Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -56%
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 75€ au ...
Voir le deal
75 €

 

 Giacomo Puccini (1858-1924)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 6 Avr 2008 - 23:29

Bienvenue dans le monde obscur! cheers
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 6 Avr 2008 - 23:32

Je suis content de voir que Xavier aime Madame Butterfly, opéra que j'aime beaucoup et qui a été tant critiqué sur ce forum Twisted Evil
Mais je préfère Tosca quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 0:00

Pour Butterfly, t'as pas chialé, Xavier? (trop versé sur la partition ou quoi).
Faut essayer de vivre un opéra sans les notes.

J'aurai bientôt "la Bohème", mais je ne sais pas encore quelle version.
C'est sublime, tout çà. A hauteur humaine, pas de gratte-ciel étouffant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 0:52

felyrops a écrit:
Pour Butterfly, t'as pas chialé, Xavier?

Non pas du tout en fait.

felyrops a écrit:
Faut essayer de vivre un opéra sans les notes.

C'est-à-dire?
Les notes je les entends moi de toute façon. (je peux pas faire autrement)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 0:54

Le Havrais a écrit:
...Madame Butterfly, opéra que j'aime beaucoup et qui a été tant critiqué sur ce forum Twisted Evil

...et qui continuera de l'être. vador
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 1:18

Vive le vérisme !!!
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 1:20

Puccini aux orties ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 1:33

drink
(du mauvais bordeaux)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 2:03

Ça n'existe pas. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 7 Avr 2008 - 12:18

Citation :
Agréablement surpris je dois dire; ce n'est pas si larmoyant que je pouvais le craindre ou que le laissait pressentir David.
La mort de Cio-Cio San est au contraire mesurée, hiératique, solennelle presque; ça ne chiale pas à tout va.

C'est là que l'on voit tout le sens théatral de Puccini. La mort de Cio Cio San est une des plus belles morts lyriques.
Contrairement à Verdi qui fait chanter ses héros pendant 10 minutes après s'être fait empoisonner ou poignarder (le pire, c'est Desdémone à qui Otello a serré le kiki et qui se paye le luxe de nous pousser encore un air !), chez Puccini, on meurt vite et c'est bien plus efficace.
Quant au côté larmoyant, ça tient beaucoup à l'interprétation. Tebaldi, dont la perfection de la voix ne peut cependant être mise en doute, en faisait des tonnes dans cette scène finale, ce qui gâte un peu l'enregistrement qu'elle a rélisé avec Bergonzi et Serafin.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyJeu 17 Avr 2008 - 22:39

Ecouté tout récemment le final d'Alfano I dont nous entretenait Elvira. En effet, ça change tout ! Beaucoup plus crédible psychologiquement, et bien plus intéressant musicalement. L'orchestre du disque Barstow est excellentissime, de plus.

Les caractères se développent, la musique reste plus instable, avec des frottements de cuivres, plus proche de Mahler. Et les solistes s'en donnent à coeur joie - c'est un peu glaçant, ce vrai-faux lieto fine, exactement, ce qu'on est en droit d'attendre ici.

Sans commune mesure en effet avec les autres propositions de final. L'essayer, c'est l'adopter !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 18 Avr 2008 - 12:32

L'un des problèmes d'Alfano II est que le seul moment fort et intéressant, Del primo pianto (orth. à revérifier Mr. Green ) est très souvent supprimée... Dommage, parce que c'était la seule façon d'expliquer le revirement de Turandot... Parce qu'un baiser, c'est un peu léger comme explication !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 20 Avr 2008 - 15:38

quelqu'un a-t-il une idée de qui est Domenico Puccini, et de l'intérêt de ses oeuvres?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 20 Avr 2008 - 19:01

A première vue, c'est le grand-père de Giacomo Puccini.

http://composers-classical-music.com/p/PucciniDomenicoVincenzoMaria.htm

http://www.arkivmusic.com/classical/Name/Domenico-Puccini/Composer/9761-1

http://www.puccini.it/bollettino/biografia%20DP.htm

http://www.multipromo.com/cd/htm/domenico_puccini.htm

Merci google !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 20 Avr 2008 - 20:22

sud273 a écrit:
quelqu'un a-t-il une idée de qui est Domenico Puccini, et de l'intérêt de ses oeuvres?

Je n'ai entendu (et apprécié) que son concerto pour pianoforte et orchestre en si bémol majeur, une oeuvre d'une vingtaine de minutes, un style assez proche de Haydn. Il vaut l'écoute en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMer 23 Avr 2008 - 4:55

Commandé ceci:

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 418SCD6KDXL._

Et ceci:

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 51lwXi8ADML._
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMer 23 Avr 2008 - 8:12

On met son argent où on veut ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMer 23 Avr 2008 - 11:15

cheers Superbe Xavier ! Et tu as pris la meilleure version de la Fanciulla !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMer 23 Avr 2008 - 13:05

Au pif en plus! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 9:19

J'ai vu Madame Butterfly hier soir.

J'ai aimé Embarassed .

Vraiment Embarassed .

Je rappelle que je fais mes premiers pas dans l'opéra; les remarques qui suivent seront donc très générales et naïves.

Non seulement le chant ne m'a pas dérangé mais je peux même dire que j'ai l'impression que je commence à m'y faire et - peut-être - à apprécier. Pourtant, il y avait ici plus matière à me faire fuir que dans Der Fliegende Holländer : le chant est nettement plus "expansif". Je suis peut-être en train de revoir mon opinion sur l'artificialité de cet art. Cette fois-ci, il ne m'a presque jamais fait sortir de l'expérience. Je l'ai plus accepté comme faisant partie intégrante du genre, sans le remettre en question.

La musique m'a peut-être moins séduit que chez Wagner mais elle était quand même tout à fait agréable (j'ai bien aimé les petites citations de l'hymne américain). De plus, les sonorités orientales ne m'ont pas paru surdosées avec le risque de caricature que cela aurait impliqué.

Le côté larmoyant décrit par certains ne m'a pas gêné. En fait, l'histoire a beau être tragique cela ne m'a pas paru excessif. En tout cas, il me semble qu'on aurait facilement pu faire plus tire-larmes avec un tel sujet que ce n'est le cas.

Franchement, c'était pas mal du tout.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 10:17

C'est drôle, Cello, je suis exactement dans la même démarche de découverte "forcée" en ce moment Smile
Au lieu du Vaisseau Fantôme et de Madame Butterfly, je m'attaque pour ma part à Tristan et à Tosca.
Bon courage à toi !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 10:28

Cello a écrit:
J'ai vu Madame Butterfly hier soir.

J'ai aimé Embarassed .

Vraiment Embarassed .

Je rappelle que je fais mes premiers pas dans l'opéra; les remarques qui suivent seront donc très générales et naïves.

Non seulement le chant ne m'a pas dérangé mais je peux même dire que j'ai l'impression que je commence à m'y faire et - peut-être - à apprécier. Pourtant, il y avait ici plus matière à me faire fuir que dans Der Fliegende Holländer : le chant est nettement plus "expansif". Je suis peut-être en train de revoir mon opinion sur l'artificialité de cet art. Cette fois-ci, il ne m'a presque jamais fait sortir de l'expérience. Je l'ai plus accepté comme faisant partie intégrante du genre, sans le remettre en question.

La musique m'a peut-être moins séduit que chez Wagner mais elle était quand même tout à fait agréable (j'ai bien aimé les petites citations de l'hymne américain). De plus, les sonorités orientales ne m'ont pas paru surdosées avec le risque de caricature que cela aurait impliqué.

Le côté larmoyant décrit par certains ne m'a pas gêné. En fait, l'histoire a beau être tragique cela ne m'a pas paru excessif. En tout cas, il me semble qu'on aurait facilement pu faire plus tire-larmes avec un tel sujet que ce n'est le cas.

Franchement, c'était pas mal du tout.
Pas la peine d'en faire un fromage, finalement tu es très résistant. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 11:01

Citation :
J'ai vu Madame Butterfly hier soir.

J'ai aimé .

Vraiment .
Pas la peine d'avoir honte Wink

Citation :

Je rappelle que je fais mes premiers pas dans l'opéra; les remarques qui suivent seront donc très générales et naïves.
Pas forcément moins pertinentes que des réflexions plus alambiquées. Ta "naïveté" est le gage de ta spontanéité, souvent absente lors de l'écoute, au détriment d'un certain "cérébralisme".

Citation :
Je suis peut-être en train de revoir mon opinion sur l'artificialité de cet art. Je l'ai plus accepté comme faisant partie intégrante du genre, sans le remettre en question.
Tu progresses vite!

Citation :

La musique m'a peut-être moins séduit que chez Wagner mais elle était quand même tout à fait agréable (j'ai bien aimé les petites citations de l'hymne américain). De plus, les sonorités orientales ne m'ont pas paru surdosées avec le risque de caricature que cela aurait impliqué.

Le côté larmoyant décrit par certains ne m'a pas gêné. En fait, l'histoire a beau être tragique cela ne m'a pas paru excessif. En tout cas, il me semble qu'on aurait facilement pu faire plus tire-larmes avec un tel sujet que ce n'est le cas.
Il y a beaucoup de préjugés et d'idées toutes faites à propos du côté larmoyant et de l'orientalisme de "pacotille" (qu'on retrouve dans Turandot) de Puccini, je me demande s'il n'y a pas un certain snobisme à trouver ça kitsch. En réalité, et de façon spontanée et immédiate, j'y trouve "l'émotion intacte" (pour ceux qui se souviennent de la très belle pub BASF dans laquelle le buste de Puccini pleurait en écoutant un enregistrement-BASF évidemment- d'un air de Manon Lescaut. C'est grâce à cette pub que je me suis rapproché de Puccini).

Au fait, quelle version as-tu regardée ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 11:13

Ce n'est pas tant kitsch qu'effroyablement dégoulinant, à mon avis, pour Butterfly. Turandot est plus proche du kitsch (et très intéressant).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 11:49

Citation :
effroyablement dégoulinant

Non! Ca, c'est la confiture des Frères Jacques bounce
Mais c'est HS sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 12:19

Citation :
Non seulement le chant ne m'a pas dérangé mais je peux même dire que j'ai l'impression que je commence à m'y faire et - peut-être - à apprécier. Pourtant, il y avait ici plus matière à me faire fuir que dans Der Fliegende Holländer : le chant est nettement plus "expansif". Je suis peut-être en train de revoir mon opinion sur l'artificialité de cet art. Cette fois-ci, il ne m'a presque jamais fait sortir de l'expérience. Je l'ai plus accepté comme faisant partie intégrante du genre, sans le remettre en question.

La musique m'a peut-être moins séduit que chez Wagner mais elle était quand même tout à fait agréable (j'ai bien aimé les petites citations de l'hymne américain). De plus, les sonorités orientales ne m'ont pas paru surdosées avec le risque de caricature que cela aurait impliqué.


Ca, c'est tout-à-fait normal. Les italiens sont très portés sur la voix, les allemands et surtout Wagner, plus sur la musique.

En tout cas, contente que ça te plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 14:29

jerome a écrit:
C'est drôle, Cello, je suis exactement dans la même démarche de découverte "forcée" en ce moment Smile
Au lieu du Vaisseau Fantôme et de Madame Butterfly, je m'attaque pour ma part à Tristan et à Tosca.
Bon courage à toi !

Oui, c'est rigolo qu'on ait choisi les mêmes compositeurs pour commencer. Surtout qu'ils semblent être considérés comme "pas évidents" pour débuter Wink.

toxic a écrit:
Cello a écrit:

Je suis peut-être en train de revoir mon opinion sur l'artificialité de cet art. Je l'ai plus accepté comme faisant partie intégrante du genre, sans le remettre en question.

Tu progresses vite!

Merci mais je n'ai pas de mérite Embarassed . J'ai suivi le conseil de Morloch dans le fil sur Le Vaisseau Fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 15:11

Evidemment, mes conseils sont toujours excellents pig

Qui en a jamais douté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 15:25

Citation :
démarche de découverte "forcée"
Shocked Qui vous y force? Des noms!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 16:43

Elvira a écrit:
Les italiens sont très portés sur la voix, les allemands et surtout Wagner, plus sur la musique.
d'où l'on conclue sans mal que les italiens c'est pas de la musique?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 30 Mai 2008 - 19:01

sud273 a écrit:
Elvira a écrit:
Les italiens sont très portés sur la voix, les allemands et surtout Wagner, plus sur la musique.
d'où l'on conclue sans mal que les italiens c'est pas de la musique?

Mais c'est du chant ! tongue Les allemands ne sont que des chanteurs bon pour le Tyrol.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 29 Juin 2008 - 18:37

Après, une écoute de Tosca, même si je m'y attendais un peu (tout ce qui est un minimum efficace me séduit invariablement) je dois avouer que j'ai vraiment beaucoup aimé. Je n'y sens pas vraiment ce côté "bel canto" qui m'avait agacé chez Rossini. Certains passages s'en approchent, ça reste quand même très italien, mais le tout garde une unité et il n'y a pas d'airs de bravoure à proprement parler ni de vocalises à outrance. Certains passages orchestraux, notamment au début du troisième acte sont magnifiques et j'ai même été étonné d'entendre des esquisses de "leitmotivs" et même de dissonances pendant le premier acte (légères, il ne faut pas non plus trop en demander).Tout le second acte est passionnant, avec ce huis-clos assez terrifiant, la confrontation entre Tosca et Scarpia ponctués de cris de douleur.
Le troisième est un peu trop court mais le début avec cet espèce de prélude en suspens et le chant d'un jeune berger presque a capella m'a immédiatement fait penser à Trsitan. D'ailleurs même dans l'action on pourrait discerner des similitudes : évidemment le thème de l'amour, et puis la sépérétion du couple au milieu de l'opéra, la fin d'acte brutal en attente d'un dénouement, la femme qui vient sauver son amant blessé qui mourra pourtant et elle se donnant la mort. Je suppose que je ne suis pas le premier à faire ce parallèle mais ça m'a vraiment frappé.
Sinon, musicalement c'est assez fascinant tous ces mélanges de choeurs et de solistes, d'airs parfois simplement beaux ou charmants sur lesquels viennent se supperposer les voix de façon terriblement naturelle et non "chantée" (je ne sais pas si je suis très clair). Et puis aussi des duos superbes comme le dernier qui m'a presque fait verser la larmichette...
Bref, une excellente découverte que j'ai bien envie d'approfondir soit en continuant chez Puccini soit en piochant parmi les autres italiens... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 29 Juin 2008 - 18:49

Oui, il y a du leitmotiv, le vérisme est très emprunt du wagnérisme. :)Puccini ne le reniait pas. Le thème de Scarpia apparait dès son arrivée dans l'église.

Citation :
Je n'y sens pas vraiment ce côté "bel canto" qui m'avait agacé chez Rossini.

Normal, on n'est plus dans le Bel Canto. Smile Cependant, Tosca est un mélange de tradition (beaux airs) et de modernisme (comme tu disais, la manière dont les voix s'entremèlent sans trop de chant). Là, on est très proche du théâtre.

Sinon dans la même veine, tu as la Fanciulla (un mélange de Tosca et un peu de la Bohème) et surtout Turandot.

Par contre, dernièrement j'ai découvert Edgar et ce n'est pas mal du tout. J'en parlerais plus quand je maîtriserais un peu plus le sujet. bounce


Dernière édition par Elvira le Sam 5 Sep 2009 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 29 Juin 2008 - 23:35

Oui, Edgar c'est très chouette, mais c'est pour ainsi dire du Verdi. Un de plus, on ne dit pas non ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 29 Juin 2008 - 23:39

Wolferl a écrit:
Après, une écoute de Tosca, même si je m'y attendais un peu (tout ce qui est un minimum efficace me séduit invariablement) je dois avouer que j'ai vraiment beaucoup aimé. Je n'y sens pas vraiment ce côté "bel canto" qui m'avait agacé chez Rossini. Certains passages s'en approchent, ça reste quand même très italien, mais le tout garde une unité et il n'y a pas d'airs de bravoure à proprement parler ni de vocalises à outrance. Certains passages orchestraux, notamment au début du troisième acte sont magnifiques et j'ai même été étonné d'entendre des esquisses de "leitmotivs" et même de dissonances pendant le premier acte (légères, il ne faut pas non plus trop en demander).Tout le second acte est passionnant, avec ce huis-clos assez terrifiant, la confrontation entre Tosca et Scarpia ponctués de cris de douleur.
Le troisième est un peu trop court mais le début avec cet espèce de prélude en suspens et le chant d'un jeune berger presque a capella m'a immédiatement fait penser à Trsitan. D'ailleurs même dans l'action on pourrait discerner des similitudes : évidemment le thème de l'amour, et puis la sépérétion du couple au milieu de l'opéra, la fin d'acte brutal en attente d'un dénouement, la femme qui vient sauver son amant blessé qui mourra pourtant et elle se donnant la mort. Je suppose que je ne suis pas le premier à faire ce parallèle mais ça m'a vraiment frappé.
Sinon, musicalement c'est assez fascinant tous ces mélanges de choeurs et de solistes, d'airs parfois simplement beaux ou charmants sur lesquels viennent se supperposer les voix de façon terriblement naturelle et non "chantée" (je ne sais pas si je suis très clair). Et puis aussi des duos superbes comme le dernier qui m'a presque fait verser la larmichette...
Bref, une excellente découverte que j'ai bien envie d'approfondir soit en continuant chez Puccini soit en piochant parmi les autres italiens... Smile
Oui, Tosca, c'est un bijou d'efficacité, assez influencé par Wagner, mais tout en restant très italien, tu as tout dit.

Harmoniquement, c'est bien sûr en retrait par rapport aux germaniques de la même époque, mais il y a vraiment des choses nourrissantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 30 Juin 2008 - 13:54

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, Edgar c'est très chouette, mais c'est pour ainsi dire du Verdi. Un de plus, on ne dit pas non ! bounce

Et le Villi ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptySam 23 Aoû 2008 - 22:24

Au mois de Décembre, nous fêterons le 150 ième anniversaire de la naissance de Giacomo Puccini. Déjà 3 de ses opéras ont été présentés sur le fil Operas italiens : mode d'emploi : La Bohème, Tosca, Turandot, qui sont en fait ses plus connus opéras, ses plus représentés... Tosca doit sûrement avoisinner actuellement les 2000 représentations en France, depuis sa création.
Il faut dire que depuis 1900, l'Opéra Comique mettait à l'affiche Tosca pratiquemment chaque année jusque dans les années 50... Autant dire, une très grande variété de l'OC.
De fait, je présenterais -brièvement- Le Villi, Edgar, Manon Lescaut, Madame Butterfly, La Rondine, La fille du far west, Le triptyque... mais aussi ses quelques rares oeuvres symphoniques.
En regardant bien, Puccini n'a pas été un compositeur prolifique surtout si on le compare à Donizetti qui nous laissé 71 opéras et de nombreuses oeuvres à côté.
Puccini considérait que Dieu l'avait choisi pour ne faire que de l'opéra, ce qu'il a tout fait pour appliquer. Les seules oeuvres qui ne sont pas opératiques sont : la missa di gloria, crisanteme, preludio sinfonico. (ce sont les 3 plus connus)

D'ailleurs, j'aurais une question à propos de musique religieuse... D'où vient la musique du Te Deum ? Elle provient d'une des oeuvres liturgiques de Puccini. La missa di gloria ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyJeu 16 Oct 2008 - 22:50

Bon, j'ai la flemme de refaire les opéras un par un, surtout que David a tout bien résumé. brilsmurf

Non, je parlerais plus amplement de la Fanciulla del west, et de l'intérêt que je lui porte.

Cet opéra est l'un de Puccini les moins joués avec la Rondine et ses deux premiers : Le Villi et Edgar. Le reste, n'en parlons pas ! Pendant de très nombreuses années, Tosca a été programmée à l'Opéra Comique pratiquemment chaque année, Turandot est très connue, La Bohème est jouée et rejouée... Manon Lescaut, Butterfly and co. aussi.

Pourquoi la Fanciulla ?

Puccini voulait découvrir le Grand Ouest, ou plutôt la poule aux oeufs d'or ! Et rien de mieux d'entrer dans les Etats Unis par un opéra "américain" (tout comme un opéra japonais pour Butterfly et chinois pour Turandot). Cet exotisme avait aussi intéressé Puccini. Enfin, exit les Mimi, les Manon faiblardes ! "Minnie fait plus figure d'une walkyrie qu'une petite femme de Puccini".

Une Tosca américaine ?

L'histoire de la Fanciulla est un mixte des autres opéras de Puccini, Tosca pour le déroulement du drame, et la Bohème pour le côté psychologique.
C'est une histoire d'une femme désirée par deux hommes, deux enemis que tout oppose : l'un est bandit, l'autre est shériff. Johnson serait le Cavaradossi de l'histoire (lui aussi est très mal vu par son entourage), Rance serait Scarpia. Seulement, c'est un homme d'honneur contrairement au fourbe baron romain.
Minnie est elle aussi adulée par les mineurs, Tosca l'est par les romains qui adorent sa voix.
Comme son cousin romain, Rance verra sa victoire lui échapper. Mais le parallèle avec Tosca s'arrête là. Le shériff ne sera pas assassiné, Minnie ne se jettera pas du haut de montagne.

Je continuerai plus tard. Basketball


Dernière édition par Elvira le Sam 5 Sep 2009 - 13:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 17 Oct 2008 - 11:04

Citation :
Minnie fait plus figure d'une walkyrie
affraid Fais gaffe Elvira ! Avec tous les wagnériens qui hantent ce forum, t'es gonflée de sortir des trucs pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 17 Oct 2008 - 11:22

elle chante "wayatowwwwoooo !" ?
Revenir en haut Aller en bas
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 17 Oct 2008 - 14:11

Freia a écrit:
elle chante "wayatowwwwoooo !" ?

Non, mais presque...
Quand elle accourt pour sauver Ramerrez, elle éructe un "Haaaa- ahaaaaaa" qui ferait passer les Hojotoho pour des pets de vaches...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyVen 17 Oct 2008 - 18:47

Toxic a écrit:
Citation :
Minnie fait plus figure d'une walkyrie
affraid Fais gaffe Elvira ! Avec tous les wagnériens qui hantent ce forum, t'es gonflée de sortir des trucs pareils.

J'ai peur des représailles. Je suis partie me cacher dans une de mes grottes secrètes et blindées. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 19 Oct 2008 - 18:01

III) Un opéra vériste

L'oeuvre originale, de Belasco, se base sur les souvenirs du père de l'auteur. En effet, celui-ci a intégré un camps de chercheurs d'or durant sa jeunesse. Ainsi, des faits divers comme le sang de Johnson (lors de l'acte II) qui coule depuis le grenier, avec la partie de Poker qui s'ensuit, serait véridique. De même, Jack Wallace, le ménestrel, aurait réellement existé.
Belasco avait des informations sûres, car dans les années 1860, il était jeune acteur, et faisait des tournées dans la Californie et le Nevada, où la fièvre de l'or jaune existait encore.
Cependant, lors de la création de l'oeuvre, des critiques s'élevèrent contre la vraisemblance de l'oeuvre. Evidemment, nous sommes dans le mélodrame...

IV) Les protagonistes

IV)1- Minnie

Qui est cette Minnie ? Un garçon manqué, un barmaid, manie le pistolet tout comme le whisky, mais c'est aussi un ange pur, une maîtresse d'école...
Elle n'est basée que sur des antithèses... croit en l'amour le plus pur, des valeurs hautement morales mais elle n'hésite pas à tricher pour sauver l'homme qu'elle aime.
Elle se dit qu'elle n'a que 30 dollars d'éducation, et pourtant lit la bible et Dante.

IV)2- Johnson/Ramerrez

C'est un bandit au coeur noble, genre Robin des bois du Far West, n'est pas moins artificiel. "Il est le seul homme à avoir l'air d'un gentleman".
Il boit du whisky coupé à l'eau (alors qu'au polka bar, on le boit sec).
Mais à certains moments s'éveille en lui une témérité diabolique.

IV)3- Shériff Rance

Personnage nettement plus "probable", Rance est un "joueur froid, avisé, et impassible", mais aussi vaurien dissolu qui, comme Ramerrez, ne serait pas devenu ce qu'il est sans une enfance malheureuse dans un foyer troublé. Malgré les ressemblances avec le Scarpia de Tosca, Rance tient sa parole, lui - contrairement à Scarpia qui promet à Tosca la vie de son amant, alors qu'il est exécuté...-. Il adore Minnie, mais ne veut lui fait pas violence (ou de moins, son désir est très vite réprimé par la fougueuse jeune fille).

Ces trois personnages sont entourés d'une foule bigarrée de chercheurs d'or, racaille représentant des types divers d'une humanité grossière ; on peut facilement leur faire verser des larmes sentimentales et, tout aussi facilement, les inciter à pendre un homme à l'arbre le plus proche. Mais ce n'est rien comparé aux Peaux Rouges où on frise l'anecdote. Il n'existe pas plus primaire que ce couple...

Nous sommes, plus que dans Tosca, dans l'extrème de la moralité : rachat de quelques racailles par l'amour d'une jeune femme pure.

Mais ce n'est pas ça qui fait le charme de cette fanciulla (elle a l'avantage d'être simple et directe, une passion brûlante [ mais moins morbide que chez Tosca] dans un cadre encore plus folklorique que pour Butterfly). C'est sa musique hautement moderne.

TO BE CONTINUED.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyDim 19 Oct 2008 - 20:26

Pour mon 8000ième message, un peu de sérieux !

surtout après le nombre incessant de flood que j'ai pu faire...

V) Un opéra techniquement très réussi

Puccini estima que cet opéra était dur à mettre en musique. C'était en quelque sorte un grand challenge pour lui. La Fanciulla del West est une oeuvre qui passe très bien au cinéma, mais plus difficilement adaptable à l'opéra, notamment, lors de la première partie de l'acte I, la scène en duo de l'acte II, la chasse à l'homme et la tentative de lynchage à l'acte III.

Au prime abord, cet opéra est moins captivant qu'une Tosca. Minnie et Johnson attirent moins la sympathie qu'une Tosca et un Cavaradossi. Il n'y aucun air grand public (peut-être l'air du ténor de l'acte II, mais cela s'arrête là). Mais partition en main, c'est un chef d'oeuvre. Il y a une utilisation pertinente du leitmotiv, et un duo étroit entre l'action et la musique. C'est une sorte d'étude préliminaire de Turandot : c'est une oeuvre complexe et moderne, sur une ambiance de sauvegerie (les choeurs masculins sont traités à l'unisson ou à l'octave afin de rendre le caractère primitif des chercheurs d'ors).

V)1- Utilisation d'airs authentiques

Tout comme pour Butterfly puis pour Turandot, Puccini utilise des mélodies authentiques américaines. Notamment, des chansons de 1850, californiennes, et qui apparaissent surtout dans le premier acte. Par exemple : le "The Old Dog Tray", également connue sous le titre "Echoes from Home". Chantée d'abord en coulisse par le ménestrel au début de la scène d'ouverture, elle conclut de manière obsédante l'opéra tout entier.
Sont présents aussi "Dear Old HOuse" et "Dooda Day". En plus, il y a du ragtime, du cake-walk, et un boléro espagnol (caractérisant Ramerrez et les Mexicains). La squaw, lorsqu'elle chante une berceuse pour son enfant, semble chanter un texte authentique (mais ce n'est pas prouvé).


Je continuerai plus tard. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 20 Oct 2008 - 23:33

Tu m'as donné envie de le voir en dvd... Smile

Par contre 1913, ce qui m'effraie c'est qu'on rentre dans la modernité. Je vais me faire prendre en flagrant délit de modernisme... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 20 Oct 2008 - 23:34

Ca reste Puccini, ne t'inquiète pas...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyLun 20 Oct 2008 - 23:35

Oui aprés par rapport à Xenakis c'est rien.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMar 21 Oct 2008 - 12:46

Xavier a écrit:
Ca reste Puccini, ne t'inquiète pas...

Cet opéra est peut être le plus dur à écouter... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMar 21 Oct 2008 - 20:28

Turandot, difficile à écouter? Laughing arrête, c'est vraiment hyper-accessible au contraire, très riche, très mélodique, plein de charme et d'extériorité... Pour moi c'est beaucoup plus accessible que les pages les plus intimistes d'Aïda (pas l'orgie de l'acte II), qui sont plus difficiles à bien appréhender.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 EmptyMar 21 Oct 2008 - 20:58

Elvira parlait de la Fanciulla je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Giacomo Puccini (1858-1924)   Giacomo Puccini (1858-1924) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giacomo Puccini (1858-1924)
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: