Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lot de 50 masques à 10.99 €
10.99
Voir le deal

 

 Rigoletto (Verdi, 1851)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 17:38

DavidLeMarrec a écrit:
Je vois que j'ai d'ailleurs pas mal de goûts en commun avec Otello, en plus de Bonynge (j'aime énormément le Gavazzeni, sans doute pas pour les mêmes raisons que lui cela dit, et j'aime beaucoup le Muti qui a une certaine personnalité).
Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Icon_biggrin ah ben la version Gavazzeni j'aime vraiment beaucoup tout le monde y compris Scotto qui y est infiniment supérieure que chez Kubelik. Quant à la version Muti, je l'aime non seulement pour l'interprétation vocale mais particulièrement pour la direction, une des plus intenses de la discographie et très supérieure à sa première version studio.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 17:40

Otello a écrit:
ah ben la version Gavazzeni j'aime vraiment beaucoup tout le monde y compris Scotto qui y est infiniment supérieure que chez Kubelik. Quant à la version Muti, je l'aime non seulement pour l'interprétation vocale mais particulièrement pour la direction, une des plus intenses de la discographie et très supérieure à sa première version studio.

La deuxième version Muti est un live et les chanteurs sont meilleurs à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 17:43

magnifique final: https://www.youtube.com/watch?v=yRY4UNuZSjA&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 17:47

aurele a écrit:
Otello a écrit:
ah ben la version Gavazzeni j'aime vraiment beaucoup tout le monde y compris Scotto qui y est infiniment supérieure que chez Kubelik. Quant à la version Muti, je l'aime non seulement pour l'interprétation vocale mais particulièrement pour la direction, une des plus intenses de la discographie et très supérieure à sa première version studio.

La deuxième version Muti est un live et les chanteurs sont meilleurs à ma connaissance.

Ecoute la d'abord, tu en reparleras ensuite. Soit elle est à la médiathèque de Nancy soit elle est sur musicme
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 17:57

/watch?v=Z5SoweFWyzw

Il s'agit de "Si, vendetta, tremenda vendetta" par Valerie Masterton et Piero Cappuccilli en 1981 à Genève et en vidéo. Le chef est Nello Santi. Le live en entier doit être pas mal à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:19

Cabourg dans le Guide des opéras de Verdi n'est pas très élogieux envers la Gilda de Sutherland ou encore le Rigoletto de MacNeil.
ex de ce qu'il dit de ces deux chanteurs dans la version Sanzogno :
Sutherland : il parle de "lenteur contemplative", d' "atonie de l'accent et de l'accentuation, verso d'une morbidezza innocente de tout souci théâtral"
MacNeil : "Le Rigoletto de MacNeil est au diapason de ce chant hédoniste et cultive la demi-teinte"

Ce qu'il dit sur ces deux artistes n'est pas mieux dans le très court commentaire sur la version Molinari-Pradelli et celui un peu plus développé sur la version Bonynge.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:30

aurele a écrit:
Cabourg dans le Guide des opéras de Verdi n'est pas très élogieux envers la Gilda de Sutherland ou encore le Rigoletto de MacNeil.
ex de ce qu'il dit de ces deux chanteurs dans la version Sanzogno :
Sutherland : il parle de "lenteur contemplative", d' "atonie de l'accent et de l'accentuation, verso d'une morbidezza innocente de tout souci théâtral"
MacNeil : "Le Rigoletto de MacNeil est au diapason de ce chant hédoniste et cultive la demi-teinte"
Ce qu'il dit sur ces deux artistes n'est pas mieux dans le très court commentaire sur la version Molinari-Pradelli et celui un peu plus développé sur la version Bonynge.
oui ben Cabourg pense ce qu'il veut! Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:33

Otello a écrit:
oui ben Cabourg pense ce qu'il veut! Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Icon_lol

Effectivement. Tu préfères Sutherland dans la version Sanzogno ou dans la version Bonynge? Dans quelle version préfères tu MacNeil?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:40

Je ne sais pas quelle version choisir en DVD. J'aimerais une version avec Nucci. Merci d'avance pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:48

aurele a écrit:
Je ne sais pas quelle version choisir en DVD. J'aimerais une version avec Nucci. Merci d'avance pour votre aide.
celle là:

/watch?v=5XSE4PWdyFk

/watch?v=lwuGSe68zSY
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 18:56

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Je ne sais pas quelle version choisir en DVD. J'aimerais une version avec Nucci. Merci d'avance pour votre aide.
celle là:

/watch?v=5XSE4PWdyFk

/watch?v=lwuGSe68zSY

Merci pour les deux liens et le conseil. Cela n'a jamais été édité officiellement mais je sais comment me le procurer.
Dans les versions officielles publiées en DVD, laquelle a ta préférence?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 19:03

aurele a écrit:
Dans les versions officielles publiées en DVD, laquelle a ta préférence?
celle là:



Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Verdi-Rigoletto-Domingo-MacNeil-Cotrubas-Diaz-Levine-Metropolitan-Opera-B0001BPPO4-L
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 19:06

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Dans les versions officielles publiées en DVD, laquelle a ta préférence?
celle là:



Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Verdi-Rigoletto-Domingo-MacNeil-Cotrubas-Diaz-Levine-Metropolitan-Opera-B0001BPPO4-L

Il paraît que l'image et le son ne sont pas d'une très bonne qualité. Merci en tout cas pour cet autre conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 19:15

aurele a écrit:
Il paraît que l'image et le son ne sont pas d'une très bonne qualité.
Mais c'est n'importe quoi ça! ça a été complètement nettoyé par DGG!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 19:17

Otello a écrit:
Mais c'est n'importe quoi ça! ça a été complètement nettoyé par DGG!

C'est ce que j'ai lu pourtant sur ce forum et ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 19:21

aurele a écrit:
Otello a écrit:
Mais c'est n'importe quoi ça! ça a été complètement nettoyé par DGG!
C'est ce que j'ai lu pourtant sur ce forum et ailleurs.
Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Icon_rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:24

Cabourg dans le Guide des opéras de Verdi descend en flêche la version Sinopoli que certains aiment sur ce forum. Le chef et les chanteurs en prennent pour leur grade, en particulier Gruberova. Il l'associe à la Castafiore. Voici une liste de péchés qu'il lui attribue : "minauderies, poses, rubato, sauts de sixte scabreux et surtout mauvaise articulation, du mot comme de la phrase musicale, déclassent cette Gilda un tantinet Castafiore."

Ce critique n'est vraiment pas du tout tendre avec les artistes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:30

Ca me paraît pas fondé du tout, on est quand même loin de la Traviata avec la même, c'est assez tenu stylistiquement.

Et l'enregistrement est de grande valeur généralement, tout au plus pourrait-on lui reprocher un petit manque de folie, mais c'est l'une des distributions les plus équilibrées qu'on puisse trouver dans la discographie, en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:34

En même temps, c'est Cabourg quoi...un rigoriste vocal...encore plus qu'Otello, c'est dire !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:34

DavidLeMarrec a écrit:
Et l'enregistrement est de grande valeur généralement, tout au plus pourrait-on lui reprocher un petit manque de folie, mais c'est l'une des distributions les plus équilibrées qu'on puisse trouver dans la discographie, en réalité.

Voici ce qu'il dit sur les autres interprètes dont il parle :
"Neil Schicoff n'arrange pas les choses par son émission engorgée, ses détimbrages oiseux et son style sommaire."
Lloyd et Fassbaender sont trop exotiques pour lui et cela "achève de destabiliser la partition".
"Renato Bruson nous devait un Rigoletto buriné et divers, il ne nous propose trop souvent qu'un bougonnement monolithique."

J'écouterai pour me faire ma propre opinion de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:39

Règle n°1 : ne jamais lire et croire Cabourg ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:43

aurele a écrit:
Voici ce qu'il dit sur les autres interprètes dont il parle :
"Neil Schicoff n'arrange pas les choses par son émission engorgée, ses détimbrages oiseux et son style sommaire."
C'est au contraire le Shicoff des grandes années, son seul disque que j'aime avec bien sûr son Lensky de Levine (si, celui de Bychkov reste très écoutable). La voix est glorieuse, très impressionnante, même si on peut trouver des choses qui préfigurent la voix très "sale" qui est apparue ensuite.

Citation :
Lloyd et Fassbaender sont trop exotiques pour lui et cela "achève de destabiliser la partition".
Fassbaender est évidemment un enchantement.

Citation :
"Renato Bruson nous devait un Rigoletto buriné et divers, il ne nous propose trop souvent qu'un bougonnement monolithique."
Oui, on dirait toujours qu'il bougonne, mais c'est buriné et divers. Il est plus vivant sur le vif à Orange, mais ça reste quand même ultra-excellentissime.

Donc pas d'accord du tout. Smile

Citation :
J'écouterai pour me faire ma propre opinion de toute manière.
Toi, tu as pris peur de Calbo. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:53

Mais qu'il et méchant quand il s'y met hehe . David, tu as vraiment besoin d'en rajouter une couche scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:57

Ah tiens, un petit regret pour moi :qu'il n'y ait pas de captation vidéo du Rigoletto de Milnes. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 22:58

Ose dire que tu ne lui aurais pas reproché d'en avoir parlé sans avoir écouté. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 23:00

Je ne dis rien du tout moi Mr. Green , je te demade juste s'il y avait vraiment besoin d'en rajouter une couche supplémentaire hehe Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 23:02

Non, Calbo. Neutral

Pardon, Calbo. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptySam 4 Sep 2010 - 23:10

David tutut . Et pis on va se faire gronder par xavier en plus hehe .

Et pis Rigoletto par Questa c'est plutôt sympa en fait. J'écoutais cette version avant de mettre le "film" et ça m'a intéressée même si je trouve le tempo un tantinet rapide
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 5 Sep 2010 - 0:00

Guillaume a écrit:
En même temps, c'est Cabourg quoi...un rigoriste vocal...encore plus qu'Otello, c'est dire !
désolé je préfère la rigueur en la matière que le grand n'importe quoi érigé en idéal comme ça semble être ton cas cher ami! Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 129558
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1273
Age : 47
Date d'inscription : 23/01/2007

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 5 Sep 2010 - 10:12

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
En même temps, c'est Cabourg quoi...un rigoriste vocal...encore plus qu'Otello, c'est dire !
désolé je préfère la rigueur en la matière que le grand n'importe quoi érigé en idéal comme ça semble être ton cas cher ami! Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 129558

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 5 Sep 2010 - 11:08

Cololi a écrit:
Règle n°1 : ne jamais lire et croire Cabourg ...

Assez d'accord avec cela. D'un autre côté, le Rigoletto de Sinopoli est très spécial et s'était fait descendre lors d'une écoute en aveugle organisée par Répertoire et réunissant quatre journalistes. Pour ma part, je l'ai eu dans ma discothéque pour finalement le revendre : Bruson et Shicoff sont royaux mais Gruberova, c'est quand même très maniéré et le timbre me parait bien mur pour incarner l'innocence de Gilda. Quant à Sinopoli, il joue au yoyo musical en exacerbant tous les tempi. Bref, ce n'est pas ininteressant mais il s'agit davantage, à mon avis, d'une version d'appoint pour ceux qui connaissent bien l'oeuvre.

Sinon, la 3 est en train de diffuser le Rigoletto en décors naturels de Domingo...dans le rôle titre. Alors là, c'est encore plus "space"...même si j'y ai pris un plaisir coupable. Certes Domingo n'a pas la voix du rôle et son vibrato devient envahissant en fin de carrière, mais quelle présence scénique ! Et le reste de la distribution est très présentable, surtout le ténor qui utilise très souvent une belle voix mixte. Bon, maintenant, je n'ai vu que le premier acte...

Enfin, pour un Rigoletto vraiment enthousiasmant, je reviens souvent à Kubelik (pour le sens du mystère et une distribution vraiment homogéne), Giulini ( pour la poésie même si tout cela manque parfois un peu de théâtre) et le premier Muti (pour la direction électrisante du chef italien et Zancanaro, le reste du cast étant assez quelconque).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 9:04

Vient de sortir un Rigoletto en français avec Mado Robin et Michel Dens :

http://www.malibran.com/acatalog/Mado_Robin_est_Gilda.html#aMR740

La question est de savoir ... est ce l'opéra entier ?


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 9:12

A mon avis non, Malibran n'a pas l'air de publier des opéras en entier...

(et à propos de Rigoletto en entier, ce qui est triste, c'est que la version Vanzo/Massard soit indisponible... Shit )
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 9:14

Guillaume a écrit:
A mon avis non, Malibran n'a pas l'air de publier des opéras en entier...

(et à propos de Rigoletto en entier, ce qui est triste, c'est que la version Vanzo/Massard soit indisponible... Shit )

Si si il publie des opéras en entier, ça c'est sur : j'en ai Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 9:19

Guillaume a écrit:
A mon avis non, Malibran n'a pas l'air de publier des opéras en entier...

Je confirme les dires de Cololi... ils publient régulièrement des enregistrements entiers... J'en ai aussi un certain nombre.

Après, je dirais que oui pour ce Rigoletto, mais j'ai quand même des doutes en lisant la distribution...
Comme ça, en essayant de restituer les bons rôles à chacun :

Gilda : Mado Robin
Rigoletto : Michel Dens
Le Duc : George Noré
Magdalena : Denise Scharley/Solange Michel
Sparafuccile : Gérard Serkoyan/Xavier Depraz

Direction : Benedetti/Dervaux

Reste Hass...

Mais du coup, je pense que ce sont plutôt des extraits de Rigoletto où chante Mado Robin... Désolé... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 9:57

Bah, il y a Denise Scharley dedans, donc ça mérite l'achat. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 10:08

DavidLeMarrec a écrit:
Bah, il y a Denise Scharley dedans, donc ça mérite l'achat. Very Happy

Euh non, si c'est pas entier c'est pas pour moi Neutral

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 10:17

A propos, Polyeucte, Denise Scharley a fait des récitals ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 25 Oct 2010 - 10:36

Je n'en sais rien... je n'ai jamais rien vu comme récital d'elle... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:45

Tiré de 'Playlist' :

=> Rigoletto de Kurz. Ce sont des extraits en allemand chez Berlin Classics. Une véritable tuerie ! Le texte est bien plus beau, les chanteurs fabuleux (Vogel et Rothenberger, mais pas le ténor), la prise de son magique. Vraiment dommage qu'ils n'aient pas enregistré tous ces opéras en entiers, on avait des versions indépassables. En l'occurrence, Vogel est de très très loin le meilleur Rigoletto de tous les temps. Franchement, à côté, j'ai pitié des autres... Oui, inutile de me citer des noms : de TOUS.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:51

C'est Siegfried Vogel ? Il chante Drago dans Genoveva, et puis un tas d'autres trucs apparemment Very Happy :

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Vogel-Siegfried.htm
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:52

Rigoletto en allemand Shocked ? Ca doit être horrible pale . Je crois que je préfère les "médiocres" distributions et les "médiocres" barytons qui défendent le seul vrai Rigoletto qui soit digne d'intérêt, celui en italien Shit


Dernière édition par calbo le Dim 7 Nov 2010 - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:52

Oui, notamment des Rückert sublimes. C'est très proche de DFD comme manière, mais avec moins de chichis. Quelque part entre DFD et Bär en fait, avec un petit côté électrique façon Metternich.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:54

calbo a écrit:
Rigoletto en allemand Shocked ? Ca doit être horrible pale . Je crois que je préfère les "médiocres" distributions et les médiocres barytons qui défendent le seul vrai Rigoletto qui soit digne d'intérêt, celui en italien Shit
Après ne va pas reprocher à Aurèle de parler d'enregistrements sans les avoir écoutés. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:54

Un enregistrement dans la langue qui n'est la langue originale, tu peux me dire ou est l'intérêt? tutut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 21:59

Tu n'es pas obligée d'en trouver, mais tu ne peux pas dire que c'est mauvais tant que tu ne l'as pas écouté... siffle Ah oui, au passage c'est Dresde qui joue, si ça peut te donner une idée de l'intérêt...

Sinon, je m'aperçois qu'en fait c'est Wixell (Vogel fait Sparafucile, pas étonnant que je trouvais qu'il monte beaucoup cette fois-ci !). Impressionnant, la qualité de l'accent allemand, et la voix est absolument transfigurée, alors qu'elle est si grimaçante en italien... on dirait vraiment une voix quelque part entre Metternich-Bär-Henschel, exactement comme Vogel dans ses bons jours.

Stupéfaction. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 22:03

calbo a écrit:
Un enregistrement dans la langue qui n'est la langue originale, tu peux me dire ou est l'intérêt? tutut

Découvrir de supers interprètes? Un autre style de chant qui peut permettre une autre approche?
En bref, plein de choses!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyDim 7 Nov 2010 - 22:09

Et au passage d'autres couleurs et un autre texte ! La version française, par exemple, au lieu de se rapprocher de Hugo, accentue le côté religieux du livret, pourtant déjà plus important chez Piave. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 8 Nov 2010 - 8:26

calbo a écrit:
Un enregistrement dans la langue qui n'est la langue originale, tu peux me dire ou est l'intérêt? Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 333952

Entendre des voix (timbres, lignes et éloquence confondues drunken) comme celles de Schlusnus, Cebotari, Hotter, par exemple, qui furent de vrais beaux et grands verdiens. Faire, aussi, oeuvre de mémoire en se souvenant qu'une partie de l'histoire de l'interprétation des opéras de Verdi passe par l'Allemagne (l'Italie a-t-elle tellement milité pour Luisa Miller ou Alzira dans les années 30 ? Et même après 51 ?).
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 EmptyLun 8 Nov 2010 - 19:27

On peut faire oeuvre de mémoire avec des versions en langue originale bedo . Ceci dit je ne suis toujours pas fan des vieilles cires donc je vous les laisse volontiers Cool
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rigoletto (Verdi, 1851)
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: