Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Complexité du Français

Aller en bas 
+85
B&mol
@lm@viv@
arnaud bellemontagne
Oriane
Eusèbe
darkmagus
Roderick
Benedictus
Jof
Anthony
Polszik
Mark Janza
aurele
Jaky
Pipus
Chris3
hammerklavier
Hein ?
Zeno
808
A
Le faiseur de reines
Fab89
charles.ogier
/
Alifie
benvenuto
KID A
Mélomaniac
Philippe VLB
Pat17
Golisande
Royal
Percy Bysshe
aroldo
Siegmund
adriaticoboy
Horatio
Airain
néthou
Tatsuya
Wolferl
Octavian
Polyeucte
Mariefran
Stolzing
Resigned
Morloch
marc.d
Otello
JerMu
saint corentin
Michel Desrousseaux
jerome
frere elustaphe
Pan
Guillaume
T-A-M de Glédel
Xavier
Pelléas
Glocktahr
Hurlu&Berlu
Pison Futé
calbo
Francoistit
Cololi
Ophanin
Kiwi
OYO TOHO
Cello
Bertram
Picrotal
Kermit
antrav
Fuligo
Azaelia
Stanislas Lefort
Jorge
Mr Bloom
-
joachim
Coelacanthe
sofro
DavidLeMarrec
Ouf1er
89 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 7 Déc 2011 - 18:32

Horatio a écrit:
Octavian a écrit:
Ah oui, huitante, pas octante, pardon.

Bon, sauf que là, entre Cello et Horatio, j'ai deux réponses opposées.

Lequel est Belge et lequel est Suisse ? bedo

Suisse et fier de l'être dwarf .
Les Belges diraient quatre-vingt scratch ?
Oui, ils essaient de se dissimuler. Mais maintenant que je les fréquente quotidiennement, je multiplie les techniques pour les débusquer.
Ils vont dire quatre-vingt ouite pour 88, même ceux qui n'ont pas vraiment d'accent.

Et puis (plutôt "et poui"), ils ne connaissent pas le verbe pouvoir : "Est-ce que tu sais m'envoyer un mail ?" (la première fois j'ai crû que l'on me prenait pour un con)
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 7 Déc 2011 - 19:46

alexandre. a écrit:


Et puis (plutôt "et poui"), ils ne connaissent pas le verbe pouvoir : "Est-ce que tu sais m'envoyer un mail ?" (la première fois j'ai crû que l'on me prenait pour un con)

Moi, la nuit je ne sais pas dormir...

Et "poui", tant qu'on est dans la prononciation:

Xavier a écrit:
Pourtant "Quatre vingt un" n'est pas plus commode non plus avec les deux "in" à la suite.

Je vous ai déjà dit que "in" et "un", étaient deux phonèmes distincts, saperlotte tutut .
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3461
Date d'inscription : 24/12/2006

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 7 Déc 2011 - 20:15

Un pays où l'on sait faire l'économie d'un gouvernement, en ces temps de crise, on devrait prendre exemple. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 18:47

Bonjour bonsoir à tous ! Une bonne année 2012 si je n'ai pas encore eu l'occasion de vous la souhaiter sur ce forum (maintenant que j'y repense, si, en fait).

Je voudrais savoir si, d'après vous, cette formulation est correcte ou non : "Je certifie avoir atteint l'âge de la majorité légale telle que définie dans mon pays de résidence" Complexité du Français - Page 7 Icon5

On pourrait dire "telle qu'elle est définie dans mon pays de résidence", mais je préférerais employer la première version ("telle que définie"), si toutefois c'est correct du point de vue de la langue française.

Merci d'avance pour vos réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 19:01

Ca me semble correct, c'est une ellipse courante... Par contre, je me demande s'il ne faudrait pas dire "tel que défini" en parlant de l'âge Question
Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 19:21

"l'âge de la majorité légale tel que défini", oui, c'est cela ! C'est pour cela qu'en le lisant, je sentais que quelque chose clochait. Je te remercie, Horatio. Complexité du Français - Page 7 Yes
Revenir en haut Aller en bas
Royal
Mélomane du dimanche
Royal


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 20:52

alexandre. a écrit:




Xavier a écrit:
Pourtant "Quatre vingt un" n'est pas plus commode non plus avec les deux "in" à la suite.

Je vous ai déjà dit que "in" et "un", étaient deux phonèmes distincts, saperlotte tutut .

C'est toujours intéressant de constater comment ces phonèmes sont prononcés différemment d'une région à l'autre. Par exemple, de ce côté ci de l'Atlantique, "in", "en" et "on" sont prononcés de façon très distincte, de même que "é" et "è". Ces derniers semblent se confondre dans certaines régions de la France. Ainsi, dans certaines régions "j'aimerais" et j'aimerai" sont prononcés de façon identique.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8888
Date d'inscription : 10/03/2008

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 21:02

Corvus Corax a écrit:
"l'âge de la majorité légale tel que défini", oui, c'est cela ! C'est pour cela qu'en le lisant, je sentais que quelque chose clochait. Je te remercie, Horatio. Complexité du Français - Page 7 Yes
Pourquoi ça serait pas la majorité légale, la chose définie ? Ça serait peut-être même plus élégant que le "définir un âge" sous-entendu dans votre version. Ce "e" ne me choque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7174
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 21:06

@Royalw Ça a toujours été le cas dans le sud de la France, mais aujourd'hui ça se généralise à tel point que ça ferait presque vieillot de prononcer les "è" (-ê, -ais, etc.) et les "e" ouverts. Tout se perd ma bonne dame.
Pour "in" et "un" la confusion est plus généralisée et ancienne, alors qu'effectivement ces deux sons son très différents : "in" est un "è" ouvert nasal, "un" un "e" ouvert nasal....
Enfin voilàp, quoi... brilsmurf
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7174
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 21:09

Cela dit il me semble qu'ici aussi "in", "en" (ou "an") et "on" sont prononcés différemment...
Revenir en haut Aller en bas
Royal
Mélomane du dimanche
Royal


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 21:15

Golisande a écrit:
Cela dit il me semble qu'ici aussi "in", "en" (ou "an") et "on" sont prononcés différemment...

J'imagine que ça dépend en effet, mais pour Xavier, il semblait que "in" et "en" étaient assez sembables.
Revenir en haut Aller en bas
Royal
Mélomane du dimanche
Royal


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 21:25

Golisande a écrit:
@Royalw Ça a toujours été le cas dans le sud de la France, mais aujourd'hui ça se généralise à tel point que ça ferait presque vieillot de prononcer les "è" (-ê, -ais, etc.) et les "e" ouverts.
Enfin voilàp, quoi... brilsmurf

Cela dit, je crois que la distinction entre "è" et "é" provient traditionnellement du nord et la prononciation du "e" ouvert provient plus généralement du sud. Mais effectivement, on assiste à une standardisation. Les accents vont devenir de moins en moins perceptibles.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7174
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyDim 15 Jan 2012 - 23:35

Royalw a écrit:
Golisande a écrit:
Cela dit il me semble qu'ici aussi "in", "en" (ou "an") et "on" sont prononcés différemment...

J'imagine que ça dépend en effet, mais pour Xavier, il semblait que "in" et "en" étaient assez sembables.

Dans certains cas "en" se prononce comme "in" (surtout après i ou y : "bien", "moyen"...), mais le plus souvent comme "an", et la prononciation du "un" comme "on" est admise (mais peu usitée) dans "jungle" par exemple (cf. par exemple Serge Gainsbourg dans la chanson Elisa...).

Mais le français est globalement moins "tordu" que l'anglais de ce point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 16 Jan 2012 - 11:17

jerome a écrit:
Corvus Corax a écrit:
"l'âge de la majorité légale tel que défini", oui, c'est cela ! C'est pour cela qu'en le lisant, je sentais que quelque chose clochait. Je te remercie, Horatio. Complexité du Français - Page 7 Yes
Pourquoi ça serait pas la majorité légale, la chose définie ? Ça serait peut-être même plus élégant que le "définir un âge" sous-entendu dans votre version. Ce "e" ne me choque pas.

Si on tient compte de l’entièreté du syntagme nominal, le masculin se justifie. Ce dont on parle, ce n'est pas "l'âge" comme tu le fais remarquer mais ce n'est pas non plus "la majorité légale". C'est précisément "l'âge de la majorité légale".
Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 16 Jan 2012 - 12:11

Cello a écrit:
jerome a écrit:
Corvus Corax a écrit:
"l'âge de la majorité légale tel que défini", oui, c'est cela ! C'est pour cela qu'en le lisant, je sentais que quelque chose clochait. Je te remercie, Horatio. Complexité du Français - Page 7 Yes
Pourquoi ça serait pas la majorité légale, la chose définie ? Ça serait peut-être même plus élégant que le "définir un âge" sous-entendu dans votre version. Ce "e" ne me choque pas.

Si on tient compte de l’entièreté du syntagme nominal, le masculin se justifie. Ce dont on parle, ce n'est pas "l'âge" comme tu le fais remarquer mais ce n'est pas non plus "la majorité légale". C'est précisément "l'âge de la majorité légale".
C'est ainsi que j'ai raisonné, en prenant en compte l’entièreté du syntagme nominal (*); d'ailleurs, après quelques recherches sur internet, il apparait que c'est toujours le masculin qui est employé dans des phrases semblables (bien que l'erreur puisse se répandre, je suppose que la majorité a ici raison).


(*) très boulézien comme langage...
Revenir en haut Aller en bas
Royal
Mélomane du dimanche
Royal


Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 23/12/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 16 Jan 2012 - 17:06

Corvus Corax a écrit:
Cello a écrit:
jerome a écrit:
Corvus Corax a écrit:
"l'âge de la majorité légale tel que défini", oui, c'est cela ! C'est pour cela qu'en le lisant, je sentais que quelque chose clochait. Je te remercie, Horatio. Complexité du Français - Page 7 Yes
Pourquoi ça serait pas la majorité légale, la chose définie ? Ça serait peut-être même plus élégant que le "définir un âge" sous-entendu dans votre version. Ce "e" ne me choque pas.

Si on tient compte de l’entièreté du syntagme nominal, le masculin se justifie. Ce dont on parle, ce n'est pas "l'âge" comme tu le fais remarquer mais ce n'est pas non plus "la majorité légale". C'est précisément "l'âge de la majorité légale".
C'est ainsi que j'ai raisonné, en prenant en compte l’entièreté du syntagme nominal (*); d'ailleurs, après quelques recherches sur internet, il apparait que c'est toujours le masculin qui est employé dans des phrases semblables (bien que l'erreur puisse se répandre, je suppose que la majorité a ici raison).


(*) très boulézien comme langage...


En fait, pour l'accord de "tel" la règle est la suivante :"tel que", ne s'accorde qu'avec ce qui précède, comme par exemple : "certains fruits tels que les bananes". Mais en l'absence du "que", "tel" s'accorde avec ce qui suit, comme par exemple : "certains fruits, telles les bananes".

Pour en revenir au cas présent, les deux peuvent s'écrire "l'âge de la majorité légale telle que définie" et "l'âge de la majorité légale tel que défini", suivant sur quoi on veut mettre l'accent, l'âge ou la majorité légale, qui peut bel et bien être un syntagme en soi. Cela dit, l'emploi de l'ellipse est critiqué, ainsi il serait plus élégant de dire "tel qu'il a été défini" ou "telle qu'elle a été définie".



Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 16 Jan 2012 - 18:42

Bon, je vais utiliser "tel qu'il a été défini", c'est encore la formule la plus simple, la moins bancale et la plus élégante. Merci à tous pour vos conseils (c'est compliqué, tout de même, la langue française). Complexité du Français - Page 7 Wink
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8888
Date d'inscription : 10/03/2008

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyJeu 19 Jan 2012 - 12:02

Ok pour tout ça. Donc oui, moi je voyais le truc sous l'angle : l'âge de [la majorité légale telle que définie].

Mais une autre nuance, et là je vais enculer les mouches mais perso je trouve ça intéressant, c'est que définir un âge c'est plus pauvre (il y a juste besoin de fixer un chiffre) que définir la majorité légale, qui est plutôt un concept. Or, définir un concept je trouve ça plus classe (définition qu'on pressent vaste et détaillée) que simplement définir un chiffre, cas où l'emploi de ce verbe potentiellement riche me paraît un peu creux ou superflu.
Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:18

Certes, mais dans ce cas-là, pourquoi ne pas considérer "l'age de la majorité légale", sous-entendu sa définition, les réflexions morales, philosophiques et humaines (etc...) qui ont permis de le fixer, comme un concept en soi ?

Par ailleurs, dans le contexte qui est celui d'un "disclaimer" (je n'aime pas beaucoup l'emploi de l'anglais dans la langue française; en gros, c'est un avertissement indiquant à l'internaute qu'il est sur le point d'entrer sur un site dont le contenu peut heurter certaines sensibilités, en particulier les mineurs), la question se focalise essentiellement sur l'age du sujet (soit vous avez le bon age, 18 ans et + pour ce qui est de la majorité légale en France, et vous pouvez entrer, soit vous avez moins de 18 ans, et dans ce cas vous êtes mineur et devez cliquer sur "quitter" ou "sortir"). Complexité du Français - Page 7 Unsure
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyJeu 19 Jan 2012 - 16:21

Tu comptes faire un site de cul généraliste ou c'est un peu spécialisé ? Ca m'interesse...
Revenir en haut Aller en bas
Hurlu&Berlu
Mélomaniaque
Hurlu&Berlu


Nombre de messages : 835
Age : 53
Localisation : Boulogne-Billancourt - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyVen 20 Jan 2012 - 18:30

Je m'attendais à cette question. Complexité du Français - Page 7 Oo

Non, c'est juste pour répondre à un ami d'Auvergne qui s'interroge sur l'aspect juridique de ce genre de messages publiés sur internet...
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 16:56

Percy, dans le fil Fauré, a écrit:
Un peu de philosophie du langage : ne [déduisons] pas des formes grammaticales [des] énoncés la forme de [la] pensée (les valeurs grammaticales - morphologiques et syntaxiques - sont indépendantes des réalités et des relations qu'elles désignent). (...) Je te donne un énoncé grammatical parce que c'est ainsi que l'on communique ; [à l'interlocuteur] d'avoir l'empathie de quelle pensée conduit à sa formulation: c'est le principe de toute discussion qui ne soit pas entre sourds.

Je m'excuse d'intervenir dans un débat qui ne me concerne pas, mais ce point - qui me semble indépendant de votre échange sur Fauré - me gêne beaucoup. Dès lors que l'on veut réellement échanger (et non donner un simulacre de cours ex cathedra qui ne viserait qu'à démontrer), la discussion n'est pas un acte égoïste : si l'on écrit, c'est pour que l'autre nous comprenne au mieux et pour qu'il puisse nous répondre pertinemment - pour éviter justement ce "dialogue de sourds". Se décharger sur l'interlocuteur de l'interprétation et de la complexité souvent inutile de nos écrits aura fatalement une finalité totalement contraire ; au lieu de chercher la simplicité de l'énoncé et la clarté maximale (théorique et pratique) du propos, on se complaît dans une complexité alambiquée qui, dans le pire des cas, ne s'apparente qu'à - excusez-moi du terme - de la masturbation intellectuelle. Si l'autre écoute, nous parlons également : affirmer que l'interlocuteur est seul à porter la responsabilité de la bonne réception du message est un non-sens. Et inutile de dire que la complexité du langage est incontournable - elle s'échelonne par de nombreux paliers, et les grands concepts mille fois expliqués, utilisés, retournés et détournés sont bien plus sujets à équivoque que quelques périphrases qui, si elles sont forcement moins belles et flatteuses, ont l'immense avantage de mettre immédiatement les choses au clair.

Maintenant sur un aspect plus théorique ; à « ne [déduisons] pas des formes grammaticales [des] énoncés la forme de [la] pensée (les valeurs grammaticales - morphologiques et syntaxiques - sont indépendantes des réalités et des relations qu'elles désignent) », j'ai envie d'opposer la fameuse phrase de Boileau - « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. »
A ce que je sache, l'esprit humain raisonne dans une certaine langue, non ? Une fois dépassé le stade empirique des émotions, sensations et autres intuitions (qui ne prendront forme qu'ensuite, dans le cas où l'on veut les expliciter), tout le processus de réflexion et le phénomène de l'intellect passe par le langage humain (je ne sais pas vous, mais moi c'est une petite voix dans ma tête fleurs ). Quand on réfléchit, on parle ; quand on analyse, on parle ; quand on catégorise, on parle.
Maintenant, comment réussir à assimiler des relations réelles (et un tant soit peu complexes) si le langage ne peut le faire ? Dire que le langage, combiné à ses règles morphologiques et syntaxiques, ne peut exprimer que la pensée conçoit dans la même langue n'a strictement aucun sens. On peut bien évidemment rencontrer des problèmes de formulation - mais ce sont des obstacles techniques, et non conceptuels. J'oserai même dire qu'une grande partie de la littérature est basée sur cette capacité à dire les choses, de les exprimer en comptant sur la capacité des mots et des relations qu'ils tissent entre eux à évoquer clairement une réalité externe. Contrairement à ce que tu laisses entendre, la morphologie et la syntaxe d'une langue doivent pouvoir être calquées et adaptées à la réalité par celui qui parle ou qui écrit - et non l'inverse : j'en veux pour preuve la diversité incroyable du français (et des autres langues), qui se révèle bien plus souple et clair - si l'on veut bien faire l'effort de chercher la bonne formulation (et non la formulation la pus savante ou la plus flatteuse).
Revenir en haut Aller en bas
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 17:13

Horatio a écrit:
quand on catégorise, on parle.

Et l'inverse. Les catégories linguistiques (grammaticales) sont le reflet de catégories de pensée qui correspondent à leur tour - et avant toute choses - à des catégories de la langue (de l'usage spontané de la langue, j'entends).

Tu parles comme tu penses au moins autant que tu penses comme tu parles.

Oui, je balance ça comme ça, pouf, gratuitement, mais en philosophie du langage c'est un principe fondamental.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 17:23

Tout à fait, je pense même que ça devrait être primordial à toutes conceptions de la pensée.

Principe rendu fondamental par Nietzsche, mais je ne crois pas qu'il en soit le géniteur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 17:34

Le sens commun, ce philosophe fondamental. Like a Star @ heaven

Voilà, une phrase ironique et hop chez mémé les théories de correspondance grammaticales.
Cet énoncé qui dit grammaticalement l'inverse de ce que je dis en vérité est définitif sur ce point, de fait.

Mais voilà deux énoncés qui sont grammaticalement différents mais qui viennent d'une même pensée.

calimero Mais...

Et si on jouait à la balle maintenant? Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 17:53

Kiwi a écrit:
Horatio a écrit:
quand on catégorise, on parle.

Et l'inverse. Les catégories linguistiques (grammaticales) sont le reflet de catégories de pensée qui correspondent à leur tour - et avant toute choses - à des catégories de la langue (de l'usage spontané de la langue, j'entends).

Tu parles comme tu penses au moins autant que tu penses comme tu parles.

Très bien. Donc, il ne devrait pas y avoir d'ambiguïté entre la structure de notre discours et celle de notre pensée ?
Revenir en haut Aller en bas
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 18:15

Siegmund a écrit:
Tout à fait, je pense même que ça devrait être primordial à toutes conceptions de la pensée.

Principe rendu fondamental par Nietzsche, mais je ne crois pas qu'il en soit le géniteur ?

La question des rapports qu'entretiennent la pensée et le langage en philosophie s'est cristallisée dans la problématique des 'catégories', problématique qui émerge de manière vraiment claire avec Aristote. Bien que le Stagirite n'ait absolument pas formulé les choses de la sorte, il a été soutenu (par le grand Benveniste surtout) que les catégories de la logique d'Aristote étaient la transposition des catégories de la langue grecque (ce qui est vrai), ce qui équivaudrait à reconnaître la primauté du langage dans l'expression et l'appréhension de ce qui est (c'est plus discuté/able).

Aujourd'hui beaucoup de travaux vont dans ce sens et pour les apprentis philosophes baroudeurs c'est encore plus flagrants. Au premier chef, on notera qu'il y a des langues impropres à la réflexion philosophique (qui - généralement entendue comme métaphysique - suppose 1) de pouvoir conceptualiser, 2) d'exprimer ce qui est) parce qu'elles n'ont ni verbe être (ou équivalent) ni distinction entre articles définis et indéfinis. On se retrouve ainsi avec le basque (par exemple) en face d'un cas où une caractéristique d'ordre linguistique (spontanée) a des conséquences tangibles sur ta manière de percevoir le monde et de l'exprimer. Il y a aussi eu des expériences au MIT sur la manière dont la richesse d'une langue vis-à-vis des nuances de couleurs (le bleu en l'occurrence) pouvait avoir une influence sur la perception même des couleurs. C'est assez passionnant. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 19:43

C'est vaste.

Merci quand même Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 19:54

Dis-moi tout, je t'ai super embrouillé ... Very Happy

Ça peut faire l'objet d'un post dans le fil philo, mais pas avant septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Pat17
Mélomaniaque
Pat17


Nombre de messages : 1193
Age : 61
Localisation : La Rochelle (17)
Date d'inscription : 21/09/2008

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 19:54

Kiwi a écrit:
Horatio a écrit:
quand on catégorise, on parle.

Et l'inverse. Les catégories linguistiques (grammaticales) sont le reflet de catégories de pensée qui correspondent à leur tour - et avant toute choses - à des catégories de la langue (de l'usage spontané de la langue, j'entends).

Tu parles comme tu penses au moins autant que tu penses comme tu parles.

Oui, je balance ça comme ça, pouf, gratuitement, mais en philosophie du langage c'est un principe fondamental.

Ca me rappelle mes cours de philo en terminale (et accessoirement le sujet du bac dans la même matière)... Cool

Que c'est loin tout cela... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 19:57

Kiwi a écrit:
Dis-moi tout, je t'ai super embrouillé ... Very Happy

Ça peut faire l'objet d'un post dans le fil philo, mais pas avant septembre.

Pas tant que ça, mai ta réponse reste très professorale. Complexité du Français - Page 7 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 23:26

Sorry (je suis indécrottable) Neutral
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 23:29

On ne se refait pas hehe . Tu comptes vraiment devenir prof Shocked ? Tout ça pour ça Confused ; dis, t'aurais pas pu passer le capes ou l'agreg au lieu de t'enquiquiner à faire un doctorat
Revenir en haut Aller en bas
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 23:34

calbo a écrit:
On ne se refait pas hehe . Tu comptes vraiment devenir prof Shocked ? Tout ça pour ça Confused ; dis, t'aurais pas pu passer le capes ou l'agreg au lieu de t'enquiquiner à faire un doctorat

Pour être prof' universitaire (et optionnellement travailler dans la recherche) il me faudra le doctorat et l'agreg' ... peu importe dans quel ordre (ça s'est fait un peu comme ça). Smile

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyLun 13 Aoû 2012 - 23:38

Kiwi a écrit:
calbo a écrit:
On ne se refait pas hehe . Tu comptes vraiment devenir prof Shocked ? Tout ça pour ça Confused ; dis, t'aurais pas pu passer le capes ou l'agreg au lieu de t'enquiquiner à faire un doctorat

Pour être prof' universitaire (et optionnellement travailler dans la recherche) il me faudra le doctorat et l'agreg' ... peu importe dans quel ordre (ça s'est fait un peu comme ça). Smile

Alors la c'est autre chose. Mais déjà pour être Maitre de conférence il me semble me souvenir que seul le doctorat suffit Wink . j'ai plusieurs profs de Médiévale qui ont passé l'agreg après plusieurs années et tout en continuant à enseigner
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 31
Date d'inscription : 28/01/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 9:11

J'ai toujours été étonné par cette faute, simple mais courante, du mot "conservatoire". Beaucoup l'écrivent avec un C à la place du S Or le mot conservatoire, vient de conserver, qui a pour but de conserver et non de concert... Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 58
Date d'inscription : 21/07/2012

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 12:30

francoistit a écrit:
J'ai toujours été étonné par cette faute, simple mais courante, du mot "conservatoire". Beaucoup l'écrivent avec un C à la place du S Or le mot conservatoire, vient de conserver, qui a pour but de conserver et non de concert... Voilà.

Tu es sérieux ? C'est quand même une énorme faute d'orthographe.



Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 31
Date d'inscription : 28/01/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 13:31

Philippe VLB a écrit:
francoistit a écrit:
J'ai toujours été étonné par cette faute, simple mais courante, du mot "conservatoire". Beaucoup l'écrivent avec un C à la place du S Or le mot conservatoire, vient de conserver, qui a pour but de conserver et non de concert... Voilà.

Tu es sérieux ? C'est quand même une énorme faute d'orthographe.




Bon j'ai rien à dire sur les fautes d'orthographe car j'en fais plein en tapant au clavier (surtout à la banque car c'est un co*** de clavier qwertz...)

Mais oui, je l'ai déjà vu plusieurs fois notamment sur le forum...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 58
Date d'inscription : 21/07/2012

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 13:46

francoistit a écrit:
Philippe VLB a écrit:
francoistit a écrit:
J'ai toujours été étonné par cette faute, simple mais courante, du mot "conservatoire". Beaucoup l'écrivent avec un C à la place du S Or le mot conservatoire, vient de conserver, qui a pour but de conserver et non de concert... Voilà.

Tu es sérieux ? C'est quand même une énorme faute d'orthographe.




Bon j'ai rien à dire sur les fautes d'orthographe car j'en fais plein en tapant au clavier (surtout à la banque car c'est un co*** de clavier qwertz...)

Mais oui, je l'ai déjà vu plusieurs fois notamment sur le forum...

Shocked

lol


Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 31
Date d'inscription : 28/01/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:16

Philippe VLB a écrit:
francoistit a écrit:
Philippe VLB a écrit:
francoistit a écrit:
J'ai toujours été étonné par cette faute, simple mais courante, du mot "conservatoire". Beaucoup l'écrivent avec un C à la place du S Or le mot conservatoire, vient de conserver, qui a pour but de conserver et non de concert... Voilà.

Tu es sérieux ? C'est quand même une énorme faute d'orthographe.




Bon j'ai rien à dire sur les fautes d'orthographe car j'en fais plein en tapant au clavier (surtout à la banque car c'est un co*** de clavier qwertz...)

Mais oui, je l'ai déjà vu plusieurs fois notamment sur le forum...

Shocked

lol



sans rire, purée si je te le retrouve je le poste direct ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:21

rien avec la fonction recherche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:25

.


Dernière édition par Scherzian le Ven 24 Aoû 2012 - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:35

Vous voulez monter un comité pour la Défense et l'Illustration de la langue française, c'est bien cela geek ?
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:35

bigre, tu as raison !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:43

.


Dernière édition par Scherzian le Ven 24 Aoû 2012 - 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMer 22 Aoû 2012 - 15:58

C'est aussi bien que du Debussy ou du Ravel, je ne vois pas le problème. Je vais en écouter tout de suite tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMar 27 Nov 2012 - 0:05

On écrit "la façon dont était représentée les dragons", "la façon dont étaient représentés les dragons" "la façon dont était représentés les dragons" ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMar 27 Nov 2012 - 6:26

Glocktahr a écrit:
On écrit "la façon dont était représentée les dragons", "la façon dont étaient représentés les dragons" "la façon dont était représentés les dragons" ? scratch

"La façon dont étaient représentés les dragons" sauf erreur Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12620
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMar 27 Nov 2012 - 8:45

Horatio a écrit:
Glocktahr a écrit:
On écrit "la façon dont était représentée les dragons", "la façon dont étaient représentés les dragons" "la façon dont était représentés les dragons" ? scratch

"La façon dont étaient représentés les dragons" sauf erreur Wink .

Oui, puisque ce sont les dragons qui sont représentés. Il suffit de remplacer par un pronom : « la façon dont ils étaient représentés » et ça devient clair. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr


Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 EmptyMar 27 Nov 2012 - 19:37

Ok merci effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Complexité du Français - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Complexité du Français
Revenir en haut 
Page 7 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Complexité du français (2)
» Prononciation du français
» Complexité de la musique
» Orchestres français
» Chefs oubliés....du disque et du reste du monde!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: