Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
228 € 379 €
Voir le deal

 

 A la découverte du LIED - discographie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:14

Ernst KRENEK
Lieder
Ilana Davidson: soprano
Debra Ayers: piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 61z40u10
Spoiler:
 

Je découvre les Lieder de Krenek avec cet album.

Le œuvres sont présentées de façon chronologique (sauf les deux premières), ce qui permet de découvrir l'évolution du style.

Les techniques de compositions vont de la tonalité, au dodécaphonisme, en passant par une tonalité élargie.

La première œuvre, Monologue de Stella Op.57 (1928), sur un texte de Goethe, est une référence directe à une scène d'opéra; Stella acte IV scène 1.

La deuxième, Ô Lacrymosa Op.48 (1926) a été composée sur la demande de Rilke.
On est un peu dans le même style que l'Op57, c'est à dire plutôt tonal.
Elle se compose de trois Lieder

Avec l'Op 67 Durch di Nacht (1930-31) sur un texte de Krauss, on est plus dans une tonalité élargie.
7 poèmes s'enchainent pour ne former au final qu'une seule oeuvre.

La composition de l'op.68 Die Nachtigall évoque le chant du rossignol avec de nombreux trilles et trémolos, et est destinée à une soprano coloratur.

À noter la virtuosité que certains Lieder nécessitent ! On monte dans les très aiguës, et Ilana Davidson s'en sort très très bien. Smile

À partir de l'Op.189 Wechselrahmen (1964/6) le changement de style est radical.
6 Lieder ici, qui m'ont fait penser à ceux de Webern. C'est souvent virtuose également.

Two silent watchers Op.22 (1975)
Ce dernier Opus est le plus radical; c'est le style vocal tardif de Krenek, avec une partie dodécaphonique.
La plus difficile à "assimiler".

L'interprétation est excellente (chant et piano) avec une belle osmose entre les deux interprètes, mise en valeur par la prise de son.

Très belle découverte ! Very Happy


Dernière édition par Rubato le Dim 3 Mar 2019 - 10:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:31

Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 17:55

Benedictus a écrit:
Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?

Non, mais je demande qu'à découvrir. Smile

EDIT:
Il y a une version avec Florian Boesch et Roger Vignoles. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:06

Une espèce de mise en abîme du lied schubertien par un «décadent» - une sorte de fausse simplicité émaillée de légères sorties de route harmoniques...
Il y a plusieurs enregistrements - Patzak chez Preiser risque de n'être pas trop ta came, mais Boesch / Vignoles (Hypérion) ou Holzmair / Wyss (Philips) pourraient te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:10

J'ai commencé à écouter des extraits. Very Happy
C'est très tonal, non?

Peu de versions sont disponibles apparemment...mais je vais chercher . bounce
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:13

Oui, oui: c'est ce que je voulais dire quand je parlais de «fausse simplicité»: il y a vraiment une recherche de naïveté schubertienne qui n'est que très ponctuellement mise à distance par de légères sorties de route (et puis par l'ironie de certains poèmes.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 18:21

Sinon, pour l'anecdote: notre ami Othmar avait été ulcéré que son épouse (la cantatrice Hilde Bratscher) ait été très enthousiaste au sujet de ce Reisebuch, et du coup il composa son propre cycle Wanderung im Gebirge (op. 45, sur des poèmes de Lenau) pour «montrer à Krenek comment on doit faire ce genre de chose.»
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 19:25

Very Happy

Jaloux, notre cher Othmar ? cat
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 15 Fév 2019 - 9:27

Hermann ZILCHER
Lieder
Konrad Jarnot: baryton
Alexander Schmalcz: piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 42600310

- Vier Lieder Op.12
- Eichendorff-Zyklus OP.60 (12 Lieder)
- 15 Kleine Lierder, nach den Hey-Speckterschen Fabeln Op.37
Spoiler:
 

On est plutôt ici dans une veine postromantique. Les compositions sont de facture "classique".
On passe de l'enjoué au mélancolique, ce n'est jamais ennuyeux, avec des changements de rythme fréquents.

Les 15 kleine Lieder portent bien leur nom car leur durée n'atteint jamais les 2 mn.
C'est très bucolique bien sûr, C'est inspiré de ceci ,mais:
J'aimerais quand même avoir plus d'information sur cet opus:
Qui est l'auteur des textes de ces Lieder ? scratch Rien dans la notice à ce sujet; d'ailleurs pratiquement rien sur les œuvres de cet album.  Confused

Sinon, très belle interprétation de Jarnot et Schmalcz, une belle complicité entre eux.
Au final, une écoute très plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 15 Fév 2019 - 19:55

Benedictus a écrit:
Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?

J'ai fini par commander la version Boesch/Vignoles. bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 16 Fév 2019 - 23:57

Rubato a écrit:
Hermann ZILCHER
Qui est l'auteur des textes de ces Lieder ? scratch Rien dans la notice à ce sujet; d'ailleurs pratiquement rien sur les œuvres de cet album.  Confused

Pour l'opus 60, c'est Eichendorff.

De rien.

Effectivement, très beau corpus post-post-romantique, j'aime beaucoup aussi (de belles choses chez CPO également).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 17 Fév 2019 - 8:43

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
Hermann ZILCHER
Qui est l'auteur des textes de ces Lieder ? scratch Rien dans la notice à ce sujet; d'ailleurs pratiquement rien sur les œuvres de cet album.  Confused

Pour l'opus 60, c'est Eichendorff.

De rien.

Effectivement, très beau corpus post-post-romantique, j'aime beaucoup aussi (de belles choses chez CPO également).

Oui mais ça je le savais ! Rolling Eyes

Je parle de l'op.37 ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 17 Fév 2019 - 12:38

Je te taquinais, car la réponse est dans le titre du cycle : ce sont des fables pour enfants de Wilhelm Hey, mieux connues sous le nom de l'illustrateur Otto Speckter car sa publication fut d'abord anonyme pour les textes (mais pas pour l'illustrateur). Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 17 Fév 2019 - 13:58

Ah, merci; j'avais bien vu les illustrations, mais je n'avais pas pensé que le Hey du titre était en fait le nom de l'auteur. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 1 Mar 2019 - 9:19

Benedictus a écrit:
Et tu connais le cycle Reisebuch aus den österreichischen Alpen?

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 00345710

Je l'ai reçu il y a deux jours, et ne l'ai écouté qu'une seule fois pour l'instant (et pas concentré, l'esprit ailleurs)

J'en parlerai après une nouvelle écoute. Smile

Par contre je pensais trouver les traductions françaises "chez Emily" mais c'est protégé; il y a quand même l'anglais dans le livret.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 2 Mar 2019 - 9:14

Ernst Krenek
Reisebuch aus den österreichischen Alpen

Florian Boesch: baryton
Roger Vignoles: piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 00345710

Troisième écoute.

Ce cycle, très autobiographique (les textes sont de Krenek), rend un hommage à Schubert. (un Lied , Unser Wein, lui est d'ailleurs dédicacé)

C'est construit un peu comme le Winterreise, c'est un voyage aussi, (en 4 parties ici) mais les comparaisons s'arrêtent là.
Déjà, ce voyage est beaucoup moins sombre que celui de Schubert qui se termine par la mort du voyageur. Ici ce n'est pas le cas, et il s'achève même sur une note plutôt optimiste;
L'auteur déclare être heureux, il retrouve la chaleur de son foyer.

Musicalement bien sûr c'est aussi différent, les compositions sont d'une "simplicité" apparente, avec quelques "embardées", c'est tonal, mais aussi très peu mélodique; un style donc particulier.

De ce cycle se dégage une grande nostalgie; l'auteur/compositeur chante l'amour de son Autriche natale, de ses Alpes, mais aussi son inquiétude pour cette modernité galopante, du temps qui passe.

Ce cycle nécessite plusieurs écoutes. Il n'y a pas de traduction française et c'est vraiment dommage. Il faudra que je relise les textes anglais, sans la musique, pour bien saisir toutes les
particularités de ce voyage.

Bonne interprétation de Florian Boesch et Roger Vignoles, bien que personnellement j'aurais préféré un autre baryton.

Spoiler:
 

EDIT
Spoiler:
 

Oui, j'ai oublié de parler du complément de programme:
Quatre Lieder de Zemlinsky (voir spoiler ci-dessus).

Un complément qui s'intègre très bien au programme, en conservant l'ambiance souvent bucolique des Lieder de Krenek.
Le style musical est différent, et on retrouve ici une veine plus mélodique qui était peu évidente chez Krenek.
À noter le Lied Waldgespräch que l'on retrouve dans les Liederkreis de Robert Schumann.

Un très bel album qui se bonifie à chaque nouvelle écoute. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMar 12 Mar 2019 - 9:24

Rubato a écrit:
Il est un peu délaissé le pauvre Kienzl !  Sad

Nouvelle écoute de ses Lieder (vol 1)
A la découverte du LIED - discographie - Page 5 51vwyk10

Un beau recueil de Lieder, qui couvre la première moitié de sa carrière.
On y trouve des textes de Goethe, Lenau, Eichendorff, Heine... et aussi des textes d'origine folklorique.

Certains textes ont déjà été mis en musique par d'autres compositeurs, notamment Schubert avec "Der Leiermann" qui clôturait son "Winterreise".

Le livret contient la traduction française.  thumright

Oui, je voulais rajouter quelques mots sur cet album, que j'ai toujours du plaisir à écouter, et dont j'ai parlé dans le sujet ."Kienzl"

Kienzl était vraiment un compositeur pour la voix; un mélodiste talentueux également.

Ses Lieder sont souvent d'un style simple, et dans une veine romantique, souvent exacerbée voire douloureuse (An die Nacht)
C'est intéressant de comparer ses compositions avec celles des autres compositeurs sur un même poème.

Pour la "chanson de la puce" du Faust de Goethe, pas de surprise; on retrouve le même style, avec ces notes "sautillantes" du piano, de l'humour donc.

Pour "Der Leiermann" de Müller, c'est autre chose. Déjà il fallait faire preuve d'audace pour remettre en musique le dernier Lied du Winterreise de Schubert ! Smile

Le résultat est très différent; le style de Kienzl est plus lyrique, et l'on est loin du sentiment de désolation du "Leiermann" de Schubert.
Sentiment de désolation que l'on va par contre trouver dans le dernier Lied de ce recueil, Letzte Reise, (dernier voyage) qui clôt de belle façon cet album.

Les autres Lieder par d'autres compositeurs:

Die verschwiegene - Grieg
Traumesahnung - Schubert (Ihr Bild du Schwanengesang)
Augenblicke - Alban Berg
Deingedenken - Mendelssohn (sous le titre Schilflied)

Un album que je recommande bien sûr aux amateurs de Lied.  Very Happy

J'attends toujours le volume 2. bounce
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMar 12 Mar 2019 - 12:08

Oui, c'est très très beau, ses lieder, d'un romantisme assez acéré, sans sirop, beaucoup de belles couleurs, une relation au texte assez franche.

Et puis très grand compositeur d'opéra par ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 435
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 13 Mar 2019 - 16:49

Benedictus a écrit:

Je suis infiniment heureux d’avoir pu te faire trouver ta porte d’entrée pour le lied (et sincèrement touché de tes remerciements.) Peut-être devrais-tu à présent essayer d’explorer le legs discographique de Brigitte Fassbaender – en commençant peut-être par son fabuleux Winterreise, avec Reimann également.
En tout cas, j’attends avec impatience les compte-rendus de tes nouvelles explorations dans le domaine du lied !


cheers

Après moult tergiversations et recherches infructueuses, j'ai fini par passer par Internet pour acquérir l'anthologie EMI des enregistrements de lieder par Fassbaender.

Je suis encore loin d'avoir tout écouté mais c'est vraiment génial.
Donc le sommet reste pour moi les Dichterliebe de Schumann, c'est vraiment d'une beauté sculpturale, développant une esthétique de l'ascèse, alors qu'on est dans un répertoire éminemment Romantique.

Beaucoup aimé aussi les autres Schumann et les Mendelssohn.

Et donc le Winterreise de Schubert m'a aussi enthousiasmé, j'ai vraiment redécouvert l'oeuvre et enfin compris son attrait.

Citation :
tout le monde dit que la voix est moche dans Winterreise, mais je ne l’ai jamais trouvé;

J'ai encore beaucoup de mal à analyser les voix mais en écoutant à la suite les Dichterliebe et le Winterreise on perçoit tout de même que la voix s'est un peu voilée, qu'elle a vieilli, même si le qualificatif de moche me semble complètement abusif.

Donc encore un grand merci pour cette porte d'entrée !
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 21 Mar 2019 - 19:45

Hanns Eisler
Lieder

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 71nfk310
Spoiler:
 

J'en dirai plus bientôt, mais pour l'instant, j'ai été très enthousiasmé par l'interprétation de Holger Falk et de Steffen Schleiermacher.
Vraiment une très belle voix ce baryton, que je découvre. Et très bel accompagnement de Steffen Schleiermacher.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 21 Mar 2019 - 22:46

Pas fanatique d'Eisler personnellement, mais son corpus est assez varié (mélodrame, smili-cabaret exigeant, postromantique contourné, quasi-atonal tempéré…). Ça donne envie de découvrir cette voix aussi (jamais entendu ce chanteur).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 22 Mar 2019 - 9:06

Sur ce volume 2, ce sont des compositions vraiment simples, un peu de cabaret, c'est vrai, mais pas d'atonalité.
J'attends d'avoir écouté les deux autres volumes pour en faire un commentaire plus détaillé. Wink

Agréablement surpris déjà par l'interprétation.

Par contre, encore une fois, pas de traduction des textes, et c'est vraiment un problème. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 23 Mar 2019 - 8:59

Ludwig Thuille
Lieder vol.2

Leil Pfister: mezzo soprano
Harmut Höll: piano Steingraeber Konzertflügel

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 81lhj-10
Spoiler:
 

Je découvre ce compositeur et sa musique avec cet album de Lieder.

Un esprit romantique règne sur toute la durée de ce recueil. 22 Lieder ici, Thuille en a composés autour de 90.
Le dernier Lied, Urschlamm-idyll se démarque un peu, avec quelques surprenants glissendos vocaux dans la première strophe, et il n'est pas dépourvu d'un certain lyrisme.

Belle interprétation des deux artistes.

Seul bémol: j'ai trouvé que la prise de son apportait une sonorité très métallique sur l'ensemble, dommage. Confused
Rien de rédhibitoire non plus, mais bon, c'est limite !

Belle découverte. Smile


Dernière édition par Rubato le Dim 24 Mar 2019 - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 23 Mar 2019 - 11:22

Je ne connais pas ses lieder, mais ce que j'avais écouté de Thuille (des quintettes avec piano, une symphonie et un concerto pour piano, le tout chez CPO) m'a assez peu marqué: du beau post-romantisme sage assez standard.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 23 Mar 2019 - 11:31

Oui, on peut dire que c'est sage, c'est vrai.

Mais ça peut être sage et beau ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 8:49

Ludwig Thuille
Lieder vol.1

Roman Trekel: baryton
Harmut Höll: piano Steingraeber Konzertflügel


A la découverte du LIED - discographie - Page 5 51o3kh10
Spoiler:
 

C'est le volume 1 de la série qui logiquement (mathématiquement parlant) devrait en comporter quatre au maximum.

Toujours Harmut Höll au piano, avec au chant cette fois Roman Trekel que j'apprécie malgré un timbre un peu particulier.
Heureusement cette fois la prise de son est bien meilleure et le piano sonne comme...du piano !

Ce que je pourrais reprocher à ces Lieder de Thuille, c'est qu'ils soient conçus plus ou moins sur le même schéma, ce qui peut sur la longueur engendrer une certaine monotonie.
Sinon, comme dans le volume 2, on est dans un romantisme tardif constant, avec peut-être davantage de lyrisme ici.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 11:08

C'est pareil pour sa musique de chambre : c'est bien fait, c'est sérieux, mais ça manque un peu de variété et de séduction, et contrairement à Reger, il n'y a pas le petit supplément de détails frémissants, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 11:12

DavidLeMarrec a écrit:
C'est pareil pour sa musique de chambre : c'est bien fait, c'est sérieux, mais ça manque un peu de variété et de séduction, et contrairement à Reger, il n'y a pas le petit supplément de détails frémissants, je trouve.

Ah oui, Reger est clairement "au-dessus" ; je suis d'accord avec toi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 11:39

Je visais les compositions les moins chatoyantes de Reger (certaines choses pour orgue, très sérieuses, vraiment difficiles à apprécier sans ouvrir la partition et quelques solides notions de composition), mais effectivement, dans la musique vocale, où il a laissé le meilleur de sa production, il explose Thuille (et à mon sens Wolf, et beaucoup d'autres).

Ses Cinq Duos, MonDieuMonDieuMonDieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 12:37

C'est bien à sa musique vocale que je pensais aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 16:36

cheers J'ai toutes les traductions des Lieder de Thuille !
Revenir en haut Aller en bas
mabuse
Mélomaniaque
mabuse

Nombre de messages : 1335
Date d'inscription : 15/11/2016

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 24 Mar 2019 - 23:19

Concernant Thuille, je n'ai pas un mauvais souvenir de ce disque, mais mon écoute remonte à loin.
En tout cas l'interprétation était très bien.
A la découverte du LIED - discographie - Page 5 5902547012179
Arrow  http://www.clicmusique.com/thuille-strauss-une-amitie-jeunesse-lieder-von-walther-deutsch-p-95906.html
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyLun 25 Mar 2019 - 15:56

docteur mabuse a écrit:
Concernant Thuille, je n'ai pas un mauvais souvenir de ce disque, mais mon écoute remonte à loin.
En tout cas l'interprétation était très bien.
Spoiler:
 
Arrow  http://www.clicmusique.com/thuille-strauss-une-amitie-jeunesse-lieder-von-walther-deutsch-p-95906.html

Je n'ai pas écouté cette version.

Par contre j'ai réécouté le vol.2 dont j'ai parlé, avec Leila Pfister &  Hartmut Höll; c'est quand même pas mal du tout. J'ai fractionné l'écoute en deux fois.
Et puis avec les textes traduits, c'est quand même un "plus" indéniable. Smile

C'est assez sombre comme ambiance, très nostalgique. Leila Pfister est vraiment bien.

Finalement une production de Lieder plus qu'honnête, même si on ne ressent pas le grand frisson. Smile

La prise de son... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 27 Mar 2019 - 9:39

Hanns Eisler: les Lieder
Holger Falk: baryton
Steffen Schleiermacher: piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 07606210 A la découverte du LIED - discographie - Page 5 07606211 A la découverte du LIED - discographie - Page 5 07606212

Hanns Eisler a composé quelque 500 Lieder, si l'on inclus les musiques de films et les musiques de scènes.

Il a beaucoup composé pour les pièces de Bertolt Brecht dans lesquelles, la plupart du temps, des Lieder étaient chantés.
Eisler en a "détaché" un grand nombre du contexte théâtral pour les inclure à son répertoire de Lieder.

Pour Eisler, ces Lieder n'étaient pas destinés à des récitals classiques, mais plutôt faits pour être chantés dans les rassemblements, les manifestations, cabarets, au théâtre...
Et je pense que c'est dans cet état d'esprit qu'il faut aborder leur écoute.
C'est la plupart du temps "engagé", politisé, et souvent composés sous forme de marche et de ballades.

Pour ces volumes (4 prévus), un choix a été fait afin de donner un éventail le plus représentatif possible de ce corpus volumineux.

Vol.1: 1929-1937
Spoiler:
 

Collaboration importante avec Brecht. Sur les 27 Lieder de ce volume, 25 sont de cet auteur.

Eisler "retouche" régulièrement les textes de Brecht (ce sera le cas pour les autres auteurs aussi).
De son côté, Brecht n'hésite pas non plus à intervenir sur les compositions de Eisler: leur collaboration était très flexible.

Les compositions sont majoritairement tonales; deux sont composées en écriture dodécaphonique (Zwei Elegien), mais restent pour autant faciles d'écoutes, voire mélodiques.
C'est très varié et on ne s'ennuie jamais. Smile

Vol.3: American exil 1938-1948
Spoiler:
 

La palette d'auteurs s'élargie avec: toujours Brecht mais aussi Hölderlin, Pascal, Goethe, Eichendorff et Anacréon.
Les compositions sont plus complexes et aussi plus brèves; elles sont moins faciles d'accès que celles du volume 1.

On y trouve l'important cycle Hollywood Liederbuch

Vol.2: 1948-1962
Spoiler:
 

Retour d'exil.
Deux cycles importants: Neue deutsche Volkslieder sur des textes de Becher et un cycle sur des textes de Tucholsky.

Nouvel élargissement pour le choix des auteurs.
Des compositions faciles:
"Toutes les mélodies sont faciles, chacun peut les apprendre sans peine, c'est pourquoi je les ai intitulées chansons populaires..." Hanns Eisler.

Facile, mais toujours imaginatif, c'est varié, et pourtant considérés "bas de gamme" par certains. Quoiqu'il en soit ils ont été beaucoup chantés (en RDA).
La plus grande partie des Lieder donnent l'impression d'avoir été écrits pour le cabaret. Ils ont été créés pour la plupart pour Ernst Busch, interprète préféré et proche de Eisler

L'interprétation est vraiment excellente.
Non seulement Holger Falk en est le chanteur, mais j'ai envie de dire qu'il en est aussi l'acteur tant on le sent impliqué.
Le piano de Steffen Schleiermacher est tout aussi expressif.

Pour moi ces volumes sont une vraie réussite.


Dernière édition par Rubato le Dim 14 Avr 2019 - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 27 Mar 2019 - 20:01

Je n'aime pas particulièrement Eisler, mais il est un fait que son corpus est très varié et original. Pas écouté cette collection, tu fais très envie, merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 10 Avr 2019 - 9:09

Hermann ZILCHER

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 40117911
Spoiler:
 

J'avais déjà bien aimé  cet autre volume.
et je peux dire la même chose de celui-ci.
C'est du beau Lied, dans une esthétique très post-romantique.
La majorité des Lieder de Zilcher parle de l'amour; "Toute ma vie j'ai chanté l'amour".
Il aimait adapter des poèmes rarement voire jamais mis en musique.

Rien de sophistiqué dans cette musique, mais c'est du "travail" bien fait et son écoute est toujours très plaisante.

On retrouve Konrad Jarnot, mais cette fois avec la mezzo Christa Mayer, dans un partage équitable de ces Lieder.
Au piano, Carl-Heiz März.
Belle interprétation.


J'ai aussi fait la découverte de Lieder de Karl Martin Reinthaler, mais j'en parlerai après de nouvelles écoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 10 Avr 2019 - 19:46

Karl Martin Reinthaler

Peter Schöne: baryton
Günther Albers : piano

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 07612012
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Avec la première écoute, j'étais curieusement passé à côté. Cette nouvelle écoute a remis les pendules à l'heure.

On est un plein romantisme, et on baigne tout au long de cet album, dans une ambiance musicale qui va de Schubert à Brahms, en passant par Schumann.
Du beau Lied, à écouter pour celui qui aime cette période.

Peter Schöne a une belle voix, claire, et sait se montrer convainquant dans les Lieder plus "énergiques" comme l'intense Bei Dir, entre autres.

Rien de particulier à dire pour l'accompagnement de Günther Albers.
Finalement un bel album. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMer 10 Avr 2019 - 20:55

Rubato a écrit:
Hermann ZILCHER

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 40117911
Spoiler:
 

J'avais déjà bien aimé  cet autre volume.
et je peux dire la même chose de celui-ci.
C'est du beau Lied, dans une esthétique très post-romantique.
La majorité des Lieder de Zilcher parle de l'amour; "Toute ma vie j'ai chanté l'amour".
Il aimait adapter des poèmes rarement voire jamais mis en musique.

Rien de sophistiqué dans cette musique, mais c'est du "travail" bien fait et son écoute est toujours très plaisante.

On retrouve Konrad Jarnot, mais cette fois avec la mezzo Christa Mayer, dans un partage équitable de ces Lieder.
Au piano, Carl-Heiz März.
Belle interprétation.


J'ai aussi fait la découverte de Lieder de Karl Martin Reinthaler, mais j'en parlerai après de nouvelles écoutes.

Rien de sohistiqué, encore que… c'est tout de même du romantisme assez raffiné. J'aime beaucoup moi aussi (très beau volume CPO également).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 13 Avr 2019 - 8:54

Paul Hindemith
Lieder

Juliane Banse : soprano
Axel Bauni: piano


A la découverte du LIED - discographie - Page 5 40117913
Spoiler:
 

Pas vraiment "facile" cette musique; on évolue dans une sorte de tonalité élargie quasi constante. Difficile donc de mémoriser un semblant de mélodie.
Ceci est surtout valable pour les œuvres les plus anciennes, L'op. 18 et les 4 Lieder d'après Angelus Silesius.

Par la suite, j'aurais envie de dire que cette "tonalité élargie"...se rétrécie! hehe ; oui je trouve les Lieder des années 40 plus accessibles.

Mais ces Lieder ne feront pas partie de mes préférés.  A la découverte du LIED - discographie - Page 5 2661413304

L'interprétation:
J'ai un petit problème ici avec Juliane Banse; je trouve que son chant manque de clarté, c'est opaque et la diction n'est pas vraiment au mieux.
C'est d'autant plus évident dans les poèmes en français...on n'y comprend rien et heureusement qu'il y a les textes dans le livret.

Sinon, bon piano de Axel Bauni.

Petite déception donc.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyDim 5 Jan 2020 - 9:28

Supprimé.


Dernière édition par Rubato le Ven 31 Jan 2020 - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 11 Jan 2020 - 9:29

J'en avais moi-même dit un mot ici, dans le fil de la rubrique «Interprètes» consacré à Ian Bostridge.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 11 Jan 2020 - 11:07

Benedictus a écrit:
J'en avais moi-même dit un mot ici, dans le fil de la rubrique «Interprètes» consacré à Ian Bostridge.

Je n'avais pas vu ton commentaire très détaillé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyJeu 16 Jan 2020 - 22:41

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 03_fis10
Lieder d’après des textes de Richard Dehmel
SZYMANOWSKI: Stimme im Dunkeln, op. 13 nº1 / REGER: Waldseligkeit, op. 62 nº2 / ZEMLINSKY: Entbietung, op. 7 nº2. Meeraugen, op. 7 nº3 / ANSORGE: Immer wieder, op. 11 nº4 / PFITZNER: Die stille Stadt, op. 29 nº4 / SCHNABEL: Notturno, op. 16 / WEBERN: Tief von fern. Aufblick. Ideale Landschaft. Am Ufer. Himmelfahrt. Nächtliche Scheu. Helle Nacht / STRAUSS: Notturno, op. 44 nº1. Stiller Gesang, op. 31 nº4 (arrangements pour piano, violon et baryton)
Dietrich Fischer-Dieskau (baryton), Aribert Reimann (piano), Kolja Blacher (violon)
Berlin, II.1985
Orfeo


Évidemment, le programme est génial, avec d’absolues raretés (certes, pas d’Alma Schindler - mais en 1985, rien que les Zemlinsky et les Webern sans numéro d’opus n’étaient quasiment pas documentés!) L’idée de d’un récital centré sur la poésie de Dehmel présente en effet l’intérêt d’offrir une sorte de panorama du lied postromantico-décadent - certes sur versant expressif le moins avenant (toujours cette atmosphère poisseuse de mauvais rêve chez Dehmel.)

Pour autant, attention: c’est vraiment le Fischer-Dieskau des mauvaises années qu’on entend là. D’abord, il y a cet aigu asséché et blanchi, systématiquement nasalisé, franchement inconfortable l’écoute. Dans les lieder qui sollicitent le plus l’aigu, Meeraugene et Stiller Gesang, c’est vraiment problématique; en revanche, j’ai trouvé que ce côté exsangue de la voix donnait à Die stille Stadt de Pfitzner un côté fantomatique assez saisissant.

Par ailleurs, il y a l’autre problème de DFD entre les années 70 et la fin des années 80, à savoir cette façon de surarticuler le texte en le segmentant par syllabes et en dotant chacune d’entre elle d’un effet vocal spécifique. Cependant, autant cette approche me semble fastidieuse dans le lied romantique, autant je trouve qu’ici, ça fonctionne plutôt bien. On peut déjà dire que, globalement, cette manière rend finalement assez bien compte des arrière-plans passablement névrotiques de la poésie de Dehmel. Et, dans le détail, ça se révèle même parfois musicalement très opérant: dans Stimme in Dunkeln, tout à fait fascinant, ça colle en fait exactement à l’écriture sinueuse et hallucinée de Szymanowski; dans Notturno de Schnabel, cette façon d’accidenter le grain permet d’animer d’effets de textures le flux de ce très long lied (plus de 20 minutes) dont l’écriture vocale pourrait sinon sembler sur la durée un peu filandreuse et homogène; dans les Webern (on a ici le cycle de 5 lieder d’après Dehmel de 1906-08 et les deux Dehmel des 8 lieder de jeunesse de 1901-04), cet art du détaché permet de rendre sensibles les intuitions de l’écriture pointilliste à venir; enfin, les Strauss donnés ici dans des arrangements avec violon et piano (l’original de Notturno est avec orchestre, celui de Stiller Gesang avec alto et piano) prennent ici un côté singulièrement moderne et rugueux (quoique d’une séduction assez discutable.)

Il faut aussi dire un mot de l’accompagnement, comme toujours admirable d’Aribert Reimann, qui exalte la richesse souvent assez extraordinaires des partie d’accompagnement, donnant vraiment à entendre quelque chose de très plastique dans l’agencement des textures et des couleurs - et rendant fort bien les spécificités de chaque univers musical: les longues lignes instables et les moirures de Szymanowski, l’espèce de densité compacte de Reger, l’austérité coloriste de Webern... et, surtout, l’écriture assez fascinante de la partie de piano du Schnabel (ce qui n’est guère étonnant) qui semble parcourir un peu tous les styles des premières années du XXᵉ siècle, jusque dans d’étonnants interludes où on croirait entendre les échos chopiniens du jeune Scriabine.

Bref, un disque qui n’est pas à recommander sans réserves, mais qui me paraît absolument essentiel pour tout amateur de lied décadent.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 17 Jan 2020 - 8:40

Déjà que je n'ai jamais été un grand "fan" de DFD, alors si en plus c'est celui des mauvaises années. Confused

Peut-être pour les raretés alors, SZYMANOWSKI, ANSORGE, SCHNABEL dont je ne connais pas les Lieder.

Mais bon, l'interprétation est quand même importante et il n'est pas certain que je franchisse le pas!  A la découverte du LIED - discographie - Page 5 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMar 28 Jan 2020 - 20:48

[playlist]

Ernst Krenek
Reisebuch aus den österreichischen Alpen

Florian Boesch: baryton
Roger Vignoles: piano

En réécoutant l'oeuvre, j'ai été gêné par la voix de Florian Boesch, que jaurais presque trouvée désagréable...j'avais déjà émis quelques réserves ici.
Je me demande si je ne vais pas essayer de trouver une autre version.

Sinon, l'oeuvre est vraiment belle, sur laquelle plane le fantôme de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMar 28 Jan 2020 - 20:58

J'ai la version Holzmair / Wyss qui était parue chez Philips - c'est très bien, même si Holzmair n'est pas non plus mon baryton idéal dans le lied.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyMar 28 Jan 2020 - 21:00

Benedictus a écrit:
J'ai la version Holzmair / Wyss qui était parue chez Philips - c'est très bien, même si Holzmair n'est pas non plus mon baryton idéal dans le lied.

Idem pour moi Confused ...mais merci pour l'info. Wink

EDIT: Après recherches, finalement y a pas trop le choix ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 7 Fév 2020 - 21:51

[Playlist]

Quelques Lieder de Ludwig Thuille
voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptyVen 14 Fév 2020 - 21:49

[Playlist]

Quelques Lieder de Ludwig von Beethoven

Stephan Genz / Roger Vignoles

-An die Hoffnung Op.94
-Maigesang Op.52 n°4
-Adelaïde Op.46
-Der Liebende Wo0139
-Klage Wo0113
-Neus Liebe, neues Leben Op.75 n°2

Stephan Genz y est grandiose ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10768
Date d'inscription : 21/01/2007

A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 EmptySam 15 Fév 2020 - 11:31

[Playlist]

Ernst KRENEK
Lieder

Ilana Davidson: soprano
Debra Ayers: piano


voir ici

Pas "facile facile" quand même comme musique !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: A la découverte du LIED - discographie   A la découverte du LIED - discographie - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la découverte du LIED - discographie
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: