Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Bach - Oeuvres pour orgue

Aller en bas 
+46
serge organiste
Benedictus
Mat-hieu
Bruno Luong
bAlexb
lulu
Pipus
xoph
Arfur
A
Jof
PC_Music
Cello
Mélomaniac
pacifique
Mario Ouellette
Pat17
Mandryka
JustForAsk
Cololi
Ophanin
marc.d
KID A
Zeno
*Nico
Golmon
Passage
jerome
olive
Dr. Strangelove
laclef2002
Kia
Bezout
DYSHARMONIE
Jaky
Nando
antrav
Morloch
Xavier
DavidLeMarrec
Pan
sofro
adriaticoboy
Jorge
Bertrand67
brasilia
50 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 14 Nov 2021 - 21:31

Benedictus, in playlist, a écrit:

• Bach:

Ton Koopman (orgue de la Waalse Kerk d’Amsterdam)
Amsterdam, V.1982
Archiv


Version très réussie, dans son genre extraverti et coloré, voire rococo -  d’autant que la prise de son est somptueuse. (Mais je préfère ici des version plus sobres et intimistes, comme Koïto à Groningue, Foccroulle à Ponitz et Neresheim ou même Alard à Saint-Louis-en-l’Île.)


colors Elle brille de toutes les couleurs cette version Koopman, bien plus intéressante que son remake dans l'intégrale Teldec.
Une de mes versions préférées, avec celle de Kay Johannsen chez Hänssler.



Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyVen 19 Nov 2021 - 1:23

En Playlist, Benedictus a écrit:
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Bach_c13
Six Chorals Schübler, BWV 645-650
Bernard Coudurier (orgue Herbst de la Schloßkirche de Lahm im Itzgrund)
Lahm im Itzgrund, IX.1989
BNL


Je suis toujours aussi touché par l’équilibre et l’unité stylistiques, et le climat recueilli de ce corpus, cette orgue rare à la riche personnalité sonore, et la manière de Coudurier (jamais spectaculaire, mais qui, sous son abord plutôt robuste, révèle beaucoup de sensibilité dans les phrasés et d’imagination dans les registrations - une lecture qui gagne à la réécoute.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 16 Jan 2022 - 21:02

En Playlist, Benedictus a écrit:
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Bach_s18
Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 565. Pastorale en fa majeur, BWV 590. Partite diverse sopra il Corale «O Gott, du frommer Gott», BWV 767. Fantasia (Pièce d’orgue) en sol majeur, BWV 572. Prélude et Fugue en sol mineur, BWV 535. Variations canoniques sur «Vom Himmel hoch da komm’ ich her», BWV 769. Prélude et Fugue en mi mineur, BWV 548
Masaaki Suzuki (orgue Schnitger/Hinz de la Martinikerk de Groningue)
Groningue, VII.2014
BIS


Disons que les vertus de cet enregistrement le rapprochent davantage des Bach de Suzuki-chef-d’ensemble que des Bach de Kei Koito sur le même instrument.
Autrement dit: I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 16 Jan 2022 - 23:42

Je garde pourtant un bon souvenir de cet album (il en est question dans le fil Suzuki) ; il faudrait que je réécoute, cela commence à dater (2016 déjà). Et je dois dire que j'étais certainement favorablement influencé tout à la fois par le souvenir encore vivace d'un concert Bach/Suzuki, à Groningen justement (2014), auquel j'avais eu la chance d'assister pas si longtemps avant la sortie du disque, et contrairement à toi, par son intégrale des cantates que je tiens pour l'une des meilleures (pour celles que je fréquente), si ce n'est la meilleure (ou celle dont je me sens le plus proche tout au moins). On en a aussi un peu parlé sur ce même fil Suzuki (avec dans ce cas, des réécoutes assez fréquentes par contre de mon côté, qui ne démentent pas mes impressions premières).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 17 Jan 2022 - 0:14

Il faudrait sans doute que je le réécoute sans avoir à l'esprit les disques de Kei Koito à Groningue - d'autant que son style est totalement à l'inverse de celui de Suzuki (les registrations, l'ornementation, les inégalités...)

(D'ailleurs, ça m'étonne un peu que tu aimes tellement Suzuki, toi qui apprécies tant les instruments typés, les propositions HIP un peu originales - je veux dire: je comprends tout à fait qu'on puisse aimer, mais j'aurais juré que c'était un rien trop uni, transparent et égal pour toi; au moins dans les cantates de Bach, je t'aurais plutôt vu du côté Koopman ou Kuijken.)
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 17 Jan 2022 - 13:28

Répondu dans le fil cantates coucou
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyVen 1 Avr 2022 - 1:52

Benedictus a écrit:
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Bach_s19
Sonates en trio n°1 en mi bémol majeur BWV 525, n°2 en ut mineur BWV 526 et n°3 en ré mineur BWV 527
Benjamin Alard (orgue Aubertin, 2005, de l’église Saint-Louis en l’Île, Paris)
Paris, XI.2008
Alpha


Quel magnifique instrument! Un orgue moderne qui ne fait pas «copie d’ancien», avec des registres finement colorés et mais charnus et une acoustique chaleureuse (réverbérée mais sans excès) mais pas qui conviennent bien à la poésie de ces Sonates en trio. Jeu très «français» d’Alard (j’ai été très sensible au rendu des inégalités.)

(Les autres orgues Aubertin qu’on trouve au disque - Vichy, Vertus, Saessolsheim... - sont tous aussi chouettes?)
DavidLeMarrec a écrit:
Ce devait surtout être bien registré et capté : pas le souvenir que ce soit un orgue particulièrement singulier ni impressionnant.

Surpris qu'Alard rende bien les inégalités, en général il est au contraire très cérébral et un peu corseté – entendu encore récemment au Foyer de l'Âme…
J'ai probablement été trop élusif...

Je n'ai pas voulu dire que l'orgue de Saint-Louis en l’Île était particulièrement singulier ni impressionnant - juste qu'il avait vraiment de beaux registres, qu'il ne sonnait ni trop coruscant (comme souvent dans les orgues récents destinés au répertoire baroque, ce que j'appelle «faire copie d'ancien», comme par exemple le Metzler de Stein am Rhein sur lequel Johanssen a enregistré les mêmes Sonates en trio - chouette version, d'ailleurs, dans un style virtuose un peu crâne) ni trop grand et trop froid (comme les modernes-modernes), et que l'acoustique (et/ou la captation?) en était très agréable. Bref, j'ai trouvé ça très, très chouette pour un orgue moderne qui joue Bach (et du coup, ça m'a rendu curieux des Bach que Vernet a enregistré sur les Aubertin de Vertus et de Vichy.)

De même pour le rendu des inégalités: j'aurais du préciser «pour du Benjamin Alard, ça sonne très “français”, etc.» Disons que j'ai été surpris de l'entendre aussi souple (et avec du rebond) et chaleureux dans cet enregistrement de 2008, alors que dans son intégrale en cours chez Harmonia Mundi, ça sonne vraiment comme tu dis: cérébral et corseté.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyVen 15 Avr 2022 - 19:25

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Bach_e10
J.S. Bach et l’orgue baroque français
Prélude et Fugue en si mineur, BWV 544. Allein Gott in der Höh’ sei Ehr’, BWV 663. Fantaisie en sol majeur, BWV 572. Fughetta super “Wir glauben all’ an einen Gott”, BWV 581. Fantaisie en ut mineur, BWV 562. Prélude en mi bémol majeur, BWV 552. “Vater unser im Himmelreich”, BWV 682. Passacaille en ut mineur, BWV 582

Jean-Luc Salique (orgue historique de la Cathédrale Saint-Théodorit d’Uzès)
Uzès, V.1997
Coriolan «Orgues en Languedoc-Roussillon»


Voilà un récital Bach totalement atypique, mais tout à fait exaltant!

L’organiste Jean-Luc Salique s’en explique très bien dans la note d’intention du livret (d’ailleurs passionnante, où l’interprète explicite ses choix œuvre par œuvre): il s’agit ici de «faire entendre quelques œuvres du Cantor de St Thomas avec une couleur différente», les œuvres étant choisies en fonction de trois critères: «soit leur origine thématique, soit leur caractère rythmique les rapprochant de la scansion “Ouverture à la Française”, soit la possibilité de les registrer avec des timbres “de chez nous”.» D’une manière générale, l’interprète tend dans ces pièces à souligner les rythmes pointés, les ornement variés (gruppetti, acciaccature, coulés…) et les inégalités, et à mettre en avant les jeux d’anches.

Le résultat s’avère d’emblée aussi surprenant que convaincant dans les grands préludes festifs ou les Fantaisies qui sonnent vraiment comme des Ouvertures à la Française, jusque dans leur texture «orchestrale.» Plus subtilement, dans les pièces liturgiques, Salique met judicieusement en lumière des parentés avec certaines coupes formelles typiquement françaises (ainsi le choral Allein Gott in der Höh’ sei Ehr’ rapproché des récits en taille, la Fughetta super “Wir glauben all’ an einen Gott” rapprochée des fugues brèves en rythme pointé); très intéressant est aussi la façon dont Salique éclaire la polyphonie du Vater unser im Himmelreich BWV 682 en le registrant sur le modèle d’une fugue à 5 voix de Grigny.

Rien de systématique dans cette approche, cependant: la Fugue BWV 544 est, en revanche, réalisée (rythmes et registrations) «à l’allemande» (d’une façon qui fait par contraste ressortir le caractère français du Prélude), de même que l’énigmatique Passacaille en ut mineur (dont le thème provient d’un trio en passacaille de Raison.)

Le choix de l’orgue d’Uzès s’avère particulièrement judicieux. Construit vers 1670 par un facteur anonyme avec toutes les caractéristiques d’un instrument français classique, «modernisé» au milieu du XIXᵉ par Daublaine et Callinet, il a été, à partir de 1959, l’un des tous premiers en France à faire l’objet d’une restauration visant à revenir à un profil sonore «français classique» - restauration alors réalisée par Alfred Kern, qui a conservé certains ajouts de Daublaine et Callinet (ce qui ne se ferait vraisemblablement plus aujourd’hui), et, selon l’auteur de la notice, étendu les possibilités de l’instrument par «une touche légère de facture alsacienne “alla Kern” ou “alla Silbermann”»: on entend donc ici un instrument de facture un peu syncrétique, quoique correspondant pour l’essentiel aux canons de la facture française classique - Marie-Claire Alain a d’ailleurs inauguré l’instrument au disque  en y enregistrant en 1967 un programme Du Mage / Clérambault / Dandrieu / Dagincourt  (et dix ans plus tard un disque de Noëls de Balbastre et Daquin.)

Les timbres francs et brillants de l’instrument, l’acoustique très claire de la cathédrale Saint-Théodorit d'Uzès sont ici captés avec beaucoup de présence et ajoutent au caractère jubilatoire et électrisant de ce disque. (Décidément, que de pépites dans cette collection!)

Un disque idéal pour les amateurs d’orgue baroque français rétifs à Bach (David, Cololi…) et qui permettra aux autres d’écouter Bach autrement.

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Uzeasc10


Dernière édition par Benedictus le Mar 29 Aoû 2023 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 17 Avr 2022 - 22:50

Benedictus a écrit:
de même que l’énigmatique Passacaille en ut mineur (dont le thème provient d’un trio en passacaille de Raison.)

Origine qui explique à la fois sa matière un peu brute et son traitement pétillant.


… Ça fait envie, merci (mais ta dernière recommandation en Bach sur orgue français m'avait laissé tout à fait froid… Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 0:00

Tu veux dire: Alard? Non, mais là, c'est très différent.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 9:06

Benedictus a écrit:


Un disque idéal pour les amateurs d’orgue baroque français rétifs à Bach (David, Cololi…) et qui permettra aux autres d’écouter Bach autrement.

Perso, je ne suis pas rétif à Bach et pas rétif non plus aux oeuvres de Bach pour l'orgue.
J'aime beaucoup et de plus en plus.
Mes réserves sur Bach ... c'est plutôt par rapport au jugement souvent entendu sur lui : "indépassable", "il n'y a rien au-dessus", "il y a Bach ... puis les autres" ... C'est avec ça que je ne suis pas d'accord. Je le considère cependant comme un de mes compositeurs préférés.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 11:17

Ah, excuse-moi.

(Je me souvenais avoir lu que tu reprochais plus ou moins à Bach de composer de la musique pour clavier abstraite, faisant trop peu de cas des «spécificités de l'orgue», à la différence de Couperin - mais c'était peut-être il y a longtemps.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 11:23

Soyons franc : ses oeuvres pour orgue ont grimpé pas mal dans mon estime.

Après il est évident qu'il s'en tape un peu que ça soit de l'orgue ou autre chose hehe
Mais quand c'est joué sur un orgue bien clair, avec une registration variée, bien enregistré, c'est génial.
Ce qui m'agace c'est quand on dit que ça éclipse tout.

Couperin il a l'avantage que ça soit sur des instruments français, donc de suite niveau timbres on est servi Very Happy

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 12:37

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
de même que l’énigmatique Passacaille en ut mineur (dont le thème provient d’un trio en passacaille de Raison.)

Origine qui explique à la fois sa matière un peu brute et son traitement pétillant.
[…]

Je ne voudrais pas vous battre froid, mais on parle de quatre mesures sur 292 (et encore au conditionnel chez Cantagrel). L'œuvre de Raison en comptant 27 et son thème initial étant lui même sans doute issu d'un motif de plain-chant (Cantagrel - Guide De La Musique d'Orgue p.76) Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 2749678541

Bon, ceci dit, Bach et la musique française, grand sujet, dont les suites anglaises sont un des exemples les plus parlants. Et en tant qu'autre, j'aurais bien écouté pour goûter à cet "autrement", si la diffusion de ce disque ne semblait assez confidentielle…


Dernière édition par xoph le Lun 18 Avr 2022 - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15453
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 12:43

Si, si, celui-ci est encore édité et disponible ici:
https://www.artetmusique.org/product-page/jean-luc-salique-j-s-bach-et-l-orgue-baroque-fran%C3%A7ais
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 12:46

C'est noté
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 14:29

xoph a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
de même que l’énigmatique Passacaille en ut mineur (dont le thème provient d’un trio en passacaille de Raison.)

Origine qui explique à la fois sa matière un peu brute et son traitement pétillant.
[…]

Je ne voudrais pas vous battre froid, mais on parle de quatre mesures sur 292 (et encore au conditionnel chez Cantagrel). L'œuvre de Raison en comptant 27 et son thème initial étant lui même sans doute issu d'un motif de plain-chant (Cantagrel - Guide De La Musique d'Orgue p.76) Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 2749678541

Ma référence n'était pas musicale. hehe

Arrow
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyLun 18 Avr 2022 - 14:36

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1459
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyMar 19 Avr 2022 - 21:02

Benedictus a écrit:
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Bach_e10
J.S. Bach et l’orgue baroque français
Prélude et Fugue en si mineur, BWV 544. Allein Gott in der Höh’ sei Ehr’, BWV 663. Fantaisie en sol majeur, BWV 572. Fughetta super “Wir glauben all’ an einen Gott”, BWV 581. Fantaisie en ut mineur, BWV 562. Prélude en mi bémol majeur, BWV 552. “Vater unser im Himmelreich”, BWV 682. Passacaille en ut mineur, BWV 582

Jean-Luc Salique (orgue historique de la Cathédrale Saint-Théodorit d’Uzès)
Uzès, V.1997
Coriolan «Orgues en Languedoc-Roussillon»


Un disque idéal pour les amateurs d’orgue baroque français rétifs à Bach (David, Cololi…) et qui permettra aux autres d’écouter Bach autrement.

Tiré de Playlist:
Cololi a écrit:

Je viens d'écouter. J'aime beaucoup !! Very Happy  C'est idéal.
Je me lemarrecise : j'écoute Bach sur instrument français et Franck et Vierne sur instruments allemands Mr.Red

Écouté à mon tour...
On ne gagne pas à tous les coups, je n'ai pas aimé. Bach n'est pas ma tasse de thé, et je crois avoir déjà signalé une certaine réticence envers les langages les plus anciens (le Prélude BWV 552, je me demandais si ça s'arrêtait un jour)...
Maintenant, mon goût à part, je m'en sers une deuxième dose ce soir car l'architecture sonore est édifiante : fascination pour les timbres et la palette choisie, pour les détails mis en exergue grâce au jeu. Comme la remise à neuf d'un bâtiment délabré : magnifique travail, quel dommage que ledit construit soit si laid peu à mon goût.* tongue

*Je pensais au Barbican mais cela ne fonctionne pas, je suis très client du brutalisme... Et ici, c'est l'inverse : que de fanfreluches !

PS : je dois avouer un intérêt morbide pour la Fantaisie BWV 572, je ne sais pas si je déteste ou j'adore... Certaines tournures sont hypnotiques...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyMar 19 Avr 2022 - 23:10

Benedictus a écrit:
Tu veux dire: Alard? Non, mais là, c'est très différent.

Non, je visais Saorgin à Luxeuil… l'orgue était beau, mais le résultat m'a quand même laissé de glace.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 8648
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyMar 26 Avr 2022 - 18:28

La fameuse Passacaille BWV 582 en ut mineur interprétée par Walter Kraft (1905-1977) à l'orgue Frobenius de l'église Notre-Seigneur de Tonder, Danemark.
Cette version provient de ce disque, dans la magnifique collection Hachette-Fabri:

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 R-231612

C'est très bien joué et très bien enregistré (enregistrement Vox, probablement réalisé en 1959 et paru en 1968 dans cette édition Hachette-Fabri). De plus le livret est grand format et amplement documenté et illustré.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 5 Fév 2023 - 16:03

De Playlist

Passacaille en ut mineur BWV 582

Jean-Luc Salique - Orgue de la Cathédrale d'Uzès, 1959 (révision Alfred Kern, avec une "touche légère de facture alsacienne alla Kern ou alla  Silberman")
Ton Koopman - Orgue Maassluis, Grote Kerk, Rudolf Garrels 1730-1732
Bernard Foccroulle - Orgue Martini Kerk, Groningen, Schnitger & fils & Cie

C'est à raison que l'on souligne parfois que huit notes d'André Raison (trio en passacaille) fournissent un matériau thématique à cette variation fleuve. Notes, dont Jean-Luc Salique ne mésestime ni n'amplifie l'importance.
"Or il se trouve que les 10 premières notes du thème de Bach [contre 8 chez Raison] sont celles de la communion grégorienne du Xème dimanche après la pentecôte […]. Mais les deux notes qui différencient ces deux sources sont capitales puisqu'elles engendrent la quasi-totalité du matériau thématique." J.-L. Salique
Quelle œuvre !  drunken

PS :
Helmut Walcha - Orgue St. Laurenskerk, Alkmaar,  Frans-Caspar-Schnitger
Phantasticus Walcha ! pour cette œuvre qui regarde vers le stylus phantasticus*, pont entre variations "entrelacées si ingénieusement qu'on ne cesse de s'émerveiller" (selon Robert Schumann) et ostinato des chaconnes ou passacailles.
* "Bach's work shares some features with north German ostinato works, most notably Buxtehude's two chaconnes (BuxWV 159 and 160) and a passacaglia (BuxWV 161), and there is clear influence of Pachelbel's chaconnes in several variations and the overall structure" in https://en.wikipedia.org/wiki/Passacaglia_and_Fugue_in_C_minor,_BWV_582
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 15 Oct 2023 - 20:10

Orgelbüchlein - partiel

Anne Magouët, soprano
Jean-Baptiste Henry, bandonéon bisonique Alfred Arnold (1929)
François Joubert-Caillet, basse de viole François Danger d'après viole du XVIIIème

Ce disque, fort mal renseigné sur la toile, est édité par Albus - https://www.albus-editions.com/credo -
La pochette n'en dit pas beaucoup plus que ce que l'on peut glaner ici ou là, l'on y trouve par contre une très belle photo des artistes au pied de l'Arbre par Dan Cristian Paduret, et comme c'est superbe, je ne peux que vous conseiller de vous le procurer.

Les versions de l'Orgelbüchlein, remis en situation de préludes de cantiques (ce qu'ils sont), où l'orgue précède le chœur des fidèles ne sont pas les plus fréquentes. On peut citer par exemple le volume récent de l'intégrale Benjamin Alard (vol 7) avec l'Ensemble Vocal Bergamasque et la Maîtrise Notre-Dame de Paris. L'optique étant de renouer avec une dimension liturgique, et que - le(s) chœur(s)  “tiennent” le rôle d’une “honnête assemblée”, comme l’auraient fait de fervents fidèles luthériens à l’époque - , selon les mots de Benjamin Alard.

L'optique est sensiblement différente dans ce disque, même si la volonté de renouer avec une certaine simplicité leur est commune.

La quatrième de couverture rappelle opportunément la naissance du bandonéon en Allemagne au XIXème "pour remplacer l'orgue dans les paroisses modestes" et invite par ce choix instrumental réduit (trois instruments), presque frustres (le bandonéon à la place du grand orgue) à un retour aux racines (celle du bandonéon, certes, sans doute aussi celle de la ferveur qui préside à la composition de ces préludes de choral - l'Orguelbüchlein, avant d'être des exercices d'une grande virtuosité)

Très différent est l'usage de la voix : non pas de façon attendue comme choral chanté après le prélude de choral à l'orgue, mais comme l'une des voix (celle de soprano) du prélude de choral lui-même, bandonéon et viole de gambe se répartissant les autres voix de l'entrelacs polyphonique, ou alternant avec elle. Je ne connais pas d’autre exemple de cette expérience.

Je trouve cela extrêmement réussi, parfois magnifique. La lisibilité polyphonique, le caractère intime du choix instrumental, une forme effectivement de simplicité et le caractère extrêmement vivant de l'ensemble. Je me demande si l'introduction de la voix comme énoncé de la partie soprane des préludes, outre le fait de leur donner chair n'a pas aussi un corolaire immédiat qui est de fournir le bon tempo. Si l'on prend par exemple le prélude de choral BWV 614 "Das alte Jahr vergangen ist", magnifique s'il en est, comme il semble lent chez Isoir par exemple sans parler de Daniel Chorzempa (3'21"), ici il faut bien respirer, il faut bien chanter (et le sublime viendra après), et comme est vif et dansant le prélude qui suit BWV 615 "In dir ist Freude" (sans soprane). Viole superbe (comme on pouvait s'y attendre)

drunken
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Orgelb10
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka


Nombre de messages : 901
Date d'inscription : 03/04/2010

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 29 Oct 2023 - 14:21

xoph a écrit:
Orgelbüchlein - partiel

Anne Magouët, soprano
Jean-Baptiste Henry, bandonéon bisonique Alfred Arnold (1929)
François Joubert-Caillet, basse de viole François Danger d'après viole du XVIIIème

Ce disque, fort mal renseigné sur la toile, est édité par Albus - https://www.albus-editions.com/credo -
La pochette n'en dit pas beaucoup plus que ce que l'on peut glaner ici ou là, l'on y trouve par contre une très belle photo des artistes au pied de l'Arbre par Dan Cristian Paduret, et comme c'est superbe, je ne peux que vous conseiller de vous le procurer.

Les versions de l'Orgelbüchlein, remis en situation de préludes de cantiques (ce qu'ils sont), où l'orgue précède le chœur des fidèles ne sont pas les plus fréquentes. On peut citer par exemple le volume récent de l'intégrale Benjamin Alard (vol 7) avec l'Ensemble Vocal Bergamasque et la Maîtrise Notre-Dame de Paris. L'optique étant de renouer avec une dimension liturgique, et que - le(s) chœur(s)  “tiennent” le rôle d’une “honnête assemblée”, comme l’auraient fait de fervents fidèles luthériens à l’époque - , selon les mots de Benjamin Alard.

L'optique est sensiblement différente dans ce disque, même si la volonté de renouer avec une certaine simplicité leur est commune.

La quatrième de couverture rappelle opportunément la naissance du bandonéon en Allemagne au XIXème "pour remplacer l'orgue dans les paroisses modestes" et invite par ce choix instrumental réduit (trois instruments), presque frustres (le bandonéon à la place du grand orgue) à un retour aux racines (celle du bandonéon, certes, sans doute aussi celle de la ferveur qui préside à la composition de ces préludes de choral - l'Orguelbüchlein, avant d'être des exercices d'une grande virtuosité)

Très différent est l'usage de la voix : non pas de façon attendue comme choral chanté après le prélude de choral à l'orgue, mais comme l'une des voix (celle de soprano) du prélude de choral lui-même, bandonéon et viole de gambe se répartissant les autres voix de l'entrelacs polyphonique, ou alternant avec elle. Je ne connais pas d’autre exemple de cette expérience.

Je trouve cela extrêmement réussi, parfois magnifique. La lisibilité polyphonique, le caractère intime du choix instrumental, une forme effectivement de simplicité et le caractère extrêmement vivant de l'ensemble. Je me demande si l'introduction de la voix comme énoncé de la partie soprane des préludes, outre le fait de leur donner chair n'a pas aussi un corolaire immédiat qui est de fournir le bon tempo. Si l'on prend par exemple le prélude de choral BWV 614 "Das alte Jahr vergangen ist", magnifique s'il en est, comme il semble lent chez Isoir par exemple sans parler de Daniel Chorzempa (3'21"), ici il faut bien respirer, il faut bien chanter (et le sublime viendra après), et comme est  vif et dansant le prélude qui suit BWV 615 "In dir ist Freude" (sans soprane). Viole superbe (comme on pouvait s'y attendre)

drunken
Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Orgelb10

En fait, je n'aime pas vraiment la voix d'Anne Magouët, c'est juste une chose personnelle évidemment.

J'ai acheté celui-ci récemment et je l'adore. C'est un peu dans la même veine. Je trouve juste que c'est parfois sensuel et envoûtant quand ils chantent!

https://www.marecordings.com/main/product_info.php?products_id=137




Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyDim 29 Oct 2023 - 16:43

Mandryka a écrit:


En fait, je n'aime pas vraiment la voix d'Anne Magouët, c'est juste une chose personnelle évidemment.


J'avais aussi été décontenancé à première écoute, par cette voix droite et simple (presque archaïque), et si peu de vibrato, assez éloignée de toute séduction de cantatrice. Maintenant j'aime beaucoup, et je pense que c'est délibéré, tout à la fois simplement l'une des voix de cet orgue reconstitué, et dans une optique presque frustre (dont cette voix), très loin d'un récital orné. Il faudrait que je réécoute son Scarlatti avec l'ensemble Jacques Moderne, pour voir si ça tient à l'optique du disque ou à sa voix.
Les plages 6, 7, 11 - mais il est vrai, qu'on est dans un sommet musical - , 13 par exemple (un peu tout en fait  hehe ), c'est très beau, je trouve. Ensuite, le grain des voix, c'est très personnel bien sûr

Mandryka a écrit:


J'ai acheté celui-ci récemment et je l'adore. C'est un peu dans la même veine. Je trouve juste que c'est parfois sensuel et envoûtant quand ils chantent!

https://www.marecordings.com/main/product_info.php?products_id=137


J'irai jeter une oreille
PS : pas l'air si facile à trouver...
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5425
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 EmptyVen 3 Nov 2023 - 22:07

@Mandryka
Je n'ai pas réécouté le Scarlatti (Domenico, le seul) par l'ensemble Jacques Moderne - Joël Suhubiette, et Anne Magouët, mais j'écoute leur Buxtehude Jesu, meine Freude. Quand on écoute le Klaglied ( Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 173236763 ), ou Gute Nacht, la voix d'Anne Magouët est plus ample, les dynamiques certainement plus marquées, moins "plate", plus colorée, en quelque sorte. L'enregistrement (2007) est largement antérieur à l'Orgelbüchlein. Si l'on peut penser que toutes choses se défont, comme le plâtre des plafonds et le vin du carafon, j'aime beaucoup mieux l'hypothèse d'un chant au plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Bach - Oeuvres pour orgue   Bach - Oeuvres pour orgue - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bach - Oeuvres pour orgue
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Franck : Oeuvres pour orgue et harmonium
» Messiaen : oeuvres pour orgue
» Messiaen : Oeuvres pour orgue
» Reger - Oeuvres pour orgue
» Vierne : Oeuvres pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: