Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

 

 Gustav Mahler (1860-1911) (2)

Aller en bas 
+60
bAlexb
Anthony
Mélomaniac
LeRealisateur
Benedictus
Jof
frgirard
dreamer
Onyx
lulu
Blestheme
vinclec
Asinius Pollion
dorel
jerome
Zoroastre
Olivier
saint corentin
mr.hutz
Rav–phaël
Horatio
benvenuto
Kitt
Mariefran
*Nico
Resigned
Parsifal
oleo
Montalte Trout
bluegreen
Magicer
aurele
Francoistit
christophe21
Jules Biron
Polyeucte
Golisande
Utnapištim
maximeg
Octavian
antrav
Wolferl
OYO TOHO
Dave
Cololi
Gaïus
Siegmund
Xavier
Guillaume
Montfort
Анастасия231
Percy Bysshe
Kilban
arnaud bellemontagne
Jaky
DavidLeMarrec
Pelléas
TragicSymph
fgero
kegue
64 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:36

Te voilà de bons goûts !

Connais-tu toutes ses symphonies ? Personnellement, la 5 est celle qui me plait le moins (et d'assez loin) avec la 8. Mais ça reste du Mahler cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:39

Ravi de lire ce message, on va s'entendre alors ! Very Happy
Tout ce que tu décris, et bien c'est exactement pareil pour moi ! Je suis à genoux devant la 6° Symphonie, de la première à la dernière note.
Je les aime absolument toutes, même la 8° Symphonie Cool !
Et puis après avoir écouté la 9° Symphonie...j'ai toujours du mal à m'en remettre tellement la charge émotionnelle est plus qu'intense !
Sad Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:41

Et puis la 7éme, quel voyage époustouflant ! Peut-être celle pour laquelle j'ai le plus grand point faible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:45

Siegmund a écrit:
Te voilà de bons goûts !

Connais-tu toutes ses symphonies ? Personnellement, la 5 est celle qui me plait le moins (et d'assez loin) avec la 8. Mais ça reste du Mahler cheers

je ne connais pas la 6eme et la 3eme mais à vrai dire la 5eme et celle que je connais le mieux par rapport aux autres mais tous de même sa reste du Mahler comme tu dit et ce premier mouvement et l'adagietto entre autre personnellement me fascine. J'aime beaucoup le piano mais l'orchestration est quelque chose qui ma toujours fasciné quant je connaissait pas encore la musique classique j'était un grand fou amoureux de Nougaro, se que je suis toujours je l'oubli pas ^^, et se qui me fascinais c'était dans ses concerts écouter chaque instruments faire sa partition, et le tous dialoguer ensemble. Entendre les instruments comuniquer entre eux, dialoguer et se donner la réplique. Avoir deux partitions qui seules semblent totalement différentes se réunir et donné un dialogue, un jeu et un "total" super beau, c'est ce qui me plaisé dans la musique de Nougaro. 2couter tous les petits détails de chaque instruments ^^
Et c'est ce que je retrouve quant j'écoute le premier mouvement de la 5eme de Mahler ou l'adagietto et d'autre pour ne pas citer qu'eux. Et c'est aussi ce pourquoi j'aime autant le concerto pour piano parce que il n'y a rien qui me captive plus que le dialogue entre celui-ci et l'orchestre
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:46

Oui, bien-sûr, la 7°...la mal-aimée...celle que tous les Mahlériens chérissent le plus en secret ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:47

Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Te voilà de bons goûts !

Connais-tu toutes ses symphonies ? Personnellement, la 5 est celle qui me plait le moins (et d'assez loin) avec la 8. Mais ça reste du Mahler cheers

je ne connais pas la 6eme et la 3eme mais à vrai dire la 5eme et celle que je connais le mieux par rapport aux autres mais tous de même sa reste du Mahler comme tu dit et ce premier mouvement et l'adagietto entre autre personnellement me fascine. J'aime beaucoup le piano mais l'orchestration est quelque chose qui ma toujours fasciné quant je connaissait pas encore la musique classique j'était un grand fou amoureux de Nougaro, se que je suis toujours je l'oubli pas ^^, et se qui me fascinais c'était dans ses concerts écouter chaque instruments faire sa partition, et le tous dialoguer ensemble. Entendre les instruments comuniquer entre eux, dialoguer et se donner la réplique. Avoir deux partitions qui seules semblent totalement différentes se réunir et donné un dialogue, un jeu et un "total" super beau, c'est ce qui me plaisé dans la musique de Nougaro. 2couter tous les petits détails de chaque instruments ^^
Et c'est ce que je retrouve quant j'écoute le premier mouvement de la 5eme de Mahler ou l'adagietto et d'autre pour ne pas citer qu'eux. Et c'est aussi ce pourquoi j'aime autant le concerto pour piano parce que il n'y a rien qui me captive plus que le dialogue entre celui-ci et l'orchestre

Bon, puisque tu aimes la 5° Symphonie, cours écouter la 6°, elle va te bouleverser !!
Tu ne sortiras pas indemne de l'écoute de cette symphonie ! Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:49

Oui, excellente piste, c'est l'idéal pour poursuivre l'initiation !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:50

TragicSymph a écrit:


Bon, puisque tu aimes la 5° Symphonie, cours écouter la 6°, elle va te bouleverser !!
Tu ne sortiras pas indemne de l'écoute de cette symphonie ! Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244

Une de mes plus grande erreur c'est de mettre empresser d'obtenir le plus d'oeuvre possible de plus de compositeur possible et finalement de jamais les écouter mais crois moi Mahler je l'écoute tous les jours I love you j'ai tendance a retourner toujours au même morceaux ce qui fait que je ne connais pas encore la 6eme mais je le fais de suite Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:53

Rach-phaël06 a écrit:
TragicSymph a écrit:


Bon, puisque tu aimes la 5° Symphonie, cours écouter la 6°, elle va te bouleverser !!
Tu ne sortiras pas indemne de l'écoute de cette symphonie ! Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244

Une de mes plus grande erreur c'est de mettre empresser d'obtenir le plus d'oeuvre possible de plus de compositeur possible et finalement de jamais les écouter mais crois moi Mahler je l'écoute tous les jours I love you j'ai tendance a retourner toujours au même morceaux ce qui fait que je ne connais pas encore la 6eme mais je le fais de suite Mr. Green

Super, bon voyage !
On attend tes impressions après ton écoute ! Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 17:54

TragicSymph a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
TragicSymph a écrit:


Bon, puisque tu aimes la 5° Symphonie, cours écouter la 6°, elle va te bouleverser !!
Tu ne sortiras pas indemne de l'écoute de cette symphonie ! Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244

Une de mes plus grande erreur c'est de mettre empresser d'obtenir le plus d'oeuvre possible de plus de compositeur possible et finalement de jamais les écouter mais crois moi Mahler je l'écoute tous les jours I love you j'ai tendance a retourner toujours au même morceaux ce qui fait que je ne connais pas encore la 6eme mais je le fais de suite Mr. Green

Super, bon voyage !
On attend tes impressions après ton écoute ! Basketball
Avec plaisir Mr. Green
J'ai une version de Bernstein et une version inconnu ^^ j'ai toujours une version de base que généralement je connais pas les interprètes et des version a cote d'interprètes célèbres.
Je vais peu être me pencher sur celle de Bernstein du coup Smile quoi que l'autre ai l'air pas mal même si je ne connais pas son interprète. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 18:00

Ah bin voila en tous cas je précise que je connais déjà très bien le premier mouvement en faite ^^ j'avais oublié et j'adore c'est exactement sa que j'aime chez Mahler c'est juste magnifique, captivant des les premières note en plus Mahler fait parti de ces compositeur qui ont un style vraiment reconnaissable entre mille quant j'écoute Mahler dès les premières note je reconnais, je me rappel ce style inimitable et j'ai l'impression de me retrouver en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 18:02

Rach-phaël06 a écrit:
Ah bin voila en tous cas je précise que je connais déjà très bien le premier mouvement en faite ^^ j'avais oublié et j'adore c'est exactement sa que j'aime chez Mahler c'est juste magnifique, captivant des les premières note en plus Mahler fait parti de ces compositeur qui ont un style vraiment reconnaissable entre mille quant j'écoute Mahler dès les premières note je reconnais, je me rappel ce style inimitable et j'ai l'impression de me retrouver en face de lui.

Mais attends donc l'andante et le final, c'est là que les choses passionnantes arrivent ; avant c'est une formidable mise en situation dramatique qui par l'impact physique, la qualité des thèmes et une bonne gestion du propos, forme un excellent préambule et un effet certain.


Dernière édition par Siegmund le Mar 19 Juil 2011 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 18:02

Ah bah super !
Oui, ce premier mouvement est prodigieux ! Après, il te reste le scherzo, le mouvement lent que je considère comme un des plus beaux mouvements lents de Mahler et le finale, particulièrement cataclysmique...
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 20:12

TragicSymph a écrit:
Ah bah super !
Oui, ce premier mouvement est prodigieux ! Après, il te reste le scherzo, le mouvement lent que je considère comme un des plus beaux mouvements lents de Mahler et le finale, particulièrement cataclysmique...
Bon courage !

J'ai adoré c'était geniale j'ai pas tous bien apprécié parce que ce n'était qu'une premiere écoute pour moi la première n'est jamais concluente mais c'était vraiment bluffant magnifique. Demain je remet sa pour bien rentrer dedans cette symphonie Mr. Green Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 20:17

Rach-phaël06 a écrit:
TragicSymph a écrit:
Ah bah super !
Oui, ce premier mouvement est prodigieux ! Après, il te reste le scherzo, le mouvement lent que je considère comme un des plus beaux mouvements lents de Mahler et le finale, particulièrement cataclysmique...
Bon courage !

J'ai adoré c'était geniale j'ai pas tous bien apprécié parce que ce n'était qu'une premiere écoute pour moi la première n'est jamais concluente mais c'était vraiment bluffant magnifique. Demain je remet sa pour bien rentrer dedans cette symphonie Mr. Green Very Happy

Oui, tout à fait, très content que ça t'ait plu à ce point !
En tous cas, c'est sûr, on ne peut pas tout saisir d'une seule écoute (heureusement en même temps, ça deviendrait lassant à la longue), donc oui, je t'encourage à réécouter cette symphonie, comme tu l'as prévu, en plus, pour des oeuvres d'une telle envergure comme les Symphonies de Mahler, tu t'imagines combien d'écoutes il faut pour tout mémoriser ! Pour ma part, avec les symphonies de Mahler, il m'a fallu une semaine d'écoute en quasi non-stop pour chaque symphonie, mais après, quel plaisir de pouvoir fredonner la musique de la première à la dernière note...et les frissons arrivent...comme on l'a dit un peu plus haut ! Very Happy
Alors, bon voyage avec Mahler !
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 20:20

TragicSymph a écrit:


Oui, tout à fait, très content que ça t'ait plu à ce point !
En tous cas, c'est sûr, on ne peut pas tout saisir d'une seule écoute (heureusement en même temps, ça deviendrait lassant à la longue), donc oui, je t'encourage à réécouter cette symphonie, comme tu l'as prévu, en plus, pour des oeuvres d'une telle envergure comme les Symphonies de Mahler, tu t'imagines combien d'écoutes il faut pour tout mémoriser ! Pour ma part, avec les symphonies de Mahler, il m'a fallu une semaine d'écoute en quasi non-stop pour chaque symphonie, mais après, quel plaisir de pouvoir fredonner la musique de la première à la dernière note...et les frissons arrivent...comme on l'a dit un peu plus haut ! Very Happy
Alors, bon voyage avec Mahler !

Ah oui rien que d'y penser je crois que sa pour moi le plus jouissif c'est de pouvoir fredonner la musique de la connaitre suffisamment pour à la fois l'écouter et la faire, la vivre. C'est malheureusement se qui me retient trop souvent à aller vers des nouvelle oeuvres surtout comme celle la qui dure trop longtemps c'est que je l'ai connais pas au bout d'un moment je risque de me lasser et de revenir à celle que je connais déjà
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 471
Age : 35
Date d'inscription : 30/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 21:17

Siegmund a écrit:
Personnellement, la 5 est celle qui me plait le moins

J'aimerais d'ailleurs bien savoir en quoi (bon, c'est peut-être difficile). Car comme la 5ème a été mon premier contact avec Mahler, je lui donne une place toute spéciale dans mon coeur... J'ai découvert un monde inconnu jusque là. Et d'ailleurs, il faut le dire, inégalé. Car ma découverte des autres symphonies m'a à la fois ravi et frustré: ravi car elles sont chacune différentes et merveilleuses; frustré car je n'ai jamais retrouvé le ton vraiment étrange, quasi-inhumain, des trois premiers mouvements de la Cinquième. Même la Sixième, "cataclysmique" comme le dit TragicSymph, est d'un cataclysme bien humain... La Cinquième c'est vraiment ésotérique, cosmique, il y a des moments de suspension du temps vertigineux, d'autres où l'on sent une atmosphère d'enfer emplir l'espace. Et je trouve que c'est là aussi où on voit le mieux le travail qu'a réalisé Mahler sur les cuivres et les bois. J'ai redécouvert tous ces instruments avec cette symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico


Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 21:29

Kilban a écrit:
[...] je n'ai jamais retrouvé le ton vraiment étrange, quasi-inhumain, des trois premiers mouvements de la Cinquième. Même la Sixième, "cataclysmique" comme le dit TragicSymph, est d'un cataclysme bien humain... La Cinquième c'est vraiment ésotérique, cosmique, il y a des moments de suspension du temps vertigineux, d'autres où l'on sent une atmosphère d'enfer emplir l'espace.

+1. Exactement le même sentiment sur les 3 premiers mouvements.
Ca a été aussi mon 1er contact avec cette musique. Ceci dit, j'ai de nouveau été émerveillé par le reste du corpus, différemment. Mais je suis bien d'accord qu'il y a une atmosphère vraiment unique dans cette symphonie. Je n'aurais pas mieux décrit mes impressions, c'est exactement ça.


Dernière édition par *Niko le Mer 20 Juil 2011 - 8:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 22:00

Kilban a écrit:
Siegmund a écrit:
Personnellement, la 5 est celle qui me plait le moins

J'aimerais d'ailleurs bien savoir en quoi (bon, c'est peut-être difficile). Car comme la 5ème a été mon premier contact avec Mahler, je lui donne une place toute spéciale dans mon coeur... J'ai découvert un monde inconnu jusque là. Et d'ailleurs, il faut le dire, inégalé. Car ma découverte des autres symphonies m'a à la fois ravi et frustré: ravi car elles sont chacune différentes et merveilleuses; frustré car je n'ai jamais retrouvé le ton vraiment étrange, quasi-inhumain, des trois premiers mouvements de la Cinquième. Même la Sixième, "cataclysmique" comme le dit TragicSymph, est d'un cataclysme bien humain... La Cinquième c'est vraiment ésotérique, cosmique, il y a des moments de suspension du temps vertigineux, d'autres où l'on sent une atmosphère d'enfer emplir l'espace. Et je trouve que c'est là aussi où on voit le mieux le travail qu'a réalisé Mahler sur les cuivres et les bois. J'ai redécouvert tous ces instruments avec cette symphonie.

Je trouve la 5 quelque peu boursouflée d'une part, malgré les efforts de certains chefs, ça reste à mon sens la symphonie la plus gratuitement épaisse. Ce caractère va en cohérence avec l'esprit de la musique, la seul de Mahler où je ressente une gêne face à ce néo-romantisme poussif et quelque peu criard, d'autant plus qu'on étouffe vite dans l'ambiance sonore bronze-oxydé de cette œuvre.
Et d'une dernière part, je trouve les mouvements 2,3,5 ne sont pas ce que Mahler a fait de mieux dans le genre et sont globalement peu inspiré.

Enfin, et c'est symptomatique, l’œuvre est souvent mal dirigée soit en accentuant les défauts de lourdeur et d'un romantisme finissant au point de la stéréotyper en exemple parfait de la symphonie romantico-grandiloquente. Le premier mouvement s’effondre souvent en cause d'une mauvaise trompette, et l'adagietto est sublime que lorsqu'il se fait fin, fluide et brillant ; sans quoi ... ben ça fait vite industrie émotionnelle sans raffinage (Bernstein quoi).
Et l'ensemble de la symphonie peut-être mise à mal via des direction trop honnête (Haitink ?), mais les défauts n'en revienne pas au chef à mon sens mais bien à l’œuvre.

Cependant, c'est plein de belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32985
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 22:32

Je veux pas dire, mais juger Bernstein dans Mahler comme celà, c'est plus qu'expéditif. Puis c'est un jugement très stérréoptypé (j'ai du le lire ... et imaginer avant même de le lire ... cette critique 100 fois).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 22:48

Kilban a écrit:

Même la Sixième, "cataclysmique" comme le dit TragicSymph, est d'un cataclysme bien humain... La Cinquième c'est vraiment ésotérique, cosmique, il y a des moments de suspension du temps vertigineux, d'autres où l'on sent une atmosphère d'enfer emplir l'espace. Et je trouve que c'est là aussi où on voit le mieux le travail qu'a réalisé Mahler sur les cuivres et les bois. J'ai redécouvert tous ces instruments avec cette symphonie.

Quand je disais "cataclysmique", je ne parlais que du finale en fait ! Smile En tous cas, en concert, c'est vraiment violent ! Twisted Evil
Bref, au sujet de la Cinquième...oui, j'ai pu lire je ne sais plus trop où que ce n'était pas la meilleure symphonie de Mahler, mais moi je la trouve vraiment formidable, notamment les 2 premiers mouvements dans lesquels Mahler atteint des sommets dans la fievre et l'angoisse, je suis à chaque fois impressionné.
Mais je comprends tout à fait le ressenti de Siegmund vis-à-vis de cette symphonie et je me rappelle qu'Alma avait notamment détesté le choral de cuivre à la fin du dernier mouvement ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Kilban
Mélomane averti
Kilban


Nombre de messages : 471
Age : 35
Date d'inscription : 30/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 22:54

Mais même le 3ème mouvement est costaud... avec une partie de cor proprement magique, ultra émouvante quand il y a cet appel au ciel après le premier des passages pizzicato... C'est d'une profondeur incroyable. Le 4ème mouvement évidemment, sublime. Le cinquième, d'une joie débordante, ravageuse rythmiquement parlant, forcément communicative... J'aime cette symphonie de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
http://alarecherchedubeau.over-blog.com/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 32
Date d'inscription : 23/12/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 23:01

Oui, moi aussi, j'en ai passé des heures à l'écouter celle-là ! Very Happy
Je joue même très régulièrement l'adagietto sur mon piano pour mon plaisir ! Cool
C'est d'ailleurs, après moultes réflexions, par cette symphonie que j'initie les gens qui n'ont jamais entendu une seule note de Mahler.

Bon, va falloir que je me la réécoute demain ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyMar 19 Juil 2011 - 23:13

TragicSymph a écrit:
Oui, moi aussi, j'en ai passé des heures à l'écouter celle-là ! Very Happy
Je joue même très régulièrement l'adagietto sur mon piano pour mon plaisir ! Cool
C'est d'ailleurs, après moultes réflexions, par cette symphonie que j'initie les gens qui n'ont jamais entendu une seule note de Mahler.

Bon, va falloir que je me la réécoute demain ! sunny

Oui moi aussi là avec tous sa j'ai une envi irrésistible de l'écouter Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 19:46

A choisir entre la cinquieme et la sixieme, je prendrais la sixieme...
La cinquieme est incroyable, surtout dans ses deux premiers mouvements (que j`adore sous la direction de Bernstein, contrairement a certains siffle ) : de l`echec du premier mouvement - car il s`agit bien d`un echec, au final rien ne s`est passe - emerge l`agitation du second, qui veut a tout prix avancer. Le scherzo.... faut se lever de bonne heure pour tout suivre Mr. Green . L`adagietto ne me touche pas vraiment, et le final ne me revient pas vraiment en memoire scratch . Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.
Mais... la sixieme est meilleure Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244 , ne serait-ce qu`a cause de son final - combien d`autres oeuvres "osent" mal finir ?
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 19:50

Horatio a écrit:
A choisir entre la cinquieme et la sixieme, je prendrais la sixieme...
La cinquieme est incroyable, surtout dans ses deux premiers mouvements (que j`adore sous la direction de Bernstein, contrairement a certains siffle ) : de l`echec du premier mouvement - car il s`agit bien d`un echec, au final rien ne s`est passe - emerge l`agitation du second, qui veut a tout prix avancer. Le scherzo.... faut se lever de bonne heure pour tout suivre Mr. Green . L`adagietto ne me touche pas vraiment, et le final ne me revient pas vraiment en memoire scratch . Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.
Mais... la sixieme est meilleure Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244 , ne serait-ce qu`a cause de son final - combien d`autres oeuvres "osent" mal finir ?
Et dire que j'ai toujours pas trouvé le temps d'écouter cette 6eme symphonie Crying or Very sad faut dire que le moindre mouvement dure au minimum 20 minute généralement chez Mahler j'ai pas toujours le temps malheureusement ^^ pour ma défense Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 19:59

Rach-phaël06 a écrit:
Horatio a écrit:
A choisir entre la cinquieme et la sixieme, je prendrais la sixieme...
La cinquieme est incroyable, surtout dans ses deux premiers mouvements (que j`adore sous la direction de Bernstein, contrairement a certains siffle ) : de l`echec du premier mouvement - car il s`agit bien d`un echec, au final rien ne s`est passe - emerge l`agitation du second, qui veut a tout prix avancer. Le scherzo.... faut se lever de bonne heure pour tout suivre Mr. Green . L`adagietto ne me touche pas vraiment, et le final ne me revient pas vraiment en memoire scratch . Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.
Mais... la sixieme est meilleure Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244 , ne serait-ce qu`a cause de son final - combien d`autres oeuvres "osent" mal finir ?
Et dire que j'ai toujours pas trouvé le temps d'écouter cette 6eme symphonie Crying or Very sad faut dire que le moindre mouvement dure au minimum 20 minute généralement chez Mahler j'ai pas toujours le temps malheureusement ^^ pour ma défense Mr. Green

Oui, effectivement, barricade-toi, ferme les fenetres et les portes, mets le chien a la porte, sorts la bouteille de gin et commence l`aventure ! cheers
Tu verras, tu n`en ressortiras pas indemne, surtout apres la fin du dernier mouvement ... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:05

Horatio a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Horatio a écrit:
A choisir entre la cinquieme et la sixieme, je prendrais la sixieme...
La cinquieme est incroyable, surtout dans ses deux premiers mouvements (que j`adore sous la direction de Bernstein, contrairement a certains siffle ) : de l`echec du premier mouvement - car il s`agit bien d`un echec, au final rien ne s`est passe - emerge l`agitation du second, qui veut a tout prix avancer. Le scherzo.... faut se lever de bonne heure pour tout suivre Mr. Green . L`adagietto ne me touche pas vraiment, et le final ne me revient pas vraiment en memoire scratch . Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.
Mais... la sixieme est meilleure Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 40601244 , ne serait-ce qu`a cause de son final - combien d`autres oeuvres "osent" mal finir ?
Et dire que j'ai toujours pas trouvé le temps d'écouter cette 6eme symphonie Crying or Very sad faut dire que le moindre mouvement dure au minimum 20 minute généralement chez Mahler j'ai pas toujours le temps malheureusement ^^ pour ma défense Mr. Green

Oui, effectivement, barricade-toi, ferme les fenetres et les portes, mets le chien a la porte, sorts la bouteille de gin et commence l`aventure ! cheers
Tu verras, tu n`en ressortiras pas indemne, surtout apres la fin du dernier mouvement ... drunken

je me suis attaqué directement au dernier mouvement ce soir (demain je fais la grande aventure) j'en suis à 16 minute et je me demande si je préfère pas au Totenfeier ?? ^^faudra comparer tous ça Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:17

Horatio a écrit:
Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.

Alors que c'est la plus épurée, celle qui se rapproche le plus des techniques (orchestration moins grandiloquente) et style classique, et de ton le plus apaisé et léger ?
Je suis éberlué d'une telle considération ; tu m'aurais dis la huit, ou même les deux, trois ou six, l'on aurai éventuellement pu trouver quelques arguments ; mais la quatre Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:19

Oh, il y a bien le début du premier mouvement, à la limite, avec ce côté viennoiserie...
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:24

Il y a bien le troisième mouvement ; mais ça reste quand même plutôt sage en comparaison de ce qu'on trouve dans les autres œuvres de Mahler. Enfin, vraiment, c'est bien la première fois que je vois que l'on peut considérer la 4 comme plus "dégoulinante" que la 5 Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:31

A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:39

Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:49

Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:55

Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.

C'est en grande part vrai, même si l'on trouve beaucoup de volonté métaphysique chez lui. Mais en comparaison de Bruckner, l'autre grand symphoniste de ces temps ; la chose est très clair. Mahler s'occupe du monde des hommes, Bruckner du monde des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:02

Siegmund a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.

C'est en grande part vrai, même si l'on trouve beaucoup de volonté métaphysique chez lui. Mais en comparaison de Bruckner, l'autre grand symphoniste de ces temps ; la chose est très clair. Mahler s'occupe du monde des hommes, Bruckner du monde des dieux.

Oui d'ailleurs j'avais lu dans un livre quelque à peu près la même chose, j'écoute moins Bruckner que Mahler et il me semble même que j'avais justement fais cette réflexion sur ce forum a propos de Mahler : c'est une musique très humaine, "on croirez y entendre les tourment de la vie" 'c'est exactement ce que j'avais noté en écoutant la première fois le Totenfeier (oui je noté tous sur un carnet à une période ^^). C'est pour le moment sa pièce qui ma le plus marquée
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:09

Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.

C'est en grande part vrai, même si l'on trouve beaucoup de volonté métaphysique chez lui. Mais en comparaison de Bruckner, l'autre grand symphoniste de ces temps ; la chose est très clair. Mahler s'occupe du monde des hommes, Bruckner du monde des dieux.

Oui d'ailleurs j'avais lu dans un livre quelque à peu près la même chose, j'écoute moins Bruckner que Mahler et il me semble même que j'avais justement fais cette réflexion sur ce forum a propos de Mahler : c'est une musique très humaine, "on croirez y entendre les tourment de la vie" 'c'est exactement ce que j'avais noté en écoutant la première fois le Totenfeier (oui je noté tous sur un carnet à une période ^^). C'est pour le moment sa pièce qui ma le plus marquée

Ben Totenfeier, je trouve justement qu'il s'agisse d'une des pages des plus métaphysiques et les moins humaines de Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:17

Siegmund a écrit:


Ben Totenfeier, je trouve justement qu'il s'agisse d'une des pages des plus métaphysiques et les moins humaines de Mahler.

Etrangement moi je trouve au contraire que c'est très terre a terre, très humain, enfin je sais pas comment expliqué, il y a quant même quelque chose de métaphysique, peu être psychologique. Pour essayé de plus expliqué je pourrais comparé sa à un rappel à la réalité, tragique, difficile, mortel même mais un rappel à la réalité. Je sais pas si je suis clair sur ce que je pense
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25233
Date d'inscription : 22/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:19

Siegmund a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.

C'est en grande part vrai, même si l'on trouve beaucoup de volonté métaphysique chez lui. Mais en comparaison de Bruckner, l'autre grand symphoniste de ces temps ; la chose est très clair. Mahler s'occupe du monde des hommes, Bruckner du monde des dieux.

Mahler ne s'occupe pas seulement des hommes mais aussi des piafs, des collines, des vallées, des forêts, des vaches albino ...il y a tout un pastoralisme naturaliste chez lui qui semble venir du fond des âges.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:28

arnaud bellemontagne a écrit:
Siegmund a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Siegmund a écrit:
Percy Bysshe a écrit:
A côté de ça, je trouve que le deuxième mouvement de la 4 est peut-être ce qu'il a écrit de plus ascétique.

Possible oui, mais il y a aussi les musiques de nuits de la 7. Ce deuxième mouvement de la quatre commence avec un alto bien vilain, qui ne sera finalement pas de si mauvaise augure.

Finalement toute j'ai l'impression que toute la musique de Mahler et ces thématique sont très porté sur l'existence de l'homme, la mort, la vie, ce qui la trouble et la tourmente je me trompe ? en tous cas c'est l'impression que j'en ai par rapport aux œuvre que je connais et à tous ce que vous vous dites.

C'est en grande part vrai, même si l'on trouve beaucoup de volonté métaphysique chez lui. Mais en comparaison de Bruckner, l'autre grand symphoniste de ces temps ; la chose est très clair. Mahler s'occupe du monde des hommes, Bruckner du monde des dieux.

Mahler ne s'occupe pas seulement des hommes mais aussi des piafs, des collines, des vallées, des forêts, des vaches albino ...il y a tout un pastoralisme naturaliste chez lui qui semble venir du fond des âges.

Oui effectivement
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32985
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:41

arnaud bellemontagne a écrit:
Mahler ne s'occupe pas seulement des hommes mais aussi des piafs, des collines, des vallées, des forêts, des vaches albino ...il y a tout un pastoralisme naturaliste chez lui qui semble venir du fond des âges.

pété de rire hehe

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyVen 22 Juil 2011 - 21:43

arnaud bellemontagne a écrit:
Mahler ne s'occupe pas seulement des hommes mais aussi des piafs, des collines, des vallées, des forêts, des vaches albino ...il y a tout un pastoralisme naturaliste chez lui qui semble venir du fond des âges.

Pastoralisme naturaliste sur auquel Mahler juxtapose une sorte de minéralisme tellurique, en particulier dans la 3ème. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptySam 23 Juil 2011 - 20:00

Siegmund a écrit:
Horatio a écrit:
Dans le genre post-romantisme degoulinant, c`est plutot la quatrieme qui m`insupporte.

Alors que c'est la plus épurée, celle qui se rapproche le plus des techniques (orchestration moins grandiloquente) et style classique, et de ton le plus apaisé et léger ?
Je suis éberlué d'une telle considération ; tu m'aurais dis la huit, ou même les deux, trois ou six, l'on aurai éventuellement pu trouver quelques arguments ; mais la quatre Shocked Shocked

Je sais, ca peut surprendre hehe ...
...mais c`est comme ca, je n`y peux rien (et toc Mr. Green ). C`est le seul moment chez Mahler ou je parlerai de boursouflures musicales - et ce n`est pas faute d`avoir essayer pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptySam 23 Juil 2011 - 20:03

Concernant Mahler et Bruckner, la difference entre leur deux musiques peut se resumer assez simplement : Bruckner, autodidacte tres croyant, est effectivement dans un autre domaine que Mahler, pour qui la symphonie devait "embrasser le monde"...
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 14:58

Il me manque l'écoute de la 7ème et de la 9ème. j'attend de posséder les partitions pour pouvoir les écouter une première fois.

Je connais déjà tellement les 6 premières et la huitième qu'il me faut un nouveau terrain Mahlérien Very Happy

En ce qui concerne la huitième, je dois dire que c'est la deuxième que j'ai découvert et j'ai totalement été subjugué par la puissance de ce premier mouvement contrairement au deuxième que je n'avais pas du tout aimé. Alors que maintenant, c'est plutot l'inverse...
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 14:59

francoistit a écrit:
Il me manque l'écoute de la 7ème et de la 9ème. j'attend de posséder les partitions pour pouvoir les écouter une première fois.

Je connais déjà tellement les 6 premières et la huitième qu'il me faut un nouveau terrain Mahlérien Very Happy

En ce qui concerne la huitième, je dois dire que c'est la deuxième que j'ai découvert et j'ai totalement été subjugué par la puissance de ce premier mouvement contrairement au deuxième que je n'avais pas du tout aimé. Alors que maintenant, c'est plutot l'inverse...

Pourquoi donc des partitions, justement à une 1er écoute ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 15:37

J'ai besoin d'avoir quelque chose de matériel pour toute la musique que j'écoute. Pour l'opéra, il m'est indispensable de posséder le livret et de le lire en même temps.

Je combine deux éléments assez opposés: à savoir une passion pour la musique et une incappacité à rester inactif. Ecouter de la musique sans rien faire ne m'arrive pas souvent. Soit je regarde l'opéra, lit le livret, la partition ou alors regarde le concert... Mais c'est rare que je ne fasse rien.

j'ai répondu à ta question?
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 15:39

francoistit a écrit:
J'ai besoin d'avoir quelque chose de matériel pour toute la musique que j'écoute. Pour l'opéra, il m'est indispensable de posséder le livret et de le lire en même temps.

Je combine deux éléments assez opposés: à savoir une passion pour la musique et une incappacité à rester inactif. Ecouter de la musique sans rien faire ne m'arrive pas souvent. Soit je regarde l'opéra, lit le livret, la partition ou alors regarde le concert... Mais c'est rare que je ne fasse rien.

j'ai répondu à ta question?

Tu fais ce que tu veux Wink Simplement, je suis surpris par ce coté analytique là où surtout pour un découverte, la musique devrait parler d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 15:47

Ca c'est tout moi, je ne peux pas me contenter de la musique. Je dois savoir pourquoi a t'elle été composée dans quelle contexte, et que les interprétations se fient quand même un peu à la partition. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 EmptyLun 25 Juil 2011 - 15:50

francoistit a écrit:
Ca c'est tout moi, je ne peux pas me contenter de la musique. Je dois savoir pourquoi a t'elle été composée dans quelle contexte, et que les interprétations se fient quand même un peu à la partition. Smile

Certes, mais le faire en même temps que la première audition !

Pour ma part, je me prépare quelque peu avant, et approfondie beaucoup après.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Contenu sponsorisé





Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911) (2)   Gustav Mahler (1860-1911) (2) - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustav Mahler (1860-1911) (2)
Revenir en haut 
Page 10 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustav Mahler (1860-1911)
» Gustav Mahler (1860-1911) (3)
» Gustav Mahler : Première Symphonie. Eléments d'analyse
» Mahler - sujet de thèse
» Troisième symphonie de Gustav Mahler. Analyse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: