Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -46%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
37 €
-43%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris à 599€
599 € 1059 €
Voir le deal

 

 Hector Berlioz (1803-1869)

Aller en bas 
+77
Chris3
hommepiano
A
arnaud bellemontagne
franchom
BMLP
Glocktahr
Théo taschimor
Parsifal
Pärti
Ophanin
Rav–phaël
benvenuto
atomlegend
kegue
Pelléas
Polyeucte
Cololi
aurele
Iskender
Zeno
Kia
Stanlea
klingsor
WoO
Guillaume
Crapio
Hippolyte
christophe21
Freia
Toxic
Wolferl
Ludovyk
feleo
MickeyZeVrai
hansi
KID A
Fée
Tus
joachim
Stadler
entropie
Jules Biron
Picrotal
felyrops
PJF
Swarm
kougelhof 1er
Rubato
Barzh
DavidLeMarrec
Sauron le Dispensateur
muzikant
Ceaufy
Morloch
sofro
Coelacanthe
antrav
Kurwenal
poet75
-
richie3774
Jaky
frédéric
Alex
Poulet
gaston
adriaticoboy
Capri
Billy Budd
leo
Bezout
ouannier
Achille
Xavier
Stanislas Lefort
Kermit
81 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 28 Mar 2007 - 16:38

[quote="ouannier
Mais Roméo et Juliette aussi est particulièrement réussi.
Une oeuvre phare du XIX° siècle qui n'a à ma connaissance pas d'équivalents dans le genre à l'époque.
C'est une oeuvre originale, riche et très variée (traitement choral très intéressant, écriture orchestrale hallucinante (scherzo de la reine Mab ; scène d'amour...)

J'aime beaucoup aussi son Harold en Italie, [/quote]

Oui, j'ai envoyé mon message un peu vite, et j'ai regretté de n'avoir pas cité Roméo et Juliette et Harold en Italie...
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 28 Mar 2007 - 16:51

ouannier a écrit:
[J'aimerais bien que tu me dises de quelles ouvres tu parles parce que je trouve que son orchestration, aussi savante soit-elle est parfaitement intégrée à sa musique et n'est jamais superflue. Je ne trouve pas qu'il en fasse trop et qu'il se la raconte. Le repproche que tu lui fais est, à mon avis, plus vrai pour la musique de Ravel dont l'orchestration est parfois un peu démonstrative (ça va ruer dans les brancards ! )

Non, ce n'est pas du tout un reproche, j'ai bien dit "mais puisque c'est vrai". Et pratiquement aucune de ses oeuvres ne SOUFFRE d'une ostentation excessive, pas du tout.
Mais j'aimerais bien que quelqu'un prenne la défense de sa "Grande symphonie funèbre et triomphale". Personnellement, je trouve que c'est un chef d'oeuvre du style pompier. C'est ennuyeux au possible (je parle pour moi), et les idées musicales y sont plutôt courtes.

Quant à Ravel, je ne suis pas du tout d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMar 3 Avr 2007 - 16:02

pour répondre à Julien sur un autre fil, un site qui présente toutes les paroles (et livrets d'opéra) des oeuvres de Berlioz
http://www.hberlioz.com/Libretti/accueil.htm
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 13:46

Citation :
Quel ouvrage sérieux et intéressant concernat HB il faut se procurer, Zoilreb ?

Il y a déjà le bouquin de Claude Ballif qui est paru au éditions du Seuil, collection Solfèges.
Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 1103537
C'est petit mais c'est très bien.

Celui auquel je pense c'est celui-là:
Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 2268047954.08._SCLZZZZZZZ_AA240_

Mais je ne suis pas tout à fait certain de mon coup. Il faut que tu peuisse le consulter avant de l'acheter. Si c'est le bon, il y a tout un chapitre sur la science harmonique de Berlioz et particulièrement sur l'influence que Reicha aurait eu sur lui.

Sinon les Mémoires constituent une belle base je trouve avant de passer à des essais.
Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 2082125394.01._SCLZZZZZZZ_V46991842_AA240_

C'est très bien écrit, souvent drôle, parfois réellement passionnant (son voyage en Italie suite au Prix de Rome, avec descriptions pittoresques d'escapades de plusieurs jours dans les Abruzzes, forcé de chasser le lapin Very Happy et de dormir dans des étables ou à la belle étoile, etc.). Enfin, je pense que si on aime Berlioz c'est un livre indispensable.

Il y a aussi la biographie de David Cairns parue pour la première fois en français il y a peu chez Fayard en deux volumes. C'est très réputé, mais je ne l'ai jamais lu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 14:18

Les memoires existent peut-être encore en poche, autrefois en 2 volumes chez GF. On y apprend peut-être plus sur Cherubini que sur l'auteur, mais c'est un chef d'oeuvre de la littérature, mille fois mieux écrit que n'importe quel Balzac, plus touchant que n'importe quel texte romantique de Rousseau. Berlioz s'est trompé de métier, c'était le plus grand écrivain de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 15:02

sud273 a écrit:
Les memoires existent peut-être encore en poche, autrefois en 2 volumes chez GF. On y apprend peut-être plus sur Cherubini que sur l'auteur

Je trouve qu'on y apprend beaucoup sur l'auteur, sur son tempérament, sur ses amours, ses haines, ses passions, son humour, sur tout ce qui transparait dans sa musique. Ce qui est intéressant c'est que ça donne un angle de vue complémentaire pour appréhender sa musique. Angle de vue qui ne souffre d'ailleurs pas de la critique ou de l'analyse.

Citation :
mais c'est un chef d'oeuvre de la littérature, mille fois mieux écrit que n'importe quel Balzac, plus touchant que n'importe quel texte romantique de Rousseau. Berlioz s'est trompé de métier, c'était le plus grand écrivain de son temps.
Oui, c'est ce que les méchants disent tongue : qu'il était meilleur écrivain que compositeur. Shit
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 15:06

sud273 a écrit:
Les memoires existent peut-être encore en poche, autrefois en 2 volumes chez GF.
N'existe plus qu'en occase, j'ai déjà cherché mais ne l'ai trouvé qu'en bibliothèque. Toute façon, la nouvelle édition m'a l'air tout à fait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12617
Age : 45
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 15:10

Je ne sais pas si c'est mieux écrit que du Balzac... Rolling Eyes mais bon, il y a un certain nombre de textes de Berlioz que l'on peut trouver sur http://gallica.bnf.fr/ , y-compris un recueil de mémoires...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 16:02

Merci pour ces infos. Les Mémoires me tentent depuis un moment. Je vais l'acheter si c'est si bien, mais pour l'oeuvre je cherche quelque chose d'exhaustif, analytique. En dehors des deux tomes de chez Fayard (que j'ai à la bibli) vous voyez autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 18:20

sud273 a écrit:
Les memoires existent peut-être encore en poche, autrefois en 2 volumes chez GF.
Oui, tout à fait, ça existe en poche chez GF depuis longtemps.

C'est assez pittoresque, il est vrai, mais mieux vaut être passionné de Berlioz. Le plus délectable est sa tendance à la caliméromanie et sa grande méchanceté. Un vrai talent de conteur, mais trop mégalomane pour écrire des histoires sur d'autres que lui.

Honnêtement, je trouve que ça lasse vite, tant tout est exagéré : contrairement à la sardine qui a bouché le port de Marseille, tout n'y est pas vrai. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyJeu 19 Avr 2007 - 18:54

Et pour ceux qui veulent tout savoir: "Correspondance générale 1803-1859", Flammarion, 1972-1989, 5 vol., environ 4000 pages.
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 15:29

Vu hier sur SciFi (chaîne de la Science-Fiction), Startrek : le commandant du vaiseau intergalactique écoutant tranquillement Les Troyens ("Vallon sonore, où dès l'aurore", etc).

Très cocasse.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 15:32

PJF a écrit:
Vu hier sur SciFi (chaîne de la Science-Fiction), Startrek : le commandant du vaiseau intergalactique écoutant tranquillement Les Troyens ("Vallon sonore, où dès l'aurore", etc).

Très cocasse.

Ce qui prouve bien l'universalité de sa musique ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 15:34

Je me suis offert ça hier !

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 2859202277.01._SCLZZZZZZZ_
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 15:37

Ce me tente beaucoup aussi, tu m'en diras des nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 15:39

Promis !
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 21 Avr 2007 - 16:37

vartan a écrit:
Je me suis offert ça hier !

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 2859202277.01._SCLZZZZZZZ_


Tu vas beaucoup rire !

Autant ses mémoires m'ennuient, autant j'adore ce recueil d'articles.

J'en avais parlé je ne sais plus dans quel fil.
Encore aujourd'hui des phrases de ce livre que j'ai lu il y a des années me font mourir de rire. L'article sur les trombones notemment est à la fois beau et drôle.
Mais aussi celui sur les bugles...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 5 Mai 2007 - 19:12

Juste pour dire que j'écoute Roméo et Juliette et que je trouve qu'il y a des choses pas mal du tout.

Je réécouterai plus attentivement avec le livret (trouvé sur Operadatabase), mais je suis content.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptySam 5 Mai 2007 - 21:08

Xavier a écrit:
Juste pour dire que j'écoute Roméo et Juliette et que je trouve qu'il y a des choses pas mal du tout.

Je réécouterai plus attentivement avec le livret (trouvé sur Operadatabase), mais je suis content.

C'est marrant parce que récemment je me disais que si il y a une personnalité musicale au moins aussi spéciale et unique que Scriabine, c'est peut-être bien Berlioz. A mon avis ces deux musiques peuvent facilement être mises en corrélation.

Ravi que cette musique te plaise. Attention toutefois à la durée (même si ce n'est pas vraiment un problême pour toi et à la fin un peu plate.
La partition est un régal.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 1:26

Xavier a écrit:
Juste pour dire que j'écoute Roméo et Juliette et que je trouve qu'il y a des choses pas mal du tout.

Je réécouterai plus attentivement avec le livret (trouvé sur Operadatabase), mais je suis content.
C'est quelle version ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 1:27

Coffret Inbal Brilliant.


Oui je sais c'est mauvais, on me l'a déjà dit 40 fois.
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 1:56

Xavier a écrit:
Juste pour dire que j'écoute Roméo et Juliette et que je trouve qu'il y a des choses pas mal du tout.

Je réécouterai plus attentivement avec le livret (trouvé sur Operadatabase), mais je suis content.

J'avoue que j'ai du mal à comprendre qu'on apprécie Roméo et Juliette, et qu'on s'ennuie à écouter la Damnation ! Les deux sont du pur Berlioz.

A propos de Roméo (on se demandait sur un autre fil si c'est ou non une symphonie), Serge Berthoumieux a écrit "L'oeuvre est plus qu'une symphonie sans être ni un opéra ni un oratorio, mais elle tient de l'un et de l'autre".

A propos de la musique de Berlioz et du romantisme "épique" (Berlioz, Liszt, Wagner), Berthoumieux écrit "Liszt, envoyant à Berlioz l'ouverture de Tannhäuser, lui écrivait : Tu y retrouveras ton bien".

Il rappelle aussi ce qu'a écrit Gounod : "Berlioz a jeté dans la circulation musicale une foule considérable d'effets et de combinaisons d'orchestre inconnus jusqu'à lui et dont se sont emparés même de très illustres musiciens : il a révolutionné le domaine de l'instrumentation". Et Berthoumieux de commenter : "N'est-ce pas de Wagner que voulait parler Gounod ?"

Je ne fais que recopier ce que j'ai retrouvé sur la pochette de Roméo par Charles Munch et le Boston S.O. : je n'avais plus de platine vinyl depuis plusieurs années. Je m'en suis payé une hier, et c'est une joie de retrouver mes vieux vinyl !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 1:58

PJF a écrit:
Xavier a écrit:
Juste pour dire que j'écoute Roméo et Juliette et que je trouve qu'il y a des choses pas mal du tout.

Je réécouterai plus attentivement avec le livret (trouvé sur Operadatabase), mais je suis content.

J'avoue que j'ai du mal à comprendre qu'on apprécie Roméo et Juliette, et qu'on s'ennuie à écouter la Damnation ! Les deux sont du pur Berlioz.

Ca fait longtemps que je n'ai pas écouté la Damnation.
Et à l'époque, Roméo m'ennuyait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:03

PJF a écrit:
"Liszt, envoyant à Berlioz l'ouverture de Tannhäuser, lui écrivait : Tu y retrouveras ton bien".
Wagner ayant pompé une idée principale de cette ouverture dans Roméo et Juliette, c'est normal de la part de Liszt.

Il y a aussi une anecdote dont je ne trouve plus la source qui raconte (je cite de mémoire) que Felix Mottl (je pense que c'est lui mais je ne suis pas certain), dans les années 1880 osa critiquer Roméo de Berlioz devant Wagner et se vit rappeler à l'ordre sèchement par un "Quand un compositeur de cette envergure a dit quelque chose, on n'a qu'à approuver et se taire".
Revenir en haut Aller en bas
entropie
Muet ventriloque
entropie

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:08

Xavier a écrit:

Ca fait longtemps que je n'ai pas écouté la Damnation.
Et à l'époque, Roméo m'ennuyait aussi.

Je fait un petit HS pour dire qu'il y a longtemps que ja me pose la question d'un topic sur les évolution de gout en musique . Ce qu'on a detesté et qu'on aime maintenant et inversement. Et pourquoi et comment....Fin du HS.
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelatartemoder.forumactif.org
Invité
Invité



Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:10

[quote="PJF"]
Xavier a écrit:


A propos de Roméo (on se demandait sur un autre fil si c'est ou non une symphonie), Serge Berthoumieux a écrit "L'oeuvre est plus qu'une symphonie sans être ni un opéra ni un oratorio, mais elle tient de l'un et de l'autre".

Il rappelle aussi ce qu'a écrit Gounod : "Berlioz a jeté dans la circulation musicale une foule considérable d'effets et de combinaisons d'orchestre inconnus jusqu'à lui et dont se sont emparés même de très illustres musiciens : il a révolutionné le domaine de l'instrumentation". Et Berthoumieux de commenter : "N'est-ce pas de Wagner que voulait parler Gounod ?"

Je ne fais que recopier ce que j'ai retrouvé sur la pochette de Roméo par Charles Munch et le Boston S.O. : je n'avais plus de platine vinyl depuis plusieurs années. Je m'en suis payé une hier, et c'est une joie de retrouver mes vieux vinyl !

tu en as de la chance, la dernière platine vynil que j'ai achetée, je n'ai jamais pu régler l'anti-slurring

Et tout de même je me demandais s'il n'y avait pas une version Münch libre de droits. Berlioz aimait beaucoup le scherzo de la fée Mab, il le cite au moins 3 fois dans le traité d'orchestration, notamment en ce qui concerne les harmoniques des cordes
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:10

Bonne idée. On pourrait commencer par:


"Je n'aimais pas Berlioz et maintenant j'en suis fou"
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:11

vartan a écrit:
Bonne idée. On pourrait commencer par:


"Je n'aimais pas Berlioz et maintenant j'en suis fou"
Xavier

On en est loin encore quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 2:12

et je ferai "j'en étais fou et je me suis calmé"
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 11:08

Zoilreb a écrit:
PJF a écrit:
"Liszt, envoyant à Berlioz l'ouverture de Tannhäuser, lui écrivait : Tu y retrouveras ton bien".

Wagner ayant pompé une idée principale de cette ouverture dans Roméo et Juliette, c'est normal de la part de Liszt.

Quelle idée musicale ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 11:59

ouannier a écrit:
Zoilreb a écrit:
PJF a écrit:
"Liszt, envoyant à Berlioz l'ouverture de Tannhäuser, lui écrivait : Tu y retrouveras ton bien".

Wagner ayant pompé une idée principale de cette ouverture dans Roméo et Juliette, c'est normal de la part de Liszt.

Quelle idée musicale ? scratch
Le serment de réconciliation final ("Nous jurons par l'auguste symbole…" etc.) Arrow Thème du chœur des pèlerins.
… ça participe du même effet.

Ca a aussi été signalé par Bernstein dans une conférence que j'ai eu l'occasion de lire, mais que je n'ai pas sous la main. Donc la remarque de Liszt ne m'étonne pas
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12617
Age : 45
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 6 Mai 2007 - 14:08

Concernant Berlioz, et j'espère que ce n'est pas HS, mais je ne peux résister à l'envie de « coller » ici la très belle conclusion du texte que Théophile Gautier lui a consacré dans ses Notices romantiques :

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Berliozgo9
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyLun 28 Mai 2007 - 17:48

Je ne connais pas Berlioz du tout. Je n'ai je crois jamais entendu une seule pièce de lui et je vais d'ailleurs commander la Symphonie Fantastique par Gardiner car il faut bien commencer par quelque chose, j'avais pensé aux Troyens, mais je me suis dit que vu que je n'ai pas un goût naturel pour l'opéra, valait mieux commencer par du symphonique !

Bref, le Berlioz dont je voulais vous parler est le Berlioz écrivain.
J'ai lu les extraits du Traité d'Instrumentation, et j'avoue que j'ai hurlé de rire pas mal de fois (notemment avec le passage sur les clarinettes en Mib : "La petite clarinette en Mi bémol a des sons perçants qu’il est très aisé de rendre ignobles, à partir du La au-dessus des portées. Aussi l’a-t-on employée, dans une symphonie moderne, pour parodier, dégrader, encanailler (qu’on me passe le mot) une mélodie; le sens dramatique de l’œuvre exigeant cette étrange transformation." Very Happy
J'ai lu aussi des extraits du livre appelé Les Soirées de l'Orchestre, un livre qui m'a l'air bien sympa, quelqu'un l'a lu ?
Comme je ne supporte pas de lire sur l'écran, j'ai commandé le bouquin, ainsi que le traité (De l'Instrumentation).

Je vous donnerai des nouvelles, je me réjouis déjà Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyLun 28 Mai 2007 - 19:00

Il y a deux ouvrages de Berlioz et sur le site ce n'estr pas très clair:

Le Traité d'Instrumentation et d'Orchestration qui est le gros précis technique et De l'Instrumentation qui en est une version abrégée et humoristique au possible (le passage sur le serpent est à hurler).

Sur le site par ailleurs très bien fait, De l'Instrumentation n'est proposé que partiellement.

Oui, Gardiner ôte ce côté trop brillant et un peu vulgaire que les grands orchestres du XX° ont donné à cette superbe symphonie, la dénaturant ainsi à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyLun 28 Mai 2007 - 19:02

Berlioz était assez langue de vipère et bon écrivain, oui ! Mr. Green

...et la tarte à la crème que j'attends dans les 10 minutes c'est qu'il aurait mieux fait de s'en tenir à la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyLun 28 Mai 2007 - 20:12

Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 3 Juin 2007 - 11:09

Bon bon bon.

Je viens d'écouter la symphonie fantastique par Gardiner, et je suis sous le chaaaarme !

Je vais prendre pour exemple la Scène aux Champs, 3è mouvement.
Programme par Berlioz a écrit:
Se trouvant un soir à la campagne, il entend au loin deux pâtres qui dialoguent un ranz de vaches; ce duo pastoral, le lieu de la scène, le léger bruissement des arbres doucement agités par le vent, quelques motifs d’espérance qu’il a conçus depuis peu, tout concourt à rendre à son cœur un calme inaccoutumé et à donner à ses idées une couleur plus riante. Il réfléchit sur son isolement; il espère n’être bientôt plus seul... Mais si elle le trompait!... Ce mélange d’espoir et de crainte, ces idées de bonheur troublées par quelques noirs pressentimens, forment le sujet de l’adagio. À la fin, l’un des pâtres reprend le ranz de vaches; l’autre ne répond plus... Bruit éloigné de tonnerre...Solitude...Silence...
Eh ben... c'est absolument ça. Son grand succès avec cette symphonie c'est d'avoir réussi à faire un opéra sans paroles et sans chanteurs. Et c'est peut être ça que j'aime d'ailleurs. Mais il a donc réussi à raconter une histoire avec des instruments, et sa musique instrumentale raconte exactement le texte. Le bruissement des arbres y est, au début, et on est complètement capable de l'entendre sans avoir lu le programme, grâce à une orchestration de fou furieux!
Il a su peindre la solitude avec un pupitre de violons allégé au début, avec un hautbois seul à la fin... c'est beau.
Bref, j'ai adoré. Vivement que je reçoive mes bouquins!


PS : et puis ce bal... tellement caricatural en restant tellement délicat... j'aime ! Il y a tellement d'humour dans cette oeuvre, les trombones dans la marche à fond les ballons dans les basses, la petite clarinette en mib dans le 5è mouvement... Smile
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyDim 3 Juin 2007 - 12:20

Tu sais entendre Berlioz. Very Happy

Et Gardiner fait un beau travail de reconstitution qui permet d'approcher au mieux les intentions du compositeur et d'entendre le rôle dévolu aux timbres des instruments comme tu le racontes si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 2:37

Eragny a écrit:

Je vais prendre pour exemple la Scène aux Champs, 3è mouvement.
Programme par Berlioz a écrit:
Se trouvant un soir à la campagne, il entend au loin deux pâtres qui dialoguent un ranz de vaches; ce duo pastoral, le lieu de la scène, le léger bruissement des arbres doucement agités par le vent, quelques motifs d’espérance qu’il a conçus depuis peu, tout concourt à rendre à son cœur un calme inaccoutumé et à donner à ses idées une couleur plus riante. Il réfléchit sur son isolement; il espère n’être bientôt plus seul... Mais si elle le trompait!... Ce mélange d’espoir et de crainte, ces idées de bonheur troublées par quelques noirs pressentimens, forment le sujet de l’adagio. À la fin, l’un des pâtres reprend le ranz de vaches; l’autre ne répond plus... Bruit éloigné de tonnerre...Solitude...Silence...
Eh ben... c'est absolument ça. Son grand succès avec cette symphonie c'est d'avoir réussi à faire un opéra sans paroles et sans chanteurs. Et c'est peut être ça que j'aime d'ailleurs. Mais il a donc réussi à raconter une histoire avec des instruments, et sa musique instrumentale raconte exactement le texte. Le bruissement des arbres y est, au début, et on est complètement capable de l'entendre sans avoir lu le programme, grâce à une orchestration de fou furieux!
Il a su peindre la solitude avec un pupitre de violons allégé au début, avec un hautbois seul à la fin... c'est beau.
Bref, j'ai adoré. Vivement que je reçoive mes bouquins!


PS : et puis ce bal... tellement caricatural en restant tellement délicat... j'aime !

Le 2è et le 3è mouvement, ce sont justement ceux qui m'ennuient profondément dans cette symphonie si fantastique par ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91954
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 14:28

Oh, le bal d'ivrognes, tout de même ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 15:17

Xavier a écrit:
Le 2è et le 3è mouvement, ce sont justement ceux qui m'ennuient profondément dans cette symphonie si fantastique par ailleurs...
Bah tu vois... toi c'est Berlioz qui t'ennuie, moi c'est Wagner... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86921
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 15:54

Eragny a écrit:

Bah tu vois... toi c'est Berlioz qui t'ennuie, moi c'est Wagner... Smile

Pas tout Berlioz, et par ailleurs je compte bien m'y remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 21:14

Comme je compte me remettre à Wagner Wink
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 81
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyMer 6 Juin 2007 - 21:42

Eragny a écrit:

[Bah tu vois... toi c'est Berlioz qui t'ennuie, moi c'est Wagner... Smile

Eh bien ça fait plaisir, au moins je ne suis pas le seul !
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:06

C'est encore moi !
La Damnation de Faust, c'est... BEAU !
J'aime beaucoup. Le premier morceau, "Le Vieil Hiver", représente admirablement le temps qui passe je trouve, c'est calme et on se sent vieillir.
C'est un des rares opéras dans lesquels je ne me suis pas ennuyés.

Je commence les Troyens et ça s'annonce bien plus hardu. Je vais peut être prendre Roméo et Juliette si je le trouve, plutôt...Laughing
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:14

Eragny a écrit:
C'est encore moi !
La Damnation de Faust, c'est... BEAU !
sunny
Citation :
J'aime beaucoup. Le premier morceau, "Le Vieil Hiver", représente admirablement le temps qui passe je trouve, c'est calme et on se sent vieillir.
C'est un des rares opéras dans lesquels je ne me suis pas ennuyés.
C'est normal, ce n'est pas un opéra… donc pas destiné à la scène mais bien à l'imagination.

Citation :
Je commence les Troyens et ça s'annonce bien plus hardu.
Termine déjà la Damnation. Wink

Citation :
Je vais peut être prendre Roméo et Juliette si je le trouve, plutôt...Laughing
Si t'es pas fan d'opéra, c'est peut-être un choix plus judicieux que les Troyens.
Mais ne va pas trop vite surtout, ne te dégoute pas, faut continuer à voter Berlioz. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 51
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:16

Zoilreb a écrit:
Mais ne va pas trop vite surtout, ne te dégoute pas, faut continuer à voter Berlioz. Mr. Green

Surtout que pendant ce temps-là, tu ne vote pas pour Bach...
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:22

Razz

Justement, à propos de la "légende dramatique", qu'est ce qui la différencie vraiment de "l'opéra" ? Je saisis pas bien la différence.
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:27

steph-libouton a écrit:
Surtout que pendant ce temps-là, tu ne vote pas pour Bach...
carton rouge HS !!
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 EmptyVen 8 Juin 2007 - 15:30

Eragny a écrit:
Razz

Justement, à propos de la "légende dramatique", qu'est ce qui la différencie vraiment de "l'opéra" ? Je saisis pas bien la différence.
Elle n'est pas mise en scène (normalement).
Disons que la mise en scène est comprise dans la musique, la musique fait office de décor et de mouvements d'acteurs, elle est suffisamment descriptive que pour faire double emploi avec une mise en scène réelle en carton pâte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz (1803-1869)
Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: