Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Lot de 50 masques à 10.99 €
Voir le deal
10.99 €

 

 Gabriel Fauré (1845-1924)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 11 Fév 2010 - 13:28

Pinch a écrit:
Quelqu'un a écouté la réduction pour piano du Requiem par Emile Naoumoff?

ça a l'air très bien d'après les extraits que j'ai pu entendre.

Oui, très jolie transcription.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 19:08

génial!
je vais essayer de me procurer ça

ça m'intéresse beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 22:51

Pinch a écrit:
génial!
je vais essayer de me procurer ça

ça m'intéresse beaucoup

Pour ceux que les transcriptions de Fauré intéressent, il y a ce concert:
13 février
Auditorium du musée d’Orsay
Les solistes de l’Orchestre de Paris et Marie-Josèphe Jude interprètent Pelléas et Mélisande (transcrit par Dalbavie), Après un rêve, Papillon, La Bonne Chanson, la Fantaisie pour flûte et piano et le Quintette avec piano n° 2 de Fauré
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 12:33

Shocked

je ne suis pas dispo....
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 12:36

Wolfgang a écrit:
Pinch a écrit:
génial!
je vais essayer de me procurer ça

ça m'intéresse beaucoup

Pour ceux que les transcriptions de Fauré intéressent, il y a ce concert:
13 février
Auditorium du musée d’Orsay
Les solistes de l’Orchestre de Paris et Marie-Josèphe Jude interprètent Pelléas et Mélisande (transcrit par Dalbavie), Après un rêve, Papillon, La Bonne Chanson, la Fantaisie pour flûte et piano et le Quintette avec piano n° 2 de Fauré
Je l'avais lu mais pas relevé dans mon agenda : qui chante ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 12:43

DavidLeMarrec a écrit:
Je l'avais lu mais pas relevé dans mon agenda : qui chante ?

Le Texier.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 12:44

On sait david, tu n'es pas disponible ce jour-là. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 12:51

Il n'est même pas disponible pour Mimi. Il n'est pas fréquentable, ce garçon. Shit
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptySam 13 Fév 2010 - 13:12

natrav a écrit:
On sait david, tu n'es pas disponible ce jour-là. Laughing
Mr. Green

Je me disais bien aussi, bizarre que je n'aie pas relevé ça, puisque j'ai potassé le programme d'Orsay et que je me souvenais du beau programme.

J'avais en revanche le souvenir erroné d'avoir hésité. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 11:59

Une citation de Fauré que j'ai trouvé assez évocatrice de sa personnalité ; il écrit à Poujaud, le 3 septembre 1885 :

"Ce n'est pas que j'ai la prétention de faire de Mazeppa un opéra essentiellement français : je vous avouerai même que, d'une manière générale, je ne puis pas admettre de telles subtilités pour cet art qui s'appelle la musique et dont la première des qualité est d'être une langue universelle ou plutôt la langue d'une patrie tellement au-dessus de toutes les autres qu'elle s'abaisse lorsqu'elle traduit des sentiments ou des traits de caractère propres à telle ou telle nation. C'est au moyen d'une théorie si volontiers admise que la musique française doit être légère et pimpante, que la musique allemande doit être lourde, compacte ou inintelligible à force de profondeur. Je crois, au contraire de cela, qu'un musicien véritablement doué fait de la musique sans masque de nationalité. Or, ce n'est pas, le cas de l'École russe et de Tchaïkovsky*, en particulier qui, de peur de ne pas être assez de son pays, prend le plus souvent des thèmes populaires qu'il développe avec plus ou moins d'art. Je dirai la même chose de Brahms à propos de son exploitation des thèmes hongrois et de Grieg qui s'est bâti une belle réputation avec les chansons de son pays. Mais ne trouvez-vous pas que les productions de ces artistes constituent le plus souvent que des curiosités piquantes, intéressantes au même titre qu'un joli costume hongrois ou qu'une image dorée d'un Christ de Moscou ?" (extrait de la correspondance publiée par Nectoux)

Je partage assez son opinion mais à y bien regarder mes compositeurs préférés sont Français.

--------
*Tchaikovsky a composé un Mazeppa en 1884. Et Fauré devait un faire un lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 16:03

Ophanin a écrit:

"Je crois (...) qu'un musicien véritablement doué fait de la musique sans masque de nationalité. Or, ce n'est pas, le cas de l'École russe et de Tchaïkovsky*, en particulier qui, de peur de ne pas être assez de son pays, prend le plus souvent des thèmes populaires qu'il développe avec plus ou moins d'art. Je dirai la même chose de Brahms à propos de son exploitation des thèmes hongrois et de Grieg qui s'est bâti une belle réputation avec les chansons de son pays. Mais ne trouvez-vous pas que les productions de ces artistes constituent le plus souvent que des curiosités piquantes"

Je partage assez son opinion


Pas moi. Je pense qu'un musicien "véritablement doué" peut faire son miel de n'importe quel matériel musical. Dirait-on de Bartok qu'il n'était pas véritablement doué ? Et réduire Brahms à ses danses hongroises, ou Grieg à son exploitation de thèmes populaires norvégiens, c'est vraiment voir les choses par le petit bout de la lorgnette...
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 16:10

Ce n'est pas ce que dit Fauré. Il dit que ces compositeurs sont mauvais quand ils réutilisent bêtement des thèmes populaires pour faire "couleur locale". En ça, il a plutôt raison. Les danses hongroises de Brahms ne valent pas son quintette pour clarinette. cat

Et Bartòk transcende complètement le répertoire folklorique, sans se limiter à sa seule nation.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:19

J'irai encore plus loin que PJF en disant que les chansons des îles britanniques sont un joyau de Beethoven...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 20:23

Mille fois oui ! ces accompagnements sont géniaux.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 25 Mar 2010 - 21:18

Mais Beethoven, ce n'est pas le même contexte. Fauré parle de ses contemporains. Et de toute façon, Fauré et moi on a raison, on ne nous la fait pas. non non non. tutut

Il dit exécrer l'utilisation du folklore pour lui-même. Il n'a pas tort, les œuvres qui réutilisent des thèmes populaires et qui restent dans nos mémoires, sont des œuvres qui vont au-delà de la mélodie rurale accompagnée, non ? Sinon, c'est anecdotique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 8:56

Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ?
j'aime moins le 12è je crois
Oh, il est trop beau ! Sad
Je commence à l'apprivoiser, j'adore la couleur du premier thème, la parenté du deuxième (j'imagine) avec les thèmes de la musique de chambre, et la (très) longue poussée vers la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 11:13

jerome a écrit:
Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ?
j'aime moins le 12è je crois
Oh, il est trop beau ! Sad
Je commence à l'apprivoiser, j'adore la couleur du premier thème, la parenté du deuxième (j'imagine) avec les thèmes de la musique de chambre, et la (très) longue poussée vers la fin.

un de mes préférés également Very Happy

bon après ce n'est pas facile de s'illustrer entre le 11e et le 13e Wink
Revenir en haut Aller en bas
toucan
Mélomane du dimanche
toucan

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 04/05/2010

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 14:31

jerome a écrit:
Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ? J'ai du mal à m'y repérer - c'est quand même un sacrée mélasse !

Mélasse? Ce n'est peut- être pas le mot juste Shocked !
Mais il est vrai que lorsqu'on débute dans Fauré, sa musique peut sembler indifferenciée.

Il y a bien trois périodes dans la vie de Fauré, quoiqu'il peut être difficile de les reconnaitre, car Fauré évoluait lentement plutot que par métamorphoses brusques (Contrairement à Beethoven, par exemple, avec sa Troisième Symphonie, ou Lutoslawski, avec ses Jeux Veniciens).

Dans sa Jeunesse Fauré etait enjoué, divertissant, léger (Nocturnes 1à 6); dans son grand âge, à partir de la 8ème, il s'approfondit, plus méditatif, philosophique et pessimiste peut-être.

N'étant pas musicien je ne peux pas développer ce qui suit: mais il semble que l'un des éléments qui contribue le plus au ton si particulier et original de Fauré est qu'il se servait du système Modal, appris à l'Ecole Niedermeyer, dont la fonction principale était de former des Organistes et Choristes religieux, et dont l'enseignement etait fondé sur la musique du Moyen Age

Le compositeur auquel Fauré me semble avoir le plus d'affinités n'est pas Chopin, ni les autres Français de son temps (Chabrier, Chausson, Debussy): mais Robert Schumann. Au point qu'un couplage (en CD) des trios, quatuors et Quintette de Schumann avec ceux de Fauré me semblerait approprié - sans nier la pertinence des couplages Schumann/Brahms
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 14:36

toucan a écrit:
Mélasse? Ce n'est peut- être pas le mot juste Shocked !
Mais il est vrai que lorsqu'on débute dans Fauré, sa musique peut sembler indifferenciée.
C'était exagéré bien sûr. J'entendais à peu près ce que tu dis dans ta 2e phrase. Smile

Citation :
Dans sa Jeunesse Fauré etait enjoué, divertissant, léger (Nocturnes 1à 6); dans son grand âge, à partir de la 8ème, il s'approfondit, plus méditatif, philosophique et pessimiste peut-être.
Oui je ressens un peu ça aussi, mais dans le 6e ça commence déjà à poindre, non ?
Le Fauré de la troisième période est assez fascinant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
toucan
Mélomane du dimanche
toucan

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 04/05/2010

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 13 Mai 2010 - 15:01

jerome a écrit:
Oui je ressens un peu ça aussi, mais dans le 6e ça commence déjà à poindre, non ?

Oui, absolument. Rien n'est cloisonné chez Fauré, on trouve bel et bien la premisse du Fauré plus solide et viril de la seconde période, dans la première, et même du Fauré philosophique de la troisième.

C'est d'ailleurs bien pourquoi trouver ses repères dans Fauré n'est pas si évident!
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 0:42

jerome a écrit:
toucan a écrit:
Mélasse? Ce n'est peut- être pas le mot juste Shocked !
Mais il est vrai que lorsqu'on débute dans Fauré, sa musique peut sembler indifferenciée.
C'était exagéré bien sûr. J'entendais à peu près ce que tu dis dans ta 2e phrase. Smile

Citation :
Dans sa Jeunesse Fauré etait enjoué, divertissant, léger (Nocturnes 1à 6); dans son grand âge, à partir de la 8ème, il s'approfondit, plus méditatif, philosophique et pessimiste peut-être.
Oui je ressens un peu ça aussi, mais dans le 6e ça commence déjà à poindre, non ?
Le Fauré de la troisième période est assez fascinant. Very Happy

Le sixième ? C'est peut-être le plus beau de tous, le plus baudelairien en tout cas. On est à mille lieues du Fauré divertissant.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 11:43

Je connais trop mal Baudelaire pour saisir la pertinence du rapprochement, mais si tu le dis Smile
La première partie est encore d'apparence assez "conventionnelle", le chant très lyrique, les arpèges à tempo lent... pas de quartes, de motifs disloqués, je vois quand même une différence de modernité avec l'écriture des derniers. Mais c'est hyper beau aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 11:52

On peut voir ça comme ça, mais ces harmonies...
Le septième est encore plus intériorisé, ça évolue très vite.

Ma référence à Baudelaire peut être plus précise : je pensais à Harmonie du soir, tout bêtement.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 11:55

Le premier nocturne non-plus n'est pas vraiment accès sur le divertissement. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 11:58

Ophanin a écrit:
Le premier nocturne non-plus n'est pas vraiment accès sur le divertissement. Surprised
Perso j'adore la première page, on dirait un prélude de Bach, mais par la suite ce motif de main gauche quand même, c'est un peu moins dense je trouve. Après évidemment aucun nocturne de Fauré n'est exempt de finesse et d'intériorité, par définition ! colors
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 18 Mai 2010 - 11:58

Son écriture reste quand même plus conventionnelle. Ca sent un peu le fauteuil Louis XV, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
MELMOTH
Néophyte


Nombre de messages : 17
Age : 75
Localisation : pont de buis
Date d'inscription : 02/06/2010

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: FAURÉ...   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 28 Juin 2010 - 16:59

Un vendredi début de soirée...

Je Me dis, in petto : tiens, si Je M'écoutais "du" Samson François...
J'ouvre donc Mon luxueux coffret EMI de _tout_ ce que cet immense
pianiste a enregistré (33 Cd), et pioche au hasard...Pour tomber sur le
1er quatuor de Fauré avec le quatuor Bernède (+ quelques nocturmes et
impromptus)...Pure merveille, bien sûr...C'est Samson, hein...

Et c'est ainsi que commençèrent plus de 48 heures en compagnie de
Gabriel, que Je n'avais pas écouté depuis bien longtemps...
Faut dire que J'ai eu du mal, avec ce compositeur...Que Je n'ai
commencé à apprécier vraiment qu'il y a une dizaine d'années...
J'ose d'ailleurs affirmer qu'il faut avoir acquis un certain degré de _
maturité_ pour vraiment le comprendre...Bref, avoir déjà pas mal de
bouteille...

Bon...Vous le savez...Le jusderâne n'est pas Mon fort (Lamaury)...
Simplement, les harmonies sont d'une telle subtilité...Las amples
figures mélodiques d'une telle majesté et ampleur...L'art des
modulations si extraordinaire...Ce flux de musique qui fait ressembler
ses oeuvres au Nil en période calme...Cette musique complètement _hors
du temps_ (ses plus belles oeuvres furent écrites entre 1910 et 1924,
année de sa mort, alors que la seconde École de Vienne, Debussy, Bartok,
Ravel et Stravinsky avaient déjà écrit une palanquée de leurs chefs-d'
oeuvre), et alors qu'il devenait complètement sourdingue...Une musique
tout simplement intemporelle, magique, à savourer goulûment...Mais
musique aussi _qui se mérite_...
J'ose affirmer que Gaby Me fait penser à Schubert (beaucoup plus qu'à
Schumann, comme beaucoup l'ont comparé)...Oui...C'est notre Chouchou
français, quoi...
D'ailleurs, comme ce dernier, il a essentiellement écrit de la musique
de chambre, des oeuvres pour le piano et de la musique vocale (mais sa
musique orchestrale n'était pas vraiment son truc...Faut dire aussi que
sa surdité était probablement en pertie responsable de cet état de fait..
.Comme Franz, qui, malgré l'exceptionnelle neuvième, n'a jamais vraiment
été un roi de l'orchestration non plus...

Or donc...
Voici les disques que J'écoutai, depuis vendredi soir jusque dimanche
soir très tard...Disques que bien sûr Je ne pourrai que vous conseiller..
. Vous savez depuis longtemps que Mes conseils en enregistrements de
qualité valent de l'or, n'est-ce pas...

Bien...
Commençons par la _musique de chambre_...Pour Moi la part de loin la
plus extraordinaire de sa production...Surtout les oeuvres de la fin de
sa longue vie, composées dans la douleur alors qu'il était pratiquement
complètement sourdingue...

Là, y a pas foto : les deux coffrets de deux CD chacun édités par EMI il
y a bien longtemps sont un "must"...On y trouve entre autres de
prestigieux artistes : le *quatuor Parennin*...*Collard*...*Dumay*...*
Debost*...*Lodéon* (et oui !...Il fut en son temps un très grand
violoncelliste, faut pas l'oublier)...*Pasquier*...

[Mébon, il y a bien entendu aussi d'autres très grands interprètes : *
Grumiaux*/*Crossley* pour les sonates piano/violon...*Tortelier*/*Hubeau*
pour les sonates violoncelle/piano etc]...

S'il ne fallait commence que par _une_ oeuvre de musique de chambre, Je
conseillerais le premier quintette pour piano...L'adagio est à se tordre
par terre de joyeuses douleurs pleines d'éclairs spasmodiques faisant
penser à un formidable mal de dents qui ferait intensément jouir, si
vous voyez ce que Je veux dire...

Rien à foutre : les deux quintettes, le quatuor (dernière oeuvre de
Fauré), les sonates pour violon et violncelle sont, n'ayons pas peur de
le clamer haut et fort, de purs chefs-d'oeuvre de la musique de chambre
française...Ni Franck, Debussy, Ravel, Magnard et autre Saint-Saens ou d'
Indy n'ont été aussi loin...

Passons maintenant à l'_oeuvre pianistique_...
Le piano a accompagné Gaby toute sa vie...Oeuvres pour la plupart
courtes (rarement plus de 5 ou 10 minutes)...Faisant penser, de par
leurs titres, à Chopin : nocturnes, barcarolles et autres
valses ou impromptus...
Là, Je Me suis baladé entre Mes trois intégrales, entre lesquelles Je ne
parviens pas à faire un choix : *Hubeau* (Erato), *Heidsieck* (EMI) et *
Crossley* (CRD)...
Mais il y a aussi l'intégrale des Nocturnes par *Collard* (EMI) ou *
Lively* (Etcetera) qui sont elles aussi de pures merveilles...
Notons que les pianistes, même les plus connus, ont bien peu souvent
joué (en concert) et enregistré ces pièces pour piano, sauf peut-être
celles de la "première période"...Ce qui est proprement scandaleux...J'
ose le crier sur tous les toits...

Bien...
Quid de la _voix_, chez Fauré ?...
Alors là, ô Amis Mélosiciens, que de merveilles !...
Horizon Chimérique...Bonne Chanson...Chanson du pêcheur et tant d'autres
cycloes de chansons...Comme Schubert, c'est la part la plus secrète et
la plus intime de la création de ce génie, c'est MELMOTH qui vous le dit.
..
Les interprètes ?...*Panzéra* (Lys)..*Souzay* (Decca, Philips)...*
Maurane* (XCP)...*Ameling* (intégrale des mélodies chez EMI)...*
Stutzmann* (RCA)...*Baker* (Hyperion)...
Bref...Vous n'avez que l'embarras du choix...
Dommage que DFD n'ait rien (ou si peu) enregistré GF...

La _musique sacrée_, allez-vous me demander...Patience, ça vient...
Il n'y a qu'un Requiem, vous le savez bien, mais décliné en moult
versions !...
Voilà ce que Je vous conseille, brut de décoffrage :

- version originale (petit orchestre) : *Gardiner* (Philips), tout
simplement bouleversant, le mec et ses chanteurs/euses...
Mais vous avez aussi *Cleobury* (version 1896/Rutter (EMI)), dont un des
intérêrs est d'être associé avec le formidable Requiem de Duruflé !...

- version originale/grand orchestre : *Corboz* (Erato), avec le grand *
Huttenlocher*...Probablement plus disponible, hélas...

Plein d'autres versions existent...Je passe...

Enfin, pour finir, car Je vois bien que vous fatiguez, là, la musique
orchestrale, dont il faut bien avouer que dce ne fut jamais réellement
la tasse de thé de Fauré...

Je ne vous conseillerai qu'une intégrale, celle de *Plasson* (EMI), plus
qu'honorable, qui réunit en particulier évidemment tous les opus les
plus connus :Pelléas & Mélisande, Masques & Bergamasques, Shylock
Ballade et Fantaisie pour piano et orchestre, Dolly etc...
*Ansermet* (Decca) et *Baudo* (EMI) ont eux aussi enregistré de fort
beaux florilèges de ces oeuvres, Ma Foi...

Voili voilou...
N'oubliez _jamais_ que *Gabriel FAURÉ* est un immense musicien...Un des
plus grands de l'histoire de la musique savante occidentale, et en tout
cas de la musique française...Mais hélas bien mal connu du mélomane
lambda et, ce qui est bien plus grave et préoccupant selon Moi, bien
trop rarement joué en concerts et enregistré en studios...Il est vrai
que sa musique n'est pour beaucoup "pas à la mode", et a de tout temps
été jugée par une grande part des soi-disant connaisseurs comme
vieillote et anachronique, limite incompréhensible...
Mon MELMOTH que ces gens sont cons...

MELMOTH vous remercie de L'avoir lu jusqu'à la fin de Son laïus un peu
jusdecrânesquetout de même..
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 28 Juin 2010 - 17:01

Melmoth, attention à chaque fois que tu crées un sujet de bien vérifier qu'il n'existe pas déjà. En l'occurrence, tu te doutes biens qu'on a déjà parlé de Fauré...
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyJeu 8 Juil 2010 - 9:09

jerome a écrit:
Ophanin a écrit:
Le premier nocturne non-plus n'est pas vraiment accès sur le divertissement. Surprised
Perso j'adore la première page, on dirait un prélude de Bach, mais par la suite ce motif de main gauche quand même, c'est un peu moins dense je trouve. Après évidemment aucun nocturne de Fauré n'est exempt de finesse et d'intériorité, par définition ! colors

Je n'arrive pas à me le sortir de tête ce motif. Et j'ai souvent ça avec les mélodies de Fauré.

De toute façon, ses Nocturnes contiennent de vraies perles, et dans chacune de ses "périodes". Cela dit, je trouve qu'il est difficile d'écouter le cycle complet d'une traite. Je finis par être un peu dans le brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:27

Dans la biographie de Jean-Michel Nectoux, on trouve une anecdote qui me semble à la fois douteuse et prodigieusement intéressante. Smile Les élèves de la classe de composition du Conservatoire de Paris (dirigée par Fauré) auraient eut l'idée de pousser leur dévotion jusqu'à lui dédier un quatuor à cordes composé à plusieurs. Chaque mouvement serait dans une tonalité en rapport avec son nom : Fa, La, Sol et Ré (F A U Ré).

Le premier mouvement de ce quatuor aurait été composé par Ravel. Le second, un scherzo, par Raoul Bardac (je ne trouve pas beaucoup d'information sur lui). Le troisième, un mouvement lent, par Paul Ladmirault (sa musique s'inspire fortement de celle de son maître). Et le dernier, un final brillant, serait de Roger Ducasse.

Nectoux parle de ces quatre mouvements comme étant intégrés dans les quatuors que ces compositeurs ont fait ultérieurement. Donc en fin de compte ils auraient composé mais pas joué ni publié. C'est illogique. Quelqu'un connaissait cette anecdote ? Y a-t-il une raison à cet abandon ? A-t-on enregistré ce quatuor ? Je ne trouve presque rien sur le sujet. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:37

Sol = U, c'est vraiment le genre de bizarrerie capillotractée que...

Ce que je puis te dire, c'est qu'il existe des oeuvres d'hommage à Fauré de Ravel (Berceuse sur le nom de Fauré pour violon et piano), Ladmirault (Hommage à Gabriel Fauré pour piano) et Roger-Ducasse (Poème symphonique sur le nom de Fauré, qui a été enregistré pour deux pianos, mais c'est peut-être aussi l'original qui est ainsi).

Alors ils ont peut-être fait beaucoup de pièces en son hommage ou d'arrangements de cet hommage, mais il y a des choses qui traînent et ne concordent pas tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ouatisZemusic
Mélomane averti
ouatisZemusic

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:46

JadSeif a écrit:
Saviez vous,chers amis que Gabriel Fauré,qui a ecrit des pieces de musiques raffinées,était soud.Non pas comme Beethoven,mauis comme Gainsbourg.
.. pas très bon en exégèse, mais ça m'aurait pourtant plu de savoir en quoi Fauré était parent avec Gainsbourg. Pas pour Gainsbourg, mais pour Fauré Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Alien
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:47

Merci pour ta réponse rapide.

DavidLeMarrec a écrit:
Sol = U, c'est vraiment le genre de bizarrerie capillotractée que...

Il y a plein de choses comme ça dans cette période. Surtout chez Ravel. Smile

Citation :
Ce que je puis te dire, c'est qu'il existe des oeuvres d'hommage à Fauré de Ravel (Berceuse sur le nom de Fauré pour violon et piano), Ladmirault (Hommage à Gabriel Fauré pour piano) et Roger-Ducasse (Poème symphonique sur le nom de Fauré, qui a été enregistré pour deux pianos, mais c'est peut-être aussi l'original qui est ainsi).

Alors ils ont peut-être fait beaucoup de pièces en son hommage ou d'arrangements de cet hommage, mais il y a des choses qui traînent et ne concordent pas tout à fait.

Le final du premier quatuor de Roger-Ducasse utilises pour thème : Fa, La, Sol et Ré. Il est dédié à Fauré. Mais enfin, l'argumentaire est un peu mince.

Le problème avec cette biographie de Nectoux, c'est que parfois on a des sources et des références très précises et à d'autres moments (comme là) on a juste une anecdote sortie d'on ne sait où. Confused
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:50

Il n'y a pas de raison que ça ait été inventé, mais quid de l'aboutissement du projet ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 16:10

Ophanin a écrit:


Le final du premier quatuor de Roger-Ducasse utilises pour thème : Fa, La, Sol et Ré. Il est dédié à Fauré. Mais enfin, l'argumentaire est un peu mince.

Le problème avec cette biographie de Nectoux, c'est que parfois on a des sources et des références très précises et à d'autres moments (comme là) on a juste une anecdote sortie d'on ne sait où. Confused

Ça peut sortir d'une lettre de 1911 de Roger-Ducasse à son ami André Lambinet :
http://books.google.fr/books?id=d4Nd6KM484oC&pg=PA80&dq=faur%C3%A9+quauor+ravel+bardac+ladmirault&hl=fr&ei=ZoByTKeaIdSH4Abh5-3eCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDgQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyLun 23 Aoû 2010 - 22:24

♫ a écrit:
Ophanin a écrit:


Le final du premier quatuor de Roger-Ducasse utilises pour thème : Fa, La, Sol et Ré. Il est dédié à Fauré. Mais enfin, l'argumentaire est un peu mince.

Le problème avec cette biographie de Nectoux, c'est que parfois on a des sources et des références très précises et à d'autres moments (comme là) on a juste une anecdote sortie d'on ne sait où. Confused

Ça peut sortir d'une lettre de 1911 de Roger-Ducasse à son ami André Lambinet :
http://books.google.fr/books?id=d4Nd6KM484oC&pg=PA80&dq=faur%C3%A9+quauor+ravel+bardac+ladmirault&hl=fr&ei=ZoByTKeaIdSH4Abh5-3eCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDgQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false

Effectivement ! Mais ça reste assez vaseux. On comprend à peu près qu'il n'est pas satisfait de son final. Dans ce cas il aurait pu le réécrire. Et pourquoi Nectoux ne donne pas cette lettre pour référence ? Ça manque de rigueur cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 24 Aoû 2010 - 8:44

Ophanin a écrit:
♫ a écrit:

Ça peut sortir d'une lettre de 1911 de Roger-Ducasse à son ami André Lambinet :
http://books.google.fr/books?id=d4Nd6KM484oC&pg=PA80&dq=faur%C3%A9+quauor+ravel+bardac+ladmirault&hl=fr&ei=ZoByTKeaIdSH4Abh5-3eCA&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CDgQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false

Effectivement ! Mais ça reste assez vaseux. On comprend à peu près qu'il n'est pas satisfait de son final. Dans ce cas il aurait pu le réécrire. Et pourquoi Nectoux ne donne pas cette lettre pour référence ? Ça manque de rigueur cette affaire.

Est-ce qu'il donne des références sur tout ce qu'il dit ? J'imagine que la plupart des éléments, il les pompe sur un précédent auteur. Par exemple, l'histoire du quatuor semble aussi se trouver dans une biographie de Fauré par Jessica Duchen, et probablement ailleurs. Ce n'est pas un scoop.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMar 24 Aoû 2010 - 10:30

Justement, non, il ne donne aucune source ni référence en-dehors d'un souvenir médiocre de Roland Manuel quant au final de ce quatuor.

D'ailleurs, c'est un reproche que je ferai à toute cette biographie. Elle se contente d'effleurer la surface, de relater des anecdotes au milieu d'analyses musicologiques (heureusement plus intéressantes). Nectoux s'appuie quasiment uniquement sur de la correspondance. Et ces lettres on se doute que les descendants de Fauré les ont triées avant de le laisser les consulter puis les publier. Or il les prend pour argent comptant sans aucun recule, sans esprit critique. Enfin, bien qu'il dispose d'une bibliographie assez conséquente, il cite surtout ses propres articles.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:02

Richard a écrit:
Bonjour,

Est ce que Fauré a composé beaucoup pour l'orchestre ? Je ne connais que la célèbre Pavane, j'aimerais bien en connaitre un peu plus...
Merci !

Il y a notamment des musiques de scène, en premier lieu Pelléas et Mélisande qui est vraiment superbe, et puis Shylock et Caligula.
Il y a aussi la suite Masques et Bergamasques, et des orchestrations de l'Elegie et de la suite Dolly.
Pour piano et orchestre, la Ballade et la Fantaisie.

Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:08

Fauré n'a pas beaucoup composé pour l'orchestre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C5%93uvres_de_Gabriel_Faur%C3%A9
L'essentiel se trouve ici, il y a tout, à l'exception du concerto pour violon, de la fantaisie pour flûte et orchestre op.79 et du voile du bonheur op.88.
On trouve ce coffret pour un prix dérisoire sur Amazon :
Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 51vzYbgaLoL


Dernière édition par WoO le Mer 8 Sep 2010 - 16:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:09

Il y a Tortelier qui est très bien sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:34

WoO a écrit:
L'essentiel se trouve ici, il y a tout, à l'exception du concerto pour violon, de la fantaisie pour flûte et orchestre op.79 et du voile du bonheur op.88.

Il n'est pas resté inachevé ? Il me semblait qu'il avait abandonné et repris certains thèmes ultérieurement dans son deuxième quatuor avec piano.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:41

Tu as raison, il n'en reste que des fragments mais il a néanmoins été enregistré chez Hypérion avec d'autres oeuvres rares pour violon (fantaisie norvégienne de Lalo notamment)

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 61iaBc66RdL
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1273
Age : 47
Date d'inscription : 23/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 8 Sep 2010 - 16:55

Parfait merci. Le disque de Plasson va être parfait pour une initiation.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyMer 29 Sep 2010 - 18:54

Bonjour,

Suite au verrouillage proprement scandaleux du fil à l'importance pourtant capitale "Vos achats du mois - Septembre 2010" qui témoigne une nouvelle fois, comme si cela était nécessaire, de la politique antidémocratique, que dis-je, dictatoriale, de la modération de ce forum, avec à sa tête le despote Xavier 1er, me voilà réduit à fragmenter toute ma liste et obligé d'en parler dans les sujets concernés !!! PROPREMENT HONTEUX Evil or Very Mad . D'autant que j'imagine que le tout petit commentaire que j'avais joint à chacun des disques de cette liste ne vous suffira pas et que vous allez m'obliger à en dire davantage, ce qui est tout simplement en inadéquation avec ma flemmingite douée de crampe du clavier !!! Flûte, zut, saperlipopette, j'en viens à regretter d'avoir acheté autant de disques ce mois-ci hehe

Alors, concernant Gaby, voici mon dernier achat :

Fauré - "Musique pour piano"
Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 21R197YGF7L._SL500

Raison de l'achat : J'aime beaucoup Fauré (particulièrement ses Nocturnes). Je ne possède pas certaines des oeuvres présentes sur ce disque, comme les "Impromptus Opp. 31 et 102" et la "Barcarolle n° 5 Op. 66". Je suis tombé par hasard sur ce disque, à la fnac, et mon conseiller particulier m'a confirmé la pertinence de cet achat. Ce dont !!!

Note : I love you I love you I love you

Commentaires : C'est beau !!! drunken

Spoiler:
 

Voilà pour l'heure,
Christophe, d'humeur taquine, ce soir
kiss à tous
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyDim 29 Juil 2012 - 11:37

Suite à la conversation sur les quintettes de fauré en discographie, j'ai tenté le premier, j'en ressors très enthousiasmé,, ça dégage de l'émotion, ça n'agresse pas l'oreille, ce n'est pas ennuyeux, vraiment une très belle oeuvre. Les cordes du deuxième mouvement me font penser aux métamorphoses de Strauss en moins chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB

Nombre de messages : 809
Age : 54
Date d'inscription : 21/07/2012

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyDim 29 Juil 2012 - 12:55

Glocktahr a écrit:
Suite à la conversation sur les quintettes de fauré en discographie, j'ai tenté le premier, j'en ressors très enthousiasmé,, ça dégage de l'émotion, ça n'agresse pas l'oreille, ce n'est pas ennuyeux, vraiment une très belle oeuvre. Les cordes du deuxième mouvement me font penser aux métamorphoses de Strauss en moins chiant.

C'est une splendeur, ce premier quintette. N'est-ce pas ? Smile. Personnellement, il me touche plus que le second quintette qui est tout aussi magnifique mais c'est un avis tout personnel Wink .



Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyDim 29 Juil 2012 - 12:58

Je vois que dans mon message j'ai oublié de mentionner que je parlais de celui avec piano, toutes mes confuses. Faudra que je tente le deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB

Nombre de messages : 809
Age : 54
Date d'inscription : 21/07/2012

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyDim 29 Juil 2012 - 13:04

Glocktahr a écrit:
Je vois que dans mon message j'ai oublié de mentionner que je parlais de celui avec piano, toutes mes confuses. Faudra que je tente le deuxième.

Tu parlais bien du premier quintette pour piano et cordes opus. 89. Non ? C'était bien clair.


Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 EmptyDim 29 Juil 2012 - 13:34

Glocktahr a écrit:
Je vois que dans mon message j'ai oublié de mentionner que je parlais de celui avec piano, toutes mes confuses. Faudra que je tente le deuxième.

Le 2° je le trouve très wagnérien. La meilleure pièce dans la Fauré de chambre je trouve.
Tu peux écouter aussi les quatuors Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Fauré (1845-1924)
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: