Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

 

 Robert Schumann (1810-1856)

Aller en bas 
+83
Hilcarman
OYO TOHO
Roupoil
Kilban
Iskender
nugava
bAlexb
Democrite
Jof
Georges54
Rodolphe
Emeryck
gluckhand
Philippe VLB
starluc
/
j.p.
Horatio
benvenuto
charles.ogier
Mélomaniac
arnaud bellemontagne
Lambert
Octoechos
G. Le Gentil
demiton
Rav–phaël
Lasido
Stolzing
Mariefran
Rigoletto
Donzelague
Renard
Beethoven_Liszt_Wagner
Glocktahr
TragicSymph
Pelléas
HOLLIGER
Wolferl
Passage
Hidraot
aurele
Bertram
WoO
Ophanin
Pison Futé
Percy Bysshe
Lysandre
Richard
Mehdi Okr
jerome
Cello
jesus
Mayem
feleo
Zeugma
joachim
Toxic
adriaticoboy
KID A
*Nico
antrav
Morloch
atomlegend
Zeno
Tus
Jules Biron
Jaky
Lohengrin
DavidLeMarrec
Sauron le Dispensateur
selavy
Tutur
Pousskine
lean
quintette op.57
Stadler
Kia
sofro
felyrops
Guillaume
Xavier
kougelhof 1er
87 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Bertram
Mélomaniaque
Bertram


Nombre de messages : 1722
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 13 Fév 2010 - 14:42

Très beau, ce second mouvement, avec la rigueur qui se plie à des contrastes d'atmosphères et cette fin apaisée. J'ai écouté la version Zehetmair.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 12:26

Je ne m'y connais pas du tout en musique de chambre. J'ai plus de facilité à faire des commentaires quand il s'agit d'opéra, du lied, tout ce qui fait intervenir des voix en gros.
J'ai écouté en entier ce quatuor n°3 de Schumann que tu nous a proposé KID A. C'est charmant mais le mouvement 2 effectivement se démarque, c'est trop répétitif dans le dernier mouvement "allegro molto vivace". Le 1er mouvement est assez ennuyeux, plat, pas très inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 13:55

WoO a écrit:
Le premier m'a fait l'effet d'un robinet d'eau tiède où on a effectivement l'impression qu'il ne prend pas beaucoup de risques. C'est de la musique aimable, qu'on imagine bien en musique de fond pour un dîner entre gens de bonne compagnie.

aurele a écrit:
Le 1er mouvement est assez ennuyeux, plat, pas très inspiré.

C'est drôle, je ne m'attendais pas à ce genre de réactions pour le premier mouvement. Comme le dit WoO, il me fait également l'effet d'un robinet, mais où coule un chant qui ne s'arrête jamais, quasimenent jamais perturbé par de violentes ruptures. Une sorte de chant apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot


Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 20:16

Je ne suis pas vraiment friande de la musique de chambre, j'ai écouté ce quatuor en entier.
Bon et bien, je ne sais pas trop quoi en dire sinon que je ne le trouve pas plus original que ça. J'ai vraiment l'impression de retrouver du Beethoven (que j'ai tous écouté Dieu sait pourquoi)
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 23:00

Merci à tous pour vos commentaires, je pense avoir visé juste avec ce second mouvement Very Happy .


Sinon:
Ophanin a écrit:
Il a composé d'autres choses dans le style du deuxième mouvement ?

Je cherche toujours Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 23:16

Allez, prouves que Schumann c'est pas juste un concerto pour piano gentillet et un second mouvement de quatuor à cordes ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 23:31

Ophanin a écrit:
Il a composé d'autres choses dans le style du deuxième mouvement ?
Tu peux aller voir du côté des Phantasiestücke Op.12 (la deuxième), des Novelettes (la huitième), des Davidsbündlertänze (4, 10, 13), des Kreisleriana (1 et les 3,7,huit), des Intermezzi Op.4 (le huit) - tout ça pour piano, avec des analogies d'écriture avec ce mouvement de quatuor. Et évidement la Fantaisie pour piano, le quintette aussi.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 23:50

Ophanin a écrit:
Allez, prouves que Schumann c'est pas juste un concerto pour piano gentillet et un second mouvement de quatuor à cordes ! tongue

Tsss Mr.Red ... Des oeuvres qui "tatanent velu" pour reprendre tes mots, on en trouve plein. En plus de ce que t'a conseillé Emmanuel (le premier mouvement du quintet quand même... J'ai crû comprendre que tu ne supportais pas ça), j'ajouterais le Sehr Lebhaft de l'Humoresque, la deuxième Novelette, le final du deuxième trio,de la première sonate pour violon...
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2010 - 23:57

emmanuel a écrit:
Tu peux aller voir du côté des Phantasiestücke Op.12 (la deuxième), des Novelettes (la huitième), des Davidsbündlertänze (4, 10, 13), des Kreisleriana (1 et les 3,7,huit), des Intermezzi Op.4 (le huit) - tout ça pour piano, avec des analogies d'écriture avec ce mouvement de quatuor. Et évidement la Fantaisie pour piano, le quintette aussi.

Merci bien ! Les Kreisleriana j'en ai un plutôt bon souvenir. Le quintette avec piano (c'est bien celui-là ?) ça m'avait laissé totalement froid.

Bien, je commence les Phantasiestucke op12 (2). Il y a beaucoup de notes ! C'est un flot tempétueux dont je ne comprends pas bien l'objectif. Ça se rapproche de Mendelsohn, non ?

Les intermezzi op4 (Cool, c'est agréable... mais toujours un peu vain. C'est de l'épate pour un bis. Et puis tous ces accords qui s'enchaînent, ça finit par devenir lourd.

Davidsbündlertänze (4, 6, 10, 13), sympa ! Oui, c'est bien de la même trempe. C'est fin et puissant. Enfin, il brise un peu le discours habituel avec quelques sauts-d'humeurs forts à propos.

J'écouterai le reste un autre jour.

Edit : merci à toi aussi, Kid A. cat
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2010 - 0:10

Je t'ai conseillé quelques pièces, mais il faut écouter ces cycles pianistiques en entier bien sûr: ils sont conçus comme un tout, certaines pièces en citant d'autres (les Davidsbündler sont un cas typique) à l'intérieur d'un parcours de tonalités sophistiqué. Et certains cycles en citent d'autres également (le Carnaval cite les Papillons, par exemple). Si tu as le temps, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2010 - 0:19

A propos de la 7ème pièce des Kreisleriana, vous ne trouvez pas que cette marche par quinte si "banale" vient tout gâcher ? En plus il nous fait bien entendre les accords à l'état fondamental, impossible de la louper Mr.Red . C'est dommage car le reste est vraiment excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2010 - 0:23

On retrouve cette marche partout chez Schumann, et on la lui a beaucoup reprochée (idem dans les Davisbündler, les intermezzi etc...). L'énergie pianistique qu'il en tire, avec l'ingénieuse disposition des mains sur ces arpèges sauve tout je trouve: quel déluge!
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2010 - 0:26

emmanuel a écrit:
On retrouve cette marche partout chez Schumann, et on la lui a beaucoup reprochée (idem dans les Davisbündler, les intermezzi etc...). L'énergie pianistique qu'il en tire, avec l'ingénieuse disposition des mains sur ces arpèges sauve tout je trouve: quel déluge!

Effectivement, on la retrouve souvent, mais en de nombreux endroits il la traite de manière plus subtile je trouve, sans cet effet "je plante des clous": dans la 1ère sonate pour piano, dans "Ich will meine Seele tauchen" sont les premiers exemples qui me viennent à l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMer 17 Fév 2010 - 14:09

J'ai écouté plusieurs fois ce troisième quatuor et j'ai beaucoup aimé ! Very Happy

Je ne connais pas très bien Schumann, encore moins ça musique qui n'est pas pour piano, et je suis très agréablement surpris.
Ce deuxième mouvement est effectivement génial, en particulier le tempo risoluto avec son rythme sautillant et presque effrayant. ca me donne envie de danser. bounce
Mais le quatuor en entier vaut le coup, il n'y a peut être que le troisième mouvement qui soit trop tiède. J'aime beaucoup le thème du dernier, avec ses bribes de fugato, mais il est un brin longuet. En revanche l'Andante initial est superbe, j'aime particulièrement ce lyrisme un peu distendu ponctué d'tranges cadences.

Merci pour la découverte. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 22 Mar 2010 - 22:49

Je me demandais ce qu'il était intéressant d'écouter parmi ses oeuvres pour solistes et/ou choeur et orchestre... J'ai crû comprendre qu'il avait composé pas mal d'oeuvres de ce type dans les dernières années... Du coup je ne sais pas par quoi commencer, de peur d'être déçu !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 23 Mar 2010 - 23:19

Les Scènes de Faust, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic


Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyVen 26 Mar 2010 - 17:33

Juin 1810, naissance de R. Schumann.
On nous bat et rebat les oreilles avec le bicentenaire de Chopin et pas un mot sur Schumann. Quelle époque ingrate ! Enfin, attendons juin...
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 28 Mar 2010 - 21:02

DavidLeMarrec a écrit:
Les Scènes de Faust, évidemment !

Evidemment, évidemment Mr. Green ... Par Abbado ou Harnoncourt ?

Toxic a écrit:
Juin 1810, naissance de R. Schumann.
On nous bat et rebat les oreilles avec le bicentenaire de Chopin et pas un mot sur Schumann. Quelle époque ingrate ! Enfin, attendons juin...

J'ai l'impression que l'on est pas mal à regretter ce qu'il se passe pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyDim 28 Mar 2010 - 21:29

KID A a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Les Scènes de Faust, évidemment !

Evidemment, évidemment Mr. Green ... Par Abbado ou Harnoncourt ?
Harnoncourt / Concertgebouw ; c'est nettement moins bien que ses autres versions données ailleurs (plus mou), mais c'est quand même très haut de gamme.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyVen 4 Juin 2010 - 23:36

(mode jeracontemavie/on)

Depuis maintenant plusieurs mois, j'éprouve une sorte d'attirance irrésistible pour la musique de Schumann (les oeuvres clés ont été les Kreisleriana et les Dichterliebe), chose qui ne s'arrange pas en voyant les récents messages enthousiastes d'alexandreg, notamment concernant les quatuors siffle
Ca a commencé (comme la plupart du monde je suppose) par les oeuvres pour piano de 1830-39, puis j'ai découvert sa musique de chambre (le choc du quintette entre autres), les grands cycles de lieder, puis la musique symphonique, etc...

Le problème est qu'il m'est difficile de sortir de cet univers, et j'y reviens parfois plus que de raison... Vous auriez des pistes (ou si quelqu'un a eu une expérience similaire, que ce soit ou non avec ce compositeur) pour le laisser en lieu sûr...avant que de m'en dégoûter Mr. Green ?

(mode/off)


Dernière édition par KID A le Sam 5 Juin 2010 - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyVen 4 Juin 2010 - 23:45

Ben écoute du Liszt! Mr. Green

Tu pourrais essayer de creuser Schubert, toi qui goûte autant Beethoven que Schumann... Smile
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyVen 4 Juin 2010 - 23:53

En effet, je néglige pas mal Schubert Smile...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 0:14

Je te parle en amoureux de Schubert, Schumann et Brahms. Pourquoi ne pas naviguer entre ces trois-là, avec Schumann comme point de mire ? Tu as matière dans plusieurs domaines, le piano, la musique de chambre, le Lied...
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 0:23

Ah oui, les derniers opus pianistiques de Brahms (117, 118, 119) sont proprement incroyables, tu peux foncer si tu ne les connais pas encore KID A! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 0:33

Merci pour vos conseils ! Il est plutôt naturel de plaçer Schumann entre Schubert et Brahms, je vais tenter d'en prendre compte Very Happy .

@ Wolfgang: Je connais déjà ces opus, que j'apprécie assez !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 6:19

KID A a écrit:
Merci pour vos conseils ! Il est plutôt naturel de plaçer Schumann entre Schubert et Brahms, je vais tenter d'en prendre compte Very Happy .

@ Wolfgang: Je connais déjà ces opus, que j'apprécie assez !
On peut ajouter Mendelssohn à la liste, il y a des plaisirs similaires côté oratorio ou musique de chambre avec piano.

D'ailleurs, à part pour les lieder (et de très loin), je trouve généralement Mendelssohn et Brahms beaucoup plus intéressants. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité




Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 10:49

Et pas Schubert ? Moi oui !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 5 Juin 2010 - 10:55

Vazen a écrit:
Et pas Schubert ? Moi oui !
Je voulais justement dire "beaucoup plus intéressants que Schubert". Je mets les autres au même niveau de réjouissance, me concernant, même si d'un point de vue écriture, Mendelssohn est un peu en retrait (et Schubert très en retrait).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 17:59

Je viens d'entendre des passages du Carnaval op 9 par le biais de la première émission "Grands compositeurs" de la semaine consacrée à Schumann sur France Musique intitulée « Un simple masque de Carnaval ». Les extraits entendus correspondent à "Chopin – Paganini" et "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne sais pas si cela correspond à des mouvements. J'ai trouvé les morceaux "Chopin" et "Paganini" dans la liste des 22 morceaux mais pas les "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne suis pas habitué encore à la musique pour piano de Schumann et il faudrait une écoute globale de cette oeuvre pour en apprécier sûrement la teneur. Cela ne me parle pas énormément comme musique. Je ne suis pas très enthousiaste. Je ne sais pas à quoi cela ait dû mais je dois former mes oreilles très certainement à cette musique pour pouvoir l'apprécier peut être un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:10

aurele a écrit:
Je viens d'entendre des passages du Carnaval op 9 par le biais de la première émission "Grands compositeurs" de la semaine consacrée à Schumann sur France Musique intitulée « Un simple masque de Carnaval ». Les extraits entendus correspondent à "Chopin – Paganini" et "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne sais pas si cela correspond à des mouvements. J'ai trouvé les morceaux "Chopin" et "Paganini" dans la liste des 22 morceaux mais pas les "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne suis pas habitué encore à la musique pour piano de Schumann et il faudrait une écoute globale de cette oeuvre pour en apprécier sûrement la teneur. Cela ne me parle pas énormément comme musique. Je ne suis pas très enthousiaste. Je ne sais pas à quoi cela ait dû mais je dois former mes oreilles très certainement à cette musique pour pouvoir l'apprécier peut être un jour.
Si tu veux te frotter au piano de Schumann, commence par les Papillons, c'est encore plus concis que le Carnaval et c'est sensiblement la même esthétique. Une découverte dans l'ordre des numéros d'opus peut éventuellement être intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:32

aurele a écrit:
Je viens d'entendre des passages du Carnaval op 9 par le biais de la première émission "Grands compositeurs" de la semaine consacrée à Schumann sur France Musique intitulée « Un simple masque de Carnaval ». Les extraits entendus correspondent à "Chopin – Paganini" et "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne sais pas si cela correspond à des mouvements. J'ai trouvé les morceaux "Chopin" et "Paganini" dans la liste des 22 morceaux mais pas les "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne suis pas habitué encore à la musique pour piano de Schumann et il faudrait une écoute globale de cette oeuvre pour en apprécier sûrement la teneur. Cela ne me parle pas énormément comme musique. Je ne suis pas très enthousiaste. Je ne sais pas à quoi cela ait dû mais je dois former mes oreilles très certainement à cette musique pour pouvoir l'apprécier peut être un jour.

Même remarque que pour Paganini... tu écoutes des bouts d'oeuvres - qui ne sont pas les meilleurs, par dessus le marché, et tu juges aussi sec!

Je plussoie le conseil de alexandreg. Le concerto pour piano Op.54 peut aussi constituer une excellente porte d'entrée à ce répertoire. Sinon, tu as aussi la 3ème sonate pour piano. Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Drunken_smilie Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Icon_sunny
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:36

Percy Bysshe a écrit:
Même remarque que pour Paganini... tu écoutes des bouts d'oeuvres - qui ne sont pas les meilleurs, par dessus le marché, et tu juges aussi sec!

Je plussoie le conseil de alexandreg. Le concerto pour piano Op.54 peut aussi constituer une excellente porte d'entrée à ce répertoire. Sinon, tu as aussi la 3ème sonate pour piano. Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Drunken_smilie Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Icon_sunny

Merci pour les conseils. Par ailleurs, j'ai bien laissé entendre dans mon message que des bouts d'oeuvre ne me permettaient pas de juger la musique pour piano de ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:42

Les Etudes de concert d'après les Caprices de Paganini diffusées dans l'émission sont pas mal même si ce n'est pas à mon avis de la grande musique comme le titre d' "études" l'indique. Voici les études diffusées :
Etude de concert n°1 pour le piano op 3
Etudes de concert n°4 et 5 pour le piano op 3
Etude de concert n°1 pour le piano op 10
Etude de concert n°3 pour le piano op 10

Cette 1ere émission permet de montrer en partie l'influence de Paganini sur Schumann. Ces études étaient plus des exercices si je ne me trompe pas. Ce n'est pas désagréable à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:47

aurele a écrit:
Les Etudes de concert d'après les Caprices de Paganini diffusées dans l'émission sont pas mal même si ce n'est pas à mon avis de la grande musique comme le titre d' "études" l'indique. Voici les études diffusées :
Etude de concert n°1 pour le piano op 3
Etudes de concert n°4 et 5 pour le piano op 3
Etude de concert n°1 pour le piano op 10
Etude de concert n°3 pour le piano op 10

Cette 1ere émission permet de montrer en partie l'influence de Paganini sur Schumann. Ces études étaient plus des exercices si je ne me trompe pas. Ce n'est pas désagréable à écouter.

Ce sont des exercices en musique. Chopin est l'un des premiers compositeurs, avec Liszt et Schumann, a écrire des études ayant un véritable contenu musical. Avant, ce sont de simples exercices sans véritable musique (Czerny).

Si tu aimes ces études, tu aimes les Caprices alors! Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:52

Percy Bysshe a écrit:
Si tu aimes ces études, tu aimes les Caprices alors! Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Icon_biggrin

Je n'ai pas dit que j'aimais. Je trouve que cela se laisse écouter mais ce n'est pas extraordinaire. Je n'accroche pas spécialement aux Caprices.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 19:10

J'ai pu entendre en entier le Carnaval de Vienne dans l'émission en question. Je viens de découvrir cette oeuvre et cela me plaît globalement. C'est une oeuvre aboutie, assez riche à mon avis, plutôt joyeuse évidemment même si la romance et l'intermezzo sont en mineur. Je ne connais pas bien la vie de Schumann, il faudrait que je lise une biographie ou un ouvrage sur ce compositeur. Cela a été composé en 1839 et c'est à ma connaissance une période charnière dans sa carrière.


Dernière édition par aurele le Lun 13 Sep 2010 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 21:48

Tout de même, recommander les Papillons, (oeuvre relativement anecdotique quand on pense à ses chefs-d'oeuvres pianistiques) alors qu'aurele dit n'avoir trouvé que peu d'intérêt au Carnaval Neutral ... Cela dit, le concerto pour piano reste une bonne approche, et pour ce qui est du piano seul, jette-toi sur les Fantasiestücke op. 12, les Etudes Symphoniques (rassure-toi, on est à un tout autre niveau que les Etudes d'après Paganini !), les sonates...
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 23:03

aurele a écrit:
J'ai pu entendre en entier le Carnaval de Vienne dans l'émission en question. Je viens de découvrir cette oeuvre et cela me plaît globalement. C'est une oeuvre aboutie, assez riche à mon avis, plutôt joyeuse évidemment même si la romance et l'intermezzo sont en mineur. Je ne connais pas bien la vie de Schumann, il faudrait que je lise une biographie ou un ouvrage sur ce compositeur. Cela a été composé en 1939 et c'est à ma connaissance une période charnière dans sa carrière.
Shocked
Avec une table tournante?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2010 - 23:05

Jaky a écrit:
Avec une table tournante?

Cela arrive à tout le monde de faire une faute de frappe.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91107
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 0:05

Cela arrive à tout le monde de faire de l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 7:21

Le Carnaval de Vienne est une merveille, mais pour prolonger, parmi les choses facilement accessibles, en plus du Concerto et de la première pièce des Kreisleriana : les Phantasiestücke et le Carnaval Op.9 dans son entier (de petites pièces très typées, il serait étonnant que tu n'aimes pas Chiarina ou Estrella) me paraissent des choix assez payants.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 17:59

Dans la deuxième émission "Grands compositeurs" de la semaine consacrée à Schumann, il y a eu notamment la diffusion des Scènes d’enfants op 15. Je crois que je les avais déjà entendu auparavant si mes souvenirs sont bons et c'est vraiment une très belle oeuvre de ce compositeur qui exprime la douceur, l'innocence de l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 18:38

Percy Bysshe a écrit:
Ce sont des exercices en musique. Chopin est l'un des premiers compositeurs, avec Liszt et Schumann, a écrire des études ayant un véritable contenu musical. Avant, ce sont de simples exercices sans véritable musique (Czerny).

(Après aussi : les exercices de Brahms par exemple pale )
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 19:00

J'ai entendu les 12 pièces pour petits et grands enfants, à 4 mains op 85 et c'est une oeuvre d'une poésie certaine, fraîche, agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 20:27

aurele a écrit:
Je viens d'entendre des passages du Carnaval op 9 par le biais de la première émission "Grands compositeurs" de la semaine consacrée à Schumann sur France Musique intitulée « Un simple masque de Carnaval ». Les extraits entendus correspondent à "ChopinPaganini" et "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne sais pas si cela correspond à des mouvements. J'ai trouvé les morceaux "Chopin" et "Paganini" dans la liste des 22 morceaux mais pas les "Scènes mignonnes sur quatre notes". Je ne suis pas habitué encore à la musique pour piano de Schumann et il faudrait une écoute globale de cette oeuvre pour en apprécier sûrement la teneur. Cela ne me parle pas énormément comme musique. Je ne suis pas très enthousiaste. Je ne sais pas à quoi cela ait dû mais je dois former mes oreilles très certainement à cette musique pour pouvoir l'apprécier peut être un jour.
L'expression « Scènes mignonnes sur quatre notes » constitue en fait le sous-titre du Carnaval opus 9 de Schumann ; c'est pour cela que tu ne les as pas retrouvées au même titre que Chopin et Paganini. L'œuvre fait virevolter vingt scènes souvent très brèves et précédées d'un préambule. Ces scènes fourmillent de personnages réels et complètement démasqués (c'est le cas de Chopin et de Paganini), de personnages réels mais finement masqués (Estrella est Ernestine [von Fricken], actuelle fiancée de Schumann à l'époque du Carnaval, Chiarina est Clara [Wieck], future épouse mais déjà muse et inspiratrice du compositeur) et plusieurs personnages bien connus de la commedia dell'arte. On pense aussi que Franz Schubert, que Schumann aimait et admirait fort, se cache derrière Préambule, Valse noble et Valse allemande. À la fin, tous ces personnages (réels et/ou rêvés) sont conviés par le compositeur (auto-identifié à David) à une triomphale marche bravache des compagnons de David contre le « goût » exécré des Philistins. Je me trompe peut-être (à toi de dire), mais je crois savoir que l'interprète du Chopin et du Paganini que tu as écoutés est Arturo Benedetti Michelangeli (version 1957 chez DGG). Le Carnaval joué par ABM en 1957 est une interprétation fabuleuse (à mon avis une des plus belles, fascinantes et originales de cette œuvre), mais aussi très étrange et idiosyncrasique. À mon avis, les pièces ou scènes perdent beaucoup à être isolées ainsi les unes des autres, en particulier dans cette interprétation d'ABM. Par exemple, Chopin est scindé en deux parties et ABM joue le début de manière très hautaine ; de même, Chiarina est parfaitement schismatique, avec une main droite ingénue voire impertinente (Clara était encore toute jeune !) et une main gauche désespérée qui fait de plus en plus le grand écart pour la rejoindre.

aurele a écrit:
Les Etudes de concert d'après les Caprices de Paganini diffusées dans l'émission sont pas mal même si ce n'est pas à mon avis de la grande musique comme le titre d' "études" l'indique. Voici les études diffusées :
Etude de concert n°1 pour le piano op 3
Etudes de concert n°4 et 5 pour le piano op 3
Etude de concert n°1 pour le piano op 10
Etude de concert n°3 pour le piano op 10

Cette 1ere émission permet de montrer en partie l'influence de Paganini sur Schumann. Ces études étaient plus des exercices si je ne me trompe pas. Ce n'est pas désagréable à écouter.
En fait, je pense que c'est dans le Paganini du Carnaval opus 9 que Schumann se montre le plus paganinien, et ce avec jubilation. Entre les Papillons opus 2 et le Carnaval opus 9, Schumann a ressenti la nécessité de maîtriser son instrument au sens de la fascination que Paginini a exercée sur Schumann et aussi sur Liszt. Paganini a joué un rôle de détonateur pyrotechnique pour Liszt. Pour Schumann aussi, mais ce n'est pas dans les Études d'après les Caprices de Paganini opus 3 et opus 10 qu'on le remarque le mieux. Schumann s'y montre finalement plus schumannien que paganinien : c'est moins pyrotechnique et scintillant que leur modèle (« point solsticial » en termes de virtuosité), c'est plus touffu et entrelacé, c'est surtout plus polyphonique (Schumann disciple de J.S. Bach). Il faudra attendre l'opus 9 et entendre Rachmaninoff dans le Paganini du Carnaval.

À mon avis, les sommets de Schumann au piano solo sont les Études symphoniques (opus 13, plus cinq études ou variations très poétiques opus posthume), la Fantaisie en ut majeur (opus 17), les Davidsbündlertänze (opus 6), les Kreisleriana (opus 16) et l'Humoresque (opus 20). Ici, c'est chef-d'œuvre sur chef-d'œuvre.

Attention aussi à ne pas toujours faire confiance à la numérotation des œuvres selon la séquence croissante des opus : Robert et Clara Schumann se sont livrés à diverses mystifications afin que certaines œuvres de leurs catalogues respectifs se répondent mutuellement de manière secrète, quitte à maltraiter la séquence des numéros d'opus. Enfin, en ce qui concerne le coup de la table qui tourne, je pense bien que Jaky faisait allusion au fait que Robert Schumann a effectivement essayé de faire tourner les tables, vers la fin de sa vie si je ne me trompe pas, afin d'entendre un certain thème bien connu de Beethoven (sauf erreur de ma part, encore une fois).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2010 - 21:09

J'ai entendu les 12 premiers lieder de Liederalbum für die Jugend, op.79. Je pense les avoir entendu dans l'ordre. Je n'ai pas pu suivre vraiment avec des traductions françaises malheureusement. Je ne connaissais pas ces lieder pour la jeunesse. J'aime beaucoup le lied en général et même si je pense que Schumann a fait mieux dans d'autres cycles de lieder, ceux-ci sont loin d'être mauvais ou déplaisants à écouter. Cela est en lien avec la thématique du jour de l'émission "Grands compositeurs" consacrée cette semaine à Schumann.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER


Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 18 Sep 2010 - 13:52

Questions aux spécialistes de Schumann : est-ce un compositeur difficile à aprréhender ? Musique aride, délicate, subtile ? Ou dégoulinante, très expressive ? Je vous demande cela, car j'ai toujours du mal à rentrer dedans, je trouve cela beau, mais austère, difficile. merci! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91107
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 18 Sep 2010 - 13:55

Austère?
C'est quand même très romantique, très expressif je trouve.
Après, ça dépend des oeuvres, les symphonies sont un peu plus classiques par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 18 Sep 2010 - 14:08

HOLLIGER a écrit:
Questions aux spécialistes de Schumann : est-ce un compositeur difficile à aprréhender ? Musique aride, délicate, subtile ? Ou dégoulinante, très expressive ? Je vous demande cela, car j'ai toujours du mal à rentrer dedans, je trouve cela beau, mais austère, difficile. merci! Wink
Austère, ah bon... Tu as essayé des choses un peu colorées comme le Carnaval de Vienne, les Märchenbilder ou les Märchenerzählungen ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 EmptySam 18 Sep 2010 - 14:26

Les lieder Mary Stuart, c'est quand même extrêmement austère, par exemple. Il y a ce Schumann extrêmement sombre, angoissé... Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Icon_shaking
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Robert Schumann (1810-1856) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Schumann (1810-1856)
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robert Schumann - Lieder
» Félicien David
» Robert SCHUMANN – Cycles pour piano-pédalier… ou orgue
» Christian Sinding (1856-1941)
» Sergei Taneyev (1856-1915)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: