Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
Voir le deal
102 €

 

 Rigoletto (Verdi, 1851)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:26

C'est un peu Dimitrova en homme quoi, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:27

Xavier si tu touches à Dimitrova tu risques de t'attirer les foudres d'Elvira. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:28

Xavier, je n'imaginais pas ça de toi... fesse
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:28

Elvira a écrit:
Morloch a écrit:
Elvira a écrit:
Excuse-moi mais Christine Schäfer... hehe

Sad

il faudrait créer un fil Traviata - d'auttant que j'ai vu que c'est confirmé, Natalie D. se lance dans le rôle à l'opéra de Santa Fe...

Oui, j'ai un peu peur je dois dire enfin peur pour elle et ceux qui vont aller l'écouter.
Les pénibles d'à-côté ont déteint sur toi. hehe Il ne faut pas pousser non plus, je suis certain que ce sera très bien. Ca changera des usines à son adulées par les belcantolâtres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:28

Laughing




Je n'ai jamais entendu Dimitrova. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:29

Xavier a écrit:
Laughing




Je n'ai jamais entendu Dimitrova. Smile

Grave faute hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:31

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Morloch a écrit:
Elvira a écrit:
Excuse-moi mais Christine Schäfer... hehe

Sad

il faudrait créer un fil Traviata - d'auttant que j'ai vu que c'est confirmé, Natalie D. se lance dans le rôle à l'opéra de Santa Fe...

Oui, j'ai un peu peur je dois dire enfin peur pour elle et ceux qui vont aller l'écouter.
Les pénibles d'à-côté ont déteint sur toi. hehe Il ne faut pas pousser non plus, je suis certain que ce sera très bien. Ca changera des usines à son adulées par les belcantolâtres.

En fait, je n'en sais trop rien. Mais j'ai l'impression que sa voix est inadaptée pour ce rôle. Mais qui sait ? Il peut y avoir une bonne surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:32

Elvira a écrit:
Xavier a écrit:

Je n'ai jamais entendu Dimitrova. Smile

Grave faute hehe .

Elle n'a qu'à chanter des trucs qui me plaisent aussi!

Comme je ne suis jamais tombé sur elle, j'imagine que c'est Verdi, Verdi, Verdi et encore Verdi...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:35

Mauvaise langue : du Bellini, Puccini, Borodine, Ponchielli, Catalani, Mascagni et même un peu de Berlioz !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:36

Xavier a écrit:
Elvira a écrit:
Xavier a écrit:

Je n'ai jamais entendu Dimitrova. Smile

Grave faute hehe .

Elle n'a qu'à chanter des trucs qui me plaisent aussi!

Comme je ne suis jamais tombé sur elle, j'imagine que c'est Verdi, Verdi, Verdi et encore Verdi...
Erreur ! Elle a chanté Ponchielli une fois.

(Et Catalani aussi.)

Quelle mauvaise langue, ce Xavier !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:37

Ouais, donc bon, à part Puccini et Berlioz, dont je ne suis déjà pas fanatique...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:37

T'es pas mieux figure-toi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:37

Morloch a écrit:
Et surtout, personne ne parle du film ultime de cet opéra : le Rigoletto Chailly/Ponelle de 1983.

Euh comment dire, euh quoi. Vocalement c'est bien, très bien même. Pavarotti est lâché et fait du duc une sorte de Barbe Bleue hyperactif, Ingwar Wixell en Rigoletto est totalement à côté de la plaque : il chante bien et se préoccupe du texte (n'importe quoi, j'espère que nous ne verrons plus ce genre de sinistres individus dans un opéra d'ici un bon moment), Edita Gruberova chante sous une perruque blonde hallucinante qui ne peut qu'être l'oeuvre d'un accessoiriste fou. Du coup, il est difficile de juger sa prestation tant la réaction normale devant son allure est de s'écrouler de rire pendant cinq minutes, mais quand même, ça paraît bien chanté.

La mise en scène de Ponelle est euuuuuh, enfin euuuuuuh, spéciale et ultra-littérale à la fois. Il semble que la fête du premier acte soit inspirée de Fellini. Enfin, c'est ce qui se dit dans les milieux autorisés qui ont eu le courage de regarder jusqu'au bout.

Une chose toutefois, beaucoup de mises en scène négligent de faire comprendre les sacrifices de Rigoletto et son projet social en construisant une villa de bon goût pour sa fille dans le quartier respectable et chic de la ville, ici Ponelle le rend très bien (sauf cette stupide histoire de bon goût mais qu'importe) et évite le clapier à lapin, le bunker nazi ou autres.

Je pense que ça reste une très bonne version mais je ne la recommanderais pas à Sauron.
Effectivement, Ponnelle est complètement azimuté ici, mais c'est presque plus regardable que son Idoménée...

Mais j'ai beaucoup trop de respect pour la travail d'amateur pour en dire le moindre mal.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 12 Mai 2008 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:38

Xavier a écrit:
Ouais, donc bon, à part Puccini et Berlioz, dont je ne suis déjà pas fanatique...

Et le Prince Igor, tu n'aimes pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:38

DavidLeMarrec a écrit:
Morloch a écrit:
Et surtout, personne ne parle du film ultime de cet opéra : le Rigoletto Chailly/Ponelle de 1983.

Euh comment dire, euh quoi. Vocalement c'est bien, très bien même. Pavarotti est lâché et fait du duc une sorte de Barbe Bleue hyperactif, Ingwar Wixell en Rigoletto est totalement à côté de la plaque : il chante bien et se préoccupe du texte (n'importe quoi, j'espère que nous ne verrons plus ce genre de sinistres individus dans un opéra d'ici un bon moment), Edita Gruberova chante sous une perruque blonde hallucinante qui ne peut qu'être l'oeuvre d'un accessoiriste fou. Du coup, il est difficile de juger sa prestation tant la réaction normale devant son allure est de s'écrouler de rire pendant cinq minutes, mais quand même, ça paraît bien chanté.

La mise en scène de Ponelle est euuuuuh, enfin euuuuuuh, spéciale et ultra-littérale à la fois. Il semble que la fête du premier acte soit inspirée de Fellini. Enfin, c'est ce qui se dit dans les milieux autorisés qui ont eu le courage de regarder jusqu'au bout.

Une chose toutefois, beaucoup de mises en scène négligent de faire comprendre les sacrifices de Rigoletto et son projet social en construisant une villa de bon goût pour sa fille dans le quartier respectable et chic de la ville, ici Ponelle le rend très bien (sauf cette stupide histoire de bon goût mais qu'importe) et évite le clapier à lapin, le bunker nazi ou autres.

Je pense que ça reste une très bonne version mais je ne la recommanderais pas à Sauron.
Effectivement, Ponnelle est complètement azimuté ici, mais c'est presque plus regardable que son Idoménée...

Parce que c'est pire que Zeffirelli ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 15:38

Oui mais une version me suffit amplement.
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 21:17

DavidLeMarrec a écrit:
Commencez par en écouter une seconde, avant de porter des jugements confortablement définitifs. hehe

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Kinnkratz Comment avez-vous deviné que je la possédais, cette version Kubelik de référence ?


Me connaîtriez-vous aussi bien que je vous connais ?


Pour la seconde, j'ai également la version Solti avec Moffo, Merril, Kraus...
Mais c'est loin d'être mon opéra de Verdi préféré, je le trouve un peu casse-pieds, voyez... un peu comme le Barbier de Rossini.
Dans la catégorie 1, je préfère de loin Nabucco que je tiens pour un petit chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 21:21

sofro, oserais-je dire : I love you. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 12 Mai 2008 - 21:52

Des opérasde Verdi que je connaisse , Rigoletto est de loin celui que je prefere ... rien que l'acte III est un pur chef d'oeuvre !! le quatuor puis le trio et ce final !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 13 Mai 2008 - 1:00

Elvira a écrit:
sofro, oserais-je dire : I love you. Embarassed
Elvira, ce n'est pas parce que vous êtes en âge d'être mariée que la loi permet d'épouser les sapajous.

Et moi aussi j'aime Nabucco. :boude:
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 13 Mai 2008 - 1:01

sofro a écrit:
Comment avez-vous deviné que je la possédais, cette version Kubelik de référence ?
A votre avis ? Mr. Green C'est recommandé dans Touslesguidesquipensentpareilàsedemanders'ilslesécoutentleursenregistrements, alors vous ne pouviez pas manquer de le posséder. Et d'en faire le commentaire que chacun attendait de vous.

Citation :
Pour la seconde, j'ai également la version Solti avec Moffo, Merril, Kraus...
Eh bien, c'est parfait. Et beaucoup plus en style.

Citation :
Mais c'est loin d'être mon opéra de Verdi préféré, je le trouve un peu casse-pieds, voyez... un peu comme le Barbier de Rossini.
Sauf que Rigoletto est un chef-d'oeuvre de drame, et que le Barbier...

Je tiens Rigoletto pour l'une des plus grandes réussites de théâtre musical.


Citation :
Me connaîtriez-vous aussi bien que je vous connais ?
Oh, je n'ai pas cette prétention. Vous êtes juste beaucoup plus prévisible, je n'ai pas de mérite.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 13 Mai 2008 - 11:29

DavidLeMarrec a écrit:
sofro a écrit:
Comment avez-vous deviné que je la possédais, cette version Kubelik de référence ?
A votre avis ? Mr. Green C'est recommandé dans Touslesguidesquipensentpareilàsedemanders'ilslesécoutentleursenregistrements, alors vous ne pouviez pas manquer de le posséder.

Comment diable l'avez-vous reconnu ? Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Panique


Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Do10


J'ai pris pourtant toutes les précautions qui s'imposaient pour lui préserver son anonymat... Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Kinnkratz
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 13 Mai 2008 - 11:30

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
sofro, oserais-je dire : I love you. Embarassed
Elvira, ce n'est pas parce que vous êtes en âge d'être mariée que la loi permet d'épouser les sapajous.

Et moi aussi j'aime Nabucco. :boude:

Ne vous inquietez pas !
Elvira doit attendre sa majorité avant de se marier. Vous avez encore le temps de l'en dissuader.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 13 Mai 2008 - 12:45

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
sofro, oserais-je dire : I love you. Embarassed
Elvira, ce n'est pas parce que vous êtes en âge d'être mariée que la loi permet d'épouser les sapajous.

Et moi aussi j'aime Nabucco. :boude:

Jaloux ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 24 Mai 2008 - 10:12

Et bien il s'en passe de belles ici. siffle


Dernière édition par calbo le Mar 15 Juil 2008 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyLun 16 Juin 2008 - 13:31

Je ne suis pas sûr que l'enregistrement que je possède soit toujours disponible dans le commerce:
Nicolai Gedda, Cornel McNeil, Reri Grist
Chœurs et orchestre de l'Opéra de Rome
direction Francesco Molinari-Pradelli, 1967.


Je ne sais pas si c'est dû à cet enregistrement en particulier, mais Rigoletto ne m'enthousiasme guère. Si quelqu'un d'autre connait cette version, il pourra peut-être me donner un avis?... histoire de m'aider à évaluer, disons, "la part de responsabilité" de l'œuvre et de l'interprétation...

A mes yeux, enfin, à mes oreilles, le principal intérêt de ce disque réside dans la prestation de Reri Grist dans le rôle de Gilda. Son entrée en scène vers la fin de l'acte I est, sonorement parlant, une apparition. Pour le reste, comme je le disais, ça ne me transporte pas vraiment. Mais je ne suis pas sûr que ça vienne pas de l'opéra lui-même.

Je viens de voir qu'une retransmission live aurait lieu samedi (21 juin) sur Arte depuis l'Opéra de Dresde. Je me suis dit que ce serait l'occasion de donner une seconde chance à cette œuvre. Et puis je me suis souvenu que samedi je suis au mariage de mon cousin... Décidément, Rigoletto et moi, ça a l'air mal parti. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 15 Juil 2008 - 10:27

L'Opéra de Paris propose Rigoletto en Septembre prochain dans une mise en scène de Jérôme Savary avec Stéfano Secco en duc de Mantoue. Je pense que je ferai un tour à Paris à ce moment la. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 15 Juil 2008 - 21:34

calbo a écrit:
L'Opéra de Paris propose Rigoletto en Septembre prochain dans une mise en scène de Jérôme Savary avec Stéfano Secco en duc de Mantoue. Je pense que je ferai un tour à Paris à ce moment la. siffle
Ah les femmes! Dès qu'il y a des soldes, tout pretexte est bon… siffle
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 15 Juil 2008 - 21:39

Késaco? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 15 Juil 2008 - 21:43

calbo a écrit:
Késaco? Shocked
Ne fais pas ton innocente! hehe
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptyMar 15 Juil 2008 - 22:14

T'es encore plus ouf que stan toi hehe . Et laisse donc le bouffon de Mantoue tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 18:28

Que pensez vous de Serafin 1955 avec le trio callassien ?

Je suis en train de l'écouter, et je ne sais qu'en penser. D'un coté c'est survolté à fond, Gobbi est déchainé, ça respire (pas comme Giulini quoi...) de l'autre Di Stefano qui arrondit ses aigus à fond...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 20:09

Mouais. C'est pas transcendant, mais c'est animé et intéressant. Ca change de Giulini quoi.

Les points forts :
-Callas. Trés bonne, même si elle est surdistribuée.
-Gobbi, excité comme jamais. La sensibilité est discutable
-L'orchestre, assez bon.

Les points faibles :
-Di Stefano. Enorme point faible. Autant c'est un Riccardo historique, un Canio bouleversant, autant il est trés vulgaire ici et agrandit ses tics habituels puissance 1000.
-le son a légèrement vieilli
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 20:12

Sur amazon ils sont unanimement laudatifs par contre :

http://www.amazon.com/Verdi-Rigoletto-Complete-Giuseppe-Stefano/dp/B000002RY6


Shocked

Et vous qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 20:13

Je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23377
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 20:35

Callas malgré une séduction vocale et un allègement de sa voix ne me touche pas dans le rôle contrairement à une Scotto. C'est très bien chanté par contre mais elle est surdistribuée pour un tel rôle.
Il faudra que je réécoute Gobbi. Je me souviens que son Rigoletto m'avait impressionné, est dans la défonce mais il me semble que cela manque de nuances.
Di Stefano est effectivement en difficulté dans les aigus et globalement moyen mais je le trouve touchant dans "Parmi veder le lagrime" notamment. Il est crédible dans le rôle. De toute manière, les deux meilleures interprètes du rôle à mon sens sont Bergonzi et Pavarotti.
La direction de Serafin est ennuyeuse à mourir par contre.
Je n'ai que cette version et celle de Kubelik avec Dieskau, Bergonzi et Scotto et entre les deux, je préfère celle de Kubelik avec un excellent Rigoletto de Dieskau, un Duc très en voix et au timbre sublime et une Gilda qui malgré certains aigus pas très assurés, une constante chez Scotto me touche énormément.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 21:08

Guillaume a écrit:
Que pensez vous de Serafin 1955 avec le trio callassien ?

Je suis en train de l'écouter, et je ne sais qu'en penser. D'un coté c'est survolté à fond, Gobbi est déchainé, ça respire (pas comme Giulini quoi...) de l'autre Di Stefano qui arrondit ses aigus à fond...
Moi je trouve ça très bien, mais c'est effectivement bizarre. Gobbi, c'est Gobbi, et puis Callas dans un rôle de lyrique assez léger, de fillette ingénue (elle s'appelle Blanche chez Hugo...), c'est un peu spécial.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:44

Tu trouve ça trés bien Shocked ?
Parce que Cabourg, dans l'Avant scène, exprime pas mal de reserves majeures et conseille Kubelik et Giulini.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:45

Oui, bah Cabourg, franchement...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:47

Je le trouve assez bien. Il argumente assez, mais c'est subjectif, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:48

Ah ça pour être subjectif !!!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:49

Personne n'est objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:51

Bon, ok, j'avoue que comme il descend à fond Dimitrova dans le Guide des opéras verdiens, je ne l'aime pas tellement. pig
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:52

Guillaume a écrit:
Tu trouve ça trés bien Shocked ?
Parce que Cabourg, dans l'Avant scène, exprime pas mal de reserves majeures et conseille Kubelik et Giulini.
Ok, les deux versions les plus vulgaires du marché ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:53

Kubelik, vulgaire ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 22:57

Elvira a écrit:
Kubelik, vulgaire ? Shocked
Pas dans le sens italien du terme, mais ça fait quand même plutôt musique de cirque, ou du moins musique populaire. Pas dramatique du tout, comme mis à distance.

Je ne déteste pas, hein (contrairement à Giulini qui est l'exemple même du studio totalement raté, et qui ne m'éblouit pas), mais il y a tellement mieux.

Citer les deux comme références, c'est tout de même assez drôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 23:00

Et Di Stefano ne te gène pas un peu chez Serafin ?

Pour tout dire, au début quand il dit "Della mia bella incognita borgese" je ne l'ai même pas reconnu.... Confused

Par contre, dans Ballo, dans Tosca, dans Paillasse c'est là que j'aime bien Peppino.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 23:06

Finalement, en fait, aprés réecoute, Di Stefano a un style qui correspond bien à son chant dans ce Rigoletto. Si on s'imagine la caractérisation qu'il pouvait donner à son personnage on comprend mieux cette légère vulgarité de chanteur sicilien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 23:08

Guillaume a écrit:
Et Di Stefano ne te gène pas un peu chez Serafin ?

Pour tout dire, au début quand il dit "Della mia bella incognita borgese" je ne l'ai même pas reconnu.... Confused

Par contre, dans Ballo, dans Tosca, dans Paillasse c'est là que j'aime bien Peppino.
Oui, c'est très ouvert, parfois un peu en force (pour des raisons techniques). Une voix très naturelle en fait, et pas mal d'excès comme c'était la mode.

Je trouve quand même la voix toujours aussi séduisante.

Mais clairement, il semble un peu en difficulté (peut-être un mauvais soir ou un rôle insuffisamment préparé), alors que sur le papier c'est pour lui.

On est d'accord, c'est beaucoup plus convaincant dans Ballo ou Cavalleria Rusticana.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 EmptySam 17 Jan 2009 - 23:11

Citation :
un rôle insuffisamment préparé

Pas possible, il l'avait déja chanté à la fin des années 40 et en 1952 à Mexico avec Callas sous la direction de Mugnai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rigoletto (Verdi, 1851)   Rigoletto (Verdi, 1851) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rigoletto (Verdi, 1851)
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: