Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

 

 Gustav Mahler (1860-1911)

Aller en bas 
+80
toucan
oleo
Pelléas
olivier le normand
maximeg
Francoistit
mr.hutz
Francesco
Abnegor
hammerklavier
Zeno
Kilban
keane
Nounou
k-leb
Wolferl
aurele
Iranon
Bertram
Pison Futé
Hein ?
Swarm
Guillaume
Rameau
arnaud bellemontagne
Octavian
kegue
Percy Bysshe
Utnapištim
jpwol
leroybrown
Dave
Mariefran
Cololi
WoO
jerome
Passage
OYO TOHO
Crapio
atomlegend
christophe21
Morloch
Ludovyk
jesus
kik212003
entropie
Stadler
MickeyZeVrai
Fanfaron
Jules Biron
KID A
hansi
*Nico
Guigui
Anthony
Pousskine
felyrops
Christophe
Tus
Jaky
Kia
ouannier
Gaial
Julien
sofro
Poulet
-
PJF
pana
antrav
Davidl2005
fgero
DavidLeMarrec
quintette op.57
Fuligo
Sauron le Dispensateur
Jorge
Picrotal
Bertrand67
Xavier
84 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 3 Déc 2008 - 12:02

mais je n'ai pas dit que Mahler était insensible à Scriabine dans ses dernières symphonies, surtout qu'il a tourné en Russie et probablement lu au moins quelques partitions de Scriabine... en ce qui concerne la France, je crois qu'il y avait une ignorance réciproque assez totale entre Mahler et les compositeurs français (cela dit Saint-Saens assista à la création de la 8ème symphonie de Mahler à Munich)
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 3 Déc 2008 - 19:32

le veinard ! j'aurai bien voulu y assister aussi. Very Happy Il ne nous reste qu'une photo de ce moment important.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome


Nombre de messages : 8875
Date d'inscription : 10/03/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 3 Déc 2008 - 23:06

Et, dixit Wikipedia :

Debussy, qui avait quitté ostensiblement la salle lors de la première de la 2e symphonie à Paris, avait déclaré : « Ouvrons l'œil (et fermons l’oreille)… Le goût français n’admettra jamais ces géants pneumatiques à d’autre honneur que de servir de réclame à Bibendum. »

c'est juste pour chauffer un peu Sud
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 8:47

ça, c'est typiquement un Français qui parle... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal


Nombre de messages : 12617
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 9:11

C'est drôle, je pensais que c'était surtout Saint-Saëns qui était réputé pour son anti-germanisme primaire...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89339
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 10:44

Ca serait un comble quand on entend le début de sa 3è symphonie par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 13:15

jerome a écrit:
Et, dixit Wikipedia :

Debussy, qui avait quitté ostensiblement la salle lors de la première de la 2e symphonie à Paris, avait déclaré : « Ouvrons l'œil (et fermons l’oreille)… Le goût français n’admettra jamais ces géants pneumatiques à d’autre honneur que de servir de réclame à Bibendum. »

c'est juste pour chauffer un peu Sud
tu apportes de l'eau à mon moulin au contraire... on n'est pas à une stupidité près de la part de ce tâcheron haineux: que pouvait-il y comprendre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 13:18

Picrotal a écrit:
C'est drôle, je pensais que c'était surtout Saint-Saëns qui était réputé pour son anti-germanisme primaire...
Debussy sur la 4ème de Brahms "Assez de choucroute en musique!" et lire les paroles de ce chef d'oeuvre immortel "Noël des enfants qui n'ont plus de maison" qui pleure sur les petits polonais et les petits français victimes des méchants allemands.
Saint-Saëns a été l'un des premiers promoteurs du wagnérisme en France, jusqu'à ce qu'il se rendre compte du désastre.
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia


Nombre de messages : 6939
Age : 36
Date d'inscription : 21/10/2006

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 13:24

sud273 a écrit:

Debussy sur la 4ème de Brahms "Assez de choucroute en musique!" et lire les paroles de ce chef d'oeuvre immortel "Noël des enfants qui n'ont plus de maison" qui pleure sur les petits polonais et les petits français victimes des méchants allemands..
Ah oui, celui-là il est gratiné Mr. Green
"Assez de camembert en musique!"
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 19:42

jerome a écrit:
Et, dixit Wikipedia :

Debussy, qui avait quitté ostensiblement la salle lors de la première de la 2e symphonie à Paris, avait déclaré : « Ouvrons l'œil (et fermons l’oreille)… Le goût français n’admettra jamais ces géants pneumatiques à d’autre honneur que de servir de réclame à Bibendum. »

c'est juste pour chauffer un peu Sud

c'est exactement ce que je fais quand j'entends du Debussy. J'ai jamais pu blairer sa musique, et je le supportais uniquement lorsqu'il était sur les billets de banque à l'époque du franc. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 19:43

oh je n'irais pas jusque là, j'adore la musique de Debussy, mais le personnage est puant, un symbole de prétention et de stupidité galliciennes.
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 19:47

Debussy parle du goût français, je ne sais pas ce qu'il vaut le goût français, mais nous sommes encore très souvent à la traîne en ce qui concerne la culture musicale sous diverses formes. Peut-être trop de "debussysme" politique au fil des siècles ?
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 19:48

trop d'aveuglement et de bêtise: il n'y a de goût français que quand on ne cesse de le proclamer, et ça explique qu'aujourd'hui n'importe quel être humain non-français lève les yeux au ciel quand il entend parler de la France: c'est bien mérité!
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 19:52

je suis entièrement d'accord avec toi. Quand je regarde dans la région les manifestations musicales et surtout classique, c'est à pleurer !!! Bref, je ne suis pas retourné au concert depuis plus de 20 ans. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage


Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 20:05

Spiritus a écrit:
oh je n'irais pas jusque là, j'adore la musique de Debussy, mais le personnage est puant, un symbole de prétention et de stupidité galliciennes.
Pour la prétention je veux bien mais qualifier son humour féroce ainsi que sa mauvaise foi avouée et revendiquée de stupidité... je ne te suis plus. As-tu lu Monsieur Croche? C'est inénarrable, acerbe, insupportable de mauvaise foi et de provocation: un délice en fait.
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 904
Age : 53
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 20:12

DePassage a écrit:
Spiritus a écrit:
oh je n'irais pas jusque là, j'adore la musique de Debussy, mais le personnage est puant, un symbole de prétention et de stupidité galliciennes.
Pour la prétention je veux bien mais qualifier son humour féroce ainsi que sa mauvaise foi avouée et revendiquée de stupidité... je ne te suis plus. As-tu lu Monsieur Croche? C'est inénarrable, acerbe, insupportable de mauvaise foi et de provocation: un délice en fait.

C'est vrai, ses citations sont souvent délicieuses. Espérons juste que c'était de la "mauvaise foi assumée", ce dont je ne suis pas réellement sûr quand il parle de Mahler Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 20:17

DePassage a écrit:
Spiritus a écrit:
oh je n'irais pas jusque là, j'adore la musique de Debussy, mais le personnage est puant, un symbole de prétention et de stupidité galliciennes.
Pour la prétention je veux bien mais qualifier son humour féroce ainsi que sa mauvaise foi avouée et revendiquée de stupidité... je ne te suis plus. As-tu lu Monsieur Croche? C'est inénarrable, acerbe, insupportable de mauvaise foi et de provocation: un délice en fait.
oui ça sent le tiroir de la jeune fille de province, comme il disait élégamment de Schubert...
je ne suis pas non plus d'accord avec Spiritus, la musique est tout aussi prétentieuse que l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 20:26

j'ai lu des passages de Monsieur Croche, et effectivement c'est beaucoup plus amusant. Mais là, en l'occurence, sur Mahler, je ne suis vraiment pas sûr qu'il y avait de l'ironie...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95051
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 23:25

christophe21 a écrit:
Debussy parle du goût français, je ne sais pas ce qu'il vaut le goût français, mais nous sommes encore très souvent à la traîne en ce qui concerne la culture musicale sous diverses formes. Peut-être trop de "debussysme" politique au fil des siècles ?
Là, je crois qu'il y a confusion :
- le goût français, certes convoqué à toutes les sauces, existe bel et bien ; il y a un esprit de légèreté vaguement ironique, volontiers mélancolique, qui est commun à beaucoup de la musique française depuis Grétry jusqu'à Damase, et qui comprend les musiciens 'sérieux' ;
- le goût français est très peu soutenu en France pour ce qui est de la musique - cherchez donc un récital de mélodie française (cherchez bien, ça n'existe pas, sauf à Londres de temps en temps) ou un récital de piano français (ça existe, mais c'est récent et deux par an dans toute la France, la plupart du temps avec les mêmes Debussy / Ravel) ;
- le goût et la politique culturelle sont deux choses bien distinctes, et la musique germanique domine de façon écrasante la culture française.


Après, que Debussy ait dit des bêtises plus ou moins drôles, certes, mais si ça vous suffit à le discréditer, je crois que je vais pouvoir vous dégoûter de pas mal de ses camarades germanophones. pig
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9424
Age : 62
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 23:44

DavidLeMarrec a écrit:

Après, que Debussy ait dit des bêtises plus ou moins drôles, certes, mais si ça vous suffit à le discréditer, je crois que je vais pouvoir vous dégoûter de pas mal de ses camarades germanophones. pig
Oh oui! Dis-nous!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89339
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 23:49

sud273 a écrit:
jerome a écrit:
Et, dixit Wikipedia :

Debussy, qui avait quitté ostensiblement la salle lors de la première de la 2e symphonie à Paris, avait déclaré : « Ouvrons l'œil (et fermons l’oreille)… Le goût français n’admettra jamais ces géants pneumatiques à d’autre honneur que de servir de réclame à Bibendum. »

c'est juste pour chauffer un peu Sud
tu apportes de l'eau à mon moulin au contraire... on n'est pas à une stupidité près de la part de ce tâcheron

Tu vois que tes oreilles aussi ont des problèmes... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyJeu 4 Déc 2008 - 23:54

je fais comme lui, je ne tolère pas ce qui est meilleur que ma propre musique...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 22 Fév 2009 - 1:45

Je viens enfin d'écouter la dixième symphonie Very Happy

Je n'avais pas encore fini d'écouter la totalité des symphonies de Mahler, c'est maintenant chose faite.

Mes préférées sont les 1 - 7 - 5 - 6 (sans ordre de préférence), je n'aime pas trop les 2 et 3 et j'avoue ne plus me souvenir des 4 et 9 dont l'écoute remonte à trop longtemps. La 8 présente quant à elle des passages orchestraux absolument sublimes (le début de la deuxième partie est à tomber par terre), mais les parties chantées ne m'enchantent guère avec ce climat extatique lourdingue qui perdure jusque à la fin (on se croirait presque par moment dans de la musique chorale anglaise Rolling Eyes ).

J'ai écouté tout d'abord la symphonie dans sa première reconstruction par Cook dirigée par Eliahu Inbal puisque c'est avec cette intégrale que j'ai découvert toutes ces symphonies. J'ai trouvé l'Adagio vraiment glacial et la sonorité des cordes limite désagréable dans l'aigu... Les autres mouvements présentent bien des passages intéressants, en particulier le tout dernier où j'ai été frappé par une note qui reste maintenue extrêmement longtemps. J'ai ensuite écouté l'Adagio dirigé par Bernstein en concert, histoire de comparer. J'ai trouvé ça plus réussi que Inbal, le son est meilleur, le tempo moins précipité, mais je n'ai pas vraiment été plus ému...

Qu'est-ce que cet Adagio a de si magnifique ? J'ai écouté hier la 6ème de Tchaïkovsky dirigée par Svetlanov et je dois avouer qu'à plusieurs reprises la petite larme n'était pas loin. Rien de tel ici, si ce n'est que c'est très beau bien sûr, je ne vais pas dire le contraire, mais j'ai déjà été autrement plus touché par d'autres passages chez Mahler. Je m'étonne juste de lire que beaucoup considèrent cet Adagio comme le sommet de son art.


Dernière édition par WoO le Dim 22 Fév 2009 - 3:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 22 Fév 2009 - 1:51

Shocked

Oui, je sais, j'ai déjà dit bonne nuit. J'y vais. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89339
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 22 Fév 2009 - 1:52

Le sommet de son art je ne sais pas, mais son mouvement de symphonie le plus émouvant pour moi et de loin.
Mais je ne sais pas si c'est explicable, c'est tout ce qu'il y a de plus subjectif.
Mais la comparaison avec Tchaïkovsky tourne court, très court à mon sens...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 22 Fév 2009 - 3:42

Je suis en train de réécouter la 4ème pour me rafraîchir la mémoire.

Le mouvement lent est splendide. Mais ce qui suit immédiatement me rappelle ce que j'aime le moins chez Mahler : les mouvements avec lieder orchestrés, le pire pour moi étant les choeurs de gamins qui font "ding dong" dans la 3ème...

Tout ce qui relève du symphonique pur me laisse par contre sans voix.

(la fin de cette 3ème par exemple drunken )
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89339
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 22 Fév 2009 - 3:46

WoO a écrit:
le pire pour moi étant les choeurs de gamins qui font "ding dong" dans la 3ème...

Ah tiens là-dessus on est d'accord. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
christophe21
Mélomaniaque
christophe21


Nombre de messages : 753
Date d'inscription : 20/05/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMar 24 Fév 2009 - 18:56

je prends ce mouvement très humoristiquement, le chœur des enfants est un peu décalé dans cette symphonie, en revanche l'entrée de l'alto est assez sympa. On se croirait par moments dans une église avec les "ding dong". A quoi pouvait bien penser Mahler au moment où il a composé ce mouvement, ça m'aurait intéressé de le savoir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95051
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 25 Fév 2009 - 11:24

WoO a écrit:
Mes préférées sont les 1 - 7 - 5 - 6 (sans ordre de préférence), je n'aime pas trop les 2 et 3 et j'avoue ne plus me souvenir des 4 et 9 dont l'écoute remonte à trop longtemps. La 8 présente quant à elle des passages orchestraux absolument sublimes (le début de la deuxième partie est à tomber par terre), mais les parties chantées ne m'enchantent guère avec ce climat extatique lourdingue qui perdure jusque à la fin (on se croirait presque par moment dans de la musique chorale anglaise Rolling Eyes ).
C'est amusant, ça, tu aimes exactement ce qui me passionne peu chez Mahler, les trois 'symphonies symphoniques' centrales, alors que les 2 et 3 sont les sommets pour moi.

Citation :
J'ai trouvé ça plus réussi que Inbal, le son est meilleur, le tempo moins précipité, mais je n'ai pas vraiment été plus ému...
Pour te rassurer, tout le monde dit que c'est ultime, mais ça ne m'a jamais touché non plus. Il y a tellement mieux, comme tu le dis, chez Mahler (le dernier mouvement de la Troisième, le Ruhevoll de la Quatrième...).


Et contrairement à vous autres, les petits braillards, justement parce qu'on ne leur demande pas de chanter (un peu comme au début de la Dame de Pique) ne me dérangent absolument pas. Entre les réminiscences de Nietzsche et le Volkslied, il y a une réminiscence confuse de pensées, c'est vraiment de l'ordre de l'évocation (voire de l'invocation), pour moi. Rien de didactique avec l'idée de bien montrer les petits enfants.
Le programme était de toute façon une suite descriptive du Monde, je ne crois pas qu'il faille y voir un manifeste esthétique.

(Et comme le précise Christophe, chez Mahler, on est souvent aux confins de l'autodérision, surtout dans les premières années...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 25 Fév 2009 - 12:01

DavidLeMarrec a écrit:
C'est amusant, ça, tu aimes exactement ce qui me passionne peu chez Mahler, les trois 'symphonies symphoniques' centrales, alors que les 2 et 3 sont les sommets pour moi.

Nobody's perfect Cool

De toute façon ce classement ne veut pas dire grand chose, il y a des sommets dans quasiment tous les mouvements des symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyVen 27 Fév 2009 - 15:02

WoO a écrit:

J'ai écouté tout d'abord la symphonie dans sa première reconstruction par Cook dirigée par Eliahu Inbal puisque c'est avec cette intégrale que j'ai découvert toutes ces symphonies. J'ai trouvé l'Adagio vraiment glacial et la sonorité des cordes limite désagréable dans l'aigu...

c'est normal, l'orchestre d'Inbal est très laid et radiographié par la prise de son, je n'aime pas du tout non plus...

Citation :
Qu'est-ce que cet Adagio a de si magnifique ? Je m'étonne juste de lire que beaucoup considèrent cet Adagio comme le sommet de son art.

je ne sais pas, pour moi c'est immense, ça dit le monde plus que tout, les thèmes sont magnifiques, c'est captivant et vertigineux. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus émouvant peut-être, pas de plus direct, mais pour moi c'est le plus troublant, le plus vrai.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyVen 27 Fév 2009 - 16:44

Spiritus a écrit:
WoO a écrit:

J'ai écouté tout d'abord la symphonie dans sa première reconstruction par Cook dirigée par Eliahu Inbal puisque c'est avec cette intégrale que j'ai découvert toutes ces symphonies. J'ai trouvé l'Adagio vraiment glacial et la sonorité des cordes limite désagréable dans l'aigu...

c'est normal, l'orchestre d'Inbal est très laid et radiographié par la prise de son, je n'aime pas du tout non plus...

Mais je suis tout à fait satisfait des autres symphonies, et pour te dire je n'ai même pas envie de multiplier les versions, alors même que je tiens Mahler pour un des plus grands symphonistes.

Spiritus a écrit:
WoO a écrit:
Qu'est-ce que cet Adagio a de si magnifique ? Je m'étonne juste de lire que beaucoup considèrent cet Adagio comme le sommet de son art.

je ne sais pas, pour moi c'est immense, ça dit le monde plus que tout, les thèmes sont magnifiques, c'est captivant et vertigineux. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus émouvant peut-être, pas de plus direct, mais pour moi c'est le plus troublant, le plus vrai.

Oui, bon, sur ce point je suis tout à fait de l'avis de David Laughing


Dernière édition par WoO le Jeu 29 Juil 2010 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 904
Age : 53
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptySam 7 Mar 2009 - 18:42

J'ai réécouté la 9e à l'instant. C'est finalement rare.

Je fais le même constat qu'il y a quinze ans quand je l'ai découverte (et cette constance est d'ailleurs assez rare pour moi) : le premier mouvement, l'Andante Comodo, est un des plus extraordinaires mouvements symphoniques (j'hésite même à ajouter "de Mahler").
Je trouve qu'il se suffit à lui-même, qu'il éclabousse le reste de la symphonie (ce qui ne va pas manquer de déplaire, sans doute Cool ).
Son "irrésolution" me convient.

Globalement, je ne ressors jamais indemne de l'écoute de ce mouvement, avec l'impression d'avoir voyagé dans les abimes les plus sombres, dans des mondes étranges et fascinants, d'avoir été souvent balloté entre des sentiments extrêmes.

Le tout avec une maitrise et même une certaine avance sur son temps, dans le langage, quoique mon inculture m'empêche d'en être certain.

Le seul autre mouvement qui me bouscule autant est le Finale de la 6e, dans un autre genre, tout aussi extraordinaire et extrême.

Ces deux là sont notamment pour moi ce qui rend ce compositeur si unique. Le Chant de la Terre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptySam 11 Avr 2009 - 18:35

Je débute dans Mahler :

J'ai écouté les symphonies n°1 , 2 , 4, 5, 9 et la 10 (une seule fois).
Je dois dire que de prime abord ce n'est pas une musique spécialement facile.
J'adore la 1 et la 5.
Mais je dois dire que la 2 ... pour le moment je n'y comprend rien.
La 4 et la 10 ... écouté seulement une fois ... ça demande pas mal d'écoutes encore.
La 9 ... le premier mouvement est superbe le reste m'échappe par contre.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet


Nombre de messages : 5899
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptySam 11 Avr 2009 - 19:28

Cololi a écrit:
Je débute dans Mahler :

J'ai écouté les symphonies n°1 , 2 , 4, 5, 9 et la 10 (une seule fois).
Je dois dire que de prime abord ce n'est pas une musique spécialement facile.
J'adore la 1 et la 5.
Mais je dois dire que la 2 ... pour le moment je n'y comprend rien.
La 4 et la 10 ... écouté seulement une fois ... ça demande pas mal d'écoutes encore.
La 9 ... le premier mouvement est superbe le reste m'échappe par contre.

Ma préférée pour le moment est la 5ème et de loin. Ce n'est pas une musique facile, au début je n'aimais pas, mais une fois qu'on est dedans, c'est fini, on ne peut plus s'en passer.
La 1ère est moins aboutie quand même, bien qu'elle reste très sympa (avec le frère jacques en mineur).
Je te conseille la 8ème (Nagano) qui est très dense mais je pense que tu pourras aimer (surtout la 2ème partie dont le début est à couper le souffle !)
La 2ème est bizarrement agencée mais avec le temps tu l'apprécieras aussi je pense !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 0:44

Poulet a écrit:
Cololi a écrit:
Je débute dans Mahler :

J'ai écouté les symphonies n°1 , 2 , 4, 5, 9 et la 10 (une seule fois).
Je dois dire que de prime abord ce n'est pas une musique spécialement facile.
J'adore la 1 et la 5.
Mais je dois dire que la 2 ... pour le moment je n'y comprend rien.
La 4 et la 10 ... écouté seulement une fois ... ça demande pas mal d'écoutes encore.
La 9 ... le premier mouvement est superbe le reste m'échappe par contre.

Ma préférée pour le moment est la 5ème et de loin. Ce n'est pas une musique facile, au début je n'aimais pas, mais une fois qu'on est dedans, c'est fini, on ne peut plus s'en passer.
La 1ère est moins aboutie quand même, bien qu'elle reste très sympa (avec le frère jacques en mineur).
Je te conseille la 8ème (Nagano) qui est très dense mais je pense que tu pourras aimer (surtout la 2ème partie dont le début est à couper le souffle !)
La 2ème est bizarrement agencée mais avec le temps tu l'apprécieras aussi je pense !

la 8° ? merci du conseil.
J'aborde Mahler de façon "curieuse", puisque en fait j'ai commencé à acheter l'intégrale de ses symphonies par Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95051
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 9:29

Oui, par Boulez c'est original, mais c'est une excellente initiative. viking

C'est peut-être la meilleure intégrale du marché (j'assume le parti pris) : parce qu'il n'y a de faiblesse nulle part, même dans les symphonies les plus émotives, et que les plus difficiles sont immanquablement réussies. J'écoute d'ailleurs en ce moment la Septième, bien plus digeste sans pathos excessif.

Ceux qui veulent être décoiffés, évidemment, ça ne fait pas toujours leur affaire.

Donc Boulez, c'est sans doute une valeur sûre d'équilibre et de réussite pour un début.


Ensuite, pour ce qui est de la Deuxième, qui est tout de même extraordinaire, j'avais proposé un petit descriptif :
https://classik.forumactif.com/general-f1/gustav-mahler-1860-1911-t1608-60.htm .
J'imagine que c'est la structure qui te laisse perplexe ?
1. Sorte de grand mouvement de sonate hypertrophié, dédoublé (avec ce blocage aux cuivres qui sépare les deux parties parallèles).
2. Un mouvement lent, ou plutôt modéré, léger, un petit thèmeà variations.
3. Un mouvement de scherzo railleur tiré du Wunderhorn (le prêche aux poissons).
4. Un lied du Wunderhorn, transposé un ton plus bas.
5. Le grand final, qui recycle beaucoup de thèmes précédents, et propose des sortes de cadences orchestrales en coulisse, sans doute le plus difficile à saisir, mais à l'usage, on s'en imprègne bien. Et les cinq dernières minutes en sont assez irrésistibles.


Il y a un programme (et même plusieurs), si ça peut t'aider.
Mahler voulait y mettre quelque chose de gigantesque, sa propre existence à tout le moins. Il a notamment rédigé un programme où il propose :
1. mort et mise en terre du héros ;
2. le souvenir des moments heureux ;
3. les déceptions de l'existence, les apparences, "l'esprit d'incrédulité et de négation" ;
4. une voix l'appelle et lui promet la délivrance avec la Foi ;
5. le Jugement Dernier : la terre tremble, les trompettes appellent les morts hors de leurs tombeaux, jusqu'à l'exaltation de la Résurrection.

Ein Heldentod, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 12:01

Merci de tous ces détails.

C'est bizarre que dans ton post tu dises que la n°2 est la plus accessible. Car franchement je trouve la 1 la plus accessible de toutes celles que j'ai écoutés (ça m'étonnerais que la 3, la 6, la 7 ou la 8 viennent bousculer cette idée).
Souvent j'ai besoin de nombreuses écoutes pour rentrer dans une oeuvre de toute façon Smile
(Il n'a que Debussy où je n'ai pas besoin de plusieurs écoutes ^^).
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95051
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 12:10

En fait, Mahler, c'est comme Wagner, si tu fais un sondage, il n'y aura pas une oeuvre qui ne te sera pas recommandée pour débuter, selon le vécu les goûts de chacun. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 13:16

Tu as raison. Pour moi, ce sera la 4. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet


Nombre de messages : 5899
Age : 36
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 14:39

Cololi a écrit:
Poulet a écrit:
Cololi a écrit:
Je débute dans Mahler :

J'ai écouté les symphonies n°1 , 2 , 4, 5, 9 et la 10 (une seule fois).
Je dois dire que de prime abord ce n'est pas une musique spécialement facile.
J'adore la 1 et la 5.
Mais je dois dire que la 2 ... pour le moment je n'y comprend rien.
La 4 et la 10 ... écouté seulement une fois ... ça demande pas mal d'écoutes encore.
La 9 ... le premier mouvement est superbe le reste m'échappe par contre.

Ma préférée pour le moment est la 5ème et de loin. Ce n'est pas une musique facile, au début je n'aimais pas, mais une fois qu'on est dedans, c'est fini, on ne peut plus s'en passer.
La 1ère est moins aboutie quand même, bien qu'elle reste très sympa (avec le frère jacques en mineur).
Je te conseille la 8ème (Nagano) qui est très dense mais je pense que tu pourras aimer (surtout la 2ème partie dont le début est à couper le souffle !)
La 2ème est bizarrement agencée mais avec le temps tu l'apprécieras aussi je pense !

la 8° ? merci du conseil.

J'aborde Mahler de façon "curieuse", puisque en fait j'ai commencé à acheter l'intégrale de ses symphonies par Boulez.

Comme dit David, comme première écoute, Boulez c'est très bien. Très propre, très bien dirigé. Après, je pense qu'en fonction de ses goûts personnels, on peut trouver plus accrocheur dans chacune des symphonies. (sauf peut-être la 6ème par Boulez où je n'ai pas trouvé mieux pour le moment ..)
Si tu as aimé la 5ème, écoute la version Haitink 74 (je crois) chez Philips où tu auras une très belle 4ème en +. (c'est vrai que MarieFran a raison, elle est très abordable cette 4ème aussi cool-blue )


La musique de Mahler est d'une densité musicale extrême, je n'ai trouvé ça nulle par ailleurs, ce gros magma qui t'emporte et te crame les ailes hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89339
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyDim 12 Avr 2009 - 14:44

Il y a des sujets discographiques pour chaque symphonie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 12:16

Bon alors, j'ai déjà parlé de la deuxième dans le sujet qui lui est consacré, je redis un mot ici pour l'unité de mon propos cool-blue

2ème : j'ai adoré, les passages avec choeurs sont magnifiques, vraiment c'est d'une force incroyable, le tout est une grande ascension vers un final magnifique. Les valses des mouvements intermédiaires sont incroyablement tragiques.

6ème : écoutée hier, évidemment dramatique, une marche sans fin, ces ostinatos sont effrayants! Mais il y a toujours du grand lyrisme qui vient contrebalancer ce tranchant, c'est très touchant.


1ère : écoutée tout à l'heure, c'est grandiose (mais pas autant que le final avec chœur de la deuxième, un peu plus dans la veine pompier) les deux mouvements intermédiaires m'ont un peu moins intéressé bien qu'ils soient très beaux aussi, mais c'est la cohérence du premier et du dernier mouvement que j'ai beaucoup aimé, avec cette évocation claire de la nature (la clarinette hibou hehe) et la fanfare toujours en arrière plan.

Je crois que Mahler est en train de devenir un de mes compositeurs préférés Very Happy (d'ailleurs si vous savez pas quoi m'offrir pour mon anniversaire, vous pouvez toujours vous contenter du coffret Bernstein Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 12:53

Beh moi la 1° c'est celle que je trouve la plus réussie et de loin (les 4 mouvements).
Ce 1° mouvement évoquant le réveil de la nature ... difficile de faire mieux je trouve.

La 2° j'en ai déjà parlé.

la 6° ... beh moi elle me laisse encore perplexe ... comme la 3°.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 13:01

Era a écrit:
Je crois que Mahler est en train de devenir un de mes compositeurs préférés Very Happy (d'ailleurs si vous savez pas quoi m'offrir pour mon anniversaire, vous pouvez toujours vous contenter du coffret Bernstein Mr.Red)

Attends t'as pas encore écouté Bruckner Smile
C'est plus abstrait, moins concret que Mahler, mais si tu accroches à cette ambiance unique d'une symphonie de Bruckner, il se peut que tu deviennes accro. Et vu que tu aimes ces grandes symphonies ultra développées, beh pourquoi pas. Attention faut pas mal d'écoutes quand même pour accrocher.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95051
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 13:02

Era, tout de même, le troisième mouvement de la première, dans une bonne version, c'est assez tordant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 13:05

Cololi a écrit:
Beh moi la 1° c'est celle que je trouve la plus réussie et de loin (les 4 mouvements).
Ce 1° mouvement évoquant le réveil de la nature ... difficile de faire mieux je trouve.
Et le prélude de l'Or du Rhin ? hehe (bon, ok, pas le réveil, la création d'un monde, mais bon je trouve que ça se rejoint un peu, dans des dimensions totalement différentes)


Cololi a écrit:
la 6° ... beh moi elle me laisse encore perplexe ... comme la 3°.
Roh je réécoute la sixième, le dernier mouvement c'est d'un lyrisme, d'un touchant... Embarassed I love you


DavidLeMarrec a écrit:
Era, tout de même, le troisième mouvement de la première, dans une bonne version, c'est assez tordant. Smile
Ah, je ne dis pas ! Mais j'ai apprécié d'avantage le cadre hyper cohérent dans les motifs que forment le premier et le dernier ! Mais de toute façon j'ai beaucoup aimé le tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave


Nombre de messages : 2659
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 13:07

Era a écrit:

Cololi a écrit:
la 6° ... beh moi elle me laisse encore perplexe ... comme la 3°.
Roh je réécoute la sixième, le dernier mouvement c'est d'un lyrisme, d'un touchant... Embarassed I love you

Putain... c'est le seul auquel je ne comprends rien Mad
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32476
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 13:11

Je vais retenter la 6° ... mais Boulez ou Bernstein ? Je pars sur du Boulez là plutôt.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 EmptyMer 23 Déc 2009 - 14:03

J'ai écouté Bernstein, ça me va tout à fait (de toute façon plus je l'écoute et plus je me dis que ce chef est le plus génial qui soit)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Gustav Mahler (1860-1911)   Gustav Mahler (1860-1911) - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustav Mahler (1860-1911)
Revenir en haut 
Page 9 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gustav Mahler (1860-1911) (3)
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)
» Gustav Mahler : das Klagende Lied. Repérage des motifs
» Mahler - sujet de thèse
» Troisième symphonie de Gustav Mahler. Analyse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: