Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 Jean Sibelius (1865-1957)

Aller en bas 
+64
fomalhaut
gluckhand
tod
A
Marchoukrev
arnaud bellemontagne
Mélomaniac
Rodolphe
vinclec
Ben.
Zeno
Horatio
benvenuto
sylang
Rav–phaël
Kitt
Pelléas
Анастасия231
kegue
Iranon
Michel Desrousseaux
*Nico
Hidraot
Passage
Octavian
Ophanin
Wolferl
Cololi
Utnapištim
Pison Futé
WoO
marc.d
Iskender
franchom
nugava
pierre1
christophe21
jerome
Morloch
Julien
Jules Biron
Tus
Zeugma
Fée
Rem's
Kia
entropie
Piem
Cello
Rubato
Lohengrin
antrav
Tristan-Klingsor
PJF
Jaky
andrino
Bertrand67
Ceaufy
DavidLeMarrec
Brunail38
ouannier
Xavier
leo
fabozzo
68 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 11:24

Spiritus a écrit:
Pour une fois, je donne entièrement raison à David: quel chef d'oeuvre, La Tempête! Je suis bien content d'avoir emprunté la version complète, ça vaut vraiment le coup. Une musique fascinante, extrêmement variée, qui dépasse largement les frontières du langage habituel de Sibelius.

Ah, il existe une version complète?

Je voudrais bien écouter cette pièce mais je ne sais pas par où commencer: il y a la Suite n°1, la Suite n°2, un Prélude souvent donnés séparément et maintenant la version complète... C'est pas clair tout ça.


Dernière édition par Cello le Lun 30 Juin 2008 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 11:25

En fait si j'ai bien compris, La Tempête est d'abord une musique de scène (c'est la version complète, qui dure plus d'une heure). Puis on en a tiré des suites: 2, qui correspondent à celles dont tu parles. Le prélude fait en fait partie de la musique de scène.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 16:09

Et les Suites se tiennent ou il vaut mieux partir d'office sur la version complète?
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 16:12

Les Suites se tiennent, mais on rate beaucoup beaucoup de choses qui ne se trouvent que dans la version complète. Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 30 Juin 2008 - 17:08

En tant que musique de scène, ça a quand même une grande cohérence et une vraie force.

Ensuite, on ne peut pas te dire que cette musique va devenir mauvaise une fois conditionnée en suites, ce ne serait pas vrai. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
pierre1
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/07/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 16 Juil 2008 - 17:40

bonjour,

je viens d'emprunter deux CDs de musique de chambre interprétée par le Tempera Quartet. Connaissez-vous d'autres interprétations de ces différentes œuvres?
Certaines de ces pièces n'ont été découvertes qu'en 1985 quand la famille a fait une grande donation à la bibliothèque universitaire d'Helsinki.
Musique très riche, beaucoup de tension sans toutefois vouloir jouer sur la corde sensible, AMHA.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 16 Juil 2008 - 18:00

De quelles oeuvres parles-tu exactement ? De quatuors ?
Pour ma part je connais uniquement le quatuor "Voces Intimae" op56, enregistré en 1998 par le Mélos Quartett (Harmonia Mundi).
Revenir en haut Aller en bas
pierre1
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/07/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 16 Juil 2008 - 19:05

Il y a trois CDs et je n'en ai emprunté que les deux disponibles.
Il y a 3 quatuors,plusieurs Andante,Adagio,Andantino,Allegretto,Theme et variations et bien d'autres petites pièces.
Tout cela chez Bis Record.
Revenir en haut Aller en bas
pierre1
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 16/07/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 1 Sep 2008 - 19:00

Bonsoir,

J'ai trouvé un coffret de 6 Cds de la musique de chambre chez bis record.

Coffret édité dans le cadre du cinquantenaire de la mort de Sibélius (bon anniversaire).

Un ensemble de 13 coffrets dont la parution s'étendra sur 4 ans de 2007 à 2010.

On y retrouve pour un prix très intéressant des œuvres jamais édités.

Le Quatuor Tempéra est à l'honneur avec les 3 Cds précédemment vantés!

Bonne écoute si vous franchissez le pas.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 1 Oct 2008 - 21:33

pierre1 a écrit:
Bonsoir,

J'ai trouvé un coffret de 6 Cds de la musique de chambre chez bis record.

Coffret édité dans le cadre du cinquantenaire de la mort de Sibélius (bon anniversaire).

Un ensemble de 13 coffrets dont la parution s'étendra sur 4 ans de 2007 à 2010.

On y retrouve pour un prix très intéressant des œuvres jamais édités.

Le Quatuor Tempéra est à l'honneur avec les 3 Cds précédemment vantés!

Bonne écoute si vous franchissez le pas.

Pierre

J'ai l'intention d'acquérir cette intégrale en devenir, j'espère simplement que BIS ne va pas employer la même démarche commerciale que Brilliant, à savoir éditer en coffrets séparés puis regrouper le tout dans une grosse brique moins chère...

C'est en tout cas la première fois que j'ai envie d'aqcuérir l'intégrale d'un compositeur... Jusqu'à présent, tout ce que j'ai écouté de Sibelius m'a plu... même Finlandia... la 1ère symphonie... et je trouve même Night Ride and Sunrise fascinant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 1 Oct 2008 - 21:48

oui mais là il faut vraiment vouloir embrasser tout Sibélius, des heures de pièces pour quatuor à cordes, exercices, essais, fugues, des trios de première jeunesse... c'est vraiment pour les fanatiques invétérés. Il y a beaucoup d'autres choses prioritaires à mon avis y compris les séries Bis de musique de scène moins connues ou de variantes des pièces d'orchestre déjà confidentielles, et bien sûr la musique de chambre qui entre dans son catalogue (et pas les inombrables bribes qu'il aurait sans doute détruit s'il les avait encore eues sous la main)
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMar 21 Oct 2008 - 9:30

Le barde, c'est vraiment charmant... Ca fait un peu "médiéval", très statique comme musique...
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMar 21 Oct 2008 - 15:08

sud273 a écrit:
oui mais là il faut vraiment vouloir embrasser tout Sibélius, des heures de pièces pour quatuor à cordes, exercices, essais, fugues, des trios de première jeunesse... c'est vraiment pour les fanatiques invétérés.

C'est vrai. J'aime infiniment Sibelius. Mais ses quatuors (dont Voces intimae) m'ont laissé un peu froid. C'est très bon, mais ça ne m'a pas accroché vraiment. Il est vrai que je sortais de plusieurs mois d'écoute intensive des quatuors de Chostakovitch. Quand on quitte un plat épicé, le reste paraît fade...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMar 21 Oct 2008 - 20:23

J'avais beaucoup aimé le quatuor "Voces intimae", très lyrique, et tout à fait sibélien avec cette thématique reconnaissable entre toutes, cette émotion généreuse mais retenue, sans larmoyant, sans clinquant non plus, et se distinguant par une remarquable épure formelle qui rend cette musique très accessible.
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 27 Oct 2008 - 18:43

Je viens d'écouter la tempête... C'est dommage que le théâtre en musique ne soit plus d'actualité...
C'est un immense chef d'œuvre, en particulier l'ouverture...
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMar 3 Fév 2009 - 17:29

A écouter absolument: la cantate Tulen Synty (L'origine du feu)
Un passage extraordinaire: le chœur scande une mélodie "orthodoxe"... Ca fout en transe...
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptySam 4 Avr 2009 - 4:41

Je crois pouvoir à peu près faire le classement de mes œuvres préférées de Sibelius, mon compositeur préféré... Et ce n'est pas facile, parce qu'aucune de ses œuvres ne me déplaît...

1) La Nymphe des Bois
2) Luonnotar
3) Tulen Synty (L'Origine du feu)
4) La Tempête
5) Symphonie n°4
6) Kullervo
7) La fille de Pohjola
8 ) Tapiola
9) In Memoriam
10) Snöfrid

J'aimerais ajouter toute sa musique de scène (du primitif et touchant Roi Christian II au splendide Pelléas et Mélisande en passant par le Festin de Belshazzar)... Inépuisable...

Je suis en train de lire ça:
Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Fayard_sibelius
Hormis les analyses musicales assez poussées de la plupart des œuvres (je suis un peu hermétique au langage musicologique), c'est passionnant...
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptySam 15 Aoû 2009 - 17:14

A-t-on été plus loin dans l'inexorable que le finale de La Nymphe des Bois ?...
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptySam 15 Aoû 2009 - 18:34

nugava a écrit:
A-t-on été plus loin dans l'inexorable que le finale de La Nymphe des Bois ?...

Comme tu cites cette pièce en favori suprême, j' ai sorti l' essentiel Sibélius BIS
J ' ai écouté les 21 minutes de la Nymphe des bois
Lahti Symphony Orchestra Osmo Vanska.
l' oeuvre est plaisante , pleine de force
elle est écrite vers 1894-95 même si les influences sont toujours multiples
On sent bien la présence de Wagner
même si je ne saisis pas très bien le sens de ta phrase, la fin est assez Brucknérienne. N oublions pas c ' est du Sibelius avant tout.

Je ne connaissais pas l' oeuvre , belle petite découverte.
J achète un coffret et j' en écoute pas le quart...... lol
Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Essent10
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 16 Aoû 2009 - 0:24

Oui oui, la musique de jeunesse de Sibelius est assez influencée par Wagner...

Quand je parle d'"inexorable"... c'est pour le côté "destin fatal", "marche funèbre positive"...
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1644
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 16 Aoû 2009 - 10:30

Sibelius est un de mes compositeurs préférés, et je ne connais pas cette Nymphe de bois qu'il va falloir que j'écoute. Pas facile de la trouver de façon isolée, je crois que je vais acheter le disque de Vänska qui est disponible (sans prendre le gros coffret). Sur ce disque elle est apparemment couplée avec le mélodrame du même titre pour récitant, piano, cors et cordes que Marc Vignal mentionne dans sa biographie.

Concernant les symphonies de Sibelius, je trouve curieux que la 6è soit en général si peu évoquée. C'est ma préférée, avec la 2è et la 4è. C'est un monde sonore vraiment fabuleux, une eau pure. L'utilisation par Sibelius du magnifique mode dorien dans cette 6è symphonie, c'est extraordianaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1217
Age : 66
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 16 Aoû 2009 - 10:34

nugava a écrit:
Je crois pouvoir à peu près faire le classement de mes œuvres préférées de Sibelius, mon compositeur préféré... Et ce n'est pas facile, parce qu'aucune de ses œuvres ne me déplaît...

1) La Nymphe des Bois
2) Luonnotar
3) Tulen Synty (L'Origine du feu)
4) La Tempête
5) Symphonie n°4
6) Kullervo
7) La fille de Pohjola
8 ) Tapiola
9) In Memoriam
10) Snöfrid

J'aimerais ajouter toute sa musique de scène (du primitif et touchant Roi Christian II au splendide Pelléas et Mélisande en passant par le Festin de Belshazzar)... Inépuisable...

Je suis en train de lire ça:
Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Fayard_sibelius
Hormis les analyses musicales assez poussées de la plupart des œuvres (je suis un peu hermétique au langage musicologique), c'est passionnant...

Très beau livre avec une première partie sur l'histoire de la Finlande très enrichissante .
Les DVorak, Puccini et Haydn, dans la même collection, sont de la même qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 9:58

Iskender a écrit:
Sibelius est un de mes compositeurs préférés, et je ne connais pas cette Nymphe de bois qu'il va falloir que j'écoute. Pas facile de la trouver de façon isolée, je crois que je vais acheter le disque de Vänska qui est disponible (sans prendre le gros coffret). Sur ce disque elle est apparemment couplée avec le mélodrame du même titre pour récitant, piano, cors et cordes que Marc Vignal mentionne dans sa biographie.

je connais pas ledit mélodrame, mais la Nymphe vaut vraiment un détour, un poème immensément tendu qui prend aux tripes et ne lâche plus!

Citation :
Concernant les symphonies de Sibelius, je trouve curieux que la 6è soit en général si peu évoquée. C'est ma préférée, avec la 2è et la 4è. C'est un monde sonore vraiment fabuleux, une eau pure. L'utilisation par Sibelius du magnifique mode dorien dans cette 6è symphonie, c'est extraordianaire.

pour moi son plus grand chef d'oeuvre...éblouissant! mon classement personnel : 6 - 5 - 7 - 4 - 1 - 3 - 2. (à part la 2è qui m'ennuie pas mal, je les apprécie toutes beaucoup)
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2009 - 18:46

[Tiens, tu mets la 2ème en dernière, pour moi elle est clairement en première hehe]



J'écoute et réécoute Pelléas et Mélisande... c'est de toute beauté, d'une finesse inouïe, et avec des atmosphères enveloppantes... I love you
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2009 - 19:54

Spiritus a écrit:
mon classement personnel : 6 - 5 - 7 - 4 - 1 - 3 - 2.

Le mien : [2 / 1] - 7 - [3 / 5] - 6 - 4
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9424
Age : 61
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyVen 11 Sep 2009 - 23:19

Le mien :
5-7-4-6-3-1-2

cat
Revenir en haut Aller en bas
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1217
Age : 66
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptySam 12 Sep 2009 - 17:12

Pour moi : 2,1,5,4,7,3,6
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 5:31

4, 1, 3, 7-6, 2, 5
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 11:10

Quine !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 12:25

On joue au quinté + ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 57
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 12:45

3 et 4 puis 6 et 7 et enfin 5, 1 et 2.
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 57
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2009 - 18:53

Sibelius est aussi un de mes compositeurs préférés.
Le problème avec ce compositeur est qu'il n'y a pour moi que peu de bonnes interprétations.
Mes favorites, à part les symphonies :
Les Océanides :par Beecham ou Ormandy (Heu, rien à voir avec Debussy, enfin c'que j'en dis ! bedo )
Lemminkaïnen et les jeunes filles de l'ile I love you : par Ormandy ou Järvi fils à la rigueur (ce dernier étant meilleur en concert)
Luonnotar : Järvi fils ou Panula
Lieder avec orchestre : surtout op 60/1, 38/1 et 2 , par Hynninen, Häggender ou Flagstat.
Le Barde : Beecham ou Saraste
La fille de Pohjola : Ormandy, Collins, Saraste
Enfin j'aime en général la musique de Sibelius, même si j'ai en général une préférence pour les oeuvres à partir de la 3e symphonie (op 52)
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 22 Nov 2009 - 0:13

Sibelius Tulen Synty, Op. 32

Lien sur le tube: /watch?v=4jXgLSYo2Ko



Tulen Synty est une cantate pour baryton, chœur d’hommes et orchestre composée en 1902 et révisée en 1910 (c’est la version révisée, meilleure et plus concise, comme toujours chez Sibelius, que je vous propose).
Cette cantate fait partie des nombreuses œuvres directement inspirées par le Kalevala, la fameuse épopée finlandaise basée sur des anciens poèmes populaires.
Je reproduis ici le résumé de l’histoire, tel qu’écrit dans le livre de Marc Vignal « Jean Sibelius », chez Fayard.
« La lune et le soleil s’étant perchés l’une sur un bouleau et l’autre sur un pin pour écouter Väinämöinen jouer du kantele, la maîtresse de Pohjola, Louhi, en profite pour dérober ces deux astres et les enfermer dans les flancs d’une montagne d’acier. Kalevala est donc plongé dans l’obscurité, d’autant que Louhi s’est aussi emparée du feu des maisons. - La cantate commence ici : Ukko, le dieu suprême, s’étonne de cette nuit soudaine, mais ne parvient à retrouver ni le soleil ni la lune »

Après une introduction lente et lugubre qui décrit bien la nuit noire et froide du Kalevala, le baryton conte le désarroi d’Ukko dans un ton tout kalevalien souvent solennel.

La suite de l’histoire, racontée par le chœur :
« Ukko crée à l’aide de son épée un nouveau feu et le confie à la Fille de l’Air (Ilmatar), qui dorlote cet élément enfin récupéré dans un berceau aux lattes d’or. Maladroitement, elle fait tomber le berceau, et le feu chute précipitamment en direction de la terre, brisant sur son passage les nuages et les cieux. »

Le chœur fait son entrée dans un bain de lumière puis éclate dans une mélodie « orthodoxe » grandiose et déchaînée. C’est le premier très court climax de l’œuvre. La suite est narrée de manière plus désolée mais toujours aussi solennelle avant de refaire place à la mélodie « orthodoxe », encore plus forte, dramatique et véhémente. Le tout s’achève dans une lumière paradisiaque avec force cuivres et avec l’orchestre qui sonne comme un orgue.

Voilà une œuvre non seulement représentative de l’art kalevalien de Sibelius, mais qui en est aussi un des sommets… Avis aux amateurs de « sensations » et de « Nature déchaînée ».

(Cette « mélodie orthodoxe » me fait lever les yeux comme un guerrier devant un champ de bataille). A écouter fort, l'impact physique de cette musique étant assez important.

Le texte complet et une traduction anglaise en annexe... (Je n'ai pas trouvé de traduction française).

Spoiler:
 

Pour les versions, le choix est vite fait... Vänskä avec Lahti chez BIS...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 22 Nov 2009 - 18:31

Il faudrait que je réécoute, en suivant le texte, pour l'instant ce que je peux dire c'est que :
- j'aime beaucoup la partie de baryton, on sent qu'il y a une histoire racontée, c'est très prenant.
- par contre je n'adore pas les parties de chœurs, je ne sais pas pourquoi je ne trouve pas ça assez puissant, je trouve qu'on aurait pu en faire autre chose de plus grand.

Je réécouterai Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 22 Nov 2009 - 22:58

Belle présentation qui donne envie. thumleft
Pas déçu du tout, moi qui n'aime pas Sibelius.
Cette introduction est superbe, digne de Pelléas ou du Château de Barbe-Bleue et le finnois est aussi envoutant que le hongrois. J'aime beaucoup le monologue du baryton, tendu et hiératique qui semble énoncer une malédiction, l'orchestre soutient tout ça avec emphase mais retenumalgré tout, de beaux thèmes aussi. Les pauses dans le chant ménagent le mystère.
Par contre je suis moins enthousiaste pour la partie chorale. Toute la souplesse harmonique qu'on sent au début disparaît pour laisser la place à de grands ensembles consonants un peu grandiloquents, choeur toujours monobloc, marches de l'orchestre qui se répètent, ça monte, ça descend et ça ne surprend pas. Sans doute propre à déclencher l'enthousiasme du Finlandais, je reste un peu en dehors.

Pour la première partie j'ai pensé à l'ambiance des Gurrelieder, même atmosphère mythologique, grand chant (un peu dans le goût vériste ici par moments) déclamatoire.

Et les images de la vidéo YT sont amusantes, j'aime bien la petite mésange, pour les raies par contre je ne vois pas trop le rapport avec la nature scandinave. D'ailleurs celui qui a posté ça est un fan de Sibelius... et d'autres vidéos un peu plus hard. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyDim 22 Nov 2009 - 23:01

A ça donne envie les comparaisons que tu fais Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 23 Nov 2009 - 0:05

J'ai vite abandonné l'espoir de pouvoir suivre le texte, trop dur de se repérer.
Donc, je l'ai lu à part. Ce genre d'histoires me demande un effort particulier d'adaptation. En lecture seule (dans un livre) on a le temps de s'habituer, de se faire sa propre musique adaptée à la façon dont on reçoit la légende. Là, tout nous est martelé d'un seul coup dans la tête, pour ma part je coince un peu.

J'aime bien cette orchestration, c'est puissant mais toujours clair et détaillé.
L'intro laissait présager de chouettes finesses, qu'on perd un peu à l'entrée du baryton, et beaucoup à celle du choeur. La première partie contée m'emballe plus que la deuxième. Je ne rentre pas assez dans l'ambiance pour goûter cette véhémence chorale un peu illuminée.
Le baryton pousse quand même pas mal, il n'est pas là pour nous raconter des secrets, il a un gros casque à cornes sur la tête, une masse d'armes, j'ai plutôt l'impression d'un récit de bataille ou un truc comme ça. Embarassed

J'ai un bien meilleur souvenir de Kullervo, où la recherche du grandiose s'accompagnait pour moi d'un souffle épique plus profond.
La fin fait penser au premier volet d'une saga en plusieurs mouvements. Pourtant je ne crois pas qu'il y ait une suite ?


Vartan : c'est ça, le "truc hard" ? : The March of the Pori Regiment hehe
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 23 Nov 2009 - 1:27

Pas vraiment. Mr. Green



Mais pour le coup, je demande ma naturalisation à l'Ambassade de Finlande. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 23 Nov 2009 - 8:16

natrav a écrit:
Cette introduction est superbe, digne de Pelléas ou du Château de Barbe-Bleue
C'est vrai, moi aussi j'ai pensé à un Pelléas !
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyLun 23 Nov 2009 - 8:52

J'ai réécouté, je ne sais pas si c'est le fait d'avoir changé de version (Berglund dans l'intégrale), ou le fait d'avoir parcouru le texte en même temps, mais ça m'a beaucoup plus plu, même si je continue à préférer le monologue du baryton au début. La fin surtout me laisse... sur ma faim, c'est un peu... sec je trouve.
Je vais écouter Kullervo compress
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 0:07

natrav a écrit:
truc hard
Mince, je t'avais acheté des rangers pour noël...


Sinon, pour revenir à Sibelius j'ai préféré la partie chorale, personnellement. pig
Oui, c'est un peu plus bourrin, mais il y a des belles choses, certains moments évoquent même Moussorgski. J'aime bien ce côté haletant.
L'intro est intéressante, c'est vrai, mais le climat s'interrompt trop vite pour laisser placer au baryton.

Je réécouterai dans la semaine pour voir si j'ai affiné ma perception. Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 0:12

Wolferl a écrit:
natrav a écrit:
truc hard
Mince, je t'avais acheté des rangers pour noël...

Y en a qui savent fouiller les pages YT. Mais je veux bien changer de style.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 11:40

Bien, personnellement, j'aime beaucoup ça. C'est une forme assez répétitive et incantatoire, avec un vers martelé et une expression vocale presque cyclique par moment. Mais le poème est tellement mis en avant que c'est très prenant.

Effectivement, gros impact physique.

Le moment où les violons se mettent à tourner tout seuls en même temps que le choeur est assez spectaculaire, la seule chose frustrante étant la fin abrupte, qu'on comprend, mais un petit postlude mahlérien dans le ton du reste aurait été très bienvenu.

Musicalement, il ne se passe pas forcément mille choses, mais il y a vraiment de l'atmosphère !


De mon côté, même si je vois bien le parallèle avec les Gurrelieder pour ce que cette grandiloquence a de moins sympathique, je pense d'abord à la véhémence verbale du Psalmus Hungaricus de Kodaly, pour un dispositif semblable (ténor et choeur). Le Psalmus est plus riche à mon avis, mais enfin, c'est beau dans les deux cas.


Concernant la version, c'est rond mais juste, et Tommi Hakala a vraiment de l'allure en vieux barde guerrier.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 25 Nov 2009 - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 11:47

DavidLeMarrec a écrit:
la seule chose frustrante étant la fin abrupte, qu'on comprend, mais un petit postlude mahlérien dans le ton du reste aurait été très bienvenu.
mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:02

J'en profite pour appporter quelques précisions. La version de 1902 a été enregistrée par Berglund dans le coffret EMI des symphonies et poèmes symphoniques... mais sans voix ! Ca dure quinze minutes, finit tout doucement, et c'est long... Ce sont bien les mêmes thèmes, mais on n'entend que le même accompagnement cyclique, sans fin...

Idéal pour le karaoké... Il a fait la même chose pour Oma maa.

Citation :
« La lune et le soleil s’étant perchés l’une sur un bouleau et l’autre sur un pin pour écouter Väinämöinen jouer du kantele
Väinämöinen est le barde qui observe (plus qu'il ne participe) à la Création, la première créature à ressembler plus ou moins à un homme. Son air piteux devant les événements extraordinaires de la Création est assez réjouissant.
Le Kalevala est sacrément inventif, ça mérite la lecture même si les traductions françaises sont assez frustrantes - impossible d'y retrouver le rythme martelant qu'on entend très bien dans Tulen Synty.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:05

jerome a écrit:
J'ai vite abandonné l'espoir de pouvoir suivre le texte, trop dur de se repérer.
C'est surtout que la disposition des strophes n'est pas claire, sinon ça se suit assez bien, d'autant que les noms propres te font des points d'appui sûrs.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:08

DavidLeMarrec a écrit:
J'en profite pour appporter quelques précisions. La version de 1902 a été enregistrée par Berglund dans le coffret EMI des symphonies et poèmes symphoniques... mais sans voix ! Ca dure quinze minutes, finit tout doucement, et c'est long... Ce sont bien les mêmes thèmes, mais on n'entend que le même accompagnement cyclique, sans fin...
Mais pourquoi moi j'ai la voix ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:09

Era a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'en profite pour appporter quelques précisions. La version de 1902 a été enregistrée par Berglund dans le coffret EMI des symphonies et poèmes symphoniques... mais sans voix ! Ca dure quinze minutes, finit tout doucement, et c'est long... Ce sont bien les mêmes thèmes, mais on n'entend que le même accompagnement cyclique, sans fin...
Mais pourquoi moi j'ai la voix ? Confused
Dans le disque Berglund ? Eh bien c'est une bonne question, ou alors il y a une erreur de pistes, mais ce sont pourtant bien les mêmes thèmes, c'est cela qui est intrigant...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 35
Date d'inscription : 09/12/2007

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:30

On retrouve ce côté "tournoyant" dans pratiquement toutes les œuvres de Sibelius... de façon encore plus prononcée dans des pièces comme Snöfrid ou le prélude de la Tempête...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 EmptyMer 25 Nov 2009 - 12:34

nugava a écrit:
On retrouve ce côté "tournoyant" dans pratiquement toutes les œuvres de Sibelius... de façon encore plus prononcée dans des pièces comme Snöfrid ou le prélude de la Tempête...
Dans cette perspective, il y a d'ailleurs l'Introduction de Kullervo qui entre fortement en écho avec le mouvement lent de la Première Symphonie de Nielsen (mouvement qui m'agace un peu).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Jean Sibelius (1865-1957)   Jean Sibelius (1865-1957) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Sibelius (1865-1957)
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: