Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Case Logic Snapview Étui pour Apple iPad ...
Voir le deal
11.23 €

 

 Gabriel Fauré (1845-1924)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 0:29

Pas encore de sujet sur ce cher Gabriel, souvent considéré comme le sommet du raffinement français, ou au contraire dénigré par d'autres comme étant trop précieux, voire trop salonnard...

Il y a bien quelques pièces de jeunesse un peu salonardes, un peu "charmantes" mais sans grand intérêt, mais il serait injuste de généraliser au-delà de quelques mélodies et quelques pièces pour piano parmi les premiers opus.

Son corpus de mélodies contient un grand nombre de chefs d'oeuvre, les cycles la Chanson d'Eve, Mirages et l'Horizon chimérique étant pour moi les sommets de son art mélodique, et peut-être les sommets de la mélodie française.

Ses 2 autres domaines de prédilection sont le piano (les Nocturnes contient peut-être ses plus belles pièces pianistiques, à partir du 6è que de trésors...) et la musique de chambre. (il faudrait tout citer: les quintettes, les sonates pour violon, pour violoncelle, le trio, le quatuor...)

On délimite en général 3 périodes, la dernières commençant aux alentours de l'opus 63, (6è nocturne) ou peut-être 70 et des poussières pour d'autres.
La limite entre la 1ère et la 2è est très floue, peut-être dans les opus 30; en tout cas on ressent davantage une évolution très progressive et tout à fait naturelle. (pas de bouleversement soudain dans son style)

Dans sa dernière période (et en particulier la Chanson d'Eve, la 2è sonate pour violon et piano, le Jardin clos) ses recherches harmoniques sont uniques par leur caractère parfois quasi-atonal; en effet il n'utilise que des accords "classés" (quasiment pas chez lui de "notes ajoutées" comme chez Debussy ou Ravel) mais son maniement des modes grégoriens et son art de la modulation incessante, sa façon de perturber l'assise tonale ouvre la voie à un univers harmonique par moments très incertain, tout en conservant sa cohérence. Définir la tonalité devient par moments très difficile.
Apprécier ce raffinement extrême n'est pas évident mais quel plaisir quand on a enfin l'impression de comprendre cette musique.

Sinon tout le monde connaît le magnifique Requiem opus 48; j'attirerai aussi votre attention sur l'opéra Pénélope, magnifique. (même si je connais encore assez peu; il existe un très bel enregistrement de Dutoit avec Norman, Van Dam...)
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 0:59

Tu as oublié le thème et variations opus 73! What the fuck ?!?
Et puis Pélléas et Mélisande What the fuck ?!? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 1:02

J'ai parlé très rapidement de la musique pour piano, mais si je devais développer je parlerais davantage des préludes opus 103 que du thème et variations, qui n'est pas à mon avis parmi ses oeuvres les plus inspirées, surtout dans cette période. (alors que les nocturnes 6, 7...)
En fait je pense que le principe de thème et variations ne convient pas à son style.

Par contre tu as raison, Pelléas et Mélisande, c'est magnifique, fabuleux. (ce Maeterlinck en a inspiré, du monde...)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 11:09

Merci à Xavier d'avoir pensé à ce compositeur, éclipsé par ses contemporains Debussy et Ravel.
Son tort, si on peut dire, est de n'avoir pas donné de titres à ses pièces pour piano, comme Debussy pour ses préludes par exemple. Tu as sans doute remarqué que la plupart de ses pièces de la troisième période sont en mineur (nocturnes, barcarolles ainsi que 6 des 9 préludes op 103).
Pour moi, ses chefs d'oeuvres sont dans sa musique de chambre, depuis la sonate opus 13 jusqu'au quatuor à cordes opus 121, son oeuvre ultime. Avec une préférence pour ses 2 quatuors avec piano op 15 et 45.
Autre chef d'oeuvre que tu as évoquée : le Requiem op 48, mais également la peu connue Messe basse (sans opus), qui est tirée d'une Messe pour les pêcheurs de Villerville écrite en commun avec Messager.
En plus de la musique de scène Pelleas et Mélisande, j'aime bien aussi celle pour Masques et Bergamasques : connais tu la version intégrale enregistrée par Michel Plasson ?
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 13:57

Je suis en train de réécouter ses 3 quatuors, c'est de la très grande musique Rolling Eyes Ma préférence va peut être au n°2 op45, surtout le 3eme mouvement I love you

Citation :
Apprécier ce raffinement extrême n'est pas évident mais quel plaisir quand on a enfin l'impression de comprendre cette musique.

Encore de la musique pour musiciens Cool
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 17:40

Je ne comparerais pas les 2 quatuors avec piano au quatuor à cordes opus 121; une autre formation, une autre période (son ultime opus), en tout cas son quatuor à cordes est un sommet absolu... (j'aime aussi beaucoup les 2 quatuors avec piano)
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 23:37

Au sommet de l'oeuvre de Fauré, son requiem qui est une oeuvre géniale qu'on ne peut se dispenser de connaître! sa musique de chambre vaut bien celle de Debussy ou Ravel; pour compléter mes lacunes (sonates pour violon et piano, trio...) j'ai acheté ce coffret prometteur, 5 CD pour un peu plus de 20 euros:
Gabriel Fauré (1845-1924) B000A7KLRU.01.LZZZZZZZ
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 25 Avr 2006 - 23:53

Xavier a écrit:
j'attirerai aussi votre attention sur l'opéra Pénélope, magnifique. (même si je connais encore assez peu; il existe un très bel enregistrement de Dutoit avec Norman, Van Dam...)
Cet enregistrement fait pas mal de tort à l'oeuvre. Le fil dramatique est extrêmement amolli et distendu. Certes, il y a Vanzo et Van Dam, mais c'est mince pour faire tenir le tout.

Si vous arrivez à mettre la main dessus, il existe un enregistrement Crespin/Jobin, avec un orchestre français qui sonne certes un rien étriqué, mais d'une urgence dramatique et d'une justesse stylitique tout autres. Quant à la distribution, c'est un rêve enchanté, tout est là, dans le ton et dans les possibilités vocales. On est loin de l'hédonisme mollement abandonné de Norman - qui fait ce qu'elle peut, entre Dutoit et le français.

Sinon, avec Dutoit, difficile de se faire une idée de ce que vaut véritablement l'oeuvre. Mieux vaut passer d'abord par chez Chausson, Cras et autres, en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyJeu 25 Mai 2006 - 2:11

Je réécoute les quintettes pour piano et cordes op 89 et 115, profitant d'une nette plus value sonore par rapport à un ancien report CD que je possédais.
Très beau son avec ceci:

Gabriel Fauré (1845-1924) B000A7KLRU.01.LZZZZZZZ

Ces quintettes: deux oeuvres merveilleuses, de la maturité de Fauré, à mettre au même niveau: une musique dense et lyrique infiniment raffinée, pleine d'élégance, de noblesse et à la fois de simplicité, de très beaux thèmes (1er mouvement du premier quintette!), des mouvements lents remplis d'éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyJeu 25 Mai 2006 - 2:21

Finalement, je pense que la musique de chambre est le sommet de l'oeuvre de Fauré, devant ses mélodies et sa musique pour piano.

Ici, zéro déchet, depuis la 1ère sonate pour violon et piano opus 15 jusqu'à l'ultime quatuor à cordes opus 121, que des chefs d'oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyJeu 25 Mai 2006 - 11:53

Qu'avais je écrit, Xavier ?

Content de voir que nous sommes d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyVen 26 Mai 2006 - 11:47

Bezout a écrit:
Je suis en train de réécouter ses 3 quatuors, c'est de la très grande musique Rolling Eyes Ma préférence va peut être au n°2 op45, surtout le 3eme mouvement I love you

Citation :
Apprécier ce raffinement extrême n'est pas évident mais quel plaisir quand on a enfin l'impression de comprendre cette musique.

Encore de la musique pour musiciens Cool

Oui !
Et dire qu'on peut lire (sur certains forums) que la musique française manque de substance ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Ouf1er
Mélomaniaque
Ouf1er

Nombre de messages : 853
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 01/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyVen 26 Mai 2006 - 12:05

DavidLeMarrec a écrit:

Cet enregistrement fait pas mal de tort à l'oeuvre. Le fil dramatique est extrêmement amolli et distendu. Certes, il y a Vanzo et Van Dam, mais c'est mince pour faire tenir le tout.

Certes, mais comme c'est le seul disponible (et encore, s'il l'est toujours !). Tout de même, tu es bien dur : Van Zo et Vandam se tirent de leurs roles avec les honneurs, et seule Norman est peu crédible, même si ca se laisse entendre.

Citation :

Si vous arrivez à mettre la main dessus, il existe un enregistrement Crespin/Jobin, avec un orchestre français qui sonne certes un rien étriqué, mais d'une urgence dramatique et d'une justesse stylitique tout autres. Quant à la distribution, c'est un rêve enchanté, tout est là, dans le ton et dans les possibilités vocales. On est loin de l'hédonisme mollement abandonné de Norman - qui fait ce qu'elle peut, entre Dutoit et le français.

Qui aura en effet la riche idée de rééditer l'enregistrement d'Inghelbrecht que tu cites avec Crespin et Jobin, qui rend mieux justice à l'eouvre (malgré toute une page ou Crespin est completement plantée, en décalage de 2 mesures avec l'orchestre.... C'était une version de concert live, et non de studio, faut-il préciser.

Evidemment, l'adéquation stylistique de Crespin est sans commune mesure avec celle de Norman, qui ne comprend pas grand-chose à cette musique, ni sans doute aux vrais sentiments que pourraient ressentir Pénélope.

Pour élargir le propos à la discographie de l'opéra français, je me demande comment et pourquoi la trés grande majorité des opéras français au disque ont été minés par des distributions parfaitement inadéquates, même si les initiatives ont été méritoires. Hélas, il y a peu de chances d'entendre demain une nouvelle version de Guercoeur avec les chanteurs qui lui feront honneur (Van Dam excepté, qui y est, à mon sens, parfait, mais les autres... :face: ); Idem pour l'Ariane et Barbe-Bleue, qui mériterait un nouvel enregistrement, Le Mignon de Thomas et Padmavati minés par une Horne hors de propos, Le Roi Arthus de Chausson, par une distribution trés inégale, Esclarmonde, par une Sutherland aux couleurs vocales plus qu'étranges (Fleming et Alagna devraient s'y coller aujourd'hui, ca leur irait parfaitement),
Revenir en haut Aller en bas
Azaelia
Mélomane averti
Azaelia

Nombre de messages : 140
Localisation : Errant dans les sphères lointaines de la Musique
Date d'inscription : 02/11/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 9:07

Raaah, je me passe en boucle depuis trois jours le Requiem de Fauré (dirigé par Barenboïm avec Fischer Dieskau en baryton). Pourquoi n'ai je pas connu ca avant, ma parole c'est fabuleux, c'est si sensible et lumineux mais en même temps profond comme une Requiem , aaah le Libera me Ahhhhh je me meure

(dis en passant je viens de découvrir la Pavane aussi, magnifique I love you )



PS: tous les Requiem ont été composés en Ré (quiem ah ah non pardon je ne partais pas pour faire une blague c'était sérieux) mineur? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Azaelia
Mélomane averti
Azaelia

Nombre de messages : 140
Localisation : Errant dans les sphères lointaines de la Musique
Date d'inscription : 02/11/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 9:20

Hmpf je devrais faire des recherches AVANT de parler, je peux donc me répondre à moi meme : il y a au moins le Requiem de Cherubini qui est en do m et celui de Gounod en do M (majeur?Requiem? Ca doit etre étrange)
Revenir en haut Aller en bas
petit bouchon
Mélomane averti
petit bouchon

Nombre de messages : 274
Localisation : pont du mont blanc, 3e carton en partant de la gauche...
Date d'inscription : 16/08/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 15:20

Et le trio op 120? vous connaissez?
je dois jouer ça dans pas longtemps, je commence à le déchiffrer et ça a l'air trrrroo mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 15:22

C'est pas mignon, c'est sublime!

Un des grands chefs d'oeuvre de sa musique de chambre avec le quatuor à cordes et la 2è sonate pour violon.

Le 2è mouvement notamment est à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
petit bouchon
Mélomane averti
petit bouchon

Nombre de messages : 274
Localisation : pont du mont blanc, 3e carton en partant de la gauche...
Date d'inscription : 16/08/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 15:24

eh eh tu tires plus vite ke ton ombre!
merki
Revenir en haut Aller en bas
JadSeif
Polémiste en culottes courtes
JadSeif

Nombre de messages : 216
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 16:32

Saviez vous,chers amis que Gabriel Fauré,qui a ecrit des pieces de musiques raffinées,était soud.Non pas comme Beethoven,mauis comme Gainsbourg.
Revenir en haut Aller en bas
http://musicclassic.actifforum.com
Le vieux roi d'Allemonde
Mélomane du dimanche
Le vieux roi d'Allemonde

Nombre de messages : 53
Age : 39
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 09/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 17:36

JadSeif a écrit:
Saviez vous,chers amis que Gabriel Fauré,qui a ecrit des pieces de musiques raffinées,était soud.Non pas comme Beethoven,mauis comme Gainsbourg.

Tout de même, ça ne t'aurait pas pris plus d'une minute pour corriger l'orthographe, les coquilles, la syntaxe (sont-ce les "musiques" qui sont raffinées ?), mettre des accents et faire respirer le tout. S'il te plaît... On sait toujours gré à un forumeur qui écrit des messages lisibles.
C'était ma minute modo, pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 17:39

Ca fait plusieurs fois qu'on lui dit mais JadSeif ne veut rien entendre.





Pardon. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Gaial
Mélomane averti
Gaial

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 16/08/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 18:30

Avant je detestais Fauré, j'avais l'impréssion qu'il ressassait en permanence, comme quelqu'un qui cherche dans le noir et qui se bouffe des meubles. Puis un matin ou je flottais encore je sais pas trop où, on m'a passé l'horizon chimérique et j'ai ****, un truc assez hallucinant pig. Par contre le requiem je peut pas... mais j'ai l'impréssion qu'il faut être dans un certain état d'esprit pour être réceptif à sa musique. C'est vraiment à part.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 18:32

Je ne sais pas si c'est vraiment à part.

En tout cas c'est une musique pour laquelle il faut être très attentif oui, qui ne fonctionne pas du tout en musique de fond; une musique de la demi-teinte, du détail et du secret.
Revenir en haut Aller en bas
Gaial
Mélomane averti
Gaial

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 16/08/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 18:37

Oui c'est sûr, c'est une musique qui s'écoute, très raffinée. Mais disons que pour mes oreilles, je la ressens comme une musique vraiment à part. Une sensibilité très particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
Kermit

Nombre de messages : 1371
Age : 31
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 20:05

Une petite question, on m'a parler de l'enchainement d'accords typique de Fauré, est ce que quelqu'un peut m'éclairer ? (Oui j'ai lu le premier post mais j'aimerais si possible avoir plus de détails) study
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 20:06

mademoisellev a écrit:
Une petite question, on m'a parler de l'enchainement d'accords typique de Fauré, est ce que quelqu'un peut m'éclairer ? (Oui j'ai lu le premier post mais j'aimerais si possible avoir plus de détails) study

Est-ce que tu comprends si on te parles de mode de fa, d'accords de tierce et quarte et d'enchaînements d'accords + ?
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
Kermit

Nombre de messages : 1371
Age : 31
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 20:08

Xavier a écrit:
mademoisellev a écrit:
Une petite question, on m'a parler de l'enchainement d'accords typique de Fauré, est ce que quelqu'un peut m'éclairer ? (Oui j'ai lu le premier post mais j'aimerais si possible avoir plus de détails) study

Est-ce que tu comprends si on te parles de mode de fa, d'accords de tierce et quarte et d'enchaînements d'accords + ?

oui je comprends!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 20:17

mademoisellev a écrit:
Xavier a écrit:
mademoisellev a écrit:
Une petite question, on m'a parler de l'enchainement d'accords typique de Fauré, est ce que quelqu'un peut m'éclairer ? (Oui j'ai lu le premier post mais j'aimerais si possible avoir plus de détails) study

Est-ce que tu comprends si on te parles de mode de fa, d'accords de tierce et quarte et d'enchaînements d'accords + ?

oui je comprends!

Alors pour faire bref, Fauré multiplie les accords de 7è (sans préparation, mais par contre pas encore de sixte ajoutée comme chez Debussy ou Ravel), enchaîne ainsi fréquemment les accords de tierce et quarte, et a une grande prédilection pour les échelles modales, sa préférée étant un mode qui n'a pas de nom et qui fait sol la si do ré mi bémol fa sol.
Donc les enchaînements typiques ce sont notamment les cadences dans ce mode, également beaucoup de mode de la et de mode de fa, et on trouve également parfois des enchaînements d'accords +, c'est-à-dire des accords de dominante mais qui perdent leur fonction de dominante. (exemple dans la mélodie "Prison", mesure 9)
Les modulations typiques de Fauré sont souvent des modulations par tierce mineure. (par exemple on passe de ré majeur à fa majeur, puis de fa majeur à la bémol majeur...)
Il y a aussi l'accord de quinte augmentée qui permet beaucoup de modulations: par exemple l'accord do mi sol# (ou la bémol) permet, en abaissant ou en montant une des notes d'un demi-ton, une résolution sur do majeur, sur la bémol majeur, sur mi majeur, sur la mineur, sur fa mineur ou sur do# mineur. Et Fauré joue beaucoup de cette ambiguïté.
Revenir en haut Aller en bas
Kermit
Mélomaniaque
Kermit

Nombre de messages : 1371
Age : 31
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 08/09/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 20:22

Smile Merci, je prends note!

( Je vais me faire un petit devoir de vacances là-dessus. )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 22:43

Azaelia a écrit:
Raaah, je me passe en boucle depuis trois jours le Requiem de Fauré (dirigé par Barenboïm avec Fischer Dieskau en baryton). Pourquoi n'ai je pas connu ca avant, ma parole c'est fabuleux, c'est si sensible et lumineux mais en même temps profond comme une Requiem , aaah le Libera me Ahhhhh je me meure
Essaie donc le Cantique de Jean Racine (version orgue de préférence), et le Requiem de Ropartz, tu nous en diras des nouvelles.

Citation :
PS: tous les Requiem ont été composés en Ré (quiem ah ah non pardon je ne partais pas pour faire une blague c'était sérieux) mineur? scratch
Beaucoup, oui. Les tonalités ont une symbolique, le ré mineur et l'ut mineur sont funèbres. Charpentier avait même proposé une nomenclature précise. Mais on trouve également peu de tonalités en dièse puisqu'il faut faire sonner les cuivres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 22:46

Azaelia a écrit:
Hmpf je devrais faire des recherches AVANT de parler, je peux donc me répondre à moi meme : il y a au moins le Requiem de Cherubini qui est en do m
Son premier, tu veux dire, celui avec choeur mixte et solistes, le plus célèbre.

Mais son second, pour choeur d'hommes, est... en ré mineur.


Citation :
et celui de Gounod en do M (majeur?Requiem? Ca doit etre étrange)
C'est en effet une atmosphère spéciale. Ca rappelle le chant des Trèves dans Mireille. Des demi-tons lanscinant ; on est en majeur, mais le tout sonne funèbre et étrange - ce qui sied bien à l'évocation de l'au-delà.


DLM Cie : pourrit vos fils sur demande. Satisfaction garantie.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 22:49

DavidLeMarrec a écrit:
Azaelia a écrit:
Raaah, je me passe en boucle depuis trois jours le Requiem de Fauré (dirigé par Barenboïm avec Fischer Dieskau en baryton). Pourquoi n'ai je pas connu ca avant, ma parole c'est fabuleux, c'est si sensible et lumineux mais en même temps profond comme une Requiem , aaah le Libera me Ahhhhh je me meure
Essaie donc le Cantique de Jean Racine (version orgue de préférence), et le Requiem de Ropartz, tu nous en diras des nouvelles.
Elle peut aussi essayer le Requiem de Duruflé, non?
En général les personnes qui aiment le Requiem de Fauré accrochent bien à celui de Duruflé me semble-t-il…
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 23:14

Zoilreb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Azaelia a écrit:
Raaah, je me passe en boucle depuis trois jours le Requiem de Fauré (dirigé par Barenboïm avec Fischer Dieskau en baryton). Pourquoi n'ai je pas connu ca avant, ma parole c'est fabuleux, c'est si sensible et lumineux mais en même temps profond comme une Requiem , aaah le Libera me Ahhhhh je me meure
Essaie donc le Cantique de Jean Racine (version orgue de préférence), et le Requiem de Ropartz, tu nous en diras des nouvelles.
Elle peut aussi essayer le Requiem de Duruflé, non?
En général les personnes qui aiment le Requiem de Fauré accrochent bien à celui de Duruflé me semble-t-il…
Ouip, bien sûr, mais c'est tout de même du Fauré dilué, alors que Ropartz... !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pauken
Mélomaniaque
Pauken

Nombre de messages : 1865
Age : 32
Date d'inscription : 21/04/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 23:18

et le Requiem de Vagn Holmboe c'est du Ré mineur aussi ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 23:18

Tiens je ne connais pas encore le Requiem de Ropartz... On pourrait peut-être ouvrir un sujet sur lui d'ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 23 Aoû 2006 - 23:26

DavidLeMarrec a écrit:
Zoilreb a écrit:
Elle peut aussi essayer le Requiem de Duruflé, non?
En général les personnes qui aiment le Requiem de Fauré accrochent bien à celui de Duruflé me semble-t-il…
Ouip, bien sûr, mais c'est tout de même du Fauré dilué, alors que Ropartz... !
Dilué, dilué… c'est pas la même chose non plus. Duruflé a harmonisé et arrangé le requiem grégorien, avec les implications modales que cela comporte.
Par contre le Ropartz, je connais pas, c'est disponible ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaelia
Mélomane averti
Azaelia

Nombre de messages : 140
Localisation : Errant dans les sphères lointaines de la Musique
Date d'inscription : 02/11/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyJeu 24 Aoû 2006 - 10:41

"elle peut essayer" "dilué" C'est mignon on dirait qu'on me fait une ordonnance Smile
En tout cas merci David pour ces précisions, et je vais me lancer dans l'écoute de ce que vous me conseillez I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptySam 23 Sep 2006 - 13:43

Je remonte le sujet pour demander si l'un de vous a connaissance d'une bonne version de la pavane op.50 sans choeur?

Par bonne version j'entends un tempo allant, avec de jolis vents surtout.
Revenir en haut Aller en bas
lenain202
Petit mélomane alcoolique
lenain202

Nombre de messages : 414
Age : 36
Localisation : Saone et Loire 71000
Date d'inscription : 15/03/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptySam 23 Sep 2006 - 19:45

joachim a écrit:
Son tort, si on peut dire, est de n'avoir pas donné de titres à ses pièces pour piano, comme Debussy pour ses préludes par exemple.

Vraiment si l'on peut dire...
Sa musique parle bien assez d'elle même je trouve.
Et puis, mon grand ami Debuusy ( Mr.Red ) a donné des titres a ses préludes sur demande de son editeur il me semble? Et il a demandé a ce que ces titres soient inscrits a la fin des partitions pour ne pas "influencer" l'interprète, ce que je trouve trés bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/lenainguillaumechapuis
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyDim 24 Sep 2006 - 11:44

joachim a écrit:

Son tort, si on peut dire, est de n'avoir pas donné de titres à ses pièces pour piano, comme Debussy pour ses préludes par exemple.

Je ne trouve pas; Fauré est plus dans le registre de la musique pure, pas dans la musique de la sensation ou de l'évocation comme Debussy.
Normal je trouve qu'il ait laissé des sonates, quatuors, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 26 Sep 2006 - 14:28

Vous aimez pas la pavane? Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMar 26 Sep 2006 - 14:33

Si mais je n'ai qu'une version de la pavane sans choeurs. Je ne vois pas l'intérêt d'enlever les choeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 27 Sep 2006 - 0:23

Xavier a écrit:
Si mais je n'ai qu'une version de la pavane sans choeurs. Je ne vois pas l'intérêt d'enlever les choeurs.
Oui, autant enlever le clavecin dans une sonate de Corelli, quoique… 🧀
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyVen 26 Jan 2007 - 0:54

Bon, c'est un peu tard, mais je découvre Fauré. Embarassed

Les mélodies de La bonne chanson op. 61, accompagnées par un quatuor à cordes avec piano.

Comment ces poèmes de Verlaine se coulent dans cette musique avec un naturel qui pourrait la faire passer pour évanescente !

Je suis très touché par le climat élégiaque de cet ensemble, musique de chambre, chant. C'est raffiné et simple. Ça module et ondule, reste passionné pourtant. Oser mettre en musique le vers Que je vous aime, je t'aime avec une sincérité qui reste pudique.

Que dire du Quintette n°1 op. 89, je ne sais pas, un rêve, une attente mélancolique, souplesse et délicatesse. Que d'équilibre, parfois trop, l'idée d'une perfection du goût dit français?

Jérôme Correas chante, les Parisii l'accompagnent.

Gabriel Fauré (1845-1924) Pv706101
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyVen 26 Jan 2007 - 8:21

Belle découverte j'ai l'impression! Very Happy

Si tu ne connais que la Bonne Chanson, il te reste le meilleur à découvrir au niveau des mélodies: Le Jardin clos, la Chanson d'Eve, l'Horizon chimérique...
Revenir en haut Aller en bas
The End
Mélomane averti
The End

Nombre de messages : 173
Localisation : Entre l'article 4 et l'article 1497 du Code Civil
Date d'inscription : 21/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: L'écoute de Gabriel Fauré...   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 21 Fév 2007 - 22:22

Alors on m'a offert il y a déjà quelques temps, le coffret de 5CD's de musique de chambre de G.Fauré dont on peut voir la pochette quelque messages au dessus.

Et j'ai donc écouté une partie de ces 5 CD's (une partie j'ai dit Rolling Eyes ), mais à vrai dire j'ai du mal à comprendre cette musique en l'écoutant, du mal à l'aborder.
Pourtant, elle me semble intéressante, et j'ai vraiment l'impression que je pourrai y trouver quelque chose... si je comprenais le sens de sa musique...

Est ce que quelqu'un aurait des conseils, des info pour m'aider à cerner un peu cette musique, et l'apprécier à son juste titre ???
(Je sais, c'est une question tout à fait abstraite et vague, mais jtente ma chance malgré tout !)
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 21 Fév 2007 - 22:27

The End a écrit:
Est ce que quelqu'un aurait des conseils, des info pour m'aider à cerner un peu cette musique, et l'apprécier à son juste titre ???
(Je sais, c'est une question tout à fait abstraite et vague, mais jtente ma chance malgré tout !)
Je sais pas si ça va t'aider mais j'ai découvert Fauré en le jouant...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 21 Fév 2007 - 22:29

The End a écrit:
à vrai dire j'ai du mal à comprendre cette musique en l'écoutant, du mal à l'aborder.
Pourtant, elle me semble intéressante, et j'ai vraiment l'impression que je pourrai y trouver quelque chose... si je comprenais le sens de sa musique...

Est ce que quelqu'un aurait des conseils, des info pour m'aider à cerner un peu cette musique, et l'apprécier à son juste titre ???

Peut-être que si on connaissait mieux tes goûts, tes compositeurs préférés, on pourrait mieux t'aider? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 21 Fév 2007 - 22:35

même chose qu'Elustaphe, prendre une partition des mélodies, si on peut déchiffrer, Les berceaux, Notre amour, Au bord de l'eau... Sinon le In Paradisum du requiem doit marcher de façon à peu près universelle
Revenir en haut Aller en bas
The End
Mélomane averti
The End

Nombre de messages : 173
Localisation : Entre l'article 4 et l'article 1497 du Code Civil
Date d'inscription : 21/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) EmptyMer 21 Fév 2007 - 23:43

Xavier a écrit:
The End a écrit:
à vrai dire j'ai du mal à comprendre cette musique en l'écoutant, du mal à l'aborder.
Pourtant, elle me semble intéressante, et j'ai vraiment l'impression que je pourrai y trouver quelque chose... si je comprenais le sens de sa musique...

Est ce que quelqu'un aurait des conseils, des info pour m'aider à cerner un peu cette musique, et l'apprécier à son juste titre ???

Peut-être que si on connaissait mieux tes goûts, tes compositeurs préférés, on pourrait mieux t'aider? Wink

Et bien mes goûts ne sont pas tout à fait bien définis, puisque je ne suis pas encore très bien cultivée en ce qui concerne la musique, même si je m'acharne tous les jours à remédier à cette grave et impardonnable lacune !!!
J'aime donc beaucoup les symphonies, mais aussi la musique de chambres et dans une moindre mesure les pièces pour instruments solistes...
Pour les périodes, ce sera Baroque, classique principalement et romantisme ensuite...

Maintenant, ce qui me "bloque" le plus dans ces oeuvres de Fauré, c'est bien que je n'arrive pas à être à l'aise en les écoutant: je ne comprend pas vraiment bien oú Fauré essaye de nous emmener... Question Question Question
En fait c'est ça, je n'arrive pas à me laisser "bercer, emmener" par ses musiques de chambre... alors que j'arrive pourtant à me laisser emmener en écoutant du contemporain strident et dissonant et tout ce que vous voulez !!!

Par contre l'idée de prendre des partitions pourrait être intéressante... J'irai jeter un coup d'oeil si je trouve des partitions !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gabriel Fauré (1845-1924) Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Fauré (1845-1924)
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: