Orchestra of Europe est quand même assez moche, avec des timbres plutôt serrés et aigres, surtout pour des personnes qui jouent sur instruments modernes.
Et oui la prise de son n'est pas satisfaisante, les bois sont lointains et réverbérés.

Je ne trouve pas non plus les choix interprétatifs d'Harnoncourt si radicaux que ça. Si on prend Scherchen c'est déjà plus radical.

Et Järvi a prouvé que l'on pouvait faire de vrais choix radicaux, avec un très bon travail sur les équilibres et les articulations, et avec un orchestre de taille réduite mais virtuose et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 11:19

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 12:49

jonjon a écrit:
Effectif très réduit, ça m'étonnerait que Järvi soit allé dans cette direction-là...
Perdu.

jonjon a écrit:
Quant à Scherchen, je pense ne rien t'apprendre si je te dis que ce ne sont pas les mêmes choix (tu aurais cité Toscanini, à la rigueur, on aurait pu avoir une discussion intéressante). Les choix de Harnoncourt sont radicaux, la preuve c'est que personne ne va aussi loin que lui, et que ses enregistrements sont jugés simplement "moches".
Je n'ai jamais dit que les enregistrements d'Harnoncourt étaient moches, j'ai même tendance à beaucoup aimer ce qu'il fait. J'ai seulement souligné les couleurs peu avenantes du COE.
Après radicalité des choix ne fait pas qualité. Norrington et Immerseel font du sans vibrato dans tout le répertoire du XIXe, ce n'est pas pour autant que je recommanderai leurs enregistrements.
Et prouver que personne ne va aussi loin que lui...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 12:55

alexandreg a écrit:
jonjon a écrit:
Effectif très réduit, ça m'étonnerait que Järvi soit allé dans cette direction-là...
Perdu.
Pareil pour le non-vibrato, d'ailleurs. En revanche, c'est vrai que précisément P. Järvi se situe dans la filiation Harnoncourt, à qui l'on doit à peu près tout en termes de canons de ré-interprétation façon "authentique".

Après, concrètement, je suis d'accord avec toi, son intégrale Beethoven sent plus la sueur que l'inspiration. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 13:02

DavidLeMarrec a écrit:
Après, concrètement, je suis d'accord avec toi, son intégrale Beethoven sent plus la sueur que l'inspiration. Mr. Green
Tu parles de Järvi ou d'Harnoncourt ?
Même si une partie des présupposés est commune, je trouve Järvi bien plus convaincant, avec des phrasés mieux tenus et une réflexion sur l'articulation plus pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 13:06

Si je suis d'accord avec toi... voyons... qu'est-ce que ça peut bien être ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 19:36

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 31 Aoû - 19:40

jonjon a écrit:
Faudra que je me penche sur Järvi alors. Mais dans ce cas, il doit tout à Harnoncourt, de toute façon.
Un peu plus à Beethoven non ?
Sinon il doit un peu à Del Mar aussi.
Revenir en haut Aller en bas
BBCMM
Mélomane du dimanche
BBCMM

Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : Montréal,Québec
Date d'inscription : 27/12/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Mozart:Symphonie   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 28 Déc - 4:10

Bonjour je voudrais savoir si quelqun aurais une suggestion pour les symphonie de mozart quelle interprétation me conseillez vous? est t-elle cher?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85166
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 28 Déc - 4:26

Regarde les sujets existants via les indexs en haut des deux rubriques principales avant de créer un nouveau sujet. Wink

Ja vais fusionner avec le sujet déjà existant sur les symphonies de Mozart, il y a bien 40 ou 50 pages je crois, tu auras de quoi lire.
Revenir en haut Aller en bas
BBCMM
Mélomane du dimanche
BBCMM

Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : Montréal,Québec
Date d'inscription : 27/12/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 28 Déc - 4:33

merci et désolé je n'est pas pris le temp de regarder puisque les derniers messages datent de plusieurs jours
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85166
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 28 Déc - 4:42

Ben oui mais c'est pas un chat ici comme je le disais tout à l'heure, parfois les infos qu'on cherche datent de plusieurs semaines ou mois, ce n'est pas une raison pour créer un nouveau sujet ou faire répéter ce qui a déjà été dit.
Tu trouveras beaucoup de conseils dans les pages de ce sujet, je ne peux que te conseiller de les lire.
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1528
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyDim 31 Juil - 16:52

Bonjour à tous

J'écoute pour le moment les Symphonies de Mozart par Mackerras avec l'Orchestre de Chambre de Prague (beau coffret prêté par un ami) et franchement c'est magnifique - l'avis des sommités m'intéresse.
Perso il est sur ma liste Amazon

En attente de vous lire - cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 1 Aoû - 20:27

pour les symphonies de Mozart, c'est vaste comme sujet et difficile de conseiller les mêmes choses si l'on veut écouter les premières ou les dernières.
En intégrale, Hogwood est indispensable comme document de travail, ou si l'on veut plus neutre et relativement complet Böhm.
Ensuite c'est affaire de réussites au coup par coup. Les meilleures pour 39-40-41 sont pour moi Karajan et Reiner, mais il y aussi des versions intéressantes d'Abendroth, Mackerras effectivement, Bernstein, Minkovski. En fait beaucoup de choses peuvent être écoutées gratuitement sur le web, c'est le mieux pour se faire une idée. Il serait plus efficace de demander ce qu'il faut éviter peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 1 Aoû - 20:53

LeKap a écrit:
Bonjour à tous
Salut ! coucou

Citation :
J'écoute pour le moment les Symphonies de Mozart par Mackerras avec l'Orchestre de Chambre de Prague (beau coffret prêté par un ami) et franchement c'est magnifique - l'avis des sommités m'intéresse.
Perso il est sur ma liste Amazon
En attendant que tu communiques la liste des sommités, voici toujours mon avis, qui est simple : c'est ma référence personnelle. Limpide, léger, incisif, mais sans inconsistance ni dureté, un idéal d'équilibre. Et pas seulement parce qu'il s'agit d'une intégrale : même en séparé, je porte très haut la plupart des symphonies du coffret.

Pas trouvé mieux au disque, surtout pour une intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1528
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 2 Aoû - 15:56

DavidLeMarrec a écrit:
LeKap a écrit:
Bonjour à tous
Salut ! coucou

Citation :
J'écoute pour le moment les Symphonies de Mozart par Mackerras avec l'Orchestre de Chambre de Prague (beau coffret prêté par un ami) et franchement c'est magnifique - l'avis des sommités m'intéresse.
Perso il est sur ma liste Amazon
En attendant que tu communiques la liste des sommités, voici toujours mon avis, qui est simple : c'est ma référence personnelle. Limpide, léger, incisif, mais sans inconsistance ni dureté, un idéal d'équilibre. Et pas seulement parce qu'il s'agit d'une intégrale : même en séparé, je porte très haut la plupart des symphonies du coffret.

Pas trouvé mieux au disque, surtout pour une intégrale.

Exactement "Limpide,léger,incisif......" c'est tout à fait ce que je recherchais - bon je suis loin d'avoir tout écouté mais pour l'instant c'est du bonheur

Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 03/04/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 2 Aoû - 18:43

J'aime beaucoup Mackerras avec le Scottish Chamber Orchestra pour 29 and 39, et avec l'orchestre de Prague pour 38. Le reste je peux m'en passer – je trouve qu'il est souvent plutôt froid pour moi.

Je préfère écouter Casals a Marlboro
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89449
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 2 Aoû - 19:04

Mandryka a écrit:
Je préfère écouter Casals a Marlboro
Ok (j'aime beaucoup aussi !), mais on est loin de l'intégrale...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyDim 14 Aoû - 16:12

En faisant du "rangement" dans les dossiers de mon ordinateur, je viens de retrouver l'intégrale par Neville Marriner et l'Academy of St Martin in the Fields. Je l'avais totalement oubliée ! Shocked

Maintenant, je me souviens : j'avais reçu du crédit de téléchargement gratuit à l'achat de je ne sais plus quoi, et je l'avais utilisé pour acheter cette intégrale en fichiers sans perte. C'était il y a plus d'un an !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyLun 15 Aoû - 12:09

J'en oublie de dire ce que je pense de cette interprétation.

J'apprécie globalement la manière de faire : le tempo me plait, la formation "relativement" réduite convient bien à Mozart, l'enregistrement est de bonne qualité...

Il est vrai que je n'ai pas entendu beaucoup d'autres interprétations et, en outre, c'était il y a longtemps, mais celle-ci me convient parfaitement : elle correspond à l'image que je me fais de ces symphonies.

Etrange : ça doit bien faire cinq ou six ans que je n'avais plus écouté Mozart !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85166
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptySam 3 Sep - 3:20

J'hésitais entre deux intégrales ou quasi-intégrales: Mackerras et Harnoncourt.

Comme un ouf que je suis, j'ai pris les deux, la faute à Marketplace...

Pour info, l'intégrale Mackerras, 10 CD, 22 euros sur Marketplace: https://www.amazon.fr/Symphonies-Mozart/dp/B001FWRYVA/ref=sr_1_18?s=music&ie=UTF8&qid=1315012703&sr=1-18

Et le coffret Harnoncourt complété par Koopman pour les symphonies de jeunesse, 8 CD, 13,99 euros: https://www.amazon.fr/Symphonies-Wolfgang-Amadeus-Mozart/dp/B000AOVKH8/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1315012783&sr=1-2
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptySam 3 Sep - 10:13

Xavier a écrit:
J'hésitais entre deux intégrales ou quasi-intégrales: Mackerras et Harnoncourt.

Comme un ouf que je suis, j'ai pris les deux, la faute à Marketplace...

Pour info, l'intégrale Mackerras, 10 CD, 22 euros sur Marketplace: https://www.amazon.fr/Symphonies-Mozart/dp/B001FWRYVA/ref=sr_1_18?s=music&ie=UTF8&qid=1315012703&sr=1-18

Et le coffret Harnoncourt complété par Koopman pour les symphonies de jeunesse, 8 CD, 13,99 euros: https://www.amazon.fr/Symphonies-Wolfgang-Amadeus-Mozart/dp/B000AOVKH8/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1315012783&sr=1-2
Excellent choix dans les deux cas ! Mais quitte à acheter deux intégrales (c'est quand même fou de ta part, déjà qu'une... hehe ), tu n'as pas eu envie d'en prendre une sur instruments d'époque ? Bon, c'est vrai que les deux meilleures dans le genre (Pinnock et Hogwood) sont un peu plus chères que ce que tu as commandé...
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptySam 3 Sep - 12:40

De plus les deux tiers des premières symphonies on les écoute une fois et on y revient plus, ça encombre la discothèque… Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85166
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptySam 3 Sep - 16:14

adriaticoboy a écrit:
Mais quitte à acheter deux intégrales (c'est quand même fou de ta part, déjà qu'une... hehe ), tu n'as pas eu envie d'en prendre une sur instruments d'époque ? Bon, c'est vrai que les deux meilleures dans le genre (Pinnock et Hogwood) sont un peu plus chères que ce que tu as commandé...

Oui et puis les instruments d'époque me gênent un peu, notamment pour le diapason... alors que l'optique baroqueuse mais sur instruments modernes me va très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 6 Sep - 20:44

Szell dans les 35/39/40 :
Mozart : les symphonies - Page 13 61eYS7usYyL._SL500_AA300_

C'est une merveille d'équilibre, le son est typique de Szell en studio avec des cordes magnifiques mais jamais trop épaisses. Les articulations des violoncelles et des altos sont remarquables, ça donne une assise idéale, toujours aérée. Il y a toujours beaucoup d'énergie, aucun excès pour autant, tout sonne avec une impression de justesse inégalable. Tous les détails sont audibles mais les instruments sont rarement tranchants pour autant, et ce sans jamais verser dans la mollesse. Implacable également au niveau de la conduite, on sait où on va, et c'est assez jouissif en fin de compte.
Pour ceux qui ne connaissent pas, j'ai mis les n°35 & n°39 sur musique ouverte.

J'ai également commencé à réécouter les Harnoncourt avec le Concertgebouw, là encore ça me semble excellent, les 30 à 34 ne m'ont jamais parues aussi convaincantes. Très belle Linz également.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMar 6 Sep - 20:50

J'ai également écouté les symphonies enregistrées par Bernstein avec New York : n°36, n°39, n°40 & n°41.
C'est peut-être moins fort que ses Haydn dans l'optique "je garde mon orchestre énorme et je le lance à pleine bourre", mais je trouve toujours remarquable cette capacité à ne pas s'envaser alors que pas mal de caractéristiques de départ sont sensées nous mener à la catastrophe. C'est toujours énergique (bon les andante et les menuets traînent peut-être un peu), assez enthousiasmant. Bon, il vaut quand même mieux écouter Szell ou Harnoncourt avant, mais ça reste intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 36
Date d'inscription : 06/09/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMer 7 Sep - 16:30

Rien à ajouter sur Szell. Harnoncourt/Concertgebouw, je me souviens avoir été surtout impressionné par sa Prague, avec ce premier mouvement gigantesque dans tous les sens du termes, intimidant, monumental, à rapprocher dans l'esprit de sa 8e de Schubert. Un soupçon prétentieux, peut-être ? Mais assez jouissif, au fond.

Je ne connais pas Bernstein/NY dans Mozart, est-ce que tu as pu comparer avec Vienne ? Souvent je préfère ses NY à ses Vienne, alors... Mais son cycle viennois contient plein de choses superbes, notamment dans la Linz et la 40e.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyMer 7 Sep - 18:20

Non, je n'ai pas comparé avec Vienne, je n'ai d'ailleurs aucun Bernstein DG à part la 9e de Mahler avec Berlin.

Oui, très impressionnante la Prague d'Harnoncourt. La Jupiter est également très surprenante, avec ce I. pas si rapide que cela mais d'une efficacité de construction remarquable. Je suis quand même assez impressionné par la façon de faire sonner le Concertgebouw, ces cuivres qui deviennent tranchants et une petite harmonie assez à découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 36
Date d'inscription : 06/09/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyJeu 8 Sep - 16:19

Sinon, je réponds aux divers messages sur Mackerras : moi je l'adore, que ce soit le cycle avec l'orchestre de Chambre de Prague ou les dernières symphonies avec celui d'Ecosse. C'est assez difficile de trancher avec Harnoncourt (Concertgebouw ou COE), car il y a beaucoup en commun : à commencer par l'alliage improbable d'effectifs réduits et d'un son sec avec une image généralement majestueuse et puissante des œuvres. Harnoncourt a pour lui des orchestres plus homogènes, mais Mackerras me parait toujours (sauf dans la Jupiter peut-être) avoir quelque chose de plus dans la permanence de la tension.

Une réponse plus générale, aux messages récents à Alexandre : en fait je m'aperçois de plus en plus que pour les grandes symphonies Mozart je n'ai pas un ou deux cycles de prédilection mais que cela marche surtout par symphonie.

Ce qui donnerait grosso modo,

35 : Klemperer, Reiner, Bernstein/Vienne, Szell, Böhm/LSO
36 : Böhm/Berlin, Klemperer, Bernstein
38 : Klemperer, Harnoncourt/Concertgebouw, Walter, Mackerras/SCO
39 : Böhm/Concertgebouw, Bernstein, Harnoncourt/COE
40 : Bernstein, Szell, Giulini/Berlin, Böhm/Concertgebouw
41 : Walter, Harnoncourt/Concertgebouw, Klemperer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyJeu 8 Sep - 16:39

J'ai réécouté Böhm / Berlin dans 35/36/38 cette nuit, et j'ai quand même été étonné de la clarté et de l'efficacité de sa direction. Ce n'est pas aussi lourd que ce que certains disent, au contraire c'est plutôt dynamique et les équilibres sont très intéressants. Je trouve ça très loin d'être dépassé, dans l'optique classique ça reste peut-être ce qu'il y a de mieux avec Szell et Walter (bon, je préfère quand même Szell).

Ce qui m'étonne avec Harnoncourt, c'est que contrairement à ses collègues baroqueux (en premier lieu Koopman, puis Jacobs, Minkowski et Pinnock), il ne réduit pas la charge émotionnelle de ces oeuvres, il réussit même à l'augmenter, en évitant la déstructuration, en ne sautillant pas bêtement, et en instillant une théâtralité certes importante (les nuances et les tempi sont tout de même assez marqués), mais toujours au service du discours général.
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti


Nombre de messages : 446
Age : 36
Date d'inscription : 06/09/2010

Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 EmptyJeu 8 Sep - 16:46

La lourdeur de Böhm dans Mozart, ou dans quoi que ce soit, c'est une légende urbaine assez récente, diffusée par une génération de néo-sympho-mélomanes snobs qui de toute façon n'écoutent que du Mahler, par des orchestres américains ou par Abbado. Mozart : les symphonies - Page 13 3641590030

Dans le premier mouvement de sa Linz berlinoise par exemple, il y a un sens naturel de la pulsation formidable, quasiment sans équivalents, qui fait que là et partout les tempos paraissent "giusto".

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mozart : les symphonies - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : les symphonies   Mozart : les symphonies - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart : les symphonies
Revenir en haut 
Page 13 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: