Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Jean-Louis Florentz (1947-2004)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Nouveau disque Florentz   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 27 Aoû 2005 - 1:25

Une bonne nouvelle pour les nombreux amateurs de Florentz !

Jean-Louis Florentz (1947-2004) 0028947674955
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 27 Aoû 2005 - 3:30

C'est un enregistrement live du concert-hommage d'il y a quelques mois.

Asmara était magnifique, Qsar Ghilane souffrait à mon avis beaucoup de l'acoustique de l'Eglise, et Debout sur le soleil était assez impressionnant même si sa musique d'orgue n'est pas ce que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 27 Aoû 2005 - 14:33

Qsar Ghilâne ne sera peut-être pas inoubliable, mais comme cette version risque bien d'être la seule avant longtemps, je m'en contenterai...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 27 Aoû 2005 - 14:35

Achille a écrit:
Qsar Ghilâne ne sera peut-être pas inoubliable, mais comme cette version risque bien d'être la seule avant longtemps, je m'en contenterai...

C'est clair, et puis c'était vraiment un beau concert de toute façon.

Il y a encore pas mal d'oeuvres de Florentz qui ne bénéficient pas d'enregistrements malheureusement...
Revenir en haut Aller en bas
Mr Bloom
Ancien bagnard
Mr Bloom

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 27 Aoû 2005 - 15:59

9/10 dans classica-répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyLun 29 Aoû 2005 - 2:42

A propos de Florentz, il sera l'invité de Jérémie Rousseau dans l'émission "Frais et disco" sur France Mu, demain matin (aujourd'hui) à 7h00.

La preuve par l'image

Moi, je dis : trop fort France Mu ! Good Bad
Revenir en haut Aller en bas
perela
Vieux Schtroumpf


Nombre de messages : 664
Age : 49
Localisation : nantes & Tavel
Date d'inscription : 24/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyJeu 1 Sep 2005 - 17:39

Juste une petite question :

Y aurai - t- il dans cette musique des influences orientales
ou moyen orientales ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.uncutmovies.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyJeu 1 Sep 2005 - 17:44

perela a écrit:
Juste une petite question :

Y aurai - t- il dans cette musique des influences orientales
ou moyen orientales ?

Florentz était un globe trotter, spécialiste d'ethnomusicologie.

Toutes les influences orientales mais surtout africaines associées à la tradition française de Debussy, Ravel, Dukas, Messiaen, Dutilleux, font la richesse de sa musique.

Les 2 disques indispensables:

Jean-Louis Florentz (1947-2004) B000027JBK.08.LZZZZZZZ

Puis:
-L'Enfant des îles; L'Anneau de Salomon / John Nelson
Revenir en haut Aller en bas
perela
Vieux Schtroumpf


Nombre de messages : 664
Age : 49
Localisation : nantes & Tavel
Date d'inscription : 24/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyJeu 1 Sep 2005 - 17:56

Merci .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.uncutmovies.fr/
christia
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyJeu 1 Sep 2005 - 18:09

perela a écrit:
Juste une petite question :

Y aurai - t- il dans cette musique des influences orientales
ou moyen orientales ?
mais tu pourrais lancer carrément un topic sur le sujet car y'a pas mal de très belles oeuvres occidentales directement inspirées par l'Orient (la "3ème symphonie" de Szymanowsky pour ne citer qu'elle)... qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 9 Sep 2005 - 18:57

Est-ce que l'un d'entre vous a acheté le disque?

Il semblerait que les oeuvres aient été enregistrées après le concert, sans public.

Des extraits ici: http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B0009TA81S/qid=1126284760/sr=1-1/ref=sr_1_8_1/171-2716211-2103458

et ici: http://www.alapage.com/-/Fiche/MusiqueClassique/878161/CD/?id=92651118360027&donnee_appel=ALAPAGE&fulltext=florentz&sv=X_L
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 9 Sep 2005 - 19:19

Xavier a écrit:
Est-ce que l'un d'entre vous a acheté le disque?
Pas moi. Mais si quelqu'un veut me l'offrir pour mon anniversaire, je suis preneur... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 9 Sep 2005 - 19:20

15 euros sur Amazon, c'est pas trop cher, pour 3 oeuvres de cette qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 9 Sep 2005 - 19:21

Xavier a écrit:
15 euros sur Amazon, c'est pas trop cher, pour 3 oeuvres de cette qualité.
Trop cher pour moi... shaking
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 1 Oct 2005 - 14:34

Finalement, le CD confirme mes impressions de concert.

A savoir que la pièce d'orgue "Debout sur le soleil" est grandiose, magnifiquement écrite pour l'instrument; Asmara m'a également beaucoup plu, même si la réverb de Notre Dame reste assez importante sur le disque.
Enfin Qsar Ghilâne n'est pas une de mes oeuvres préférées parmi les oeuvres symphoniques de Florentz; même si ça reste très beau et magnifiquement orchestré, je trouve que c'est un peu moins inspiré que Les Jardins d'Amenta, l'Enfant des îles, etc... et au niveau formel on sent un peu une juxtaposition de séquences sans véritable cohérence.
J'ajouterai que pour cette dernière oeuvre la réverb me paraît moins gênante que lors du concert.

En résumé, 3 magnifiques oeuvres. (même si ce ne sont pas mes préférées de Florentz)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 1:28

Un très grand compositeur français, un des plus grands à mon sens de la 2è moitié du XXè siècle, hélas disparu en pleine maturité créatrice.
Son catalogue restera bloqué à 18 opus... Crying or Very sad

Influencée par Debussy et Messiaen entre autres, sa musique est très originale et très métissée, avec une présence importante des musiques africaines, car Florentz était un globe-trotter particulièrement attiré par l'Afrique mais également le proche Orient. (il a d'ailleurs enseigné l'ethnomusicologie au CNSM de Lyon)
La force de la pulsation rythmique, l'orchestration et le penchant incantatoire de certains contours mélodiques en attestent indéniablement.
Le tout donne un style on ne peut plus personnel et reconnaissable.

Certaines oeuvres importantes comme le second Chant de Nyandarua, sublime, entendu en 96 lors du Festival Présences, ou Asun (anciennement Requiem de la Vierge) dont on a pu entendre un extrait sous la baguette de Laurent Petitgirard l'an dernier, ne bénéficient toujours pas d'enregistrement.

Mais on peut se consoler avec, en priorité, ces deux disques, qui comportent ses 4 plus belles pièces orchestrales:

Jean-Louis Florentz (1947-2004) B000027JBK.08._SCLZZZZZZZ_

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Florentz

Un 3è sorti l'an dernier, témoignage d'un concert-hommage, me semble légèrement moins indispensable, présentant un poème symphonique (Qsar Ghilâne), une très belle oeuvre vocale (Asmara), et une impressionnate pièce d'orgue:

Jean-Louis Florentz (1947-2004) B0009TA81S.08._SCLZZZZZZZ_

On en a déjà parlé plus haut.

Un 4è enregistrement, plus ancien, comportait les Laudes pour orgue et le superbe Magnificat. Disque semble-t-il épuisé, en tout cas difficilement trouvable aujourd'hui.

Amateurs de musique française impressionniste, de couleurs orchestrales inédites et chatoyantes, d'une musique contemporaine qui ne renie pas la mélodie et la séduction harmonique, allez-y. thumleft

Un site où vous en apprendrez plus sur le bonhomme, sa vie, ses voyages...
http://jeanlouisflorentz.org/


Dernière édition par Xavier le Mer 31 Mar 2010 - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 14:59

Je confirme le caractère très accessible de la chose. Prévoir moule pour recevoir quelque chose qui tienne un peu en place.

Merci pour cette présentation qui s'imposait. Il faudra que je retente, mais je n'en ai guère l'envie, l'Enfant des Iles d'avait absolument terrifié. Tout ce qu'il y a de plus postnéo. [bof]

Si, il a de joli titres, ça change. C'est joli comme du Borges.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 15:04

DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme le caractère très accessible de la chose. Prévoir moule pour recevoir quelque chose qui tienne un peu en place.

C'est-à-dire?

Citation :
Tout ce qu'il y a de plus postnéo

Ce n'est pas néo, c'est au contraire très nouveau je trouve.
Les moyens utilisés ne sont pas du tout nouveaux, mais le résultat l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 15:08

DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme le caractère très accessible de la chose. Prévoir moule pour recevoir quelque chose qui tienne un peu en place.

Merci pour cette présentation qui s'imposait. Il faudra que je retente, mais je n'en ai guère l'envie, l'Enfant des Iles d'avait absolument terrifié. Tout ce qu'il y a de plus postnéo. [bof]

Si, il a de joli titres, ça change. C'est joli comme du Borges.

Oulah David... non non non et non...........! Cela dit, l'Enfant des Iles est peut être trop "facile" pour toi (mais tellllllement beau), essaye Les Jardins d'Amènta. Sublime de bout en bout et nettement plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 15:12

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme le caractère très accessible de la chose. Prévoir moule pour recevoir quelque chose qui tienne un peu en place.

C'est-à-dire?
Si je le dis de façon plus directe, je vais me faire lyncher par la meute dominante de ce forum conformiste où la dissidence n'est pas permise. dwarf


Citation :
Citation :
Tout ce qu'il y a de plus postnéo

Ce n'est pas néo, c'est au contraire très nouveau je trouve.
Les moyens utilisés ne sont pas du tout nouveaux, mais le résultat l'est.
Sans doute, sans doute.


Je note, Swarm, lorsque je réessaierai, je le ferai par là. Ca m'agace que tout le monde aime ça. Ca m'a fait un peu comme pour RVW : je ne vois pas la complexité ou la séduction de cette musique. Mais il y a longtemps pour Florentz, donc on lui redonnera sa chance. (A RVW aussi, une fois ma commande "cuir & chaînes" arrivée.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyVen 23 Fév 2007 - 15:17

Rah pourtant c'est drôlement riche et complexe, aussi bien au niveau harmonique que rythmique.
Et la séduction, c'est simple, elle est quasi-excessive. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 5:19

Swarm a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme le caractère très accessible de la chose. Prévoir moule pour recevoir quelque chose qui tienne un peu en place.

Merci pour cette présentation qui s'imposait. Il faudra que je retente, mais je n'en ai guère l'envie, l'Enfant des Iles d'avait absolument terrifié. Tout ce qu'il y a de plus postnéo. [bof]

Si, il a de joli titres, ça change. C'est joli comme du Borges.

Oulah David... non non non et non...........! Cela dit, l'Enfant des Iles est peut être trop "facile" pour toi (mais tellllllement beau), essaye Les Jardins d'Amènta. Sublime de bout en bout et nettement plus sombre.

Sur le même disque, le Songe de Lluc Alcari pour violoncelle et orchestre est assez angoissé aussi. (encore un beau concerto pour violoncelle français après Dutilleux et Hersant)
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 5:39

DavidLeMarrec a écrit:
Je note, Swarm, lorsque je réessaierai, je le ferai par là. Ca m'agace que tout le monde aime ça. Ca m'a fait un peu comme pour RVW : je ne vois pas la complexité ou la séduction de cette musique.

Argh. La complexité... si tu regardes les partitions de Florentz (comme je l'ai fait plusieurs fois avec Amènta ou l'Enfant des Iles) tu te rendras compte que c'est justement très très complexe, sans jamais sonner "compliqué".

C'est bourré de rythmes irrationnels, bourré de tapis de contrepoint serré aux cordes en pianissimo, tout plein d'appels de cuivres harmonisés de manière tellement étrange, unique et exotique. C'est profondément non-occidental et pourtant tellement debussyste/ravélien. C'est le prolongement de l'impressionisme, bien au-delà de l'impasse pointilliste post-sérielle ou du raffinement dutillesque, si savoureux mais si profondément occidental et non-renouvelable. Florentz est allé pêcher à la source la richesse de cultures méconnues et donc si nouvelles à nos oreilles.

Et la magie de Florentz, son grand, son immense atout, c'est d'avoir su faire passer ses sources à travers le filtre unique de l'onirisme le plus pur et le plus réaliste. La musique de Florentz n'est pas "inspirée" de la musique africaine, elle est la musique africaine passée à travers le filtre des rèves et des souvenirs d'un occidental. C'est le rêve fait musique, l'onirisme sonore le plus abouti, le plus exotique, et en même temps, le plus familier.

Si tu daignes laisser tes préjugés de côté, oublier les écoles, oublier qu'on est au XXIè siècle et qu'il faut écrire une musique un minimum absconse pour être crédible, si tu penses qu'on peut aujourd'hui voyager et découvrir des rivages luxuriants avec une musique imagée et infiniment subtile, alors laisse toi prendre par les Jardins d'Amènta, une fois, deux fois, trois fois... et ils ne te quitteront plus jamais.

Damn, je suis totalement drunken
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 5:49

C'est très joliment décrit Swarm. Smile

Je réécoute en ce moment les Jardins d'Amènta... faudra me trouver un compositeur contemporain qui sait pondre de telles mélodies, de vraies mélodies, entre incantation et lyrisme, et des contours qu'on retient...

Je rajoute que beaucoup de ses oeuvres symphoniques font une bonne trentaine de minutes, et que la perception du temps est parfois à mi-chemin entre notre conception occidentale et celle des musiques extra-européennes, au temps souvent plus dilué.
Là aussi, un héritage de Messiaen avec ses mouvements hypnotiques...
Même si la ressemblance s'arrête là, car on est dans une vision plus impressionniste de l'harmonie et de l'orchestre. (quoiqu'on retrouve aussi une certaine écriture en couches superposées chères à Messiaen)


Dernière édition par le Sam 24 Fév 2007 - 6:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 6:03

Xavier a écrit:
C'est très joliment décrit Swarm. Smile

Je réécoute en ce moment les Jardins d'Amenta... faudra me trouver un compositeur contemporain qui sait pondre de telles mélodies, de vraies mélodies, entre incantation et lyrisme, et des contours qu'on retient...

Eheh, je réécoute aussi les Jardins d'Amènta... et je repense à la période où j'ai découvert cette oeuvre et où je l'écoutais tous les soirs avant de dormir, au casque dans mon lit et à ce voyage incroyable dans des mondes imaginaires que je faisais à chaque fois. Et là ça me reprend.

Quoi qu'en dise Mr Le Marrec, ce type était un génie absolu, le seul compositeur né après 1945 dont je puisse écouter et réécouter les oeuvres sans arrière pensée, sans être entrain de me dire "allez tiens bon, tu écoutes un truc contemporain, faut un peu t'accrocher...". Non, là, je revis à chaque fois le même voyage, parce que, comme le dit Xavier, il y a des VRAIES mélodies, des contours qu'on RETIENT. Bon sang, c'est tellement, tellement, tellement, tellement, TELLEMENT indispensable d'avoir ça dans la musique!! colors Il n'y a pas que des "couleurs" ou des passages "intéressants" ou une "recherche passionante" (arrrgh), il y a simplement un compositeur de génie, qui écoute ce qu'il a en lui et qui sait le retranscrire... Et moi, je le suis, parce que son chemin est cohérent et parce qu'il sait me prendre par la main. Et cela n'existe NULLE PART ailleurs. Les sensations qu'on peut connaître avec Debussy ou Messiaen n'ont pratiquement rien à voir, Florentz était profondément novateur, je dirais même plus: en pleine dictature post-sérielle, il était carrément révolutionnaire!!!

Euh désolé je suis un peu cuit mais je n'en pense pas moins ce que j'écris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 16:05

oui c'est vraiment formidable Les jardins d'Amenta, très séduisant, on est dépaysé comme dans un rêve et en même temps tout parait si familier... la pate sonore est très belle, et ce n'est pas à cause du titre, je trouve qu'il y a un petit côté Falla de Nuit dans les jardins d'Espagne, surtout les mélodies orientalisantes (qui ne le sont justement jamais complètement)
Le côté descriptif, les chants d'oiseau de certains bois me font penser au Glière de la troisième symphonie.
La façon de faire saillir la trompette, des violons solo aux attaques un peu jazz, les nappes de cordes au début du deuxième mouvement, l'utilisation mélodique des percussions (xylo, tambourin) tout celà confère une atmosphère qui est contemporaine et parfaitement accessible à la fois, délicat et puissant.
Très dans la tradition française néo-impressioniste, et là (peut-être que Xavier ne va pas être très content de la référence) ça m'évoque très précisément quelquechose, une grande oeuvre au déroulement un peu similaire "Tropisme pour des amours imaginaires" de Jacques Ibert. Je me demande même s'il n'y a pas à plusieurs reprises une citation textuelle (vers 10'45 j'en suis presque certain)
Je réécoute une troisième fois avant de découvrir le reste
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptySam 24 Fév 2007 - 23:59

Effectivement je n'aurais pas imaginé de telles comparaisons (Falla, Gliere, Ibert, le jazz...), mais content que ça t'ait plu! Very Happy

sud273 a écrit:
les nappes de cordes au début du deuxième mouvement

L'oeuvre peut se délimiter en plusieurs parties, mais les Jardins d'Amènta sont d'un seul tenant...
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:36

Xavier a écrit:
L'oeuvre peut se délimiter en plusieurs parties, mais les Jardins d'Amènta sont d'un seul tenant...

En même temps, et ça n'a bizzarement pas été reproduit sur le disque MFA, si tu regardes la partition des Jardins, tu verras qu'il y a au début une table des matières avec au moins 10 ou 15 sections différentes avec des titres et presque un programme à chaque fois, style genre: "rituel des savanes divines du Khal-Ulma", "traversée du désert des Elohim par les savants sages aux barbes étranges"... enfin tu vois le style.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:39

Oui c'est ce que je disais, il y a cette dizaine de sections, comme dans la plupart des oeuvres de Florentz; mais je ne vois de mouvements distincts à proprement parler. (ou alors on parle de ces sections effectivement)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:42

Swarm a écrit:
Quoi qu'en dise Mr Le Marrec, ce type était un génie absolu, le seul compositeur né après 1945 dont je puisse écouter et réécouter les oeuvres sans arrière pensée, sans être entrain de me dire "allez tiens bon, tu écoutes un truc contemporain, faut un peu t'accrocher...".
M. Swarm ferait bien d'écouter Takemitsu, dans ce cas.

Nonmé.


Par ailleurs, ce n'est pas à cause de la date que je tords le nez, mais parce qu'il se rajoute dans ce genre de cas des tournures plus contemporaines (je n'ai jamais dit ni même pensé que la partition était simple), et que je n'aime pas trop ce qui sonne néo, en règle générale. J'ai eu beaucoup de mal avec Prokofiev au début, par exemple.

Mais je l'ai dit, j'ai prévu de réessayer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:45

Prokofiev sonne néo maintenant?

Faut voir quoi, parce que pour l'époque, le 2è concerto pour piano, les 2è et 3è symphonies, la suite scythe... l'Ange de feu... faudrait m'expliquer en quoi ça sonne néo. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:51

Xavier a écrit:
Prokofiev sonne néo maintenant?

Faut voir quoi, parce que pour l'époque, le 2è concerto pour piano, les 2è et 3è symphonies, la suite scythe... l'Ange de feu... faudrait m'expliquer en quoi ça sonne néo. What the fuck ?!?

Ouais moi aussi faudra m'expliquer. J'imagine qu'il veut dire néo-classique. Mais Prokofiev a beaucoup innové aussi amha.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:51

Xavier a écrit:
Prokofiev sonne néo maintenant?

Faut voir quoi, parce que pour l'époque, le 2è concerto pour piano, les 2è et 3è symphonies, la suite scythe... l'Ange de feu... faudrait m'expliquer en quoi ça sonne néo. What the fuck ?!?
Non, Prokofiev c'est plutôt post- que néo-. Ce n'est pas censé être un défaut, d'ailleurs. R. Strauss aussi est post-, quelque part, à partir d'Arabella...

Je ne veux pas dire que ce n'est pas novateur, mais cette tonalité mêlée de beaucoup d'audaces, j'ai eu plus de mal à l'apprivoiser que du Boulez. Je suis venu à Debussy et Prokofiev après Boulez... Le piano de Ginastera me paraissait au moins aussi difficile que Domaines...

Je parlais juste d'expérience personnelle, comme tu le vois.

Rien que celui de Roméo & Juliette me paraissait très difficile. Et Guerre & Paix est loin d'être une oeuvre évidente. Sans parler de Semyon Kotko !


P.S. : Et c'est Xavier qui fait du H.S., vous noterez.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:52

Swarm a écrit:

Ouais moi aussi faudra m'expliquer. J'imagine qu'il veut dire néo-classique.

Oui il y a différents Prokofiev.
Le néo-classique n'est qu'une de ses facettes, pas celle que je préfère d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:55

Non, je ne voulais pas dire néo-classique. J'ai effectué une comparaison entre mon malaise avec Florentz (que je décrivais comme néotonal) et celui que j'avais autrefois avec Prokofiev. Mais je ne souhaitais pas dire que Proko était néo.

Le langage de Prokofiev n'est pas néo, il est plutôt synthétique de beaucoup de choses, assez audacieux sur bien des points.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:57

DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Et c'est Xavier qui fait du H.S., vous noterez.

Non c'est toi qui a lancé Proko!
Comme si tu étais surpris qu'il y ait des réactions... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 1:58

Ouais pour en revenir à Florentz, il n'est pas néo quoi que ce soit à mes oreilles. Il est dans la continuité de Dutilleux/Messiaen et plus loin de Debussy/Ravel, c'est un continuateur d'une ligne qui ne s'est jamais arrêté, pas un ressucé d'antiquités.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 2:04

Non, Xavier, tu as seulement repris le propos sur Proko, il était chez moi dans un message consacré à Florentz, c'est toi qui as perdu. Pour la peine, tu me feras une demi-douzaine de fusion de fils et tu seras privé de bannisement de membres pendant une semaine. Laughing


@ Swarm : L'Enfant des Iles ne m'a pas vraiment rappelé le Messiaen de Saint-François ou le Dutilleux des Métaboles !
Plutôt le Dutilleux des Cassou, à choisir.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 2:06

je distingue bien ces trois sections principales (même si j'ai bien compris le retour thématique de structure cyclique et le tout en une seule coulée) et peut-être est-ce la comparaison avec Falla et Ibert qui me pousse à l'envisager comme ça. Je vous assure qu'on entend vraiment quelquechose de très semblable dans les envolées de cordes dans Tropismes, et des textures oniriques et exotiques quasi identiques (disons que c'est pour pousser David à réécouter) Le Martinon doit bien exister en médiathèque, personne n'a rejoué ça depuis je crois mais je suis presque sûr que M. Florentz l'a entendu, et la suite me pousse à croire qu'il connaissait très bien Schéhérazade (Rimsky, pas Ravel, pas moi qui ai commencé dans le HS sur ce fil-là!)
Swarm, dire qu'il connaisait ses prédecesseurs ne diminue en rien son originalité.


Dernière édition par le Dim 25 Fév 2007 - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 2:07

DavidLeMarrec a écrit:
Pour la peine, tu me feras une demi-douzaine de fusion de fils et tu seras privé de bannisement de membres pendant une semaine. Laughing

Plutôt démissionner, oui! Mr. Green

DavidLeMarrec a écrit:
@ Swarm : L'Enfant des Iles ne m'a pas vraiment rappelé le Messiaen de Saint-François ou le Dutilleux des Métaboles !
Plutôt le Dutilleux des Cassou, à choisir.

Pour moi rien de tout ça en fait.
On peut vaguement citer des influences, mais l'apport des musiques extra-occidentales est tellement fort et le langage tellement personnel...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 2:09

Vous piquez vraiment ma curiosité, je vais finir par me fâcher et m'y remettre dès ce soir !

Ce n'est pas raisonnable, mais tant pis !


A tout à l'heure. [Edit : C'est en route. Vu l'heure, la rédaction attendra sans doute mon prochain passage.]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 15:28

je pense qu'il y a beaucoup de références, certaines évidentes, d'autres moins: et qui contribuent à ramener, en quelques notes, voire en un effet unique, toute une atmosphère déjà établie ailleurs dans des partitions célébrissimes: des effets de collage en fait, quand j'entends le violon rimskien dans celui de l'enfant des îles, je pense que c'est une façon de dire "il était une fois", de signifier l'ambiance narration, conte exotique. Est-ce que je suis complètement à côté ou bien le tout premier motif de la pièce, le trémolo de cordes qui ouvre et revient devant chaque intervention de la trompette solo n'est-il pas exactement celui qui commence l'ouverture du Vaisseau fantôme? façon de dire: attention, symphonie marine. Un peu l'inverse de ce que stygmatise Swarm dans l'écriture compliquée qui ne sert à rien (l'inaudible), ici chaque détail est audible et signifiant, mais fondu dans un ensemble si personnel qu'on peut très bien ne pas l'entendre alors même qu'on le met en relief.

Dans le jeu référentiel ça me rappelle en matière littéraire ce qu'on pourrait retrouver dans les kodachromes de Cendrars ou les cartes postales d'Henri Jean-Marie Levet: on a déjà lu ça quelque part, et pourtant non, c'est inédit et bricolé avec tout un matériel de récupération.

Le hasard parfois, ce qui touche à des bribes de l'histoire personnelle... je découvre qu'il y a bien un sous-texte littéraire à l'origine du développement de l'enfant des ïles: c'est Rabearivelo (ne pas prononcer le o final) un poète malgache qui a bercé mon adolescence, avec Rabemanadjara, et qui est presque un inconnu en France, et de fait cela m'explique mieux l'immédiate séduction que cette musique exerce sur moi; par hasard elle touche aux confins de mon imaginaire.


Dernière édition par le Dim 25 Fév 2007 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 15:46

sud273 a écrit:
Est-ce que je suis complètement à côté ou bien le tout premier motif de la pièce, le trémolo de cordes qui ouvre et revient devant chaque intervention de la trompette solo n'est-il pas exactement celui qui commence l'ouverture du Vaisseau fantôme? façon de dire: attention, symphonie marine..

Ahah... Pour moi c'était clairement le début de "Fêtes" dans les Nocturnes de Debussy! Comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 15:52

Si on veut, c'est une quinte à vide comme le Vaisseau fantôme, m'enfin... je ne vois de ressemblance ni avec le Vaisseau fantôme, ni avec Fêtes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 22:53

Bien, après écoute des Jardins.

Effectivement, j’y ai retrouvé le côté mélodique, stable, tonal déformé qui m’avait autrefois gêné (plus maintenant).
Ce n’est pas le type de langage qui me parle le plus spontanément, mais je dois avouer qu’on se laisse porter et séduire, comme le suggérait Swarm. Plus la pièce avance, plus la conviction augmente.

Je suis d'accord aussi pour les belles bribes de mélodisme. Au total, je suis tout de même très séduit, c'est appaisé, onirique. Ca vaut bien la Troisième de Górecki (que j'aime bien !), n'est-ce pas.

En effet, il y a là un grand naturel, et c'est une vraie qualité.


Bien, ça fait la troisième fois que je dois manger mon chapeau sur de vieilles réticences, en peu de temps. Very Happy Sur Mozart, sur Florentz et sur un troisième que j'ai oublié. Qui va-t-il me rester à détester ? Shit
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 23:06

Gorecki!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 23:08

Oui Question
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 23:18

je voulais dire, il te reste Gorecki à détester
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85345
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 23:21

DavidLeMarrec a écrit:
je dois avouer qu’on se laisse porter et séduire, comme le suggérait Swarm. Plus la pièce avance, plus la conviction augmente.

Je suis d'accord aussi pour les belles bribes de mélodisme. Au total, je suis tout de même très séduit, c'est appaisé, onirique. Ca vaut bien la Troisième de Górecki (que j'aime bien !), n'est-ce pas.

En effet, il y a là un grand naturel, et c'est une vraie qualité.

Un revirement qui fait plaisir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89692
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) EmptyDim 25 Fév 2007 - 23:23

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
je dois avouer qu’on se laisse porter et séduire, comme le suggérait Swarm. Plus la pièce avance, plus la conviction augmente.

Je suis d'accord aussi pour les belles bribes de mélodisme. Au total, je suis tout de même très séduit, c'est appaisé, onirique. Ca vaut bien la Troisième de Górecki (que j'aime bien !), n'est-ce pas.

En effet, il y a là un grand naturel, et c'est une vraie qualité.

Un revirement qui fait plaisir. Very Happy
Pas à moi. Mad


Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty
MessageSujet: Re: Jean-Louis Florentz (1947-2004)   Jean-Louis Florentz (1947-2004) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Louis Florentz (1947-2004)
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: