Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
219 €

 

 Musique anglaise du XXème

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89666
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyLun 15 Juin 2020 - 10:29

(c'est noté)

(en ce moment, ma playlist est dictée par tes prescriptions…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 750
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyLun 15 Juin 2020 - 10:55

Suggestion diabolique (et réciproque !)... Twisted Evil

J'espère que ce n'est pas trop déplaisant, et que certaines heureuses découvertes sont faites au passage ! Je ne note sur le forum que les choses vraiment marquantes, sachant que j'en ai un paquet d'autres en retard qui demanderaient pas mal de travail. Je me console en me disant qu'au moins, pour les nouveautés, je commente sur CSS... Il me faudrait plus de temps... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89666
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyLun 15 Juin 2020 - 12:51

Georg Schumann, super découverte, je n'avais que vaguement vu passer le nom auparavant, il se serait passé un moment avant que j'essaie ! Et en général, oui, ça me plaît assez.

Je comprends très bien le sentiment d'être débordé…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31522
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyLun 15 Juin 2020 - 12:54

Mefistofele a écrit:
Suggestion diabolique (et réciproque !)... Twisted Evil

J'espère que ce n'est pas trop déplaisant, et que certaines heureuses découvertes sont faites au passage ! Je ne note sur le forum que les choses vraiment marquantes, sachant que j'en ai un paquet d'autres en retard qui demanderaient pas mal de travail. Je me console en me disant qu'au moins, pour les nouveautés, je commente sur CSS... Il me faudrait plus de temps... Embarassed

Ne t'inquiète pas, le pseudo "DavidLeMarrec" est en fait un groupement de 15 personnes Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMer 17 Juin 2020 - 11:27

Comment les Grateful Dead ont soutenu des compositeurs britanniques peu connus

https://slippedisc.com/2015/10/how-the-grateful-dead-backed-little-known-british-composers/
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMer 17 Juin 2020 - 12:44

Hyper intéressant merci. Alors c'est surtout le bassiste en réalité qui semble intéressé par la musique symphonique du XXeme.
(très honnêtement on ne s'en douterait pas en écoutant les disques du Grateful Dead)

Tu as trouvé un allié de choix dans la défense de Havergal Brian !
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMer 17 Juin 2020 - 13:54

@Prosopopus
Je ne cherche pas d'allié, moi je suis convaincu, ça me suffit, j'ai mis ça surtout parce qu'il a aussi aidé d'autres musiciens classiques anglais et que  ça traduisait bien notre époque, mais aux USA, c'est courant ce genre de dons.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMer 1 Juil 2020 - 23:23

Musique anglaise du XXème - Page 7 R-5683481-1399825354-9893.jpeg

Robert Still -
Symphonie n°3
London Symphony Orchestra - Sir Eugene Goossens

Symphonie n°4
Royal Philharmonic Orchestra - Myer Fredman

Lyrita - 1971


J'en avais parlé rapidement sur un autre fil de compositeur anglais mais je le fais sur le fil plus général de la musique anglaise du XXème parce que ça vaut le coup, notamment les amateurs de Bax.

La troisième est notamment dans une esthétique assez proche avec ses trois mouvements, un mouvement lent et mélodique entouré de deux mouvements vifs plus sinueux. C'est ouvertement tonal même si Still recoure à quelques dissonances, le premier mouvement utilise des cuivres très fanfaronnant, tout en assurant des passages plus délicats à la flûte. Le second mouvement est un largo presque Brahmsien, très simple et mélodieux, j'aime bien ce coeur un peu doux de la symphonie mais le thème très lancinant pourra sembler plus quelconque ou répétitif. Le troisième mouvement est lui construit sur la résolution des passages les plus animés du premier mouvement, tout se clôt avec une douce amertume.

La quatrième est d'un seul tenant, beaucoup plus moderne d'approche même si on reste sur de la musique tonale. On trouve le même type d'introduction colossale, avec des cuivres et des percussions très présentes, le discours cheminant vers une conclusion qui n'apporte pas vraiment de fin à la symphonie.

Ici encore, comme dans les disques Bax de Lyrita, la prestation est superlative, orchestre plein de vie et d'allant, de superbes sonorités et entrelacs de timbres.

Il est dommage de ne pas disposer de plus d'oeuvres de Still, d'autant que l'autre parution, une intégrale des quatuors chez Naxos, et là aussi très recommandable, Still allant vers plus d'expérimentation au fur et à mesure de ces 4 quatuors.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 6:00

Musique anglaise du XXème - Page 7 41wnnl10
Hugh Wood  Symphony / scènes from Comus.

Très belle symphonie (1982 ), d'un compositeur encore vivant né en 1932 .On trouve plein de choses qu'on connaît déjà, dans cette symphonie et même des citations d'autres compositeurs, mais Hugh Wood a le rare talent ,de personnaliser tout ça, dans une oeuvre assez forte et pour finir assez personnelle ,si bien qu'on ne s'ennuie pas une minute .Superbe version de l'orchestre de la BBC sous la direction de Sir Andrew Davis . Les scènes de Comus sont magnifiques  avec une soprano et un ténor sur des textes de  John Milton , c'est vraiment prenant .Entre Britten et Tippett, on pourrait classer là Wood en attendant mieux . Un très beau disque et deux très belles oeuvres.Notons qu'on peut trouver , l'enregistrement de la première sur YT ,par l'increvable Rozhdestvensky, magnifique version ,comme d'habitude.

Musique anglaise du XXème - Page 7 51liw510
Hugh Wood / Wild cyclamen

Magnifique cycles de mélodies,là encore, on a l'impression de connaître et de se retrouver en terrain connu,mais pour finir, on reste quand même scotché par la beauté des mélodies, et l'apparente et déconcertante facilité mélodique
du compositeur,même sans les comprendre .Tous les interprètes sont formidables, très beau disque, un compositeur  vraiment à découvrir.Tant pis, pour les superlatifs,mais quand c'est beau, c'est beau!


Dernière édition par gluckhand le Jeu 2 Juil 2020 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89666
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyJeu 2 Juil 2020 - 6:24

Prosopopus a écrit:
Robert Still -
Symphonie n°3
London Symphony Orchestra - Sir Eugene Goossens

Symphonie n°4
Royal Philharmonic Orchestra - Myer Fredman

Lyrita - 1971

Ajouté à la liste, merci. I love you


Citation :
Il est dommage de ne pas disposer de plus d'oeuvres de Still, d'autant que l'autre parution, une intégrale des quatuors chez Naxos, et là aussi très recommandable, Still allant vers plus d'expérimentation au fur et à mesure de ces 4 quatuors.

Oui, incroyable ce corpus ! Still épouse les styles du temps, en commençant par une sorte de postromantisme impressionnisé typiquement anglais, jusqu'à des formes plus libres… rien d'innovant, mais une façon de tirer de très belles choses d'esthétiques successives. Il y a déjà un peu ça chez Bacewicz ( I love you ) ou Baculewski ( I love you ), mais je trouve que c'est vraiment chez Still que c'est le plus spectaculaire !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 750
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyLun 6 Juil 2020 - 22:54

Prosopopus a écrit:

Robert Still -
Symphonie n°3
London Symphony Orchestra - Sir Eugene Goossens

Symphonie n°4
Royal Philharmonic Orchestra - Myer Fredman

Lyrita - 1971


C'est formidable ! Merci pour le coup de projecteur ! Je trouve que ta description rend justice aux symphonies. La No. 3 avec son cœur brahmsien, lancinant (je ne me suis pas ennuyé, personnellement) et les volets plus agités, bien remplis de multiples événements malgré tout (ce n'est pas paroxystique en permanence). J'ai pensé à du RVW à plusieurs reprises, les symphonies les plus guerrières... Le III est chauffé à vif, c'est enthousiasmant à souhait !

Quant à la No. 4, compacte, angoissée, tranchante, lorsqu'une mélodie claire émerge, c'est dans une sorte de fin de monde, avec cymbales et autres groupes de l'orchestre qui s'abattent sur elle (et pourtant, le lyrisme est plutôt désespéré à l'origine) avant que le "cirque" ne reprenne. Lorsque les cordes pleurent en mode chambriste, le reste de l'orchestre essaye de s'inviter (13:50) de façon péremptoire, c'est surprenant. Toujours des échappées harmonieuses rabattues par les cuivres ou les percussions (vers 17:00, aussi). J'ai pensé, en terme de concept plus que manières orchestrales, à Shosta, en moins acide ou cabossé, et ayant fait une cure d'excitants (plus ramassé, extrêmement véhément). Et cette coda si douce et discrète, tellement différente du reste... Shocked

Un très gros coup de cœur ! I love you
Merci, Prosopopus !


Dernière édition par Mefistofele le Mar 7 Juil 2020 - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11210
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMar 7 Juil 2020 - 1:03

Je devrais recevoir demain les 3ᵉ et 4ᵉ Symphonies de Still ainsi que ses quatuors: je tâcherai d'en dire un mot quand j'aurai écouté tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89666
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMar 7 Juil 2020 - 5:19

Stehe Still !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 441
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMar 7 Juil 2020 - 8:10

Bien content d'avoir fait déjà un adepte !

Le second mouvement de la troisième me semble plus difficile à faire passer auprès de Benedictus même si c'est vraiment le contraste de l'ensemble qui est intéressant à mon sens.

Mefistole décrit très bien la quatrième, même si ça me semble au final plus concis et insaisissable que du Shosta.

Il est vraiment dommage de ne pas disposer de plus d'oeuvres de Still.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 750
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 EmptyMar 8 Sep 2020 - 2:08

Après avoir indûment torturé mes camarades dans le quiz, une présentation de The Right Honourable Sir Gerald Hugh Tyrwhitt-Wilson, 14th Baron Berners, plus connu sous le nom de Lord Berners (1883-1950).

Lord Berners était un proche de Constant Lambert et William Walton, ce dernier lui dédiant son Belshazzar's Feast. Diplomate de formation et détaché à Constantinople puis Rome, il abandonne ce qui n'a jamais été une vocation pour mener une vie de riche esthète et devient touche-à-tout dans le domaine des arts, voulant passer à la postérité comme compositeur. La liste de ses excentricités est interminable : teindre ses pigeons de couleurs extravagantes, inviter un cheval pour le thé, faire installer un clavicorde dans sa Rolls, mettre des colliers de diamants aux chiens, sans parler de son humour à froid : s'amuser de la mine déconfite d'une arriviste en lui faisant miroiter un déjeuner avec le P of W, soit le Provost of Worcester et non le Prince of Wales ; ou rappeler à une "amie" qui lui répète sans cesse qu'elle l'a toujours soutenu qu'il fit de même : quand on disait d'elle qu'elle n'était pas digne de vivre même dans une porcherie, il s'était récrié que si !

Même si on le désigne parfois comme le Satie anglais (dont il partage un goût certain pour l'excentricité), son univers musical en est très éloigné. Proche de l'avant-garde et de Stravinsky, il fut l'un des deux seuls Britanniques à être contacté par Diaghilev pour un ballet (l'autre étant Lambert, avec Romeo and Juliet).

Il a laissé peu mais dans un surprenant nombre de genres :

  • Du piano, charmant, les 3 petites marches funèbres notamment sont drôlatiques et scandaleusement modernes pour le public britannique de l'époque ;
  • Un opéra, Le Carosse du Saint-Sacrement, d'après Mérimée, pas forcément très palpitant en dehors de son scandaleux livret ;
  • Des songs en anglais, allemand et français, et peut-être au langage le plus hardi, entre parodie et pastiche des aires culturelles choisies ;
  • Quelques pièces orchestrales ;
  • De la musique de film, dont le très célèbre, du moins en Angleterre, Come on Algernon pour Champagne Charlie ou le très fantastique Halfway House, qui présente de nombreuses bonnes idées ;
  • Des ballets, le meilleur ?


Si l'on suppose qu'il a reçu l'aide de Lambert et Walton dans l'orchestration de certaines œuvres, c'est toutefois là que se trouve le meilleur de sa production et A Wedding Bouquet, sur le format des Noces de Stravinsky, est son œuvre la plus hautement recommandable. Le livret de ce ballet avec voix est une version retravaillée de l'acte I de They must. Be. Wedded. To Their Wife., texte assez expérimental de Gertrude Stein, muse de l’art moderne peinte entre autres par Picasso, Valloton et Picabia. L'œuvre, comme celle d'Igor, décrit un mariage à la campagne. Les chœurs commentent les événements, le déroulement de l'action (scène 4), parfois ont du dialogue. La voix est utilisée comme élément d'orchestration, pour souligner l'action ou colorer le moment (cf. les "Joséphine !" extatiques puis inquiets, ou "Bitterness" lors de la scène d'abandon). La musique est aussi belle que l'intrigue assez cruelle (un mariage dont on exclut rapidement ladite Joséphine, et Julia, ancienne maîtresse du futur marié, qui voit ce dernier flirter avec toutes ses ex avant de la "planter", seule avec son chien). L'ensemble est assez expérimental (et démonstratif), dans le bon sens du terme. Outre le dispositif inhabituel, la musique se fait étrangement psychologique : la valse pour le passé et les souvenirs, le beau et l'amer ; le tango pour le passage en revue des coquettes, les danses populaires pour les épisodes paysans. J’ai cessé de compter les réécoutes tant l’œuvre m’a fasciné. C’est à mon sens LA grande partition pour découvrir Berners.

The Triumph of Neptune, plus connu, plus pompier aussi, est très bien mais moins original et pourrait lasser par son ton plus emphatique ou "musique de film à l'ancienne". Il n'empêche, beaucoup de couleurs et d'humour, on passe un très bon moment.

Toute la production de Berners se trouve au disque ou peu s’en faut. Pour récapituler et dans l’ordre, donc :

Musique anglaise du XXème - Page 7 Small_14
A Wedding Bouquet, unique enregistrement commercial (?) par Lloyd-Jones.

Musique anglaise du XXème - Page 7 Small_13
Songs et piano par Partridge et Voster. Ce n'est pas exhaustif, mais la voix est belle et les œuvres représentatives.

Pour aller plus loin :
Musique anglaise du XXème - Page 7 Small_16
The Triumph of Neptune, ballet intégral, par Lloyd-Jones. Il existe la suite, enregistrée avec plus d'allant selon Mélo par Beecham, et trop policée, par Wordsworth.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Musique anglaise du XXème - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique anglaise du XXème
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: