Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Hector Berlioz (1803-1869)

Aller en bas 
+77
Chris3
hommepiano
A
arnaud bellemontagne
franchom
BMLP
Glocktahr
Théo taschimor
Parsifal
Pärti
Ophanin
Rav–phaël
benvenuto
atomlegend
kegue
Pelléas
Polyeucte
Cololi
aurele
Iskender
Zeno
Kia
Stanlea
klingsor
WoO
Guillaume
Crapio
Hippolyte
christophe21
Freia
Toxic
Wolferl
Ludovyk
feleo
MickeyZeVrai
hansi
KID A
Fée
Tus
joachim
Stadler
entropie
Jules Biron
Picrotal
felyrops
PJF
Swarm
kougelhof 1er
Rubato
Barzh
DavidLeMarrec
Sauron le Dispensateur
muzikant
Ceaufy
Morloch
sofro
Coelacanthe
antrav
Kurwenal
poet75
-
richie3774
Jaky
frédéric
Alex
Poulet
gaston
adriaticoboy
Capri
Billy Budd
leo
Bezout
ouannier
Achille
Xavier
Stanislas Lefort
Kermit
81 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet


Nombre de messages : 5899
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 22 Aoû 2007 - 15:04

le concerto pour basson de Mozart vaut pas pipette franchement Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler


Nombre de messages : 8501
Age : 54
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 22 Aoû 2007 - 15:17

Poulet a écrit:
le concerto pour basson de Mozart vaut pas pipette franchement Surprised

Si c'est pour faire du HS et dire des co**eries,... hehe hehe hehe

Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet


Nombre de messages : 5899
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 22 Aoû 2007 - 15:19

non non Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Invité
Invité




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 22 Aoû 2007 - 15:20

Poulet a écrit:
le concerto pour basson de Mozart vaut pas pipette franchement Surprised
tripette, pipette c'est pour un autre usage
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyLun 3 Sep 2007 - 4:47

Une bonne âme pour me faire une petite présentation de la Damnation avant le concert Pleyel de mardi soir?

Comment est construite l'oeuvre?
J'ai lu que Berlioz est plutôt fidèle à Goethe sauf à la fin...?
Dans quelle mesure s'agit-il d'un opéra ou pas?
Merci! Smile

EDIT: bon, j'ai quand même déjà trouvé pas mal d'infos dans le programme du site de la salle Pleyel, pour ceux que ça intéresse: http://www.sallepleyel.fr/francais/images/pdf/notes_programme/070904_boston.pdf

(ne pas poursuivre ici suite à ce message, David a ouvert un sujet spécifique)
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMar 18 Sep 2007 - 21:26

A mon premier cours de FM, j'ai découvert le début du premier mouvement d'Harold en Italie, et ça a été la révélation! J'adore l'orchestration, l'ordre d'entrée des instruments, même le hautbois que je n'apprécie pas d'habitude m'a paru fort sympathique Mr. Green Et ces harmonies, ce crescendo... Bref, il faut que je me procure l'oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMar 18 Sep 2007 - 21:43

grace à Kia, tu en as un dans la section enregistrement libres de droit rip vinyl en 4 fichiers mp3 à 192 Scherchen-Riddle, le début gratte un peu mais c'est pas mal du tout (page 46, avant-dernier message)
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMar 18 Sep 2007 - 21:53

Bonne nouvelle! Merci de m'en avoir informé.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:19

J'ai regardé la première partie des Troyens en DVD. (version Gardiner, excellente, rien à ajouter pour l'instant)

Ca m'avait ennuyé quand je l'avais vu à la télé, cette fois j'ai essayé de faire un effort, ça m'a davatange plu, même si ce n'est pas complètement ma tasse de thé.
Le son orchestral de Berlioz ne me plaît pas toujours (ces piaillements incessants de bois...) mais il y a certains effets saisissants très réussis.
Le rôle de Cassandre donne de belles pages quand c'est bien interprété comme ici.

Pas enthousiaste, mitigé même, mais j'essaie d'apprécier et je m'accroche. rambo
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:24

Gentil, Xavier, gentil. Very Happy

Oui, il faut dire que cette Cassandre... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:25

vartan a écrit:
Gentil, Xavier, gentil. Very Happy

Oui bah j'ai peur pour la 2è partie qui m'avait fait complètement décrocher la première fois...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:26

Xavier a écrit:
vartan a écrit:
Gentil, Xavier, gentil. Very Happy

Oui bah j'ai peur pour la 2è partie qui m'avait fait complètement décrocher la première fois...

Faut passer le tunnel du début, ça s'améliore après. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:27

De toute façon, faut se faire une raison, plus je me mets sérieusement à Berlioz, plus je me rends compte que vraiment y a des choses bien, mais que si j'ai jamais accroché, c'est qu'il y avait une raison. C'est pas trop mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:31

Ca me paraît tout à fait normal.
C'est quand on dit que c'est totalement nul et inintéressant, que ce n'est que de la grosse caisse que je ne comprends pas.

Berlioz rejoint Levine, ces incompris... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:41

vartan a écrit:

C'est quand on dit que c'est totalement nul et inintéressant, que ce n'est que de la grosse caisse que je ne comprends pas.

Ah oui nan ça c'est débile, on est d'accord.
C'est comme dire que Debussy est flou et invertébré, Wagner bruyant et trop long, Mozart guilleret et futile. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:42

je me suis ennuyé aussi devant la retransmission de la version Gardiner (que j'aime bien pourtant), la mise en scène est d'une tristesse redoutable, et très statique, un grand fouillis où on ne reconnait pas les poules des cochons...j'ai dans l'oreille celle de Davis, et j'attends toujours de tomber sur celle de Prêtre.
Moi ce n'est pas l'orchestration qui me gène (et les bois qui piaillent, on peut facilement les remplacer par des instruments corrects) c'est plutôt la mélodie berliozienne qui demande une certaine acoutumance, mais une fois qu'on suit, ça ne s'en va plus, même si c'est assez particulier et tellement personnel qu'on peut se perdre dans les méandres avant de saisir la cohérence de l'ensemble.
Il n'y a tout de même rien de comparable aux Troyens à cette époque-là!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:44

Oui la mélodie berliozienne, j'en avais parlé à propos de la Damnation, j'ai du mal à m'y faire.
Ca n'accroche pas chez moi. Confused

(on reparlera de cette version dans le sujet discographique si tu le veux bien Wink )
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 11 Oct 2007 - 23:55

sud273 a écrit:
mais une fois qu'on suit, ça ne s'en va plus, même si c'est assez particulier et tellement personnel qu'on peut se perdre dans les méandres avant de saisir la cohérence de l'ensemble.

Voilà, c'est exactement ça.

La Damnation que je ne connaissais pas il y a 15 jours est un truc vraiment bizarre qui paraît très mal fichu, une narration tordue, des scènes sans grande cohésion entre elles, un façon d'avancer dans la phrase fluide et rigide en même temps, des fusées compètement déjantées qui partent de l'orchestre et font penser que Berlioz devait bien fumer des trucs pas nets..

Une fois qu'on accepte ce langage il paraît tout de suite familier et tout passe presque sans problème. Il y a des trucs un peu bof aussi bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:00

vartan a écrit:

La Damnation que je ne connaissais pas il y a 15 jours est un truc vraiment bizarre qui paraît très mal fichu

Ah tiens j'ai découvert avant toi alors! Smile

Arrow https://classik.forumactif.com/General-f1/Hector-BERLIOZ-La-Damnation-de-Faust-t1976.htm Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:07

ah oui , ça la Damnation je ne me rends plus compte tellement je l'ai écoutée, mais justement "D'amour l'ardente flamme" est l'exemple-même de ce style vocal à la fois simple et tarabiscoté, avec des archaïsmes qui sonnent tellement français, et au contraire une rigueur abrupte dans les passages les plus légers, avec une orchestration incomparable, qui n'est pas réductible au clavier. Une chance en quelque sorte que Berlioz n'ait jamais appris le piano et détestât l'orgue.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:08

Sur le côté très français... c'est vrai que tout à l'heure, je ne sais pas si c'est à cause de Gardiner ou quoi, mais j'ai eu par moments (très furtifs) l'impression d'être dans du Rameau.
Et ce n'est pas une impression hyper agréable pour moi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:10

Xavier a écrit:
Sur le côté très français... c'est vrai que tout à l'heure, je ne sais pas si c'est à cause de Gardiner ou quoi, mais j'ai eu par moments (très furtifs) l'impression d'être dans du Rameau.
Et ce n'est pas une impression hyper agréable pour moi. Laughing

Ca me le fait aussi et c'est hyper agréable pour moi. Laughing

Parfois teinté de Gluck.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:13

Oui; tout ce que j'aime! Laughing

Comme quoi, tout s'explique dans mon manque de goût pour Berlioz...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:15

Quelque part je suis d'accord avec toi, il n'a pas de goût. Pas plus que Wagner en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:22

je ne sais pas comment l'expliquer techniquement mais il y a dans l'harmonie et les intervalles quelquechose de 17ème, qu'on retrouve chez Chabrier et même dans la suite française de Poulenc. "Le goût long" des français que décrivait Mozart, cette apparente platitude harmonique: une écriture modale inspirée par les instruments ou le folklore, qui sonnerait spécifiquement français, vielle à roue et bourrée?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 12 Oct 2007 - 0:23

Bourré plutôt. Laughing




Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 1:50

vartan a écrit:
Xavier a écrit:
vartan a écrit:
Gentil, Xavier, gentil. Very Happy

Oui bah j'ai peur pour la 2è partie qui m'avait fait complètement décrocher la première fois...

Faut passer le tunnel du début, ça s'améliore après. Confused

Je viens de me faire le 3è acte.

J'espère que la suite est plus passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 1:51

Tu as passé le plus dur. hehe

Des ballets dans Elektra ça pourrait donner quelque chose à ton avis ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 1:53

vartan a écrit:
Tu as passé le plus dur. hehe

Oui parce que là, à part le duo assez joli...
Je sais pas si c'est la faute de Gardiner, mais ça me fait vraiment penser à Rameau.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 2:07

J'ai parfois cette impression même dans d'autres oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 3:17

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 12:37

Du Gluck devenu intéressant, je veux bien, mais du Rameau. Comme le suggère Jaky, restez polis s'il vous plaît. Rolling Eyes Rolling Eyes (tout augmente)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91096
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 13:05

Bah oui mais Gluck ou Rameau, je ne fais pas la différence. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptySam 20 Oct 2007 - 13:08

Hou-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 25 Oct 2007 - 13:15

Précisons quand même que Berlioz avait horreur des compositeurs baroques qui écrivaient selon lui une musique carrément vieillote. Ses premières victimes: Haendel et Bach... et de Rameau il n'a a peu près parlé que de son traité d'harmonie qui le faisait marrer.
Revenir en haut Aller en bas
hansi
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 25 Oct 2007 - 19:26

Lorsque j'entendis la première fois La Marseillaise de Rouget de Lisle avec l'orchestration de Berlioz, j'étais surpris, subjugué. Et vous vous aimez ?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 25 Oct 2007 - 23:01

C'est long ! Avec tous les couplets cela dure 8-9 minutes. Neutral

Sinon ça a de la gueule si on aime le côté pétarade patriotique, pas mieux que ça à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 25 Oct 2007 - 23:52

vartan a écrit:
C'est long ! Avec tous les couplets cela dure 8-9 minutes. Neutral

Sinon ça a de la gueule si on aime le côté pétarade patriotique, pas mieux que ça à mon avis.

C'est sûr qu'accompagnée à la mandoline, ça le fait moins! pirat
Revenir en haut Aller en bas
hansi
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 26 Oct 2007 - 11:01

J'aime les oeuvres pompeuses, Pump and Circumstance d'Elgar en est un bon exemple. Sans doute le côté majestueux, c'est plein, beaucoup d'intensité, les oeuvres solennelles me plaisent, elles sont souvent simples mais elles "en jettent". J'aime quand ça fait du bruit.......les grandes symphonies, ....
Cependant, à l'opposé, le Quatuor pour la Fin du Temps me convient aussi parfaitement. C'est une autre ambiance, quand j'ai la pêche, je veux de la pompe, quand j'ai le blues je préfère la douceur en musique.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 26 Oct 2007 - 11:13

Pour l'hymne national, l'ouverture "le corsaire" aurait suffi! pirat
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 26 Oct 2007 - 12:20

J'ai lu quelques pages de ses mémoires sur le site très complet qui lui est consacré. Il écrit très bien je trouve, et avait l'air d'avoir un sens de l'humour très aiguisé...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 26 Oct 2007 - 15:27

Oui, c'est une tarte à la crème de dire qu'il écrit mieux qu'il ne compose. Un type très engagé aussi, des opinions tranchées et une belle acuité de vue sur la musique de son temps.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyVen 26 Oct 2007 - 20:26

Cela dit, sur la durée, le ressort principal de son humour, la méchanceté, s'émousse bien vite. Et la posture d'artiste maudit alors qu'il était joué partout, n'en parlons pas...

Le pire est que ça a marché. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai


Nombre de messages : 2984
Age : 35
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 11:27

DavidLeMarrec a écrit:
Et la posture d'artiste maudit alors qu'il était joué partout, n'en parlons pas...

Le pire est que ça a marché. Rolling Eyes

OUF ! Qu'est ce qu'il se prend Berlioz sur ce forum !

Berlioz était joué partout certes et même très apprécié à l'étranger mais il faut rappeler qu'à Paris, il était victime de son hostilité précoce pour Cherubini (Directeur du Conservatoire de l'époque et Compositeur très respecté) et dont les partisans n'ont cessé de lui mener la vie dure (Cabale contre Benvenuto Cellini, oppositions au Requiem...). Rappelons aussi qu'un certain Wagner (avec lequel il s'entendait "bien", je n'en sais pas plus là-dessus) lui a piqué sa place pour faire représenter son Tannhäuser...
Et puis compositeur maudit fait aussi référence à tous les proches qu'il a vu souffrir et disparaître avant lui.

Pauvre Berlioz, ça lui réussit pas de jouer les dandys.
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 16:03

MickeyZeVrai a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et la posture d'artiste maudit alors qu'il était joué partout, n'en parlons pas...

Le pire est que ça a marché. Rolling Eyes

OUF ! Qu'est ce qu'il se prend Berlioz sur ce forum !

Berlioz était joué partout certes et même très apprécié à l'étranger mais il faut rappeler qu'à Paris, il était victime de son hostilité précoce pour Cherubini (Directeur du Conservatoire de l'époque et Compositeur très respecté) et dont les partisans n'ont cessé de lui mener la vie dure (Cabale contre Benvenuto Cellini, oppositions au Requiem...). Rappelons aussi qu'un certain Wagner (avec lequel il s'entendait "bien", je n'en sais pas plus là-dessus) lui a piqué sa place pour faire représenter son Tannhäuser...
Et puis compositeur maudit fait aussi référence à tous les proches qu'il a vu souffrir et disparaître avant lui.

Pauvre Berlioz, ça lui réussit pas de jouer les dandys.
Merci pour tous ces rappels ; tu conviens donc que sa posture était exagérée - et à plus forte raison celle de ceux qui le croient. Je ne dis pas que ça a été facile, mais Meyerbeer, germanique, juif, ça n'a pas été une partie de plaisir non plus, malgré le succès immense qu'il a à juste titre remporté.
Et lui n'était pas aigri, il a même mis le pied à l'étrier à Wagner (qui le lui a rendu par une hargne suspecte, sous couvert d'antisémitisme global...), a condescendu à perdre un peu de son glorieux temps au service de sa patrie, etc.


Par ailleurs j'aime beaucoup Berlioz, et je tiens la Damnation pour l'un des opéras majeurs du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai


Nombre de messages : 2984
Age : 35
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 17:11

DavidLeMarrec a écrit:
Merci pour tous ces rappels ; tu conviens donc que sa posture était exagérée - et à plus forte raison celle de ceux qui le croient.

Parfaitement, un caractère difficile, un homme sarcastique un tantinet mégalomane.

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne dis pas que ça a été facile, mais Meyerbeer, germanique, juif, ça n'a pas été une partie de plaisir non plus, malgré le succès immense qu'il a à juste titre remporté.
Et lui n'était pas aigri, il a même mis le pied à l'étrier à Wagner (qui le lui a rendu par une hargne suspecte, sous couvert d'antisémitisme global...), a condescendu à perdre un peu de son glorieux temps au service de sa patrie, etc.

Oui effectivement je comprends mal comment Wagner a pu devenir ainsi. Mais si je me souviens bien, ce qu'il a reçu en définitive grâce à Meyerbeer, c'est le travail d'arrangeur, de transcripteur, un travail abominable pour un Wagner animé du feu de Dieu mais qui devait sans doute être un bon service.
Il devait sans doute s'attendre à l'Eldorado et il a seulement été accueilli par la politesse parisienne d'alors (des promesses, des promesses) ce qui est plutôt naturel envers un étranger.


DavidLeMarrec a écrit:
Par ailleurs j'aime beaucoup Berlioz, et je tiens la Damnation pour l'un des opéras majeurs du répertoire.

opéra en italique ! hehe

Mais Harold en Italie t'as pas aimé ? (je sais plus si c'est toi ou un autre...)
Pour ma part, j'avoue que la sérénade m'ennuie un peu mais alors le reste... MAGNIFIQUE !!!
Même la marche des pèlerins ?
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 17:37

MickeyZeVrai a écrit:
Parfaitement, un caractère difficile, un homme sarcastique un tantinet mégalomane.
Tu as le diagnostic aiguisé, dis-moi ! Very Happy


Citation :
Oui effectivement je comprends mal comment Wagner a pu devenir ainsi. Mais si je me souviens bien, ce qu'il a reçu en définitive grâce à Meyerbeer, c'est le travail d'arrangeur, de transcripteur, un travail abominable pour un Wagner animé du feu de Dieu mais qui devait sans doute être un bon service.
Meyerbeer a intercédé pour que les oeuvres de Wagner soient jouées à Paris. Et ça a marché (ce devait être pour Tannhäuser, alors).
Wagner était évidemment jaloux du succès de Jakob et, ne pouvant le remercier, ce qui aurait achevé de lui conférer la supériorité, a préférer mordre.


Citation :
Il devait sans doute s'attendre à l'Eldorado et il a seulement été accueilli par la politesse parisienne d'alors (des promesses, des promesses) ce qui est plutôt naturel envers un étranger.
Il a surtout été reçu d'abord en lui achetant le livret sans la musique (pour le Vaisseau, je ne sache pas que l'Opéra de Paris s'en soit servi, d'ailleurs), puis par le scandale de Tannhäuser.


Citation :
opéra en italique ! hehe
Oui, pourquoi ? siffle


Citation :
Mais Harold en Italie t'as pas aimé ? (je sais plus si c'est toi ou un autre...)
Bien sûr que si, j'aime beaucoup Harold !

Ce que j'aime le moins dans Berlioz, ce sont outre les pièces de circonstance, sans doute les ballets des Troyens à Carthage. Mais je suis très friand de Berlioz, il n'y a pas de problème de ce point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai


Nombre de messages : 2984
Age : 35
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 18:42

DavidLeMarrec a écrit:
Ce que j'aime le moins dans Berlioz, ce sont outre les pièces de circonstance, sans doute les ballets des Troyens à Carthage.

Lui non plus ne les aimait pas les ballets pété de rire
Au contraire je trouvais en les écoutant que pour un homme à qui il ne fallait pas parler de ballets, Berlioz s'était fait plaisir.

Cependant il conclut les ballets par "Assez, ma soeur je ne souffre qu'à peine cette fête importune"
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyMer 7 Nov 2007 - 19:05

MickeyZeVrai a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ce que j'aime le moins dans Berlioz, ce sont outre les pièces de circonstance, sans doute les ballets des Troyens à Carthage.

Lui non plus ne les aimait pas les ballets pété de rire
Au contraire je trouvais en les écoutant que pour un homme à qui il ne fallait pas parler de ballets, Berlioz s'était fait plaisir.

Cependant il conclut les ballets par "Assez, ma soeur je ne souffre qu'à peine cette fête importune"
Laughing
Les ballets ne sont pas le pire de l'acte III, en fait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 EmptyJeu 8 Nov 2007 - 17:13

MickeyZeVrai a écrit:
Cependant il conclut les ballets par "Assez, ma soeur je ne souffre qu'à peine cette fête importune"
Laughing
Ah tiens, oui ! J'avais jamais remarqué ça. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (1803-1869)   Hector Berlioz (1803-1869) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz (1803-1869)
Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz (discographie sélective)
» Hector Berlioz: les opéras
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector BERLIOZ - La Damnation de Faust
» Hector Berlioz: mélodies, cycles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: